Pages

1.9.15

CONSEILS POUR MANGER SEUL (E) AU RESTO

kelis22f-2-web


 

 Ce son de Wiz Khalifa est très très cool. Mou, dégoulinant, branleur, sucré, j'aime beaucoup...



L'année dernière dans un article sur les trucs cools à faire seule je vous parlais, notamment, du plaisir que j'avais à aller seule au restaurant.

En commentaires et en discutant autour de moi j'ai vite compris que ce n'était clairement pas un truc si courant que ça.
Des tas de gens m'ont dit que pour eux, le resto seul, c'est "no way", ouais comme ça, à l'américaine, imaginez à quel point ils déconnaient pas.

Derrière tout ça, se dégageait un truc très fort, aller seul au restaurant, c'est montrer à ses congénères en pleine lumière, alors qu'eux-mêmes sont en groupe, que vous, vous êtes seul.

En ressort de tout ça les mêmes problématiques que celles du célibat et essentiellement l'idée que si vous êtes seul c'est que personne ne veut de votre compagnie.
On imagine (peut-être à tort) que personne ne peut croire que notre solitude est un choix. Un choix du moment ou un choix total là n'est pas la question.

Et le resto c'est un lieu social, le cinéma seul passe encore, il fait noir, personne ne te voit, alors qu' à la commande de ton kir royal, difficile de faire genre t'es pas tout seul.

Et c'est justement la force de la démarche je trouve. Montrer au monde que tu t'en fous, c'est plutôt cool, je te jure.

Bref, pour faire la nique à l'idée que seule = pauvre fille qui a pas de copain et que c'est nul et que même elle mourra sûrement toute seule, je vous donne quelques conseils que j'ai dégagés en réfléchissant à ça.

Alors je veux pas faire de prosélytisme, mais je vous jure manger tout seul quand vous aimez vraiment manger tout court (exemple moi) c'est un truc très cool à faire.

Conseils (que peut-être on s'en fout mais que je trouvais drôle à lister):

- Déjà aimer manger. Si c'est pas votre truc (je sais qu'il existe certaines personnes qui s'en foutent un peu) ne tentez pas le resto tout seul, ça aura un intérêt ultra limité...

- Aller dans un resto dont vous aimez vraiment la nourriture.

- Ne prenez pas votre téléphone parce que sinon c'est moitié de la triche.
Si vous regardez Twitter et Instagram sans arrêt, ça fait plus celle qui se cache et que celle qui passe un bon moment.

- Arrivez en grande confiance voire se la raconter immédiatement en demandant au serveur pour manger. L'idée étant de ne pas passer pour une miskina au bout du rouleau qui se fait un resto à contre-coeur parce que personne n'a voulu d'elle, non, ce qu'on est c'est une nana qui a décidé, seule, de venir ici pour passer un excellent moment en excellente compagnie, elle-même.

- Moi je prends un verre de vin, rouge de préférence, parce que j'aime beaucoup ça. Ca sera le seul vu que je suis une toute petite joueuse qui est bourrée en 3 secondes 5.
Je suis ta pote qui te met mal à l'aise parce que personne croit qu'elle peut être bourrée avec si peu d'alcool mais quand même on dirait bien qu'elle ment pas... Je suis ta pote qui te fout la honte mais qui, présentement, se tient en buvant qu'un verre seule au resto parce que pour le coup, mi-bourrée sur la table toute seule, ça serait moins bien.

- Commander un truc que tu as vraiment envie de manger.

- Regarder les tables autour de toi. Le nombre de gens qui s'emmerdent au resto alors qu'ils sont accompagnés, c'est effarant et donc rassurant. Il est donc temps de  mesurer ta chance de ne pas être obligée de faire la conversation alors que clairement t'as pas envie. Le nombre de couples qui ne se disent rien de tout le repas m'a guéri de l'idée que c'était pété de manger toute seule au resto. Être seule mais accompagnée est nettement plus difficile pour moi que seule tout court. Il est temps d'assumer le fameux "il vaut mieux être seule que mal accompagnée". 

