Pages

8.11.13

BLOG ET INTIMITÉ

matthew gray gubler TR

(Matthew "bonjour" Gray " bonsoir" Gubler )

   

(M.I.A. et The Weeknd, je la découvre en même temps que vous, en écrivant ce billet...)*

J'avais bien envie de parler blog et fonctionnement aujourd'hui.

Vous me demandez très souvent ce que je fais dans la vie, si j'ai un mec, ce que je préfère prendre au petit dej' (enfin genre quoi...) et je suis toujours un peu bloquée pour vous répondre.
C'est d'autant plus bizarre que je raconte sur ce blog des choses relativement intimes. Même moi je ne comprends pas  pourquoi je mets tant de choses dans des cases hermétiques alors même que mon lectorat est bienveillant et encourageant...

Je raconte certaines choses directement liées à mon âme et  ne ressens jamais de gêne à les aborder avec vous, mais pour d'autres, pourtant moins "implicantes, j'ai plus de mal. Probablement parce que je ne suis pas à l'aise avec tout... oui c'est sûrement ça...

Je n'ai pas du mal parce que je catégorise ma vie, j'ai du mal parce que j'ai encore une vraie méfiance à l'égard de certaines réactions que ça pourrait susciter.

Dans le même temps, je n'aime que ce qui est personnel et intime dans le blogs des autres (je ne sais pas si pour vous c'est pareil...).

Je n'aime que quand ça parle avec sincérité. Ce n'est pas que je cours particulièrement après l'indécence et l'impudeur mais il se trouve que ce qui m'intéresse le plus est le naturel... Le vrai naturel, pas celui qui est singé sous des formules un peu cool pour "cabotiner" la proximité, non un truc d'humain à d'humain.
Ce que je préfère c'est quand ça sent le coeur non le calibrage.

Bon je m'égare ce billet va encore être une succession de nappes disparates.

Il ya  donc des aspects "intimes", "personnels" dont je parle sans problème ici, d'autres, probablement parce que je ne sais pas quoi en dire, je bloque. C'est à dire que je m'interroge encore sur la limite Chic fille / Marie. La chic fille trouve que dans tous les aspects je pourrais trouver des choses à en dire (et même que ça serait hyper utile et sûrement décomplexant pour d'autres personnes... On aime bien savoir qu'on est pas seul, c'est tellement important...)  mais Marie bloque elle trouve que des choses n'ont pas à être dites. La chic fille trouve au contraire que ça serait bien, elle argumente, mais Marie, psychorigide (et un peu atteinte d'un dédoublement de personnalité si je peux me permettre) bataille encore.

Mais je trouve ça nul de bloquer, ça empêche mon blog de prendre un peu plus en envergure. Quitte à y aller, quitte à dire, autant y aller pour de bon, sans se censurer, pas des tripes étalées, juste le coeur un peu plus devant.


Et c'est donc là qu'est situé la plus grosse de mes problématiques à laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse satisfaisante.
On pourrait se dire qu'on s'en fout, que je ne dois rien à personne, que je réponds à ce que je veux (ce que je pense d'ailleurs au plus profond de moi) ou plutôt analyser et voir pourquoi gêne il y'a.
En plus c'est pas forcément ouf les domaines de ma vie où je fais ma mystérieuse. Non parce que c'est pas comme si j'étais une espionne...

Si les blogs "puissants" de la blogo fille (j'imagine que c'est pareil dans les autres domaines) paraissent de moins en moins intimes ce n'est pas par souci de polissage, non, c'est parce que leurs auteurs ont été confrontés à une vraie agressivité de la part d'un certain lectorat. Et même si on est cool avec soi, à l'aise  ça pique un peu quand c'est violent.

(Si certaines me lisent ici, ça m'intéresserait vraiment que vous en parliez en commentaire).

En fait, si je vous en parle ici, c'est aussi pour avoir votre avis sur la question. 
Mon blog n'est plus lu que par ma mère, ma mamie et mes copains, non il y a aussi des gens que je ne connais pas.
Mais j'aime écrire ici sur des problématiques qui me passionnent et j'aime grave avoir votre avis sur tout ça.
La direction originelle de mon blog, la mode et ses variations a quasiment disparu, le blog est parti vers d'autres choses et c'est cette autre chose que je préfère. 
Je voudrais vous parler de l'amour, du couple, du célibat, du travail, des responsabilités, de la trouille, de l'ambition, de l'amitié, des garçons cool, des cons, des jours avec, des jours sans mais vraiment sans... 

Mais je ne sais pas si ça serait si bien ou si utile que ça... Et puis je me souviens que finalement dans ce blog, c'est que mon intime te parle aussi à toi, et que ça serait bien d'essayer de transformer un truc un peu naze en un truc joli... Tu vois? 

ce post est bordel, bordel je sais, mais je ne vois pas comment j'aurais pu mieux faire. 

Vous la situez où l'indécence vous? 

(Je me souviens d'une lectrice qui m'avait dit en substance qu'elle en avait marre que j'utilise mon blog comme un outil analytique (elle a jamais fait d'analyse sinon elle ne pourrait pas dire ça)... Ca m'avait grave vexé à l'époque (ouais j'ai une période de vexation dans ma vie, ça a peu duré mais laisse tomber, si je me sens de te le raconter je le ferais) , mais je me demande si elle n'avait pas un peu raison et si se préserver ça ne serait pas aussi de mettre un peu moins de soi... )

Est-ce que vous aussi ce qui vous intéresse le plus c'est le naturel chez les bloggueurs que vous aimez lire?

Est-ce que tu veux qu'on parle d'amour? ♡__♡

* Ayé, j'ai écouté le son...Mouais, gentillet je dirais... pas convaincue alors que sur le papier ça faisait palpiter mon petit coeur de R&B...

64 commentaires

Amély a dit…

J'aime un blog souvent parce que j'aime la plume, le style de son auteur...
Et je comprends vraiment ce souhait de ne pas trop aller dans l'intime... Je suis une toute petite blogueuse, et je préfère rester dans la légèreté, et même comme ça, je m'en suis pris plein les dents ! Les réactions des gens peuvent être tellement violentes parfois !!

audrey sasha a dit…

Alors tout d'abord, je ne fais pas partie de ta famille ni de tes amis, et je te lis, je viens ici régulièrement en espérant qu'il y ait un nouveau post alors non non ton blog n'est pas lu que par ton entourage!!
Deuxièmement, ce que j'aime ici c'est que justement tu abordes des sujets intéressants, qu'aucunes autres blogueuses n'abordent, ou alors pas aussi bien que toi a mon goût... Alors oui j'adore te lire, j'adore lire tes états d'âmes et tes questionnements sur des aspects de la vie!!!
Et même si je suis curieuse de savoir effectivement ce que tu fais dans la vie, je peux comprendre que tu ne veilles pas en dire trop, par contre ça n'empêche pas de parler d'amour!! Oui oui oui oui parlons d'amour!!!
Continu décrire en plus tu es douée ) a
Mes yeux)
Bisous Marie

Marie Païennes a dit…

Salut Marie,

Tu vas rire mais au début avec mon blog c'était pareil, je voulais parler mode et finalement je me retrouve à parler de questions existentielles, de ma vie de tous les jours, de ce que je ressens au plus profond de moi (j'ai eu du mal à dire que j'avais peur, que moi aussi je suis une grande analysante et que je suis en analyse hihi).

Moi aussi je veux du vrai et je te lis plus assidument depuis que La chic fille bascule (peut être ?) de plus en plus vers la vraie Marie ....

