Pages

19.2.17

BILAN 2016 PARTIE 1

IMG_8015



Ian Isiah que je ne connaissais pas mais que j'écoute jusqu'au bout et que j'ai découvert sur le blog flambant neuf de La Lionne




Bien, bien, bien... Ouais voilà qu'on est rendu en février...

Marie aka le fucking sens du timing. 

J'espère que vous allez bien, je reviens avec, du coup, mon bilan 2016 que j'avais promis et que j'ai failli zapper. 

Vu que le temps nous est vaguement compté, je vais le faire en partie et mélangeant un peu tout dedans, une sorte de salade piémontaise dans laquelle j'aurais rajouté de l'ananas en tranche comme j'ai un goût relatif.


Phrase de l'année: 

 « Je ne dors pas et je m’en fous, j’arrange ma vie autrement ». 
Raymond Queneau

Alors j'ai connu une année compliqué en terme d'insomnie. Je l'ai vaguement abordé dans le blog mais j'ai le sommeil compliqué.
Depuis quasi toujours, j'ai du mal à m'endormir, je me tape régulièrement des journées sans avoir dormi du tout... Spoiler, c'est tout pourri mais on y survit.
Donc là,  avec tous mes changements de vie, je me suis tapée 2 mois avec une nuit blanche par semaine, et pour les autres nuits, entre 3 et 4 heures de sommeil par nuit. Spoiler, bonne ambiance générale, quand on dort pas, on voit vite pourquoi le sommeil c'est la base de la Pyramide de Maslow, quand on bascule dans un état de veille étrange dans lequel on se met à chialer pour un rien... En plus cette année j'ai un peu besoin de mon cerveau qui, sans sommeil, est le roi des gogols.

Mais cette phrase de Queneau m'a décontracté.
En fait, rien de pire pour gérer les insomnies que se sentir mal de ne pas dormir, tant pis c'est comme ça. Une fois qu'on sait qu'on y survit, ça va mieux.

Depuis je dors mieux, mais on est à l'abri de rien...


Les fringues cette année: 

Moches. Si je devais résumer les looks de l'année je dirais "je m'en carrais pas mal du coup, il est certain que j'ai pas fait un concours d'élégance".
Plus sobre que sobre, au-delà du casual, je m'en foutais, jamais sapée aussi vite le matin que cette année. Quel temps de gagné...Après j'ai pas mal de nouveaux trucs mais j'ai passé quasi toute mon année en jean un peu mal coupé et pulls (ouais je m'acharne avec les Mom Jeans alors que restons sérieux, ça ne me va pas!).
Taf + Fac + Insomnies donc = la mode ce truc de quand t'as le temps.

En gros, comme pour les autres, cette année a été  un retour fracassant des cols roulés dans mon armoire qui avaient disparu depuis 1000 ans rapport que mes cheveux sont gros. là j'aime bien, c'est beau, c'est simple.

L'autre énorme retour de mon armoire cette année, attention ça va être sexy prépare toi pour le changement de culotte, c'est le Damart.
Ouais ce truc Termolactyl qui tient chaud vener est ma grande passion de l'année. Ca a commencé avec un cadeau de ma mamie à Noël. Deux Damart que j'ai portés jusque dans mon lit (re-culotte?) et qui m'ont chauffé pour en racheter d'autres (en dentelle, sexy mother fucker) que j'adore...
Du coup, quand ton coup de coeur de l'année en sape c'est les Damart, on peut clairement dire que tu vieillis, non?
Surtout que pour les plus anciens d'ici, vous vous souvenez que, ancienne nancéienne, je me baladais dans les hivers à -12° moitié à poil sur la place Stan ("moitié à poil" = t-shirt / perfecto), donc là j'ai méchamment changé.
Vivement l'année des robes de chambre.


Vincent Dedienne :

vincent dedienne2


Ouais le mec a carrément une catégorie à lui tout seul.
Je ne le connaissais pas avant de regarder Quotidien cette année, et immédiatement ça a été un énorme coup de foudre.
Bon je suis loin d'être la seule, on est tous un peu fan, non?
Moi je suis la groupie de base, dés qu'il ouvre la bouche, je pouffe avec des grands yeux écarquillés pour ne pas en louer une miette. Je l'adore.
Je le trouve adorable et très, très drôle. Et émouvant aussi des fois.


Françoise Sagan :



sagan


J'avais lu il y a plusieurs années Bonjour Tristesse, dont je ne savais trop quoi penser si ce n'est que ça ne m'avait pas transcendé.
Et puis sur l'appli de livres de l'Iphone (Ibooks?) j'ai pris Aimez-vous Brahms, son quatrième roman, dont la thématique m'intéressait tout particulièrement, tmtc et que j'ai dévoré.

