Pages

22.6.08






LA FACILITÉ...



L'été est presque là. Du moins quand ça l'arrange.
Et l'été, c'est l'occasion pour tout un tas de jeunes filles de dévoiler leurs formes. Jolies ou pas d'ailleurs les formes.
Déballage de cuisse, de décolleté ras le nombril, de dos strié à coup de bretelles de soutien-gorge pas forcément du meilleur goût.
À la vue de toute cette chair, je me dis qu'on est pas toutes égales devant la féminité.
Ce post ne traitera pas de l'envie face à l'arrogance d'un sein galbé ou la fermeté d'une jambe aux attaches fines...
Non ce post va traiter de la pouf'.
Ca fait longtemps et ce phénomène continue à me fasciner...
Hier, fête de la musique. Et qui dit fête dit "j'ai qu'à m'endimancher"... Et c'est là que le traquenard commence.
La plupart des filles que j'ai vu hier étaient juste survulgos. Ca m'a donné mal à la tête tellement ça brillait de partout...
Alors j'ai vu:
- Une jeune fille de 16 ans avec une mini-jupe où, en guise de ceinture, on pouvait voir une paire de vraies menottes.
- Du mauvais lycra rose... Satiné avec de la dentelle sur le haut.
- Du collant chair... Mon dieu le collant chair, quelle invention bizarre!!!
- Des talons avec des femmes dessus qui n'arrivaient pas à faire illusion. Ca titubait, l'alcool aidant, parce que ça ne sait pas marcher avec les échasses de filles.
- Du ras le bonbon + décolleté qui ne laisse aucun doute sur les intentions de la demoiselle ( "bonjour, je suis une très grosse gourmande")+ des chaussures hautes en plastique... Si les 3 ensemble même pas peur!!!
- Du blanc moulant, collant, dégoulinant sur la peau. Le blanc est très difficile à rendre classe quand il est total sur la silhouette... Et là, pas l'ombre d'un embryon de classe.
- Du mauvais brunshing, de la moche ombre à paupière bleu irisé, des ongles tellement travaillés que tu peux même pas tenir un stylo, du crayon à lèvres marron, des strass sur les dents, les ongles et tout un tas d'autres choses...
Hier c'était plaisir des yeux. J'en ai pris plein les mirettes... C'est rien de le dire.

Chacun est libre de s'habiller comme il le veut. Je vois bien cependant que le phénomène se généralise. Il devient de plus en plus compliqué de voir un peu de simplicité, de classe, d'excentricité juste originale et pas forcément vulgaire.
La féminité devient évidente. Les filles choisissent le chemin du côté obscur... L'intention y est très claire. Pas forcément baiser avec tout ce qui passe, au moins allumer à coup de strass et de cul dévoilé. Et, au risque de passer pour une vieille conne, elles le font de plus en plus jeunes.
À 14 ans on a qu'à déjà être des supers grosses pétasses.
Oh ben oui ça c'est une sacrée bonne idée... Et pis les garçons ils aiment bien ça... Comme ça, ils savent où on veut en venir, pas la peine de rentrer dans une séduction légère avec un peu de mystère et de reparties bien placées, non, j'ai qu'à plutôt me balader les nibards et le cuissot à l'air. Et pis mettre des paillettes sur tout le reste.. Et hop là, on dirait une fée...

Alors je me dis que le choix de la pouf est la plus grande escroquerie de tous les temps. Les hommes n'ont plus besoin d'être machos, les femmes sont devenus les être les plus misogynes de la société... Elles se sabordent elles-mêmes avec leur connerie de vulgarité. Ca commence même à me gonfler vraiment... Parce que leur pétasserie est complètement vide de sens. Il ne s'agit pas de jouer et de détourner les codes existants de la féminité, non juste de se faire pecho ou de donner l'impression qu'on est offerte... Il n'y a ni humour ni intelligence dans ce choix... Juste de la feignantise.
La pétasse semble être la meilleure des alternatives pour la plupart des filles... Et pis, le garçon ne fait que l'encourager dans cette voie... Pas en la désirant pour un truc joli, juste en disant "ben oui, pour une nuit pourquoi pas!!!". Et je parle aussi de garçons intelligents, doux et réfléchis... Mais pour une nuit, nous aussi on peut bien arrêter de réfléchir et vouloir pecho Eve Angeli (c'est du vécu). Ce que je peux comprendre sans juger, mais j'y peux rien moi si la pétasse, elle me donne vraiment mal à la tête... Et pis merde si elle se mettait à plus parler cette pétasse et que je la découvre acerbe, je veux bien arrêter de la ramener, mais ça n'est pas encore arrivé...

Bon ben moi je vais mettre des tongs et un t-shirt en coton en me faisant une natte... Pas de Guess... Pas de strass... Pas de mauvais acrylique, pas de collant pourrave, pas de crayon marron autour de ma bouche... Juste moi...