Bisous

Marie

A. a dit…

J'aime savoir ce que font dans la vie (professionnellement) les personnes dont je lis les blogs. Souvent ils ont un univers professionnel éloigné du miens, et ça me permet de découvrir autre chose, d'apprendre d'autre chose. Parfois c'est même des métiers que je ne connais pas et jamais j'aurais pu imaginer que ce genre de métier existe. Et je trouve ça géniale. Je trouve qu'il a tellement de choses qu'on imagine pas, des personnes qui vivent autrement que nous et je trouve intéressant d'en avoir un aperçu, de partager un peu leur univers....
Et je veux bien qu'on parle d'amour et de couple, de célibat, de non-couple, d'autre forme de couple, du travail, du chômage, des responsabilités, de la trouille, de l'ambition, de l'amitié, des jours avec et des jours sans....je veux bien qu'on parle de tout ce qui fait nos vies.
Et j'aime bien ta façon de parler de tout ça.

severi27 a dit…

Je me suis posée la question de l'impudeur ou de l'intime quand j'ai parlé ouvertement de mon cancer ou du suicide de mon père sur mon blog mais comme je n'ai honte de rien, mon histoire étant ce qu'elle est, je n'avais pas envie de cacher une partie qui pourrait s'avérait inavouable pour d'autres, j'assume tout. En même temps, je n'ai reçu aucun commentaire désobligeant, je n'en ai d'ailleurs quasi jamais malgré les visites du site, je n'ai donc pas de nouvelle direction à prendre en réaction. Concernant la maladie, quand Angelina Jolie a publiquement déclaré qu'elle avait subi une double mastectomie, il y avait les pro et les anti par rapport à sa démarche, mais finalement si son cas aide d'autres personnes, je ne vois pas où est l'impudeur. A mon sens, il y a une façon appropriée à parler de tout, il faut juste être en accord avec soi, le reste n'est qu'une question de perception différente selon les individus, de réception mais d'une manière générale, la parole doit rester libre.

Cecilia a dit…

Je pense que les lecteurs de ton blog qui apprécient vraiment ce qu'ils trouvent ici s'en foutent pas mal de savoir que t'es comptable/designer/fleuriste et que ton mec s'appelle Alphonse.

Moi je kiffe l'analyse justement, parce qu'on est des être humains, tous un peu torturés du cerveau et franchement, les fringues c'est cool aussi (on a besoin de légèreté) mais, sauf ton respect, on peut trouver ça ailleurs. Ce qui est appréciable chez toi, c'est la façon dont tu abordes des thèmes de manière décomplexé, avec cette proximité qui te caractérise.

C'est hyper intime ce que tu fais (et j’apprécie beaucoup ce qu'est devenu cet espace, ce que tu dis et ce que les lecteurs disent derrière, c'est tellement riche) mais en même temps, on connait pas ton état civil et perso, j'm'en tape. C'est préférable à une blogueuse qui te raconte toutes les détails croustillants de sa vie et qui se contente de balancer un appât à la "et vous, vous portez des collants fleuris en hivers?" en fin de billet.

T'es surement la seule à pouvoir situer ta frontière décence/indécence. Si ça te met mal à l'aise de l'écrire, ça nous mettra mal à l'aise de le lire.

Anonyme a dit…

Il y a les blogs que l'on lit, l'esprit léger, enclin à la futilité. Et puis il y a ton blog, Marie ; la chic fille. Cet espace, le café-philo du web, j'aime y venir, pour éveiller mon esprit critique. Dans toute cette nébuleuse des blogs, tes articles dénotent, par la teneur de leur réflexion. C'est cette profondeur et cette sincérité que je recherche en te lisant. C'est essentiellement depuis la démarche Dead Fleurette que je te lis différemment. Avec plus de questionnement. Et souvent, tu m'aides à m'interroger autrement, à affiner mes interrogations.Je comprends tes hésitations, cependant, mieux te percevoir, aiderait sans doute à appuyer ton raisonnement. Continue donc, stp, ton remue-méninges, il nous est nécessaire.

Blandine a dit…

Marie, Marie la Chic Fille.
Je te suis depuis tes débuts, et j'ai en partie appris et évolué grâce à toi et tes réflexions. La seule chose que je peux te conseiller de faire est la suite : écrit un post avec les données intimes les moins importantes que tu ne nous as jamais encore dévoilées. Tu tâtes le lectorat, les commentaires, les réactions Et si tout se passe bien, approfondis petit à petit
Et évidemment, tu verras comment tu te sens toi, au fur et à mesure, avec ce que tu nous dévoiles

Merci pour ce blog cher CF,

Avec amour et tendresse.

bynini a dit…

Chaque jour je me demande: marie la chic fille a-t-elle fait un nouveau post? tu es même dans ma barre de favoris (et même mon mec te lis, c'est dire)

Je peux comprendre ton point de vue de ne pas tout partager et de ne pas rentrer dans ton intimité...pourtant c'est bizarre j'ai l'impression de te connaître. Comme si chaque article me permet d'en apprendre un peu plus sur toi et surtout de débattre de pleins de sujet (épineux) que nous rencontrons presque toutes.

En faite ton blog est parlant.Sincère. Vrai.

Et visiblement quand on apprécie la personnalité de quelqu'un on a envie d'en savoir un peu plus parfois...
Tu nous parles d'amour (mais on se dit : est-elle en couple?)

Peut être as-tu peur du jugement et tu préfère garder un coté secret, intime que tu gardes pour toi. et je comprends.

Ton blog est pour moi le plus inspirant, j'aime réellement ton style d'écriture, cela ne m'ennuie jamais, me passionne même.

Bises et bon week la chic fille

Cindy

Anonyme a dit…

Idem pour moi, je délaisse un à un chaque blog et lorsque je réfléchis bien, tu es la seule que je continue à lire vraiment, assidûment. Peut-être est-ce parce que moi aussi j'ai changé. A vouloir au début suivre les dernières tendances, puis, progressivement, à m'en foutre complètement (bon ok pas complètement...) à me lasser de tous les posts sponsorisés inondant la blogosphère, j'ai voulu trouver autre chose. Certes je ne connais pas Marie, mais la chic fille, ses adictions, ses envies, ses kifs, et même son papi ! Et à la fois je me dis que je ne connais rien de tout cela mais ce n'est au fond peut-être pas si grave. Puisque tous ces posts, et la réflexion qui s'en est suivie, m'ont aidé à mieux me connaître moi.
et là, c'est à Marie que je dis merci,
continue <3
Margaux

Alexandra a dit…

Moi je suis complètement fan de tes questionnements!!
Sérieux, depuis que je suis petite on m'a toujours reproché de me poser trop questions...
Mais j'ai besoin de me questionner perpétuellement, sur le mieux, le bien, le moins bien , le mal.. C'est d'ailleurs comme ça que l'on fait des découvertes (de fou souvent !!!)et puis que l'on avance.

L'avantage ici, c'est qu'on reste plus ou moins anonyme les uns par rapport aux autres (on ne se connaît pas personnellement), on peut donc plus facilement se livrer et enlever le filtre! Moi c'est ça que j'aime.

Tu te poses des questions qui ne m'auraient sûrement jamais effleuré l'esprit:c'est ça que j'aime.

Alors oui! parle nous d'amour et de la marque de ta brosse à dent :-p

à très vite
Des bisous

lenna a dit…

Marie, c'est ton naturel qui nous attire, les questions que tu te poses vraiment et qui du coup nous interrogent. il y a une vraie force dans la vulnérabilité dont tu fais preuve dans ton blog, et c'est ce qui nous fait revenir. ne nous donne pas de détails personnels si tu n'es pas à l'aise, mais dis ce que tu penses vraiment. c'est ça qui nous touche.
love love love
lenna
ps : je fréquente d'autres blogs mais je ne poste des commentaires que sur le tien, et j'aime bien lire les commentaires des autres lectrices et lectures

mimi a dit…

Bonjour Marie,

je trouve que les autres blogs que je lis depuis plusieurs années ont changé... en moins bien, je l'avais dit dans un commentaire je crois, je trouve qu'en se professionnalisant une certaine distance s'est installée et quand je lis les articles ca me donne souvent trèèès envie d'acheter (ce dont à 90% je n'ai pas les moyens) mais pas grand chose d'autre.

Le tien aussi a changé... mais en mieux, et au lieu d'avoir envie d'acheter j'écoute une chanson, regarde un film, une photo ou réfléchis à la manière dont ta pensée a raisonné (ou pas ;-) ) en moi.

