Pages

18.2.15

MON VENTRE ET MOI 2

760807883705417994-1404917402

Photo du Sartorialist 


(Finalement la vidéo ça sera pour demain)

Je vous ai parlé il y a quelques temps de la relation douloureuse et complexante que j'entretenais avec mon ventre .

Je vous fais quand même un petit récapitulatif au cas où: j'ai mal au ventre depuis que je suis née, ultra angoissée mais pas que, mon ventre est une souffrance quasi permanente pour moi. Ma vie est ultra cool en plus en plus d'être glamour. J'en avais pris mon parti...

Mais les troubles se sont accentués et leur fréquence a augmenté. J'ai vu un naturopathe qui m'a conseillé de tester 3 semaines sans gluten (ouais se priver de ce truc est très très à la mode) et de lait de vache (direct et produits assimilés).

Ce que j'ai fait.
Mais arrêter les pâtes et le pain éliminait de fait 80 % de mon alimentation. J'ai toujours adoré le pain blanc, mon aliment préféré. J'avais des appréhensions mais comme pour la clope, ce truc m'a appris un truc essentiel sur mon fonctionnement. Enfin appris pas vraiment, confirmé plutôt.

Ca fait plus d'un mois, quasi un mois et demi et que j'ai modifié une bonne partie de mon alimentation.

J'ai d'abord commencé par éliminer TOUS (ouais je m'énerve) les produits qui contenaient du gluten. Ne tenant pas à m'alimenter de la même manière,  je n'ai pas cherché à acheter des trucs qui ressemblent mais qui ne sont pas. Genre du pain sans gluten, ça je m'en foutais, plutôt que d'avoir moins bien que l'original, ça me paraissait plus pertinent d'aller vers des trucs différents.
Pareil pour les pâtes (je me suis ravisée depuis essayant les pâtes Barilla sans gluten que je trouve bonnes, autant que les autres c'est dire).

Alors avant de vous dire ce que je fais au quotidien et ce que cette "expérience" (qui n'en est plus une puisque je vais garder tout ça comme fonctionnement habituel) m'aura appris, ça a été quasi miraculeux.

JE N'AI PLUS MAL AU VENTRE DEPUIS 1 GROS MOIS. 

Je n'en reviens pas. Que ça soit si simple m'énerve même un peu, pourquoi je n'ai pas fait ça.
je n'ai ressenti aucune douleur, même légère, rien du tout, je m'étire et pas de douleurs dans mon ventre (ouais même en m'étirant j'avais mal, même quand j"appuyais n'importe où dessus je ressentais une douleur... Là, mon ventre est apathique *___*, ça fait même bizarre...)

Après les moments extrêmes du début, j'ai une alimentation que je qualifierais maintenant de "souple"...
Je ne mange plus de pain blanc (mais beaucoup de galettes de riz qui m'apportent le truc croustillant que j'aime avec le pain bien cuit), plus de gâteaux industriels mais j'en fais de mes mains (ouais je sais, ça fait rêver comme je sais tout faire) avec de la farine de blé (qui contient donc du gluten).
Je mange du riz, plus de fromages (enfin au lait de vache je veux dire), plus de légumes mais rien de foufou non plus...
Je mange normal mais sans pain...

Je ne suis pas allergique au gluten (un soir j'ai mangé une pizza et tout le monde s'en est foutu dans mon ventre) mais j'en avais une consommation énorme, donc réduire a eu des effets exceptionnels sur moi.

Je ne suis pas médecin, je vous rapporte simplement ce qui se passe pour moi, peut-être que c'est plus complexe, peut-être que c'est autre chose mais sincèrement je ne le pense pas.

Le pain ne me manque pas, les viennoiseries non plus, tous ces trucs que je pensais adorer je m'en passe finalement très bien.

Attention quart d'heures narcissisme plutôt inutile, mais rebondissons plus largement sur ça.

