Pages

1.7.15

VRAC RETOUR CRÈTE

IMG_8115

Je reviens d'une semaine en Crète et c'était tellement chouette que je voulais vous en parler un peu.


Donc billet / petite carte postale virtuelle pour vous raconter comment c'était, les trucs que j'ai vus, que j'ai lus et que j'ai aimés.

Ca fait quelques années que je pars une semaine avec ma maman à peu près à la même période et cette année c'était la Crète.
C'est une région absolument sublime.

La photo d'en-tête a été prise sur l'île de Chrissi, une île au sud de la Crète et vous savez comme j'ai une passion pour les régions désertiques, pour la mer impressionnante et pour la contemplation, (je pourrais passer ma vie à ça, regarder comme c'est beau, en écoutant de la musique ou des podcast de philo France Culture, la vie ça pourrait être que ça que ça serait bien) alors là-bas j'étais servie.

C'est une île inhabitée, seulement quelques personnes en été vivotent dans des tentes posées là, j'ai vu 2 culs nus, dont un avec un poncho noir, cul nu + poncho = le mec est incertain

Bref, C'était trop bien.


IMG_8160

La crète a été aussi pour moi l'occasion de goûter les café frappés, spécialité de la région, un café au lait froid avec des glaçons, moi qui n'aime que modérément le café (mais en bois parfois parce que ce truc socialise et fait grand) mais alors en froid, j'ai adoré... 
IMG_7945

J'ai lu La vérité sur l'affaire Harry Québert de Joël Dicker.
Bon tout le monde a déjà dû le lire mais perso je ne connaissais pas jusqu'à ce qu'une pote m'en parle et m'en parle encore.
J'ai vachement aimé, effectivement j'ai pas trouvé ça super bien écrit, les échanges amoureux étant quand même vachement niais, mais alors l'histoire, les rebondissements, j'ai adoré.
J'ai été happée, bon bouquin d'été.

Je vous ai déjà confié que je n'étais pas une très grande lectrice mais aimerais y prendre de plus en plus goût et j'aimerais connaître vos livres préférés, ceux qui vous ont marqués, impressionnés ou passionnés.
Quel meilleur moyen de venir vers un livre parce qu'il a marqué quelqu'un très fort.
Merci d'avance.

Sinon, comme l'été dernier et comme tout le monde, j'ai fait que porter mes Arizona noires Birkenstock et vraiment ces pompes déchirent.

IMG_8086

Sinon j'ai bien mangé et ai barboté, ma mère aussi...
IMG_7849

Et j'ai lu Retour à Reims de Didier Eribon dont j'avais entendu beaucoup de bien.

Bon vous avez cru comprendre que j'étais très intéressée par les questions de classes sociales, de leurs influences et de ce qu'elles disent de nous.
Bref, avant de m'attaquer à Bourdieu (j'ai encore un peu peur de ne pas être à la hauteur... Tu vois ces trucs de classes sociales sont partout les cons) j'ai lu cet essai autobiographique, je ne sais pas si ce genre existe mais ça ressemble à un truc comme ça.
Eribon, à la mort de son père, s'est replongé dans son passé et a analysé, ce qu'il appelle lui-même, sa honte sociale. Il a déjà écrit sur la question gay comme facteur déterminant de son identité, et là il s'attaque à ce qui lui parait encore plus déterminant comme contre scénario.
Ses analyses sur la classe ouvrière, sur la reproduction sociale ou sur le basculement du vote communiste au vote frontière sont un éclairage très pertinent.


