Pages

15.4.15

50 NUANCES DE GREY -__-'

50 nuances de Grey : Affiche et site viral



Je voulais pas forcément en parler mais vous avez été plusieurs à me demander mon avis sur le film 50 nuances de grey sorti il y a quelques temps déjà.

Je vais pas être hyper longue, ça mérite pas plus de toutes façons, mais, sans surprise, j'ai trouvé ça assez mauvais.

L'histoire on s'en fout, ça joue on s'en fout, les rebondissements on s'en fout, le cul on s'en fout, bref, moi ça a plutôt été "on s'en fout" tout le long.

Je rappelle que je n'ai pas lu les livres en question et que ça n'arrivera pas... Ou alors sous la menace... Mais là, par pure expression de mon goût pour les films un peu pétés (j'ai une passion pour ça... Ainsi que pour les nanars), j'ai faibli et y suis allée.

Alors ça joue comme dans un très mauvais téléfilm, l'histoire est dans des sphères bien au-delà du plausible, c'est absolument n'importe quoi d'incohérence, mais ce qui m'a beaucoup marqué, et j'ai cru comprendre que je n'étais pas la seule, c'est l'attitude qu'a Christian Grey avec sa soumise durant tout le film.

Le mec est un peu gravos, forçant, insistant, s'incrustant, bref que des trucs pas signe d'une relation très saine.
Et je ne parle pas du côté, "fouette moi les fesses avec ton martinet ça me fait frétiller dans la culotte", non je parle bien de l'essence de la relation.
J'ai trouvé ça flippant comme il se comportait avec elle. J'ai lu un paquet d'article insistant sur l'aspect abusif de la relation et je partage cet avis, la relation de Christian et d'Anastasia m'a plutôt mise mal à l'aise.

Je n'ai pas grand chose à dire de plus que "ouais on s'en fout" mais aussi il est flippant le Christian à se taper l'incruste (enfin le mot est en-dessous de la vérité puisque ce qu'il fait s'appelle simplement une effraction) et à vouloir qu'elle soit sa propriété, qu'elle n'ait plus de libre arbitre (du genre il choisit son gynéco et même son mode de contraception... Je te jure que ce que je te raconte est vrai, c'est un degré bien au-delà de attache moi et pince moi les tétons parce que je suis ta chose. Je ne suis pas experte en la matière mais pas sur que le BDSM ça soit le genre de choses développées dans le film, enfin j'en sais rien, je serais curieuse d'en savoir plus sur la question donc si vous avez des infos).

S'il était vilain garçon (physiquement j'entends), la donne aurait clairement été différente et il aurait été plus clair pour tout le monde que ce qu'il fait est super chelou et angoissant. Oui des fois on est concon et on pense que ce qui est beau est forcément bien (rapport Platon et pour exemple Stanley / Brando ), mais regardons les choses de plus près... 
Christian Grey est flippant...

Bisous smacks 

20 commentaires

Charlotte a dit…

S'il avait moche... Et sans le sous surtout !
Je n'ai pas lu les livres et pas vu le film et je ne le ferai jamais.
Le peu que j'ai pu lire au sujet de ce truc ne me donne clairement pas envie.

Anonyme a dit…

J'ai parcouru en diagonale le premier livre, pour essayer de comprendre ce qui extasiait absolument toutes les collègues, belles-sœurs et amies autour de moi.

Et ben...

Je n'ai pas compris.

Lucie a dit…

Sous la pression j'ai lu le premier volume... une torture tellement c'est plat, vide, inintéressant. Et si au moins ça m'avait un tant soit peu excitée, mais même pas.
Je n'ai pas vu le film, et ne le verrai sûrement jamais, j'espère.

Vanessa a dit…

Je suis allée le voir, comme toi en n'ayant pas lu le livre mais par simple curiosité (mal placé j'avoue).
J'ai le même ressenti que toi, il fait vraiment flipper Christian Grey... mais ce qui m'a juste laissé stoïque c'est le manque de tout dans ce film : fil conducteur inexistant, dialogue insipide, acteurs de séries niaises, bande originale sans originalité, aucune histoire... Bref à dire vrai même les téléfilms d'M6 à 14h sont plus intéressants ;-)
L'avantage c'est qu'avec mon amie on a ri, oui on a ri tellement c'était cul-cul pendant tous le film...qui était interminable !!!

