Pages

3.2.16

DES PETITES NOUVELLES

38762-1410891977-M_B-Holland-TeamLineUp




 

(Il faut écouter le superbe album de Anderson. Pak, Malibu) 

"L'honnêteté est la meilleure stratégie", Cervantes



Salut les copains, alors...

Par où commencer.

Je suis nulle en blog en ce moment. J'ai pas le modjo c'est évident. Je cherche des idées, des trucs à dire, j'ai l'impression d'avoir fait le tour, d'être une grosse ringarde et que ça ne reviendra jamais. Alors pourquoi tirer sur la peinture... Bon si vous êtes là depuis longtemps, vous savez que ce genre de choses m'arrive régulièrement, j'ai le blog cyclothymique mais là c'est plus qu'une petite phase, ça dure depuis loonnnggtttempssss.

Alors pas de méprise, je ne suis pas triste du tout dans l'absolu, ça va même plutôt bien, c'est juste que j'ai pas le moral du blog.

D'où la refonte, je change la mise en page (comme les magazines au bout du rouleau qui font genre "Nouvelle formule" alors que personne n'est dupe), je cherche des trucs nouveaux mais dans le fond je vois bien que je me débats et que ça ne donne pas grand chose.

Mon blog va voir 10 ans cette année. Ce qui est fou, c'est clair et au fond de moi je l'aime toujours c'est juste que je ne vois pas quoi dire de plus ou d'autres... A un moment, ça tourne forcément en rond. Alors si c'est pour faire comme un bête magazine qui raconte toujours les mêmes régimes et test psycho d'une année sur l'autre, pour quoi faire?

Je me disais que j'avais fait le grand tour et je commence à en parler à mon mec "J'ai envie d'arrêter mon blog"?

"Pourquoi?"

"Parce que ça me soule, j'ai rien à dire, il n'est que contrainte et sérieusement je ne vois pas pourquoi continuer si c'est pour le laisser mourir à petits feux. Ca fait la blogueuse qui s'accroche, non?"

"Non je ne trouve pas! Tu aimes ton blog..."

"Plus trop non, regarde, je réponds plus à mes commentaires, mes billets sont quand même sans grand intérêt... Et puis j'aimerais faire des vidéos mais je ne me supporte plus en vidéo du coup, je freine des 4 fers même si c'est le format qui me plait le plus..."

"Tu ne devrais pas le fermer... Je sais que tu l'aimes et tu le regretteras..."

Alors j'ai réfléchi à ce qu'il me disait, à mon détachement face à ce blog, à ce qui disfonctionnait.
Pourquoi ce blog ne me plaisait plus et pourquoi alors je ne le fermais pas? S'il ne me plaisait plus c'est peut-être simplement parce que je n'y reconnaissais plus! Et puis c'est pas grave, on a le droit de changer... ce que je ne supportais plus en revanche c'est ce sentiment de "devoir poster".

Les raisons sont multiples mais après réflexion, quelques trucs se dégagent.

Je pense que mon blog est dans un entre-deux qui ne me satisfait plus... Il n'est pas professionnel, je ne gagne pas d'argent, je m'y suis toujours refusée, comment tenir une cohérence entre mon blog qui prône une certaine forme de "non-achat" ou "peu d'achat" (alors même qu'il est originellement " de mode") et la publicité qui rapporte de l'argent aux blogs. Ca ne tient pas. En tous cas pour moi, ça ne tient pas... ce qui forcément m'a mise dans une position "amateur" de blog. Et qui dit "amateur" dit sans compte à rendre.
Un blog prend un peu de temps (au moins un peu) et la position dans laquelle je me suis mise ne m'oblige à rien. Et sans obligation, autre que professionnelle, je ne voyais pas pourquoi j'aurais dû plus poster. Pourtant, des mois où je poste 2 billets, ce n'est pas l'image que je me fais d'un blog... Je suis comme vous, j'aime les blogs où ça poste régulièrement (celui de Victoria de Mango & Salt m'impressionne pas mal dans son genre) mais je ne me voyais pas continuer à m'obliger alors que... alors que rien ne m'y obligeait.

Je pense que je ne poste pas suffisamment, j'ai besoin de plus de productivité pour progresser et je ne m'en donne pas assez les moyens . C'est de cet entre-deux là dont je parle. Je poste un peu mais pas vraiment, régulièrement mais pas non plus... Bref, statut un peu batard qui freine mon éventuelle "productivité".
Mon blog est un outil qui m'a longtemps fait progresser, ne serait-ce qu'intellectuellement puisque chercher des nouvelles choses est ultra stimulant, c'est un des trucs que je préfère dans la vie, apprendre et découvrir et un blog, pour ça, est parfait. Mais là je stagne, et si je ne fais pas gaffe, je vais virer vieille conne qui écoute les mêmes musiques depuis 20 ans et qui trouve que "c'était quand même mieux avant"...

(Billet du coq à l'âne aka la partouze à la ferme, je préviens...)

 L'autre fois sur Pinterest, je tombe sur une interview de Garance Doré qui raconte son blog (à l'occasion de la sortie de son bouquin...Bouquin que j'ai lu mais je ne sais pas trop quoi en penser, j'y reviendrai peut-être). Une phrase fait tilt, elle dit en substance qu'elle a toujours considéré son blog comme un "trésor", jamais comme un passe-temps.
Un "trésor"... Moi jamais. jamais j'ai pensé ça... Du coup avec un trésor, tu fais gaffe, tu galvaudes pas, t'es vigilant, tu donnes le meilleur de toi.

Est-ce que moi j'avais déjà donné le meilleur avec La chic Fille? Sa réflexion m'a vachement interrogée.

Et la réponse est bien sûr non. Par orgueil, d'une certaine manière. Si on ne donne pas le meilleur, on se mouille pas alors même si le format ou le propos sont critiqués, ce n'est pas si grave, on a pas tout donné... (technique pétée mais fort répandue de ceux qui ont peur d'oser et qui ne veulent pas être des losers)

J'ai commencé à voir dans les dégradations du blog une certaine forme d'abandon, je ne donnais clairement pas le meilleur de moi-même.
Pourquoi l'aurais-je fait? Il n'est pas mon travail et puis le vrai truc que je voulais faire à l'écrit c'est écrire un livre... Sauf que ce livre, je ne l'écris pas. Jamais. je n'y arrive pas, les fois où j'essaie je n'y prends pas de plaisir... C'est juste que je reste coincée avec ce rêve ultime qui me dévore plus qu'il ne me rend ambitieuse. Je l'ai tellement dit que je voulais écrire un livre que ne pas le faire serait l'échec total... Mais qu'importe les raisons, je ne le fais pas alors c'est sûrement que je considère, d'une certaine manière, que c'est le mieux pour moi.
Alors le blog était un petit truc qui ne comptait pas vraiment, on échangeait, c'était chouette, vraiment chouette, souvent profond même, mais au fond, je l'ai toujours pris par dessus la jambe parce qu'il n'était qu'un moyen, un moyen qui m'amènerait peut-être à écrire, un jour, un vrai livre.
Et un vrai livre, c'est un vrai truc, un blog ce n'est rien. Ce n'est qu'un truc futile qu'il ne faudrait pas trop prendre au sérieux... En plus c'est un format qui se ringardise alors à quoi bon?


C'est tout cela que j'ai vu quand j'ai réfléchi au blog.
Une vieille relation à laquelle je ne croyais plus, sûre qu'elle ne m'apporterait que des obligations et peu de moments de grâce... Une vieille relation qu'on ne rompt pas par habitude et parce qu'elle éliminerait une bonne partie de l'identité qu'on imagine de soi.

Alors, avant de jeter l'éponge, je vais essayer de faire mon mieux. Je me donne 1 an, la dizaine, 1 an  pour mieux faire, pour me ré-engager dans ce blog pleinement et avec fierté sino j'arrêterais avec sérénité, sûre d'avoir essayé.

Peut-être que je n'écrirais jamais de livre... Mais je peux bien écrire mon blog.

J'ai reçu cette semaine un commentaire de Lou qui m'écrit "J'ai envie de te dire d'écrire un livre avec ton talent ton intelligence et ta subtilité, mais en fait ton blog c'est le top, je ne sais pas si un livre se serait mieux"...

Ce commentaire  en plus de me faire chaud au coeur, est tombé à pic, pile dans la réflexion du moment... Oui si ça se trouve un livre ça serait pas mieux.
Je peux m'atteler à jouer mon "rôle" de blogueuse le mieux possible, il n'y a rien de déshonorant là-dedans, l'important c'est que j'y mette tout ce que j'ai.

