Pages

16.9.14

PETER LINDBERGH X CERNES X RIDES X IMPERFECTIONS

15802-33A


(J'arrive nettement après la bagarre, mais c'est quand même pas mal Christine and the Queens. Surtout que ça sent bien le R&B et ça, ça me fait plaisir)

Je ménage ma monture en cette rentrée, je poste à un tout petit rythme pour ne pas trop m'essouffler vous noterez.
Merci pour tous vos commentaires sur le post précédent, votre contribution, comme d'habitude, a contribué à épaissir le propos.

J'ai acheté L'album de Reporters sans frontières avec les photos de Peter Lindbergh à l'intérieur la semaine dernière. Celui avec Kate et sa salopette en couverture.

Je n'avais jamais vu les photos de Linbergh ailleurs que sur internet alors ça m'a fait un peu bizarre en les regardant sur papier, on y voyait la peau des gens, des femmes essentiellement.
Et quand je dis qu'on voyait la peau, on voyait le grain, le vrai grain, les plis, les trous, les points noirs, les cernes, beaucoup de cernes, il semble trouver cela joli, des poches, de la beauté, beaucoup et surtout plein d'intensité.

La raison pour laquelle je me suis dit que ça serait pas mal de voir les rides au coin des yeux de Demi Moore ou les points de noirs d'Audrey Tautou c'est que ça me ferait du bien.

Ca doit être de saison, Charlotte et Lise de Tendances de mode ont abordé la question du vieillissement et surtout de la chirurgie il y a quelques jours et je dois dire que c'était pile dans les petites préoccupations de mon nombril du moment.
Les 2 billets sont pertinents mais les commentaires m'ont également fait beaucoup de bien.

J'ai eu 35 ans cet été et ça a été l'un de mes plus beaux anniversaires. Je me suis amusée, j'ai passé du temps seule face à l'océan, je me suis jetée dans les vagues, j'ai dansé sur du Téléphone et du Partenaire particulier, j'ai porté une très grosse couronne de fleurs, j'ai aimé entrer dans cette nouvelle année et j'ai surtout été gâtée...

La rentrée est arrivée avec sa vraie vie, le bronzage s'est un peu barré et d'un coup j'ai été moins enjouée. Mon problème depuis quelques années c'est que quand j'ai mauvaise mine, que je ne suis pas en forme, je ne me dis pas que ça va passer quand j'aurai récupéré, non, je me dis que je suis vieille, que c'est double nul, que la mort est au coin de la rue la conne... Le sens de la mesure comme d'habitude...

Je sais évidemment que ce n'est rien 35 ans, que c'est normal, que je ne peux rien y faire et puis de toutes façons, j'aimerais vivre vieille, genre vraiment, j'ai envie de le faire en me marrant et de le faire surtout avec grâce (la meuf se la raconte, laisse la kiffer).
Et puis je suis gênée de penser à ce genre de conneries alors même que mon corps fonctionne bien, que je suis en forme et que je n'ai clairement pas à me plaindre...

Mais parfois mes complexes (et c'est tenace cette histoire, vieillir ça prend du temps même que des fois ça commence alors même que tu n'as pas fini de grandir... Tant mieux remarquez, qu'est ce qu'on ferait si tout était déjà réglé?) m'empêchent de regarder le verre à moitié plein voire débordant et me donne l'étrange impression qu'il est vide. Complètement vide.

J'avais fait il y'a quelques temps une vidéo (que j'imaginais la première d'une série) où je voulais aborder les manières de bien vieillir loin du discours anti-femmes et surtout monolithique que j'avais l'impression d'entendre partout. Et puis je ne savais pas quoi en faire finalement, peut-être que ça va venir cette année...
En ce qui me concerne, sans que je ne juge, je n'ai pas envie de céder aux sirènes de la chirurgie... J'ai un problème majeur avec ça et surtout je me refuse à penser que c'est la seule option pour que les choses se passent bien et en douceur!
Les choses sont complexes, ambivalentes et j'avais envie qu'on réfléchisse à des armes positives permettant d'aborder ça avec sérénité, un peu et grâce surtout.
De la joliesse et de l'humour dans l'inéluctable.

