Pages

23.1.12

COUGAR, JE CROIS QUE JE DÉTESTE CE MOT

IMG_0025




Oh je l'ai un peu employé ce mot, comme tout le monde, ça faisait mode, ça faisait phénomène de société. Ca me permettait de parler de Demi Moore.

Et puis j'ai commencé à trouver qu'on l'employait de plus en plus tôt ce mot. Et puis d'un coup, bim, je l'avais en face des yeux. Dire de n'importe quelle nana qui a 4 ans de plus que son mec, qu'elle est une cougar ça n'a d'abord aucun sens, et surtout j'ai bien peu que cela soit cruellement misogyne.

Une cougar, c'est une femme d'un certain âge qui aime flirter, aimer, des garçons plus jeunes qu'elle.
Théoriquement, la différence d'âge est évidente, pas de quoi tortiller.

Pourtant, plus le mot et le phénomène de cougar s'infiltraient dans les rues les plus reculées du plus petit village breton, plus l'âge de la dite cougar rapetissait. Plus le phénomène se généralisait, se popularisait au-delà de la villa de Demi Moore et Ashton Kutcher, plus n'importe quelle femme était potentiellement une cougar. 3 ans de plus que son mec et tac, elle se transforme en prédatrice séduisante. Même plus besoin d'être une MILF.
Une femme de 28 ans, si peu que son homme en ai 23, peut potentiellement être taxée de cougar. Ah je te jure on en est là.

Et puis à force de dire cougar, on s'est mis à négliger le sentiment amoureux, non, ces femmes sont finalement des prédatrices. je trouve ça tout pourri. Que le premier qui m'entend dire "cougar" me pète la gueule.

Ce qui m'ennuie le plus dans cette histoire c'est que l'équivalent lexical de cougar au masculin n'existe pas. Plutôt étonnant pour un phénomène qui est bien plus développé de ce bord là?

Pourquoi partout des articles, des docs sur ces femmes "avides de chair dite fraîche", alors que de l'autre bord rien? Ne pas dire les choses, ne pas les nommer dans ce cas là, c'est considérer que cela est parfaitement normal. Et d'ailleurs, tout nous prouve que oui, dans ce sens là, c'est plus normal. D'abord parce qu'on y est plus habitué mais aussi parce que c'est courant. Très courant. Un quarantenaire avec une petite minette, c'est courant.
L'inverse, moins. Mais on en parle plus.

Vous ne trouvez pas ça terriblement misogyne cette histoire de cougar dés 25 ans vous?

Oui ce post est brouillon.
Oui je reviens doucement.
Oui je reviens demain.

Je vous love.

55 commentaires

severi27 a dit…

En te lisant je pense spontanément à la presse féminine, une fois de plus, ou la presse "people" qui ont relayé depuis des mois cette idée qu'une femme ne peut aimer un homme plus jeune ... en effet, c'est extrêmement misogyne, voire culpabilisant, mais ce mode de communication envers la femme ne devrait plus nous étonner désormais. Selon leur terminologie, je suis une cougar, mon compagnon a 3 ans de moins, tu parles d'une histoire ;-)
C'est n'importe quoi, et c'est bien pour cette raison qu'il faut bannir toute cette presse qui raconte n'importe quoi et se libérer complétement de ces aspects parasitaires de la société dans laquelle nous vivons et retrouver le sens de ce qui compte, comme aimer par exemple, c'est un bon début ;-)

Clémence L a dit…

ooh oui reviens demain.. tu nous as manqué Marie!

Agatano a dit…

héhé tu n'aurais pas lu "ainsi soit-elle"? (mon conseil d'il y a... oula quelques mois au moins...? ;)
Moi je dis, le masculin de cougar c'est "vieux pervers" nan?
;) mais bon, restons tolérantes hein...
bonne journée...

Anonyme a dit…

Je suis totalement en phase (une fois de plus dirais-je) avec votre article. J’avoue être de plus en plus mal à l’aise avec ce terme. La première fois que je me suis faite traiter de cougar c’était au bureau parce que j’arborais fièrement une paire de derbies léopard. J’avoue avoir été profondément vexée et l’avoir pris pour une insulte. J’ai 41 ans, j’ai des amis (pas des amoureux je précise) qui sont souvent plus jeunes que moi et le terme cougar revient régulièrement sur le tapis. Je trouve le mot moche et comme vous le dites si bien et j’ai l’impression d’être une vieille fauve qui cherche à vampiriser les petits jeunes pour satisfaire son instinct sexuel. Bref, ce mot comment sérieusement à me saouler et, vous avez raison, le nombre de vieux lubriques qui draguent les petites jeunes n’ont pas d’équivalent pour les caractériser. La prochaine fois que l’on me traite de cougar je pense que je vais sortir les griffes ! sérieusement ! Sandrine

ziloa a dit…

Je crois que du côté masculin on appelle ça "Sugar Daddy"

TruUffe a dit…

Mazeltov ! vu comme ça, il y'a 25 ans ma mère était une cougar avant l'heure, elle a 5 ans de plus que mon père !
(et d'un point de vue du sentiment amoureux ils sont toujours mariés...)