Je ne vais pas jeter l'éponge sans essayer une dernière fois et une vraie fois.

Je vous embrasse et encore une fois, merci d'être là et de venir me lire.




70 commentaires

Lucie a dit…

Tu ne serais pas du genre "insatisfaite chronique" ? (question rhétorique)

C'est effectivement pas la première fois que tu remets en question ce blog. Et pourtant la pression ne vient que de toi même :

- Garance donne son meilleur, tant mieux pour elle, mais pourquoi devrais tu faire pareil ? Est ce une obligation ? Nous on l'aime comme ça ton blog. Peut-être l'aimerait-on moi si tu étais régulière, à la chouchouter, parce que ce ne serait pas toi ? Et peut-être l'aimerait tu encore moins puisqu'il serait encore plus contraignant ?

- Rien ne t'empêche d'écrire sur ton blog et d'écrire un livre à la fois, si ?

- Le blog devient "passé de mode" parce qu'il y en a eu trop pendant quelques années. Là ça se calme vraiment, et les plus vieux, les plus robustes, perdurent, le tien y compris.

On t'aime comme tu es, on aime ton blog tel qu'il est, il n'y a plus qu'à ce que tu acceptes et aimes ton unique profil de blogueuse, et ton blog par la même occasion (je n'oserais pas rajouter de t'aimer toi même, mais la limite est pas loin).

Plein de coeurs sur toi.
ps : joli nouveau design ! ;)

Mari0nette a dit…

Merci Marie d'essayer une fois de plus! Ça ne peut que me faire plaisir! Bises.

Lise Lafaurie a dit…

Salut Marie,

Je te lis depuis un certain temps sans n'avoir jamais commenté, et si je peux te donner un conseil très égoïste : n'arrête pas ! J'en serais la première déçue (oui j'imagine bien que ça te fait une belle jambe) et surement pas la dernière. Je trouve que tu as un ton très personnel et original et tes textes sont assez hypnotiques (quand j'ai découvert ton blog j'ai enchaîné les billets sans réussir à m'arrêter), je crois que c'est rare ...
Et pour ce qui est de : "un vrai livre c'est un vrai truc, un blog ce n'est rien. Ce n'est qu'un truc futile qu'il ne faudrait pas trop prendre au sérieux... En plus c'est un format qui se ringardise alors à quoi bon? " j'ai tendance à penser tout l'inverse ...

Je te souhaite une bonne journée!

elodie a dit…

Qu'importe que tu sois dilettante du blog.
j'en lis des tonnes, de ceux qui écrivent chaque jour, qui postent à foison sur chaque réseau social, etc...

et bien le tien à cela de particulier, quand j'y viens, je prends mon temps. Je ne scrolle pas rapidement à la recherche d'une marque. J'y viens comme quand je prends le temps de lire un livre. Avec l'idée de réfléchir, de prendre du temps pour m'interroger (avec toi), d'en tirer quelque chose, même une chose frivole et anodine.

Qu'importe si tu postes moins. Je ne suis jamais déçue de la qualité que j'y trouve.

Alors j'ai hâte de voir ce que ça donnera quand tu y donneras le meilleur ...

EMI. a dit…

Marie !!!!!!!!

Je crois que si tu arrêtais ce blog, je m'en remettrai difficilement. Mais je comprend que la question se pose.
Même si, je trouve chez toi ce que je ne trouve nulle part ailleurs, et je suis une grosse consommatrice des blogs et de l'internet. Et même de youtube. J'ai deux blogs dont je ne m'éloigne jamais, le tien et celui de Mai.

Et tu arrives, même sans le souhaiter à me faire réfléchir. A me remettre en question. A mieux me positionner. J'avoue que mon manque de confiance en moi, en reçoit plein la tronche parfois. Déjà qu'il n'est pas bien brillant. Mais ce n'est pas grave. J'adore tes raisonnements et les questions qui en découlent sur ma personne. Je n'ai pas le don d'écrire et j'en suis toujours ultra navrée quand j'essaie de mettre des mots en commentaire sur ton blog.

Encore, dans cet article. Tu viens de m'envoyer une bombe. C'est horrible. C'est tout à fait juste ! C'est moi à 100%
"Par orgueil, d'une certaine manière. Si on ne donne pas le meilleur, on se mouille pas alors même si le format ou le propos sont critiqués, ce n'est pas si grave, on a pas tout donné... (technique pétée mais fort répandue de ceux qui ont peur d'oser et qui ne veulent pas être des losers)" Je n'aurais jamais pu y mettre des mots. Ca me fait un peu mal. Mais oui, c'est moi. Sauf, que c'est moi dans la vie. Ce n'est pas relatif qu'à un seul détail. C'est moi au sport, au travail, avec mes relations. C'est moi avec mes illustrations, et j'en passe... Je ne pensais même pas que c'était de l'orgueil. J'ai toujours cru que l'orgueil était lié justement à une trop grande confiance en soi.

Honnêtement. Je serai triste si tu ne continuais pas. Mais je peux déjà te dire une chose. M E R C I pour tout !

Quant à ton livre. Je pense que s'il doit se faire. A un moment tu en auras le déclic. L'envie. Rien ne se fait sans travail. Mais ne cherche pas le déclic, il viendra. Peut-être par un trop plein de choses à dire. Ou tout le contraire, pour en extraire les dernières goûtes, la dernière essence que ta moelle pourra fournir. Qui sait.

Bises <3 <3 <3

Cyntia a dit…

Marie.. merci d'essayer encore.
Mais surtout fais toi plaisir..
Tu le sens .. ou pas.. ça.. t'appartient..
J'aime bien ton Instagram ,c'est pas un blog .. mais des photos, des images ça parle aussi.
Kiss, prends soin de toi..
Cyntia

lunelo a dit…

oui je trouve juste et legitime la question du bloglivre... A force de regarder le haut de la montagne (le livre) tu oublierais presque que finalement tu l ecris deja.
Apres bien sur c 'est a toi de definir la forme qu il doit prendre je veux dire par la si tu decides de le muscler un peu en te fixant des contraintes styliqtiques, thematiques etc non pas pour te brider mais pour explorer de nouvelles matieres comme tu pourrais le faire http://www.zulma.fr/atelier-ecriture.html car oui tu as le droit d evoluer d changer de stagner de voyager de reprendre ton souffle. Je t deja dit ma piste par rapport a ton mode de fonctionnement qu ime rappelle le mien. les regles de jeu peuvent parfois apporter un nouveau souffle et reguler doute et procrastination. moi je voulais ecrire mais j ecrivais beaucoup en mode autofiction et j en avais marre de mes atermoiments, j ai essayé le blog mais je ne savais pas ce que je pouvais partager ou plutot je n arrivais pas a donner une forme ecrite a mes pensees sinon dans les commentaires. J ai arreté d ecrire au final parce que mon desir de perfectoin a tout noyé alors qu il aurait été plus doux de prendre le full package. en mode double contrainte j ai fini par m interdire de faire un truc qui me faisait du bien a force de metacommuniquer dessus alors que cet eh cris existait tout comme ton blog;) PS checke le dernier kermadec (cf biblio partagée sur fb) il est en mode solution.

Nigelle a dit…

Je répond rapidement, parce que pas trop le temps de développer mais franchement moi ça ne me dérange pas du tout que tu écrives peu (en même temps n de mes blogs préférés c'est celui de Balibulle ^^ (et le tien ^^)) : je t'ai mis dans mon lecteur de flux RSS, du coup quand tu publies je le sais et je vais voir et quand ce n'est pas le cas je n'y pense pas. Et du coup quand un billet s'affiche je suis direct de bonne humeur, c'est ma bonne surprise de la journée !!
Donc ne te prends pas trop la tête sur les attentes de tes lecteurs à mon avis...
Après le plus important c'est que tu fasses ce qui te plaît à toi, c'est bien le truc cool de rester amateur ! Donc si tu veux arrêter arrête, si tu veux continuer à publier quand tu en as envie, vas y !
Bisous

Ice a dit…

Personellement je peux te dire que si tu écrivais un libre il serait vachement plus intéressant que celui de Garance! (je dis rien et je dis tout).

;)

Pablo & Rose a dit…

coucou Marie, ton poste m'a donné envie de t'écrire un commentaire parce que égoïstement, je n'ai pas envie que tu arrêtes ton blog même si tu ne postes pas souvent moi je l'aime ton blog et j'aime lire tes posts RTT et j'adore les titres de musique que tu proposes et j'aime tes réflexions, ton style et tout ; alors j'espère que tu vas continuer ! Tu es une perle rare dans la longue liste des blogs par ta sincérité et ton naturel, pour moi tu as une place à part mais une place indispensable.

