Pages

12.5.15

MACÉDOINE DE PRINTEMPS FRAÎCHE ET ENJOUÉE COMME UN ABRICOT

00083176.JPG


Salut les copains, ça va ou quoi? Ca glande bien en ce mois de mai bien foutu pour faire le pont?

Je reviens avec une petite macédoine des familles, ça fait longtemps!

simplification_contenu_salle_de_bain4bis-700x467


 Photo tirée du blog de Marline, Lemon coco

✔︎ Je ne crois jamais vous avoir parlé du blog Lemon coco  alors que je l'aime beaucoup.

Pour celles et ceux qui sont intéressés par les démarches minimalistes, les routines less is more,  ce blog devrait clairement vous parler.
Les posts où Marline déconstruit son désir autour de certaines marques (Aesop par exemple) sont très pertinents et permettent d'y voir plus clair dans les constructions que les marques font et développent.
Porter un intérêt aux marques qu'on estime moins mainstream, plus confidentielles, de meilleur goût, nous donne parfois l'impression d'être au-dessus des cibles marketing, d'être moins l'objet de ce genre de choses. Comme si on choisissait le goût plutôt que l'achat.
C'est une vraie réussite pour plusieurs marques, faire croire que l'on achète un modèle de vie de bon goût.
Lire ce post m'a vachement aidé à y voir plus clair derrière mes propres envies.
Aesop est un bon exemple de marque, je n'ai jamais rien essayé de chez eux, à peine senti un pot une fois chez quelqu'un, et c'est vrai que ça sentait bon. Comme la marque est utilisée par de gens que j'aime bien et dont les avis m'importent, j'y suis sensible. Et j'y suis sensible avant même de la connaître, ce qui est quand même un monde, c'est pas normal, et Marline décompose bien ce désir là.
(Autre exemple dans mon cas, la marque de parfum Byredo. J'ai envie d'avoir un parfum de cette marque sans n'avoir jamais rien senti de chez eux. Pourtant qu'il y a t-il de plus immatériel que le parfum, la seule chose qui importe c'est bien ce qu'il sent alors pourquoi avoir envie d'acheter quelque chose dont je ne sais rien de son utilisation première? Par snobisme d'abord (et oui...) mais également parce que les  gens qui représentent la marque font bien le taff, ils m'ont donné l'impression d'être le coeur de cible. Parfum de niche, un peu rare mais pas trop, beau flacon, chic, épuré.)

 Il y a d'autres posts que j'ai trouvés absolument passionnants aussi (notamment celui sur la question du travaildonc je vous conseille vivement d'aller y jeter un oeil.

✔︎ Je pense que je vous ai déjà parlé du groupe CunninLynguists (en toute simplicité, un nom bien cul pour annoncer la couleur) que j'aime beaucoup, qui ne fait plus rien depuis longtemps, mais ça fait toujours plaisir c'est pas grave!




✔︎ En regardant le Facebook de Timai, j'ai découvert le dernier morceau de Willow Smith,
F Q-C #7 (ouais le nom est chelou). Le morceau est cool mais y a surtout un truc que j'ai trouvé particulièrement bien, c'est l'attitude générale de Willow dedans. A 15 ans, elle y apparait comme forte, ne minaude pas (ce qui est si rare que ça mérite d'être souligné), son attitude détonne vachement des autres teenagers qui chantent. Elle est normale et Dieu que ça fait du bien.
Make-up cool, le clip m'a vaguement fait penser à celui de The Internet, Dontcha et j'ai bien aimé.


Ouais très très vaguement mais je vois toujours The internet ou Frank Ocean où que je regarde.

 

✔︎ J'ai regardé 2 nouvelles séries qui m'ont plues et ça fait longtemps qu'on a pas parlé séries.

The-Affair-the-affair-2014-tv-series-37655019-4800-3057

La première c'est The Affair, série américaine qui s'intéresse à une relation extra-conjugale et aux conséquences qu'elle a sur deux familles.

L'intérêt principal de cette série c'est qu'elle est construite sur une double narration, d'un côté celle de la femme, Alison jouée par Ruth Wilson ( Alice Morgan, la psychopathe dans Luther qui trouve ici un contre-emploi vraiment chouette... Enfin mieux que chouette vu qu'elle a obtenu le Golden Globe de la meilleure actrice cette année pour le rôle d'Alison) et de l'autre celle de l'homme, Noah joué par Dominic West aka McNulty dans The Wire.
Indépendamment de l'histoire, qui est une enquête policière à flashback / interrogatoires (un peu à la True Detective) et qui en soi intéressante, la double narration s'intéresse aux souvenirs, à leur valeur, à ce qu'ils disent de la réalité, à leur subjectivité, à ce que chacun garde de ce qui s'est passé.
Dans le première épisode, lorsque Noah se remémore sa rencontre avec Alison, il se souvient d'elle comme une créature, belle, sexy, cheveux détachés alors que lorsque l'on voit la rencontre du point d'Alison, on voit à quel point elle se vit différemment. Queue de cheval, petite mine, rien de sexy.
Cette alternance de point de vue sur des éléments semblables (mais pas que) est très étrange à regarder et finalement très instructive. La série réussit bien à mettre en image cette idée que le monde n'est que l'image que l'on s'en fait.
J'ai vachement aimé cette série, c'est très beau, contemplatif, triste, sexy, le mari d'Alison, Cole est joué par Joshua Jackson (aka Pacey dans Dawson) et ça, ça fait plaisir aussi.



