Pages

2.4.09


2 AVRIL T'AS QU'À PAS TE DÉCOUVRIR D'UN FIL...

Mona (ça varie du prénom, en plus, celui-ci n'est connoté de rien... Je ne connais pas de Mona) a 23 ans aujourd'hui...

Elle se lève, se dirige comme chaque matin vers le miroir de style Alice au pays des merveillien qu'elle a chopé un jour de soldes chez Ikea. Le tour est violet, tout de beau plastique composé et il est, année après année, toujours aussi lucide sur l'apparence de Mona. Il ne triche de rien.
Comme à chaque anniversaire depuis ses 10 ans, Mona a une drôle d'impression. Celle que son reflet deviendra autre... Il deviendra autre le jour où elle est sensée fêter sa venue au monde...
Tirant sa peau avec le pouce et l'index, levant les yeux au ciel pour faire disparaître les cernes, baissant et gonflant sa bouche pour la rendre plus boudeuse, Mona se dit que c'est très surfait cette histoire d'anniversaire, depuis qu'elle a 10 ans elle ne se trouve pas si différente de la veille.

Non elle n'est pas différente. Elle sait même que ses anniversaires vont avoir, année après année, un goût plus amer... Presque âpre. Et puis tout lui donne raison autour d'elle. Elle sent une odeur bizarre dans la ville. Celle qui donne cette désagréable impression que rien n'est fait pour personne. Les valeurs, les goûts, les esthétiques, la morale, le beau, l'harmonieux, le laid, le bancal, les silhouettes, les plis du visage, les arguments, les désirs, tout... Tout est pareil. Tout se doit d'être pareil. Alors c'est sûr que le jeunisme ambiant lui fait dire que ses plus belles années sont derrière elle. 23 ans et déjà sentir que la société va être de moins en moins coopérative avec elle.

Signalement:
Yeux verts
Cheveux châtains, presque blonds
Mona F
Française
De sexe féminin
Âge: entre 20 et 25 ans
Apprend la vie et le reste
Domiciliée dans son propre appartement.



Elle n'a pas forcément envie de faire les choses différemment, ne se sent pas assez opiniâtre pour ça, mais ça ne l'empêche pas de sentir que cette histoire ne va pas tourner à son avantage... En même temps à l'avantage de qui ça tourne exactement?
Quand Mona regarde les relations homme-femme, les relations société-femme, les relations pouvoir-femme, les relations mode-femme, les relation corps idéal-femme, les relations femme-femme, elle n'arrive pas à savoir pourquoi mais elle trouve que ça régresse gravement.
Elle en lit un paquet des magazines de filles qui lui disent, l'orientent sur la meilleure manière d'exploiter son statut de femme... Et même s'ils leur arrivent de dicter un chemin plutôt libre et dénué de valeurs dégueus, elle voit surtout la schizophrénie Mona. La folie, plus si douce que ça, de compatir et de dénoncer les maladies de l'apparence et de n'être capable que de montrer du gros sein et de la taille de guêpe rachitique... La contradiction de montrer qu'il enfin temps d'être celle que l'on veut être tout en ayant la désagréable impression qu'être autre que la fille au mari, 2 mômes, pavillon de banlieue et labrador sable est presque perçu comme un acte politique, tellement il faut s'en justifier auprès du tout social...
Elle surfe sur internet Mona. Elle adore les blogs, ces filles qui osent se mettre en scène, qui parlent de la mode avec leur propre corps et la frimousse qui va avec... Elle y passe même des heures à sauter d'une page à l'autre, l'œil vif et le sourire naissant et figé...
L'autre jour, elle voit un commentaire qui l'a laissé dubitative. Un commentaire dans un blog de mode où la minette se prend en photo avec ses propres vêtements... Un blog comme il est maintenant courant d'en voir...
Mona tombe sur une phrase qui lui a juste donné envie de hurler... En substance une commentatrice suggérait à la bloggueuse de mettre un wonderbra (parce qu'apparemment elle avait eu l'air d'oublier cette nunuche que ça existait...)...
Pourquoi?? Sûrement que la platitude pique les yeux de la dite commentatrice... Et puis elle a dû se dire qu'elle avait tous les droits sur le physique de l'autre... En tous cas le droit de dire de la merde dramatiquement sexiste et, Mona, ça lui a juste donné envie de vomir... Bien sûr que des combats plus légitimes sont à mener, ceci dit laisser passer ça, c'est aussi tolérer que l'autre, a bien dans l'idée que le modèle esthétique dominant se doit d'être respecté... Bon attention, le commentaire est ponctué d'un petit "clin d'œil" expliquant que "oh je rigole... "!
Mona se dit que c'est tellement à se pisser de rire qu'elle a tout intérêt à passer à autre chose...
Et puis non, merde, c'est quoi ces conneries, à quel moment la platitude (ou autre chose, c'est pas le propos) était un affront à l'œil. À quel moment cette fille s'est dit qu'elle se devait de transformer cette minette bloggueuse en une fille tout ce qu'il y a de plus classique: i.e, capable avec sa poitrine faussement opulente, de tourner potentiellement dans un porno. Tout n'est que question de porno finalement avec ces conneries de raccourcis. Mais en même temps les pornos, le sexe clairement explicite n'est pas si toléré que ça, sinon ça fait grosse gourmande et ça, c'est trop pourri d'immoralité.