Cécile a dit…

Hello Marie!
Alors perso j'adore venir te lire ici, c'est rare que je ne termine pas de lire un billet, à par pour y revenir et prendre mon temps, réfléchis...
Je comprends tout à fait ce que tu en penses même si je ne suis pas blogueuse, j'ai une sainte horreur des contraintes, cela ne me gêne donc pas du tout que parfois tu prennes ton temps, je comprends et préfère cela au fait que tu postes pour poster comme certaines peuvent le faire. Par contre je trouve qu'il est dommage que tu te refuses à gagner de l'argent avec ce blog, même si tu n'est pas une pro-consommation, je ne vois pas pourquoi des marques ou autres prônant une meilleure qualité, donc sans avoir besoin de miser sur la quantité, n'auraient pas de place ici... Je trouve que c'est aussi intéressant de parfois laisser évoluer son propre point de vue, sans considérer forcément que ce serait se trahir soi-même, juste laisser place à une évolution... Enfin c'est une piste...
Mais bon cela peut aussi certainement être une évolution hors blog, cela peut se comprendre aussi ;-) Bref, ne t'interdis rien et fais ce qui te plait, c'est surtout pour ça qu'on aime te lire!!!!

Unknown a dit…

Salut Marie,

Je n'ai jamais commenté un seul de tes post, et pourtant je te suis depuis 8 ans. Je lis beaucoup de blogs, ça va ça vient, mais tu es le seul blog que je suis toujours. Le fait que tu ne blogues pas tous les jours ne me dérange absolument pas et je trouve ça même mieux. J'y retrouve de l’authenticité, souvent perdue par de nombreu(x)(ses) blogueur(s)(ses). À force de toujours chercher la perfection on en oublie la simplicité.

Ce blog te fait avancer, m'a fait avancer, il m'a fait rire, il m'a ému, et c'est en cela qu'il est précieux. Ce n'est peut être pas un "trésor", mais c'est quand même un phare/une boussole. (D'ailleurs, venant de Garance Doré, je me demande si ce "trésor" n'est pas devenu un truc quasi uniquement financier...).

Sans doute que c'est difficile de se raconter, sans doute trouves-tu que tu tournes en rond, mais je t'assure, ce n'est pas le cas. Tous tes sujets apportent quelque chose, même ceux que l'on pourrait penser "insignifiants". "Je n'ai rien à dire" dis-tu : mais ce n'est pas vrai. Tu partages des avis sur des films, de la musique, des expos, sur ta culture, des conférences... C'est ton univers que tu dévoiles un peu à chaque fois, et même si c'est du partage, je trouve que quasiment à chaque fois que c'est pertinent et intéressant. Et si ce sont des musiques d'il y a 20 ans, où est le mal ? Doit-on toujours être à la pointe partout ? J'écoute avec autant d'amour mes CD de collégienne que ceux d'aujourd'hui.

Ne pas répondre aux commentaires ? Est-ce grave ? Est-ce qu'on est obligée d'enchaîner journée de travail, s'occuper de sa famille, des courses, du ménage, planifier son voyage-qui-sera-plus-que-parfait, le tout en talons de 12 ?

Le blog ne dysfonctionne pas du tout. Il est honnête, sincère, il est humain, il nous ressemble et nous rassemble. Que tu n'aies pas envie d'écrire 1 mois et que tu publies 3 billets en 1 semaine où est le drame ? Est-ce qu'il y a besoin d'une régularité pour la qualité ? Je ne le pense pas.

Que ton blog soit "de mode" puis plus large, qui va s'en plaindre ? Cette évolution est tienne et elle est intéressante. Elle est ton histoire, et nous sommes nombreu(x)(ses) à la suivre. Vivre sans se poser de question est à mon sens plus étrange que d'évoluer, de changer...

Pour ta "productivité" et pour l'idée de "donner le meilleur" : dans une société où tout est basé sur la compétition, sur le fait d'être le meilleur, le "winner" etc, parfois il faut savoir rester humble. Pas besoin d'être parfait pour être intéressant et pas besoin d'être "le meilleur". Être là suffit. On l'oublie trop.

Enfin, pour ton livre, j'adore ta façon d'écrire, ton humour. J'ai vraiment hâte de pouvoir te lire, te voir avancer sur cette partie de ta vie. Pourquoi ne pas nous faire partager tes premiers textes ? ça se serait un beau défi pour 2016.

Désolée d'avance pour ce long post, 8 ans sans écrire forcément, quand ça vient, y'a des tartines ^^

Je terminerai par une citation d'Amélie Nothomb : "Profiter des futilités de la vie, c'est un joli talent". Et tu as beaucoup de talents :)

Isabelle a dit…

Hello Marie,
Alors on ne se connait pas, mais je te suis en sous-marin :)
Ce serait dommage que tu cesses d'écrire. J'aime ta prose. J'aime tes billets. Je peux aussi comprendre que tu n’ai pas tous les jours quelque chose à dire, c'est normal. En même temps si c'est juste pour parler de la pluie et du beau temps, tu as raison :)
Tu as raison de te donner du temps. 1 an c'est bien pour voir si tu arrives à retrouver la flamme du début.
En attendant, au plaisir de lire ton prochain post.

Maëlle a dit…

Tout d'abord, ton article a vraiment fait écho à ce que je vis (et je crois que je ne suis pas la seule vus les autres commentaires). Moi aussi j'ai un projet ambitieux (pour moi) qui traîne, et plus j'en parle, plus on m'encourage, plus je mets d'espoirs dedans mais finalement plus j'ai peur de ne pas réussir. Il devient une douce illusion qui cache la réalité (je n'ai pas vraiment fait quoi que ce soit de concret). J'y ai déjà pensé à cette idée du manque d'implication qui empêche de tout donner et de rendre la "gamelle potentielle" plus acceptable. Le problème, c'est que je ne sais pas comment dépasser ça. Il y a aussi un peu de flemme peut-être, car cela signifie investissement perso et travail... En tout cas, ça fait réfléchir et ça me rassure bêtement de ne pas être seule.

Ton blog, au moins, c'est ça. Une lecture qui fait réfléchir, sourire. C'est comme un magazine finalement. Et tu sais, si tu ne postes pas régulièrement, moi je ne viens pas tous les jours non plus et c'est reposant d'avoir du vrai contenu (qui prend du temps à lire) de temps en temps plutôt qu'une succession de trucs vite oubliés. ça change, quoi! :)
Et quand tu reviens, tu nous dit que tu vis ta vie et ça, ça fait plaisir.
Fais évoluer les choses si tu en ressens le besoin. En tout cas, ça serait dommage de ne plus pouvoir te lire.

Pour cette histoire de livre, tu as déjà pensé à des ateliers d'écriture ? ça pourrait être stimulant/motivant.

carole a dit…

Voila, j'ai l'impression que l'on commence une pétition..mais moi aussi, égoistement, je n'ai pas envie que tu t'arrêtes.
Avec mon blog également j'ai envie d'arrêter, je le fais en dilettante, mais le tien a tellement de saveur, pareil, je suis abonnée, du cop, c'est la bonne surprise de la journée, et je crois bien que c'est le seul blog que je lis en prenant vraiment mon temps. (et où je lis tous les commentaires aussi).
Je suis déjà contente du répis d'un an :).
Carole

Anonyme a dit…

J'ai envie de dire continue Stp! Je m'en fout que tu postes seulement les années bissextiles. Si toi c'est ton rythme si ça te reflète toi réellement? C'est ce qu'on veut dans le fond. En tout cas moi j'aime l'authenticité et ça on ne peut pas te l'enlever. OK les blogs qui vendent du rêve c'est joli ça fait du bien aux yeux. .un peu moins au moral car la vie parfaite de la Nana parfaite qu'on ne sera jamais ça commence à m'irriter un tantinet! Ici tout me convient. Je prends ce qu'il y a et ne cherche pas ce qu'il n'y a pas. Reste toi même et fais ce qu'il te plaît. Signé une cyclothymique de 38 balais

Anonyme a dit…

Bonjour Marie,
Je te lis depuis des années et c'est la première fois que je t'écris. C'est étrange se sentiment de te connaitre sans même jamais t'avoir parlé une seule fois, c'est la force et la manière dont tu écris.
Je ne vais pas te le cacher, j'adore ton blog. Sûrement parce que tu à l'air tellement vrai dans tes mots, cela fait du bien de voir sur la toile du contenu qui n'est pas mercantile.

Courage tu ne fais pas tout cela pour rien. Regarde tes premiers billets et ceux d'aujourd'hui, ton évolution dans l'écriture!