Fuck les clichés, et je suis bien d'accord avec toi celui là est particulièrement misogyne.

Khia a dit…

Cougar or not cougar? :)
Khia
Follow me @khiaissue

Fanny a dit…

S'aimer et se foutre des autres. Qu'on se le dise, ça marche dans les deux sens: mon mari a 8 ans de plus que moi et ça n'en fait pas un pervers.
Merci Marie j'aime toujours autant tes coups de gueule.

Anonyme a dit…

Et le pire c est que maintenant on appelle "Puma" les filles de moins de 40 ans qui sortent avec des mecs plus jeunes, comme s il fallait tout theroriser, tout marketer...

Ma mere a 19 ans de plus que son mec, ca fait 15 ans qu ils sont ensemble... et mon dieu ce qu elle n a rien d une "cougar" ou de l image de femme n assumant pas son age qu on veut faire passer avec ce terme animalier.

Une fois de plus,c est une facon d utiliser la femme comme cible du marketing, et c est gravos !

Plein de bisous et de courage a toi !!!

Anonyme Amande

Soniachocolat a dit…

Merci Marie, de toujours dire tout haut ce que je pense (trop souvent) tout bas!
Moi aussi je déteste le mot cougar, et je déteste par dessus tout cette misogynie qui consiste à pointer du doigt la minorité de femmes qui sortent avec des mecs plus jeunes, alors que voir des vieillards impuissants se taper des putes (oups, je m'énerve!) d'à peine 17 ans refaites de la tête aux pieds grâce à leur argent ne choquent (presque) personne (je caricature? Ah bon?). Et encore d'accord sur les dérives totalement débiles qui consistent à traiter n'importe quelle femme, même âgée d'à peine 30 ans, de cougar, sous prétexte qu'elle a une (même minuscule) différence d'âge avec son / ses mecs!
Voilà, ça fait du bien!
J'aime vraiment te lire!
Merci Marie!
Bonne journée :-)
Bises

clochette a dit…

Oui, c'est sexiste! Et surtout, comme tu le dis, parce-qu'il n'y a pas d'équivalent masculin! Ce qui est révélateur d'une mentalité bien arriérée! Je me rappelle, quand j'étais petite, des parents d'une copine dont les autres parents parlaient en soulignant que la mère était une vieille avec un jeunot. J'ai revu cette fille, en fait ses parents avaient 7 ans de différence! Je suis tombée des nues, j'étais restée avec l'idée, vu comme les gens en parlaient, qu'elle avait genre 20 ans de plus que lui!
Et sinon, faut dire qu'arrivée à 50 ans, une femme qui à bien pris soin d'elle et est encore très belle et en forme n'a pas beaucoup de choix. Ce que je constate, c'est que c'est parce-que les hommes qui ont bien vieilli se tapent des minettes, elles n'ont plus le choix qu'entre les bedonnants pantouflards ou les jeunots!

Marie a dit…

Moi j'ai 30 ans, mon mari a 1an et demi de moins et a chaque fois les gens me dise, a c'est toi la cougar alors.... pas besoin d'avoir 5 ans d'ecart...

Lyqa a dit…

Egalement tout à fait d'accord avec toi et avec les "commentatrices", je n'aime pas ce mot et tous les vieux préjugés misogynes qu'il trimbale.
Lu hier un article dans Grazia sur le lancement par lego de nouvelles briques de construction roses, spéciales filles... Entre ça et tes derniers posts, j'ai le féminisme pessimiste : sur tous les fronts, on n'avance pas... Et j'ai la sensation désagréable et un peu honteuse que nous, femmes, y contribuons autant que les hommes...

Bon, bises et bonne journée quand même !

etiKeta a dit…

je me fais la reflexion en te lisant: cougar si la femme est plus agée que son partenaire, petite minette, lolita si elle est plus jeune... dans les 2 cas, un nom péjoratif pour la femme , rien pour l'homme.

AD a dit…

M***E, mas t'étais où ? Tu boudais ou quoi ? Je dis ça parce que j'ai pris l'habitude de lire ton blog...c'est ma chérie qui m'a dit "elle écrit vachement bien tu devrais lire son blog...toi qui aimes l'écriture, je suis sûre que son blog va te plaire"...Pfff !!!...un blog de fille où on ne parle pas politique...moi je bouffe de la politique...c'est bien parce que c'est ma chérie qui me l'a dit...et donc, je suis venu une fois, deux fois, trois fois...bref tout plein de fois...tant et si bien que c'est ma flânerie bloggesque (la vache c'est moche comme mot !) du jour d'aller voir chez "une chic fille" ce qu'il se dit...Mais enfin, t'étais où ? t'en vas pas si loin j'ai cru que t'allais jamais revenir !AD

Anonyme a dit…

Si vrai ... et comme le dit etiKeta, jamais rien pour les hommes...
Une femme avec un homme (bcq) plus jeune, une cougar, une femme avec un homme (bcq) plus vieux: c'est pour son argent, une femme qui collectionne les mecs : une sal... (en revanche pour un homme ce sera un Dom Juan...)