Marie aka la narratrice prend la place de celle qui va parler. Mona est partie faire une petite sieste, elle dort mal en ce moment...
J'ai un peu de ventre quand je mange trop, des grandes jambes aux attaches pas bien fines, les genoux cagneux de celle qui s'est beaucoup cassée la binette, des nœuds dans les cheveux, moins de seins que Jane Birkin, la peau qui brille en fin de journée, une cicatrice pas des plus gracieuses sur la main droite, le vernis écaillé, l'élastique de la culotte pas toujours bien tenu, des pulls avec des tâches, l'épilation pas toujours nickel, mais en vrai, aujourd'hui, énervée comme je suis par toutes ces conneries, j'en suis bien contente...
Je ne mets pas de Wonderbra, on m'a faite comme ça, menue du haut et alors, ça gêne qui... Pas moi en tous cas... Fuck l'harmonie de merde qui ne fait que produire des clones qui n'amusent plus personne...

PS: Je reviens demain plus légère du sujet et plus mode aussi... J'ai pas beaucoup écrit ces derniers jours, j'en suis bien confuse...

16 commentaires

Schtroumpfette Grognonne a dit…

"..désagréable impression que rien n'est fait pour personne..."
Magnifique, j'adore ce texte encore une fois, qui me réconcilie presque avec mes propres complexes aussi, qui réconcilie ma Mona en moi avec le regard si lourd de la vie
Merci Marie :')

AU PAYS DE CANDY a dit…

c'est vraiment trop beau de te lire !!

MAthilde a dit…

On peut quand même fêter un bon anniversaire à Mona ou on tombe dans "le modèle dominant"? Merci Marie pour ces chouettes coups de gueule !

Carlotta a dit…

ce doit être la première fois que je commente chez toi, Marie, et pourtant je te lis depuis longtemps. Parce qu'à l'exception du miroir violet, Mona, c'est moi? Toujours est-il que de tous les textes de toi qui m'aient touchée, émue, je crois que j'avais spécialement besoin de lire celui-ci, de voir mise en mots cette impression confuse. Merci!

Marie a dit…

Schtroumpfette Grognonne: Oui je le pense sincèrement, c'est fait pour personne ces conneries...
Merci de tes mots gentils... ça me touche, comme à chaque fois. Je t'embrasse

Au pays de Candy: oh ben ma Candy tu me fais plaisir là... Merci beaucoup.
Je te fais un bisou aussi.

Mathilde: Oui on peut lui fêter son anniv à celle-là, ça lui mettra un peu de baume au cœur, elle va se détendre comme ça...

Carlotta: Oui je te le confirme, c'est la première fois... et ça me fait d'autant plus plaisir...
Merci à toi. tu sais ça me fait toujours grand bien de savoir que justement ces mots, ça peut faire un peu du bien...
Je t'embrasse très fort. Et non Carlotta, merci à toi!!!