- Kiffer sa race quand tu commences à manger. Perso je ferme les yeux et j'apprécie chaque bouchée.
Je ne maîtrise pas complètement et tout le temps ce truc de pleine conscience mais clairement, en mangeant, je vois tout à fait de quoi il s'agit. Me sentir en vie. Apprécier chaque seconde.

- J'aime pas rester des heures au restaurant une fois que le repas est terminé et ça vaut aussi accompagnée. Donc je me barre dés que j'ai fini. Je le fais aussi avec mes amis et mon mec, les repas qui s'éternisent = mort pour moi

- Être en totale confiance durant tout le repas. Si au début ça vous fait bizarre et que vous n'êtes pas totalement en pleine confiance, pas grave, faites semblant, ça va venir à ce qu'il parait.

- Être contente d'avoir passé un moment cool sans avoir été obligée de faire la discussion et de combler les blancs.

- Être seul peut complètement être choisi, c'est un truc pour être gentil avec soi sans rien imposer aux autres.

- Ecouter Natasha St Pierre avec Obispo sur le retour en bagnole. Chanter fort. Chanter faux, chanter premier degré, ne pas hésiter à faire les vibes que t'oses pas faire quand tes amis te regardent de peur de passer pour une bouffonne. Chanter alternativement la voix de Natasha et celle de Pascal en plissant les yeux tellement tu respectes plus rien.
Avoir passé une excellente soirée.





Bisous smack

30 commentaires

Pauline a dit…

J'ai envie de tester !

Les causettes de Célestine a dit…

C'est marrant que tu dises ça, qu'être seul(e) peut être un choix et n'est pas forcément subi. Je me souviens il y a quelques années, j'étais au resto avec mon jules et 2 tables plus loin, une vieille dame mangeait, toute seule. Sur le moment, ça m'a complètement brisé le coeur, j'ai trouvé ça d'une tristesse infinie, j'avais les larmes aux yeux et impossible d'avaler quoi que ce soit. Puis mon mec, un peu sidéré par ma réaction, m'a dit : "Mais si ça se trouve, elle VEUT être seule! Elle a laissé son vieux mari ronchon à la maison devant son match de foot pourri et elle s'offre un bon resto au calme!". Bon, j'y ai pas cru une seconde, à ça. Mais ça m'a fait réfléchir. C'est vrai, les chances que ce soit ça étaient maigres, mais elles existaient, c'était POSSIBLE.

Bref, moi j'adore manger, mais je serais quand même bien incapable d'aller au restaurant seule. Parce que je me sentirais très seule justement, vu qu'on ne peut rien faire pour s'occuper. Je pense surtout que je m'ennuierais, en fait.
Mais je trouve ça cool que tu le fasses sans souci!

:)
Célestine

Daphné a dit…

Waouh, merci beaucoup pour ces conseils.
En ce qui me concerne je ne vais pas manger au restaurant seule (compliqué de trouver un resto végé hors Paris…) mais, étant assez solitaire, il m'arrive souvent d'aller écouter un concert ou visiter un musée seule. Quand je raconte ça à d'autres, ielles me regardent genre 0_o Pourtant c'est très naturel si on y pense : j'ai envie de manger au restaurant --> j'y vais --> je mange et je suis contente d'avoir satisfait mon envie, c'est tout !
Je pense que pour certain-e-s, cette peur remonte au doux temps de la cantine scolaire où c'était la honte intersidérale d'être seul-e à table.