Quelle image avons nous de nous, de notre féminité ....

Anonyme a dit…

Ben au risque de tous vous choquer, moi je trouve ça bien que l'on parle de toutes ces formes d'amour: vieux avec vieux, jeunes avec jeunes, vieux/jeunes, jeunes/vieux, hommes/femmes, femmes/hommes hommes/hommes, femmes/femmes (zavez vu, j'ai mis tout ça au pluriel pour rester raccord avec Marie et son "2012, année de la touz"!). Parce que finalement, s'il l'on en parle, c'est que ce n'est plus tabou. Et moi j'aime pas le tabou... Et plutôt que de se figer sur un terme (très très très moche, je suis bien d'accord), il faut en profiter pour se féliciter que les normes et les moeurs évoluent. Moi quand j'étais petite (et ce n'est pas si loin, je n'ai que 37 ans), on ne parlait pas de tout ça: ni des homos, ni des cougards, ni des lolita, ... ou toujours à mots couverts, comme quelque chose de pas bien... bouh c'est mal ce que font ces gens! Et déjà, moi je ne comprenais pas parce que ce n'était que de l'amour finalement.
Alors peut être de l'amour à court terme, peut être de l'amour pour se valoriser, peut être de l'amour pour reprendre confiance en soi ou se rassurer sur son pouvoir de séduction (mais soyons honnête, est-ce qu'on ne fait pas ça nous aussi de temps en temps? )... ou peut être de l'amour tout court.
Alors pour en revenir au sujet du jour, ou plutôt à l'animal du jour, non moi ça me paraît enfin normal que l'on en parle. Après, c'est comme tout (le chocolat, la politique, les accidents de la route, ...), trop c'est écoeurant. Donc ne nous laissons pas écoeurer et ne retenons que l'amour de ces gens entre eux. Ne nous laissons pas emporter par le marketing et le cynisme de tous ces articles et/ou reportages, gardons notre libre arbitre. Les mots ne sont que des mots. C'est ce que l'on en fait qui fait du mal (ou du bien!!!!!!!!).
A bientôt,

PS: vous voyez, Marie, la niaiserie est en moi... ^__^

laïka a dit…

Misogyne en plein, ouais. Faisons un peu dire à ce mot ce qu’il suggère :
La cougar est féline : elle fascine par sa démarche ondulante et ses yeux charbonneux, mais attaque de dos une proie qui n’a pas eu la chance d’être assez prudente. La cougar pourrait bien chasser la nuit afin de camoufler ce qui pourrait lui porter préjudice le jour. On sent la griffe, le grappin : elle s’accroche la cougar, faut bien, la chasse, c'est une question de survie. Et lui faut de la chair fraîche ; voire du cannibalisme, pour se régénérer ? Vraiment… c’est ignoble. Faut-il que l’amour soit aveugle ?

Sinon le fait que pour les mecs la situation passe plus inaperçue, semble tenir au présupposé vivace qu’en prenant de l’âge, l’homme se bonifie tandis que la femme se défraîchit (et les magazines féminins n’ont pas fini de mettre de l’engrais sur ce deuxième aspect). Une femme jeune peut bien aller chercher chez les vieux si elle ne trouve pas ce qui lui convient chez les jeunes; un homme jeune qui va chercher chez les vieilles, ce sera plus assimilé à du déclassement. Un peu comme si dans ce dernier cas de figure, la femme affichait une prétention qu’il appartiendrait à autrui de remettre en question, et que l’homme se laissait aller à la régression.

Après, libre à nous de réfléchir et de ne pas adopter les expressions en vogue, rigolotes et "diversité-friendly" en surface mais beaucoup moins en profondeur, comme celle qui sert ici à remettre la femme à sa place. Mettre en marche ses moyens de défense intellectuelle pour ne pas se sentir concernée par ces appellations, pour ne pas commencer à s’y identifier (en positif ou en négatif), c’est le début de la libération de leur emprise, sur nous et sur notre vision des autres.

bavardises a dit…

J'ai 32 ans, mon mec 27, et oui, on me l'a déjà faite. Derrière ca, il y a l'idée pour certains, que forcément, ca ne peut pas durer, qu'il ne s'agit que de galipettes sous la couette. Mais ce qu'il y a bien avec les "cougars" comme moi, c'est que l'on a aussi passe l'âge de se justifier. Toujours ca de pris!
(N'empêche, si ca se trouve, a ce rythme on va bientôt on va me taxer de pédophile!)

Miss H. a dit…

Comme tu a raison... Le pire je crois c'est que l'on va meme jusqu'a utiliser ce terme pour une femme qui va simplement lancer un regard a un mec, qui selon la majorite, semblerait plus jeune.Ca va loin ... Je crois que les hommes a leur facon, dans leur inconscient collectif, nous font payer le fait que nous sommes souvent plus matures qu'eux, et plutot que d'en faire qqch de positif, c'est devenu le contraire. Bon la c'est peut etre moi qui vais trop loin, mais j'assume tant pis.

