Pages

9.4.15

LES FILMS OU SOIT TU PARS AVANT LA FIN SOIT T'ES LIMITE TELLEMENT TU TE DEMANDES CE QUE T'AS FAIT POUR MÉRITER ÇA

lost rivers



Je suis allée voir hier soir le film écrit et réalisé par Ryan Gosling, Lost River.
Dire que je n'ai pas aimé est clairement en-dessous de la réalité tant j'ai passé 95 minutes (5700 secondes, oui le temps a une toute autre valeur dans ces conditions) à me demander ce que je foutais là.
J'ai twitté tout le film (chose qui ne m'était pas arrivé depuis Cosmopolis dont je vais reparler), alternant sourcils circonspects, rires étouffés alors que je sentais bien que ça n'était pas l'intention de départ de Ryan que de me faire pouffer et yeux cachés derrière les mains devant les passages dégueus.

Alors c'est évidement tout à fait personnel, j'ai cru voir dans 1000 critiques que le film avait autant plu qu'impressionné.
Je suis restée sur le bas-côté de l'autoroute créative de Ryan.

A ce propos, petite parenthèse, je trouve les avis sur ce mec tout à fait excessifs, acteur surestimé un peu quand même, non?

J'étais au ciné avec Yassine, mon poto, qui lui était moins tranché et tenait à rester, mais si tu m'avais demandé mon avis, je me serais cassée.

Je vais beaucoup au ciné, et quand c'est pété et que je me demande ce que je fous là, après avoir laissé un peu de chance au produit, je me barre.
Dis toi qu'en plus je re-regarde Lost en ce moment et donc avoir perdu du temps dans l'histoire de Ryan m'a soulé.

Je vous passe l'aspect critique de ce film, je suis plutôt incapable de le faire mais si je devais dire 3 mots (ou presque) j'ai trouvé ce film prétentieux (le mec a envie de montrer très fort tout de suite qu'il sait faire du ciné, et vas y que je te mets des ralentis, des plans beauxxxxx en veux-tu en voilà, ah oui mais c'est quoi le truc que je raconte au fait?), glauque (je suis une chochotte des ambiances, je me sens vite mal à l'aise et s'il n'y a rien qui me tient d'autre, je décroche. Lynch réussit à me tenir dans cet équilibre, j'en parle parce que c'est clairement une influence du grand blond de Ryan. Avec la présence dévorante de Nicolas Winding Refn aussi) et sans grand intérêt.

C'est bien sûr tout à fait subjectif hein, mon goût n'est pas la réalité.

Alors pendant le film, vu que les minutes défilaient à la même vitesse que quand j'étais vendeuse en boutique à Nancy (un drame j'te jure), j'ai réfléchi à un post où je vous parlerai de ces films qui sont vraiment au fond du fond pour moi, synonymes d'ennui le plus total.

Donc liste non exhaustive de ces films où je suis partie avant la fin, où alors que j'ai regardé jusqu'à la fin mais sûrement par pur masochisme, quoi d'autre?

Donc: 

✔︎ Lost River, Ryan Gosling


20080335

✔︎ Cosmopolis, David Cronenberg

Je pense très sincèrement que le problème de ce film ne vient pas du film en tant que tel mais plutôt de ma difficulté (impossibilité) à rentrer dedans.
Cosmopolis a été un calvaire de cinéma.
Je suis allée au bout, je sentais que ce film était exigent, le propos profond, mais JE N'AI RIEN COMPRIS BORDEL (ouais lettres capitales = la meuf est énervée).

Dans la salle du cinéma de Lorient on a dû commencer le film à 22 (ouais light déjà) et on a dû le finir à 4.
C'est de mon expérience de cinéma la fois où il y a le plus eu de spectateurs qui se sont barrés.
David a perdu du monde sur ce coup là.

J'ai quand même toujours un peu de mal avec les propos cryptiques / mystérieux / on sait pas de quoi on parle au cinéma, je me demande quel est l'intérêt... Ca me parait systématiquement prétentieux à outrance (je mets un peu Christopher Nolan dans le lot).

Mon ami Karim en lequel j'ai une confiance absolue a lu le bouquin de Don dellio dont est tiré ce film, et il l'a trouvé aussi magnifique que brillant... Si ça se trouve c'est David qui a merdé... Ou alors non.
Le film avait reçu des très très bonnes critiques à sa sortie.
Donc je l'ai vu jusqu'au bout mais on était limite tellement j'étais perdue.


18869504

✔︎ Dante 01, Marc Caro


Alors ce film est un peu vieux (2008)  mais je m'en souviens encore tellement j'étais dépitée et gênée devant.
Marc Caro, le réalisateur, c'était le mec qui bossait avec Jean-Pierre Jeunet et qui d'un coup a pris son envol,pour nous pondre Dante 01 un film où tu vois Lambert Wilson qui, le jouant comme une patate, va dans une sorte de prison dans l'espace où y a que des mecs super méchants et sur lesquels on fait des expériences.
Quand Jeunet a commencé à bosser sans Caro beaucoup disaient que la créativité et la qualité du travail de Jeunet serait moindre tant la patte artistique de Caro était partout dans Délicatessen et La cité des enfants perdus.
Et puis il y'a eu Dante 01 et depuis tout le monde s'est tu.
Caro n'a plus jamais fait de longs métrages...
J'vous jure c'était gênant, on se regardait tous dans le blanc des yeux dans la salle cherchant ce qu'on avait fait pour mériter ça...