Les photos de Peter Lindbergh ont eu un impact intéressant sur ma rentrée teintée de cernes, d'herpès et autres joyeusetés.
J'ai vu des femmes très belles mais au naturel donc imparfaites, dans leur âge, qui est parfois le mien pour le moment et je ne me suis pas sentie plus marquée qu'elles.
Je sais on s'en fout, mais à force de voir de la quarantaine très flamboyante tu te dis que l'anormale c'est toi avec ta petite mine et que les rides ne sont que ta réalité... je sais c'est con, mais des fois, t'es moins en forme, donc un peu con et même si tu sais que les images mentent, qu'elles ne sont pas réelles, ton cerveau n'arrive pas, toujours, à s'en détacher... Surtout quand l'herpès est trop gros pour être honnête.

Love et à demain (ouais j'accélère #RohffVoice du post)

18 commentaires

AmélieA a dit…

Comme toi, je me sens con et pas très en forme. Les mêmes pensées fortes avec des réveils en plein milieu de la nuit où je pense à la mort. A 34 ans. Où je pense que je n'atteindrai jamais le visage lumineux qu'on certaines femmes à 40. Néanmoins, ton post me fait du bien. Comme toujours en fait. C'est si juste. Je me sens un peu plus dans une mélancolie heureuse parce que toi, tu arrives à partager ce que je garde en moi.
Mille mercis Marie! Bisous

Charlotte a dit…

Encore un très joli texte, Marie.
Difficile d'avoir un point de vue net et arrêté sur la vieillesse quand on n'a pas encore 30 ans, je suis sûre que les choses vont encore évoluer et c'est bien normal.
Néanmoins je suis comme toi, je pense que la case chirurgie esthétique est loin d'être une obligation pour "bien" vieillir.
Je prends l'exemple de ma mère qui va voir 60 ans l'an prochain. Elle s'est teint en rousse presque toute sa vie et a arrêté il y a quelques années, elle a maintenant les cheveux châtain/gris/blanc. C'est très joli mais effectivement ça la rajeunit moins que les cheveux roux, mais comme elle le dit elle-même, pourquoi vouloir se rajeunir à tout prix ? Cette couleur de cheveux lui donne l'âge qu'elle a, et elle n'a aucun problème avec ça.


Severine - Native du Monde a dit…

J'aime pas l'idée de vieillir, comprendre j'aime pas l'idée de mourir. Quand j'y pense, ça me fout les jetons! Moi qui suis d'une nature plutôt optimiste, du genre "tout va bien finir par s'arranger", "il y a forcément une solution", bah contre la mort, je ne peux rien... Alors si vieillir me dérange, c'est plus pour l'approche de l'heure fatidique que pour les rides qui arborent doucement mais sûrement mon visage de jeune trentenaire. Bon sinon cool que tu ais passé un super été et contente de te retrouver Marie pour cette rentrée! Je suis toute en joie d'avoir à te lire à nouveau!

Marie a dit…


Amélie: Si on va atteindre le visage lumineux… A 60 ans même :-)
Merci pour ton commentaire.

Charlotte: C’est vrai oui…

Severine-Native du monde: Pas besoin d’être vieux pour mourir… Et puis comme je veux vivre le plus longtemps possible j’aimerais m’habituer à tout ça :-)

Cynthia a dit…

Hello Marie,

Heureuse de te retrouver, j'adore cette photo..Linda Evangelista les années 90' d'après mes souvenirs..Alors vieillir oui, car comme dirait je ne sais plus qui "vieillir est une chance" dans le sens vivre longtemps et dans de "bonnes conditions",santé,mobilité, etc..mais là n'est pas le propos..pour ma part j'ai été très vite marqué dans le visage..très expressive de nature..genre grosse marrade, éclat de rires bien franc, mais aussi larmes de crocodiles et la bouderie facile.Résultat de "jolies "rides "d'expression"(j'aime bien la nuance..ça me fait toujours marrer, les pros te disent ça c'est pas la vieillesse , c'est votre tempérament)ben dans la tronche c'est tout pareil, et franchement je suis pas une pointilleuse du plis, mais les vilaines barres sur mon front, et au coin de l'oeil, j'en pouvais plus!!!
Tadada coming out!!! A 37 ans, j'en ai parlé à mon dermato, un mec génial, il a compris mon ressenti, m'a scruté sous toutes les coutures, m'a conseillé, m'a laisser un peu de temps et deux semaines plus tard j'ai sauté le pas..J'ai fait des injections, pas de changement spectaculaire de mon visage,heureusement, mais mes traits sont plus doux , plus détendus, comme après un retour de vacances , sauf que ça dureun peu plus longtemps .J'ai rendez vous dans deux semaines pour la seconde fois ( 6 mois ont passés).Voilà tout ça pour dire que j'étais absolument contre , et que finalement un petit peu de triche bien dosée chez le bon praticien , moi ça me convient, le tout étant de ne pas tomber dans l'excès à mon sens..gros bisous