Mirabelle a dit…

merci Marie
je vais peut être un de ces soirs me payer un plat de pâtes chez un italien que j'aime bien....
c'est encourageant de lire que les gens seuls ne le sont pas forcément par contrainte mais parfois par choix, que ce choix peut être de plus ou moins longue durée
que ça n'est pas forcément triste, que tout ça quoi...

sinon ça n'a rien à voir avec ce billet -là mais je me souviens que tu avais parlé des règles et de l'état de déprime dans lequel ça te met (mettait ?) bref, j'y repense d'un coup d'un seul, ça va venir la semaine prochaine et... rien, et c'est rare ! le seul truc qui a changé c'est que je fais une cure de levure de bière, et que je prends des "fleurs de bach"... je ne sais pas si il y a un lien, mais je suis étonnamment sereine et pas en mode "je veux en finir avec la vie"... ça me change... faut que je creuse le sujet pour savoir laquelle des fleurs (prunus ? châtaigner ?)ou de la levure me fait du bien, non ?

bises (carrément ouais)
et au plaisir de te lire à nouveau bientôt
Mirabelle

laurence a dit…

bon alors rien à voir mais je viens de lire les commentaires et je me dis que tes lectrices ont de très jolis prénoms: Célestine, Daphné, Mirabelle... <3

pour le resto seule, je ne l'ai jamais fait je crois, et s'il y a qqes années ca m'aurait paru impossible, maintenant je crois que j'aimerais assez en fait... comme quoi, grandir, murir et tout, c'est bien en fait :)

bisou!

Raph a dit…

C'te prise de conscience ! Je viens de réaliser que je n'ai jamais manger seule au resto (remarque je n'ai jamais été seule au ciné non plus).
Je crois que je vais devoir entamer une psychanalyse !
La cantine ! C'est ça le traumatisme ! Vous avez aussi connu la fameuse "table de roulement" ? celle où un sadique décide que tu serviras de bouche trou pour remplir les tables de ceux qui t'aiment pas ... et quand l n'y a plus de trous à boucher tu manges toute seule comme une pauvresse !
A et autre truc j'aime pas trop qu'on me regarde manger ... en fait quand je suis seule je prends un truc au traiteur et je profite dans mon home sweet home ...
Mais quand même ça m'intrigue cette histoire ... je vais tenter le ciné et le resto pour voir si je kiffe ma super compagnie ;)

rosemarie a dit…

j'adore aller au resto! et que ce soit avec mes copines , ma soeur , mes filles , mon mari ou...seule!!
le plaisir quand on est seule est différent , certes mais pas forcément moindre : on peut changer d'avis au dernier moment ( sur le resti , sur l'apéro , sur le menu ou la carte : sur tout , en fait)et sans explication et autant de fois qu'on veut sans passer pour une emmerdeuse
on peut apprécier et regarder sans avois à commenter et on peut quitter le resto en savourant encore
puis mettre de la musique et rouler lentement , fenêtres ouvertes en humant l'odeur de la mer
mais
sans obispo ou natasha :-)
c'est mon seul désaccord avec toi!
plutôt jazz , opéra ou les reprises de Trenet par biolay!

Lou a dit…

Coucou Marie ! Super article comme d'habitude, par contre moi manger seule au restau pour manger seule au restau... NO WAY !

Lol ! Ce n'est pas tant par ce que j'ai peur de la solitude (quoique) mais surtout par ce que je sais que je m'y ennuierais atrocement. Le pire serait : mais où poser mon regard ? Regarder mon assiette ? Bof. Les autres gens ? C'est prendre le risque de croiser leurs regards, tant qu'à faire je préfère me poser dans un parc. Fermer les yeux en mangeant comme toi ? Genre savourer le plaisir extrème de la nourriture ? Bof bof ! Je crois que le problème est là, je suis gourmande mais pas gourmet, et un peu rapia sur les bords, si je paye un restau c'est pour pouvoir profiter à 100% et partager !

Après j'adore ma propre compagnie. Quand je vais au musée c'est toujours toute seule. Et j'adore me balader le dimanche matin en laissant mon copain dormir, et me poser sur ma terrasse favorite prendre un petit café et me ressourçant comme il faut.

Bisous ;-)

Mrs Meraki a dit…

MDR la fin du post j'ai kiffé.
Bon je laisse jamais de commentaires parce que prétentieuse comme je suis j'attends d'avoir un truc ultra mortel à dire pour genre me distinguer je sais même pas pourquoi (ah si, la prétention).
Mais bon, là j'ai bu mon verre de vin rouge ça m'a mise en confiance surtout que t'en parles dans ton post (du vin rouge).
Et aussi merci pour les découvertes de musique que tu appelles "moites" (je plussois le terme au passage, désolée pour le "verbe" plussoyer.... Je m'excuse parce que je sais pas si j'ai honte ou pas d'utiliser ce terme).

