Pages

18.10.13

ZAHIA, NABILA ET LES AUTRES...

site-officiel-zahia-640x480

 

Bon j'ai envie qu'on parle et surtout d'avoir votre point de vue parce que je suis... assez surprise de tout ce qu'on peut entendre sur ces jeunes filles à corps particulièrement intéressant.

En regardant le Replay de Stylia je suis tombée sur le documentaire d'Hugo Lopez, Zahia de Z à A.

(Je vous le mets si vous ne l'avez pas encore vu et si ça vous dit)


Je ne pensais rien de particulier de cette jeune fille si ce n'est qu'elle avait une chute de rein hallucinante (dixit la cambrée que je suis et qui n'en reste pas moins très impressionnée par la sienne de cambrure...).

En revanche des trucs sur elle, j'en avais beaucoup entendu, un peu comme tout le monde :

- Sa nuit tarifée avec des footeux très très célèbres alors qu'elle était mineure.

- Sa manière de ne s'être jamais mise en position de victime et d'avoir tout assumé.

- Ses grands yeux un peu flippants.

(Le doc dit d'autres choses, qu'elle adore les femmes des vieux films égyptiens, qu'elle aime être engoncée dans ses vêtements, serrée, qu'elle mange des gâteaux, que la plupart de ses collaborateurs et collaboratrices ont beaucoup de tendresse pour elle, qu'elle est lucide, qu'elle appréhende la vieillesse et son changement de corps... Qu'elle ne semble pas complètement être au monde, elle est ailleurs. Tout le temps.)

- La manière qu'avait les gens (spécifiquement des femmes, en tous cas pour ce que j'en avais entendu) à bien préciser à ceux qui parlaient d'elle qu'elle n'était qu'une pute et rien d'autre...

Oui cette manière à toujours stopper la moindres de ses interventions et ambitions par ce catégorisme "il ne faut pas trop qu'elle exagère cette fille, c'est une prostituée, pas un modèle..."

- Et surtout de l'image dégradante et déplorable qu'elle donnait des femmes... Comme si Zahia, par ses attitudes et artefacts féminins dénués de la moindre ambiguité disait quelque chose de ma propre féminité. Comme si elle la salissait.

Je trouve qu'il y a quelque chose de malhonnête là-dedans, il faut vraiment aller de raccourci en raccourci pour imaginer que la moindre jeune fille très cambrée, très blonde, très timide (elle semble l'être) et peu locace pouvait dire quelque chose de la féminité dans son entier.
Je trouve ça malhonnête parce qu'on sent bien qu'il n'y a pas que de la noblesse d'âme là-dedans.
Dans le fond quelle importance ça peut bien faire qu'elle s'aime de cette manière, qu'elle aime les choses très fifilles, qu'elle puisse paraitre un peu "bécasse", oui, qu'est-ce que ça peut me faire à moi?
Pourquoi ça serait un problème...

On en fait bien moins avec les Mickaël Vendetta... Jamais on ne dit qu'il est la honte du sexe masculin, alors pourquoi cette jeune (20 ans je crois) demoiselle devrait se tenir? Au nom du féminisme c'est ça?

Je vous parle de ça, parce que je suis frappée de sentir tant d'agressivité... Alors que... Y a pas vraiment matière...
Je me demande même parfois si derrière cette agressivité il n'y aurait pas un poil de jalousie.

Attendez, je sais ce que vous allez me répondre, "moi jalouse de cette bécasse, jamais...".
Sauf que nous nous mentons pas, ce genre de jeunes filles (ou Nabila d'ailleurs), même si ça vous fait bizarre dans votre féminité, plaisent. Aux mecs je veux dire. À ton mec, au mien. Pas tous, je ne caricature pas mais elles plaisent...

Ca me surprend vaguement, mais il se trouve que c'est comme ça.

Un de mes amis (meilleurs) brillantissime (vraiment) m'a dit qu'il avait pu éprouver beaucoup de plaisir à être avec de très belles jeunes filles peu locaces...
Il y a quelque chose de sexy chez elles m'a-t-il dit. Être avec elle pour peu de temps en ce qui le concerne mais je suppose que ça peut-être différent.

Alors oui, c'est un peu craignos dans mon regard de fille mais je ne juge pas.
On ne peut pas juger ça, à part dire qu'on est des produits de notre époque et que parfois, nos fantasmes en sont un excellent miroir, je ne vois pas vraiment ce qu'on peut en conclure d'autre...

D'autant plus que bien d'autres femmes plus "classiques" ne semblent pas être particulièrement "au-dessus" de ça. C'est précisément ce dont on parlait la dernière fois lorsqu'on mettait le doigt sur la difficulté de s'extraire de la joliesse féminine même si elle nous débecte...

- Le make-up
- La gym pour avoir le boule à Beyoncé
- Les opérations pour avoir de très très gros seins
- Le botox pour pas être vieille
- La mode pour être au mieux
- Lire les articles sur comment être une bonne amante, la meilleure...

De là où je suis, quand je regarde une Zahia ou une Nabila je ne vois qu'une féminité caricaturale et hypertrophiée... Pas plus que ça.
Insister sur leur "cruchitude" (avérée ou pas d'ailleurs parce que les choses sont souvent plus subtiles qu'il n'y paraît) ne voudrait dire qu'une chose, que je me sens menacée...