C'est passionnant, j'avais presque envie d'en faire une vidéo tellement ça m'a plu.
Ses analyses, ses constats, ses références, son ton neutre, son austérité, toutes ces choses servent parfaitement son propos, c'est très intelligent. Et accessible si vous vous demandez.
Je vous le conseille vivement.
Et je m'y suis reconnue, moi l'enfant de milieu populaire de manière assez flippante, le passage sur les choix scolaires, être ou non latiniste, faire du grec, choisir allemand en LV2 (oui ça va jusque là... )
J'étais, pour ma part non latiniste et j'ai "choisi" espagnol en LV2.
Vraiment propos hyper riche, vous allez aimer si ces choses vous intéresse.



retour_a_reims_livre

Ah et la bonne nouvelle de ce début d'été, la sortie du troisième album de The Internet,
Ego Death.
Evidement c'est trop bien, évidement ça sent la chatte (le paramètre pour qu'une musique me plaise ou pas c'est qu'elles soit moite et sexy) et évidement je ne suis pas objective.




Voili-voilou (si je peux dire cette expression affreusement ringos rapport que j'ai une dérogation) Je crois que j'ai tout dit... Ah non, j'ai acheté des produits de la marque grecque Korres (Marie aka la meuf premier degré)... Et tout sent merveilleusement bon...

IMG_8047

Cette fois j'ai fini.

Bisous Smack mais vite fait parce qu'il fait pas un temps à s'étreindre trop longtemps.

36 commentaires

Charlotte a dit…

Ah la Crête, C'était il y a 4 ans pour moi. Avec mon copain on avait adoré !
T'es photos Instagram m'ont rappelé de bons souvenirs et m'ont donné envie d'y retourner.
Et les produits Korres, découverts là-bas et dont je suis vite devenue fan, il y a une vente sur Ventes Privées à peu prés 2 fois par an. Ca permet de faire des réserves !
Niveau livre, je te conseille Un brillant avenir de Catherine Cusset, je le lisais d'ailleurs en Crête il me semble 😊, très bien écrit.
Et Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan, roman autobiographique qui m'a beaucoup touché.
Je lis le dernier Despetes en ce moment, j'aime bien. Elle a un style d'écriture simple et direct qui me plaît.

audrey sasha a dit…

Coucou Marie!!! merci de nous faire voyager un peu en ces temps caniculaires!!!! Plusieurs livres qui m'ont marquée ces dernieres années : " la couleur des sentiments", sur les nounous noires aux USA à la fin des années 60, et " il faut qu'on parle de kevin", c'était sorti en film, le livre est juste génial !!!!
bisous!!

Léa D. a dit…

J'ai tellement adoré la Crète !
Pour moi c'était l'année dernière, j'en ai u souvenir impérissable !
Mais je crois que tu vas être obligée d'y retourner je ne vois pas mentionné le nom d'Elafonissi, la plus belle plage que j'ai jamais vu et dans le genre lieu désert y a pas mieux ! (pour le jour où tu y retourneras il faut aller marcher derrière les dunes là se cache un grand nombre de petites criques sublimes ) et la plage est plus ou moins rosée grâce à des coquillages, bref une image vaut mieux que les mots : http://jessvactions.weebly.com/uploads/2/9/6/1/29616395/832466966.jpg

Dernier bouquin que j'ai lu et adoré : Lolita de Nabokov, et là dans un style très différent je suis dans ma période XIX en France (qui recommence tous les deux mois ^^") du coup je relis l'Education Sentimentale de Gustave (ou je l'appelle par son prénom ;) ) toujours aussi sublime ! Et quand tu seras une lectrice chevronnée je te conseille de lire du nouveau roman (comme Tropisme de Nathalie Sarraute ou Virginia Woolf)

La bise !

MaRiOn a dit…

Salut Marie !

Moi non plus je ne lisais pas souvent, et puis je m'y mets de plus en plus, souvent en vacances par grosses fournées (4/5 l'été généralement),
les dernières lectures marquantes pour moi sont:
- JUST KIDS / patti smith (ouf, je pourrais le relire 17 fois)
- D'autres vies que la mienne / Emmanuel Carrère
Ces deux là avaient été recommandé par Géraldine Dormoy et ses conseils lectures sont tjs hyper en phase avec mes gouts donc c'est un peu devenue mon gourou lecture d'été :)
- L'ARABE DU FUTUR / 1 et 2 / Riad Satouf (trop chouette)