J'espère pouvoir continuer à te lire

Lara a dit…

Marie,

Je ne laisse jamais de commentaire mais je te lis depuis des années et si je suis ton blog c'est parce que je trouve que ton ton est toujours juste, que tes réflexions sont pertinentes et intéressantes et c'est beau de suivre ton cheminement qui fait écho au mien et aussi, j'en suis sûre, à celui de nombreux autres.
Alors voilà j'espère que cette année de "réengagement" t'apportera ce que tu recherches.
En tous cas, merci, vraiment :)

Lara

choupi choup a dit…

Coucou Marie, la semaine passée, j'ai cherché et regardé un film dont tu avais avais parlé il y a un an. J'y ai repensé, j'avais rangé ton post dans un coin de ma mémoire, touchée par ce que tu écrivais dessus et c'est ressorti. Bien sur, j'ai littéralement scotché sur ce film mais je m'en doutais un peu du coup...Tout ça pour dire que la chronicité d'un blog importe peu, le nombre de posts, l'espace/temps. On perd le fil sur la toile - la masse, le mouvement, la contrefaçon. Mais ce que j'aime ici c'est que tu as un effet hors du temps. Tes mots, tes humeurs, tes inspirations m'inspirent même un an après. Des fois je zappe, je te lis vite mais y'a des bribes qui reviennent et des fois je te relis plusieurs fois, j'imprime...Ca fait son chemin, ça me questionne ou ça met des mots sur des trucs confus mais bien là. A la manière d'un bon livre... Pour un petit blog pris du haut de la jambe, c'est carrément pas mal! Alors j'espère que tu continueras parce que franchement selon moi, tu fais déjà un truc unique.

Mylène a dit…

Salut Marie!

Je comprends ton interrogation, mais je pense que tu devrais relativiser, que tu ne devrais pas prendre tout ça trop au sérieux. T'as envie de partager qqch, un film, des musiques, une réflexion? fais-le! c'est ça que j'aime dans ton blog, peu importe si tu postes 1,2 ou 0 fois par mois, vraiment, ce qui compte pour moi c'est le contenu et la découverte, et j'ai découvert plein d'choses grâce à toi!
donc stp, n'arrête pas! (vive l'égoïsme! mais vraiment ne te prends pas autant la tête, vis comme ça vient)

Anonyme a dit…

moi, la première chose que je fais en rentrant chez moi, c'est lire ton blog. Je suis déçue quand il n'y a pas de post, mais j'attends patiemment et suis TOUJOURS heureuse de te lire. Pourquoi? D'abord, parce que c'est souvent brillant et juste. D'autre part, je suis plutôt contente que tu ne postes pas à tout-va, juste pour nourrir les foules. Ton blog fait vraiment du bien, aussi parce qu'il est lapidaire. En ce sens, il est différent des autres. Quand tu écris, c'est à l'issue d'une réflexion. Et non d'une nécessité quotidienne de manifester son existence. Alors un grand merci pour cela. Je ne fais pas avancer la réflexion qui est la tienne, concernant l'écriture, mais je voulais juste dire cela.
Marie (de Rome)

Florence a dit…

Coucou, je suis sure que tu dois recevoir pleins d'encouragements. J'aime bien passer par ici. Je suis pas toujours en accord avec tes propos et je pense qu'on est très loin l'une de l'autre. Experience, ressenti... mais j'aime toujours te lire. Ca me fait réfléchir et c'est bien.
C'est pas facile de poser des mots sur des sentiments, des emotions, relativiser, réfléchir, se questionner. Tu fais ca très bien.
Et j'aime aussi quand tu parles de maquillages, beauté tout ca. C'est différent, c'et franc. Ca fait du bien.

Alice a dit…

C'est le moment de te le dire je pense mais, j'aime te lire.
Souvent je t'oublie, j'oublie que ton blog existe.
Mais à chaque fois que je "retombe" dessus, quel plaisir quel bonheur (ça fait beaucoup je sais mais vraiment...)
Comme la redécouverte d'une amie perdue ou plutôt d'un livre perdu.
Alors même si tu n'écris qu'une fois par semaine, qu'une fois par mois, qu'une fois par an peut importe pour moi en tout cas.

Je n'ai aucun talent dans l'écriture et encore moins dans l'écriture de commentaire mais j'aime lire et également aime te lire.

Fabignou a dit…

Moi j'aime beaucoup ton blog, il est peut-être inégal par moments, il tourne peut-être un peu en rond certaines fois, mais il est sincère, d'une honnêteté sans pareille, humain. Il est dans la catégorie des inclassables pour moi, à côté de celui de Mai dans ma blogroll, parce que je sais que je vais y trouver cette dose de doux-amer que j'aime tant.
A propos du livre, j'ai l'impression qu'il y a comme un complexe des blogs vis-à-vis de ce support "concret", comme pouvaient avoir les séries à une époque vis-à-vis des films. Mais franchement, il vaut mieux écrire un bon blog qu'un mauvais livre... (idem pour les séries, Sex and the City en tête). Rares sont ceux qui arrivent à transformer l'essai. Ne serait-ce que parce que le blog (comme la série) est une succession de rendez-vous, avec une évolution, des attentes, des surprises, quelque chose qui mûrit lentement, des deux côtés de la barrière (10 ans quoi !). C'est pour ça aussi qu'on se fiche du rythme de publication, comme avec une copine qu'on ne voit pas souvent mais avec laquelle on a toujours quelque chose à se dire. Le passage d'un support à l'autre me semble particulièrement périlleux. Trop proche, les gens se sentent floués, différent, ils sont perdus... Ça me laisse souvent le goût d'un rendez-vous raté.

ziloa a dit…

"mon blog c'est mon trésor", ça sonne comme une pub Chanel. Elle ne pouvait pas dire "fourre-tout" "défouloir" ou "mon bébé" car ça n'était pas assez marketable.
Je suis méchante. En fait Garance je lis juste ses postes persos et c'est tout (avec les rss on peut sélectionner et ne recevoir des updates rien que pour ça).
By the way, en parlant de fil rss, je suis abonnée à ton blog et je suis toujours contente quand il y a quelque chose, une musique, un film... Si je compare, Margaux Motin la dessinatrice elle poste moins souvent que toi par exemple!
Ne te met pas de pression, poste quand tu le sens, même si c'est 3 fois par an je continuerai à venir :-)
Je ne t'imagine pas effacer ce blog par contre... J'ai l'impression que ça fait quand même partie de toi!
Sinon éventuellement tu peux changer le titre, une chic femme :p (je badine, le titre est super)
bisous!

Naïla B. a dit…

je suis super contente d'apprendre à la fin de ton post que tu n'arrêtes pas!! J'adore te lire et j'adoooorrrre tes vidéos!!! Des gros becs d'encouragement et à tout bientôt

Maé a dit…

Mon avis ne compte peut être pas pour grand chose car on ne se connait pas mais je voulais juste que tu saches que ton blog est un des rares que je continue de lire, et ce, depuis plusieurs années. Justement, pour moi, ce qui en fait sa force, c'est que tu n'as pas essayé " d'enjoliver" ta vie et ta personne à travers les réseaux sociaux. J'adore venir collecter ton avis sur les livres, les films, la musique. Tes articles me permettent souvent de me remettre en question dans bien des domaines, j'apprécie le fait que tu ne triches pas avec tes lecteurs, tu nous exposes tes interrogations et tes reflexions font souvent avancer les miennes. J'aimais aussi beaucoup le format video, justement j'ai l'impression qu'il pourrait s'agir d'une copine qui me parle, sans faux semblants, sans chichis et ça c'est vraiment cool !
Pour l'anecdote, on s'est déjà croisé il y a 3/4 ans car j'habite dans la même ville que toi. Je bossais au marché et tu es venues à mon stand. Pendant un bon moment je me suis dis " mais mince je l'as connais cette personne mais d'ou ?" Et puis j'ai fini par comprendre et ça m'a rendu super fière ( c'est bête hein ? mais après des années à te lire bah ça m'a fait vachement plaisirs de te croiser comme ça dans la vraie vie)
Si tu décides d'arrêter, au moins tu sauras que tu as fais du bon boulot avec ce blog, et je ne doute pas qu'on est nombreux à partager cette opinion.
A bientôt !

