Pages

14.9.11

LE STYLE OU LA MODE? LA MODE OU LE STYLE?

jeremy-scott-adidas-originals-mickey-hi-2




En photo, notre Jeremy Scott, les baskets Mickey qu'il a créées pour Adidas dans les mains et une moue ultra boudeuse. Jeremy Scott est une star de la mode.

Loïc Prigent lui a même consacré un "Jour d'avant", l'émission dont je vous avais déjà parlé ici . Prigent a réalisé pour la télé américaine plusieurs "Jour d'avant" au format plus court. 25 minutes de moins. Et bien 25 minutes de moins c'est beaucoup "Le jour d'avant" de Jeremy Scott ou encore celui d'Alexander Wang ne provoquent absolument pas le même type d'empathie ou de nervosité chez le téléspectateur que les autres. On ne voit pas beaucoup de petites mains, peu de travail solidaire, les moments de magie qu'on voyait dans les grandes maisons de couture des autres épisodes ne sont pas visibles dans ces courts "Jour d'avant".

Bon, là n'est pas le sujet évidemment, vous aviez quand même pas cru que je ne ferai aucune digression?

Pour commencer je voulais vous citer une phrase de Jeremy (NDLR: familiarité excessive et inappropriée de l'auteur de ce post) tirée de son "Jour d'avant":

L'éternel débat: le style ou la mode? La mode ou le style? C'est un grand classique. J'ai besoin de m'exprimer et j'utilise la mode comme un moyen d'expression.

Jeremy a besoin de s'exprimer alors il a choisi la mode pour le faire. Et pour s'exprimer il fait des baskets Mickey Jeremy. je me moque gentiment, j'aime bien ce mec. Sûrement l'humour, qui peut résister à un mec qui fait des défilés avec ce genre de choses?


adidas-originals-by-originals-aw09-jeremy-scott-intro2jeremy-scott-4

jeremy-scott-bones
Un homme qui met des os sur des escarpins dans un business régit autant par les ventes, mérite tout notre respect.
Au début du reportage Jeremy, assis, éreinté par une nuit blanche explique la dimension du défilé qu'il est en train de préparer.
(Voir la mode, ses acteurs, nous expliquer comment ça fonctionne, malgré un cynisme assez constant, me ravit. C'est ça que j'aime dans la mode, comprendre d'où les choses viennent, comment elles sont réfléchies et construites.)

le défilé que Jeremy Scott prépare est, de ce qu'il dit, une parodie de la mode. une sorte de sketch, quelque chose qui se moque, mais qui, dans le même temps, est voué au même destin que les autres collections présentées cette même saison, être vendu. C'est à ça que sert la mode, non?

On voit une petite robe toute noire sur laquelle est inscrite "little black dress" par exemple ou un top ample, manches chauve-souris (-__-) sur lequel on peut voir écrit recto "style" et sur le verso "fashion". C'est le propos de ce post.

STYLE vs FASHION. FASHION vs STYLE.


Il faut savoir de quoi on parle. Jamais, et je sais c'est la honte, je n'avais catégorisé les choses aussi simplement que Jeremy venait de le faire à l'écran. Mais oui, je tournais autour du pot depuis 10 ans, en opposant Le Sartorialist au Face Hunter, par exemple. Je notais mes préférences, je savais qu'il y avait des choses qui me parlaient plus, mais ça n'avait jamais été aussi clair. Qu'est ce qu'on veut faire avec ses vêtements, avoir du style ou être à la mode?

Le style, sa quête est ce qui est le plus important pour moi. La mode est amusante de loin, mais courir derrière elle est pire qu'essoufflant, c'est un puits sans fond.

La mode m'amuse mais j'ai de plus en plus de mal à m'envisager vêtue sous le prisme de l'humour par exemple. La mode, si on veut s'y consacrer "corps et âme", nécessite plusieurs renoncements, comme le renoncement esthétique notamment(elle est loin d'être tout le temps gracieuse).
Jeremy Scott c'est fun, mais au vu des prix de sa mode, je trouve que ça fait hyper cher la blague.