Clue a dit…

salut Marie
c'est drôle ce que tu dis, car de notre côté avec mon homme on vient de regarder la saison 1 de "the fall", et on a découvert après que l'acteur principal est celui qui joue Christian Grey.
Et c'est super bizarre ce que tu racontes, car dans la série, je trouve que ce personnage met extrêmement mal à l'aise (sans doute car il joue très bien son rôle). Il a un côté hypnotique pas normal, ne sourit jamais, et on ne le comprend pas vraiment du début à la fin. Et il y a cet espèce de charme pas clair, je ne sais pas encore si le mec me plaisait ou me faisait flipper... (la série est top, et je ne saurais pas tellement te dire pourquoi).

Donc le parallèle entre les 2, sachant que c'est le même comédien, est un peu étrange, ça me donnerait presque envie d'aller le voir pour savoir ce qu'il donne dans ce registre!

Bises

lesdoucesparoles a dit…

Dommage que ça a été une déception pour toi. Tu as regardé le film en VO ou avec les voix françaises ? Parce que ça change énormément, les voix françaises sont catastrophiques.
Personnellement j'ai trouvé que c'était un bon film, pas le film de l'année mais que c'était agréable à regarder :)

Luvupourmoi a dit…

J'avais fait un post sur le livre et le film. Perso j'ai aimé, mais oui c'est l'histoire d'une relation bancale avec un mec limite violent (et je ne parle pas de SM)...
mon post : http://luvupourmoi.over-blog.com/2015/03/50-nuances-de-grey.html

lilas a dit…

Le genre de bouquins et de films que je vomis
Mais toi au moins tu as eu le courage d'essayer, bravo ;-)
En ce moment je lis une petite pépite "Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie que je te conseille fortement

Anonyme a dit…

Bon donc c'est le film à éviter!
merci pour l'info Marie!
(de toute façon tout ce tapage autour des bouquins m'avait énervé donc je pense pas que j'y serais allé;)
bises
Lou Anne



Déliacious a dit…

Pour avoir lu les bouquins, c'est déjà pas super plausible par écrit, mais alors en film, ils ont pris un parti vraiment bizarre. Autant dans le livre le personnage de Grey est possessif mais alors dans le film, ils ont choppé vraiment que les cotés chelou du truc, ça donne une histoire semi gnan gnan entre un riche qui a l'habitude d'avoir ce qu'il désire et une pauvre sotte qui n'a pas l'air de montrer résistance (et qui accessoirement n'a jamais vu ni un plug, ni un zizi trololol).
En aucun cas le ressenti que j'ai pu avoir à ma lecture. J'ai été très dérangée par le coté malsain du film moi aussi.
Pour répondre à ta question du BDSM, j'ai lu un article d'un vrai studio BDSM à los angeles (il me semble), qui vomissait 50 shades, parce que le vrai BDSM, selon eux, c'est l'acceptation par les deux participants, par essence, avec des limites bien fixées dès le départ. Ils racontaient que chaque acteur de BDSM avait ses mots d'alerte, que c'était pas du tout vécu comme un truc malsain. Pour la petite histoire, pour que ce soit bien accepté par le voisinage, ils laissaient entrer des gens, sur simple liste d'attente. Tu t'inscris et boum, tournage de film bdsm haha.
Donc ce film avait tout faux, du jeu d'acteur, au fait d'être fidèle aux bouquins, en passant par l'histoire.
BRef, un beau taulé !!

Tibo a dit…

Tu connais la blague : si il était pas millionnaire, ce serait un épisode de Criminal Minds...

Anonyme a dit…

Pour répondre à ta question, le truc de la pilule c'est un peu chelou mais ça peut arriver dans le BDSM, et même bien plus... Sauf que à la différence de 50 shades, c'est parfaitement voulu par la soumise. Rien n'est imposé et les partenaires se mettent d'accord sur leurs envies avant. L'idée ce n'est pas que le maitre assouvisse ses pulsions...

Ce qui est un peu gênant dans cette histoire, c'est que Grey arrête d'être SM dans le tome 3. Or, pour les personnes qui pratiquent le BDSM "pour de vrai"... Il ne s'agit en général pas d'un choix. ("Tiens, je vais être SM, parce que c'est cool") C'est un peu comme si le gars était gay au début et devenait hétéro ensuite (ouf !)

