Pages

30.9.15

SEMAINES DU 14 AU 27

IMG_9735




Très, très à l'ancienne 


Bon j'ai déjà du retard dans la rubrique "la semaine du" ( premier billet ici )  du coup je vais faire 2 semaines d'un coup, ce qui va rendre ce post vaguement RTT*...

Lundi 14


mrr_elliot_gallery_23-Copie


 Et donc Mr Robot? Au bout de la première saison, toujours aussi mortel?

Je vous parlais dans le premier post "semaine" de l'époustouflant premier épisode de la série Mr Robot. J'ai regardé la première saison beaucoup plus rapidement que prévu puisque j'ai enchaîné les épisodes alors que je m'étais promis, enthousiasmée par ce que je voyais, que j'allais rationner mon plaisir.
Et puis j'ai cédé.
Alors est-ce que j'ai aimé?
Oui j'ai aimé mais à aucun moment, je n'ai trouvé que les 9 épisodes qui suivaient étaient à la hauteur du premier.
Je n'avais jamais ressenti ça aussi nettement.
Je vais spoiler maintenant, donc si vous voulez regarder cette série (qui reste malgré tout d'excellente facture hein, elle est très belle, de bout en bout la beauté des plans et leur cohérence (oui ce n'est pas que beau par prétention, c'est beau parce que ça va bien avec le reste)) il ne faut plus lire...

Je spoile...
Je spoile...

La référence à Fight Club, le film de Fincher (adapté du roman de Palahniuk) est, de mon point de vue, trop présente, trop évidente, appuyée de manière trop grossière.
Que l'histoire aborde le dédoublement de personnalité pourquoi pas (et puis il est pas interdit de rendre hommage, Fight Club est tellement un putain de bon film), mais il y'a aussi  l'histoire, la "mission" d'Elliott étant similaire, la destruction d'un modèle économique. Et comme si ça ne suffisait pas, on met à la fin d'un épisode la reprise piano de Maxence Cyrin du Where is my mind des Pixies.
Pourquoi prendre appui sur ce film? Sincèrement je n'ai pas compris, ça enlève tellement de personnalité au "tout"... Bref, y'a beaucoup...
La série reste agréable, parce que très belle, parce que bien jouée, mais ses enjeux de départ, ses promesses presque, se sont heurtées à l'exigence que le premier épisode avait induit dans mon esprit.
Et, de mon point de vue,  elle s'est finalement banalisée au cours des 10 épisodes.

Je regardais la deuxième saison tout de même.




MERCREDI 16 

 Comme toujours j'aime le blog de Mai, élégant, poétique, tellement classe.

 Et mercredi il y a eu un nouvel "épisode" des aventures de Mr Ramires, professeur de sport (et de danse) dans un collège parisien.
Les 3 vidéos que Mai a fait des élèves et de ce prof sont tellement réussies (elles sont mes préférées).
Déjà il y a la danse et voir ses jeunes s'entrainer, leur degré d'exigence, leur investissement, et le regard de Mr Ramires, bienveillant, exigent lui aussi est tellement tellement beau à voir. L'intensité des regards aussi, c'est quelque chose.

La chanson sur laquelle ils dansent (ils travaillent sur les phobies) est Places de Lou Doillon et elle marche tellement bien... Et est canon, ça a aussi été l'occasion pour moi de la découvrir.

 




JEUDI 17


FullSizeRender
 

J'ai évidement acheté le bouquin d'Ugly Mely, Sneakers.
Et ce bouquin autour de la collection de basket de la demoiselle est vachement réussi...

VENDREDI 18 


tumblr_ngse8mIl1q1tj3p7zo2_r1_1280

J'ai parlé très souvent de Lana Del Rey sur le blog ( La première fois Le 3 juillet 2011 avant la déferlante Video Games ).
Mon snobisme, mon nombril et moi on aimait trop bien quand on était pas beaucoup à la connaître, on frimait de ouf, mais ça a pas duré bien longtemps cette histoire, après tout le monde l'écoutait et la connaissait.
Mon snobisme, susceptible comme c'est pas permis, s'est braqué: "non plus de Lana, tout le monde l'écoute, c'est devenu quasi Britney Spears le truc" qu'il me disait!
Et il y a eu les deux premiers albums et puis est sorti Honeymoon et je dois dire que j'ai remballé le snobisme.
Bien sûr que tout le monde écoute Lana Del Rey mais ça n'empêche que cet album est vraiment beau.
Je vais peut être pas remettre encore un extrait vu que j'arrête pas depuis un mois.