Fin de transmission...

Jo

Anne a dit…

Salut Marie !

Ton retour me fait vraiment plaisir ! Surtout que la coincidence est rigolote, j'ai mangé toute seule au resto pour la première fois ce midi. C'était un truc qui me faisait flipper, et j'avoue avoir un peu triché avec le portable, mais c'était très cool. Un bon moment avec moi-même. Après, habitant seule, j'essaie de manger en pleine conscience le plus souvent possible (autrement dit j'arrête de manger devant une série, une vidéo, ou autre. Au pire j'écoute la radio)

Pourquoi seul=triste, socialement parlant ?? J'élargis aussi au couple. Le nombre de copines qui veulent juste être avec quelqu'un pour être avec quelqu'un, c'est fou !!

Ah et rien à voir, mais l'autre fois je dinais avec une copine et il y avait 2 personnes seules côte à côte qui ont commencé à discuter. Conclusion, être seul reste bien relatif ! ;)

Isis a dit…

Coucou,
Je trouve tous tes "conseils" ultra sympathiques et décomplexant (j'assume depuis longtemps de faire des trucs toute seule : expo, ciné, restau, balade, vacances, oui même ça !), ça fait tellement du bien d'être une nana en "excellente compagnie, elle-même" !

C'est marrant, parce que je vais pouvoir utiliser cet argument lorsqu'on me rétorque que "c'est quand même trop bizarre / pas net / ennuyeux de faire des trucs seule !"

Par contre, je ne suis pas d'accord avec l'idée que l'on puisse forcément se faire chier en couple lorsqu'on ne se parle pas au restau. Parfois je partage un diner quasi silencieux avec ma copine. La bouffe est bonne, le cadre sympa, elle est bien, je suis bien, c'est un bonheur partagé. Comme dirait Mia dans Pulp Fiction : "C'est comme ça qu'on voit si on se plaît avec une personne, quand on peut se taire tout à fait, au moins une minute et profiter du silence".

Merci pour tes articles, des bisous !

gaëlle a dit…

Merci Marie pour ce billet. Je voulais te dire que j'aime de plus en plus ton blog car il est l'un des rares dont l'évolution est la plus intime et la plus engageante. J'aime te lire, ton écriture est vive et précise, elle sonne juste. Tu écris bien, et c'est lumineux, comme tes photos. Tu donnes envie :):). Des bises!!

Emma a dit…

Je me suis totalement reconnu dans ton article, dans le sens où j'ai découvert le plaisir de manger seule y'a pas si longtemps. l'année dernière le lundi j'étais seule à la fac pour manger. Au début je flippait et au final, c'était un petit moment à moi de la semaine, comme se prendre un bain.
Et au mois de Juillet j'étais toute seule à Aix sans connaitre personne et je ne pouvais pas vraiment passer mes journées chez moi à ne rien faire, du coup, je me faisais plaisir, j'allais m'assoir à des cafés avec un bouquin, j'allais tester des restaurants etc. Et maintenant c'est vraiment plus une honte pour moi d'aller me poser au restau ou en terrasse, c'est vraiment un moment qu'on prend pour soi, à faire sa vie, à mater des gens qui passe etc. C'est dur au début, et puis en fait ça apprend à s'en fiche du regard des autres et de faire les choses pour soi.