Anonyme a dit…

Ne ressent tu cette lassitude du blog parce que tu es heureuse et en couple ? Ta vie change... tu n as peut être plus besoin de ce blog... tu es dans une vie peut ette plus dans le vécut que le recul sur celle ci et son analyse...sinon je serai heureuse Perso de revoir des vidéos de toi ! Hihi

caro a dit…

Marie , elles ont tout dit tes lectrices ...c'est bien normal que tu ne postes pas tout le temps comme celles qui , toutes bien sympas qu'elles sont , nous présentent leurs achats quasi quotidiens à des prix délirants bien trop souvent ...je ne sais même pas comment elles font pour vider autant de bouteilles de shampoing et de tubes de crèmes aussi vite, moi ça me saoûle même si je sais qu'elles gagnent leur vie avec ça ..

T'es bien la seule que je suis contente de retrouver justement parce que tu ne postes pas souvent ! je ne me connecte pas tous les jours , du coup , ton rythme est juste parfait ,et puis c'est toujours interessant ,cinoche , musique , Ted , un peu de beauté aussi parce que c'est cool d'être une fille , tes prises de têtes qui ressemblent aux miennes ( notres ?) , Alors viens nous parler quand tu en as envie épicétou !!!

En plus , t'es la seule blogueuse à qui j'ai pu acheter une écharpe bleue unique au monde !!!!!! j'ai fait du vide ( grâce à toi d'ailleurs au début ) mais celle là , je la garde ( dommage ya même pas une étiquette Made by chic fille , elle vaudrait une fortune sur ebay hihi )
Biz

severi27 a dit…

N'y vois aucun jugement mais il faut parfois se rendre à l'évidence et stoppé une activité qui n'apporte plus ce pourquoi elle avait été démarrée. Ce n'est pas un échec pour autant.

Anonyme a dit…

Hello Marie,
si tu penses arrêter c'est très bien si tu penses poursuivre aussi. Tu peux changer ta ligne édito, créer des rencontres/des partenariats sans trahir ta plume ni ton intégrité. tu peux aussi garder ton sillon, journal intime no pub. Je pense que c'est cette dernière option qui t'a coupé du mouvement qu'offre un blog, un mouvement de rencontres, d'opportunité, les autres ne rentrent pas ici et pour moi c'est dommage.
Aujourd'hui tout est ouvert, expérimente !
L'attachement à une chose qui ne rend pas heureux est à mon avis un fantasme, si tu n'aimes plus écrire les volets de ta vie et les publier, alors arrête sans regret.
Je t'accompagnerai cette année encore !

réré a dit…

Surtout n'arrête pas .merci .

réré a dit…

Comment je ferais pour écouter ou découvrir des morceaux géniaux ,retrouver ceux que j'avais oublié ,comment je ferais pour découvrir des livres ´,des critiques de films ,et puis je suis frisée donc obligée tu es de continuer à obus divulguer tes trucs et puis j'aime beaucoup tes vidéos .Bon ,je suis venue préciser mon post ci dessus que je ne trouvais pas assez convaincant .A bientôt .

ahnisecnarf a dit…

Salut Marie; je te lis depuis longtemps (presque depuis le début je dirais) et ce n'est effectivement pas la première fois que tu as "un ptit coup de mou" concernant ton blog, mais je suis contente que tu continues, au moins encore un peu. Et même si tu postes moins, ou si tu réponds pas aux com, je continuerai de venir ici. J'aime les photos, les musiques, les vidéos que tu postes, les textes (même si des fois je ne me reconnais pas dans les thèmes abordés ou les idées, mais bon, on peut pas toujours être d'accord sur tout hein :) ). J'ai déjà hâte de lire le commentaire que tu vas faire au livre de Garance (d'ailleurs, c'est dommage que tu ne nous aies pas filé le lien de son interview). J'ai kiffé tes articles sur les albums importants ("même que" j'attends le prochain avec impatience). Je pense que t'as pas besoin d'entretenir ton blog comme une obligation; enfin je vois pas pourquoi tu le ferais. Nous on viens te visiter et si il y a de la matière, tant mieux, et sinon, tant pis, on reviendra plus tard :) Bises*

Anonyme a dit…

Bonjour Marie,

je ne vais pas répéter les déclarations d'amour des autres lecteurs et lectrices, même si je n'en pense pas moins. Ton blog est aussi mon préféré, de loin.

La pierre que je voudrais apporter à la réflexion c'est ce que je vois comme un problème de logique : pourquoi, parce que tu n'y mets pas d'effort particulier, ça ne vaudrait rien ?

Le nombre de lecteurs, leur fidélité, le soin qu'ils apportent à leurs commentaires prouve qu'il y a de la valeur ici, ça ne fait strictement aucun doute. Personne ne te demande de poster plus ou de répondre systématiquement à tes commentaires, c'est toi qui pense devoir te l'imposer. Tu as une vie et je crois que tout le monde est ok avec ça.
En fait on dirait que pour toi c'est la discipline, l'injonction qu'on se donne à soi-même de faire quelque chose, et ensuite de le faire toujours mieux, qui fait la valeur de cette chose.
Genre plus on s'est contraint, plus on a le droit d'être fier du résultat. On n'a pas le droit d'être fier ou simplement content si ça ne nous a pas fait souffrir avant.

Mais pour moi (et d'autres lecteurs j'ai l'impression) ce n'est pas du tout comme ça que ça marche.
J'aime beaucoup la blogueuse Mango&Salt, mais son blog et le tien n'ont rien à voir (sans parler de celui de Garance...). Le sien est vachement agréable, mais aussi très lisse, poli. Il y a beaucoup de shopping et de recettes de cuisine, qui n'ont rien à voir avec les réflexions au long cours que tu proposes ici. (D'ailleurs si tu regardes ses posts les plus réflexifs, même elle n'en publie que peut-être un par mois, et c'est ceux-là qui ont le plus de succès).
Et faire avancer son chemin de réflexion dans la vie prend du temps, un temps incompressible.
On ne peut pas se forcer à avoir de nouvelles idées, si on se force elles seront mauvaises.
Parfois, on a l'impression de tourner en rond, mais en fait ce n'est qu'un simple détour sur la bonne voie.
Pareil pour ton livre : il viendra tout seul, sans faute, si c'est réellement quelque chose que tu veux, et pas quelque chose que tu crois vouloir. J'ajoute que "vouloir écrire un livre" est un peu paradoxal : un livre n'est qu'un support, non ? En fait la vraie question est-ce que ce ne serait pas plutôt : quelle est la force qui veut s'exprimer si fort en toi ? Que dit-elle ? Peut-être que ce qu'elle dit prendra la forme d'un livre, peut-être pas. Mais c'est elle qui "décide". Ça marche un peu pareil pour l'amour je trouve : on est heureux le jour où on comprend ce qu'on veut et où l'on accepte ce qui nous fait du bien. Et où on arrête de faire attention à ce qu'on nous dit de vouloir (abdos, job ceci ou cela, look etc).

En fait avec ce genre de question (et j'ai retrouvé la même tendance pour le jogging et la diète shopping), on a l'impression que tu cherches à t'imposer une grille de valeur que tu juges objective (un livre c'est mieux qu'un blog, dix posts c'est mieux que deux etc), mesurable surtout à l'effort et la discipline qu'elle implique. Mais l'effort n'a aucune valeur en soi ! Je crois qu'une fois qu'on se débarrasse de cette idée et de cette pression, notre voix intérieure a plus d'espace pour se déployer. Et c'est là qu'elle a le plus de chance de faire des choses authentiques.

Avec plein de bienveillance et d'amitié (oui, moi aussi j'ose le mot)
Clara

Anonyme a dit…

J'ai oublié un petit truc : ça me fait penser à ces filles qui pensent que l'amour ça doit faire mal. Si elles ne sont pas en stress devant leur téléphone, si elles n'ont pas la trouille que leur mec les trompe, si ça ne fait pas mal en gros, elles pensent que ce n'est pas de l'amour, que ça n'a pas de valeur.
Et puis un jour on découvre que tout ce stress et inutile, et que tu peux t'autoriser à avoir le bon sans le mauvais. Et comme par miracle, ça marche.
C.

Anonyme a dit…

Esprit d'escalier : une dernière idée ! Si tu peux lire Lettre à un Jeune Poète de Rainer Maria Rilke, ça t'aidera sûrement à être plus apaisée. (Parfois un brun prétentieux, mais bon c'est Rilke quand même, il peut se le permettre)
bise
C.

Clarisse a dit…

Moi aussi je l'aime comme ça ton blog, je m'en fous que tu blogues une fois tous les deux mois ! C'est comme en amitié, toutes proportions gardées (enfin en tous cas ça ressemble à ma conception de l'amitié) : on n'a pas besoin de prendre un café toutes les semaines pour savoir qu'on est potes et qu'on s'apprécie. On se voit quand on se voit, et ça nous fait toujours plaisir.