C'est sûrement un trait de ma personnalité, j'angoisse plus que j'ai du mal à vivre les choses.
En fait ne plus manger de pain ça m'en touche sans remuer l'autre ("Classe Marie, ultra classe"). Comme la clope il y a quelques années, j'en m'en contre-carre le coquillard.
C'est comme ça c'est tout, j'arrête c'est tout, je ne me prive pas. Même les trucs qui me semblaient indispensables... En fait c'est superflu. J'ai de la chance je crois.

Donc je ne sais pas si ça vaut pour tout le monde, mais enlever le pain de mon alimentation a eu un effet exceptionnel sur moi. Mon ventre a aussi désenflé mais je ne crois pas avoir minci (j'ai pas de balance, je peux pas savoir vraiment). Mais surtout, je n'ai plus mal (ouais ça fait 20 fois que je le dis, mais c'est juste dingue).

Allez bisous smack. Hésitez pas à me poser des questions, si je peux vous aider.



30 commentaires

peachylau a dit…

Super! Et tu résumes bien le plus important: tu as trouvé ce qui marche pour TOI.

e. a dit…

Il y a une citation de Sénèque que j'apprécie beaucoup.
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."
Tu me conforte dans l'idée.

Anonyme a dit…

Hello la chic fille!
Pour la petite expérience, c'est mon ORL qui m'a conseillé d'arrêter le gluten et le lait de vache. Pour ce qui est du lait de vache, j'avais déjà lu un bouquin qui m'avait convaincue d'arrêter, ce que j'avais fait (du moins, j'ai diminué la consommation à base de lait de vache), mais pour le gluten, je ne savais pas que c'était un produit allergisant. Du coup, je me suis pas mal renseignée et j'ai fait le même test que toi. Et comme pour toi, miracle!!! J'avais moi aussi de très fortes douleurs au ventre, tout le temps, avec des pics insupportables parfois. J'étais ballonnée (glamour quand tu nous tiens!). Après l'arrêt total du gluten pendant un mois, plus AUCUN maux de ventre, rien, nada, ventre plat! Donc, c'est clair que ça ne me paraît pas être une coïncidence. Depuis, j'en consomme de temps à autre, mais j'essaie de limiter, car je vois bien que quand je craque trop, genre un plat de spaghetti le midi et un croissant pour le goûter, je recommence à être ballonnée.
Je me permets juste de te dire de faire attention avec les produits sans gluten, car j'ai lu une étude qui montre que les personnes mangeant ce genre de produits contractent du diabète, entre autres. On enlève le gluten, mais on met d'autres trucs pas très bons pour l'organisme. Tu trouveras facilement les infos sur le net si ça t'intéresse.

Bonne journée à toi!

aemi a dit…

je suis vraiment hyper-contente pour toi! (tu sais que sur ce plan là, je compatis - forcément) Mais surtout tient bon, et méfie-toi! le mieux, on le sait, est l'éviction totale! je te conseille aussi de jeter un oeil sur le régime paléo, je vais en parler d'ici peu sur le blog mais jette un oeil! des bisous-guérisseurs sur ton ventre

Ma fine bouche a dit…

C'est hallucinant et en même temps non. Il suffit de trouver ce qui cloche et après c'est la révolution ! Tant mieux pour toi, ça doit changer ta vie de ne plus avoir mal au ventre.

petitprunier a dit…

salut biche

je m etais dit que je reagirais sur ton premier post pis j ai zappé. en fait je voulais juste abonder dans ton sens, une fois de plus : il y a quelques années, je ne mangeais pas à outrance, mais d une part je prenais du poids, peu mais régulierement, et sans modification ni alimentaire ni de condition physique, d autre part j avais toujours des problèmes de bide. je mangeais une baguette aux cereales par jour, donc pas vraiment du pain blanc mais pas vraiment non plus top. je ne me rendais pas compte à quel point c etait énorme, une baguette, d autant que je mangeais peu à côté. du jour où j ai régulé, vraiment, ma vie a changé...

voilà voilà, le com qui sert ps des masses, mais on se sent moins seule ;-)

des bisous ma belle

Marie a dit…


Peachylau: ouiii

e.: C’est tout à fait ça…

Anonyme: Oui mais à part les pâtes, je ne remplace rien, pas de pain et tout… Je ne sais pas si c’est suffisant.
Merci en tous cas pour ton retour.

aemi: ok ça roule. Bise et merci!