Dans le "Jour d'avant" de la maison Fendi, Lagerfeld expliquait que tout ce qui était reproché à la mode était ce que lui aimait. Son mouvement perpétuel notamment. Après une sérieuse observation de Karl Lagerfeld, on ne peut que constater qu'il parle de la mode qu'il fabrique, pour les autres. Dans le cadre même de son business.
Non parce qu'il ne nous la fasse pas à l'envers Karl, il est sapé tous les jours pareil depuis 10 ans. Et les 10 années précédentes, c'était plus ample, plus japonais, mais tous les jours pareil aussi. Il se réinvente, certes, mais il prend son temps.
C'est comme si c'était mode pour les autres et style pour moi, non?

Voilà. J'enfonce des portes ouvertes, tout le monde avait probablement réfléchi à tout ça depuis longtemps, mais d'un coup, face à la nuque longue de Jeremy Scott, ça s'est éclairé.

Je vous embrase.

Bonne journée.


28 commentaires

Marie a dit…

Je ne connais pas du tout "Jour d'avant".
Je n'aime pas les baskets Mickey mais j'adore les escaprins Os !
J'aime bien le concept de Jermey : parodie de la mode ... mais en même temps mode quand même oui :p

Moi je ne courre pas après la mode en tout cas, loin de là, trop essoufflant comme tu dis et trop de thune gâché à mes yeux !

Si la blague est chère, je ne me prendrais donc pas les escarpins os :) Même si c'est le genre de truc que j'aurais probablement acheté à 30 euros :)

Anonyme a dit…

J'ai dans mon Evernote une citation de Fonelle que j'avais trouvé sur ton blog : "La mode devrait partir du nu pour aller vers le beau. Elle est foirée quand elle part du nu pour aller vers le rigolo. "

Je suppose qu'elle a raison mais encore faut-il avoir une idée claire de ce qu'est le beau! (pas facile facile, dc à priori c'est là que la mode intervient pour nous montrer ce qu'on pourrait trouver beau!??)

Et sinon je crois que je suis d'accord avec ta définition du style. Par exemple mon idole absolue, Julian Casablancas s'habille toujours pareil sur une période d'album (mais vraiment pareil! et suivant les fringues on peu situer exactement la période), je trouve que ça c'est avoir du style! Avoir trouver une tenue qui fonctionne parfaitement (nike+cuir) et s'en contenter!

Sarah a dit…

Et l'allure alors ? Un mélange de style et de mode. La mode est belle pour les histoires qu'elle raconte et non pour la suivre à la lettre, la mode est belle dans la liberté du créateur, dans nos regards admiratifs ou émus ou indifféernents. Viens le style et plus tard, peut-être, maintenant que j'ai aïe aïe 40 ans, l'allure qui prédomine peut-être. Dans un mélange personnel de mode et de style. des bises ma belle

The little world of fashion a dit…

Bravo pour l'article, j'aimerai toujours ta plume je crois! Je suis plutôt d'accord avec le principe éreintant de la mode, on court derrière des tendances qui sont perpétuellement en mouvement, j'en ai parlé d'ailleurs sur mon article du jour, bon pas dans le détail comme toi hein bon!
xx

Carlotta Stermaria a dit…

Je crois que c'est la raison pour laquelle je parle toujours de style sur mon blog, jamais de mode. Si la seconde me semble tout de même importante pour inventer, renouveler, le second me semble infiniment plus intéressant : la signature de quelqu'un, sa 'patte' (le style littéraire n'est-il pas ce qui rend un auteur reconnaissable?).