jamie-gillian-clos_3094001b


La deuxième c'est The Fall, une série britannique.
The Fall est une enquête policière où le service de police d'Irlande du nord fait appel à un superintendant, Stella Gibson jouée par Gillian Anderson, pour reconsidérer une enquête.
Elle penche rapidement pour un tueur en série, a raison et va rester à Dublin pour diriger l'enquête.
Le tueur en série, que l'on suivra aussi dans une double narration, s'appelle Paul Spector et est joué par Jamie Dornan (Christian Grey dans le navet érotico-déviant, 50 nuances de grey).
The Fall n'est pas une série légère, ça rigole clairement pas tous les jours, c'est relativement glauque (mais je suis une grosse chochotte donc bon c'est à vous de vous faire une idée) mais deux points ont particulièrement retenus mon attention.
Encore une fois, on est face à un tueur méga glauque mais méga bonasse. Et comme souvent ça créé un sentiment tout bizarre en nous... Bon a déjà abordé cette problématique donc je conclus.
Et le deuxième point et pas des moindres, c'est le personnage de Stella. Stella est ultra badass, super bonasse aussi, sexualité ultra libérée, brillante, féministe radicale (je projette mais c'est l'idée que je m'en fais) et voir un personnage comme elle n'est pas chose courante.
Vraiment, je vous conseille vivement.

Allez bisous et bonne journée les copains 

14 commentaires

Anonyme a dit…

Byredo très décevant, mais ce n'est que mon avis. Par contre une série avec Mc Nulty et une autre avec Scully, tu envoies du lourd! Il faut que j'allume ma télé plus souvent..
Des bises
D.

Marie a dit…


D.: Je le savais pour Byredo, plus un concept qu'un truc de qualité...
Bise

Charlotte a dit…

J'ai adoré The affair, l'une des meilleures séries de l'année 2014.
Par contre The Fall j'ai trouvé ça très moyen, notamment la saison 2 que j'ai eu du mal à finir tant ca devenait laborieux ! Mais comme toi j'ai beaucoup le personnage de Stella, c'est apreciable de voir un personnage féminin qui sort un peu des sentiers battus.

Je ne connaissais pas le blog Lemon Coco, merci de la découverte, les articles dont tu parles sont très intéressants, je vais lire le reste !

Ma fine bouche a dit…

Aesop, je n'ai jamais acheté, mais j'adore utiliser leurs produits dans certains bars ou devant leurs boutiques. Devant leurs boutiques il y a toujours un pot de crème fait pour tester gratuitement et je ne m'en prive pas.

Cependant je ne n'achète pas leurs produits justement parce que le côté minismaliste, apoticaires et les emballages ne sont pour moi qu'une autre approche du marketing.

ENfin j'ai beaucoup aime The affair, même si cette série m'a mise très mal à l'aise. On voit en plus à quel point les personnages en plus de mentir aux personnes autour d'eux se mentent à eux même également. Bref, j'ai hâte de voir la suite à la saison prochaine !

Merci également pour le clip de WIllow Smith qui ressemble à une fille de son age (fraîche et mature) et non pas à une femme sexuée comme on le voit trop souvent dans les clips.

Clue a dit…

coucou Marie

très marrant cette coincidence! Dominic West s'est assis en face de moi dans le métro londonien ce jeudi! j'étais comme une pile, mais impossible de me rappeler son nom sur le moment, grrr... ;)
et The Fall, je t'en avais parlé dans un comm, Paul Spector m'a claaaaaiiirement mise vraiment mal à l'aise. Ce côté très calme, sa vision des choses, son rapport aux autres.. brrrr. Et aussi un peu écoeurant, puisque la série cultive un truc autour de son côté attirant (mais n'en fait pas des caisses je trouve)
Bref, je cautionne, je kiffe, et je confirme que Dominic West, en vrai, il est plutôt beau mec :)

Bisettes
Clue

Anonyme a dit…

C'est marrant, j'avais déjà été sur ce blog, Lemon coco, et je n'aime pas parce que je trouve qu'il ressemble trop à ce qu'on voit partout, à savoir des réflexions pas assez poussées sur la consommation et des vêtements gris et blancs (à quand le minimalisme en monochrome vert? ou rouge?).
Contrairement à ici, où l'on découvre les conflits internes et on approche d'une vision spinoziste (si, si) de la volonté (cf. le post sur "quand on veut, on peut", à quoi Spinoza répondrait que la liberté est d'abord la connaissance de ses contraintes).