Anonyme Amande a dit…

Coucou Marie, heureuse pour toi que tu aies passe un beau 35eme anniversaire. Pour moi ce fut l annee ou j ai vraiment eu la sensation de basculer, de la "jeune femme" vers la "femme".

Aujourd hui je fais mon age, et comme je brule un peu ma vie (clopes, peu de sommeil, aperos quotidien...) j ai sans doute un visage plus marque que si je vivais beaucoup plus sainement !
Mais je ne sais pas je dois preferer ces vilains petits plaisirs a des renoncements qui feraient peut etre de ma vie une route plus ennuyeuse (a mon sens).

Enfin tout ca pour dire que je n exclue pas du tout un petit coup de jeune artificiel, je pense juste que je ne le ferai que lorsque cela sera devenu insupportable de voir mes rides se creuser de + en +. Un peu comme aujourd hui je me sens si genee d avoir tous ces cheveux blancs dans ma cheveulure foncee, franchement je ne me vois pas du tout assumer des cheveux poivre et sel a 38 ans, alors ca non :-(
Que ferais tu toi ? est ce que ta volonte de ne pas ceder a la chirurgie esthetique te ferait elle aussi ne pas couvrir tes cheveux blanc si tu etais brune ? ca m interesserait d avoir ton point de vue sur ce sujet ;-)

LOVE

cash cash a dit…

Encore un sujet passionnant...
Je suis tombée sur le post de Charlotte la semaine dernière, et j'avoue que son point de vue m'a perturbée (et même, soyons honnête, un peu agacée), car elle fait un distinguo entre belle ride et ride moche, affirmant qu'elle est pour les premières, mais contre les secondes... WTF???
La vérité, c'est que soit on accepte de vieillir, soit pas, mais pourquoi les meufs attirées par la "médecine esthétique" (lol) ont-elle toujours besoin de se chercher une excuse? Après tout, on s'en fout, chacun fait ce qu'il veut avec son corps, non?

Zabou a dit…

Ha, Marie! Merci pour tes mots dans lesquels je me retrouve si souvent. Ca fait depuis un an environ (j'ai 33 ans), que je constate la dégradation de mon corps par l'âge, que ce soit les paupières qui tombent, l'ovale du visage qui se détend un peu, sans compter la petite et désormais inévitable petite bedaine que je n'arrive (ne veux) pas perdre. Le plus rude, c'est l'aspect psychologique, de passer d'une insouciance totale sur ces questions (l'immortalité de la jeunesse) à al parfaite et implacable prise de conscience, qui angoisse et effraie. Plus de retour en arrière possible, et les crèmes ont leurs limites, elles n'empêchent pas le compteur de tourner. Là, je commence à angoisser pour la ménopause, ça peut paraître con, mais c'est véridique, la perte de libido, les bouffés de chaleur, le corps qui change (encore!), bref l'emprise du temps qui se marque, et contre lequel on ne peut pas lutter. Des bisous la belle!

Les causettes de Célestine a dit…

Salut Marie, contente de retrouver tes textes!

J'ai 31 ans et dernièrement, je me suis pris un sacré coup de vieux dans la face je trouve... Comme ça, BIM, en un coup. Teint terne, rides, cernes, y a tout qui me saute à la gueule un peu violemment. Ou peut-être que je fais une fixette et que c'est le manque de soleil, de repos, je sais pas, je crois pas.
En tout cas, j'avoue que ça peut me plomber le moral, alors je cherche des solutions naturelles pour le moment (boire beaucoup d'eau, légumes et fruits, cure d'omégas etc.) mais je suis un peu nulle pour me tenir à ce genre de trucs et les apéros en tous genre reprennent vite le dessus, parce que c'est bon pour le moral aussi.