Alors fais comme tu sens, comme tu as envie, moi ca m'ira!
Bises, Emilie*

Les causettes de Célestine a dit…

Si j'aime ton blog, c'est justement parce qu'il parle vrai et fait réfléchir sur les choses de la vie, les choses importantes. Les choses qui nous touchent tous et toutes (ou pas, mais moi en tout cas). Et pour que ce soit si intéressant, c'est certainement parce qu'il y a une grosse part de toi, de l'humain, dedans.
Après, tu vas me dire que c'est facile de dire ça quand moi, sur mon blog, je ne parle que de choses futiles sans jamais vraiment dévoiler quelque chose de personnel. Donc faut un sacré courage aussi, sans doute. Et l'envie de le faire aussi. Et c'est sûrement ça la réponse: si t'as envie, fais-le, si t'as pas envie, fais-le pas. :)
Mais merci de parler de toi, de tes réflexions, parce que ça me fait réfléchir moi, dans le bon sens du terme.
Steuplé, arrête pas!
:)
Célestine

Anonyme a dit…

Salut la Chic Marie!
Il n'y a pas longtemps, en lisant un de tes billets, j'ai commencé à essayer de deviner ce que tu pouvais faire dans la vie (professionnellement j'entends) et comment cette profession (ainsi que les choses plus concrètes que tu mentionnes dans ce post)pouvait influencer ou pas ta façon de voir les choses.
J'espère exprimer correctement ce que j'ai en tête, mais si tu es, je sais pas moi, chanteuse RnB dans la vie, ou agricultrice ça peut apporter un éclairage intéressant sur tes propos?
Après c'est vrai qu'à force de te lire on peut avoir l'impression de te connaitre et cette limite que tu t'imposes est légitime... Ton blog est déjà très intime d'une certaine façon (je suis sure que pas mal de personnes n'ont pas de discussion aussi profonde avec leurs ami(e)s ) alors je comprends que tu veuilles te préserver!
Mais la petite curieuse qui se cache au fond de moi (la vilaine ;) )voudrait savoir quel métier tu exerces, mais juste parce que tu es tout le temps en vadrouille, alors ça attise ma curiosité ;)
Quelle que soit ta décision, KEEP ROCKING Marie, je kiffe ton blog!!!
Laurie

Anonyme a dit…

@mimi: c'est vrai ce que tu dis, j'ai d'ailleurs arrêté de lire certains blogs, parce que j'avais limite l'impression de lire une page de pub... et de subir, d'une mauvaise façon, une frustration qui ne me ressemblait pas...
Laurie

audrey sasha a dit…

Et je me disais que toi aussi tu te demandais peut être qui nous étions, nous t'es
Lecteurs que tu ne connais pas dans la vie de tous les jours?

Shintzi a dit…

Bonjour Marie,

Je trouve ton article très intéressant dans le sens où je vois de plus en plus sur youtube des personnes raconter leur vie et/ou filmer des moments de leur vie alors qu'ils ont des milliers d'abonnés. Pour ma part, je trouve cela parfois gênant. Personnellement, je n'aimerais pas révéler ce genre de détails de mon intimité. Selon moi, c'est là où se trouve la limite. Pour l'instant je te lis toujours avec attention car j'aime beaucoup ton écriture, et les sujets que tu aborde me parlent.
Gardes ton blog comme un endroit personnel.

Sarah

Anonyme a dit…

1ère fois que je commente parce que ton post me parle beaucoup beaucoup pour tout un tas de raisons. Bref pour ma part je dirais change rien je t'aime bien comme ça et je me fous complètement de ton intimité en espérant que tout roule pour toi de ce côté. Pour tout dire j'aime pas quand les gens étalent leur vie privée et pourtant comme toi j'aime leur sensibilité, leur humanité, leur intelligence. Tu ressens peut-être toi le besoin d'en parler et dans ce cas là y a aucune raison que tu le fasses pas, c'est ton blog hein! Malgré tout sans que tu évoques les sujets plus personnels je trouve ton blog extrêmement touchant, attachant et émouvant (oui tout ça!)Je trouve que la pudeur se fait rare de nos jours, c'est mon côté réac qui parle, et c'est un vrai défi de garder cette "limite".

Linda a dit…

Hello Marie,

Si j'aime passer par ici c'est pour TOI! Le toi d'aujourd'hui comme le toi d'avant. Pour le ton que tu mets à nous raconter tes in et tes out. Et c'est chouette comme çà.

Voilà!
A bientôt
L'

Methedrine a dit…

Je rejoins les avis de Audrey Sasha et Cecilia plus particulièrement mais les autres aussi.

Je lis les blogs depuis plusieurs années. Il y a deux blogs que je visite avec le même engouement depuis le début. C'est le tien et celui de Karla Deras. Celui de Karla parce que l'image que me renvoie cette fille me fascine.
Le tien parce que tu es devenue plus qu'une simple blogueuse. Tu poses de bonnes questions. J'aime la tournure qu'a pris ton blog cette année comme cette "coupure" que tu annonces pour les vacances mais aussi l'émergence de sujets comme la fidélité et les réflexions sur la "beauté". C'est très agréable de te lire parce qu'on a accès à de vraies réflexions. Même si je ne commente pas, j'apprécie de lire ton point de vue et celui de celles qui participent au débat.
je me souviens du "portait" qu'avait dressé superbytimai illustrant la video de votre rencontre qui exprime exactement ce que ton écriture nous renvoie de toi. Le "surfeuse et cérébrale" m'avait beaucoup marqué. Ce te va bien.
Concernant ton intimité, je trouve que garder des zones d'ombres notamment sur ton travail et ta vie privée est important. Ce qui importe c'est ce que tu partages avec nous et non ce que tu ne partages pas.

Methedrine a dit…

J'oubliais! Parlons beaucoup d'amour :-D!

Redrose a dit…

Personnellement je suis carrément pour parler d'amour, de couple et de célibat ! C'est d'ailleurs ce que je recherche d'une certaine manière à travers la lecture de ton blog et des blogs en général : enrichir ma réflexion au contact de celle des autres, la lecture de ton blog me permet de réfléchir sur moi et d'avancer d'une certaine manière (je pense notamment à ton article sur la fidélité). Bien sûr je comprends les limites que se posent beaucoup de blogueuses pour se protéger, c'est légitime je trouve, mais paradoxalement ce sont des blogs que je délaisse car ils ne me "parlent" pas, ne me touchent pas. Donc oui je suis d'accord avec toi, moi aussi je recherche la sincérité et c'est ce que je trouve à travers ton blog, tes articles me font du bien et m'éclairent. Je traverse une période un peu compliquée, une rupture amoureuse à digérer, et je lis d'autant plus ton blog, ça me fait cogiter (mais dans le bon sens du terme, pas dans le sens prise de tête) ! Bonne soirée !

Jade Cactus a dit…

perso, quel que soit le sujet que tu aborderas tu toucheras forcément la plupart d'entre nous. Evidemment qu'on a envie que tu ne te retiennes pas sur les sujets qui te font réfléchir, que ça concerne la société, la vie des femmes, la beauté ou l'amour et le travail (ou autres ^^). Je crois que ce qui est le plus important c'est que tu ne te forces pas; parce que ça se sentirait dans tes mots et que ça t'éloignerait peut être du blog si les sujets abordés deviennent comme des contraintes.

ps : j'ai trop du mal à commenter chez toi ces derniers temps, à force d'attendre que finalement tu ne répondes pas aux coms. Je sais que c'est nul, que je devrais me contenter de participer,et je sais que tu n'auras rien à y répondre. Mais bon, juste pour dire que je continue à te lire...

Camille a dit…

Tu blogues existentiel et c'est ça qui plaît, on vit quelque chose avec toi. C'est très impliquant et je comprends que ce soit parfois lourd à porter. Et tes escapades de temps à autre doivent être une nécessité. Tu dois vivre des choses assez "violentes" avec ton blog (souvent dans le bon sens, parfois dans le mauvais). Alors avec tout ça, je pense qu'on serait très peu à y arriver. Mais toi je trouve que tu t'en sors très bien : malgré toute cette implication, on ressent ta distance, ton recul, ta pudeur et c'est vachement bien d'être comme ça. Préserve-toi, c'est nécessaire. C'est sûr que pour nous, lecteurs, avec la proximité que l'on ressent vis-à-vis de toi, il y a une forme de volonté d'appropriation et notre curiosité nous pousserait à en savoir un peu plus. Seule toi sauras si tu as envie de le faire, si ça sert ton propos, si ça fait partie de ta démarche, et je sais bien que celle-ci n'est pas arrêtée. Cette façon d'être ne vient pas naturellement quand on est beaucoup dans le contrôle. Alors, qui sait, peut-être que la Chic fille évoluera en étant plus dans le lâcher prise ? En tous cas, on te suivra.