Mon vrai problème à ce jour, c'est que je ne conçois pas le style sans une certaine maturité (que je ne me crois pas encore avoir)... alors pour échapper un peu à sa jumelle hyperactive, la mode, je fabrique mes vêtements : peut-être que le style, c'est aussi un style de vie.

pauline a dit…

YSL a dit: "J'ai toujours cru que le style était plus important que la mode. Ils sont rares ceux qui ont imposé leur style, alors que les faiseurs de mode sont si nombreux."
Et
"Les femmes qui suivent de trop près la mode courrent un grand danger. Celui de perdre leur nature profonde, leur style, leur élégance naturelle."

J'ai l'impression moi aussi d'y voir plus clair en vieillissant. Plus ça va moins je fais attention à la mode, en revanche j'essaie de cultiver mon style, de le rendre plus précis, plus fidèle à ce que je veux,...
La mode me parait presque comme un grand manège où tout et rien s'y confronte. Je préfèrerais utiliser le mot tendance qui me parait plus nuancier, moins cru et brutal.

Loic Prigent... j'aime beaucoup ces documentaires, ces analyses et commentaires !

Bonne journée !

100%soie a dit…

une question que tout le monde se pose, en effet. personnellement, je ne sais même pas si j'ai un style. tout ce que je sais, c'est que j'aime porter des vêtements qui me plaisent et dans lesquels je me sens bien.
Jeremy a du culot, et ça, ça paie. Pas étonnant que tout le monde s'arrache ses collections !

johanna a dit…

Je suis tout a fait d'accord et ton article fait du bien.
Il suffit alors (juste) de trouver son style... et bien non, en tous cas pour moi ce n'est pas si simple, car mon style, il doit correspondre à mes envies... mais aussi à tout un tas de contraintes sociales en tête desquelles je mettrai... le travail... Et là faire conjuguer mon envie du jour et mon emploi du temps du jour n'est pas très facile...

Garance Désirée a dit…

Marie,
LE STYLE SANS HESITATION,
comme tu le dis, la mode n'est pas toujours gracieuse. Sous un phénomène de mode beaucoup de femme sont prêtes à porter des choses qui ne leurs vont pas car ce n'est pas adapté à leur morphologie. Cela fait notamment référence à l'une de tes vidéos dead fleurette où tu dis "j'adore cette veste, elle est belle, je veux être belle dedans, oui mais non, il faut se rendre à l'évidence, ça ne me va pas, je jette".
Voilà, c'est exactement ça la différence entre le style et la mode. Pour moi, en tout cas.

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage?.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina?.blogspot.com/

Miss Purple a dit…

Fuck, c'est vrai que c'est clair, dit comme ça.

Je me suis toujours dit que ceux qui choisissait "le style" étaient les plus courageux, ceux que j'envie, au fond.

Moi, je suis dans un intermédiaire, un peu comme plein de nanas, je crois : un sorte de "style" libéré et décomplexé par "la mode", mais qui n'existerait pas sans elle.
C'est clair, mon truc ?

Anonyme a dit…

C'est vrai que suivre la mode, c'est épuisant. C'est facile quand on a 20 ans..on peut tout porter, tout se permettre ! Mais au bout d'un moment ( ou plutôt un bon nombre d'années ) on n'y arrive plus, physiquement et financièrement. Voilà pourquoi les vieux sont tous habillés pareils, surtout avec le corps qui se dégrade, on est obligés finalement de ne garder que le style, au risque d'être ridicule. J'imagine mal ma mère (55 ans) en mini jupe avec top en dentelle bien transparent...par contre, elle est magnifique en tailleur et talon aiguilles !