Mais voir mon visage changer m'a beaucoup fait réfléchir, sur la vieillesse et sur la mort, forcément (cette conne). C'est dur, dur! d'accepter que le temps file et qu'on ne peut rien y faire.

Bécots,
Célestine

Floflo a dit…

Salut Marie,

Mon anniversaire arrive bientôt, 34 ans. Et je comprends tellement bien ton propos. Cette histoire de verre plein qu'on voit vide... C'est dure. J'ai un boulo que j'adore, je viens d'acheter un appart. Mon premier. J'ai des amis. Quand il a fallu repeindre, demmanager, j'ai eu tellement de monde pour m'aider. J'ai pleurer parce que moi je voyais seulement le fait que cet appart je l'achete toute seule, que je suis célibataire et que mes organes reproducteurs crient qu'ils veulent du boulo... J'ai fait la gueule, ete de mauvaise humeur avec tous ces gens qui etaient la pour m'aider. La conne!
Alors j'essai de me rassurer, de voire les bonnes choses, prendre soins de mes amis, et moi aussi. On met du scotchs la ou ca fait un peu mal et on avance. Ca marche le plus souvent, parfois ca coince mais ca passe...

Jess a dit…

justement aujourd'hui dans le métro j'ai vu une femme d'une beauté hallucinante, avec son foulard sur la tête, son tatouage sur le front et ses belle rides... quelque chose dans son port de tête, et surtout dans ses yeux..
ça m'a fait penser à cette photo:

http://www.parisbouge.com/mag/articles/tatoueurs-tatoues-l-exposition-a-fleur-de-peau-du-quai-branly-1461

elle est belle non?

xsmack

RENARDEAU a dit…

Bonjour,

Ne me jugez pas mais pour l'herpès l'homéopathie fait des merveilles (cf ma génitrice, qui en a eu pendant 40 ans avant d'aller se décider d'aller voir un homéopathe)

Anonyme a dit…

Ah je suis contente que tu ré-aborde ce sujet, j'avais trouvé ça intéressant ! Personnellement j'ai 19 ans donc ça ne me concerne pas vraiment mais je trouve ça important comme sujet parce que ça parle d'acceptation de soi. Moi c'est plus des problématiques post ado, et comment devenir une femme qui me "préoccupent" et je crois que c'est tout aussi compliqué !! Il paraît que lorsque l'on vieillit, on s'accepte mieux parce que l'on se connait mieux mais en fait ça n'a pas l'air si tranquille que ça ! Moi aussi j'ai des préoccupations physiques et morales en grandissant, mais je pense qu'il faut commencer le plus tôt possible à se détacher de tout ça parce qu'à tout âge on aura quelque chose que l'on acceptera moins. Justement la vie est trop courte pour se poser des contraintes soi même, je trouve qu'on se complique tous trop la vie à vouloir être parfait tout le temps et au final on perd surement un peu (beaucoup) de notre temps à cause de notre image. Parce que l'on veut changer, s'améliorer, toujours être au mieux de soi même pour les autres (et pas forcément pour soi, ce qui est dommage)... Bien sur c'est compliqué de changer.. ll faut surement trouver des solutions et c'est bien d'échanger la dessus. Le truc avec bien vieillir (ou grandir) c'est que je crois qu'on ne peut pas appliquer les conseils des autres. On a besoin de vivre, expérimenter, rater et trouver ses propres solutions et c'est surement ça le plus dur du travail.
Sinon pour l'herpès le truc le plus efficace d'après ma mère qui a tout essayé c'est le vaccino toxinum 15ch. Il faut prendre trois dosettes, une toute les huit heures. (Je crois que c'est de l'homéopathie si mes souvenirs sont bons).
Merci Marie, bonne soirée <3
Maud

sandrine a dit…

j'ai vraiment appréciée le post de balibulle la semaine dernière, intelligent et bien plus complexe qu'une simple histoire de botox et les commentaires très pertinent aussi... même moi j'y ai participé. une amie à ma mère qui vient de fêté ses 48 ans et qui ne le fait absolument pas (tu lui en donne dix de moins sans problème) dit qu'il ne faut absolument pas focaliser là dessus car c'est là que ça devient obsessionnel et par conséquent créer des rides et puis je vois ma mère qui à la cinquantaine et je me dis que la génétique pour la peau noire est un sacré avantage...
si t'as appréciée de voir des photos pas trop retouchées il existe une série de livres pas trop cher et très bien imprimé qui s'appelle photo poche (bon ok, c'est pas vraiment axé sur la mode, quoique non, je te dis des conneries ils ont sorti un livre sur guy bourdin, bref, axé sur le genre photographique), c'était mon moment beaux arts magazine.