Ma fine bouche: je trouve ça dingue… Oui c’est mortel.

petitprunier: Ah toi aussi? Pareil je grossissais à vue d’oeil sans savoir pourquoi et sans modification aucune…. étrange
Je t’embrasse fort.

The Green Mess a dit…

Et bien je vis la même chose que toi!!! Je suis végétarienne et j'avais tout le temps mal au ventre avant malgré une alimentation très saine et entièrement faite maison! et j'ai supprimé tous les autres produits d'origine animale et le gluten et c'est miraculeux, je n'ai plus mal! Je ne pense même plus à mon ventre, tout est normal, ce n'est plus un monstre qui semble vouloir se battre avec moi en permanence... Et franchement, ça peut paraître exagéré mais ça me change la vie... Donc j'imagine ton soulagement aussi! Si ça t'intéresse sur mon blog que je viens d'ouvrir je vais poster des recettes régulièrement végétar/l/iennes sans gluten! Bises. Audrey

Khaïra a dit…

Idem je voulais réagir sur ton premier post et j'ai zappé.
Moi c'est l'acné dont je n'arrivais pas à venir à bout malgré les traitements.
Il y a 4 mois : ma copine me racontait que sa belle-sœur (médecin à St Louis) s'est découvert une intolérance au lactose (en fait, son ami médecin allergologue lui a fait le test un peu par hasard). Elle a arrêté le lait à 38 ans : plus de boutons depuis et perte de 8kg au fil des mois.
En 4 mois : j'ai arrêté 3 fois le lait. A chaque arrêt : arrêt des boutons et à chaque reprise : rebelote les microkystes et pustules. Pourquoi 3 fois ? Mais pour vérifier que ça venait bien de ça ; car moi aussi ça m'a emmerdé que ce soit aussi facile -__-' , surtout après des années de galère.
Depuis je suis au thé ou au lait d'amande. Je n'ai plus de boutons mais j'ai des traces que je soigne.

Khaïra a dit…

Ah oui petite précision : je n'ai pas totalement arrêter le fromage (faut pas déconner), j'ai réduit (ce que j'avais de toute manière fait pour un rééquilibrage alimentaire) mais clairement l'arrêt du mug journalier de lait a eu un effet exceptionnel sur moi (comme le pain sur toi).

PS : je le précise parce qu'on ne sait jamais si une fille est concernée. On n'est pas médecin certes, mais quand je vois qu'une anecdote lâchée comme ça a changé ma vie, ça me fait halluciner. Et pourtant je n'y croyais pas forcément quand j'ai arrêté la 1ere fois, j'étais d'ailleurs dans une phase d'acceptation totale : après des années de traitements, je m'étais résignée à vivre avec mon acné

cash cash a dit…

Salut Marie et bravo pour ce changement!!!
J'avais des symptômes similaires aux tiens mais ça n'a pas été si facile de renoncer au pain, gâteaux, brioches, pizzas, pâtes...
Il m'arrive de craquer de temps en temps sur une part de pizza ou un morceau de baguette, mais pas plus d'une fois par semaine.
Je mélange désormais de la farine de maïs ou de manioc avec ma farine de blé pour faire mes gâteaux...
Bref, je prends simplement de nouvelles habitudes, car mon ventre et ma peau sont en pleine forme, et ça, ça n'a pas de prix!!!