Gwench a dit…

Juste pour te dire merci de me prévenir que le 3e album de The Internet est sorti, je suis en amour avec ce groupe. Et gros like sur le "ça sent la chatte", je plussoie à mort.
Bon retour de Crète :)

Anaïs a dit…

Bonjour Marie, merci de partager avec nous tes impressions à chaud ! La Crète semble un endroit merveilleusement poétique et esthétiquement sublime !
Alors, je rebondis sur la discussion lectures, je plussoie l'un des conseils précédents : "L'arabe du futur", une BD drôle, touchante et instructive qui m'a ravie. Dans mes lectures récentes, il y a la découverte de Serge Joncour, dont "L'idole" m'a laissée béate d'admiration, tout comme "L'écrivain national" du même auteur, sinon je te conseille chaudement "L'amour et les forêts" d'Eric Reinhardt et aussi "Anima" de Wajdi Mouawad", un livre à la fois cruel, insoutenable et somptueux qui m'a bouleversée..Si tu cherches des idées et conseils livres et ciné, je ne saurais trop te conseiller de faire un tour sur Sens critique, ce truc est carrément addictif ! Je te rejoins totalement sur Harry Québert, très prenant et efficace mais plume pas top et passages sur l'amour digne de Premiers baisers... Bises à toi et à toutes !

deltreylicious a dit…

J'ai trop envie d'y aller ! Merci pour le partage !!!
Deltreylicious

La Liseuse a dit…

Salut Marie,
Tes photos donnent envie ... Vivement mon accouchement...
Alors pour les livres, j'en ai mille à te conseiller mais tout particulièrement le dernier que j'ai lu : Le Charme discret de l'intestin (c'est le dernier bouquin que j'ai chroniqué sur mon blog). Je ne te connais pas mais je te lis quand même sporadiquement depuis des années donc j'ai un peu l'impression de te cerner dans les grandes lignes.... Etrange génération 2.0, et je pourrais mettre ma main à couper que ce bouquin te plaira ! Il aide à comprendre son corps et son fonctionnement tout en étant ludique et bien écrit (même la traduction tient la route, une fois n'est pas coutume... Enfin je vais pas réécrire ma chronique ici).

Sinon, comme d'autres lectrices, je te conseille le De Vigan pour l'été, Rien ne s'oppose à la nuit. Moi qui la trouvais assez nulle comme écrivain la meuf de Busnel, elle m'a plutôt épatée avec ce livre là. La structure est impressionnante et puis on entre dans son histoire familiale hyper facilement. Ca marche et ça happe (et j'ai remarqué que ça faisait le même effet à des lecteurs au profil très différent).

Enfin, y a les classiques. Mes Amours. Mes Absolus. Fictions, de Borges // Les Hauts de hurlevents, d'Emily Brontë // Les Jeunes filles de Montherlant // Voyage au bout de la nuit de Céline // et à peu près tous les livres de Camus. M'enfin là, on entre dans le lourd. Les trucs où tu te dis "han comment ils font pour être si incroyablement géniaux" toutes les dix pages.

Et dans le même genre, celui qui vient de rejoindre mon panthéon depuis seulement quelques semaines : Wajdi Mouawad ! Bon je te conseille pas son théâtre si tu dis que tu lis pas beaucoup, mais son roman ANIMA et un des trucs les plus fous que j'ai lu..... Et il rejoint vite fait bien fait la liste ci-dessus.

(Je voulais juste te suggérer Le Charme discret de l'intestin... mais je sais pas faire court quand ils'agit de bouquins :)).

Merci pour ton blog à neurones.

Bon retour chez toi !
Adeline

Claire a dit…

Mouaaais Didier Eribon jle trouve meilleur sur la question gay.
Mais lance toi dans Bourdieu Marie, y'a pas de raison tsais. Tmtc qu'ils étaient potos les deux. Ou dégote des entretiens (je kiffe les entretiens avec les socioloves perso, vachement moins relou que les bouquins, team lectrice en carton), ou des vidéos de lui (fin c'est ptêtre déjà fait chaipas).