21 commentaires

irène a dit…

Oui,dans ma ville hier la fête de la musique c'était un sacré défilé aussi.
Mais de la pouf bourgeoise. Et c'est pas mieux.
Des robes baby dolls ultra courte sans legging, de la blondasse bourrée, de la sandale en vernie à talon et vas y qu'elles savent pas marcher avec ça, etc ...
Moi je fais comme si j'avais des oeillères, même si parfois c'est plus fort que moi : je les observe. Sans comprendre.
Et oui, ça me choque que si jeunes elles se donnent des airs de femmes-trainées.
Bizarre hein, pourtant je suis pas si vieille je crois , et pas intolérante non plus ??

Mademoiselle C. a dit…

Et c'est parfois pire ! Il y en a qui arrivent à être pétasses en slim et t-shirt noir !
Une minette hier de 15/16 ans (et encore)habillé tout simplement mais avec le sweat nouée au milieu des fesses pour bien les souligner (mais ça lui faisait plus le cul bas qu'autre chose) et juchée sur 3cm de talons sur lesquels elle avait de la peine à avancer. On aurait dit une pouffiasse sur le retour. Il ne lui manquait plus que la clope et les cheveux gras.

L'autre jour, une gamine de 12 ans avec un piercing dans le nez(je n'ai absolument rien contre les piercings, les gens font ce qu'ils veulent, mais à 12 ans je trouve ça limite), du rouge pompier sur les lèvres et une attitude à faire pâlir Eve Angeli.

Quelle tristesse franchement.

april22 a dit…

Ben dis donc, tu l'as passé où la fête de la Musique. Parce que ça avait l'air terrible, comme ambiance... ;)
Ton post est très juste, mais lorsque l'on voit comment les petits mecs traitent les petites meufs aujourd'hui, je me dis que c'est peut-être leur manière à elles de réagir et de s'imposer. En tout cas la seule qu'elles aient trouvé. Même si effectivement cela ne semble pas être la bonne...
Bah, après tout, il faut bien que jeunesse se passe...

jeunedemoiselle a dit…

Marie, sincèrement je t'applaudis! Ton article est juste et représente tout ce je pense de la "pétasse".
Ca me choque aussi quand je vois des gamines de 12 ans habillées comme des trainées. Cet âge n'est pas si loin pour moi et à 12 ans, j'étais loin (très très loin même) de m'habiller et de me comporter comme elles le font. Ca montre le peu de respect qu'elles ont pour elles-mêmes et c'est ça qui me chagrine le plus...

punky b a dit…

pfffff tant de justesse dans tes propos, ça me la coupe littéralement! merci ma beauté, you sexy sexy lady :)

Val a dit…

Mais oui où est donc la grâce et l'élégance du naturel??
J'adore ton post, je pense comme toi!!!
Heureusement tout les jeunes ne sont pas comme ça, ex ma fille:
En hiver, Jean + tee-shirt coton + baskets et en été, jean + tee-shirt coton + tongs ;-°

AU PAYS DE CANDY a dit…

100% AVEC TOI, rien a rajouter!!

isa a dit…

je sais pas si c'est l'été, moi qui ai un coup de vieux mais je me suis faites les mêmes réflexions - ma grande question ces filles là ont-elles un miroir ? j'ai vu, entre autres, une fille avec une robe courte dans un tissu fluide - si fluide le tissu que sans la voir on savait qu'elle portait un string en dentelle qui avait un noeud derrière et je passe les chaussures- il y a aussi les pantacourt qui sont de sortie en cette saison - quelle horreur ces trucs - sinon pour les plus jeunes jamais je ne laisserai sortir ma fille de 10 ns comme ca - bon j'ai pas trop de problème car elle est plutot du style converse + jean + Tee shirt Mais c'est simple parfois lorsque je fais du shopping avec elle j'achète si ca me plait - elle essaie bien de me fourrer de temps en temps un truc style pétasse (comme ses copines ou parce qu'elle l'a vu à la télé) mais c'est niet ! pas de discussion - plus tard elle me remerciera

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

Irène: C'est pas forcément la jeunesse qui me choque le plus, mais la généralisation du phénomène... Genre la pouf est la seule alternative à la féminité...
C'est pas de l'intolérance Irène, chacun fait ce qu'il veut, j'm'en contre-carre... C'est juste que ça me fait mal aux yeux. Ils me piquent!!!

Mademoiselle c: Oui je ne comprends pas bien le bordel. Peut-être elles trouvent ça beau. Peut-être elles trouvent que c'est nous qui avons des goûts pourris... je vois pas d'autre explication à s'enlaidir comme ça sinon!