570099

✔︎ Tiens toi droite, Katia Lewkowicz


Alors ça j'ai pas compris. Tellement d'ailleurs que je suis partie bien avant la fin.
J'étais sûre d'aimer avant même de rentrer dans la salle.
Marina Fois que j'adore et surtout Noémie Lvovsky que j'adoooorrrreeeee, je trouve que c'est une superbe actrice, ultra touchante, ultra juste, tendre, je l'aime beaucoup (si vous n'avez pas vu ses longs métrages jetez vous dessus, c'est à chaque fois bien!).
Visiblement c'était un film féministe et intelligent et tout...

Ben j'ai rien compris, les 3 histoires de ces 3 femmes n'avaient ni queue ni tête et n'étant pas partie pour voir un film mystérieux, symbolique, je suis encore restée sur le bord de l'autoroute.
J'étais avec mon mec qui se liquéfiait à mesure que le film avançait... Poli il continuait à sourire mais comme j'étais grosso modo dans le même état, on est parti.
On a été suivi par d'autres spectateurs peu de temps après.
En général on ose pas se barrer, mais dés que quelqu'un passe le cap, c'est la libération dans la salle.

Bref Tiens toi droite, pourquoi? Qu'est-ce qu'il dit?


077619.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

✔︎ Réalité, Quentin Dupieux


Alors comme pour Tiens toi droite, je partais toute acquise à la cause de Quentin, Alain, Elodie et Jonathan.
Le film commence, c'est très beau. Alain Chabat (dont je suis éperdument amoureuse depuis longtemps) apparait à l'écran et ça me fait plaisir, mais ça bascule très vite.
C'est beau, ça joue bien, c'est mystérieux mais je suis vite perdue et JE NE COMPRENDS RIEN DE RIEN À CE FILM.
Je me doutais bien que ça serait pas clair clair cette histoire (j'avais vu le précédent avec Eric Judor, Wrong) mais qu'importe c'est pas mal de se faire balader dans l'inconnu narratif parfois et Wrong m'avait assez plu dans son genre.
Mais il y a un couple derrière moi qui ne sait pas du tout quel type de film il est venu voir. Rapidement gênés, les deux se marrent comme des baleines, c'est le WTF bordel dans leur putain de tête, ils se sont tenus les premières 20 minutes mais ils passent rapidement en roue libre, fou rire incontrôlable, c'est dingue.

De mon côté, je me suis beaucoup ennuyée devant Réalité.

18370475

✔︎ Gerry, Gus Van Sant


Gerry est sûrement le film le plus chiant que j'ai vu. Mais beau. Mais chiant à crever.
Avant mon amoureux du moment on avait acheté le DVD sûrs que ça serait beau, contemplatif, sublime (Elephant en tête et Last Days qu'on avait adoré) mais bordel ce qu'on s'est fait chier.
On avançait les scènes, certaines d'entre elles duraient des minutes interminables.
Je ne suis pas contre le contemplatif, j'aime plutôt ça, mais là... o__0

Sûrement que c'était volontaire de mettre le spectateur dans cet état mais putain l'errance de ces deux mecs perdus dans le désert (Matt Damon et Casey Affleck parfaits pourtant) a été le film le plus long de toute ma vie...
Mais pour une raison étrange (le masochisme peut-être) j'ai envie de le revoir, ça fait au moins 10 ans que je l'ai vu si ça se trouve je vais comprendre où Gus voulait nous emmener.


18365368

✔︎ Blueberry, Jan Kounen

Film sensé être au départ une adaptation de la Bd du même nom écrite par Charlier et Giraud et puis à un moment, Kounen s'est perdu.
Il a découvert le chamanisme, a pris d'ultra libertés avec le récit originel et c'est devenu n'importe quoi.
De mon point de vue, ça ressemblait à un long clip de Johnny Halliday avec plein d'éléments autour de la drogue.
C'était d'un ennui....


Bon voilà pour mes films "pétés" j'ai rien compris.

Et maintenant c'est votre tour, vos films WTF absolu c'est quoi? 

48 commentaires

Lucie a dit…

Jacky au royaume des filles
Only Lovers left alive
The tree of life

Clue a dit…

salut Marie
je comprends tout à fait ce que tu décris, mais j'en ai pas eu beaucoup au cinéma.. En fait 2 m'ont laissé un souvenir de ce type :
- "Ghost dog" de Jarmuch. j'aime beaucoup Jarmuch, et là je ne sais pas ce qui s'est passé, je me suis emmerdée mais alors.. un truc de fou. Tout me paraissait cliché, convenu, facile, bref, j'étais sur le bord de l'autoroute
- et alors celui-là, je le retiens, je suis sortie FURAX devant tant d'hypocrisie des média : "les herbes folles" d'alain resnais. INCOMPREHENSIBLE, nul, pas très bien joué et un peu Alzeihmer dans l'histoire (il y a des passages où les comédiens, d'un seul coup, au milieu d'une phrase, sont bourrés. Ils parlent normalement et puis bim, ils parlent comme des gens complètement souls...)
Ah oui, si je cherche bien, il y a eu aussi "ouille", qui m'a plutôt déplu et pendant le film je me demnandais ce que je foutais là

Des bises
Clue

Clarisse a dit…

Alors moi c'est "2046". La seule fois de ma vie où je me suis dit en voyant un film que si j'étais armée, je me tirerais une balle pour mettre fin au supplice. Chaque fois que je pensais qu'on approchait de la fin, ça repartait pour 30 minutes. Je n'ai rien compris et je n'ai même pas vraiment cherché à comprendre. La torture.