Emmanuelle a dit…

C'est drôle, je suis depuis longtemps curieuse du métier que tu exerces, mais pas du tout de savoir ce qu'il en est de tes amours... Parfois aussi, comme j'aime beaucoup l'aspect "analytique" de ton blog, je déplore que tu te perdes (selon moi) dans les rayons du développement personnel au détriment d'une psychanalyse digne de ce nom. Et conclusion : ben je projette pas mal sur toi hein, mais j'essaye d'en être au maximum consciente et donc, la plupart du temps, de canaliser ces projections, qui pourraient donner lieu à des commentaires inquisiteurs ou donneurs de leçons de ma part (j'ai considéré ce post comme une journée porte ouverte :-).
Conclusion bis de la curieuse pulsionnelle : dis-nous tout (et assez vite si possible).
Conclusion ter de la sainte lectrice respectueuse : fais comme tu le sens, et sans te forcer, bien entendu...
Le bon wwek-end

Carole a dit…

Coucou j'ai beaucoup commenté pendant longtemps à ton blog, et maintenant j'ai plus trop le temps ni les idées, donc je relis silencieusement ! mais en gros je connais ton blog depuis 2007 (ça nous rajeunit pas tout ça)
et je t'avoue que en tant que personnalité+blog que j'adore, je me suis TOUJOURS demandé qu'est-ce que tu faisais comme boulot, si t'avais un copain et tout et tout ! c'est genre je suis tellement curieuse que j'adore savoir tout ça sur les gens ! si tu commences à partager plus de choses de ce coté je serais ravie !

Anonyme a dit…


Et moi, je ne suis pas du tout curieux, ma chère Marie.

Please, write what you want, stay who you are, I'll always be there ;-)

Love,
Brian

Anonyme a dit…

rappelles-toi Marie, il y a quelque temps il y avait des commentaires + ou - méchants qui venaient se greffer à tes posts ; tes lectrices en venaient à te défendre dans leur propre commentaire. Tu remarqueras que ces intrus(es) n'interviennent plus, ils (elles) se sont lassé(e)s, et tes fidèles sont toujours là.

Chacun de tes posts appellent à être commentés. Tu nous parles directement car cela passe par les sentiments et le ressenti. La vie quoi.

Nous dire si tu as un amoureux (ou pas) n'a rien de plus personnel que ce que nous abordons ici. Nous ne te demandons pas sa photo. Aucunement. Tu nous parles souvent de Yassine. Est-ce intime de révéler le nom d'un ami ? non je ne crois pas. Il fait partie de ta vie, te fais découvrir des films, des musiques et que toi, tu partageras (ou pas) avec nous. C'est le cheminement de la vie.

En résumé, tu m'as fait découvrir Xavier Dolan, nous ne sommes pas d'accord sur Booba, je ne vais pas arrêter de fumer car tu as arrêté depuis 3 putains d'années !! tes lectrices veulent échanger avec toi, et rare sont les blogs qui refletent la vraie vie.

Oui tous les étés tu nous emmerdes à nous abandonner comme ça, la faute à ton métier que nous ne connaissons pas ; bon ben on se dit que la rentrée nous apportera de nouveau Marie. On patiente.

Sur ce, vive le Labello
Siouxsie

floflo a dit…

Je lis ton blog depuis quelque temps maintenant, mais pas assez pour avoir connu la partie "mode et ses variations", même si je suis allée faire quelques tours dans les archives. Ce qui m'a plut chez toi, ce qui m'a donné envie de continuer à te lire c'est justement la proximité que tu instaure avec le lecteur, cet impression presque impudique d'avoir accès à tes pensées, à ton intérieur, à ta vulnérabilité. Et à cette fragilité que tu ne cherche pas à dissimuler derrière de la froideur, je n'arrive pas à croire qu'on puisse lui opposer de la violence (verbale), parce que c'est si beau et authentique qu'on a envie de t'offrir la même sincérité en retour.
Rien de ce qui est humain n'est vraiment présentable, et de fait, rien n'est indécent. Je suis pour le no-tabou autant que je le suis pour le respect des points de vus. Je trouve qu'accepter de parler de tout (ou presque) avec des inconnus est une preuve de générosité et de courage, tu en fais déjà preuve.
Parler d'amour ça intéresse tout le monde bien sur, presque autant que de parler de soi, alors quand on parle des deux, le sujet fait l'unanimité. N'oublions pourtant pas que la sincérité ne doit pas forcément se passer de pudeur.

Anonyme a dit…

Salut Marie
Je commente peu mais te suis depuis longtemps, et c'est vrai que je me suis très souvent demandé ce que tu fais dans la vie. C'est peut être mon côté voyeur, mais en règle générale, la vie professionnelle des gens m'intéresse vachement, plus même que leur vie sentimentale.
Donc oui je me sens un peu frustrée de ne pas savoir, d'autant plus que tu partages des choses que je trouve bien plus intimes qu'un boulot, comme tes angoisses, ou une vidéo avec ton papy que j'ai découverte dans la dernière macédoine et adoré.
En même temps, ce blog est ton espace personnel et tu aurais tord de ne pas en faire ce que tu veux!
Alors oui ça me ferait plaisir que tu assouvisses ma (notre apparemment) curiosité, mais même si ce n'est pas le cas, je continuerais à te lire. Car une chic fille est à la fois intelligente et rafraîchissante, ce qui est plutôt rare sur la blogosphère!
Des bisous
Céline

Anonyme a dit…

Salut Marie,

Je comprends bien ton interrogation ici.
Je ne peux que donner mon avis, et il n'engage que moi évidemment.

Moi j'aime savoir ce que font dans la vie les personnes dont je lis le blog régulièrement; comme le disait plus haut une lectrice, ça permet de découvrir des métiers parfois mal connus et ça ouvre à d'autres choses; et simplement d'envisager la personne dans une globalité qui m'est, à moi , indispensable, je ne sais pas pourquoi.
D'ailleurs, je me suis aperçue que j'avais abandonné sans même le faire exprès les blogs où les filles disent dans leur "about" qu'elles ne souhaitent pas dire quel est leur métier dans la vie. Ce n'est pas de la curiosité malsaine ou autre, je ne commente jamais d'ailleurs nulle part sauf parfois ici. Donc ce n'est pas pour critiquer la personne que j'aime savoir ces choses.
Je ne sais pas, j'ai besoin de savoir, sinon j'ai un sentiment de distance qui me lasse vite, face à des filles qui parlent aux lectrices comme à des potes, sauf qu'elles veulent même pas leur dire ce qu'elles font dans la vie! Tu vois ce que je veux dire?

Dans la vraie vie c'est pareil, dans une soirée où je ne connais pas tout le monde, lorsque je me retrouve à discuter avec une de ces personnes que je ne connais pas, je demande au sujet de l'actvité (et j'ai remarqué que les autres le font aussi!), et j'ai à chaque fois des discussions hyper intéresantes à propos de domaines que je connais peu ou mal, etc.
J'aime savoir, ça m'intéresse, voilà c'est comme ça, mais c'est bienveillant, je tiens vraiment à le préciser ;)

En revanche concernant la vie privée c'est différent. Autant j'adorerais savoir quelle est ton activité pro, autant ne pas savoir si tu es en couple et avec qui ne me gêne pas du tout.
Je pense même que c'est un peu glissant comme sujet : si tu parles de ton mec ici, et si un jour le mec n'est plus d'actualité ça peut être pénible du coup pour toi.