April22: Je vis à Nancy et c'est de là-bas que j'ai vu toutes ces jolies silhouettes... Je te vends du rêve là???
Pourquoi pas une manière de s'imposer, oui... Mais je crois qu'utiliser sa langue autrement que pour la passer et la repasser sur sa bouche glossée, est une solution plus appropriée pour se faire respecter... Et quand t'es ado tu peux faire des conneries pareilles, passé 30 ans c'est vaguement pathétique!!

jeunedemoiselle: Je ne sais pas s'il est question de respect, je ne crois même pas qu'elles pensent à ce genre de choses. C'est juste devenu la normalité, la seule manière de se sentir "fille" et "femme". Avec des ongles longs, des faux cheveux, du strech... C'est bizarre! Et j'aurai parier qu'à 12 ans tu ne te rapprochais pas de ce genre de sapes... je sais pas un feeling...:-)))

Punky b: Sexy??? j'y bosse à mort en tous cas. Merci jolie punky pour tes mots...

Val: Heureusement, le naturel est encore là. parfois au coin d'une rue, mais c'est de plus en plus rare...
Ceci dit, la pouf a un côté rassurant pour les autres... ca fait plaisir de pas aimer les strass et de savoir que jamais, on ne passera du côté obscur de la force!!

Au pays de Candy: Cool... Et bien je n'ajouterai rien non plus... :-))

Isa: Quand t'es encore un peu enfant, t'as des goûts pourris. Tu ne sais pas ce qui te va, tu vas vers l'évidence du voyant... et du mauvais goût! Ma mère était comme toi, intransigeante du look! Et même si ça me gonflait, je peux te dire que je ne la remercierai jamais assez de ne pas avoir cédé à mes goûts tout pourraves... Alors ne faiblis pas, je te jure qu'elle te remerciera...

irène a dit…

En même temps, quand on est ado, on est un peu dans l'extrême. C'est peut etre une manière de dire "je suis une femme" sans comprendre ce que ça veut dire réellement. En tout cas le résultat est pas joli joli...
Et tu as raison de souligner que ce ne sont pas que les "jeunes" (ados), les pouf il y en a à tout age ...

Allez, il fait beau aujourd'hui, profitez bien du soleil !!
Bises

Sweet life a dit…

Aujourd'hui, après de nombreuses lectures silencieuses je poste car moi aussi j'ai été plus qu'horrifié samedi soir, ces gamines qui ressemblent à tout sauf à des gamines, avec leurs strings apparents, et à 20h déjà saoules dans les rues... sans rire ca fait peur

Princesse Audrey a dit…

Quand je vois des gamines comme ça, j'ai envie de crier sur leurs parents, qu'ils aient non seulement la connerie de laisser sortir leurs filles habillées comme ça, de leur avoir aussi mal formé le goût mais qu'en plus ils cautionnent en leur filant de la thune pour qu'elles fassent du shopping où elles vont claquer les deniers parentaux en poupouffe sapes, ça m'atterre. Pour les laisser porter des fringues pareilles, c'est qu'ils n'ont aucun respect pour leur progéniture.
Et elles ne se respectent pas. Je me suis toujours demandé si un jour, elles n'auraient pas honte, dans un futur lointain, de leur look de pétasses en pâture de 12 ans.
Et les mecs ne s'aperçoivent même pas qu'elles leur montrent bien qu'elles les prennent pour des queues sur pattes, pour les appâter avec de la résilles blanche et du lycra en dentelle rose. C'est une insulte au bon sens masculin. Un mec que tu peux choper dans les filets d'une pouffe, c'est un poisson sans grand intérêt...

benetie a dit…

j'adore ce post!
Pourtant, c'était risqué, un vrai numéro de funambule de tirer le portrait de la pouffe sans basculer du côté vieille conne qui a vécu :)
Moi, la pétâsse de 13 ans avec bourrelet moulé, décolleté offert et talons instables, j'avoue que je la regarde avec un peu de compassion quand même. Parce que je me dis que personne lui a expliqué que ça sert à rien sinon à s'attirer des noises de s'habiller comme ça, et que ,surtout, personne ne la respectera. Or, le respect, c'est peut être la chose qui semble la plus importante à mes yeux.
Alors, je tente de ne pas la juger, de ne pas la regarder avec mépris en me disant que chacun a le droit à l'erreur et qu'il est toujours temps de rectifier le tir...
Peut être parce que, moi aussi j'ai eu ma période mini/talon à 15 ans, et que cette période m'a été nécessaire pour trouver mon style ;)

Anonyme a dit…

les filles, les filles, les filles,
je vous trouve un peu dur avec vos cadettes... "on est toujours la pouf de quelqu'un" comme le dit si bien l'adage.
ouh les vieilles de 25-30 ans !!!

pipelette a dit…

putain mais c tro d la bal shui tro d accor avec toa
non sérieux, tu viens d exprimer tout ce que je ressens, surtout quand tu dis que les petasses sont le summum de la misogynie.
moi je crois que le problème principal est le manque profond d intelligence et d 'éducation, faut pas chercher plus loin parfois
et la vulgarité au passage est multigénérationnelle et ne concerne pas que la jeunesse helas.