J'en ai lu plein derrière, j'ai adoré aussi. C'est d'apparence légère (j'en ai déjà parlé sur le blog, je sais) mais vachement profond, et hyper mélancolique. J'ai pas arrêté de surligner des phrases que je trouvais brillantes, drôles ou tristes voire parfois les 3 en même temps.
Son esprit est comme une bulle, son apparence légèreté est douce et un peu triste.



Ma chanson de l'année :

une miss s'immisce


On sait pas trop comment vu que j'écoute et adore Exotica depuis super longtemps, j'en ai vachement parlé sur le blog (Désorbitée étant un de mes coups de coeur de la vie avec Des larme sur ses disques) mais je n'ai découvert leur reprise de Une miss s'immisce de Françoise Hardy qu'en voyant le Juste la fin du monde de Xavier Dolan cette année.
Et j'adore, mais alors de foufou, leur reprise.
Chanson sûrement la plus écoutée de l'année.
Je vous mets la scène du film dans laquelle cette chanson est et qui est sûrement ma préférée du film.



Revival musique :

Avant de vous parler des nouveaux trucs musicaux de l'année 2016, je voulais refaire un point sur les vieilleries musicales que j'ai écoutées beaucoup cette année...

Je vous les mets à la suite, y a du slow qui tâche (j'ai réalisé cette année que j'adore les slows 70's et 80's), de l'électro et d'autres trucs.















Du coup il nous reste de la musique, du ciné et des séries à voir dans les autres parties...

Je vous dis à très vite. Et du coup vous 2016? Vous avez découvert des trucs chouettes.


 LOV U  

13 commentaires

Lucie a dit…

Super ! Merci ! (mieux vaut tard que jamais ^^)
Tu me donnes envie de jeter un oeil à l'émission Quotidien, histoire de découvrir ce fameux Vincent qui a l'air de mettre tout le monde d'accord !
Dans le genre Damart, j'ai découvert les chaussettes HeatHolders (vendues chez Nature et découvertes, ou en ligne) : censé être les plus chaudes chaussettes du monde, elles tiennent leurs promesse et ont rendu mon hiver plus doux que les précédents. J'ai même pris les gants de la même marque... #mamieteam
Tu nous parlera de beauté aussi, ou il n'y a rien à dire de nouveau ?
bisous

renardeau a dit…

tiens pour une fois je me disais: "cette personne & moi sommes en phase, niveau style vestimentaire moche en 2016". je m'aprétais donc à laisser à commentaire enthousiaste QUAND le nom de françoise sagan est apparu. la fraude littéraire quoi. donc je grogne (ne me remerciez pas)

Mary a dit…

Ah la phrase de Raymond Queneau me fait du bien aussi ! Merci !

Commencé à travailler en novembre, je passe ma vie comme tu le décris, nuit blanche plus petites nuits qui rattrapent que dalle, plus c'est mon premier vrai boulot donc le choc du changement de rythme.

Je me dit comme je pourrais être plus efficace si j'étais pas en mode zombie tous les jours !

Parfois quand j'en parle les gens sont choqués, pis je leur dit, j'ai l'habitude. C'est vrai je ne connais rien d'autre depuis l'adolescence.


Je vais me faire un poster avec la citation ;)

Anonyme a dit…

Bourvil, le bal perdu... Tu es la première personne que j'" entend écrire" *. *Parenthèse para-littéraire ( genre para de 'armée car c'est du blabla camouflé en analyse littéraire) : c'est bizarre les rapport entre lecteurs et bloggueurs j'allais écrire " que je connais" , puis " que je rencontre", puis que j'entends et enfin que je lis ... Je me suis dit que je t'entends ' au sens où c'est comme si je parlais avec toi, bien que je t'écoute surtout et aussi je t'endends dans le sens " je te comprends", car je sais tellement de toi depuis que je te suis ( là aussi, bizarre, je te "suis", car si je te lis c'est que trouve un écho chez toi à ce que je ressens) onc voilà l'explication du " je t'entends écrire"... ( LOL , càd dsl pour tous ceux qui se sont fait chier à lire cela)
Bref, cette chanson du petit bal est trop belle, à écouter dans son ipod en boite en regardant les amoureux s'embrasser , ça te permet de réaliser qu'on est pas si différents de nos aïeux , ni plus-ni moins sérieux dans nos amours...

Anonyme a dit…

c'est encore ouam... plein de fautes, c'est parce que je mange . DSL pour les puristes de l'orthographe. Et du coup je termine ma phrase . Tu es la première personne que j'entends écrire qu'elle aime cette chanson. Je termine parce que sans la subordonnée, ça fait un peu flipper et je veux pas que tu t'imagines une lectrice tordue qui te voue un culte... Donc tu peux continuer de ( ne pas ) dormir et surtout à écrire des trucs simples et funky. Bise.