Pour finir, sur les sujets persos et limite "analytiques", j'aime, et c'est aussi pour ça que je viens ici (malgé le fait que je ne sache pas ce que tu fais dans la vie hein !!!); parce qu'on a le même âge (à 2 ou 3 ans près), on est de la même génération et tes références me parlent, j'adore ça!

Bref, je sens une sincérité ici qui me plaît, même si j'ai parfois des petites réserves sur le côté hyper narcissique: mais c'est inhérent à un blog, donc ça ne me gêne pas! (ce n'est pas une attaque du tout hein ;))

Et, last but not least, j'adore être SURE lorsque je viens ici de ne pas tomber sur un billet sponso tout pourri comme quasi sur tous les autres blogs.

En gros, j'apprécie tes posts et le ton que tu as donné à ce blog. Continue ;)

C.

Marie a dit…


Blandine: Avec amour et tendresse, je te remercie de ce conseil… depuis le début? 7 ans… Mazette <3 Merci

Bynini: Peut-être que j'ai peur de ça effectivement, mais ça dirait que je suis mal à l'aise avec certains aspects de ma vie, certains dont je serais moins "fière"(c'est pas la meilleure des expressions mais tu vois ce que je veux dire…)
Merci en tous cas pour tes gentils mots Cindy

Margaux: comme moi pas complètement :-)
Merci Margaux…

Alexandra: C'est vrai ça, toutes ces questions dont on peut parler de manière anonyme…
Merci et bisous

Lenna: Force et vulnérabilité ensemble… Merci lenna

Mimi: je pense qu'il est possible d'être et professionnel et sincère mais c'est effectivement un format difficile, il y a toujours dans un coin de notre tête un procès d'intention (est-ce sincère?)… Etrange, jesuis pareille en tant que lectrice!
Bisous

Les causettes de célestine: Non, je ne veux pas arrêter, merci pour tes mots…

Laurie: Mon activité ne définit sûrement rien de ce que j'écris (enfin quoique je n'en sais rien finalement) mais certains de ses aspects influencent profondément mon rapport à la responsabilité. mais je n'en suis pas particulièrement "fière" (je ne trouve pas de mot plus adapté même s'il est est excessif) et c'est sûrement ce qui peut expliquer mon silence…
Bise Laurie et merci de tes questions pas si curieuses que ça!

Audrey Sasha: On devrait aller boire des cafés…

Shintzi: Il y a aussi une raison à tout ça, le fait de ne pas voir, savoir précisément qui nous lit met tout ça à distance.
Les lecteurs existent, interagissent mais dans le même temps on ne les voit jamais… Alors on ne se rend pas compte!

Anonyme: Ce qui me touche tout particulièrement, c'est que tu trouves tout ça pudique! Ca me pâlît beaucoup…

Linda: <3 Merci

Marie a dit…


Methedrine: Parenthèse, Karla est la blagueuse que je trouve la plus spectaculaire… Physiquement notamment… Elle est époustouflante, bref!
merci pour tout ce que tu me dis, ça me fait hyper plaisir. Je t'embrasse

Redrose: C'est ce dont j'avais tout particulièrement envie de parler ici, l'amour vs le couple.
Bisous

jade Cactus: Beauté, je suis désolée de ne pas avoir répondu aux commentaires, j'ai eu quelque fois la flemme et je m'en veux un peu… Mais je suis bien repartie là… Enfin j'espère
ça fait un temps qu'on me dit que c'est compliqué de commenter sur le blog!
En tous cas merci pour ton commentaire…

camille: Et bien figure toi pas tant que ça (le choses violentes même de manière positive).
Comme je pars régulièrement, je mets une vraie disatnce avec mon blog mais dans le même temps, je me dis que comme il est important pour moi, je pourrais y écrire plus souvent, me prouver que c'est plus important que ce que j'en pense parfois…
Merci pour ton commentaire!

Emmanuelle: La psychanalyse digne de ce nom et longue ne m'est strictement pas inconnue… C'est même drôle, j'avais l'impression d'avoir été plus qu'explicite sur la question…
Mais à ta décharge, il y a quelque chose dans mon comportement (dans la vraie vie donc) qui implique ça, les gens projettent sur moi. Alors que ça se passe aussi sur mon blog ne me surprend qu'à moitié.
Un truc en moi doit provoquer ça ;-)

Carole: je le comprends…

Brian: Et ça me plaît beaucoup….

Siouxsie (et the Banshees?): c'est un des coms les plus mignons, un poil énervés mais pas tantque ça et il me plaît beaucoup…
Merci beauté.
(Au tout début du blog je ne mettais que l'initiale du prénom de mes amis, Yassine s'appelai Y… Je progresse :-))

floflo: J'aime à penser qu'il s'agit plus de générosité que d'impudeur :-)
Je t'embrasse

Céline: Je le comprends, mais comme je le disais ce n'est pas une volonté de mystère, vraiment pas… je ne sais pas forcément encore aborder certaines choses avec lesquelles je ne suis que modérément à l'aise.
Des bisous Céline

C: Comme je le disais au-dessus, c'est pas que je me cache ou souhaite mettre des choses à distance mais il y a certains aspects avec lesquels je suis moins à l'aise et mon blog est probablement un miroir que je veux plus flatteur (enfin je me comprends) que la réalité (il est en ce sens une vraie invention narcissique… )
Une sorte de réalité parallèle idéale.
en ce moment, je sens que des choses changent, que je me sens plus à même de justifier ou de comprendre certaines choses et d'en parler ici.
Il ne s'agit pas que du regard que je porte dessus, il s'agit également d'un regard plus général (social) que j'ai, comme tout le monde, intégré.
Je sais que lorsque tu parles du côté narcissique du blog (et de moi) ce n'est pas une attaque… Ca reste une de mes problématiques.
Merci pour ton commentaire

karima a dit…

Bonjour à toi Marie et à tous,

Intéressant ce post à nouveau.

J'ai réfléchi au fait d'aborder la question de "l'indécence" comme tu dis. J'ai l'impression que même si, en effet, nous sommes nombreux à nous être interroger sur ton "statut" : Célib', en couple, mariée ou autre lol/ sur ta profession et plus, il me semble qu'au final... le fait de l'aborder relance ses interrogations qui semblent légitimes pour certains et non nécessaires pour d'autres. Cette curiosité presque intrusive ne serait elle pas une porte qui s'ouvre vers un épanchement de ta personne que tu dois au contraire préserver? Puis avoir ses réponses à ces questions nous apporterai quoi? Ta profession ou ton statut social ne fait pas ce que tu es.. ou du moins... ce que tu reflètes à nos yeux. Cet enrichissement personnel que tu convoites, ta façon d'être, tes réflexions... c'est Toi tout court. A mon sens, la boîte de pandore n'a pas lieu d'être ouverte... c'est mon avis.

La curiosité, le partage, etc. tout ça doit être plus ou moins maîtrisé, sans quoi, nous serions comme des "nenfants" qui souhaitons toujours en avoir plus, plus de potins, plus de détails... Nous ne sommes pas en train de lire Closer! Non?! Puis ayant un grand respect pour ta personne, je me dis que tu nous apportes déjà drôlement... inutile de vouloir satisfaire plus que ça en partageant un bout de ton intimité. Tu la partage déjà... différemment... et c'est l'essentiel que tu as choisi de partager avec nous. C'est intense, intéressant et surtout enrichissant... Quand on lit certains de tes posts, il nous faut nous "rassembler" nous même, comme j'aime à dire... Ton blog est le seul qui demande une certaine "concentration" lol

Comme une personne a pu le citer plus haut... j'aime l'idée du café psy... on se cale devant l'écran une tasse de café en main :) et on laisse cheminer ses pensées, ses réflexions...

C'est quand même incroyable... que tu post ce sujet et nous demande notre avis... j'trouve ça dingue! "Dinguement" gentil... choux... adorable... Alors que la plupart annoncent la couleur plutôt de cette façon : "personnellement, moi, je" et hop! Affaire classée!

Si tu souhaite que ton blog prenne un peu plus d'envergure... ça peut se faire autrement? Comme tu l'as dit "avec le coeur un peu plus devant"!! Comme tu sais faire...

