Pages

11.1.14

NEWMAN (FORCÉMENT LACONIQUE...)

ss-110822-venice-archival-03.ss_full


Je me suis dit que te souhaiter un bon week end avec ces 2 photos de Paul Newman à Venise en 1962 (l'une d'elles vient de passer dans ma TL Twitter, j'ai bloqué...), ça serait agréable...

Newman et le costard c'est pas possible de beauté.

Marie aka l'adolescente survoltée qui ferait bien de se calmer c'est qu'un noeud pap'... Mais bordel Newman.

newman 2

(Le paquet de clopes qui dépasse *__* . C'est pas parce qu'on arrête de fumer qu'on arrête de trouver ça sexy!)


newman 4

(La dernière est sans rapport, je vous l'accorde... mais je suis tombée dessus complètement par hasard et vu qu'il me manquait une photo pour le post... laisse moi je suis une pré-pubère. NE ME JUGE PAS!)


PS: Demain ça va moins rigoler, petite conférence sur La maman et la putain d'Eustache. Nettement moins beach, mojito et gondole c't'histoire!

14 commentaires

Martha a dit…

- Qu'est-ce que vous faites ?
- Je vais la vaisselle que vous ne faites pas.
- J'ai déjà fait la vaisselle.
- Oui, une fois !
- Oui... parce que... on trouve une espèce de satisfaction à faire la vaisselle. Le sentiment d'être utile. Cette satisfaction a quelque chose d'un peu obscène. C'est dégoûtant, non ? Être content parce qu'on a fait la vaisselle.

De loin ma réplique préférée !

jess a dit…

miam!! merci Marie, ça me met en joie pour le weekend!

Anonyme a dit…

Merci Marie pour ce choix de photos .
Cela me touche parce que j ai eu l occasion de passer une soirée avec Paul Newman , un été en Corse , peu de temps avant sa mort .
Il était très vieux , c était pathetique , son entourage se moquait de lui , raillant "ce qu il reste de cow-boy ", en commandant des bouteilles de Champagne à son compte .
J en garde un souvenir particulièrement triste .

aemi a dit…

ah oui!!! non mais c'est du lourd là!!!! *bave*

Charlotte a dit…

Tant de beauté d'un coup, c'est dur à supporter !
La première photo est absolument magnifique.

Anonyme a dit…

Anonyme: P'tain,ce que tu racontes est vraiment déprimant! Si même PN n'est pas à l'aabri de ça...

AS

Anonyme a dit…

Oui , déprimant .
Mais je pense qu il était tout à fait conscient de la situation , il s en foutait , tout simplement .

laïka a dit…

Mais si, il y a un rapport pour la dernière : "Haem-hem-hem, 'scusez moi, la gorge me tiraille, je sais que je vous avais convoqué pour une déclaration mais je vais être laconique". Paul Newman, saint patron du post laconique.

Billy the Kod a dit…

La maman et la putain!
Je suis vraiment curieuse, j'en avais eu pleins de pensées! Et encore ...

Nina Nagy a dit…

Ah mais c'est une torture de plaisir que de le regarder! Récemment j'ai mis ça sur mon pinterest:

http://www.pinterest.com/pin/543598617493600640/

J'ai vu aucun de ces films, tiens je vais m'y mettre et fissa!

La bise et bon weekend!

Laura a dit…

Cruellement beau.

Anonyme a dit…

She wants to move = chanson la plus sexy du monde (le souffle de Pharell quoi)

Anonyme a dit…

La Maman et la Putain découvert via un chemin détourné en 1996. Un groupe de rock sombre de l'époque "Diabologum" sort un album où je découvre l'extrait audio de 6 minutes de ce film. L'époque n'est pas à googlemania, et là je découvre ces mots brutaux dans la bouche de Danielle Lebrun, son baisage...
A l'heure où l'on parle des "putain" de Scorcese via son Loup de Wall Street qui ne représente que la vulgarité du milieu, la "Putain" est autrement transgressif, tu remets le tout pour l'époque et là c'est la claque qui est grande.
Prends le temps de l'écoute
http://youtu.be/dyArEOzQdxw

tu l'auras compris : j'attend ton avis avec impatience ! vivement lundi, quoi je n'ai pas écris ça quand même !!
siouxsie

Marie a dit…


Martha: *__*

jess: ahahaha

Anonyme: C’est terrible ouais…

aemi: lourd lourd

Charlotte: Je suis d’accord, la classe de malade!

laïka: saint patron, quelle bonne idée…

Billy the Kod: tu as été contente je crois!

Nina Nagy: Il faut regarder les films, c’est encore mieux quand il bouge…

Anonyme: grave…

Anonyme: je suis d’accord. C’est fou d’ailleurs de voir le langage « familier » chez Eustache. Ca me trouble tout particulièrement quand les personnages disent « baiser » chez Eustache, ça implique, ça étonne/.