(NDLR(c'est à dire moi): Je n'ai rien avec la musique mainstream vu que c'est un peu ma passion les tubes qui font danser, dans le cas de Lana Del Rey, je me suis braquée parce que j'ai cru (naïvement mais j'ai cru quand même) qu'elle ne visait pas une carrière mainstream et que tout le monde ne serait pas dans la confidence de sa musique... Mais je me suis trompée sur ses intentions de base, c'est tout. Maintenant je me suis décontractée)


DIMANCHE 20
IMG_9643

À Bordeaux il y a un lieu très connu qui s'appelle Le projet Darwin. C'est un endroit protéiforme, clairement "branché" (ce qui n'est pas un compliment dans ma bouche) où il y a un skatepark assez mortel, un endroit pour réparer des vélos, des bureaux (depuis peu), des potagers, un baby foot (Bonzini de surcroît) gratuit, des gamins partout, des papas avec des barbes, des mamans avec des Stan Smith, des fixies, un bar où les serveurs sont beaux et où même le Coca est bio... Ouais beaucoup trop de branché même si le lieu est assez cool dans l'ensemble.
Et il y a des Graffitis (existe-t-il un mot plus ringard? réponse, non) dans tous les sens.
Les gens viennent créer assez librement au Projet Darwin, et dans les allées, je suis tombée sur des tas d'oeuvres que j'ai sincèrement trouvées époustouflantes. Bon, je suis une néophyte clairement, n'ai pas forcément les bons mots pour analyser tout ça, mais si je devais résumer, je dirais que j'ai adoré tous ces très beaux dessins sur les murs.
Et surtout ceux d'Alber. Alber est bordelais, et il est graphiste. son travail (que l'on voit sur la photo ci-dessus) est génial, j'avais jamais vu ça.
Je vous mets en lien sa page fan sur Facebook et une petite vidéo où on le voit parler et travailler sur un sac Eastpack.




LUNDI 21


IMG_9780
 

 On a finalement choisi de partir à Aigues-Mortes (sur les conseils de certaines) dans le Gard. C'était hyper beau, temps superbe, plages très belles, enfoirés de moustiques aussi, les salins sont roses ce qui donne une impression assez dingue, l'eau rose comme ça, le mistral ça fritte vachement plus que ce que j'aurais cru (et pourtant je vis en Bretagne depuis 5 ans, donc je vois un peu ce que c'est le vent). J'ai passé avec Yassine et Angel, mes amis, des supers vacances. Merci donc!

IMG_9662

IMG_9669

IMG_9731



MERCREDI 22


How-to-Get-Away-With-Murder-vsc

  Après la victoire de Viola Davis aux Emmy Award où elle remporté le prix de la meilleure actrice pour une série dramatique, j'ai eu envie de découvrir la série How to get away with murder.
Et c'est vachement bien.

Alors d'abord il faut quand même que je vous précise que les ambitions de la série ne sont pas les mêmes qu'un Mr Robot, c'est une série grand public. Son exigence est de faire plaisir au plus grand nombre donc certains pourraient la trouver facile, ressorts narratifs un peu grossiers mais moi, j'ai bien aimé. Ce sont des histoires policières très efficaces, chaque épisode racontant comment une brillante avocate de la défense va faire "innocenter" son client et dans le même temps, il y'a une trame plus globale durant toute la saison.
J'ai trouvé cette série bien efficace. Il y a dans HTGAWM un petit côté Damages.
Viola Davis y est impressionnante dans le rôle d'Annalise Keating c'est clair, les autres rôles, sont pour certains plus anecdotiques.
Mais indépendamment de ce que la trame générale raconte, deux ou trois points m'ont vachement marqués.
D'abord la complexité du personnage d'Annalise. C'est une femme exigent, dure, sensible, ses modifications physiques d'une minute à l'autre sont assez époustouflantes et disent beaucoup de ce qu'est le personnage.
L'amour et la sexualité hétéroséxuelles et homosexuelles sont traitées à l'image de la même façon, ce qui est suffisamment rare pour être souligné.
Et puis même si la série a un côté too much en terme de narration (rebondissement sur rebondissement) je me suis vraiment laissée emporter...
Je vous conseille si vous cherchez un bonbon suspense bien agréable et bien joué.


JEUDI 23 

 Je termine ce billet très très long avec le denier clip de Christine and the Queens, No harm is done que j'ai beaucoup aimé.