Elli a dit…

Carrément d'accord ver toi pour "Tiens toi droite" (pourtant fan comme toi de noemie et Marina) et Blueberry deux films que j'ai détesté mais hélas je ne suis pas partie avant la fin…

catherine a dit…

Heaven's Gate de Michael Cimino.
Projeté en présence du réalisateur à la Cinémathèque suisse l'an dernier. 30 degrés dans la salle - 600 personnes - ma bouteille d'eau qui roule 4 rangs devant au bout de 10 minutes de film (et comme il en dure 210...)

Marie a dit…


Lucie: Ah ouais, Only lovers left alive? Tu vois comme c’est subjectif, j’ai passionnément adoré ce film, depuis j’ai rien vu de mieux.
Et le malik aussi, j’ai adoré.
mais y a aussi de la contemplation dans les 2.

Clue: J’ai vu aucun des deux, mais Ghost Dog tout le monde m’en parle…
Bisous

Clarisse: Pas vu mais j’avais beaucoup aimé In the mood for Love du même WKW.

Elli: WTF le tiens toi droite….

catherine: Oh le drame… Ca a dû être dur

Lucie a dit…

J'aime bien la contemplation mais il me faut tout de même un fond, une idée, un truc qui fait réfléchir, réagir, ressentir. Pas juste du sensationnel, du bizarre, du choquant pour l'amour de l'image.
( je suis capable de rester des heures devant des conneries pourtant, mais pour ces films je me sentais comme instrumentalisée )

Charlotte a dit…

Comme Lucie
"only lovers etc... " pas vu au ciné mais arrêté avant la fin pour le coup trouvé chiant et prétentieux .(ah ah je l'avais vu suite à ton conseil bloguesque je crois d'ailleurs)
Pourtant j'aime les films contemplatifs j'ai adoré "Gerry" je ne l'ai vu qu'une fois (au ciné à l'époque ) mais j'y pense hyper souvent....
J'ai beaucoup aimé le Dupieux qui m'a fait penser à du Lynch : on comprend rien mais ça parle à notre inconscient , contrairement aux Nolan qui veut nous faire "réfléchir" sur des trucs abstraits très chiants.
un film m'emmerde , je me casse (idem pour les livres , les series etc....
Pour les vrais gens dans la vie je suis plus patiente je ne me casse pas (je devrais?)
bises

minhoi a dit…

chuking express de wong kar wai....le film absolument adoré de mon mari, je n'ai jamais vu un film plus tordu et pourrite a mon gout. Hallucinant. Une incompréhension totale entre mon mec et moi.

la moustache...j'ai rien compris tout simplement et pourtant j'etais enthousiaste.

Le cercle des poetes disparus...ne m'a absolument pas touché voir m'a gonflé sévère tellement je l'ai trouvé culcul la praline. Je pense que je devrais le revoir en fait.

voila de tete mais j'en ai surement plein d'autres.

Charlotte a dit…

Les deux titres qui me viennent en tête:
- A la merveille de Terrence Malick, que j'avais été voir au cinéma avec des copines. Le casting était alléchant (j'adore Javier Bardem !) mais je me suis ennuyée du début à la fin
- Her de Spike Jonze. Celui-là je l'ai vu à la maison et je n'ai pas pu le regarder jusqu'à la fin... Au bout de 45 min j'avais l'impression que ça faisait une éternité que le film avait commencé
Ah si et dans un autre style, Gangster Squad justement avec Ryan et Sean Penn. Là j'ai ris pendant tout le film tellement j'ai trouvé ça mal joué et grotesque alors que l'histoire était toute sauf comique ! Ou alors le réalisateur avait un sens de l'ironie très très subtil ....

Anonyme Amande a dit…

J adore ! Tu es en forme en ce moment :-)
J ai failli aller voir Realite, c est mon mec qui etait dubitatif, du coup on a pas eu le choix et on s est retrouve devant le film sur les Loups de JJ Annault, et la c est lui qui se serait bien barré !

Dans ma liste de film WTF, la palme d or de la chiantitude revient a... Inception ! J ai RIEN compris, j ai trouve ca relou et pretencieux, une horreur ! Heureusement j avais pas paye c etait dans l avion et je suis passee a autre chose au bout de 45 minutes de torture mentale.
Note que je n ai rien contre les films alambiqués, j ai adore Mulhalland drive par exemple.

Je me suis aussi sentie tres mal a l aise l an dernier devant le film d Audrey Dana, sous les jupes des filles, pourtant ca me plaisait un film choral avec que des super actrices, mais la... comment dire... c est pathetique de situations debiles et de clichés...