Anonyme a dit…

Le problème, ce n'est pas de vieillir, tant qu'on est en bonne santé...Non, le problème, c'est le putain de regard que notre société porte sur le vieillissement, cette satanée équation beauté=jeunesse, et comment ne pas être vulnérable et sensible à cette image dévalorisée des vieux quand on devient soi-même vieux ( d'ailleurs on ne peut même plus dire les vieux, c'est devenu un terme péjoratif !!).
Bon, je sais, c'est une banalité de dire ça, mais il y a des lieux communs qui sont vrais...Comme quand on te dit " accoucher, ça fait mal" ou "les enfants, ça grandit si vite !".
Bonne rentrée !

karima a dit…

Hello Marie,

J'aime ta façon de nous servir des bons petits plats... juste ce qu'il faut pour nous laisser libre de cogiter...

Mes rides, elles sont là pour me rappeler mon âge et m'indiquer la position de mon curseur (des fois que j'oublie que je suis peut être à mi chemin de ma vie). Des fois, il m'arrive d'observer les visages lisses et sans la moindre ridule des minettes et de me dire... elles sont encore bien jeunes! Pour bien des choses je me préfère aujourd'hui qu'à l'âge de 25 ans et de ce fait, il va de soi qu'on ne peut engranger, s'alimenter, expérimenter les choses de la vie, sans accepter les "désagréments physiques". C'est le deal.

Les rides, je trouve que c'est beau très souvent. Sur moi, j'ai encore du mal quelques fois (notamment quand je m'acharne a vouloir concocter une recette miracle trouvée sur Youtube "une noisette de :ç)=&, une cuillerée d'huile de ù$=à&&& et hop...!) puis je me dis qu'il n'y a que moi qui les vois. Les autres ont l'habitude, elles font partie de moi, mes expressions d'humeur et autres mimiques seraient différentes sans elles. Pis j'ai l'impression qu'à trop y faire gaffe, à trop les observer, les répertorier, à vouloir "maîtriser"
leur progression lente mais assurée... elles finissent par ne plus se fondre délicatement... Elles sont très susceptibles, il ne faut pas trop les pointer du doigt!

Tu peux voir sur les portraits de Lee Jeffries des rides magnifiques... Qui me donnent presque envie d'en avoir 60!

Des bises à toi Marie!

Marie a dit…


Cynthia: Oui j’imagine…
Merci pour ton commentaire
Bise

amande que j’aime: Je vais écrire un post là-dessus (j’en ai depuis que j’ai 16 ans… et j’en ai vraiment :( )
LOVE

cash cash: Ah oui?
Je trouvais que ça se tenait, un truc autour de la grâce… Pourquoi pas!
Mais c’est peut-être lié à l’acceptation, tu a saison.

Zabou: <3 merci pour ton commentaire, je t’embrasse

Les causettes de Célestine: Ou tu es fatiguée… C’est possible aussi <3
Je t’embrasse

Floflo: On voit la verre se vider quand on quitte ce mensonge de la jeunesse éternelle

Jess: Elle est très belle cette dame, je me souviens de cette photo…

RENARDEAU: J’ai pouffé de rire…
Je vais regarder du côté de l’homéopathie merci

Maud:Tu as raison, il faut vivre et trouver ses propres conseils pour ça.
Merci Maud pour ton commentaire

Sandrine: Ne pas se focaliser alors, je retiens. Merci Sandrine.

Anonyme: exactement et il est seul responsable du jugement qu’on met derrière cela…

karima:Tu crois qu’elles sont susceptibles? C’ets joli comme image en tous cas...

Armelle a dit…

Moi aussi j'arrive après la bataille, mais tes posts sont beaux quand même...
Bises