Leila a dit…

Je suis tellement d'accord avec tout ce que tu dis que j'aurais pu limite l'écrire mot pour mot cet article. Des bisous Marie.

Dididoumdida a dit…

Et bien moi aussi, cela a tendance à m'énerver! Je ressens ce terme comme très péjoratif et plein de connotations dans lesquelles je ne me retrouve pas. J'ai 31 ans, j'ai commencé à sortir avec mon amoureux qui a 4 ans de moins que moi lorsque j'avais 28 ans, et ça n'a pas manqué, on m'a traité de cougar! Tout ça parce qu'il avait 4 ans de moins que moi. Je ne l'ai pas "choisi" pour ça, pour sa jeunesse par rapport à moi, d'ailleurs je ne l'ai pas choisi du tout, on est tombé amoureux et c'est tout! Ca ne fait pas de moi une fille qui court après la chaire fraîche ou que sais-je encore!

Anonyme a dit…

Il y a un an je racontai à une amie le début de mon histoire avec un homme qui a presque 10 dix ans de plus que moi. Cette histoire me bouleversait, tant elle était complètement à l’inverse de ce que j’imaginai quelques mois auparavant. Sans tomber dans les jeunots je pensai avoir une préférence pour les types de mon âge (autour de 45 ans voir + jeunes) pour le physique du moins.
Je ne cherchai pas un bellâtre mais la peur d’un corps qui commençait à décliner m’effrayai. Et pourtant, j’étais régulièrement touchée pas des physiques d’homme de 50 ans, j’aimai cette forme de lâcher-prise sans pour autant renoncer, attention !
Donc cette amie ce moque gentiment de moi en me disant qu’à l’âge des cougars je devrais me tourner vers des hommes plus jeunes. Ça m’a fait rire, un an après je suis toujours avec mon amoureux et j’espère pour longtemps … car la magie de l’amour ne change pas en ce qui me concerne elle reste incompréhensible sans aucun critère d’aucune sorte.

Lisa a dit…

C'est vrai que c'est nul de dire d'une femme que c'est une cougar juste parce qu'elle sort avec un type plus jeune qu'elle. Ca ne me dérange pas, je vois pas pourquoi tout le monde en fait toute une histoire! Préssée de voir ton prochain article Marie!

laitah a dit…

Marie, je te lis tous les jours parce que tu es la seule qui parle à la fois de rouge à lèvres et de choses plus intellectuelles, mais qui nous concernent tout autant (ou qui le devrait). Un peu un équivalent du magazine Causette mais avec du rouge à lèvres quand même.
Ce que tu dis, l'observation que tu fais, correspond mot pour mot au mécanisme que décrit Pierre Bourdieu dans La Domination Masculine. Les femmes sont socialement induites à aimer des hommes plus vieux, parce que l'homme plus vieux, c'est le pouvoir, c'est le dominant. C'est l'ordre des choses (qui n'est ni naturel ni éternel mais une construction sociale). Et que se passe-t-il quand les rôles s'inversent ? Des réactions misogynes, pour dire que cette fille-là, la "cougar", elle n'est pas normale, puisqu'elle ne correspond pas au modèle établi du couple. Phénomènes de désignation, de "shame on you" de "t'es pas normale toi c'est dégueu ce que tu fais avec un ptit jeune".
Voilà,voilà. En tout cas pour continuer dans ce raisonnement je ne peux que te conseiller Bourdieu.
Léa

Emilie6 a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi, je regardais je ne sais plus quelle émission "people" débile hier soir (tard) en pleine crise d'insomnie, et justement, il y avait un sujet sur les cougars qui avaient 4ans de plus que leurs mecs, le truc vraiment stupide.

Encore une fois, sexisme quand tu nous tiens, on montre les femme du doigt quand elles sortent avec des plus jeunes en les faisant passer pour des prédatrices... alors qu'on entends pas que les hommes de 60 piges ou plus et qui sont avec des jeunettes sont des gros pervers.

Tout ceci est vraiment un effet de mode, tu as bien raison. Maintenant, j'ai une question : Ma mère a tout juste 15 jours de plus que mon père, est-ce une cougar ? XD

Anonyme a dit…

A mon sens le terme "cougar" désigne une femme qui refuse de vieillir, qui n'assume pas son âge, et qui, de ce fait couche avec des hommes bien plus jeunes qu'elle et même plutôt des hommes immatures. Or il existe un terme parfaitement similaire pour les hommes qui est "vieux beau". Dans les deux cas, je me représente une personne un peu vulgaire et pathétique parce qu'en décalage avec ce qu'elle est vraiment. Rien à voir donc avec un amour entre deux personnes qui ont une différence d'âge. Seulement un terme pour désigner un type de personne. C'est un cliché, on est bien d'accord. Il faut donc l'entendre pour ce que c'est. Je ne lis pas la presse féminine mais en tout cas autour de moi les vieux beaux sont bien plus critiqués que les cougars.
Sarah

Marie a dit…

Pas brouillon comme post :)
Attends mais moi j'ai 26 ans et une fois je parle à un mec de 23 il me sort : t'es une cougard si tu t'intéresses à moi Oo