J en oublie sans doute tant d autres mais ce sont ces 2 la qui me reviennent ! J ai vu Birdman recemment, j ai bien aime mais j avoue que je l ai quand meme trouve un peu longuet. En general, je ne suis pas trop pour ces films qui deviennent de plus en plus longs....

Romane a dit…

S'il ne devait y en avoir qu'un seul : THE TREE OF LIFE. What the fuck la scène des méduses ???

Caroline R a dit…

Salut Marie

Le film le plus long de toute ma vie... disons plutôt que j'ai attendu que l'histoire "commence"/"bouge" pendant tout le film.. Enemy
WTF ????

Pour t'illustrer la chose. J'y suis allée avec une amie, qui s'est endormie à 30min de visionnage. Après 30 minutes de sieste elle se réveille et demande : "Il s'est passé quoi?", ce à quoi j'ai répondu.. "euh..rien..en fait..rien du tout".

Si quelqu'un l'a vu.. pouvez vous m'expliquer le gros plan sur l'araignée géante dans le miroir à la fin ?? ^^

Tibo a dit…

Ah merde, j'ai bien aimé Cosmopolis et Gerry :-p
Je suis jamais sorti d'un film avant la fin mais le seul où j'étais le plus proche de sauter le pas c'était "Torque", magnifique spin off de Fast and Furious (j'ai honte).

Donoma a dit…

En effet c'est méga subjectif. j'ai pas vu les films dont tu parles dans l'article, par contre pas rapport aux commentaires précédents j'ai bcp aimé A la merveille, Inception et Le cercle des poètes disparus.

Tree of life, j'étais allé le voir avec des copines dont c'est PAS DU TOUT le délire (on avait pas regardé la bande annonce...). Au bout de 40 minutes elles en ont eu marre, j'ai poussé pour qu'on reste, au final on a du partir au bout d'1h30 et il ne restait plus déjà qu'un quart de la salle ...
Des qu'il a été dispo en streaming j'ai regardé la fin seule car j'avais assez aimé. J'ai l'impression que c'est juste un genre de film différent, qu'il faut pas regarder avec la même attente. Je veux pas avoir l'air d'une bobo-hippie-cassecouille, mais ça s'approche presque de la méditation je trouve.

Il y'a très très peu de films que je n'ai pas regardé en entier... Par contre j'ai du me faire un peu violence pour aller jusqu'au bout de Mr Nobody. Quand j'ai réussi, j'ai adoré, mais faut avouer que le film est LONG et très déroutant, désorientant. L'idée derrière est incroyable par contre.

marie a dit…

Pour ma part, The tree of life --> je n'ai jamais vu une salle de cinéma se vider ainsi o__O

J'ai trouvé le film pénible à voir, et c'était aussi le cas des 3/4 de la salle du mk2 beaubourg quand je l'ai vu haha. Manque de bol, le film a gagné la palme le lendemain...

Clemence Paddington a dit…

Oh s'incérement ça m'étonne pas que son film soit plat .. vide ou même un néan totale. J'ai vu que la bande annonce et je me suis dit "Attend on parle de quoi, de gosses sur un lac uniquement ? ".. Bon parfois il ne faut pas se fier qu'à ça, on a de bonne surprise avec de BA complément flou, mais là je crois que j'irais pas voir Lost River ..

Ce qui est marrant c'est que je suis persuadé d'avoir Cosmopolis ! Mais je me souviens absolument de ce qu'il raconte .. c'est fou !

The tree of life est le film le plus bizarre que j'ai vu et qui pour moi n'avait aucun sens !

Et ya un film que je n'ai pas vraiment vu même si j'ai mainte et mainte fois essayé et je me suis forcé c'est Interstellar .. Je sais pas pourquoi au bout de 20min ça me saoul.. Et pourtant je suis sur qu'il est bien ce film :/

deshautsetdebats a dit…

Moi mon dernier navet en date c'est le film Mr Turner sur la vie du peintre anglais.
J'ai voulu faire plaisir à ma belle mère en l'accompagnant, j'ai dormi tout le long! ^^ j'avais honte !

Aloÿse a dit…

Only God Forgives! Je me demande encore POURQUOI je l'ai regardé en entier. En ennui total rehaussé de flash un peu yerk. Et Ryan Gosling terriblement Ryan Gosling. Relou.

Et j'ai eu beaucoup de mal avec "Mauvais sang" de Carax. Pourtant j'ai adoré l'image, le jeu d'acteur, la poésie et l'absurde du film mais ce dernier m'a bien trop fait penser à une ancienne connaissance qui était une caricature de la jeune femme littéraire et torturée par TOUT! Ce manque de simplicité et ce côté cinéma élitiste m'a franchement saoulé.

Par contre Gerry est un film que j'avais beaucoup aimé même si je ne pense vraiment pas le revoir un jour. La marche dans le désert ça va une fois mais deux ce serait du masochisme.