Anonyme a dit…

Salut Marie,

Style ou mode? Hum hum ... Au fond on s'en tape. Mais sérieux, qd t'es habillée, que tu marches dans la rue, que tu parles avec le boucher ou que tu te fais draguer est-ce que tu penses à la façon dont tu es vêtue. ouais c'est ça tu te dis: "ouais grâce à ma veste 70% coton/30% cachemire, ils vont voir que j'ai de l'allure/du goût/de l'argent/ des idées/je suis pas comme les autres. Mon orgueil est sauf." nan mais je sais que tu ne te dis pas ça, tkt; Le vêtement, il ne compte que pour les passants (3sec waouaw j'aime bien ses collants, c'est beau une echarpe verte...), ou les premières secondes d'une rencontre. Vraiment. Il ne faut pas se prendre la tête avec des débats qui n'en sont pas. Et puis, je trouve tellement ringards ces créateurs qui justifient leur manque d'originalité par des pirouettes comme "je me moque des codes", "moi, je les détourne", "et puis moi je les réinvente" ... ça lasse. pas obligé d'intellectualiser tout , tout le temps. La mode n'exprime rien si ce n'est nos faiblesses à tous, notre besoin de reconnaissance, notre manque de fantaisie. C'est tt le contraire de ce que l'on croit. Style, mode, allure, élégance? Ca change quoi? Si t'en as pour les uns, t'en as pas pour les autres. Y'a pas de critères.
C'est pas du tt méprisant mon msg mais il exprime quoi ce mec avec ces shoes? Sérieux? Je ne comprends pas . La mode c'est pas de l'art, c'est un buisness, comme les voitures, les yaourts ou le shampooing. C'est le maketing qu'on achète. Ils sont forts ces madmen quand même.
Il y aura certainement des personnes pas d'accord avec moi et elles auront raison. Je cherche justement à enrichir ma pensée. Pour le moment j'en suis là. Voilà les filles. Merci Marie pour cet espace.
Je vous embraZZZZZZZZ(cf. salutation de Marie à la fin de son post lol de rire)

Doréemine

Alexielle a dit…

J'ai un peu les mêmes questionnements actuellement, mais je ne l'avais pas formulé aussi clairement. J'ai remarqué que je m'intéresse de moins en moins à la mode, aux tendances, mais que bizarrement j'ai toujours autant de plaisir à faire du shopping. Au début ça m'a paru paradoxal, et puis j'ai compris que ce n'est pas parce que je me fiche des it-pièces de la saison que je me fiche de mon style. Au contraire. Accepter son style et prendre ses distances avec la "mode", c'est comme se débarrasser de tous ses déguisements, ses artifices, pour enfin devenir soi-même.
C'est arrêter de (se) mentir.
C'est comme arrêter de se forcer à porter du rouge à lèvres rouge "parce que c'est la mode et c'est classe et c'est sexy" et accepter une bonne fois pour toutes que notre truc c'est l'oeil charbonneux.
C'est arrêter de se leurrer et de se dire que nous aussi, un jour, on sera à l'aise dans des escarpins à plateau et des jupes crayons, et accepter une bonne fois pour toutes qu'on ne se sent soi-même qu'en look casual, jean slim, t-shirt, bottes camargaises et veste en cuir.
Je suis assez soulagée d'en être arrivée là dans mon "parcours modesque et stylistique" (ça sonne très pompeux), être soi-même c'est encore ce qu'il y a de plus confortable.

lunelo a dit…

moi j'ai jamais aimé jeremy scott je trouve ça je sais pas... enfantin tant dans l'attitude que la composition

ça me fait penser a une forme de resucée de castelbaljac des 80's avec ses blousons en tete de snoopy qui me parlait plus quand j'avais 8 ans que jeremy scott me parle aujourd'hui avec ses mickey

je me souviens de sa première collection:
Mlle agnes chez canal complètement extatique et moi completement atterrée j'avais l'impression d'assister a une expression flou de dernier snobisme sur lequel reposait moins un vêtement qu'une idée non pas que je sois contre mais je trouvais que la technique aurait du accompagner un peu plus le discours

Pour moi ça tient déjà plus du happening conceptuel type andrea crew
on est dans une forme de performance dans le sens arty du terme il faut susciter l’intérêt attraper l audience

le cote positif c'est le croisement des genres vetement/contemporain et les interrogations, la réflexion que ça suscite, le coté negatif c'est WTF?! ou sont passées les petites mains? la technique? l'amour du textile et de la façon? les maîtres d'art? car pour moi c'est ça l esprit couture

c'est peut être pour ça qu'il n'y a pas ce coté effervescent des petites mains le jour et la nuit d'avant?