Oula mais où va-t-on, je suis tout à fait de ton avis en tout cas !

clochette a dit…

@dididoumdida, ça me fait sauter au plafond que tu dises "sa jeunesse par rapport à moi", je veux dire, 28 ans pour une fille c'est pareil que 24 pour un mec, c'est jeune point barre! :)

Anonyme a dit…

Un homme d'un certain âge avec une très jeune femme: "quel séducteur!"
Une femme (même pas d'un certain âge en effet) avec un homme un poil plus jeune: "cougar!".
La violence des mots en dit long je trouve, ce martèlement mondial de la cougar est un véritable complot misogyne linguistique et les mots sont des révélateurs... Croyez moi l'égalité homme femme il y a encore du travail! Je me suis jurée qu'en tant que femme je n'utiliserai jamais ce mot de "cougar", j'ai bien trop de respect pour les femmes.
Bises Marie, et bravo encore pour ce post super intéressant! t'es trop forte :)

Anonyme a dit…

j'ai oublié de signer, je n'aime pas être anonyme, j'ai l'impression de te manquer de respect ;) donc anonyme 6:54 signé Audrey :)

minhoi a dit…

sur FFP quand ça existait encore une grosse p......e a parlé de moi elle a dit que j'etais une cougar au vu des photos sur mon blog de mon mari et mes enfants.

autant dire que j'aurais pu juste lui mettre un gros coup de boule !

j'ai un mari qui a cinq ans de moins que moi deux enfants avec lui ça fait onze ans que nous sommes ensemble mariés et une grosse frustrée c'est permis de balancer ça et de m'insulter puis surtout d'insulter mon mari et mes enfants donc ma famille.
elle a rajouté en plus un truc genre "ses mouflets" en parlant de mes filles...

depuis je supporte plus cette expression surtout quand des dindes l'utilisent avec aucun sens

C. and the city a dit…

Comme je suis d'accord...au fond c'est juste un vieux cliché encré dans les mentalités formalisées que nous avons. Une sorte de machisme à la con qui n'a plus lieu d'etre en 2012 selon mon opinion. On le voit partout de tte façon, un homme qui se tappe plein de filles est un don juan, une femme qui se tappe plein de mecs est une "salope". bref tout ça pour dire que la société a encore beaucoup à faire pour changer sa façon de penser et de voir les choses.

des bisous Marie !

Anonyme a dit…

Bonsoir, j'adore votre blog. Je tiens juste à dire que le terme masculin le plus proche pour désigner "cougar" c'est "vieux-beau". Bien entendu ce terme est moins à la mode que "cougar" mais il n'est pas très sympa non plus ^^, surtout qu'au fond, il n'y a que l'amour qui compte, quel que soit l'âge... Bonne continuation pour le blog. Bis.

Celle_qui-aime_son_joujou a dit…

Mon chéri a 5 ans de moins que moi et cela fait 4 ans que nous sommes ensemble. Je préfère dire qu'il est mon toy boy :) D'ailleurs ce mot était plus répandu fut un temps avant que ces hommes (et femmes, les pires lol) se sentent offensés et nous rebaptisent cougars...

Georgette a dit…

Tu as tout dit. Bravo, même si c'est brouillon, c'est un post qui délivre justement une réalité.
Et c'est pour ça que j'aime tant ton blog, parce que ce que tu écris est souvent vrai. Ce mot vrai te correspond très bien selon moi.
Plein de zoubis ! :)

Marie a dit…

severi27: Aimer est effectivement un très bon début :)

Clémence L: :) Merci <3

Agatano: Et bien non, pas du tout. je suis en retard de lecture comme c'est pas permis.
Bise!

Anonyme: "cougar" pour des derbies léopard? Alors cela va bien au-delà de l'amour cette histoire, je n'imaginais pas.
Oui sandrine sortez les griffes.


ziloa: Ah oui c'est vrai tu as raison!
Mais dans ce cas là, il faut qu'il y ait une nette différence d'âge, non?

TrUffe: oui je le trouve terrible!

Khia: Not. Enfin je crois :)

Fanny: Oh non bien sûr que ce n'est pas un pervers, la question n'était pas là :)
Merci en tous cas.

Amand que je love: des puma? Tu me l'apprends... N'importe quoi!
Merci. je t'embrasse.

Soniachocolat: Ca fait du bien hein ;-) Merci pour les gentillesses.
Bisous.

Clochette: 7 ans, oh le truc -__-

Marie: :D c'est encore pire que ce que j'imaginais!

Lyqa: Et bien sur certains fronts, effectivement ça n'avance pas. Il y a beaucoup de travail de nous à nous, j'en ai bien peur!
Bisous.

etiKeta: Exactement -__-

AD: Comme ce commentaire m'a touchée . merci

Anonyme: Oui...