AlmondFlower a dit…

Encore une fois tu tombes juste !
Je trouve justement que les filles des blog de mode font assez peu argument de leur poitrine, peut être parce que le public est féminin et que la poitrine ça parle surtout aux garçons.
Moi aussi, je suis menue du haut, ça a été une souffrance lors de mon adolescence, mais depuis mes 20 ans (et ça fait 12 ans que ça dure !) je me sens bien dans mon corps !

Princesse Audrey a dit…

Je suis comme toi : teint trop blanc, jamais bien sur les photos, front bien grand barré d'une ride horizontale depuis mes 11 ans, cheveux incoiffables, nichons trop gros donc trop sexués (et ça fait autant chier le regard des autres parce qu'ils te sexualisent aussitôt), des jambes trop longues pour les robes et les jupes actuelles (j'ai l'air de tapiner), etc. mon corps m'encombre. J'ai une lectrice qui me balançait dans tous ses commentaires sur mes photos que je devais absolument cacher mes gros bras avec un gilet ou un châle. Je lui ai répondu que ce n'est pas parce que mes gros bras heurtent son champ visuel et sa sensiblité que tout ce qui n'entrait pas dans ses critères esthétiques devait être caché. J'ai trouvé horrible l'idée de cacher ce qui n'entre pas dans notre conception du "beau". C'est encore pire que dire j'aime pas, de dire "cache-toi".
Alors oui, mon corps m'encombre et je galère pour trouver des trucs pour moi, parce que j'ai un trente-six du haut et du bas, mais pas des nichons, j'ai pas la bonne cambrure, j'ai pas la bonne longueur de jambes, le 34 m'étouffe et le 38, je nage. J'ai un 36 bâtard qui veut me faire croire que c'est moi et pas les fringues ou le regard des gens qui me détraque... Donc même si mon corps ne correspond pas aux critères inhumains et si homogènes qu'ils deviennent abstraits, j'aime quand même mon corps : il est en bonne santé, il est fort, il répond, et il correspond exactement à l'image que j'ai de mon caractère.
Et ce que tu dis sur le porno, qu'on y revient toujours dans l'image façonnée des corps, c'est vrai. Il suffit de voir les regards vulgaires que le mien attire... Ca fait péteuse qui se la pète -fishing for compliments- mais c'est vrai, c'est le style de corps trop sexualisé pour être respecté par les boulets. Du coup, je m'habille en super nanny ou en sweet lolita, je "gomme" tout signe de sexualité apparent...

Princesse Audrey a dit…

Quand j'écris "je suis comme toi", je veux dire que je n'entre pas dans les critères conventionnels de beauté.
Je m'aperçois que mon début de commentaire était maladroit, désolée !
En tout cas, je te trouve vraiment très belle, ça m'a toujours frappée dans tes photos, tu es belle, harmonieuse, vivante et on sent beaucoup de générosité dans ta beauté.

Aurore a dit…

Comment çà quoi hein, tu écris trop en ce moment? non mais tu plaisantes??
C'est vraiment un plaisir de te lire et ton écrit , je ne m'en lasse pas , bon ok cela fait 3 jours que je te lis mais j'aime.
Ta pensée est juste et tu sais plus qu'habillement la mettre par écrit ce qui est parfois un travail difficile.
Il faut essayer de vivre dans cette société où la femme doit être parfaite: physique zéro défaut (90-60-90) et comme tu le dis une vie à la famille Hingals.
Ce qui est difficile c'est de se sentir bien dans son corps! alors pour celles qui se sentent en harmonie et bien continuez comme çà et personne ne doit gâcher ce plaisir.

Aurore a dit…

Euhh c'est "habilement"!!

Aurore a dit…

Et Joyeux anniversaire à Mona, quand même...faut pas l'oublier cette petite!!!

La reine a dit…

Quand c'est que je lis ton livre ??? T'as trouvé un éditeur ??