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

Irène: Bien sûr qu'à un moment donné tout çela passe... Mais il n'est effectivement pas que question d'âge...

Sweet life: C'est pas que pour les gamines que ça fait flipper... Moi la pouf en vrai, j'm'en tape, c'est juste que j'ai l'impression qu'une autre alternative "féminine" n'a plus le droit d'exister... Sans passer pour une fille "pas féminine", le comble!

Princesse Audrey: Après, il ne faut pas perdre de vue que les choses évoluent... Ce qui me paraissait vulgaire quand j'étais au collège ressemblerait maintenant à une armure. Les choses changent et c'est bien de s'y acclimater, en revanche je reviens à ce que je disais c'est le manque de distance sur l'image qui me trouble le plus. Quant aux parents, ben je suis pas maman, alors je m'abstiens parce que des conneries nulles je vais en faire un paquet aussi...

Benetie: Je suis un peu comme toi aussi. J'ai envie de lui dire, "viens avec moi.. Tu veux du sexy, pas de problème mais on va doser, qu'est ce que tu en penses". Parce que grand dieu, tout le monde n'est pas simple comme moi et c'est bien pour la pluralité et je ne voudrai pas balancer dans le jugement. je ne méprise pas, en revanche j'ai souvent vu, posé sur moi, notamment samedi soir, des regards de vague mépris sur mon t-shirt débraillé... La pouf est capable du plus grand mépris, sûrement parce que je dois être sa pouf à elle... La boucle est bouclée comme ça...

Anonyme: Tu as parfaitement raison. On est clairement tjs la pouf de quelqu'un. Par contre ce qui serait pas mal, et il n'est pas question d'âge, qu'on ai le choix. Que le seul modèle féminin ne devienne pas ça... Qu'il y en ai d'autres... Putain, j'ai dû virer vieille conne sur ce post???

La pipelette: oui parce que la pétasserie m'amuserait si elle était faite intelligemment. avec de l'humour. Et oui mon post soulignait l'aspect multigénérationnel de la pouf et sûrement pas les minettes qui se cherchent et qui sont pas encore complètement en phase avec leur propre féminité...

Peanut a dit…

Encore une fois tu tapes juste!!!! Moi aussi je me demande où va ce monde?? Des gamines de 12 ans qui en paraissent déjà 35!!!! ça me rassure de savoir que je ne suis pas rétrograde ou psycho-rigide!!!
Bises

irène a dit…

Oui pour la compassion je suis d'accord, on a toutes droit à l'erreur ...
Moi l'erreur c'etait peut etre dans le sens inverse, jeune ado je m'habillais en pantalon large car je trouvais ça feminin. Enfin j'etais pô du tout un garçon manqué hein, pis apres, petit a petit j'ai evolué vers un style un peu plus classe/classique... Bref, on se cherche , on tatonne, et on fait des erreurs(parfois), c'est humain.L'essentiel c'est de se trouver à temps !

no&me a dit…

rien de plus à rajouter ! c'est tellement tellement tellement ça !!!!!!!!!!!!! c'est désespérant mais tu as raison, c'est aussi un spectacle ! :-)))

Fanny a dit…

J'ai bcp aimé ton billet et je me retrouve dans la plupart de tes réflexions (j'ai encore croisé un joli "specimen" ce matin) mais je te trouve dure, tout de même.
Tout le monde n'a pas la chance de pouvoir acheter de beaux vêtements bien coupés, dans un tissu qui tombe bien. Quand on a le budget d'une ado moyenne, il n'y a que Bershka, H et M et les boutiques asiats pas cheres pour s'habiller. Le bon goût s'apprend et se cultive.. à l'adolescence on se cherche bcp et le résultat n'est pas terrible généralement.

Mais l'uniforme slim + blouse beige ou grise qui est tant vanté n'est pas mieux, en ce qui me concerne. Bcp de filles fashion oublient ce qui met leur corps en valeur et on voit souvent des désastres. Mettre en valeur sa féminité passe aussi par un joli décolleté, une mini jupe ou des créoles LOL (pas tout en même temps on est d'accord).

Anonyme a dit…

Quand on a 12 ans on voit des clips à la télé avec des filles soit disant sexy , quie n jette !
-Pussy cat dolls
-beyoncé
-Rihanna
Bref c'est pas ce qu'il manque.
J'ai plus douze ans, mais je me souviens que c'est à cet age là qu'on essai d'avoir quelques repère vis à vis de la feminité.
Et franchement ça fait de moins en moins dans la dentelle.