Anonyme a dit…

hello
peut-être que c'était la levure contenu dans le pain qui te donnait mal au ventre. Moi dès que je mange du pain frais ça me fais gonfler le ventre et e,cors plus le pain au levain!
bizz

Réré a dit…

Je n'ai qu'une envie c'est faire ce régime car j'ai aussi les mêmes problèmes glamour ! Mais il paraît que les yaourts au lait de brebis sont ne sont pas bons , je n'arrive pas à me lancer , et puis 'je rêve ou tu d parles d'arrêter les légumes ? Parce que là ce serait horrible pour moi .
Pour. Commencer je vais arrêter le pain renouveler mon stok de pâtes et me lancer avec ces fameux yaourts
Merci en tout cas ça m'aide

réré a dit…

Je viens de relire ton premier post sur le ventre . Pour les légumes je me suis trompée , ouf .mon autre problème c'est le petit déj qu'est ce que le miam aux fruits ????? Perso ,le seul moment où je mange vraiment du pain c'est le matin alors que manger au petit déjeuner ?

Chloe P a dit…

Hello Marie,

Je commence par te remercier de partager ce problème ici : le non glamour de la chose fait que l'on n'en parle pas vraiment autour de soi et qu'on se sent vite très seuls et désarmés, c'est donc rassurant et réconfortant de voir le sujet émerger ailleurs que sur Doctissimo (j'avoue, des fois, je vais sur le temple de l'horreur qu'est Doctissimo et je me moque). ;)


Pour moi aussi, les maux de ventre sont un lot quotidien depuis l'enfance et comme toi, sans être allergique au gluten et au lait de vache, j'ai dû beaucoup réduire ma consommation car je ne les tolère qu'à une certaine dose. La réduction n'a pas réglé tout mon problème car j'ai un souci avec des crises de spasmes intestinaux (allez, tant qu'on y est, j'ose tout hein), mais ça a quand même vachement amélioré mon quotidien.

Un conseil pour manger moins de blé sans trop s'en rendre compte : couper la farine de blé de moitié avec une farine sans gluten (farine de riz complet pour un goût neutre, farine de sarrasin pour un côté un peu rustique et chewy...). En faisant moit' moit', l'effet liant du gluten opère quand même super bien (perso, je procède comme ça pour les pâtes à tarte, les gâteaux, les cookies... et ne constate aucune différence de texture tant que je conserve 50% de farine de blé). Bon, si tu veux faire une pâte à pizza ou un autre truc qui implique un level maximal de gluten, c'est sur, il faut du pur blé ; mais en règle général, ça marche !

Pour le lait de vache, j'ai constaté dans mon cas et auprès d'autres personnes que lorsque le lait n'était pas bien supporté, le fromage de vache pouvait l'être lorsqu'il était bien affiné, comme dans le bon parmesan (MIAM).

Dans tous les cas, je ne saurais trop déconseiller l'achat de produits sans gluten industriels : qu'ils soient bio ou non, ils contiennent souvent tout un tas d'épaississant qui, naturels ou pas, sont super indigestes et causent bien plus de soucis qu'un petit gâteau maison à la farine de blé (souvenir traumatisant d'une soit disant pâte à pizza sans gluten bio toute prête qui, en plus d'avoir une texte pourrie, m'est tombée sur le ventre comme une brique). En plus, ces gâteaux/pâtes à tartes etc sont souvent à base de farine de riz super raffinée et autres composants qui font monter l'index glycémique à mort. Bref, chacun en fera ce qu'il veut, mais j'encourage à ne pas acheter des mélanges de farine sans gluten tout prêts et à préférer acheter de la farine de riz complet, de la farine de sarrasin, de la farine de châtaigne, etc., à couper avec la farine de blé lorsqu'elle est supportée. Ah, et aussi, lorsqu'on n'est pas allergique, mieux vaut (selon moi) craquer de temps en temps pour une bonne baguette bien blanche que s'enfiler des tranches de pain sans blé super compactes et indigestes. Bon, moi, je craque trop souvent sur la baguette bien blanche, mais c'est un autre souci... :)

Chloe P a dit…


Ah, et aussi, j'ai constaté que les maux de ventre diminuaient beaucoup lorsque je ne prenais pas de dessert à la fin du repas : si je mange un gâteau/un fruit (bref, un truc sucré) au goûter plutôt qu'à la fin du repas, ça passe beaucoup mieux ! Au restau, je constate très nettement la différence entre les fois où je fais entrée/plat et celle où je fais plat/dessert. Il y a une explication physiologique à ça dont j'ai oublié les détails mais c'est une histoire de fermentation du sucre. Selon la même logique il est préférable de toujours commencer le repas par le plus léger et de finir par le plus lourd (je ne m'y tiens pas vraiment mais lorsque je le fais, je sens que mon corps apprécie).

