Pages

11.12.06


SIENNA, ACTRICE...

Jude Law ne cesse de nous rabacher que l'année 2007 ( à défaut d'être celle de chaussettes. Pour info l'année 2006 a été l'année des saucisses...La classe quoi!) sera l'année Sienna Miller.
Ca fait des mois qu'on la voit les cheveux courts,avec des robes incroyables, le maquillage parfois dégoulinant et éventuellement en train de bécotter Hayden Christensen sur le tournage de son prochain film, FACTORY GIRL.

FACTORY GIRL, est un biopic. Un film qui retrace la vie d'Edie Sedgwick. Egérie, muse, icône des 60's. Elle était très copine avec Warhol et a joué un rôle dans l'ultra médiatisation de la Factory. Elle a eu un succés incroyable et est devenue très populaire (elle fera la couverture de Vogue, du Times, de Life...).
Edie n'a été qu'elle même dans toutes les oeuvres de la Factory dans lesquelles elle a jouées. Sa propre personne devenant un personnage publique. Faire du faux avec du vrai. Edie avait un certain naturel et une certaine grâce (à défaut de talent!) qui lui ont permis d'accéder facilement à la popularité (Les prémisses de la télé-réalité ). Elle n'était que le sujet des photos ou des films de Warhol, essentiellement basés sur l'improvisation( VINYL, RESTAURANT, CIAO MANHATTAN, KITCHEN, HORSE, POOR LITTLE RICH GIRL, SPACE, BEAUTY#2, CHELSEA GIRL...). En d'autres termes, Edie est la première IT GIRL. Ultra connue, ultra glamour, faisant surtout la fête, inspirante, copiée, socialement fédératrice ( bon nombre de filles lui ressemblant ou l'imitant se sont mises à apparaître dans tout NY). La Factory et Warhol avaient ce pouvoir de rendre ultra populaire n'importe quel paumé. Et le mieux étant d'être uniquement un produit de la Factory, le talent ne servant finalement à rien... La concrétisation du quart d'heure de gloire alimenté essentiellement par le vide.
Il ne manquait plus que la jeunesse éternelle pour sceller sa légende. Edie meurt à 28 ans d'une overdose de barbituriques.
Warhol et Edie ont eu une démarche médiatique définitivement moderne (Warhol a commencé par la publicité ce qui n'est sûrement pas un hasard) et nous sommes plus que jamais dans cette ère de l'apparence, au mieux dénuée d'un quelconque talent, au pire totalement vide...
Edie comme mère des Cory, Nicole, Lindsay et autre Misha. Et Andy comme père de la star-attitude contemporaine.
Des photos de la vraie Edie





Des photos de la fausse Edie ou de la vraie Sienna




7 commentaires

Anonyme a dit…

Elle lui ressemble drolement, je trouve!!!!

aline a dit…

ci pour le clin d'oeil! c'est désormais officiel, 2007 sera l'année de la socquette...

Miou a dit…

J'adore le personnage d'Edie Sedgwick donc j'ai hate de voir ce film.Sienna Miller a l'air plutôt crédible...
Je voulais justement consacrer un article à ce sujet sur mon blog...mais c'est pas du plagiat...lol

X

Miou a dit…

Ah oui, Ciao Manhattan est mythique et absolument à voir!!!Je suis fan....

Caro a dit…

Il parait que le film est une merde innommable. Tellement nul que la sortie a été repoussé et qu'ils ont du retourner pas mal de scène. Non Sienna n'est pas une grande actrice. Comme quoi ça sert de se faire cocu par Jude law.
Caro

Anonyme a dit…

J'adore l'affiche.

Freddy LaFarge a dit…

Petite précision, la première It Girl était Clara Bow, actrice à Hollywood dans les années 20. Archétype de la Flapper, son style a influencé des milliers de jeunes filles. Perpétuel recommencement...