Bref

Anonyme a dit…

Ce qui m'a intéressée dans le livre (et qui transparaît peut-être un peu plus mollement dans le film), c'est la personnalité de la fille, son évolution. Au début elle paraît très caricaturale, nunuche, genre "grande fille toute simple qui est trop belle mais qui le sait pas", mais au fil du temps elle a commencé à m'intriguer parce qu'elle est tellement elle-même, parce qu'elle a véritablement un regard à elle sur les choses.
Ok elle rencontre un mec complètement chtarbé (très caricatural et peu réaliste je trouve, il m'a beaucoup moins intéressée du coup), ça la fascine, on pourrait entrer dans une spirale abusive comme il y en a tant (avec tout ce que ça peut avoir de troublant aussi)... Mais c'est là qu'elle surprend, cette Anastasia. Elle se laisse séduire (et fouetter, bref), mais elle réfléchit aussi vraiment à ce qu'elle est prête à accepter ou pas, elle s'obstine quand ça ne lui convient pas. Ce n'est pas une pauvre petite chose, mais une femme indépendante (bien qu'inexpérimentée) qui se cherche et se découvre, sexuellement mais aussi émotionnellement.

Après on est d'accord que c'est pas de la grande littérature ni du grand cinéma, mais moi rien que pour ce personnage féminin assez subtil au fond, ben ça m'a bottée. Voilà.

Cerise

Anonyme a dit…

A part ça, comme film plus subtil (et magnifiquement joué) sur le BDSM, il y a le merveilleux "The Secretary" avec Maggie Gyllenhaal. Je m'en vais le revoir tiens...

Cerise

audrey sasha a dit…

salut marie, quelle courageuse tu es d'avoir été voir ce film!!!! même sous la torture, je ne lirai ni ne verrai ces navets!!! et encore une fois, belle image de la femme au passage.. merci grey!
bonne journée!
bisous

renardeau a dit…

AH ENFIN un brame sur Christian. J'avais l'impression d'etre la seule a le trouver gravos (il ressemble un peu a DSK dans l'esprit nan?)

Marie a dit…


Charlotte: tu as bien raison!

Anonyme: pareil… le mystère

Lucie:non c’est pas très hot wet cette histoire

Vanessa: j’étais seule mais c’est claire vous avez dû vous marrer.

Clue: Je viens de commencer The fall ton commentaire m’y a fait repenser.

lesdoucesparoles: version française

Luvpourmoi: je vais regarder merci!

lilas: ah ok merci!

Lou Anne: ouais grave
bise

Déliacious: Merci pour tes précisions.

Tibo: ahahah non je ne connaissais pas

Anonyme: merci aussi pour tes explications, j’avais toujours l’impression dans le film qu’elle n’était pas consentante mais convaincue ou forcée, donc c’est vraiment tout pourri

cerise: Ah oui ça apparait vraiment mollement, je n’ai pas du tout senti ce que tu décris, c’est fou.
Merci pour tes explications
Ah oui The secretary c’est vraiment bien

audrey sasha: ahaha bisous

renardeau: il est super gravos

Anonyme a dit…

Comme toi marie j'ai été très gênée par la personnalité de grey et la niaiserie de l'ensemble, partie au bout de 30 minutes!!!

A chier

Poetry-Cocooning a dit…

Salut! Alors dans le livre on comprend que Christian à des petits problèmes dus à l'enfance (mais pas du tout développé dans le film, et déjà tellement peu décrit dans le livre).
Il est entré dans le masochisme pour une certaine raison (un peu obscur), mais celles qui n'ont pas lu les livres le verront dans les deux autres volets du film.
Ce n'est pas de la grande littérature, ça aurait pu être tellement mieux écrit. Mais on s'attache un peu aux personnages. Par contre c'est remplis de clichés et complètement improbable. Tout est trop facile et c'est lassant...Puis pour ma part je suis déçu de l'acteur, je ne lui trouve ni charisme ni virilité!

girlsintown59 a dit…

merci pour cette avis constructif. C'est une relation malsaine et sans l'argent et sans sa "beauté" cet homme serait vu comme un "pervers narcissique", oui c'est le mot à la mode en ce moment.
J'ai essayé de lire le livre parce que des amis me l'ont conseillés mais sérieusement le personnage est un "con". J'veux dire c'est pas parce que tu as vecus une enfance difficile que tu dois prendre les autres pour des objets. Les gens trouvent ça mignon mais c'est juste glauque.