Pages

5.11.13

VICE...





(Je voulais écrire un post sur la cigarette (sur mon arrêt, 3 ans plus tard) et je suis retombée sur ce vieux post, il m'a fait sourire et j'ai eu envie de le reposter... voilà le pourquoi du comment. Je suis la reine du point de suspension, la ponctuation du sous-entendu, mais alors en 2007 j'en étais carrément l'impératrice)

Surfer sur internet... Marcher... Chanter à moitié habillée dans ma salle de bain... Enfiler mon baggy sur un pied (oui, je sais, je craquouille du jean's mais je vais y revenir)... Tenter de mettre mon t-shirt gris de la journée qui ressemble vaguement à celui d'hier... Finir de poser le Khôl sans trop déborder dans mes yeux...

Prendre une briquet... Ou des allumettes, peu importe, je suis pas sectaire du feu!
Choper un paquet de menthol parce que depuis que j'ai repris, c'est les seules que je supporte... Les fumer elles, c'est ne plus être taxée à chaque minute... Un peu comme quand on me demande un chocolat et que je dis qu'il ne me reste plus que des After Eight... Plus un seul gourmand à la table...

Écouter les crissements du tabac quand il se fait lécher par la flamme... Aspirer... Souffler pour essayer de tout enlever... Mettre Making Plans for Nigel très fort... Chanter très faux parce que je suis trop une deglingo... Respirer... Regarder les nuages tout opaques devant mes yeux et me dire que c'est vraiment mal... Vaguement culpabiliser... Vite parce qu'après c'est trop et pis je culpabiliserai plus tard... Se dire que le goût n'est pas si bon que ça, alors pourquoi continuer... Et pis me dire que je bois jamais et que je suis pas toxicomane alors c'est pas un drame... Argumenter mon propos face à mon conscience et mon hypocondrie en leur disant qu'en plus je mange bien... Vraiment...

La remettre dans ma bouche et adorer ce "pouce" pour adulte vachement plus rock n'roll que mon vrai doigt. .. Réaspirer... recracher en faisant des ronds... Ou presque des ronds mais comme personne n'est là, ça reste sexy... Se prendre pour une fille qui transgresse parce qu'elle est parquée partout dehors et de moins en moins dedans... Penser que les autres sont cons avec leur truc du tout qu'est parfait et du rien qui dépasse jamais... Sourire en se disant que c'est sa faille et que, comme de toutes façons on nous aime pour ce qui est faillible, c'est pas un vrai défaut...

Aller à la fenêtre... Se dire que ça serait bien d'arrêter pour être encore plus belle de partout et encore plus oxygénée... Savourer les dernières bouffées... L'écraser en faisant bien gaffe de pas la laisser encore un peu allumée... Se laver les mains, et la bouche et les dents...
Putain... J'adore fumer...

(Bon maintenant je fume plus, mais je te raconte ce que ça m'a appris demain.)

9 commentaires

Le cabinet des rugosités a dit…

J'ai arrêté quasiment un an comme ça sans rien du jour au lendemain, profitant d'une crève qui m'avait mis sur les genoux. Les premiers temps ont été savoureux. J'y étais arrivée, et je me sentais tellement bien que j'en devenais hyperactive, fallait bien compenser. Et surtout, j'avais une sensation de légèreté que je n'avais encore jamais ressenti. J'avais même maigrie. Et puis vu que je sortais beaucoup, je trouvais que ça en jeté grave ! Puis les choses se sont compliquées et j'ai commencée à me replier sur moi-même et manger tout ce qui passe. Salé sucré peu importe. résultat, j'ai pris 10 kg et une méchante envie de fumer. Je refume depuis, et pas mal je l'avoue, mais j'aime trop ça en réalité. C'est mon chocolat à moi, mon régal, ma faiblesse ;D
Sylvie

Camille a dit…

Je m'en souviens... A l'époque, j'étais pareille et pas envie d'en sortir. Puis j'ai tout stoppé en septembre 2009 parce qu'à l'époque j'ai eu une grosse remise en question sur mon alimentation et je me suis dit que si je voulais mettre des "bonnes" choses dans mon corps, il fallait être cohérente jusqu'au bout.

Anonyme a dit…

Oui bah raconte nous vite, parce que là ton post me donne l'envie de reprendre mais alors.....!

Cécile a dit…

Ah merci Marie pour le "on nous aime pour ce qui est faillible", rien à voir mais ce ptit bout de phrase va m'aider pour demain! ;)

Corinne a dit…

Génial ce post, et tellement parlant pour une ancienne fumeuse comme moi..
J'ai arrêté il y a 10 ans (pour la 3e fois ;) ) mais, autant pendant 10 ans nickel, pas une envie de transgression, mais la... ffff ben F...k et j avoue que régulièrement depuis cet été, une petite clope ou 2 dans une soirée n est pas de refus et comme tu dis... Putain ce que j aime fumer aussi...
J espère ne pas reprendre mais parfois ça fait du bien de lâcher du lest un peu sans se prendre la tête parce que "c'est pas bien".....
mais la c'est vrai qu en lisant ce post, j en aurais bien griller une ;)

Cecile Fitrzyk a dit…

Quelle ....
Force quand...
même pour....
arrêter...
de fumer... :D

Anonyme a dit…

J'ai jamais fumé, même pas à l'adolescence pour essayer, alors je ne juge pas, ça a l'air vraiment dur d'arrêter, mais... j'ai un ami en train de mourir de ça, il laisse 3 filles de 19, 9 et 6 ans qu'il ne verra pas grandir, il ne connaîtra pas ses petits enfants... Alors je suis contente que tu aies arrêté et quand je vois quelqu'un fumer, j'ai envie de l'emmener de force visiter cet ami, mais en même temps cet ami a des amis qui le voient partir avec tout ce que ça implique de déchéance physique et qui continuent à fumer quand-même... Ça me rend triste. Oui je suis la casse-c**** qui dit aux gens que c'est pas bien de fumer, de boire de l'aspartame, de pas manger bio, etc. Mais j'ai envie de dire qu'il faut prendre soin de soi avant qu'il ne soit trop tard. Prendre soin de son corps, tous les jours, l'aimer et le chérir :)
Bisou Marie, take care
Clochette/mélisande

Nunu a dit…

Un peu hors sujet mais.. c'est quoi le problème avec les After Eight ?? Gné ? (oui je sais mais j'aiiiime ça ^^)

Marie a dit…


Le cabinet des rugosités: Je comprends…
après tu l'as fait fastoche, c'est vachement cool quand même…
je t'embrasse Sylvie

Camille: La bouffe j'ai encore du mal… je suis nulle pour ça…

Anonyme: Ahahaha C'est bon ayé!

Cécile: :-) C'est vrai, non?

Corinne: Ca je peux pas moi… une de temps en temps… impossible!

Cécile: Tu me respectes hein ;-) Coquine…

Clochette: et je le comprends… Normal. J et'embrasse.

Nunu: ahhahah toi je suis sûre que t'aimes les gâteaux Chamonix? :-)