Les causettes de Célestine a dit…

Salut Marie!

Je suis d'accord avec Clarisse au-dessus. Ton blog, c'est comme un très bon pote, c'est pas grave si on le voit 3 fois par an, parce qu'on le retrouve toujours avec plaisir comme si c'était hier la dernière fois.
Dans l'univers des blogs, tu es carrément un OVNI, et putain ça fait un bien fou! Regarde, je m'emballe et je jure comme une charretière. Mais vraiment, tu es le seul et unique blog auquel je pense. Le seul. Je lis d'autres blogs, pouf pouf, vite fait, c'est sympa, hop 1 minute chrono et on n'en parle plus. Le tien, il soulève des questions, il fait réfléchir, il fait avancer.
En gros, ton blog est sacrément intelligent et c'est très précieux.

Bécot!
Célestine

flo a dit…

J'ai eu peur que tu dise que t'arrêtes maintenant. Le début de ton post ça m'a un peu fait l'effet de ton mec quand il te regarde tout à coup dans le fond des yeux et qu'il te dit "faut qu'on parle" , et là tu flippe beaucoup trop. Bref, soulagée que tu nous laisse encore un an, donne tout ce que t'as Marie , et ne regrette rien, parce que j'ai aimé beaucoup de choses que tu m'a offertes ici. Merci , t'es bien trop chic
bisous

!béné a dit…

Mmmh moi je suis d'accord avec Lou : je viens te lire très régulièrement, mais je ne sais pas si je te lirais en livre. Peut-être que je t'ai mise dans une case et c'est nul, mais je trouve que ton écriture se prête bien à la réflexion intime, "quotidienne". Je lis beaucoup Garance, quasiment depuis ses débuts ; j'aime ses posts, ceux de ses collaborateurs ne m'intéressent guère, mais alors son bouquin j'ai vraiment pas particulièrement envie de le lire. Pourquoi ? Mystère.

Anonyme a dit…

Coucou,

Je ne lis jamais Garance mais par contre je lis "une chic fille"

Quand je viens et qu'il n'y a pas de nouveau post je reviens plus tard sans aucune prise de tête, je ne suis pas en attente de posts réguliers, t'es pas une machine, nous non plus ...

Voilà moi je te lis toujours avec plaisir, mais si un jour le plaisir n'est plus partagé je respecte et je peux comprendre que la question se pose ...

En espérant te lire, te répéter même (pas grave), te questionner, te tourmenter (comme nous) , ...bref un blog plein d'humanité ...alors oui j'avoue : la vache ça me manquerai :-(

Bisous

Anonyme a dit…

Bonjour Marie,

Je sors de l'ombre pour te dire que j'adore ton blog qui est un espace, à mon sens, unique. Ce que je lis ici je ne le retrouve nulle part ailleurs, ou peut-être seulement dans la vraie vie, dans les discussions avec mes amies ou mon psy.

Je trouve ta manière de réfléchir tellement intéressante, élargissante, honnête, sincère. Tu es vraiment une chic fille.

Je comprends que tu puisses te flageller sur le fait de ne pas écrire un livre, mais en tous cas par rapport à beaucoup dont c'est le rêve, toi au moins, tu écris!

Merci pour ce blog, qui m'a très souvent fait réfléchir, dans le bon sens. Un sens productif qui m'amène à plus de vie!

Je t'embrasse

Un lecteur

Anonyme a dit…

J'adore ton blog,
et tes posts sont toujours réfléchis et nourrissent tellement que je suis ton rythme sans jamais me dire tiens elle n'a rien posté.
je suis admirative de cette force, de toujours continuer et merci d’essayer et surtout merci de partager, ce qui la plus belle chose dans la vie, l'impression que tu mets ton cœur dans la toile, c'est rare et c'est beau et c'est pas le cas de beaucoup de blogueuses.
Lytanie

Anonyme a dit…

Bonsoir Marie.

Je viens lire ce qui s'écrit ici depuis plusieurs années maintenant.
J'ai 30 ans.
Ce blog, je le suis avec toujours autant de plaisir, parce que je trouve que le ton n'a pas changé, ça ne s'est pas envolé dans les hautes sphères du Glam, ça reste simple, frais, sans chichis et prise de tête, il y a des gros mots, des vrais questions, et pas du Dior et des paillettes qui débordent de partout.

Je ne poste quasiment jamais, alors que tu as écrit des tas d'articles, qui, hasard de la vie, ont souvent fait un écho très précis pile poil au moment où je me posais les mêmes questions que toi sur ce blog. Sur le couple, sur l'amour, sur le sport, sur l'insécurité, la jalousie, l'a-motivation... Il y en a tellement. C'était même dingue parfois, ce timing parfait avec lequel les articles sortaient, et je me disais "Mais mince, je ne pense qu'à ça ces jours-ci, comment elle fait?".
J'ai pas souvent pris la peine de commenter parce que j'ai eu la flemme, je savais que j'aurais eu beaucoup de choses à dire sous tes articles mais voilà, gros poil dans la main; et puis ces choses, je préfère les raconter devant un thé, avachie sur mon canapé avec une amie, que sur un clavier d'ordinateur...

Tout ça pour dire que... Je crois que, dans la vie, on a des hauts et des bas. Sans être forcément synonyme de tristesse, parfois, quelque chose ne tourne pas rond, quelque chose nous chiffonne, nous rend perplexes, nous perturbe, et on parle, on cherche, on dissèque. Et puis parfois, tout va bien, on est en équilibre, et sans trop à dire finalement, on avance, simplement, sans se poser de questions...

Peut-être que tu es dans cette phase. Et tant mieux! Mais j'espère continuer à te lire, quand peut-être des questions, des idées, des réflexions reviendront, un jour, quel que soit le délai, quel que soit le sujet. C'est toujours incroyablement enrichissant, et ça m'aide aussi. Comme cet article que tu as posté sur la jalousie, que j'ai envoyé à un homme, pour essayer de lui faire mieux comprendre ce qui se passe dans ma tête parfois... Le serpent, tout ça. Il a répondu: "Tu es belle". Je l'ai compris, c'est sa façon de me dire "Merci de t'ouvrir à moi". Ces mots, les tiens, nous ont permis d'avancer un peu ensemble.

C'était un exemple parmi d'autres.

Je te souhaite de l'équilibre, une belle route, et des mots encore par ici.

Céline D.

La Comtesse a dit…

Allez, chère Marie, je vais te dire ce que je pense.
J'ai déjà écrit des livres, et souvent je me dis que je ferais mieux d'avoir un blog...

N'arrête surtout pas! Tu es la seule personne de cette satanée blogosphère à avoir une âme.

Et Garance Doré, c'est un commerce juteux à l'américaine, où chaque post fait tomber les dollars et sonne plus faux que le précédent. Toi, tu es complètement différente! Faut pas te comparer à ces grosses machines à sous.

Avoir une âme, c'est rare... Et c'est pour cela que j'aime tant te lire! Et puis qu'est-e que c'est que ces histoires d'obligation de poster? C'est le meilleur moyen de tuer l'âme. Poste quand tu as envie, tu n'as aucune obligation, justement, c'est la ta liberté, et c'est pour cela que tu es excellente dans cet exercice.

epiceriedublog a dit…

Amen! Vive la chic fille et son blog ... J'espère que tu continueras d'écrire, vraiment!

@marjanepire a dit…

Perso j"aime beaucoup tes vidéos, pas forcément ce dont tu parles mais surtout la façon dont tu en parles ...
J"aimerais bien que tu en fasse encore, je suis Désolée que tu ne te supportes pas en vidéo parce que moi en tout j"apprécie beaucoup de t"entendre !!!
Plutôt que regarder du côté de Garance doré (ca fait longtemps que je ne lis plus....trop "pro" trop "magazine" trop lisse et à mon gout...même si j"admire le travail, le parcours la personne mais pas d"intérêt pour moi...., pas assez littéraire ou romanesque pas assez déjanté ....
On peut orienter son regard vers "solangeteparle"... beaucoup plus intéressant à mon gout....
Ce que tu fais toi comme tu le fais c"est chouette...
Si ca te gonfle ou si tu n"as plus envie je peux comprendre....
Mais n"est ce pas plutôt que veux tu ????
Tu peux demander.... parfois on est exaucé !