Bref, voilà pour mon petit retour d'expérience ! Je n'applique pas ces préceptes à la lettre, mon but est plutôt d'avoir une ligne de conduite basée sur des trucs objectifs de laquelle j'essaie de ne pas m'écarter trop souvent, et ça me semble pas mal comme ça. Je laisse les intéressé-e-s piocher ce qui les inspire :)

lunelo a dit…

en synthese ecouter son corps c ce que je retiens , ne pas croire que tout vient de la tete, nous sommes un ensemble complexe ^^

en gros tu as interrogé ton systeme, varié ton alimentation tu manges plus sainement.

un naturopathe rappelait que l'exces en toute chose et mauvais autrement dit et notamment l'absence de variété crée des soucis....


c'etait pt etre la le vrai pb la conso pt etre excessive de produits transformés avec du pain glutenisé, peut etre des repas a la va vite peu diversifiés etc...

il y a aussi des subtilités parfois on peut etre allergique à une cereale particuliere comme le blé mais pas au gluten en general... ou etre plus sensible qd on est fatigué notamment

pour ma part j'ai deja essayé d arreter le blé et le lait pendant 3 semaines. Autant le lait de vache c plutot clair... j'evite d'en consommer sauf qd je cede a des orgies de fromage que je paye un peu mais bon
autant le gluten... je ne fais pas partie des heureux beneficiaires de l'effet booster d NRJ. je n'ai rien constaté
En meme temps si nous étions si simples ;)

bref congrats pour ce ventre qui ne se tord plus ;)

Marie a dit…


The green Mess: Oui ça m’intéresse parce que j’ai tendance à manger tout le temps pareil…

Khaïra: C’est ouf cette histoire de lait o__O

cash cash: Ah c’est bien de mélanger les farines? Je vais tenter ça… Merci!

Anonyme: Peut être oui… Bise

Réré: Je mange pas des yaourts au lait de brebis ;-)
Non je mange plus de légumes
le miam au fruits c’est une bananes écrasée avec du jus de citron, un peu d’huile, des graines et 3 fruits frais
Bise

Chloé P: Il faut parler de ce genre de trucs… Merci pour ton retour en tous cas.
A part les pâtes (qui restent un truc pratique) je ne remplace pas les aliments normaux par du sans gluten…
Je retiens pour les mélanges de farine, merci!
Mon naturopathe m’a dit jamais de dessert (fruit) en fin de repas, ça donne mal au ventre
les fruits c’est hors repas

lunelo: Oui voilà j’ai interrogé et je l’avais jamais fait donc c’est plutôt cool.

emilie a dit…

Ben moi le gluten et le lait ça va bien mais ... Pas le café !!! Je m'en suis rendue compte après une gastro aigue, mon médecin m'a mise à la diète deux semaines (soupe, riz, yaourts, bananes). Je me suis rendue compte que je ne pouvais pas vivre sans café, tout du moins à l'époque, car je somnolais toute la journée. Une vraie drogue. Par la force des choses, je me suis sevrée. Maintenant, quand je bois du café, je sais que je vais avoir très mal au ventre, en plus d'être nerveuse. Je ne m'en rendais pas trop compte avant, mais ça me rend malade ce truc. Je suis passée au thé, et ma vie a changé. Le café latte c'était tout ma vie, mais quand je cède à mes envies (malsaines finalement), je le regrette amèrement.
Je ne supporte plus non plus les pâtes à tartiner hyper grasses et sucrées, le chocolat à haute dose et trop lourd ... Il me reste le beurre de cachuètes et le chocolat noir (un ou deux carrés).
Moi qui suis une grosse mangeuse, qui dévorait n'importe quoi, je suis devenue une chochotte, un estomac délicat, qui mange religieusement ses petits yaourts pour apaiser son petit ventre ... Ça m'énerve, c'est dingue, mais je vais bien, alors je vais essayer d'être contente pour une fois.
Tes articles m'ont aidée, merci Marie.