Kiss kiss

La Liseuse a dit…

Je viens de voir qu'une de tes lectrices te conseille également Anima ! C'est surprenant, il n'est pas vraiment populaire Mouawad. C'est vraiment chouette ! (La coïncidence est si étonnante que tu es presque obligée de le lire maintenant ;))

Anonyme Amande a dit…

coucou Marie !
J ai salive devant tes photos sur instagram, j etais en crete en 2002 et c est une des plus belles (SINON lA PLUS BELLE) iles que j ai vues (j ai une predilection pour les vacances sur les iles) !
Cet aspect oriental, la bouffe, le sable qui va du noir au rose et cette mer chaude... A me demander pourquoi cette annee encore je vais dans une ile de la cote atlantique francaise ! (ah si, parce que pour les enfants il y fait moins chaud et c est donc plus gerable ;-)).

Si tu en as envie, je peux te conseiller un roman qui m a profondement marque, donc pour rester dans le theme :
- La possibilite d une ile (tiens tiens !) justement de Houellebeq, un livre d anticipipation qui est pour moi d une poesie rare et temoigne tres bien de la violence de la solitude et de notre avenir devant nos ecrans... je te laisserai juge et espere que tu auras l occasion de le lire !

Anonyme Amande a dit…

je viens de lire les comm et je valide a mort "Rien ne s'oppose à la nuit" de Delphine de Vigan et Emmanuel Carrere, "d autres vies que la mienne" est un des tres rares livres qui m ait fait pleurer...
je pourrais t enconseiller plein car je lis beaucoup mais tous les conseils ci dessus te seront suffisants :-)

Sophie MC a dit…

Coucou Marie,

J'ai adoré la Crète, c'était il y a treize ans, mon premier voyage avec mon amoureux : hôtel pas top,chasse aux moustiques la nuit et conduite dangereuse des autochtones, mais :
- la bouffe : je me suis gavée de salades de poulpe, de feuilles de vignes et autres cafés glacés (comme toi ; )
- les plages, immenses et désertes
- les gens, adorables et sauvages, comme j'aime !
Mon rêve : un tour de Grèce et ses petites îles, cette fois avec mes kids...
Niveau lecture, le livre dont tu parles me fait penser à Pour en finir avec Eddy Bellegueule, mêmes problématiques sociales et d'orientation sexuelle.
J'ai adoré aussi Le maître des illusions de Donna Tartt, c'est son meilleur, le reste est nettement moins bien.
Et puis enfin, une lectrice en a parlé, We need to talk about Kevin, film pas à la hauteur de ce livre très dérangeant (même si j'adore l'acteur dans le rôle titre et Tilda Swinton qui joue la mère...)
Des bises Marie,
Sophie

Marie a dit…

Salut Marie
J'ai 23 ans et je me suis lancée dans Bourdieu (si je puis dire) et bien que j'ai des facilités par mes études, j'ai tout compris, j'ai tout apprécié, et WAOUH. C'était la révélation de l'année.
Voili voilou, comme tu dis.

Love et fais perdurer tes vacances

Linda Misskall a dit…

Hello Marie!

Profites a fond des jours si précieux passés avec ta maman...je peux te dire combien sont précieux <3

Joël Dicker, comme toi j'ai adoré.
Dans les derniers livres lus que j'ai vraiment aimé...Elle s'appelait Sarah de Tatiana de rosnay, Rose de la même Tatiana et un vieux, mais vraiment vieux bouquin que j'ai aimé Le cahier volé de Régine Desforges, mais j'étais ado, ca compte ?

Sinon, les Birk, la aussi, j'adore.

Le retour à Reims...je vais aller voir si je suis cap ;-)
Et les produits Korres je ne connais pas du tout, mais suis tjrs a l'affut de trucs nouveaux...
Merci pour cette petite carte ...