Lucie a dit…

Alors même que je ne suis pas célib, je me fais souvent des restau seule ( genre courtepaille, la meilleure adresse rapport qualité/prix/kiff ) et je n'avais jamais trop réfléchis aux raisons, à la manière, à comment je me comporte. Du coup c'est marrant de lire ton analyse de l'action en elle même, de comment gérer (alors que ça devrait être si naturel), on en revient toujours au poids du regard des autres, qui si on l'élimine permet de faire un paquet de truc en toute liberté, décontraction, sans efforts.
ps : merci pour le karaoké, les voisins sont ravis ^^

Marie a dit…

J'ai lu un article qui se rapporte au tiens (dans un truc un peu sérieux hein), comme quoi les gens n'aimaient pas manger (ou même prendre un café) seuls purement à cause de l'image que cela renvoie.
En gros lorsqu on leur demandait de le faire le plaisir retiré était très faible. Ensuite on leur a demandé de le faire mais avec un PC ou des bouquins et un bloc notes genre "ouais mais je bosse", sans les utiliser mais juste pour faire illusion. Et là les gens ont pu kiffé en paix parce qu'il n'avaient pas peur d'être jugés.
je trouve ça drôle

en ce qui me concerne j'aime manger seule dehors, mais je ne dirai pas que je me fais des restos, c'est plutôt des brasseries en mode je passe devant, j'ai faim, eh ben tiens go. Les cafés seules aussi j'aime beaucoup.
Et j'adore regarder les gens dans la rue.

renardeau a dit…

Arguments parfaitement idoines mais qui ne reglent pas le probleme sous-jacent: manger tout seul au restaurant c'est faire ressortir la terreur immémoriale des années college (vous savez quand vous vous etes disputé avec vos camarades et que vous devez manger tout seul a une table et que tout le self vous regarde en murmurant "cette personne n'a pas d'amis")

Anonyme Amande a dit…

J adore ce post ! ca m a fait penser a l époque, quand je te disais que pour moi tu devrais ecrire dans un magazine... Quand tu reposes chaque annee la question de la Chic Fille en tant que Blog, pour moic est clairement un magazine feminine de societe ou se croise articles sur le bien etre, la culture et une reflexion plus profonde avec en plus les temoignages de tes lectrices...

A part ca, ca m arrive aussi d aller seule au resto (rarement mais quand meme), par contre il y a un truc don't tu n as pas parle : que fais tu en attendant les plats ? Si tu laisses ton telephone, comment occupies tu l attente ? c est le seul truc que j aurais pour ma part de mal a gerer !

Anonyme Amande a dit…

ps : ce que tu fais avec la Natasha st pierre (quell morceux plein d emotions !!), je me fais la meme chose en ce moment en reecoutant l album songs in A minor d Alicia keys, heureusement que les fenetres de la bagnole sont bien fermees !!!

Marie LANDOIN a dit…

Tu me donnes envie d'essayer ! Je ne suis pas sure d'apprécier, je ne suis pas sure d'avoir la confiance en moi adéquate, je ne suis pas sure d'avoir l'occasion, je ne suis pas sure d'aller au bout... Mais malgré tout j'aimerais bien test' ^^

Anonyme a dit…

Le midi pourquoi pas mais plutôt un bistrot genre j'ai 20/30 min.avant de reprendre le taf.
Sinon,je me sentirai comme une "Rémi"pas sans famille mais sans amis :( Déjà que je suis assez seule en général et pas forcément voulu.

Anonyme a dit…

Il faut que j'essaie, c'est évident!
J'aime déjà tellement me balader seule dans Paname. Toute seule pendant des heures. Et pareil pour le shopping: seule c'est aussi vachement agréable. Par contre, quand je suis seule, j'aime bouquiner en mangeant, ça marche quand même?
J'aime la compagnie des autres. Mais, j'aime aussi beaucoup ma propre compagnie. Oui bah oui, je ne m'ennuie jamais avec moi-même alors qu'il m'arrive de m'ennuyer avec les autres.
Pour ce qui est de Natasha Saint Pier, on peut brailler chacune dans notre bagnole si tu veux bien. Par contre, moi, j'enchaine direct avec Patrick Fiori "Sans bruit". (Je signe anonyme, parce que j'ai bien honte!)