Et puis parlons d'amour... oui! Pardon d'Amour... là c'est mieux!

Des bises!

Le cabinet des rugosités a dit…

Bonjour Marie,
Je suis d'accord avec toi, et je situe l'indécence à cette curiosité mal placée justement. Il y a peu de temps j'avais "sympathisé" avec une blogueuse. Elle m'a immédiatement demandé ce que je faisais, où j'habitais, quel age j'avais ... J'ai pas mal hésité, puis je lui ai donné toutes ces informations mais je trouvait ça très inconfortable. Je lui ai demandé petit à petit les mêmes choses, mais c'était d'autant plus inconfortable pour le coup, puisque ce n'était pas du tout ma façon de faire. Et puis cette mauvaise impression comme si on me pillait l'âme. Trop de faiblesse de ma part. Alors j'ai ouvert le feu tant qu'il en était encore temps, elle ne m'importune plus ;))

Sylvie

Mag05 a dit…

Bonjour Marie,
Je lis ton blog avec plaisir car je ne sais jamais vers où tes pensées vont se rendre, quel thème tu vas creuser. Parfois l'attente est longue entre deux posts, mais l'attente et la frustration, c'est bon aussi, non?
La sincérité qui se dégage de tes mots est telle que je me rend compte que peu m'importent les détails pratiques de ta vie. Ce que tu livres ici m'en dit tellement sur toi. C'est une histoire de confiance.
Je ne suis pas très claire, pour résumer, merci de stimuler mon esprit, tu es une belle personne!
Magali

Anonyme a dit…

Hello Marie!
L'indécence est étroitement liée au Net et la blogosphère. Il y a, dans notre ère, avec ce nouvel espace-temps qu'est le web, ce truc ultra-baroque et limite décadent, du caché/montré. Un truc un peu malsain, oui, aussi, du coup. Le caché/montré prend la forme de l'inconnu/ami, du lointain/proche, etc. Il y a quelque chose d'hyper illusoire : le sentiment d'un grand pouvoir (ex: celui de voir sans être vu, de commenter sans s'impliquer dans l'échange, de baver sans se faire prendre) et simultanément celui d'une grande grande impuissance liée au virtuel. De l'illusoire et du schizophrénique parce que on oscille sans cesse entre deux pans habituellement contraires. Conséquences multiples et protéiformes selon l'endroit du net où l'on s'arrête. Et pour revenir aux moutons de ton blog à toi par exemple : je vis une sorte d'instabilité à adorer à la fois la délicatesse et la pudeur avec laquelle tu parles de toi comme un alter ego de moi lectrice, et en même temps être régulièrement titillée par une curiosité piquante d'en savoir toujours plus, pour aller toujours plus loin dans la projection et l'identification. C'est, je crois, non pas inévitable, mais naturel. Tu partages des sentiments et des pensées très personnelles. Les lecteurs sont en contact avec quelque chose d'intime et c'est ce qui les touche profondément. Comme un début de rencontre humaine voire amicale. Mais paradoxalement ils n'ont pas la possibilité d'échanger directement (malgré ta présence et tes réponses attentionnées aux commentaires) ni même de te connaitre mieux comme le voudrait le mouvement naturelle d'une rencontre. Ca peut être déstabilisant. Et selon les psychologies des uns et des autres, ça peut avoir plus ou moins de prise (large panel : allant de la lectrice discrète qui ne commente jamais au stalker ou au troll en passant par la curieuse ou l’imprégnée silencieuse). Moi par exemple j'apprécie énormément la finesse de ta présence virtuelle, le choix que tu fais d'être là (la chaleur et la familiarité avec laquelle tu t'adresses à nous et te livres un peu), mais pas trop (pof! disparition de Marie pendant plusieurs semaines!) (et pirouette rhétorique ou comment parler de la fidélité sans trop en dire sur son soi anecdotique). Mais je serai malhonnête (donc très 2.0) de ne pas avouer que j'adorerais te rencontrer, papoter, en dire plus et en écouter plus. Et je ne suis pas la seule visiblement. Ca me fait penser à ce sketch de Gad Elmaleh où il imagine que lui et son public se retrouveraient tous après le spectacle au restaurant. Impossible. D'où la question: Comment donner de soi et partager sans se faire complètement déborder dans son intimité IRL. Difficile mélange de l'exposition publique/ vie privée. Cette question m'a longtemps animée parce que j'ai eu un blog. J'avais très envie de partager, d'écrire et donc de me livrer, mais beaucoup d'appréhension à me livrer. Pour cette raison et d'autres, je les laissé en jachère depuis des mois. Laissé pour mort. J'ai toujours cette envie d'écrire et de partager, mais cette question est complexe et me bloque. Je comprends donc que tu ais tes réticences et tes mystères. Et tant qu'il n'y aura pas, dans ton processus d'écriture et de confidences, le besoin impérieux d'aborder le concret (ce que j'appelle l'anecdotique) de ta vie (ex: ton taf, ton love, etc.) pour servir les sujets plus universels de tes propos (ex: LE taf, le LOVE), rien ne t'oblige à le faire...
Merci pour ta sincérité anyway!

Charlotte Laurence (le deuxième prénom est un pseudo - ou comment j'ai typiquement peur de m'exposer sur le net...)

Anonyme a dit…

(ok. -10 points pour les fautes de grammair! )
Charlotte L

Ninie Pouce a dit…

Etant blogueuse moi-même, j'essaye de mixer entre les articles où je me "livre" et d'autres choses plus futiles. Il ressemble à ma personnalité et quand je fais un post personnel, c'est parce que j'en ai vraiment envie. Après, il y a des sujets que je n'aborderai pas, comme dans la vraie vie. Il y a certaines personnes à qui on confie certaines choses. Pour le blog c'est pareil. Mais j'aime te lire alors continue quand même à te poser des questions.

Sabrina a dit…

En fait, moi, ce que je trouve indécent, dans la plupart des blogs que je lis, c'est que les nanas ne parlent que mode et make-up, en gommant "la vraie vie". Égale, en mod complètement foutraque : les sentiments, les gens qui n'ont pas les moyens de se payer des fringues et du maquillage, le sens de la vie, l'amitié, notre place dans le monde, la relation à son physique, qui suis-je, où vais-je... tout ça, quoi...
C'est ce que j'aime dans ton blog : tes réflexions sur la vie, côté futile ou pas.
Mais que tu ne parles pas de ta vie privée/sexuelle, ça compte peu, même si, quand on te lit tous les jours, y a forcément un moment où on se dit "Mais elle a un mec ? Tu crois qu'elle fait un boulot créatif ? Va-t-elle aux toilettes comme nous ?" :)
Mais rien de cette curiosité somme toute humaine ne bloque le plaisir que j'ai à te lire...

lafilleafrange a dit…

Grâce à toi j'ai découvert les baumes à lèvres Hurraw et je t'en remercie. Pour tout le reste, tu fais bien comme tu en as envie ! Si on ne peut même plus décider ce dont on parle ou pas sur son blog, où va Internet ? Je lis des blogs hyper persos et d'autres carrément commerciaux, puis il y a ceux du milieu. Continue, après où tu te situes, peu (m')importe.

Alex a dit…

j'ai jamais commenté pourtant je lis très souvent. Moi c'est ça que j'aime dans ce blog , c'est que tu te poses des questions, sur la vie, sur des choses qu'on traverse tous. Au contraire moi je suis du genre à conseiller ton blog à toutes mes copines car enfin un blog qui ne parle pas que de maquillage et de fringues mais là où on se pose de vrais questions, on réfléchit. :)

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=jpIz5sAu0B8&list=PL4ZTxCJALsy3yzjJThmNXCK4j1bvNltmn

Marie a dit…


Mag05: <3 Merci! Et si tu es très claire….

Charlotte Laurence: Je comprends ce que tu veux dire, et tu mets finalement le doigt sur le vrai truc… je me livre, ça fait que la proximité, le lien existe (même si moi, seule derrière mon écran ne le perçois pas comme ça…)
Et ce blog que tu as eu il n'existe plus?
C'était lié à cette dichotomie pudeur / exposition?