Anonyme: parler de toutes ces formes d'amour je trouve cela joli, là n'est pas le problème, ce sont plutôt les mots qui me gênent. Ils marquent une forme de déviance, quelque chose de l'ordre de la prédation qui devrait, il me semble, n'avoir rien à voir avec l'amour.
PS: je suis bien rassurée que vous ayez vu ma blague sur la touze, je commençais à désespérer :)
Bise.

laïka: Comme votre commentaire est plaisant, merci :)
et je plussoie...

bavardises: lol...

Miss H. : Possible oui!

Leila: Merci. Bisous aussi.

Dididoumdida: Et puis c'est une jeunesse très relative à la tienne, 4 ans ce n'est vraiment rien!

Anonyme: <3 quelle jolie histoire!

Lisa: :)

laitah: C'est abordable Bourdieu? Enfin je veux accessible pour la non sociologue que je suis? ca me donne très envie en tous cas...
merci Léa.

Emilie6: Ah tu sais c'est possible... :DD

Sarah: Vous avez raison, à l'origine c'était le cas, mais là, ça se généralise à d'autres critères.
Mais c'est vrai vieux beau est un bon équivalent masculin.

Marie: O__o mais où on va oui?

Audrey: Merci beaucoup...

Minhoi: Oh mais quelle horreur o__O, c'est fou!

C.and the city: Bisosu à toi aussi!

Anonyme: Merci, oui je crois que c'est le meilleur équivalent à cougar.

Celle_qui_aime_son_joujou: :)

Georgette: Merci beaucoup <3

laitah a dit…

Euhh ... en ce qui concerne Bourdieu, j'avoue que c'est assez hermétique. Je viens de me taper un exposé là, c'était prise de tête ^^ n'empêche que si tu fais abstraction de ses formules qui se mordent la queue, son raisonnement est logique et très intelligent. Une fois que tu l'as capté, ça devient clair. Et au vu de ce que tu écris ici, ça devrait vraiment t'intéresser, et venir confirmer tes intuitions, comme sur le coup de la cougar.
Non franchement, je ne peux que te le recommander.
Sinon il y a Elsa Dorlin qui dit des choses intelligentes aussi, peut être plus accessible : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4354537
Mais ça ne parle plus de la cougar là. Juste des petites filles qui préfèrent les déguisements de princesse aux camions de pompiers.
Et elle explique en quoi c'est une construction sociale, qui passe par les médias aussi, et pas qqch d'inné, de naturel. On ne nait pas princesse, on le devient ^^

Dididoumdida a dit…

@ Clochette et Marie : Oui, justement, je me suis peut-être mal exprimée! Je trouve ça d'autant plus débile de la part des gens de me traiter de cougar alors qu'à l'époque j'avais 28 et lui 24 ans : on était jeune tous les deux!!!! Et au quotidien je ne me ressens pas du tout cette différence d'âge tellement elle est ridicule, je n'y pense même pas, sauf quand on me le fait remarquer, en me traitant de cougar ou oui, de puma, c'est à la mode, maintenant que je suis passée dans la trentaine et que lui est encore dans un âge qui commence par 2!

Anonyme a dit…

Salut Marie !
Je ne commente pas d'habitude mais ça me fait plaisir de te voir t’interroger un peu sur la place des deux sexes dans la société, je n'avais pas réfléchi à ce mot là et je ne l'avais pas vu dans ce sens là mais je trouve que tu as tout à fait raison en disant qu'on dénigre des femmes pour un comportement qui apparait quasi normalisé pour un homme.
Je ne sais pas si tu connais le test de Bechdel (elle l'explique très bien : http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=bLF6sAAMb4s et ses vidéos sur les différentes représentations des femmes dans l'industrie cinématographique sont pas mal du tout !)
Bonne continuation :)
Jeanne

Rita Sue a dit…

Je n'avais jamais entendu ce mot... c'est vrai que j'habite en Espagne et ici pas de mot pour définir ça (je crois). Enfin, moi j'ai 9 ans de plus que mon mec et je me fous complètement de l'opinion des autres à ce sujet. Si les gens ont envie détiqueter, c'est leur problème (ou peut être de la jalousie ;-) De toute façon par les commentaires que j'ai lu ça doit être un adjectif très péjoratif!

Anonyme a dit…

Tu ne peux pas savoir à quel point je suis d'accord avec toi!! Ca m'énervait déjà depuis Demi Moore, et là ça me sort quasiment par les yeux. On me l'a dit parce que j'ai 33 ans, et que mon mec est asiatique et a 6 mois de moins que moi!! Et tous ces vieux (pas) beaux avec des minettes, c'est quoi, des VLP (vieux lions pathétiques)?

F. a dit…

Bon ben je vais être le seul à pas être d'accord alors... C'est pas grave, ça me fait plaisir !

Pourquoi je suis pas d'accord et sur quoi en particulier ?

Alors d'abord, parler de "misogynie" dans ce cadre là, je trouve que c'est ramener facilement le problème à : "c'est la faute des hommes, les connards" ! Je veux dire, parfois, quand on entend parler les femmes comme ça, on se demande si c'est pas vous qui faites le plus de sexisme finalement. Du machisme à l'envers, sans vous en rendre en compte, le tout en prétextant que c'est la faute aux hommes. Vous êtes balaises pour retourner les situations à votre avantage quand même, ça j'applaudis bien fort ! Nous vous savez, on vous aime bien et on vous critique pas quand vous êtes pas là, ou si peu.