Marie a dit…

Merci Marie pour ce grand moment de déclaration d'amour à la solitude. Un grand plaisir de te lire à nouveau <3

Anne a dit…

@Anonyme Amande : La bonne idée !! Le magazine de Marie ce serait le Madmoizelle des trentenaires (parce que j'adore madmoizelle mais parfois on sent le ton lycéenne/étudiante et y a un petit décalage) ce serait le magazine que je ne trouve pas chez le marchand de journaux : un truc qui se la raconte pas, mais qui raconte des trucs justement (slogan : check ! ;) ), qui donne pas de conseils à tout va mais qui décomplexe, qui fait réfléchir et rire.
Wow je me suis complètement emballée !!

Jul’’ a dit…

Bon anniversaire a toi et ton indispensable et authentique bb/bijoux/perle/blog ( toutes les mentions sont a garder..!.) Merci defre la..encore une fois! Ne sais te dire k ca.... et je survalide le resto seule! Mon dieu que tu es necessaire sur ces putiiiiins d’internets...labise

Anonyme a dit…

Bonjour,
Cela ne me dérange pas d'aller au restaurant seule (genre brasserie chic plutôt), de même qu'aux musées, aux expos, au théâtre, au cinéma, en vacances et même en voyage au bout du monde comme en Malaisie ou en Palestine, au Maroc, etc ! Je suis une vraie solitaire ! J'ai rencontré dans ma vie très peu de gens avec qui j'avais envie de partager, souvent pour moi, les gens font un écran entre moi et les découvertes et je ne ressens pas les émotions de la même façon, moins intenses je veux dire. Pour les choses que j'aime vraiment (certaines expos de certains peintres), j'y vais plusieurs fois, accompagnée et seule. La sensation n'est pas la même !
Je suis comme cela depuis toujours, mais à lire les mails, je vois bien que la majorité des gens fait autrement !
Cathie

Anonyme a dit…

Comme Cathie, je suis une vraie solitaire et je me retrouve totalement dans son commentaire. Cette année, je suis partie seule à Naples et sur l'île d'Yeu et j'y ai bien entendu mangé seule ; pourtant, bizarrement cela me pose moins de problème quand je suis à l'étranger. Consuelo

Marie a dit…


Pauline: Oui tu verras c’est cool

Les causettes de Célestine: Ton amoureux a raison…
Bise

daphné: ouais les gens sont vraiment surpris c’est fou de voir à quel point ça les interroge
ca doit être un truc autour de la cantine, au collège j’étais externe, ceci explique peut être cela

Miarbelle: oui tu te fais plaisir à toi et c’est cool
je trouverais au contraire, en tous cas pour moi, que ca serait vraiment très triste si je ne savais pas être toute seule…
Je note pour les fleurs de bach, merci!
Je t’embrasse aussi

laurence: Oui c’est vrai <3

Raph: ahahaha, non la psychanalyse ça serait trop ;-)

rosemarie: oui voilà, c’est un plaisir différent….

Lou: je regarde partout, les gens même, je suis l’impolitesse incarnée ;-)
Bisous (mais tu fais plein d trucs seule, c’est juste que le resto ça serait pas ton truc)

Mrs Meraki: ahahah
Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire ça fait plaisir
Bise Jo

Anne: oui je suis d’accord avec toi, la peur du non couple est flippante…

Isis: non ce que je trouve moi bizarre c’est de ne pas savoir faire des trucs seul (e)
ah mais je plussoie, en revanche des couples qui s’y ennuie, j’en vois beaucoup. Je ne dis pas ça pares qu’ils ne se parlent pas (signe ultime de l’intimité) mais pares que sincèrement tout crie « ennui » dans leur attitude…
Bise et merci pour ton commentaire

gaêlle: MERCI <3 ça me fait vachement plaisir

Emma: C’est chouette ce que tu racontes… ca donne envie d’aller seule dans une ville pour kiffer (ce que je n’ai jamais fait)

Lucie: t’as chanté faux j’espère ahahah ?