SmartyZabou a dit…

J'aime beaucoup ton bilan 2016 "fringues" dans lequel je me retrouve beaucoup. Je me rends compte que mon rapport aux fringues a complètement changé en quelques années: je ne vise que du confortable, du facile, qui va vite le matin (et en effet, comme toi, je suis désormais habillée en 30 secondes, exit les prises de tête). Même si, du coup, c'est un peu tout le temps l'uniforme (slim - pull - boots ou robe pull - boots). Pour te situer dans mon rapport à la mode, je me fais livrer du Esprit au bureau ;) (et c'est là que je me suis dit que je devais être vieille). Bisous Marie, très vite te lire à nouveau! Zabou

William a dit…

J'ai toujours le sourire quand je te lis. Merci d'être aussi spontanée :)

Anonyme Amande a dit…

coucou Marie !

Je partage plein de tes trucs de 2016, on a reecoute Kajagoogoo recemment avec mon mec en mode on se fait une soiree souvenirs des 80's, j etais dingue love du chanteur qui me faisait un drole d effet (non c etait pas la coupe de cheveux ;-)).
Vincent Dedienne je l avais decouvert sur france inter ou il faisait une chronique les jeudi matin, celle faite a Muriel Robin m avait fait chialer dans la voiture...
Tété ben c etait un pote a Nancy quand il etait a l IUT Charlemagne ;-)) alors c est un crush forever !
Pour les fringues moi j ai change de look un peu cette annee, en mode plus classique, j avais plus de thunes fin 2016 alors je me suis faite plaisir en m offrant mes 1er cashemires, et je me suis dit que c etait peut etre l effet 40 ans (genre de plus kiffer la vitrine de 1,2,3 et de Darel que celle de Zarra LOL).
Pour ma decuverte de 2016 je dirai la Cumbia, cette musique latino (pourtant pas ma came a la base) qui m accompagne quasi quotidiennement ! Ecoute Bomba Estereo si tu as l occasion...
Quant au sommeil..... moi je m endors tres facilement mais me reveille toujours a 3h57 pour ne me rendormir qu a 6h... C est super relou surtout quand le lendemain tu te sens over deprimee... mais c est vrai, on s arrange autrement !

Je t embrasse fort ma belle !

Sophie MC a dit…

Coucou Marie :)
Moi, c'est la version du Bal perdu de Découflé que j'aime.
https://www.youtube.com/watch?v=EJB2GtoP38Y
Tu connais ?
Des bises bien sûr !
Sophie MC

Anonyme a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=tVWl-9vl25Q

Valentine a dit…

Marie faut que je te dise ! On doit vraiment avoir des goûts très similaires car à chaque fois que tu partages des trucs que je ne connais pas je kiffe grave, et les trucs que je connais déjà je les kiffe aussi. J'ai decouvert plein de choses trop chouettes grâce à toi, les series girls et the affair, christine and the queen, babx et plein d'autres ! Alors je me dis que dans l'autre sens ça peut se verifier aussi.... En ce moment y'a un truc qui me met en transe grave, c'est les videos acoustiques de Bernhoft sur YT.
https://youtu.be/1OtVgj0PCyA
(Par exemple)
Alors ? Tu connais ? Tu aimes ? Sommes nous vraiment des jumelles cosmiques ? (jf recherche appartement) (mdr)

cash cash a dit…

Je suis fan de Sagan aussi !

De la femme d'abord, qui marie avec élégance modestie et insoumission.

Et de ses romans ensuite: légers et profonds, violents et délicats... Quand je les relis, je trouve qu'ils ne vieillissent pas, c'est plutôt bon signe.

Mais c'est vrai que sa petite musique littéraire est discrète, raffinée ... Certaines oreilles -grossières- peuvent ne pas l'entendre ^^

Lobe a dit…

Merci de ne pas poster trop vite, ça me laisse l'occasion de rattraper mes wagons de retard.

Donc je rebondis sur les livres. Dans la veine de Sagan si mes souvenirs sont bons, il y a un livre de Beauvoir que j'avais beaucoup aimé, Les belles choses. Ma claque de l'année ça a été Les Russkoffs, de Cavanna. Et j'ai passé le second semestre 2016 (M2 tmtc) à regarder l'oeil pleurnichard les livres qui pâlissaient sous ma table de chevet.

Ma musique compagnonne du moment (découverte en 2017, la triche): https://www.youtube.com/watch?v=E90eZc1ndCw
Pour 2016, il faut aller voir du côté là: https://soundcloud.com/princesseprincesse/rosalie-soft-edit-feat-tropical-horses?in=princesseprincesse/sets/permanent-heartbreak-part-ii

La phrase de l'année, bien cheesy, par Fifi Brindacier: Je ne l'ai jamais fait, donc je pense que je saurai le faire. (ça reste de l'ordre la pensée, donc ça me va, mais ça laisse tout de même place au fait de le faire)

Fringues on va pas en parler, moins c'est plus. J'ai succombé aussi au col roulé, offert par mon frère, avec manches chauve-souris en plus. Et en dernier geste, j'ai spontanément lâché le soutien-gorge pour la période de Noël, sans que ce soit défi ou défiant. Juste let it go.

A bientôt, bisous chauds.