Et je vais te dire pourquoi ce genre d'appellation ne concerne pas les hommes aujourd'hui ! c'est tout simplement une question historique et culturelle : des femmes plus jeunes avec des hommes plus âgés, NOUS faisons ça (avec des femmes hein, on n'est pas tout seul sinon ça s'appelle une branlette) depuis la nuit des temps, au moins. Quelque part, ça correspond aussi à ce que sont les attentes des uns et des autres dépendamment du sexe depuis la nuit des temps, au moins. Ce genre d'attente, d'envie, de besoin parfois, que les féministes intégristes voudraient voir ensevelies dans un bain de sang de testicules humaines. Bref ! l'inverse donc, la "cougar", a été plutôt rare jusqu'à présent. Je n'ai rien contre que ça se développe, je m'en fous même royalement mais de fait, il faut accepter qu'on en parle plus en tant que phénomène "nouveau", en développement. Vous parlez bien "des difficultés des hommes pour assumer leur virilité dans cette société nouvelle" sans qu'on vous taxe de sexisme. Et ben voilà, c'est pareil ! Par ailleurs, je crois que vous vous culpabilisez beaucoup que plus nous concernant ce genre de choses... Et c'est peut-être pour ça que vous en voulez aux hommes !... ;-)

The Chic Etoile a dit…

Ciao Honey!!!
❤ I LOVE YOUR BLOG ❤
THIS POST IS SO INTERESTING

If you like my blog too,WE COULD FOLLOW EACH OTHER!!! ;) ;)
I'LL WAIT YOUR ANSWER ON MY BLOG...TELL ME IF YOU LIKE MY BLOG AND IF YOU WANT TO FOLLOW IT!!! :) :) THEN I'LL FOLLOW YOU BACK... ;) ;)

http://thechicetoile.blogspot.com/

XOXOXO

laïka a dit…

@ F.

« Alors d'abord, parler de "misogynie" dans ce cadre là, je trouve que c'est ramener facilement le problème à : "c'est la faute des hommes, les connards" ! »
La misogynie, c’est le fait de mépriser la femme, et ce fait n’est pas sexué par définition : il peut venir d’un homme ou d’une femme. Du coup, je comprends mal où vous voyez que ça ramène à dire « c’est la faute des hommes ces connards ». Ok, il y a un commentaire sur une quarantaine qui suit ce raisonnement, mais si vous les lisez tous, vous pouvez vous apercevoir que ce qui ressort c’est qu’au quotidien on peut se sentir aussi affectée quand on se voit assigner le nom de cougar par une femme que par un homme.

«Ce genre d'attente, d'envie, de besoin parfois, que les féministes intégristes voudraient voir ensevelies dans un bain de sang de testicules humaines. »
Vous les hommes, vous avez vraiment peur du féminisme intégriste et vous avez bien raison. Heureusement que le féminisme tout court vous aimez et défendez ça depuis la nuit des temps au moins. Même si vous en parlez pas souvent quand on est pas là. (Je précise bien que cette généralisation moqueuse s’adresse à l’humain qui enfile les clichés et non à l’homme qui enfile les clichés).

« Je n'ai rien contre que ça se développe, je m'en fous même royalement mais de fait, il faut accepter qu'on en parle plus en tant que phénomène "nouveau", en développement. »
Ce qu’on dit là, c’est qu’on en parle en utilisant à tire-larigot un terme qui, de par ses connotations, est préjudiciable à la femme qui se fait appeler ainsi. Après, je pense pas que quiconque soit forcément fermé à parler de ce phénomène nouveau, si tant est qu’il soit vraiment nouveau. C’est juste qu’appliquer d’entrée de jeu le terme cougar, ça fausse un peu le contexte particulier à chaque situation.

« Vous parlez bien "des difficultés des hommes pour assumer leur virilité dans cette société nouvelle" sans qu'on vous taxe de sexisme. »
Pour la bonne raison que personne, ni Marie dans son billet, ni un commentateur n’a dit une telle chose. Du coup, on est content que personne ne traite personne de sexiste, mais le dialogue se passe un peu dans votre tête, là.

F. a dit…

"Heureusement que le féminisme tout court vous aimez et défendez ça depuis la nuit des temps au moins. Même si vous en parlez pas souvent quand on est pas là."

J'ai vraiment apprécié ce trait d'humour !

laitah a dit…

à F. :

Je voudrais pas que ça tourne en débat dans les commentaires de Marie mais il y a beaucoup d'approximations dans ce que tu dis.

La misogynie n'est pas qu'une affaire d'hommes. Parler de misogynie ce n'est donc pas dire "c'est la faute des hommes, ces connards". Les femmes sont victimes mais à la fois aussi les premières complices de la misogynie. On est les premières à critiquer les autres, à les taxer de cougars, à trouver qu'un mec plus vieux c'est plus viril. Non pas parce que c'est écrit dans nos gènes mais parce que dès la maternité, on nous a enfilé un pyjama rose, on a vu la différence d'âge entre notre père et notre mère etc. La socialisation, quoi.

