Pages

3.2.14

CHIRALITÉ, BREAKING BAD ET PRÉLIMINAIRES

breaking-bad-season-2




"Regarde Breaking Bad, c'est ouf comme série..."

À chaque fois que j'entendais cette phrase, je souriais poliment. Tu sais un sourire qui ne cherche pas à insister mais qui ne veut pas aller plus loin.
Je suis assez sûre qu'on vous a déjà dit cette phrase à vous aussi.

Je ne voulais pas aller plus loin avec mon sourire, parce que je l'avais déjà regardée cette série. Depuis le début en fait. J'ai regardé les 7 épisodes de la première saison comme ça. Un été à Noirmoutier (un été bien pourri d'ailleurs), je les avais enchaînés en étant sûre d'aimer.
Mais rien.
Je n'avais pas ressenti grand chose en regardant Breaking Bad. Rien, à part un vague ennui.
Et ça m'a drôlement emmerdé cette histoire parce que tous les gens que j'aime et qui aiment les mêmes séries que moi n'en pouvait plus Bernard de la qualité de Breaking Bad. Et de mon côté, le vide.

Tiens, par exemple, on ne m'avait pas tellement prévenue que Breaking Bad est une série très très contemplative. Lente. Observante. Mon goût tout spécifique pour le cinéma d'Eric Rohmer aurait dû me faire aimer cette lenteur, mais non.
Et puis plein d'autres trucs, en gros, j'm'en foutais pas mal de Breaking Bad.

Pour les 3 personnes qui connaissent pas B.B, je vous résume la chose:

Walter White est un professeur de chimie dans un lycée à Albuquerque, une petite ville du Nouveau Mexique.
Marié et père de famille (son fils aîné est porteur de handicap moteur est sa femme est enceinte), on lui diagnostique un cancer du poumon (Walt n'a jamais fumé).
Son espérance de vie est de 2 ans et il n'a pas un rond devant lui.
Il décide de mettre en place un laboratoire de métamphétamines avec un ancien de ses élèves (Jesse "love love" Pinkman. je suis amoureuse de Pinkman aussi con soit-il parfois) pour laisser de l'argent à sa famille après sa mort. Ce n'est pas un simple prof, le mec a contribué à un projet qui a reçu le prix Nobel... C'est un mec brillant au-delà tout.

Bon, là, tu te dis que c'est pas le festival de la gaudriole et que, après une journée bien relou, t'es pas prêt de te détendre en regardant cette série.
En plus je te l'ai moyennement vendue.

Mais... Ben ouais mais... J'ai pas lâché, mes amis étaient si insistants que je me suis sentie un peu obligée de continuer.
J'ai mis du temps, je stoppais, je trouvais que c'était pas mal, mais dans le fond, je n'arrêtais pas de me dire que Breaking Bad était vachement surestimée comme série.
C'est ce qui me restait, on n'en faisait trop avec elle.

Et puis... Et puis je suis arrivée à la dernière saison (la cinquième), une tension plus présente, des relations de plus en plus complexes, une toile d'enjeux antinomiques de plus en plus dense, une musique mortelle, des personnages exceptionnels... J'ai attaqué la dernière saison dans des conditions plus sympathiques.
Et là cataclysme narratif, j'ai été happée.

Je suis tombée en amour fou de cette série très tardivement.
Cette parabole autour de l'orgueil, cette réflexion profonde sur le dépit, la lâcheté ordinaire, la question de la virilité (Dieu que j'aimerais qu'il y ait des propos télévisuels aussi vastes et profonds autour de la féminité...), la violence, les enjeux, la morale, tout est exceptionnel dans Breaking Bad.

(J'en fais grave des caisses, je soule tout le monde avec ça... 5 ans plus tard, timing de merde, ridicule)

La boursouflure égotique de Walt qui dévaste tout autour de lui est fascinante à regarder.

Si comme moi vous vous êtes dit "Ouais, c'est pas mal Breaking Bad mais de là à se taper le cul par terre comme tous ces gens, faut quand même pas déconner... C'est moitié chiant", c'est pas vrai.