Rosalie Amabile a dit…

Salut Marie !
J’adore tes billets cinéma, en général on a plutôt les mêmes goûts, je savoure tes analyses de films ;) Je suis aussi une très grosse consommatrice de ciné, mais ça m’est jamais arrivé de quitter la salle. Je me dis que parfois j’aurais dû, mais je veux absolument savoir ce qui se passe à la fin, on n’est jamais à l’abri d’une surprise…
Donc mon top de films WTF/rien compris de ces dernières années
Wrong de Dupieux. J’ai vraiment pas été sensible à son univers, à son humour, très barré il faut le dire, du coup Réalité me tente pas trop (même si <3 Alain for ever)
Une histoire d’amour d’Hélène Fillières. Je savais rien du tout du film avant d’y aller, genre séance ciné de dernière minute. C’était très très très mauvais. C’est inspiré de l’affaire Stern, Laetitia Casta et Benoît Poolvorde dans les rôles titres, qui se demande ce qu’ils foutent là. Je me suis rarement autant fait chier.
’71 de Yann Demange. Un film “historique” plein de violence gratuite, sans émotions, alors que le contexte s’y prêtait plutôt : conflit irlandais/britannique protestants/catholiques dans les années 70. Je sais toujours pas ce que le mec a voulu dire sur ce sujet. Aucun message ne m’est parvenu !
Et en effet Tiens toi droite. Pas émouvant, pas drôle, personnages qui m’ont énervée… Et j’avais beaucoup d’attentes, j’adore les actrices et j’avais adoré le 1er film de la réalisatrice (Pourquoi tu pleures ? que je te conseille, ne reste pas sur un échec !). J’ai lu ensuite une itw de la réalisatrice et j’étais d’accord avec tout ce qu’elle racontait (assez féministe en effet) mais je pense qu’elle a vraiment pas réussi à le faire passer dans le film…

Des bises, des tonnes !

Rosalie

Anonyme a dit…

Pour ma part j'ai bien aimé "Réalité"! J'étais acquise à la cause de Quentin Dupieux et si le film ne m'a pas autant enchantée que les précédents, il m'a surprise d'une bonne façon. On en parlait avec mon copain avec qui je l'ai vu et qui est aussi fan de son travail, et ce qui ressort du film pour nous - ce qu'aurait voulu dire Quentin - c'est que la véracité d'un récit tient à la cohérence de sa narration. Si la chronologie n'a plus de sens, il n'est plus possible de distinguer ce qui tient de la vérité et ce qui tient du rêve ou du mensonge. Et le fait que la "vérité" d'un récit tienne à si peu de chose (sa linéarité, sa logique forcément un peu subjective) entraîne plein de questions sur le rapport aux autres, à qui l'ont fait croire des choses, qui nous en font croire, qui ne nous croient pas... En fait ce film est vraiment pas mal, moins accessible que les précédents (qui pour beaucoup de personnes ne sont pas des films accessibles mais on se comprend)! Et merci pour tes postes !

velouria a dit…

Gerry, j'ai adoré et heureusement car john waters a dit "Ne couchez pas avec quelqu'un qui n'aime pas ce film !" :-)

metropolis, rien que le bouquin les 10 premières pages, j'ai pas capté

Pour Blueberry, j'ai rencontré une fois un mec qui avait participé au film et les hallus c'était pas que dans le film...

pour moi les films wtf, y a notamment only god forgives avec Ryan, généralement les films ultra violents pour rien, ça le fait pas

twixt de coppola, genre il a fait sa crise jeune réalisateur à 70 ans, j'ai pas compris

tree of life aussi comme dit précédemment et in the mood for love, dans le genre chiant esthétique contemplatif, ça se pose là

Sophie MC a dit…

Alors, moi, là tout de suite, je pense à :
- Trainspotting, j'ai pas aimé cette histoire de trip, et en général j'aime pas trop les films qui tournent autour de la drogue ou de l'alcool, je les trouve excluants.
- C'est arrivé près de chez vous, j'ai adoré le film mais la scène du père noël qui viole la femme enceinte était tellement insoutenable (pourtant j'ai pas bronché pour le meurtre de l'enfant)que j'ai failli sortir, ce qui ne m'est jamais arrivé (bah ouais !)
- Gravity, j'ai manqué gerber, le scénario faiblard ne m'ayant pas aidée à me concentrer sur autre chose
Après, tu le dis toi même, tout cela est très subjectif : j'ai adoré Only lovers, alors que je connais pas mal de gens (dont tes lectrices) qui ont détesté...
Des bises Marie,
Sophie

Charlotte a dit…

Bluberry quelle horreur ! J'avais traîné mon copain de l'époque (dés qu'il y a Vincent Cassel j'y vais :-))... je crois qu'il m'en veut encore !
L'un des films où je me suis le plus ennuyée : Last Days ! Je vois que toi tu as aimé :-)
On était au Festival de Cannes avec ma mère, je crois qu'on a fait un petit somme toutes les 2 ! Et quel soulagement quand Cobain meurt enfin la fin!
Beaucoup de gens sont partis pendant le film et à la fin, la moitié de la salle applaudissait quand l'autre sifflait !
Dans mes souvenirs, il me semble qu'il doit y avoir 2 dialogues dans tout le film !