après c'est intéressant d'aller ré-interroger ce qui se passe au delà du vêtement et qui fait que finalement un vêtement ne peut etre futile, tout porteur de signes qu il est. Qui suis je? qu'est ce que je veux transmettre comme message à l'autre?
ça me rappelle dolto " le noir est une façon pour l'adolescent de porter le deuil de son enfance" et watzlawik "on ne peut pas ne pas communiquer" et le vêtement, jamais neutre, en est une éclatante illustration

sans hésiter le style plutôt que la mode comme disait la pub "l'allure c'est ce qui reste quand on a tout enlevé"
et cela m'amuse assez cette inégalité "cosmik"(?) qui fait que certaines personnes seront ravissantes meme avec un sac quand d'autres n'auront jamais de style, d'allure aussi chers et bien coupés soient leurs vetements.
breffffffffffff
zib

Auroreilone a dit…

"le Mode se démode ,le style reste " Coco Chanel .

nadjia a dit…

oh, les lectrices, que vous êtes pointues...suis certainesque vous avez toutes du style...vos commentaires m'impressionnent, par leur lucidité et la dynamique traduite..marie, tu as une belle plume et un regard bienveillant, tu mérites un tel lectorat. bises à toutes

re-nadjia a dit…

pardon , "suis certaine que"....

Kala a dit…

C'est surtout que le style est directement lié à ce que tu es et à ce que tu as fait. La mode n'est, en quelque sorte, que la simulation d'un mode de vie : "J'ai l'air d'avoir une vie géniale parce que je suis lookée-de-ouf mais en fait bof". La vérité c'est que la plupart des purs créatifs ne ressentent pas forcément le besoin de l'être à travers leurs fringues.

Kala a dit…

C'est surtout que le style est directement lié à ce que tu es et à ce que tu as fait. La mode n'est, en quelque sorte, que la simulation d'un mode de vie : "J'ai l'air d'avoir une vie géniale parce que je suis lookée-de-ouf mais en fait bof". La vérité c'est que la plupart des purs créatifs ne ressentent pas forcément le besoin de l'être à travers leurs fringues.

Kala a dit…

C'est surtout que le style est directement lié à ce que tu es et à ce que tu as fait. La mode n'est, en quelque sorte, que la simulation d'un mode de vie : "J'ai l'air d'avoir une vie géniale parce que je suis lookée-de-ouf mais en fait bof". La vérité c'est que la plupart des purs créatifs ne ressentent pas forcément le besoin de l'être à travers leurs fringues.

severi27 a dit…

Comme je n'ai pas la télé, je n'ai pas vu "Jour d'avant" et n'ai pas réussi non plus à le trouver sur internet.
Pour ce qui concerne le style, j'ai tâtonné un long moment entre 20 et 30 ans mais j'ai fini par trouver mon style, je connais bien ma morphologie et sais ce qui me met en valeur. Il aura donc fallu 10 ans pour y parvenir mais aujourd'hui c'est fait et j'en suis contente.
La mode ne m'intéresse qu'à distance car elle est souvent synonyme d'envies inutiles ou d'accidents stylistiques justement.
Je m'en tiens à quelques règles de base qui sont pour moi les clés du bien-être et du détachement.
La mode étant avant tout une industrie, elle est à considérer avec recul, le style en revanche c'est ce qui fait la différence :-)

la fille normale (cécile) a dit…

moi je trouve ça décevant de voir de la copie de castelbajac, mais en moins classe... :/