Le commentaire tout pourri....oui je sais on s'en fout. :-)
D bzoos d bzoos et encore des bzoos
L'

Stéphanie a dit…

Ah ben je viens juste de refiler "Rien ne s'oppose à la nuit" que j'avais pas envie de voir dans mon hall of fame de lectures adorées... Le fond, la forme, rien ne m'a embarquée.
L'arabe du futur, j'adore et je finis actuellement "les ignorants" dix ans après tout le monde. Et c'est aussi génial que tout le monde le dit. Guy Delisle en BD c'est aussi un bonheur à chaque fois, dépaysant et intelligent.
Mon livre ultime de chevet c'est Le monde selon Garp, qui porte une vision de la vie humaine qui me touche beaucoup. Sans concession et souvent tragique mais magnifique...
L'autobiographie de Lou Andreas Salomé, une nana que je rencontrerais avec plaisir dans le cadre d'un petit voyage dans le temps.
Titiou Lecoq, l'auteur de Girls and Geeks, a une écriture qui me plait beaucoup et elle a réussi à faire du bouquin tiré de son blog une petite merveille de drôlerie et d'intelligence, je me suis vraiment marrée en le lisant.
Je viens de finir un Bill Bryson, Promenons nous dans les bois et c'était à nouveau très chouette, le récit d'une randonnée sur l'Apalache Trail. Il est très drôle, j'avais déjà lu et aimé Motel Blues.
Il faut qu'on parle de Kevin, je n'ai pas vu le film mais le livre est super. Il m'a un peu hanté mais rien de grave ;-)
A très vite et comme d'habitude, vivement le prochain billet !

Tomme Cruise a dit…

Très très bon livre que je recommande à tour de bras, pour l'instant je ne connais personne qui l'ait lu et n'ait pas aimé : L'Orage et la Loutre, de Lucien Ganiayre. L'histoire d'un type qui se retrouve dans un monde figé, et qui part à la recherche d'autres êtres vivants.
Aussi : L'Arabe du futur (2 tomes à ce jour), de Riad Sattouf : trop fort.
Sinon Eribon est un peu le "maître à penser" d'Edouard Louis, donc En finir avec Eddy Bellegueule te plairait sûrement.
bonnes lectures !

Anonyme a dit…

Marie, en relation avec le rapport aux origines sociales, je te conseille "Vies minuscules" de Pierre Michon.

Adele Easmacott a dit…

Bonsoir Marie !
Un classique qui est très agréable pour les vacances (la tension, la chaleur des lieux décrits ...) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, de Harper Lee. J'ai mis du temps à le lire et je m'en suis mordue les doigts tellement je l'ai aimé.
Avant de lire Bourdieu, il faut savoir qu'il a "piqué" la place d'autres sociologues ... femmes. Qu'il n'a pas forcément citées dans ses travaux. Et comme c'était un homme il a été vu comme plus légitime. J'essaierai de retrouver le nom, mais c'était peut-être bien Anne-Marie Devreux (et elle est plus accessible en termes de style).

Lola a dit…

Hello Marie,
Quelques livres que j'ai vraiment aimé : mystères de Knut Hamsun écrivain norvégien, Mon chien Stupide de John Fante et les suivants, les livres de Stefan Zweig. Il y a plusieurs années déjà j'avais lu Ambiguïtés écrit par un Australien Elliot Perlman, un livre un peu plus récent que ceux cités précédemment. J'aime beaucoup Michael Collins et son livre La filière émeraude en plus la vie de ce mec est passionnante. Bukowski aussi que tu connais certainement.
Bonne journée et bonne lecture

Monicabellucimaisenblonde a dit…

Je ne commente jamais mais s'il y a un livre qui à mon avis est fait pour toi c'est : Martin Eden de Jack London. Un chef d'oeuvre.