Anonyme a dit…

Merci Marie pour ce sujet qui m'intéresse grandement et surtout merci aussi aux très précieux témoignages de tes lectrices qui m'apprennent beaucoup. Je suis novice sur le sujet mais ai les mêmes "symptomes" (oui les grands mots) ; j'apprends tellement que je ne savais pas ce que faisait un naturopathe avant cet article, bref y'a du boulot pour moi. Ce naturopathe t'as fait passer des examens, test d'allergie, ou simplement questionné sur tes habitudes alimentaires ?

Bref, je suis preneuse de tes nouvelles habitudes, si tu développeras à nouveau le sujet, je serais Happy.
Biz Marie
Siouxsie

mirabelle a dit…

juste en passant
j'adore cette photo...
merci

GUS a dit…

que je suis contente! Doublement en fait!
D'abord pour toi, parce que tu n'as plus mal! (et vivre sans la douleur, mon Dieu que ça change la vie.
Et ensuite, parce que j'avais laissé un comm' disant que ça m'intéressait que tu fasses un bilan, et tu l'as fait (moment de narcissisme où je me dis que tu réponds à mes désirs...).
Cette histoire du Gluten, c'est fou quand même.
Effectivement, manger des fruits en dehors des repas, car ils "fermentent" et pas après 17h.
Sinon, les céréales (Quinoa/boulgour) c'est des bonnes alternatives aussi...
La bise

ladelfe a dit…

Bonjour Marie,
j'ai moi aussi le meme problème depuis mon adolescence je crois (et j'ai 36 ans alors tu vois...), j'ai essayé pas mal de choses. Il y a 3 ans, j'ai également tenté sur les conseils de ma gyneco de l'époque qui faisait aussi de la micro nutrition, un régime sans gluten et sans lactose. En fait le premier jour, je suis restée devant mon frigo en me demandant ce que je pourrais bien préparer! et du coup, je n'ai rien mangé je me sentais tellement démunie et privée de mes repères que je ne savais pas!
Petit à petit, j'ai pris de nouvelles habitudes, on fait les courses différemment etc... j'avais aussi beaucoup de compléments alimentaires à prendre, je crois pour éviter les carences? bref, après plusieurs mois de ce régime alimentaire, j'avais toujours mal au ventre, mais moins quand meme, et j'avais surtout perdu 10 kg très rapidement, ce qui n'était pas le but car je suis plutôt fine. Comme dit ma mère, "évidemment quand on ne mange presque plus rien, on maigrit!"
Je suis arrivée à la conclusion que ce régime sans gluten n'était peut être pas pour moi, et puis c'était l'époque où ce truc était à la mode alors tout le monde essayait. J'ai finalement attribué tous mes maux au stress qui est à mon avis à l'origine de beaucoup de choses pour moi (tous les troubles digestifs, spasmes, ballonnements, mais aussi souvent des tensions dans le dos, ulcères (sympa hein?)...etc)
Ceci dit, ton expérience, et lire les commentaires des lectrices m'incitent à persévérer dans cette voie et j'ai bien envie de reprendre un régime sans gluten qui soit en effet mois restrictif qu'à l'époque car il était à mon avis trop extreme, et j'avais surtout retenu le coté "privation" qui, a terme, est de moins en moins supportable.
Je suis de nature angoissée, et le serai probablement toujours, de ce côté là on ne se change pas, (de plus j'ai un métier particulièrement stressant ce qui n'aide pas) néanmoins, si on peut améliorer un peu le quotidien en atténuant certains maux qu'on se trimballe depuis des lustres, c'est plutôt appréciable....
merci de nous avoir raconter ton expérience!
bises

minuscropique a dit…

Haaaalala, je me sens moins seule!
J'allais quitter ton blog que je lis de temps à autres quand le mot "ventre" m'a interpellée.