Marie a dit…

Ouai ben ton blog aux design plutôt moche (contrairement a celui de Garance et des autres) c'est celui que je suis le plus assidument. C'est comme ça, tu vois peut être que ton blog c'est un peu comme une paire de basket elle est super cool et pratique mais des fois elle te suffit pas. En tout cas moi c'est de loin mon préférer.
En espérant que ta phase "Blogueuse" te reprenne, et puis sinon tant pis .
Allez Bisous

Anonyme a dit…

Garance m'ennuie profondément maintenant alors que je lui étais quotidiennement fidèle. Elle est en train de prendre un côté vieille bourgeoise qui ne me donne pas envie. J'aime te lire mais je crois que si tu écrivais tous les jours, tu n'aurais plus le souffle. J'aime finalement que tu entretiennes sans le faire exprès le désir de la rareté. Et lorsque tu annonces sur Instagram que tu as posté, çà fait l'effet d'une lettre qu'on attends depuis longtemps dans sa boîte aux lettres. Ne pars pas, tu es le dernier des blogs avec celui de Mai que je lis, vous faites marcher mon intelligence et ma sensibilité.

cash cash a dit…

Hey !

Au fur et à mesure que je lisais ton texte, j'étais prise par un vrai suspense : est-ce-que Marie va arrêter son blog ???
Mais OUF, finalement la fermeture d'"Une Chic Fille" est remise à une date ultérieure... Non, franchement t'es trop forte comme auteur ;)

Bon, tavu, on est nombreux(ses) à l'aimer ton blog. C'est parce qu'il est enrichi en vraie vie...
Contrairement à la plupart des autres blogs "de filles", il est pas là pour nous vendre du rêve, mais plutôt pour nous faire réfléchir sur des sujets communs, partager des expériences, des réflexions, sur la mode, mais pas que.

Personnellement, je suis toujours curieuse de voir de quoi tu vas nous parler dans ton nouveau post, le côté hétéroclite des sujets est plutôt une richesse.
Même si j'imagine que c'est pas évident pour toi de garder une certaine cohérence, pour que cet espace de liberté ne devienne pas un foutoir !

Moi je dis : ton blog est aussi ton trésor, mais un trésor qui te ressemble, comme celui de Garance lui ressemble <3

Huyen a dit…

Marie,

Je me réjouissais de voir que tu nous donnais de tes nouvelles, et tu aurais du voir l'expression sur mon visage au fur et à mesure que je lisais ton article, avec cette impression de me décomposer sur place de peur de tomber sur un "adieu kiss on your neck" à la fin.

Mais ouf, ça n'est qu'un au revoir.
Alors, tout comme les autres, je te remercie d'essayer, de persévérer. Mais surtout, le plaisir doit être réciproque.

Je pense tout comme les autres que tu dois être une des seules "blogueuses" qu'on lit avec délectation, tel un moment de méditation.

Continue de te faire un kiff avec nous girl.
Plein de bisous


Maud a dit…

Marie,

Il est marrant ton blog parceque quand j'ai commencé à le lire y a 2 ou 3 ans je l'ai trouvé via les liens sur d'autres blogs dans la catégorie " Mode". Or je trouve que c'es tout sauf un blog " mode" . Je trouve même, que contrairement à ce que tu dis tes posts sont de plus en plus profonds et j'aime beaucoup quand je vois que tu as écris quelque chose car je me dis qu'il y aura eu chez toi une véritable réflexion sur le sujet et je viens pour cela lire tes reflexion qui sont d'ailleurs vraiment bien argumentées!!!!

Tu sembles quelqu'un de véritablement complexe et d'intelligent et ça se ressent dans tes articles.

alors si tu continues tant mieux mais si tu sens que tu n'as plus rien à nous dire c'est normal de stopper.

quant à se forcer , c'est pas la peine. tu n'y trouvera plus de plaisir, cela deviendra une contrainte et tu n'en retirera aucune satisfaction. comme un blog est un média très égo- centrée, si tu n’éprouves plus de plaisir à écrire autant arrêter.

en tout cas 10 ans je te trouve persévérante et au final tu as plus écris en 10 ans que si tu avais publié un livre! alors franchement elle est pas belle la vie?

Maud

Sophie MC a dit…

Coucou Marie,
Je m'étais dit, "Bon, je vais pas commenter, y en a déjà plein, j'aime pas être redondante".
Et puis quand même, parce que ça mange pas de pain, de le dire, je t'aime comme ça, comme tu es, une chic fille, pleine de charme, sans artifice, sans fard, spontanée, irrégulière, excessive parfois mais si vraie !
Si loin du markéting à la Garance...
Et puis, c'est quoi cette idée qu'il faut nécessairement faire les choses dans la souffrance ? Cette notion d'effort, de dépassement de soi, elle te vient du sport ?
Mais c'est tant mieux si, en en faisant le minimum, tu arrives à ce niveau de qualité dans ton blog ! Tu as un don, voilà tout ! Et au lieu de t'en réjouir tu en fais une tare !
Si paradoxale Marie ! A la fois si dure avec toi même et si orgueilleuse aussi ! C'est passionnant de te voir ainsi balancer entre ces deux pôles.
Et c'est certainement ce qu'on aime chez toi : tu te montres dans tes fragilités, dans tes doutes, mais surtout aussi dans tes ambivalences, en personne complexe que tu es, que nous sommes tous.
Tu nous montres, en miroir, notre humanité, et c'est si précieux que je m'en fous que tu ne postes pas tous les jours, je me fous du design de ton blog ou des billets qui m'intéressent moins.
Tu es atypique sur le net, et imaginer qu'un jour ce dialogue avec toi, avec tes lectrices aussi puisse s'arrêter, ça me fait tout drôle de le dire, ça fera un grand vide.
Des bises Marie, humaine, trop humaine Marie,
Sophie

flem a dit…

J'aime ta prose, j'aime ton blog, j'aime que tu habites à Lorient et pas à paris et j'aime plus que tout quand tu nous fais des vidéos....!

Anonyme a dit…

ola,

je trouve l'idée de la date butoir intéressante (1 an, c'est long, mais c'est court auss). Si ça peut te faire avancer sur cette réflexion et sur ton blog, go go go!

renardeau a dit…

Je veux pas faire mon Moundir mais tout se perd quoi (aucun honneur! aucune dignité! éducation de merde!)

audrey sasha a dit…

coucou marie!!! Je ne commente pas à chaque fois par manque de temps et parfois aussi de réflexion ( oui je trouve tes posts très réfléchis et desfois je n'ai pas le temps d'en faire autant....) mais je lis tous ce que tu postes, et je serai vraiment très très triste si tu arrêtais d'écrire.... Mais bien sûr, si tu te forces à le faire je comprends totalement que tu arrêtes... j'ai souvent aussi pensé que tu devrais écrire un livre, je te trouve et je t'ai toujours trouvée très très talentueuse... je me rappelle de la première fois où je suis tombée sur ton blog, j'étais ravie, surprise, enchantée de lire quelque chose de différent et qui me parle vraiment ( ouais autre chose que tes les sapes et le maquillage et qui au bout du compte te déprime parce que toi tu n'a pas les moyens de t'acheter ce qu'on te présente) et j'ai toujours ce même sentiment de joie quand je vois que tu as posté... j'espère que tu arriveras à faire de ce blog ce qui te rend heureuse, en tout cas sache que tu fais des heureux en postant et en écrivant et en filmant des vidéos!!!! et si tu écris ce fameux livre sache que je courrai en librairie pour l'acheter et le dévorer!!!
bisous!!!

Anonyme a dit…

Yo Marie, c'est marrant mais la question que tu abordes je me la suis posée très récemment (dans un autre domaine ...) et j'ai lu ton texte, puis j'ai relu car j'avais la sensation que certaines choses m'échappaient. Avec un peu de recul je dirais que l'impression qui me reste c'est qu'effectivement tu es peut-être arrivée au bout d'un certain chemin (ou je pourrais prendre une autre image peut-être plus parlante, tu as semé des graines et des arbustes qu'années après années tu as su entretenir, ton espace rien qu'à toi, ton petit jardin, tu as partagé, tu t'es épanouie et maintenant le jardin n'a plus vraiment besoin que tu touches à quoi que ce soit il s'auto-gère. Tu l'as d'ailleurs mentionné, on s'accoutume profondément à nos petites habitudes et c'est peut-être ça qui fait que ça commence à coincer, y'a peut-être un tournant à prendre, changer de médium (en gardant ton authenticité) ou d'autres pistes que seule toi possèdent en toi ;-)
Te laisser un an ça parait pas mal déjà pour pouvoir faire le bilan.

peace

Mathilde. a dit…

Nonnnnn n'arrêtes pas ! Je te lis depuis des années ( je crois 6 ans ^^ ) et tu es une des seules dont je ne me lasse pas.... Depuis 2 ans et demi je n'ai clairement plus le temps de flâner sur des blogs au quotidien ( vive la vie professionnelle chargée + avoir un keum ) mais quand je prends le temps de venir je suis trop heureuse parce que j'ai pleins d'articles à rattraper !!! Alors je descend tout pour retomber sur le dernier article que je me souviens avoir lu et je remonte en lisant tout pour suivre la chronologie ^^
Tu te met la pression de ne pas poster souvent et pourtant tu n'as pas de compte à rendre, on préfère kiffer te lire 1 fois par an que pas du tout, à condition que TU y trouve toujours du plaisir....
J'ai pas eu la foi de lire les 59 commentaires avant moi mais je crois qu'on s'accorde toutes :)
Des bisous !
Mathilde.