Tibo a dit…

J'ai adoré The Fall (toi même tu sais pourquoi... en partie). Par contre j'ai été obligé d'arrêter The Affair tellement ça me mettait le moral à zéro. Je suis deg, c'est vraiment rare que ça me fasse ça.

Mademoisellevi a dit…

Merci pour cet article
Notamment pour la découverte de Lemon Coco
Tout ce que j'aime <3
Ce genre d'articles fait du bien !
Enfin, ici, je ne suis jamais déçue remarque

EMI. a dit…

Hey Marie,

A la fois j'ai envie de commenter, et en même temps je me dis que ça serait sympas d'également réaliser une petite macédoine. Qu'en penses-tu c'est nul ?

✔︎ En ce moment j'écoute en boucle la HIT chanson (belge) d'Alice on The Roof - Easy Come Easy Go. Une tuerie, calme et enivrante.

✔︎ Je suis occupée à lire un bouquin de Ken Follet. Il est véritablement mon auteur préféré. Jamais déçue. De tous les livres que j'ai lu de cet auteur, seul un n'est pas un coup de coeur, c'est dire. Si je peux conseiller, "Un monde sans fin" et "La marque de Windfield" sont mes préférés.

✔︎ J'ai également vu sur le Facebook de Mai, le clip de Willow Smith. J'aime bien. Bien bien !

✔︎ Quant à l'épuration de fringues, commencée en même temps que tes premières vidéos. Je me pose pas mal de question. Est-ce que j'ai été trop rigide pour moi, et que maintenant je reste toujours dans une frustration. C'est par phase, mais la dernière se déroule depuis trop longtemps à mon gout. Je ne sais pas, y'a un manque et une frustration sans nom. Peut être le manque de variétés. Je me suis lassée du noir, noir et noir. Mais le fait d'avoir acheté quelques vêtements de couleur, un peu trop même. N'a rien changé à ma frustration. Evidemment, on retombe vite dans ses travers.

✔︎ Comme dit dans un autre commentaire Lemon Coco, joli concept, c'est beau. Mais j'ai un peu plus de mal avec cette approche. La tienne, celle de Balibulle voir même Un-Fancy me parlent plus. L'écho en moi est différent. Un peu comme si vous venez complêter mes réflexions inabouties.

✔︎ Je regarde pas mal de "Tellement Vrai". Il faut que j'arrête, ça ne me fait pas de bien.

Marline a dit…

Wahouu merci beaucoup pour cette sélection ! En toute sincérité et sans vouloir faire de chichis, je suis vraiment honorée d'apparaître ici :)

J'avais déjà entendu parler de The Affair mais tu m'as convaincu, je vais définitivement aller y jeter un oeil. Et je découvre The Fall qui me tente bien aussi :)

Belle journée à toi

Anonyme a dit…

Coucou Marie!
Alors ta description de The Affair m'a totalement intriguée, du coup j'ai matté le 1er épisode lors de mon insomnie cette nuit. Et bien j'ai totalement accroché!! J'ai HATE de regarder la suite.. et pour une fille comme moi qui était amoureuse de Pacey, tu penses bien!
Le concept m'a fait penser aux films "The disappearance of Eleanor Rigby", avec, pareil, deux points de vue différents de la même histoire. Cependant j'ai trouvé que dans The affair les deux versions différaient beaucoup + que dans Eleanor Rigby, dans lesquels les dissemblances étaient + subtiles à mon sens.

Je t'embrasse, merci de continuer ton blog, qui est The Best One dans mon coeur!

Anonyme a dit…

J'ai oublié de te dire de faire un tour du côté de DS and DURGA, tu m'en dira des nouvelles.
Des bises
D.

Marie a dit…


Charlotte: J’ai pas maté la saison 2 en entier…

Ma fine bouche: Oui Willow elle est kiki

Clue: La chance…
Bise

Anonyme: Ah ouI?
Merci pour ton très gentil commentaire et j’aime d' amour Spinoza et son conatus :-)

Tobo: tmtc grave

Mademoisellevi: <3

EMI: Oui j’adore ta macédoine…
(J’adore tellement vrai, je me dégoûte)

Marline: <3 J’aime beaucoup ton blog !

Anonyme: Je t’embrasse aussi et MERCI!!!

D.: Merci!

solenne plt a dit…

Très sympa cet article "macédoine" ;-)
Et en ce qui concerne les séries j'ai adoré The Fall et ça faisait un petit moment que je me tâtais (pas terrible comme mot mais bon!) à regarder The Affair, tu m'as définitivement convaincue! Par contre tu as fait une petite erreur pour The Fall, la série se passe à Belfast et non pas à Dublin; détail important dans la série d'après moi puisque Dublin n'est pas en Irlande du Nord et puis je trouve que la ville de Belfast correspond bien à l'ambiance de la série si on peut dire ça comme ça!
Bonne journée!
Solenne
ps: j'aime beaucoup te lire, tes articles sont toujours si réfléchis et me parlent tout particulièrement