sandrine a dit…

la Crète ça devait être cool... sinon pour les livres:
- précious de sapphire
-avant la nuit de reinaldo arenas
- certains commentaires parle de Mouawad avec ANIMA, mais INCENDIES est une claque (pièce de théâtre HALLUCINANTE A VOIR, à défaut se contenter de l'adaptation au ciné)
- le ravissement des innocents taye selasi
- ouragan laurent gaudé
- les combats ordinaires ( sublime bd)
bises

Olivia a dit…

Coucou Marie!chouette la Crète! ;-) ha je partage ta découverte pour le café glacé!je suis devenue accroc!du coup je me le fais moi même à la maison et je savoure! ;-) bisous Marie.��

Marie a dit…


Merci pour tous vos conseils, j'ai tout noté, Anima est dispo dans la bibliothèque à côté de chez moi, je vais commencer par ça.
Je vous tiens au jus, mais vraiment merci, je ne connaissais pas 80 % des bouquins dont vous parliez.

Je vous embrasse

Anonyme a dit…

Si tu as aimé Didier Eribon, il faut absolument que tu lises Annie ERNAUX, mon écrivain préféré entre toutes, elle décrit comme personne la difficulté de l'ascension sociale lorsque l'on vient d'un milieu modeste. Titres: la place ou les armoires vides
Ludivine

EMI. a dit…

Un peu tard peut-être, mais j'ai trois auteurs fétiches. D'entrée, j'aime les romans historiques, mais pas que.

The first, KEN FOLLET. J'ai adoré "Les piliers de la Terre" et surtout "Un monde sans fin" (In Love de ce roman). Mais si je devais t'en conseiller un pour commencer ce serait "La marque de Windfield". Londres, époque victorienne, mystère, monde des finances, amour, amitié, vie, ... tout y passe.

Ensuite je dirais JIM FERGUS avec son sublime "Mille femmes blanches", ca parle d'Indien d'Amérique, de civilisation, des différences ethniques, ... Celui-ci j'adule.

Et le troisième que tout le monde connait. BARJAVEL. Notamment ces deux livres les plus connus, lu à l'école. "L'enchanteur" (Roi Arthur et sa table ronde revisités) et "La nuit des temps" splendide bouquin qui parle aussi d'amour, de la vie, de la survie, de civilisation, c'est de la science fiction.

Bisous et bonne lecture en tout cas.

Cyrielle a dit…

Commentaire un peu tardif, le temps que je me décide à le poster.
Alors je plussoie
*Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, je l'ai lu l'été dernier et j'ai aimé l'ambiance particulière de ce livre.
*D'autres vies que la mienne, un roman très touchant
*Le combat ordinaire, une BD qui raconte bien les aléas de la vie je trouve

Et je te conseille aussi

*Journal d'un corps, en gros c'est le journal intime d'un mec qui y note seulement les choses en rapport avec son corps. Ce livre m'a vraiment marqué
*Le Zubial, récit d'Alexandre Jardin sur son père. La dimension de liberté qui est très importante dans le livre m'a fait beaucoup réfléchir.

Désolé mes descriptions sont assez vagues, mais personnellement je n'aime pas en savoir trop sur le livre que je vais lire, sinon j'ai l'impression de déjà tout savoir et de m'ennuyer.

Bonne lecture ;)

Lobe a dit…

Coucou Marie, merci de ta façon de raconter les choses, sans en faire des caisses tu soulignes exactement ce qui a compté pour toi et c'est limpide. Pour la lecture je ferai pas de liste (en plus tu as de supers conseils/conseillères: Martin Eden et Journal d'un corps je les appuie aussi de toutes mes forces, c'est de la folie comme ils portent), mais je trouve super intéressant ce que tu dis, de ce blocage. En plus j'ai l'impression que ce côté "je suis mauvais lecteur", plein de gens l'ont, parce que impasse sur les classiques, débauches de titres, infini des bibliothèques, besoin de temps... Pourtant j'ai l'impression que chez toi c'est loin de ça, que tu sais être contemplative, te poser avec un truc (ambiance tricot). Alors quoi?
Je crois que ce qui ferait du bien c'est de se répéter qu'un bouquin ça peut embarquer ou non, que tout se rejoue à chaque phrase, qu'on ne lit pas pour bien faire ou pour avoir lu, que le plus beau ensuite c'est de tout oublier pour n'avoir qu'une impression, une scène, un truc brouillé mais pas perdu. J'aime la lecture parce que c'est gratuit, c'est rare. Bref ce commentaire c'était pour rendre le truc moins lourd, moins liste, moins "lis ça tu vas aimer" ben non on sait jamais , et ça finit en je ne sais quoi. Mais s'autoriser à lever le nez du bouquin tous les trois mots pour laisser murir ce qu'il y a dedans, et puis se perdre dans ses pensées ensuite, et laisser le hasard intervenir dans les décisions, je trouve que ça fait un bon bout du charme du schmilblick.

