Pages

7.1.14

DON JON

Don-Jon-Affiche-USA-1

J'ai commencé à regarder Don Jon sans en attendre grand chose. Au mieux, mater le torse de Joseph et regarder Scarlett exceller dans la pétasserie. J'en attendais rien de plus.

Mais je me suis fait cueillir... J'ai adoré Don Jon.
C'est un poil cliché, des fois fastoche mais j'ai trouvé le propos assez beau, quasi poétique (ouais je m'emballe un peu! Je suis bon public laisse moi!).

Vraiment, au cas où tu te demandes, y a pas que le chewing-gum de Scarlett dans Don Jon, y'a tout le film et c'est très agréable.


Bon viens on va écouter Elvis avant de dormir!

9 commentaires

severi27 a dit…

Pas vu mais finalement ils ont bien aimé : http://www.canalplus.fr/c-cinema/c-emissions-cinema-sur-canal/pid6306-le-cercle.html?vid=993987

Justine Hubsi a dit…

J'ai vu le film avec un espoir de passer un bon moment grâce au moins aux acteurs et surtout Joseph (:D). Et puis finalement je l'ai trouvé pas mal mais sans plus.

Pour moi il n'est pas fini... Je trouve qu'en tant que réalisateur il aurait pu aller plus loin, qu'il laisse beaucoup de choses non abouties : la vision de l'homme de Scarlett, la vision du porno assez clichée aussi mais que tout le monde a finalement (moi la première !), sa famille normale, la question de la religion et des rapports sexuels...

Bref j'ai bien aimé mais je pense qu'il aurait pu aller au bout des choses (sans mauvais jeu de mots !!!!!!).

www.lifecrush.wordpress.com

jul" a dit…

j'en attendais rien non plus, juste baver sur joseph.. béh.. même si pas le film du siècle, je ressens la même tendresse que pour les films de clooney et d'affleck qui pour ce dernier avait vraiment un charisme proche d'une huître et est devenu super intéressant..big up à argo the town, pour joseph, il est surement pas abouti etc... mais c'est son PREMIER film, donc quand même super éclairé intelligent et posant pleins pleins de bonnes questions, nan ? cliché à l'extrême fait ressortir l'absurdité de la vie sans tomber dans le glauque.. je trouve..!?

Jade Cactus a dit…

Pareil, je ne m'y attendais pas et c'était vraiment sympa au final. J'ai surtout été surprise par le montage du son et des images, vraiment bien foutu ^^

lunelo a dit…

ouais c'etait mignon, pas abouti mais tendre et pis j'aime bien julianne moore qd elle joue les "dysfonctionnelles" faussement dysfonctionnelles d'ailleurs.
et pis j'ai bien aimé tel pere, tel fils malgre quelques longueurs. J'avais été scotché par nobody knows

Gaëlle a dit…

Salut! du coup, je suis allée voir la bande-annonce. S'il passe dans mon cinoche, j'irai le voir. je suis curieuse, du coup. A+ (et bonne année).

Marie a dit…


severi27: Oui finalement…

Justine Hubsi: Je suis d’accord, c’est pas allé tout au bout, mais le propos est beau quand même?
Bisous

jul’: Excatement oui…

Jade Cactus: Ouais beau!

lunelo: J’adore Julianne… Voilà mignon! J’ai pas vu nobody knows

Gaëlle: Tu me diras, bise

Anonyme a dit…

le hasard d'une séance à la bonne heure et je m'y aventure sans plus et à mon tour j'ai été surprise.
julianne moore le pousse à se poser les bonnes questions, notamment d'arrêter de transposer ce qu'il voit sur un écran avec sa réalité, de vivre l'instant et ne pas fantasmer sa vie (sexuelle).
moi je trouve que le discours de scarlett est très clair sur ses attentes masculines, elle aussi a fantasmé son homme et elle poursuit sa quête et c'est inenvisageable qu'il se masturbe devant son écran car son homme (dans son idéal) ne doit pas le faire.

ce qui m'a plus c'est cette sensation de répétition pour nous intégrer dans son quotidien, que tout est programmé, jusque dans sa façon de conduire où l'on sait comment il va se comporter, jusqu'à cette rencontre.

et pourtant scarlett, elle envoie du bois cette fille...

gazouillis marie.
siouxsie (et bien sûr avec les banshees ;-))

lunelo a dit…

ben nobody knows... vois le... ouais c nul comme argumentaire, je me souviens simplement qu'il m a vraiment touché, c'etait juste, sensible,...
et puis t'aime ki duk et est sensible aux récits sur l'enfance donc voila quoi