Et dans un autre genre, Les amants passagers d'Almodovar. Très très mauvais, pas drôle du tout.
Pourtant Almodovar quoi, mais non, vraiment raté et ennuyeux au possible.

Lobe a dit…

J'aime bien être baladée pendant un film, mais alors quand je me regarde regarder le film, c'est que ça ne va pas du tout. The Tree of Life m'a fait cette impression, pas une question de longueur ni d'ennui (j'aime les films longs en général, amour pour Les Portes du paradis par exemple)(tiens, c'est drôle, amour aussi pour Les Enfants du paradis), plutôt un bizarre sentiment d'hypocrisie générale dans le film. Aussi, WTF total pour le dernier Cronenberg, Maps to the Stars. Et je n'ai rien compris a Interstellar, mais c'est mon plus gros fou rire de l'année parce qu'atteindre ce point de non compréhension c'est grave.
Follement aimé Gerry dans ta liste, je te recommande de le revoir un soir ou tu sentirais poindre un sentiment proche de la nostalgie.
Mais sinon, je trouve que ça fait presque du bien parfois d'être désespérée devant un film. Ca s'applique aussi aux livres, les haines littéraires ça peut être tellement... organique?

cash cash a dit…

Le seul film de ta liste que j'ai vu (au ciné) c'est "Blueberry", et je l'avais grave kiffé à l'époque. Cependant, l'intrigue est assez tortueuse et demande au spectateur de bien s'accrocher.
D'après moi, les nombreuses hallucinations présentes dans le film sont là non seulement pour servir l'esthétique (perso je trouve ça trop beau, mais pour qui ne connaît pas les hallucinations sous psychotropes c'est peut-être ch*ant, j'avoue), mais elles sont également nécessaires sur le plan narratif puisqu'elles embrouillent autant le héros que le spectateur (ce qui est indispensable vu le coup de théâtre final).
Sinon "Ghost Dog" cité dans un précédent commentaire fait partie de mes films préférés, et "Only lovers..." m'a hanté pendant des mois (dans le bon sens du terme).
Voila. Sinon je ne doute pas que Lost River soit une sombre bouse, mais avec une affiche qui déchire, quand même :)
La prochaine fois, le top 7 de tes films préférés? xx

Léa D. a dit…

Bonjour Marie !

Absolument rien à voir avec ton article d'aujourd'hui mais plutôt celui sur l'ambition y a le bouquin de Georges Picard qui m'a l'air super et qui pourrait également te plaire, le titre parle de lui même : "Merci aux ambitieux de s'occuper du monde à ma place" :)
Voila !
La bise !

minhoi a dit…

ho putain oui tree of life....on s'est endormis et pourtant fans absolus de malick à la maison

Jess a dit…

parce que tout le monde s'emballait et que je suis passée complètement à côté:
Mr Nobody just WTF??
La pianiste (qui est sans doute ma plus grosse déception cinéma, je suis sortie en ayant la nausée et j'ai trouvé ça prétentieux, mais alors prétentieux) (intello-sado-maso) (bref, pas mon truc) (du tout!)
et je dois dire, à mon grand regret, Xavier Dolan... ça ne me touche pas... je trouve ça un poil prétentieux et surtout pas très subtil... je passe vraiment à côté à chaque fois...

sans rancune? ;)

xsmack

ELISE R. a dit…

Marie,

Je ris beaucoup devant cet article car récemment, j'ai vécu beaucoup de déceptions au cinéma, avec Big eyes et A trois on y va comme derniers drames. Des minutes longues longues longues, des coups d’œil à ma montre toutes les dix minutes... L'ENNUI.
Pourtant, je pense que tu as touché du doigt, sans même t'en rendre compte, quelque chose de problématique chez moi : je ne PEUX PAS partir d'une salle de cinéma avant la fin. J'ai l'impression que le film va soudainement devenir génial à mon départ, je me dis que j'ai quand même payé putain, j'ose pas déranger les gens à côté...
Pour te dire, je ne l'ai JAMAIS fait. Et pourtant, un jour j'ai vu "Il était une fois en Anatolie" et aussi "The tree of life" ou j'ai bien cru que ma vie allait s'arrêter là maintenant tout de suite tellement mon ennui et mon désarroi étaient forts.

Petit apparté : moi j'ai aimé Réalité. J'aime Quentin Dupieux, j'ai vu et aimé tous ses films. Je pense que ce que j'aime chez lui, c'est cette volonté de nous emmener ailleurs, où le réel n'est qu'une dimension avec laquelle s'amuser. Il nous propose différents possibles, et j'adhère vraiment beaucoup.

Je t'embrasse, fort.

ELISE R. a dit…

Ah oui, Marie, j'ai failli oublié : j'ai vu aussi "Near death experience", le dernier Kervern et Delépine (dont j'ai vu tous les films, que j'aime vraiment très fort) avec Houellebecq comme quasi seul acteur... Le sujet c'était l'errance, c'était le doute, c'était l'ennui (dans le film et dans la salle) et c'était vraiment incroyablement plat.
Voilà !