Je ne sais pas si c'est la période qui veut ça, mais je sature complètement de voir tout et son contraire, d'entendre dire des choses, de voir l'inverse. Oui, OUI il y a de quoi être schizophrène si on ne fait pas la part des choses ... Heureusement, on a un cerveau ... qui , bien souvent , nous sauve !

michelle a dit…

Bonjour marie, moi je vois MONA comme une danseuse de la vie elle commence par les petits pas... les entrechats... les tourbillons... et finit par le saut de l'ange...COMME L'HEURE, LA VIE EST FAITE D'ETAPES PERPETUELLES. notre questionnement serait plutot de savoir encaisser les choses plus facilement et que cela n"aie pas de prise sur nous pourtant!!! moi je ne suis pas née jolie et ça pour une fille c trés dur la beauté ne dure pas mais à choisir j' aurai préferé etre belle que comme je suis et mes 40 ans n'aident pas, BON MAINTENANT J'AI ACCEPTE mais cette sensation de doux regards ne sera jamais mienne.Quand je pense à toi marie une chanson me vient de souchon "DANDY".BISES

zaelle a dit…

Joyeux anniv Mona :)
La première fois que je suis tombée chez toi, c'est juste juste quand tu venais de faire une pause, puis je t'ai retrouvé et c'est chaque fois plus de plaisir que de m'accorder un instant pour lire tes beaux articles, qui en plus d'être beaux et bien écrits sont d'une sublime intelligence et me poussent à réfléchir. Je ne commente pas souvent mais je lis tout fiévreusement. Je trouve que tu as raison, vraiment raison. Moi je suis petite, vaguement en rondeur, avec un peu de ventre et un peu trop pourvue du balconnet, pour le coup, et les photos que je postent sur mon blog, je me force bien malgré moi à les choisir pas trop évidentes de ce côté-là, parce que je sais comme la nature humaine est mauvaise (surtout les filles, qui m'ont toujours instantanément détestées dès qu'elles me voyaient), et comme je serais trop fragile face à des commentaires désobligeants...J'imagine que c'est l'anonymat facile de derrière son écran qui rend les gens encore plus méchants, qui s'en fichent de blesser l'autre puisque de toute façon il n'y a aucun risque de croiser son regard. Le plus triste c'est que ces gens ne se remettront jamais en question et vivent en dictant leur principes sur la vie comme s'ils en savaient quelque chose, et la seule chose dont je suis sûre, c'est que ce sont eux les plus laids.
Désolée pour le pavé et merci pour ce si joli blog. Marie, tu es vraiment vraiment une chic fille, le genre de copine qu'on aimerait toutes avoir...

Marie a dit…

Almondflower: C'est marrant que tu parles des seins et du tarp' dans les photos de la blogo parce que justement je me rends souvent compte que les looks, aussi jolis soient-ils, ne sont que rarement pensés pour rendre trop bonasse... C'est un peu de ça dont je voulais parler aujourd'hui... Dieu nous sommes connectés... Moi aussi, bien dans mon corps, ceci dit dés que j'essaye de me grossir artificiellement du buste, je me trouve.... Hummm comment dire... ridicule!!! ça ne va en rien avec le reste.

Princesse Audrey: Alors tout d'abord dés le début j'avais compris ma belle, je n'ai rien mal pris... Tu es mignonne de correction et d'anticipation polie mais j'ai dû relire tes mots parce que je en voyais même pas à quoi ta maladresse faisait allusion...
En ce qui concerne le propos, je suis vachement touchée quand tu parles de l'utilisation , de la fonction de ton corps (son utilisation première...) et que tu montres à quel point finalement tu en es satisfaite de ce corps... Quelque chose qui est complètement hors critère, juste lié à la bonne réponse du cerveau...
Bref, je suis d'accord, ce qui encombre physiquement n'est pas forcément un drame... Juste être et se sentir soi...
Je ne sais pas si je suis claire...
Et aussi, merci pour tes gentillesses...

Aurore: Non justement je disais qu'en ce moment, même si les posts font 3 bornes, je n'écrivais pas énorme énorme... Et oui à ton commentaire optimiste... On s'en tape.
en tous cas merci beauté, tu fais toujours plaisir avec tes coms... et pis après moi je biche et ça j'aime bien...