Ninie Pouce: Oui tu as trouvé tes limites à toi.

Sabrina:Alors c'est cool… Mais il m'arrive d'être pareil, de vouloir n savoir plus…

lafilleafrange: Ils tuent tu trouves?
Merci!

Alex: ahana merci…

Anonyme: Oh la petite tuerie… Merci vraiment!


emyb a dit…

Une Chic Fille, Marie,

Je ne trouve jamais mes mots. Et mes commentaires sont, je trouve, jamais assez aboutis. D'autres le font bien mieux que moi. Sur les autres blogs, je n'écris pas. Mais chez toi. J'aime réagir.

Je t'ai rencontrée, si je puis dire, il y a déjà pas mal d'années. Au début je te suivais de temps en temps. Je papillonnais de blog en blog. J'avais mes favoris, dans ma complaisance des looks léchés. Ils m'ont tous lassé. Et puis, y'a eu tes posts Dead Fleurette. Là, la claque.
Non seulement, tu m'as fais réfléchir sur les fringues. Question existentielle que j'avais depuis longtemps. Mais aussi sur l'aspect presque néfaste, qu'étaient devenus les blogs sur ma personnalité ainsi que mes questionnements multiples. Autant, te dire. Ma mère m'a encore dit la semaine que je me prends trop la tête... Et beaucoup de mes questionnements viennent s'ajouter aux tiens.

Le pire Marie, c'est que j'ai l'impression de te connaitre. Telle une bonne copine avec qui on peut parler de tout sans tabou. J'ai appris via à se blog, à n'émettre aucun jugement. Et tout simplement ouvrir mon esprit, avoir d'autres échos que les miens. Parfois ceux de tes lectrices ou les tiens rejoignent les miens, parfois pas. Mais c'est point grave.

Je ne reçois pas le besoin, que tu t'épanches sur des sujets trop personnels pour toi. Si tu le fais, j'accueillerai ces posts-là comme tout les autres, avec impatience et assiduité. Mais je n'en ressens pas le besoin plus que ça. Ton blog est un rayon de soleil. J'aime venir y puiser de la fragilité de tes forces. Et après tout, j'aime te répondre. Et je ne penses pas que pour "notre conversation"

Je ne sais pas si tu me suis. Mais en ce moment, j'ai trois blogs qui me tiennent à coeur. Toi, Marie, pour tes questionnements, pour me faire évoluer, me faire grandir. Sans toi, l'épuration et les questionnements de ma vie, de mes fringues, de mon esprit se feraient beaucoup moins aisément, j'en suis convaincue. J'ai trouvé en ton blog un écho, une voix, un partage, ...

Je suis également Mai, parce qu'elle m'apporte un regard sur la beauté que je n'aurais jamais effleuré toute seule. Une certaine complaisance et un bien-être. Parfois même un lâché prise sur les imperfections.

Et puis, Make my Lemonade. Pour sa fraîcheur, son travail, l'esthétique des sens. Elle fait rêver. Entreprendre les choses à l'air si facile.

Le point commun de vos trois blogs est la fraîcheur, le questionnement, la vision que vous apporter à mes réflexions. Vous me ressourcez. Vous m'apportez plus que n'importe quel livre. Et j'aime me tourner vers vous pour puiser une énergie.

Enfin, j'arrête là. Marie, je ne peux que te dire merci. Et j'aime ton honnêteté, ta simplicité, ta sincérité ! Parce que c'est aussi ça que je viens chercher chez toi.

Bisous

Anonyme a dit…

J'aime bien les commentaires partisan du "Fais bien comme tu en as envie ". J'aimerai te laisser pareil de jolies phrases à ce sujet ... & te dire que bordel (oui parce que j'ai du mal à le laisser ce com), moi c'est la voix ma grande curiosité de "lectrice addict" des blogs que je suis - c'est un trait tellement fort de la personnalité, authentique, comme la découvrir vraiment "presque en réel" ! (A ce propos j'adore tes vidéos). Rien que pour tomber amoureuse d'un garçon, la voix fait tellement (tu trouveras peut-être pas le rapprochement). Bref je crois qu'à l'infini on aura toujours envie de connaître à nouveau quelque chose. Je ne lis pas des caisses de blogs, avec le temps ça s'épure ... & puis Merci tu es tout simplement superbe !

Amandine a dit…

J'arrive un peu après la guerre mais en ce qui me concerne, ce que j'aime c'est ton authenticité, on sent que si on débarquait tous prendre le café chez toi pour discuter de la vie ça ressemblerait beaucoup à ce qu'il se passe ici. Et ça j'aime beaucoup.

Et puis toutes les questions que tu te poses, je me les pose aussi à certains moments dans mon schéma de vie, qui peut-être est différent du tien, mais qui me rappelle que finalement on est tous un peu pareils (Et pourtant je suis de plus de 10 ans ta cadette...). Cette humilité que tu mets dans chaque post, à réfléchir en même temps que ton lectorat, à analyser avec lui mais aussi ton auto-dérision c'est ce qui rend ton blog hyper attachant et très humain !

Merci Marie de te poser les bonnes questions.

Fais donc comme tu le sens et

Anonyme a dit…

Marie,
Depuis quand je te lis ? je ne sais même plus..des années c'est sur. Alors avec tout ce temps à te lire ou à t'écouter nous raconter, tu es devenue une amie. Tes sujets sont souvent beaux, intelligents, souvent drôles, souvent touchants. Et Tout cela est assez rare sur la blogo "fille" .
Une fois peut -etre je t'ai laissé un message, (pas certaine d'avoir réussi à l'enregistrer !) une seule fois ; et comparé à tout ce que tu donnes, j'ai un peu honte...oui...Alors j'invoquerai la faute à pas le temps, au fait que je n'ai pas la plume fluide, aux idées qui impliqueraient de longs développements genre commentaire composé...Aujourd'hui (enfin) je t'adresse ces quelques mots pour te témoigner de mon admiration pour ton courage. Je ne sais pas si ce sont des encouragements à aborder la sphère de l'intime. Mais je ne doute pas que ta justesse de ton et ta sincérité te guideront vers les sujets qui te tiennent à coeur.
Amicalement.

anne une amie de l'ombre

Anonyme a dit…

tout comme amandine, j'arrive après la bataille et ce flux de message bienveillant. ce n'est pas la première fois que je poste des commentaires sur ce blog. pourquoi? en tant que lectrice silencieuse pour les autres blogs que je consulte, le tien, me parle énormément, me touche au plus profond. certaines parle de proximité, il y a de ça dans les sujets évoqués, une sorte de générosité qui apparait dans tes "articles". ce qui me plait vraiment dans ton blog c'est son côté bancal, pas parfait, hésitant, tatonnant... un anti garance doré quoi(là n'est pas le sujet de taper sur la "déesse de la blogosphère" que je visite comme pas mal de personne, mais je sais que mon rapport à ce blog est à des années lumières de la manière dont j'aborde le tien). même si je ne sais strictement rien de ta vie, de la manière dont tu paye ta connexion internet, qui te baise, d'ailleurs je m'en contrefiche, réellement. il y a déjà de l'intime dans tes propos, des vrais questionnements sur ce qui se cache au fond derrière l'achat d'une sape où d'un blush. de notre rapport au corps, aux autres, au monde. du temps qui passe, de la fin de la joliesse afin d'atteindre autre chose, de plus profond, de plus sincère. j'ai beau être plus jeune que toi de cinq-six ans, mais dans ta "quête" il y a quelque chose qui me parle vraiment... pour revenir à cette question de proximité, j'ai beau comprendre tes questionnements, tes errements etc, je sais pertinement que ce que je lis n'est qu'une parcelle de la personne que tu es. je veux dire par là qu'en tant que lectrice, il y aura toujours une "distance". même si j'adorerai être ta pote et boire des coups en refaisant le monde et si c'est pas possible de le refaire essayer de le comprendre, j'ai concscience que je ne connaîtrai jamais marie, alors savoir des choses précises de ta life me semble un peu "glissant", je n'ai pas honte de me contenter de la "chic fille", j'aime cette avatar, cette jolie blonde avec beaucoup de cheveux poster des vidéos et de la bonne musique...
je ne sais pas si c'est très clair, il y a eu un bug avec mon pc, j'avais écrit un commentaire bien plus compréhensible, bref
je t'embrasse la chic fille que tu expliques plus de choses où non
ps: désolé pour les éventuelles fautes