Marie: Oui c’est un truc si connoté socialement que le faire seul est un truc inenvisageable s’il n’est pas subi, c’est ce qui ressort quand j’en discute.

renardeau:je crois bien que c’est ça. ca n’est pas connoté pour moi, au collège j’étais externe. En primaire non, mais en primaire, ces choses ne comptent pas ;-)

Amande que j’aime: je ne fais rien, je regarde le sens, à droite à gauche, je grignote, je bois. Je suis assez décontractée en fait.
Et merci pour tous tes encouragements, ils me vont toujours droit au coeur…

marie LANDOIN: Oui essaie, si ça fait peur c’est que c’est bien

Anonyme: Oui je comprends…

Anonyme: Le shopping seule, le meilleur…
Je suis comme toi (oh mon dieu j’adore sans bruit…Merde, tout le monde sait qui je suis!)

Anne: <3 <3 Oh merci, tu sais que j’adorerais faire ça avec des autres…

Jul’’: Merci!!!! Love Love


Cathie: Et bien moi tu vois, le voyage seule, c’est un peu ma frayeur. j’ai l’impression que je n’y arriverais pas et je suis un peu une froussarde :-(

Anonyme: ah c’est marrant que ça te pose moins de problème à l’étranger…

Caroline a dit…

Hello Marie, (je previens, clavier anglais donc pas d'accent sur les e/a/u)
Quel chouette article qui me renvoie a plein de discussions que j'ai pu avoir recemment avec des amis.
Je voyage beaucoup toute seule (souvent pour de gros voyages de quelques semaines/ mois en mode sac a dos), du coup la solitude, ca me connait et les reactions que cela engendre autour de moi aussi.
Florilege des remarques auxquelles parfois je ne prends meme plus la peine de repondre:
" OH Mon Dieu, mais c'est horrible, moi je ne pourrais jamais", hmmm ok... je suis desolee de n'avoir absolument aucun probleme a passer du temps avec moi meme, je n'ai pas sans cesse besoin d'etre avec des gens sous pretexte d'avoir juste un peu de compagnie et surtout (soyons honnetes) pour ne pas etre juge par les autres.
"mais quand t'es toute seule, si tu vis un truc cool, tu ne le partages avec personne":
1. en voyageant toute seule, tu fais des rencontres de ouf! des gens incroyables, differents, enrichissants (ah oui et parfois tu rencontres des gros connard aussi, c'est normal) et comme on est tous la pour les memes raisons, les moments passes ensemble sont juste dingues. J'ai deja passe quelques jours avec des gens au fin fond du Bresil et ces gens la sont devenus des potes pour la vie (alors que techniquement je les ai vus en tout et pour tout quelques dizaines d'heures) mais le lacher prise et la liberte changent tellement les rapports humains que ces rencontres sont grandioses et durables
2. oui parfois j'ai vecu des trucs de ouf et je n'avais personne avec moi. et tu sais quoi? ben c'est bien aussi de vivre un truc juste entre toi et toi. Sans tes potos qui te demandent de prendre une photo ou qui te gachent le moment avec des reflexions relous. et ces moments tu les cheris, ce sont tes secrets a toi

juste une derniere anecdote pour finir
cet ete je suis partie quelques jours avec mes meilleures amies. J'ai eu droit a "mais tu n'as personne pr partager les bons moments quand tu es toute seule, c'est horriiiiiible"
Et a ce moment la, je n'ai rien dit mais cela m'a frappee. J'etais en vacances avec elles, ces meufs que je kiffe et pourtant on n'avait rien partage ensemble, j'entends rien partager de fort. On se tenait compagnie, on allait au resto, a la plage... mais rien de fort, d'inoubliable... et ca m'a rendu triste et je me suis dit que les vacances solo c'etait bien et que tous ces gens devraient essayer une fois sans se soucier du regard des gens et en apprenant a passer du temps avec eux memes.

bisette

Anonyme a dit…

Dis moi que tu as la version zouk love de la chanson de Natacha Saint Pierre!
Sarah

iamlunaaa a dit…

Merci pour ton article, j'hésitais encore et me faisais des noeuds au cerveau ... j'y suis allée, j'ai réussi, j'ai kiffé !! A refaire yeah !