Anonyme a dit…

Coucou Marie,

Ca doit bien faire 8 ou 9 ans que je lis ton blog plus ou moins assidument. Parfois, ca me soul un peu mais très souvent, je le lis avec beaucoup de plaisir. J'aime, après t'avoir lu, commencer une réflexion sur le sujet que tu as aborde. Et ca, je t'assure, c'est pas donne a tout le monde.
Ce que j'aime aussi beaucoup, c'est qu'il est reste dans son jus, que tu n'as pas chercher a nous séduire avec une super mise en page, des photos whoww, genre blogueuse ultra pro dont les blogs ressemblent a des magazines... Et ca, c'est le gros plus qui fait que je reviens chercher de l'authenticité.

Take care
D

Nini la sardine a dit…

Bonjour Marie, tu es l'une des rares que je lis encore, car j'ai pas mal fait le tri des blogs. Contrairement à toi, je pense que le blog est loin d'être ringard, parce qu'il y a de la matière et pas seulement des photos (merci Instagram, quelle futilité et quelle exhibition). En l'occurrence, j'ai de plus en plus de mal, même avec les blogueuses que j'aime (Violette et Caro entre autres), avec les billets sponsorisés. Pour moi, la blogosphère, c'est l'indépendance, la liberté de parole pour la blogueuse (ses lecteurs se doivent d'être corrects et polis dans leurs commentaires, c'est un minimum), son choix de parler de ce qu'elle veut. J'imagine que c'est pas mal de boulot. Mais je pense que tu as encore des tas de choses intéressantes à partager avec nous. Alors, go on girl !

Lobe a dit…

Ça n'a va pas beaucoup faire avancer le schmilblick que de dire que ta réflexion m'épate. Ce que ça suscite de réflexion ensuite... la dynamique que tu as avec ton blog, c'est un truc qui pourrait être qualifié de vaguement maso, enfin surtout un échange à une voie dans lequel tu donnes (et si bien! indubitablement tu le vois, t'es lecteurs et lectrices en retirent beaucoup, beaucoup. merci) mais sans trop bien savoir ce que tu reçois en retour.
Ça me questionne beaucoup, est-ce que ce type de relation (c'est est une, et pas virtuelle, elle est bien réelle la relation qu'on a avec toi, le temps qu'on a déjà passé à te lire, la façon dont tu irrigues et orientés notre regard... rien de moins réel) est viable? durable? sain (pour toi)? C'est pour ça aussi que ta démarche d'ouvrir ton blog à des participations extérieures me paraissait si belle, ça rétablissait une balance dans laquelle on a une chance d'être un peu moins tes débiteurs.
Après toute la réflexion sur comment faire aboutir, faire au mieux une activité, quelle qu'elle soit, je trouve ça fascinant. Quand je réfléchis à la dernière chose dans laquelle j'ai engagé tout mon cœur, dont je suis fière, je réalise que... eh ben je suis pas sortie de l'auberge (un petit tas d'événements récents me sont revenus, mais ce n'est juste pas l'espace où j'ai envie d'en parler).

Je trouve ta réflexion légitime, ardente et la solution que tu as trouvée très belle.

Essayer de voir ce que ça donne de mettre encore plus de cœur à l'ouvrage (je dis encore parce que quoi que tu en écrives, je trouve déjà que ton contenu est d'une qualité sensas'! si, si, vraiment sensas', ce mot laid qui rime avec godasse mais qui exprime quand même quelque chose de puissant) pour savoir si ça "vaut la peine", c'est pertinent. Et osé. Et chic.

Beaucoup d'amour dans ta galaxie.

Lobe a dit…

Omaga, correcteur orthographique de mes deux. Pardonne ses errances

Idoia Rodriguez a dit…

Comme tout le monde Marie, je trouverais trop dommage que tu ferme ce blog... Je pense le suivre depuis... fiouf, au moins 7 ans maintenant, et c'est en te lisant que j'ai eu le courage de commencer le mien.
Quand je viens ici, j'ai l'impression de me retrouver dans un endroit réconfortant, chez une grande sœur bienveillante pleine d'humour qui ne juge pas... Je te souhaite de retrouver l'inspiration et de te donner les moyens d'atteindre tes objectifs.
Love love.

Marie a dit…



Quoi dire à part merci. Et merci Et Merci.

Je vous embrasse fort et vous remercie sincèrement d'avoir pris la peine d'écrire un petit (ou pas) mot ici, ça m'a fait hyper chaud au coeur...

virginie/mode9 a dit…

Bon, j'ai exactement le même sentiment que toi à propos de mon blog et ça ne fait que 3 ans que je le tiens (ça me fait flipper tellement je me retrouve dans ce que tu dis)- Je doute tu doutes ils doutent nous doutons... ah ah et moi. Je venais ici il y a longtemps puis plus et je reviens depuis un petit moment (après avoir arrêté quasiment tous les blogs) et putain c'est vachement bien ! Faut rester hein ,parce que c'est encore un des seul espace de liberté qu'ils nous restent qui ne soit pas asservi par la société de conso (enfin si, mais seulement si on le veut - moi, je suis comme toi j'veux pas).

mirabelle a dit…

bravo Marie
parce que même si tu dis que tu ne donnes mas "le meilleur", je trouve que quand même tu te fous bien à poil (pardon, mais si, enfin tu vois) tu la joue franc jeu, j'aime beaucoup !
j'admire
je te souhaite d'aller au bout de ce que tu souhaites faire et de le faire avec l plus de plaisir possible !
je t'embrasse (ouais)

Ele a dit…

Bonjour Marie,

Ton blog est atypique, je le lis toujours avec plaisir. Car tu est tellement honnête. C'est pas facile de se livrer comme ça, ses inquiétudes, ses failles. Ça te rend humaine et ça pas beaucoup de blogs ne savent le faire. Tu es quelqu'un qui me challenge intellectuellement avec les émissions que tu partage, tes questionnements. J'aimerais tellement que tu te rende compte que tu es au dessus du lot bien des fois.

Lou E. a dit…

Bonjour Marie,
L'année 2016 s'annoncerait-elle comme un changement ?
Déjà de nous poster une vidéo sur youtube et non sur vimeo est un grand pas. Je pense que ce n'est pas anodin pour toi, et j'y vois là peut-être une nouvelle envie, voire une nouvelle ambition (non ce mot n'est pas ton ennemi) ; j'en suis ravie, tout comme l'espoir que tu puisses nous publier un livre, un jour. Ou pas d'ailleurs. Peu importe le moyen, le support du moment que ta part créative y trouve son compte.
Je pense que la réouverture de la vente de tes pulls est aussi un passage que tu te refusais (quoi gagner de l'argent avec ce que tu sais faire, comment est-ce possible ? il n'y a que toi pour penser que ce n'est pas légitime. Tu sais tricoter : moi pas. Je cherche un gros pull doudou, pourquoi j'irai mettre 300 euros dans un pull Mes Demoiselles fait en chine, alors que tu es capable de faire les mêmes pour moitié moins chers et made in Bretagne ?? je te pose la question).

On en revient à l'ambition Marie. Tout simplement.
Cette phase de raz-le-pompom du blog ce n'est pas grave, pour preuve tu nous offres déjà des moyens détournés pour nous faire évoluer avec toi.

Personnellement, je déteste Instagram et en même temps je suis une fan absolue de photos. c'est contradictoire. J'aime ton choix de photos, ne savoir en choisir qu'une seule pour illustrer ton post, toujours si bien choisie. Je partage cela avec toi. En revanche, te suivre sur Instagram, non cela ne me correspond pas et pourtant je te lis depuis très très longtemps.

Choisi le moyen vers lequel tu te sens à l'aise. L'envie vient en faisant quelque fois. On attend cette année décisive de la dizaine avec impatience. Ce sera TON choix final.
The Director's cut.

Love Marie d'hab.
Siouxsie