C'est la plus belle série que j'ai vue depuis... Depuis Lost... Pas moins!

Une fois terminée, j'ai ré-enclanché la saison 1. Sans le moindre ennui.

Le love total.

Bise et à demain (je suis rentrée... nique sa mère le 56k)




25 commentaires

Marie B a dit…

La même que toi. :)

Virginie FALZONE a dit…

Merci pour cet article poignant
Qui me donne envie de plonger dans cette série pour de bon !!
Bisous bisous
http://mademoisellevi.blogspot.fr

Céline L. a dit…

Comme toi, j'ai eu du mal au début...Mais on côté décalé, lent et rempli de moral m'a finalement rapidement séduite ! Il faut voir cette série !!!!!!

Anonyme a dit…

C'est un peu long à démarrer (quoique j'ai accroché dès le début)car il faut tout mettre en place,soit, mais de là à n'aimer qu'à partir de la 5 ème saison!
On ne peut vraiment pas dire que la série ne devient haletante qu'à la dernière saison! impossib'!
Cette série est géniale.
Moi,j'ai découvert BB alors que ce n'était pas du tout connu,donc j'étais fan avant que ce soit hype!
Je pense que c'est ma série préférée de toutes (et j'en consomme,des séries "haut-de-gamme" genre GOT,TWD,Dexter et autres Mad Men...la dernière tuerie: True Detective avec Matthew MacConaughhey)

Anneso

Marie a dit…


Marie B: :-)

Virginie FALZONE: <3

Céline L:: Oui grave!

Anne So: Pareil, je l'ai vu au tout début BB. tout le monde en a parlé tout de suite autour de moi...
Et True Detective, ça démarre pas mal effectivement.
Et je n'aime ni Mad Men ni dexter. et si tu en la connais pas, la plus grande de toutes... The wire

Le cabinet des rugosités a dit…

hop là mesdames, je vous arrête !! La meilleure série est TREME, du même auteur que The Wire ;))
Bises

Sylvie

Jess a dit…

ah beh comme toi, mon copain m'en parle tous les jours! "regarde, mais regarde je te dis!"
premiers épisodes... bof... j'accroche pas et pourtant le contemplatif j'adore. (Treme, que j'aime d'amour en est la preuve) mais vraiment je ne sais pas ça ne me donne pas envie.
mais du coup là j'ai envie de réeesayer...
je te tiens au courant!

et merci d'être revenue, tu nous manquais!

Manoushka a dit…

Moi je suis le genre de fille (ou de couple?!? on est deux à se mater les séries avec mon Matthieu), qui ne veut pas regarder parce que les autres disent que c'est "cool comme série".

Et puis je me suis retrouvée à un moment de ma vie où je n'avais rien à faire en septembre dernier.

On a commencé, regardé un épisode, péniblement. On a arrêté. On a commencé le deuxième épisode, on s'est endormis.

Bref on s'est bien fait c**** durant quelques épisodes. Puis on a eu la vrai discussion, en mode "on continue ou pas? Non parce que maintenant j'ai envie de savoir comment ils vont faire! Ouai mais en même temps c'est lent quoi... c'est saoulant."

On avait vraiment du mal et quand on a commencé la saison 2 on était partis. Rien ne pouvait plus nous arrêté. On était accroché au personnage. On a adoré la saison 4. On aurait voulu que ça s'arrête là presque.

Puis l'apothéose, la saison . Jesse. Hank. Walt. Bref on a adoré.

Les personnages ont une psychologie très fine, rien n'est du au hasard, tout ce qui se passe est expliqué à un épisode ou à un autre.

Maintenant, On se fait des blagues en s'envoyant des mms de campingcar sur des parkings en commentant " Heisenberg is back". :) je nous trouve marrants.

Aloxx a dit…

Haha la même j'ai beaucoup trainé la patte avant de m'y faire.
Mon nom de diou la dernière saison ! Et que dire de la fin? C'est à mon propre avis la meilleure fin d'une série que j'ai suivi, aucune déception, une fin propre, logique, tout ce que j'attendais. Y'a souvent 'la saison de trop' dans une série qui fait de bonnes audiences, où tout s'emmêle, là au contraire on trouve l'intelligence qui fait que tout est à sa place quand le générique de fin surgit.

