Pages

5.11.15

RELIRE MON BLOG

FullSizeRender-10

(Mon nouveau cahier claque non?)


(J'ai déjà parlé de mon amour pour les morceaux composés par les Bee Gees pour le film Saturday Night Fever? J'crois pas... )

J'allais écrire un post sur mes astuces novembrisme 2015 (la meuf a une rubrique qu'elle ressort chaque année "niquons la dépression automnale à coups de ruses sympatoches et faciles à réaliser", c'est dire la teneur constante et équilibrée du dit blog) et donc je me suis mise à relire d'anciens billets (pour celles et ceux qui ont un blog, faites le, c'est très instructif).

C'est très drôle un blog, c'est un truc qui te suit dans ta vie, tout a changé autour de toi mais lui, il est là, il a tout gardé, une mémoire colossale de ce qu'a été ta vie... en tous cas de ce que j'ai eu envie de raconter de ma vie.
9 ans... C'est invraisemblable en fait! 9 années c'est tellement long...
Même si j'ai avec mon blog un rapport ambivalent, absolument pas professionnel, dissipé, inégal, je l'aime beaucoup.

Quand j'écris mes posts et que je les relis, je suis assez rarement satisfaite de ce que j'ai fait... mais bizarrement, des années plus tard, je trouve assez souvent que c'est bien.
En lisant certains textes, je suis même surprise de les avoir, moi, écrits.
Alors on dirait que je me la raconte en vous disant ça, mais c'est tout à fait sincère, j'aime certains textes que j'ai pu mettre ici. Je les aime sûrement parce que j'ai pu me désengager d'eux, que je peux les lire avec plus de tranquillité. Je crois même que je suis, d'une certaine manière, assez fière de ce blog, autant de ses imperfections que de ses forces.
Un blog c'est aussi du temps qui passe. Pouvoir revenir sur certains textes et donc sur certaines périodes de ma vie, c'est pour moi la chance de replonger absolument dans ces journées là (j'ai une bonne mémoire, ça aide à être absolument dans ces instants là... ouais c'est un post où je me la raconte vachement).
+ 1200 articles à la disposition de ma mémoire... et comme j'aime bien traiter en large et en travers de mes états d'âme, j'ai de la matière.

Entre 2007 et 2010 je passais mon temps à vlogger (je sais pas si ça existait déjà comme mot).
J'avais un appareil photo et je filmais toute ma vie avec. Mes soirées, même les soirées où il ne se passait rien, je parlais face caméra (ouais j'ai un nombril dévorant...), je discutais avec mes copains qui n'étaient pas tellement à l'aise (c'était pas courant), je riais beaucoup, on chantait, on jouait aux jeux vidéos, on parlait de cul, on se chambrait... J'ai des tonnes et des tonnes de vidéos. J'ai aussi tout gardé... Je dois avoir un truc avec la matière à mémoire.

Bref, je m'égare, il est tard, j'avais pas prévu d'écrire là-dessus, c'est un post libre fin de soirée (je sors tout juste du film The Lobster que j'ai bien aimé et que j'ai trouvé tellement étrange... Peut-être que je vous en reparlerais...), j'écoute la bande originale du premier Rocky (qui est mortelle) en chantonnant, je suis bien , j'aborde ce con de novembre avec pas mal de joie et j'ai eu envie de vous dire qu'on peut parfois être étonné de soi. Etonné dans le bon sens du terme!

Je vous embrasse dormez bien (enfin moi j'y vais, cette insomnie aura raison de ma forme de ce jeudi. Insomnie = grosse bouffonne)

6 commentaires

Tibo a dit…

Je me demandais ce que ça donnerait si j'avais 9 ans d'archives sur ma vie à consulter. Avec ma tendance nostalgo-dépressif, pas sûr que ce soit bon pour moi :-p
On mets plus rien dans notre petit blog familial depuis des années mais quand je retombe sur des vieux posts j'ai des grosses bouffées de nostalgie...

Anonyme a dit…

Ben voilà, pour vaincre la dépression automnale, t'as trouvé un truc imparable: une bonne branlette!

Marie a dit…


Tibo: Ouais clairement, grosse bouffée nostalgique (mais il faut relire ton blog, c'est vachement amusant)

Anonyme: ahahah j'ai explosé de rire

Pauline a dit…

J'ai longtemps eu des blogs avant de tout arrêter il y a peut-être quatre ans et j'adore aussi les relire.

D'abord j'en ai eu un sur skyblog (et oui) de mes années collège aux années lycée où j'aime autant relire mes articles que les commentaires de ma bande de copines (si on fait l'impasse sur les fautes d'orthographe bien abusées elles étaient toujours à mourir de rire ces meufs). Ensuite pendant mes années d'études j'ai eu plusieurs blogs aussi et là ce qui me frappe c'est mon style d'écriture que je redécouvre et ma capacité (désormais un peu perdue) à prendre la parole sur des sujets variés.
Quelque part en arrêtant d'alimenter mes blogs j'ai perdu l'habitude de donner mon avis et je suis devenue une timide sur internet.

Il faut que ça cesse donc je commente chez toi en premier lieu parce que je te lis depuis le tout début et que je suis toujours heureuse de t'y retrouver :)

D'ailleurs je suis sûre que pour tes lecteurs aussi relire tes archives de blog nous ramènerait à des périodes de nos vies, en tout cas pour moi c'est sûr!

xxx

lfdm a dit…

Bonjour Marie, merci pour ce post qui donne à réfléchir. Un blog c'est un peu comme un compagnon de road-trip un peu collant mais dont on ne peut se séparer ! C'est ça qui est chouette ; j'adore la couverture du note book surtout le slip jaune canari bah faut dire c'est la couleur du moment mais en slip c'est la classe hi hi hi Bonne journée

laparisienne a dit…

hello Marie,

je n'ai pas de blog mais j'aime écrire de temps à autre , de façon très irrégulière et çà fait toujours étrange de relire cet autre " moi" . J'ai vu lobster dimanche dernier et j'ai beaucoup aimé, il est vraiment étrange ce film, c'est drôle et cynique, je découvre seulement maintenant le talent immense de Colin Farrel , que je trouvais assez creux. Je serais curieuse d'avoir ton ressenti parce qu'à chaque fois que tu parles d'un film, je me retrouve dans ton ressenti (sauf que tu l'exprimes bien mieux que moi ;-)
et je ne te remercies jamais assez de m'avoir fait découvrir Xavier dolan et Laurence anyways cœur avec la main ;-)
bon WE