Par contre tu as tout à fait raison de dire que l'ordre normal des choses c'est un homme plus vieux avec une femme plus vieille. Cet "ordre normal" qui n'est pas normal mais construit socialement a été remis en question par les mouvements féministes. L'apparition du phénomène de la cougar n'est donc que la suite logique de cette évolution.

Mais c'est un peu gênant quand tu parles de "la nuit des temps". Les relations entre les sexes ont une histoire, et elles sont différentes selon les cultures. Dire que c'est comme ça depuis la nuit des temps, sans plus d'explication, ça revient à dire que c'est naturel. Juste pour illustrer mon propos, une citation de Bourdieu : "Il est évident que ce qui dans l'histoire apparaît comme éternel n'est que le produit d'un travail d'éternisation".

F. a dit…

Oui et non, et j'ai parlé du facteur culturel dans mon premier commentaire il me semble... Oui donc, il y a bien une part culturelle mais non, il y a bien aussi une part naturelle, génétique, animale. Car, que tu le veuilles ou non, j'ai un pénis, tu as un vagin, j'ai tendance à être plus fort que toi, tu es cyclique. Dans tes gênes il est aussi inscrit des choses aussi importantes que ton niveau de testostérone, ou d’œstrogène,etc. Ce qui, de fait, entraine déjà des différences comportementales susceptibles de pouvoir distinguer les genres.

laitah a dit…

En attendant, mon niveau d'oestrogènes ne me détermine pas à choisir un homme plus vieux que moi ...
Bien sûr qu'il y a des différences biologiques mais on a tendance à légitimer un ordre social par le biologique. Or cet ordre social, la domination masculine (au sens symbolique), construit la représentation qu'on se fait de nos corps et de nos organes sexuels. Les femmes se doivent d'être belles tandis que les hommes se doivent d'être forts, alors ils font de la muscu pendant qu'on fait du shopping. Je crois pas que ça soit inscrit dans nos gênes, ça.

Porce-laine a dit…

misogyne à donf ! et les quelques emissions que j'ai pu voir à la Tv n'arrangent pas non plus les choses tellement c'est caricaturé c'est horrible...ca choque personne qu'un mec de 55 ans se tape une jeune de 20 et qu'il pourrait être son père...notre société cautionne car ca passe mieux dans les moeurs, il a toujours inconsciemment cette idée du mal dominant qui peut être

Porce-laine a dit…

plus agée que sa compagne...l'inverse ca reste une autre histoire. Malgres le terme pseudo moderne du mot cougar, la societé croit le cautionner mais elle n'est pas forcément réellement prête, ca choque et dérange toujours. elle s'en amuse et en devient limite degradante...une femme qu'elle est 3 ou 10 ans que son compagnon est ce vraiment important ? les emotions, l'attirance, les sentiments c'est quand même ca l'essensiel malgrès tout je crois que la société n'est pas si moderne qu'elle le pretend...ce n'est qu'une facade.

Sandrine a dit…

C'est vrai qu'il l'a fait AD !!
Je pensais qu'il me faisait marcher !
Bon, ben tu sais tout Marie, j'adore te lire (sans laisser de trace de ma visite, plutôt discrète) et j'ai filé le virus à chéri !
Il attend avec impatience un billet politique ;-)
Continue, tu es trop attachante !!

Clara a dit…

Je partage totalement ton sentiment. Ce sentiment me faisait rire au début, puis jvois qu'il est resté, qu'il s'est amplifié, qu'il est vraiment resté et qu'il englobe toutes les femmes plus âgées que leur compagnon, ne serait-ce que de quelques années, je trouve ça exageré! Je n'ai jamais cherché quelqu'un plus jeune, mais je suis tombée amoureuse d'un garçon qui a 2 ans moins que moi et je suis plus qu'heureuse avec lui et ne me considère pas cougar pour ça! Ma grand-mère a 4 ans de plus que mon grand-père... Fin totu ça c'est n'importe quoi, une mode, une discrimination, de la misogynie oui!

Femme Cougar a dit…

Bonjour à tous,
Je tiens à témoigner étant moi même une femme cougar. Au début aussi j'ai eu du mal à accepter ce terme, mais finalement à quoi bon s'en faire.. ?

PS : Je te rassure, l'équivalent masculin de cougar existe. On appelle cela s'appelle un "sugar daddy". Ce n'est pas encore vraiment répandu en France mais en Amérique si !

Courage et bonne continuation pour ton blog !

Anonyme a dit…

Je hais ce mot ! mon "copain" avait 15 ans de moins que moi ! ça ne se voyait pas et depuis sa mort accidentelle je pense constamment à lui !

ce mot est HONTEUX !! que des delon belmondo hallyday se "tape" ou épouse des filles de ..30ans de moins on trouve cela normal mais dés qu'il s'agit d'une femme c'est une cougar!!

pourquoi le MLF ne réagit pas!!