Anonyme a dit…

Oui il est toujours en ligne mais je l'ai abandonné et n'en veux plus. Pas seulement à cause du conflit pudeur/exposition. Ca n'apparait qu'en filigrane, dans ses maladresses... C'était censé être un blog de futulités assumés, mais ça aussi ça a "avorté". Peut-être parce que je suis tout simplement passé à autre chose aussi. Mais c'est vrai que je crains l'exposition. Et comprends tout à fait qu'il y ait des parts de toi que tu laisses de l'autre côté du miroir... Charlotte

virginie a dit…

Charlotte a tellement bien expliqué la situation : cette dualité entre virtuel et sentiment humain. Ce besoin irrationnel de se rapprocher d'une personne qui provoque une proximité... Comme une nuit amoureuse réussi avec un ou une inconnu(e) : le matin il est difficile d'imaginer qu'en faite on a aucune raison resonnable de tomber amoureux. C'est juste cette sensation d'acore parfait des deux êtres dans un instant de total intimité qui provoque le sentiment amoureux. En réalité et resonnablement on ne sait rien de l'autre et pourtant on a des difficultés à le (ou la ) quitter...
Sans le sentiment amoureux (bien sur) c'est un peut la même chose avec toi et ton blog.
Cette sentation étrange et complètement erronée d'être proche sans te connaître réellement....
Mais j'aime te lire car j'aime ta plume et le côté café copines des commentaires...
Ton blog est le seul ou je lis tout les commentaires quand le sujet me parle. C'est un peut comme si je retrouvais une bande de copines. C'est également le ceul que je connaisse qui est vraiment participatif.....

Une dernière chose : j'ai remarqué plusieur fois un anonyme qui critique les fautes d'ortographes et si possible sur des commentaires très construit d'un point de vue intellectuel...
Jole façon de castrer l'expressivité des autres....
Et excusez moi pour mes fautes d'ortographes : je suis dyslexique et sois j'écris avec des fautes, soi je n'écris pas.

Claire a dit…

Salut Marie!!
je ne sais pas trop répondre à la question de l'indécence, mais j'avoue que quand je vois que certaines postent leurs échographies sur facebook, des photos en sous vêtements pour montrer l'avancée d'une grossesse, ça me fait grincer des dents.. L'indécence dans ce que l'on raconte sur un blog, c'est bcp plus flou pour moi...
Un jour quand je tenais mon blog à jour, j'ai parlé du suicide de mon oncle, des années après les faits, j'ai reçu des commentaires négatifs (d'anonymes, évidemment) mais j'ai oublié, je ne sais même pas si j'avais répondu, c'est mon histoire, ma vie qui s'en est trouvée changée, alors si les gens veulent parler sur ça, c'est leur problème..
je comprends cependant qu'en exposant ta vie privée, tu t'exposes à plus de critiques...

Pour ma part, très personnellement, très égoïstement, j'aimerais bien savoir ce que tu fais dans la vie, qui fait battre ton coeur etc.., mais comme on apprend à connaitre une copine. et puis tes reflexions et tes pensées sur le blog sont le fruit de ce que tu as vécu, donc c'est comme si il nous manquait un élément pour comprendre certaines choses!
Tu sais quoi, je propose que tu fasses un tour de france de buvage de coup avec tes lecteurs, ceux qui veulent, hop hop, on te paye un t'offre un verre (même de thé hein!) allez t'es d'acc?!!

Pour répondre à la question de la fin de ton post, OUI j'aimerais bien qu'on parle d'amour ici, j'aimerais vraiment bien!

Belle journée Marie! des bisous!

Anonyme a dit…

@ Virginie: pour le coup le commentaire sur les fautes était vraiment de moi, après relecture de mon com écrit d'une traite. Ca ne visait personne d'autre. Sorry c'était hors propos. Bises.
Charlotte

februarysgap a dit…

Oops j'ai bugué sur la photo de Matthew Gray Gubler hahaha :)
Très joli blog!
des bisous, Mallaury de februarysgap.wordpress.com

Virginie a dit…

Merci Charlotte pour ta réponse ;)
J'ai adoré ton com, tellement bien écrit et pertinent....

Le cabinet des rugosités a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Le cabinet des rugosités a dit…

Ben justement, le fait que certaines blogueuses veulent te rencontrer me gène. Pourquoi et à quoi bon ? Tu délivres assez d'intimité quand à tes ressentis tes émotions, tes coups de cœurs, tes colères, tes doutes, tes vidéos (où l'on y voit même ton grand-père) qui sont déjà comme un privilège. Vouloir rencontrer en plus la personne est le début du malsain pour moi. On est pas sur un site de rencontre et c'est vital de respecter la vie privée de chacun. Combien d'artistes de chanteurs que sais-je ont du subir les assauts de gens qui voulaient eux aussi "juste les rencontrer" ?

J'ai effacée mon commentaire précédent, j'avais fait pas mal de fautes, et j'ai eu la peur de l'Anonyme correcteur ;))

Sylvie

Anonyme a dit…

J'arrive 3 ans après tout le monde mais en fait, ce que j'aime ici, c'est la sincérité et le naturel. Après, la notion d'intimité est propre à chaque personne. Bien sûr que ça me plairait de savoir dans quel milieu profesionnel tu gravites et si tu te poses les mêmes questions que moi dans ta vie amoureuse.. mais je comprends également très bien que tu veuilles y mettre une barrière et te préserver. A l'heure actuelle, à l'heure de Facebook, la majeure partie des gens étale sa vie privée au monde entier et je trouve ça triste. Alors oui, on peut parler d'amour, mais seulement si tu en as réellement envie :-)Tu sauras forcément l'aborder de manière intéressante et enrichissante !
Magali



Anonyme Amande a dit…

Pour avoir eu la chance de te rencontrer et d en savoir un petit peu plus sur toi, je ne vois vraiment pas ce que reveler de ton activite professionnelle ou de ta situation amoureuse apporterait de plus... Ce qui m interesse ici c est la varierte et la pertinence des sujets que tu abordes, ta facon d ecrire, ta bienveillance envers autrui, ce blog est d une richesse...
C est le seul que je lis avec celui de Pensees de Caro et de certaines illustratrices que j adore.
Et je ne te parle pas de l echange de comm et de la qualite de tes lectrices que je lis aussi toujours avec bcp d interet !

I LOVE la Chic fille ! et je suis sure que je serais tres amie avec marie aussi.

Anonyme a dit…

D'accord avec le commentaire d'anonyme Amande juste au-dessus , et d'autres.
La pudeur, c'est bien aussi, à l'heure où tout le monde veut s'exhiber.C'est à toi de voir où tu place le curseur.Les lectrices ne sont pas tes potes, on ne te connaît pas dans la vraie vie,il y a forcément une distance comme disait aussi un com précédent.

Ouh la copieuse a dit…

Je crois que tout a été dit...j'arrive encore avec 10 TGV de retard (notamment pour ça que je découvre ton blog depuis peu)...il me semble que l'évolution est normale et logique, le plus important est de rester libre (ok beau et vaste mot) et je ne m'en fais pas pour toi à ce sujet.Il faut de tout pour faire un monde! alors oui à tous les styles de blogs! (un peu bisounours) Tu es une très belle découverte, tu as tant de choses à dire et un style d'écriture...qui déchire!
Em

Ouh la copieuse a dit…

et chacun ses envies et ses besoins...je cherche aussi la légereté et la futilité pour échapper à un quotidien professionnel pas forcément des plus joyeux...échappatoir comme un autre...
Em

Tiphaine a dit…

J'ai découvert depuis peu ton blog, et je trouve que ce qui fait toute sa force, c'est ta personnalité. Alors ce serait forcément plus cool d'aller plus loin dans la démarche, plutôt que de "polisser".... En tout cas, c'est mon avis :) Tiphaine.