La reine: Ben non, ceci dit j'ai qu'à aller au bout du projet parce que présenter un truc moitié fini moitié non, ça le fait très moyen..
C'est peut-être la période et peut-être aussi cette impression pour le cerveau que c'est du foutage de gueule... Quelque chose qui nous montre que "non , tout ça n'est pas normal... Vraiment pas".
Oui le cerveau... Dieu merci!!! Ça dépend des fois quand même, je me retrouve souvent bien nunuche aussi...

MICHELLE:Je ne connais pas cette chanson de Souchon, alors j'ai mis Deezer et je l'écoute en même temps que je tape.
Ton com m'a vachement touché Michelle, quelque chose qui fait un pincement au coeur... Je vois ce que tu veux dire, le paraître encore hein! et puis le rapport que l'on entretient avec le sien (de paraître...).
Tu as juste, la beauté ne dure pas, mais le charme Michelle, le charme je crois bien que c'est la seule chose qui compte...
Ceci dit qui est vraiment satisfait de sa propre apparence? Oui michelle bien peu, si nous étions objectifs sur soi ça saurait...
Je t'embrasse.

Zaelle: Merci pour Mona, et puis bienvenue dans les commentaires jolie Zaelle.
Je vais t'avouer quelque chose...
Tu parles justement du moment où je suis partie de la blogo, il y avait très clairement un lien entre les commentaires désobligeants et la perte de "foi" dans ce blog. Alors plutôt que d'être confrontée à la colère et aux complexes de l'autre, j'ai préféré partir... Parce que oui tu as raison, continuer à être légère face à des critiques liés au physique ça n'est pas bien évident...
Et pis j'ai commencé à m'en taper mais d'une force... Internet et son exposition force à ça. L'aigreur, la colère, la peur de l'autre, c'est comme ça. Ça fait parti du deal. Accepter les compliments joliment mis en forme n'est pas difficile, accepter la critique plus mais il ne faut pas pour autant l'ignorer (et dans mon cas les publier au même titre que les autres...)
Bref, on a qu'à dire Zaelle qu'on s'en tape, c'est comme ça... Continue et continue à m'envoyer des pavés... Ça fait plaisir...
Je t'embrasse prends soin de toi.

zaelle a dit…

Héhé, tu as tellement parfaitement raison que tu vas devenir ma fashion papesse, et même ma papesse tout court (mais 'ttention, sexy la papesse)...c'est vrai qu'on s'en fout, mais je suis tellement sidérée par la stupidité gratuite de ces gens, bien pelotonnées derrière leur écran, que ça me rend triste...mais raaah, c'est clair, on s'en fout s'ils haussent les épaules et secouent la tête (le tout en soupirant)parce que vraiment on est trop des filles futiles et décérébrées à parler que de mode, et de maquillage (et de pleins d'autres trucs aussi mais bon ça ça fait pas partie de leur argumentaire), parce qu'après tout, on est ce qu'on est, à l'aise et en phase avec nos valeurs et nos idéaux, et que c'est exactement comme ça qu'on est des filles biens, et que chaque matin de notre vie on pourra se regarder droit dans les yeux de notre miroir !
Par contre pour ce qui est du SMF, même si je suis bien d'accord dans la théorie, il ne faut pas oublier que derrière certaies blogueuses il y a un adorable macho man qui dit 'j'adore que tu t'habilles en bitch, mais HORS DE QUESTION QUE TU SORTES AVEC CETTE JUPE, tu restes à la maison, et t'as pas cru que t'allais mettre ça sur ton blog et laisser des millions de mecs t'admirer nan ? Mais tu rêêêves !' et oui, personnellement si je garde les tenues plus cool pour le blog, c'est aussi parce qu'il y a censure des autorités compétentes (qui me laisse quand même porter des mini jupe, des short et des talons de catin hein, mais faut pas pousser trop loin !)
Raaah, tu vois, je recommence avec mes pavés.
Pleins de bisous jolie sirène :)