Bisous Smack

7 commentaires

Charlotte a dit…

Mr. Robot j'en suis à l'épisode 6, faut que je me bouge pour regarder le 7 et le 8, mon copain m'attend pour les 2 derniers !
Mais je dois dire que j'ai du mal, autant le premier épisode et même les 2 qui ont suivi m'ont bien suivi mais j'ai trouvé la suite très très molle, sans grand intérêt.
Il ne s'y passe pas grand chose en fait...
Mais bon, je vais quand même finir la saison, histoire de voir comment le grand twist (que je connais déjà !) est amené.

How to get away with murder, j'hésite à m'y lancer.
Mais sachant que je regarde déjà les 2 autres séries de Shonda Rhimes, j'ai peur de saturer un peu.
Je le garde quand même de côté pour cet hiver. En attendant je me refais l'intégral de Buffy :-)

Manoushka a dit…

J'adore tes billets comme ça qui me donne envie d'aller voir et écouter plein de trucs. Les vidéos sur M. Ramires de Mai sont toujours aussi émouvantes et belles.
Pour l'album de Lana, je faisais partie de la même bande que toi. Mais j'avoue avoir lâché après le titre avec le français qui a des tatouages de clefs sur les bras et qui fait des clips et chante (bordel, crédibilité = 0 mais son nom est au bord de les lèvres et ne veut pas sortir).
Tout ça pour dire que je vais m'y remettre pour voir ce que ça donne.

Sinon en terme de série j'ai pas trop accroché avec HTGAWM ( plus long, tu meurs). Avec "mon mec" on est sur Ray Donovan en ce moment, et on est caotivé par cette famille de dingues.

Bon mercredi !

EMI. a dit…

Haaaa Marie, comme j'adule ce genre d'article !

Et tu m'as fait découvrir Alber. j'adore. Moi qui dessine presque toujours en N/B, ca me donne vachement envie. Déjà que depuis la vidéo de GKero, je ne veux plus que peindre directement sur des vêtements...
https://vimeo.com/51513638

Rahhh et les belles photos de mer ! Ca me donne trop envie.

@Manoushka, Ha ouais Woodkid ? Moi j'aime assez son premier album. Et son concert à Bruxelles était terrible. Après, je ne connais pas bien le morceau en binôme avec Lana. Faudrait que je l'écoute.

Bises Marie ;-)

Maud a dit…

C'est vraiment cool tes "semaines", merci !
Sinon (je viens ramener ma fraise quasi que pour ça) : Trop chouette ton nouveau header !!
Bisous

Marie a dit…


Charlotte: Ah l'intégrale de Buffy ou comment être sûre de ne pas se tromper ;-)

Manoushka: Ahahah Woodkid j'adore ta description
Ray Donovan je connaissais pas, merci donc

EMI: Merci pour ton commentaire. Et Alber c'est tellement canon

Maud: Tu aimes? Cool et merci, bisous

lenna a dit…

hello Marie,

tout à fait d'accord avec toi sur le côté méga lourdingue de la référence à fight club (et le rapport à la sœur et au père, ça lorgne un peu près de star wars, même si c'est moins voyant que fight club). j'ai trouvé ça trop appuyé pour que ce soit réussi, ça aplatit beaucoup trop l'histoire (à part peut-être pour le personnage de Darlene, et encore). un peu moins de violence contre les femmes, ça aurait été pas mal aussi. comme toi, j'ai préféré le premier épisode. avec toute la série j'ai été confrontés à la figure du hacker qui me pose plein de questions et vis-à-vis duquel j'ai des relations ambivalentes (en gros le cowboy ça me fatigue, même si le "hack" - pas nécessairement comme ça apparaît dans la série - est nécessaire, et je préfère une forme de lutte - symbolique ou non - plus partagée, plus joyeuse, plus féministe...). j'aurais d'ailleurs aimé que tout au long de la série il y ait plus de fantaisie, que ça se prenne moins au sérieux, et le virage fight club n'aide pas pour cela. pas mal de déception mais je me suis posée pas mal de questions donc ce n'est pas si mal de se retrouver critique plutôt qu'adulateur.

belle journée à toutes et tous,
lenna

Léa a dit…

Oyé oyé Marie,
rien à voir avec ton post, je te conseille juste une chaine Youtube que j'ai découverte hier et qui je pense pourrait te plaire. Ca parle psychanalyse et beauté mais surtout psychanalyse.

https://www.youtube.com/channel/UCJa-w3gJlMG-E1U_EZXubcA


Bonne soirée !!