Alice R a dit…

Ma pire expérience de film reste personnellement "Au-delà" de Clint Eastwood avec Matt Damon. J'y suis allé avec une bande de copains et là une catastrophe. Le scénario, les acteurs rien de bien... J'ai passé toutes la séance dans l'angoisse qu'un de mes potes est aimé le film.
Finalement miracle, coupure de courant 10 minutes avant la fin. On s'est tous regardé et fou rire général en comprenant qu'on avait tous trouvé ça pathétique

Vitalie a dit…

Ha, Gerry ! totalement d'accord avec toi, mais j'ai aimé cet ennui. Et à la fin, je me suis dit que finalement, les 2 gars (qui s'appellent tous les 2 Gerry si mes souvenirs sont bons), je crois bien qu'il s'agit de la même personne, l'un représentant le corps et l'autre l'esprit. Bon, ça fait longtemps que je l'ai vu donc je ne me rappelle plus des détails qui m'ont amenée à cette conclusion mais si tu le revois, peut-être que ça te parlera.

Carole Sternicha a dit…

Ah, deux fois j'ai essayé de voir delicatessen, et deux fois ça m'a tellement fait chier que je me suis endormie la première fois, puis la deuxième fois je me suis cassée.
L'autre film: the doom generation. Pas compris. Je me suis tirée de là.
Sinon j'ai bien aimé lost river, mais je l'ai trouvé bien trop maniéré, et un peu vain. donc sans plus. j'avais adoré cosmopolis, et gerry aussi. des films qui m'avaient mis la tête ailleurs, je suis bien rentrée dedans. comme une rêverie. J'ai moins aimé maps to the stars du coup de cronenberg.

luana a dit…

J'aime bien ton billet!
Mes films WTF
-des navet français type le dernier avec laurent deutsch en médecin... nullissime, se veut drôle mais ne l'est pas, j'ai fait plaisir à ma grand-mère!!!!
-l'adaptation de l'écume des jours de vian avec audrey tautou, romain duris, charlotte le bon, omar sy... J'ai tellement aimé le livre que ça m'a profondément déplu et même déçue... C'est carrément loufoque et chaque scène déconstruisait la belle image m'avait transmis le livre, à certains moment je ne reconnaissais même plus le livre.
-winter sleep, parce qu'il avait était primé, j'y suis allée, mais 3h17 (il me semble), avec les paysages de l'anatolie en fond...

aline a dit…

Pour rester sur Ryan Gosling, j'avais adoré Drive, l'ambiance, la musique, les acteurs ... Résultat, je m'étais précipité au cinéma voir Only God Forgives (même acteur et même réalisateur que Drive) et là incompréhension totale, on est resté jusqu'à la fin mais c'était limite éprouvant ! Comme quoi d'un film à l'autre...

Pauline a dit…

Quand j'ai vu le titre de ton article, je me suis dit, tiens Marie est allée voir Lost River. Je l'ai vu hier, un supplice, j'ai dormi puis prié très fort pour que le film s'arrête. (Je n'arrive pas à partir du ciné même si le film ne me plait pas).
Enfin ça m'a permis cette nuit de rêver que j'allais à Disneyland avec Ryan donc je n'ai pas tout perdu! =)

Ariane a dit…

L'écume des jours !!! Un supplice, insupportable. Première fois que je partais avant la fin .

Caro D. a dit…

Merci pour cette liste!

Je me suis également terriblement ennuyé dans Gerry dont le scénario tiendrait dans un Pince-me et Pince-moi : "Pince-me et Pince-moi sont dans le désert, Pince-me meurt, qui reste?"...
J'ai le souvenir d'avoir voulu dormir pendant la projection, mais n'y étais pas parvenue parce que la musique du film était trop forte.

Sinon, autres summums de n'importe nawak, pas mal de films de David Lynch, avec en top, Inland Empire (étaient-ce des ânes ou des lapins? Ceux qui auront vu le film comprendront la question).

Et, enfin, la dernière Palme d'Or à Canne, Winter Sleep. On est parti avec mon ami au bout d'1h15 d'ennui sidéral et de dialogues nuls du genre "Si les juifs avaient pardonné à Hitler, peut-être ne les aurait-il pas exterminés" (formidable point Goodwin).

Adeyle a dit…

Les producteurs ! Pire film de l'univers, j'ai prié fort pour que ma soeur avec qui j'étais allée le voir accepte enfin de sortir de la salle... Malheureusement elle n'a pas cédé et j'ai dû subir cette horreur jusqu'à la fin: un calvaire !
Oh et Drive ! Non sérieux, je n'ai JAMAIS compris pourquoi tout le monde a crié au chef d'oeuvre: belles images et bo géniale mais le reste est nul-à-chier (oui, à ce point) ! Et je suis tout à fait d'accord: Ryan Gosling est largement surestimé, ce mec est d'un ennui mortel.
Dernier film absolument naze qui me vient à l'esprit: Les infidèles. J'ai détesté du début à la fin, ma seule envie étant de rentrer dans le film et leur crier à tous de la fermer. J'y ai cru jusqu'à la fin, pensant que ça allait s'améliorer alors que ça a été de pire en pire... la seule chose qui m'a empêchée de pleurer c'est que je n'avais pas payé la place, sinon j'aurai certainement demandé le remboursement (ça devrait exister au ciné: satisfait ou rembrousé, non?) !