Envie de manger chez Los pollos hermanos ^^

daphné a dit…

Ohlalala... les filles !!!
Jetez un oeil sur Vikings ^^

Anonyme a dit…

Salut Marie,

C'est drole je suis en plein dans la saison 5...
Les premiers épisodes m'ont laissée perplexe...bien sans plus, puis au fil des épisodes j'ai adoré Mr White et eu envie de baffer Jessie (l'acteur est donc bon)
La je prends mon temps car j'ai pas trop envie que ca se termine...
Je suis surprise que tu n'aimes pas Mad Men, très complentatif comme série, les décors et les acteurs tout est captivant ca te donne trop envie de vivre à l'époque (bon pas trop si t'es une fille)
J'ai adoré Downton Abbey aussi

Belle journée à toi

cupcakesmusictea a dit…

Comme toi je me suis lancée dans la saison 1 , après avoir vu l'enthousiasme des gens pour cette série , et je n'ai pas été emballée .
Je n'ai pas compris pourquoi tout le monde adorait cette série ?!

Ton article me donne envie de lui donner sa chance

Ysabelle a dit…

Ben tout le monde m'a dit que c'était top, alors pas trop motivée pour commencer paradoxalement !
Faut dire que je suis pas trop contemplative en séries, en ce moment je suis à fond "homeland", et c'est quand même assez punchy dans le genre rebondissements de folie...

By Noemie a dit…

Comme toi, j'ai eu beaucoup de mal sur certains épisodes d'un ennui mortel... j'avais aimé la première saison, sans la trouver extraordinaire, mais n'avais pas envie de lâcher, la 2ème et la 3ème ont été plus difficiles, j'avais toujours envie de regarder mais une fois devant une envie folle de sieste m'attaquait...

J'ai tenu bon parce qu'il y a quand même des rebondissements et qu'on veut voir la suite... et tout ça pour arriver à cette espère d'apothéose qu'est la saison 5.
Chaque épisode était une tuerie et les derniers étaient tout simplement mythique, mon chéri et moi nous étions comme des dingues... On a rit, crié, pleuré, c'était juste fou.

Chapeau aux comédiens qui ont su rendre leurs personnages géniaux, on les a tous aimés, détestés, puis re-aimés et re-détestés, mais c'était toujours hyper intense.
Et mention spécial pour Hank qui a déchiré sur la dernière saison.

Ils sont forts quand même, parce que je répète à qui veut l'entendre, moi aussi, que c'est la meilleure série de tous les temps alors que je me suis ennuyée intensément pendant 2 saisons.

lilo2 a dit…

Salut Marie !
Je te trouve vraiment tenace d'avoir tenu 5 saisons avant d'avoir le déclic...
Je suis grande consommatrice de séries mais je n'ai jamais eu envie de regarder celle-ci jusqu'à maintenant. Mon top 5, jusqu'à aujourd'hui (dans l'ordre) : The wire, Bron/Broen (version scandinave), Sherlock, Engrenages et Games of Thrones.
Je suis très branchée polar en fait.
Je vais peut-être m'y mettre quand même à BB.... Je veux pas mourir idiote... ! Et si je commençais par la saison 5 tout de suite ?
des bises .
PS : Luther (saison 1 et 2) est très valable aussi, ainsi que "Broadchurch", méconnue mais à découvrir et bien sûr "Rome", un bijou. (j'aurai du faire un top 10).

Anneso : je retiens "true detective" à découvrir.merci !