@marjanepire a dit…

Bon ben je voulais te dire en commentaire de lire aussi le bouquin d"Edouard Louis, je suis super contente de voir que Tu as aime le bouquin d"eribon, je conseille cette lecture à tout le monde !!! Et je suis super contente aussi de lire les commentaires au dessus.... j"chai pas ...ca fait plaisir quoi "...

@marjanepire a dit…

Les bouquins d"Annie Ernaux sont aussi très très bien !...

Anonyme a dit…

Bonjour Marie
quelle chance d'être partie en Crète, je connais j'y suis allée trois semaines il y a maintenant 6 ans mais ce sont des vacances inoubliables!
je viens de finir "Réparer les vivants" de Maylis de Kérangal, un magnifique roman sur la greffe d'un coeur, dit comme ça cela peut paraitre peu engageant mais l'écriture est sublime et l'histoire très émouvante. j'avais adoré toujours du même écrivain " Naissance d'un pont"
Continue avec tes posts intelligents, clairs et éclairés, je me régale de te lire et de te suivre
Bel été!

Clotilde COIRIER a dit…

Coucou Marie,

j'aime bien quand tu nous parles de bouquins, alors je suis contente si tu te mets à lire plus.
Et puis si tu te décides finalement à faire une vidéo sur Retour à Reims, je serais preneuse, moi aussi ça me travaille ces histoires de classes sociales.
Pour ce qui est des conseils lectures, des livres qui m'ont marquée récemment, je peux t'en conseiller deux:
- d'abord, Les lisières d'Olivier Adam. Encore une histoire de classes sociales tiens, donc pas le mieux si tu as envie de lire un peu autre chose. C'est clairement pas le livre le plus drôle de la terre ou le plus palpitant mais j'ai beaucoup aimé l'ambiance, les réflexions du narrateur sur son milieu d'origine, et pourquoi il ne s'y sent pas bien. Et même en l'absence de rebondissements toutes les 10 pages comme dans L'affaire Harry Québert, je l'ai lu en une journée de train (okok une looooongue journée de train), tellement j'avais envie de continuer à être plongée dans cette atmosphère un peu triste et dans les réflexions de l'auteur.
- et sinon, je viens de finir La petite Communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafont. D'habitude je me méfie un peu des titres à rallonge, parce que je suis vaguement snob et que ça me fait penser à Katherine Pancol. Mais j'avais lu plein de bonnes critiques et il a raflé nombre de prix littéraires, alors j'ai fini par l'ouvrir. C'est la biographie romancée de Nadia Comaneci et ça m'a fascinée.

J'en profite pour te dire que ton blog est toujours au top.

Bécots

Frazé a dit…

Je te conseille Annie Ernaux (qui elle aussi a beaucoup évoqué ses origines sociales dans ses romans).
J'ai beaucoup aimé Retour à Reims. Je pense qu'il ne faut pas culpabiliser ou se rabaisser, Bourdieu est très difficile à lire. Ce sont des lectures au long cours qui se travaillent, surtout le vocabulaire est très compliqué (il existe un bouquin qui reprend et explique le vocabulaire bourdieusien). Un ami, qui a commencé et terminé ses études universitaires dans la quarantaine, me disait que la première fois qu'il s'était attaqué à Bourdieu il n'avait rien compris. Il a fallu plusieurs lectures d'un même ouvrage pour comprendre et enregistrer le jargon/les concepts propre/s à la sociologie , propre/s à Bourdieu.