Diagnostic de colopathie fonctionnelle il y a 7 ans, je suis en attente des résultats de la biopsie (post fibroscopie, l'horreur, faites là sous anesthésie générale je vous le conseille) qui va me dire si c'est une vilaine bactérie qui me défonce le ventre, ou si juste j'ai mon 2ème cerveau (c'est mon gastroentérologue qui me l'a dit) qui déconne, et qui sur-réagit.

J'ai moi aussi, en attendant les résultats, supprimé le gluten : j'ai minci, j'ai eu moins mal au ventre (et moins le bide qui te permet de passer en caisse prioritaire...), mais franchement quel casse-tête!

Alors si jamais je suis juste déglinguée du 2eme cerveau, je vais éviter les traitements médicamenteux au max, et étudier les pistes que les médecins m'ont conseillé :

- osthéopathie viscérale : si au bout de 2 (très douloureuses) séances ça ne règle pas votre problème de ventre, c'est que l'osthéopathie ne peut rien faire de plus. Ca n'a pas réglé mon problème mais mon dieu que je me suis sentie bien les 2 jours qui ont suivis, une plénitude de l'estomac/des intestins incroyable.

- hypnose : seul moyen efficace selon mon gastro de détendre le muscle intestinal...

- naturopathe : je me tâte à en consulter une, après tout pourquoi pas. Et pour info, celle que j'ai repérée pratique des massages variés beaucoup moins cher que les massages d'institut. A creuser pour certaines peut-être.

- sport : ah oui ça détend, mais ça remue le ventre et c'est pas toujours supportable malheureusement...

En tous cas merci Marie de creuser ce sujet, on est tellement à être concernées..!

Je suis plus que dispo pour répondre à d'éventuelles questions ou échanger sur ce sujet :-)

Clairette a dit…

HAaaa cool Marie, je vois que finalement tu as fait le grand pas du sans (ou moins de) gluten :) Tu vois finalement que c'est pas la mort !

Bien contente de lire que ça a été concluant !! Et aussi de voir que tu as finalement trouvé un naturo près de chez toi :)

Je t'embrasse,
Claire

Anonyme a dit…

Consulter un gastro-enterologue me paraît tout aussi pertinent. Histoire d'écarter toute maladie type colopathie fonctionnelle (aussi appelée syndrome du côlon irritable, dont je suis atteinte et qui me provoque des douleurs méga fortes) voire maladie de Crohn.

sara a dit…

C’est une bonne habitude alimentaire. De plus, de nos jours, on trouve facilement des produits sans gluten dans les rayons de supermarchés. Mais alors, c’est le gluten qui vous faisait souffrir ?

mimi a dit…

Bonjour!

Je plussoie une visite chez le gastro-entérologue pourrait être bien! Il existe la maladie coeliaque (intolérance au gluten) dont je souffre depuis 7 ans.

Pas de réaction allergique, tu peux manger une part de pizza sans rien ressentir de particulier. Mais le gluten ingéré brûle les intestins au fur et à mesure...

Les risques à moyens termes ne sont vraiment pas sympas et cette intolérance nécessite un régime strict sans gluten (qui se cache dans le chocolat, la charcuterie, les baumes à lèvres, certains médicaments....).

C'est une maladie encore peu connue bien que très répandue.

Si vraiment tu te sens beaucoup mieux, ca vaut le coup de vérifier (une prise de sang!).

Bises.

Anonyme a dit…

Tu sais quoi, je te conseille de regarder cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=dfVO0UJaAoA

kiss

Cynthia a dit…

Coucou Marie,

En plein réajustement alimentaire ..je voulais savoir ou tu en étais de ton régime sans gluten.Moi j'ai totalement arrêter le sucre depuis trois semaine , du coup je ne mange plus non plus de produits à base de farines blanches (pains,pâtes), je limite aussi ma conso de viande.. je réfléchis à la supprimer complètement .Les deux premières semaines, une horreur , mon corps était clairement en manque de sucre, là je suis en pleine forme , plus de bobos et une pêche d'enfer.. je t'embrasse Marie