Lise a dit…

C'est drôle, moi la 5e saison c'est celle à laquelle j'ai le moins accroché (enfin surtout la seconde partie). Toute la période "Gus" est quand même assez incroyable il faut dire :)

floflo a dit…

J'ai regardé breaking bad un au début d'été de ma première, mon père était à l'hôpital à shanghaï, ma mère était restée là bas et moi j'étais rentrée à Paris et je vivais avec deux de mes meilleurs amis. C'était le grand bordel, on avait installé un grand lit au milieu du salon et vu que malgré le soleil timide de juin je n'avais aucune envie de sortir on a décidé de se taper des films à longueur de journée, et puis aussi une série, Breaking Bad. J'ai été emballée dès le début, à chaque fin d'épisode on était comme des fous, cette série c'était carrément un échappatoire, pas forcément dans un monde plus rose, ni plus joyeux, mais justement, ça m'emmenait dans un autre réel, c'était le début d'une aventure, c'était avec mes potes et du coup ça m'a vraiment plu. Par la suite j'ai assidûment continué et à chaque saison c'était un peu la même euphorie, on se retrouvais à chaque sortie d'épisode où on s'appelait pour en parler. J'adore cette série pour plein de choses (jeu d'acteur incroyable, l'évolution du personnage de Walt, la tension si bien entretenue) mais en fait je crois qu'elle restera toujours une série sentimentale pour moi (alors qu'a priori on l'imagine mal avoir ce rôle)

(au fait Marie, rien à voir, je sais, mais j'attend avec impatience ton top 10 des films en 2013 !!)

Faust a dit…


"Rectify", superbe, vraiment.

Bisous Marie, contente de te lire de nouveau.

Faust a dit…

En fait le mot n'est pas superbe. Peut-être plus difficile, et éprouvante. Mais un peu superbe, quand même.

Douce nuit.

judith a dit…

Depuis Lost, Marie??? Mais naan, depuis Six feet under!!

Marie a dit…


Le cabinet des rugosités: TREME j’a jamais regardé…
Bisous

Jess: ok tu me dis!

Manoushka: ahahaha j’adore <3

Aloxx: la fin est sublime… H qui se couche sur J.
Sublime <3

daphné: Ah ouais?

Anonyme: oui ça m’ennuie. et je trouve ça prétentieux. C’était peut être pas le moment…

cupcakemusictea: en fait elle est vraiment grande ;-)

Ysabelle: oui c’est punch. Surtout la sison 1.

By Noemie: C’est étrange comme on est beaucoup à s’y être ennuyé …

lilo2: grave :-)
Merci pour ton top 5. BRON?
Bisous

Lise: Ah ouais?

floflo: Merci pour ton commentaire <3
Je suis en train d’écrire le top 10 des films.
Bisous

Faust: Je ne connaissais pas, merci du conseil je vais essayer.

Judith: Lost c’est après?

lilo2 a dit…

Bron/Broen est une série scandinave vraiment géniale, avec des personnages étranges et attachants. C'est une série policière dont on a du mal a décrocher. Mais je te conseille d'aller voir sur le web pour te faire ta propre idée. Cette série est tellement bien qu'il y a plusieurs remakes (américain, français et anglais, rien que ça !).

glouton barjotte a dit…

True detectives, bon départ (Woody forever)
Sinon j'ai bien aimé le "nique sa mère" à ta connexion internet, je pensais etre la seule gonzesse de plus de 30 ans à parler encore comme ça!
Au fait tu as senti havana vanille?

bénédicte a dit…

non mais rassure-toi marie, je "découvre" breaking bad. Je me suis mise à regarder il y a même pas 2 semaines et j'en suis à la saison 3, je suis happée complètement (3 ans ? 5ans ? après tout le monde)
j'adore, c'est mortel
plus j'avance et plus j'aime
et les musiques aussi ...

Anonyme a dit…

Je viens de commencer breaking bad, j'en suis à la fin de la saison 1, et j'ai pas du tout accroché, comme toi Marie. Les acteurs sont bons sans plus (un peu trop clichés à mon goût), l'histoire est tout ce qui'il y a de plus banal, je m'endors devant.
Ça m’embête un peu de devoir me farcir 4 saisons avant de m'y intéresser...

En revanche, je dis oui oui et re-oui pour True Detective qui est GE-NI-AL dès le premier épisode. (Dès le générique enfait!)