Idoia a dit…

Je pense que la plupart des créateurs qui inventent la mode, la réinventent, etc... On en fait chacun leur propre style, n'en démordent pas, et varient très peu. Il suffit de voir Coco Chanel, Yves Saint Laurent... Ce qui semble paradoxal, en effet. Surtout que, bon... se contenter de porter des vêtements à la mode peut être tellement vilain chez certaines personnes... Je pense qu'avant de porter quoi que ce soit il faut investir dans les basiques que l'on peut porter en toutes circonstances (mais ça tu le dis déjà très bien) le tout se fait dans l'accessoire; le détail qui change tout. Et concernant les vêtements un peu plus actuels et difficiles à porter, la seule façon à mon avis de ne pas se vautrer lamentablement est de s'assumer dedans. Sinon on a vite fait de ressembler à un sapin de noel.
Voilà pour mon avis qui lui aussi enfonce des portes ouvertes... Bienvenue au club.

Raphaëlle a dit…

Moi je suis une fana de ses montres pour swatch !

Marie a dit…

Marie: Parodie de la mode, c'est exactement ça! 30 euros les souliers os... lol... :)
Bise.

Anonyme: Je ne connaissais pas Julian, j'ai jeté un coup d'oeil. Vraiment chouette
Je me souviens de cette phrase de Fonelle, il st là le résumé.

Sarah: Oui, bien sûr l'allure. Et la dégaine aussi. Ah la dégaine, j'adore!
Bises.

The littke world of fashion: Oh merci :) Je vais voir cet article. Bisous.

Carlotta Stermaria: Ouais je crois que tu as raison, il faut un peu de maturité pour le style. Il y a évidemment des gens précoces.

Pauline: va pour les tendances... J'adore Prigent :)
Bise.

100% soie: Et bien figure toi que je me pose aussi ce genre de questions, ai-je un style? On ne doit donc pas être des cas isolés.

Johanna: Ah oui c'est vrai qu'il y a la partie contraintes qui fait plier un paquet de goûts au quotidien...

Garance désirée: Oui le style :) Il faut donc trancher fort pour le style ;-)

Nina: J'te Love aussi...

miss Purple: Oui c'est très clair, j'me sens un peu là-dedans aussi. Mais j'aimerais m'en débarrasser quand même :) C'est clair? :-)

Anonyme: C'est vrai, tu as complètement raison, à un certain âge, on ne peut plus se permettre d'avoir une silhouette approximative!

Doréemine: Tu as raison, sur l'aspect ringard de la mode qui se prend au sérieux, après, à dire que la mode n'exprime que nos failles, manques et complexes, je suis pas hyper d'accord même si effectivement le dire est assez intéressant (je n'avais pas vu les choses sous cet angle ;-)
je t'embrasse, je pense utiliser ton com pour un futur post. Merci. bise.

Alexielle: Amen :)

Lunelo: Je n'avais jamais lu cette phrase de Dolto, elle est super.
Peut-être que ces gens adorables avec rien on ce truc supplémentaire, inachatable, et c'est bien comme ça. Merci beaucoup pour ton commentaire . Encore.
Je t'embrasse.

Auroreilone: Voilà.

Nadjia: Ohla merci :)

Kala: Oui montrer à l'autre mes vêtements chers et géniaux, c'est marrant, je vais en parler en vidéo cette semaine.

Severi27: Les jours d'avant, j'les au jamais trouvés gratos sur internet, en revanche ils sont à vendre sur itunes.

La fille normale (cécile): Y a de ça, c'est vrai !

Idoia: Non mais ça enfonce des portes pas si ouvertes que ça je trouve. Le temps qui fais son oeuvre, c'est pas si évident je trouve :)

Raphaëlle: Oui elles sont chouettes!

Anonyme a dit…

J'aime tellement que tu répondes aux commentaires comme ça!
Ton blog est ma chose préférée sur le net avec Madmoizelle! C'est le podium quoi!

Anonyme a dit…

Salut ma belle, j'ai découvert ton blog il y a peu et j'aime ta plume et tes ziks !
Et ça fait mille ans que je cherche ce morceau de ...Bojan Gorisek ...Merci.