sandrine a dit…

j'ai bien aimé gerry,cosmopolis (je préfère le livre)... je pense que pour blueberry il faut voir en parallèle le documentaire qu'a réalisé kounen sur le chamanisme (les scènes sous "psychotropes" sont issu de ses propres expériences mais aussi de moebius)
- tous les films avec louis garrel et le pire avec son père
-anatomie de l'enfer ( ce film c'est n'importe quoi... je retire ce que je dis sur la team garrel face à ce torchon que l'on nomme film)
- l'écume des jours (j'ai jamais aimé le livre, le film est pire)

Easy kitchen a dit…

je ne vais jamais au ciné, je ne supporte pas les bruits de mandibules à côté de moi. En plus, je consomme le cinéma comme un livre; je peux regarder un film en 3 ou 4 fois et arrêter comme on arrête un chapitre (idem pour une épisode d'une série, que je peux scinder en deux pour y réfléchir ou faire autre chose). bref je mets un temps dingue à regarder, ce qui est bien avec Canal ou PopCornTime c'est que l'on peut reprendre quand on veux. tout ça pour dire que j'ai rarement trouvé un film chiant (bon je sélectionne beaucoup avant). Je peux les trouver longs et bavard comme Boyhood : 45 minutes de moins n'aurait pas changé l'histoire. C'est surtout avec la longueur que j'ai du mal. J'ai regardé aussi des films en accéléré comme Titanic ou Last Days pour le coup assez pénibles.

Sunshine lili a dit…

Tu n'es pas la seule: https://www.youtube.com/watch?v=u7o5TcKb2aE (j'aime beaucoup Durendal alors je partage :) )

J'ai de la chance, jusque là je n'ai jamais été déçue au point de sortir ou de me demander ce que je faisais là

Mais en général, les films d'action américains bourrins ce n'est jamais mon truc et je laisse mon mec les regarder sans moi

naelia a dit…

Moi il y en a très peu dont je n'ai pas vu la fin, mais je retiens en gras:
- Non ma fille, tu n'iras pas danser (euh la scène de danse bretonne?)
- Melancholia (je suis partie lire la fin sur wikipédia et je n'ai pas regretté d'avoir arrêté le film).

@ual a dit…

Je n'ai pas vu les films de ta liste, mais je vais éviter :)

Pour ma part :
* Mélancholia : genre tu te demandes s'il va se passer un truc, c'est mou c'est chiant, et les acteurs qui à la base ne sont pas des tanches deviennent mauvais, et ... c'est la fin, god un supplice !
* Solaris : sérieux qu'est-ce que c'est que ce truc ??? Rien capté ...

Cerises a dit…

Comme ça au débotté:
- à la merveille qui m'a horripilé.Pourtant fan de malick au départ, j'ai encore aimé tree of life (avec un peu de mal sur la partie dinosaure) et là dérapage complet: les mouvements de camera, olga qui courre tout le temps,les bisons!! J'ai trouvé ça insupportable: la coupe a débordé.
- demonlover d'Assayas qui démarrait bien et puis tout d'un coup n'importe quoi. Là aussi ça m'a tellement énervée que je suis restée braquée contre assayas depuis plusieurs années :-))) dés que je l'entends théoriser à la radio ou ailleurs je fais des boutons. C'est assez drôle (un peu comme intolérance alimentaire) mais bon j'essaie de surmonter ces réactions épidermiques et d'aller encore voir ses films (laissons sa chance au produit)
bon je suis sure qu'il y en a d'autres mais là comme c'est les 2 qui me reviennent à l'esprit. Sans doute parce qu'ils ne m'ont pas juste ennuyé: ils m'ont énervée d'ennui (ça se dit ?) et que je ne supporte pas de devoir après le film aller lire une explication de texte de 8 pages pour comprendre de quoi ça parlait: le film devrait suffire non?)
Ah si un autre :
- dancer in the dark: détesté +++ (là aussi rien que d'y repenser j'ai des boutons!!) alors qu'il y a d'autres films de Lars que j'ai adoré (breaking the waves, dogville et, contrairement à tes 2 précédentes lectrices, mélancholia). Là pour le coup j'ai compris de quoi ça parlait :-) mais je suis restée totalement hermétique à l'histoire et aux personnages. J'ai trouvé cela tellement complaisant dans le malheur que moi, qui suis habituellement un fontaine (aucun mérite à me faire pleurer!!) je suis restée les yeux secs (un exploit pour le coup!!!)
Bref merci pour ce billet qui m'a bien faire rire et éviter d'aller perdre 5700 sec (ceci dit la bande annonce m'avait déjà pas mal dissuader)
Et chapeau: je n'ai pour ma part jamais eu le cran de sortir avant la fin (mais c'est peut être aussi de l'optimisme: je garde toujours un espoir que ça va quand même s'améliorer avant la fin...)

Cerises a dit…

Désolée pour le pavé ;-)c

Adrienne a dit…

On ne va presque plus au cinéma depuis 4 ans (tiens, c'est l'âge de mon fils...), donc pour les nouveautés je ne peux pas donner mon avis, mais un des films qui m'a le plus marqué dans sa "chiantitude", au point de ne pas le finir (ce qui est rare) c'est Dogville.