Des écrivains que je te recommande : S.Zweig, V.Woolf, G.Sapienza, J.Genet, Melville, Gorz ( "le traitre" et "Lettre à D.), R.Wright, Ralph Ellison, Marquez, J.Roumain, L.Miano, Elif.Shafak,...il y en a tellement).

Depuis quelques temps, j'aime lire la manière dont tu évoques ton rapport au savoir et à ton milieu social. Les trajectoires sont différentes mais je me reconnais dans les questions d'appropriation, de légitimité...dans la prise de conscience des déterminismes.

Anonyme a dit…

Coucou,
Ah la Crète...on y était il y a 2 ans, pour les vacances de Pâques...

En lecture, parmi les titres cités plus haut dans les comm j'ai adoré "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur", même si j'ai eu du mal à "entrer" dedans tout de suite. Et aussi le Emmanuel Carrère, "d'autres vie que la mienne" mais attention c'est super triste. J'ai aussi dévoré "l'arabe du futur".

Sinon : d' Aarto Pasilinna, écrivain finlandais, il FAUT lire le "lièvre de Vatanen", drôle et intelligent (et court !).
Stefan Zweig : "24 h de la vie d'une femme" , ça se lit très vite. Il était l'ami de Freud.
De Maylis de Kerangal : " Réparer les vivants", elle réussit le tour de force d'écrire un roman sur un sujet très lourd (le prélèvement d'organes sur le corps d'un jeune home en coma dépassé) sans pathos, sans lourdeur, sans plomb,avec même des moments plus légers.

J'adore l'écrivain américain Paul Auster, dont je te conseille "Moon palace" ou "Sunset Park".

Et comme lecture légère d'été, les romans policiers de Fred Vargas.

Rien à voir : je te signales un docu intéressant sur l'interaction des gènes et de l'environnement dans la construction des traits de caractère, c'est sur le site d'Arte ou Arte +7, ça s'appelle "mes gènes et moi" : ça parle de déterminisme biologique et familial mais de façon nuancée.

Biz

Anonyme a dit…

Coucou Marie !
C'est la première fois que je laisse un commentaire bien que je te suive assidûment car j'adore te lire. Tu vas au fond des choses, Tu me fais rire/réfléchir/et je trouve que tu écris très bien .
Tu demandes des conseils de lecture. Toi qui aimes le parfum, je te conseille chaudement le livre du même titre : Le parfum de Patrick Süskind. Des mots sur des sensations olfactives ou comment (re)sentir page après page ...
Mon livre préféré.
Sinon, un bon livre d'été : Ensemble c'est tout d'Anna Gavalda. Un roman sur les relations humaines, sur les failles qu'on a tous et toutes mais qui font de nous des êtres d'amour ... Je n'avais qu'une hâte, rentrer chez moi pour retrouver les personnages ...
A bientôt.
Delph .

Anonyme a dit…

Salut Marie,

Je me reconnais également dans tes interrogations de classe sociale. Je ne peux que te conseiller Bourdieu (La domination masculine, la base pour tes interrogations sur la place des femmes dans la société), qui est certes un peu compliqué parfois mais très intéressant.
Pierre Carle a fait un documentaire sur lui, La sociologie est un sport de combat. Cela peut être une bonne entrée en matière, avant de commencer à lire ses livres. Je crois qu'on peut le trouver sur Youtube.

Et sinon en vrac quelques livres à conseiller :
- Madame Bovary de Flaubert
- L'insoutenable légèreté de l'être de Kundera
- Mrs Dalloway de Woolf
- Les intermittences de la mort de Saramago
- La vie devant soi de Gary
- tous les livres de poésie d'Henri Michaux

À bientôt !

Émilie