Et si c'est le cas, le problème c'est moi...

Bon qu'est-ce que vous en pensez? Surtout si vous n'êtes pas d'accord, dites le moi, je sens que ma pensée est un peu bancale mais ça m'intéresse.

Voilà, love!






84 commentaires

Amely BZH a dit…

Ces filles sont, je pense, loin d'être aussi cruches qu'elles en ont l'air... Elles mènent plutôt bien leur barque

Marie a dit…

Ces filles doivent surtout déranger les personnes qui ont besoin d'avoir UNE image de la femme... Mais la femme est complexe, multiple, différente d'une période de sa vie à une autre, elles sont elles, l'assument (peut être pas tous les jours , on en sait rien) et comme tu le dis si bien, si son image me gêne alors le problème c'est moi.

Une fille verte a dit…

Oooooooh sisisisisisisiiii ! Mickael Vendetta fait la honte de beaucoup de messieurs rassure toi ! J'en connais une tonne qui le pensent.
Mais les hommes sont bien moins cancan donc pour tout cela, ils l'ouvrent moins .....

Marie a dit…


Amely BZH: T'es bretonne?
On est d'accord...

Marie: Exactement!

Une fille verte: Oui mais je n'ai jamais entendu dire qu'il était une honte pour le sexe masculin... On ne le mélange pas aux autres du même sexe que lui, alors que pour les femmes, le raccourci est quasi systématique.

Toc-toc a dit…

<3 pour tes articles

Alors j'ai eu envie de répondre à cause du passage dans lequel tu dis que les fantasmes sont le miroir de notre époque. ça m'a rappellé un passage de La recherche du temps perdu où le narrateur commente la relation de deux personnages (bien sûr jme souvenais plus lesquels mais en cherchant sur wikipédia je suis presque certaine qu'il s'agit de Swann et Odette). Le narrateur commente avec assez de détachement, et il dit, en gros, que Swann n'aimerait pas Odette si elle n'avait pas un goût grossier. (C'est une courtisane et lui un aristocrate).

Bien sûr je ne tire aucune conclusion, juste ça m'a évoqué ce passage.

..

Je me souviens avoir lu sur un forum des filles avouer être jalouses de Nabila. Par pour son physique, mais à cause de sa "réussite". J'ai ouverts de grands yeux car je ne comprends pas qu'on puisse être jalouse de Nabila ou Zahia, du point de vue de la réussite (car leur réussite qui leur convient, ne me conviendrait absolument pas héhé)

La fille verte a dit…

Je voulais ajouter...
D'apres moi, Marie, tu te trompes (presque) completement dans ton idée.

- Oui, je suis PERSUADEE que les femmes qui critiquent Zahia à outrance sont jalouse, c'est évident. Zahia les passionne.

- Non, celles qui trouvent qu'elle dessert la féminité ne sont pas forcement jalouses.

- Non, tous les mecs ne sont pas excités et encore moins intéressés par cette jeune femme (si douce et si gracieuse qu'elle soit).

Je t'explique mon point de vue.

Je n'ai pas de problème avec l'exageration de la feminité de Zahia. Son look et sa plastique de me posent AUCUN problème.

Pourtant, je pense que dans un monde ou rode encore bien lourdement la misogynie, c'est juste se tirer une balle dans le pied. Pas dans le look, mais à cause de la prostitution. Et tirer une balle dans le pied des autres femmes. Même si finalement, Zahia n'a pas une si grande importance, ça reste un seul exemple médiatisé parmi une tonne d'autres bien pire qu'elle. Et qui ne se prostituent pourtant pas, on est d'accord. Pour moi (et pour bcp dont mon mec et mes potes) la prostitution c'est mal, dire que ça évite les viols c'est une honte car c'est faux. Les misogynes jouent sur ce tableau et t'expliqueront que c'est utile. Mensonge et foutage de gueule, classique de la part de misogynes.

Je connais un million de mecs qui ne s'interessent pas à Zahia et ne seraient pas capable même de la baiser. Je te jure. J'en ai discuté avec plein de potes (des potes tres favorisés intellectuellement par leur metier, détail important). Pas tous, mais une bonne moitié d'entre eux me disent que c'est exactement comme si moi je devais me taper Mickael Vendetta : je pourrais pas. D'apres eux ils pourraient pas non plus avec Zahia.

Voila ma petite contribution !
Bise

La fille verte a dit…

PS : je viens de lire ta réponse, t'as raison, c'est pas dans la Masculinité des hommes que Vendetta dérange ...

PS2: j'ai commencé en disant que tu te trompais completement et c'est totalement exageré ... J'ai surement voulu attirer ton attention telle une enfant de 6 ans hehehe ...

Toc-toc a dit…

... Quant aux gens qui disent que Zahia est une honte pour le sexe féminin, (et des raisonnements comme ça on en voit sur facebook, dès qu'une femme ou une starlette fait un truc """vulgaire""") franchement je pense qu'ils sont stupides. Souvent c'est genre "c'est pas ça qui fera avancer la cause des femmes" ou "elle ne se respecte pas" donc pour moi c'est déjà des gens qui ont une mentalité assez spéciale et qui vont réprouver les comportements féminins qui ne leurs conviennent pas. --> Slut-shaming

Tiffany a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tiffany a dit…

https://twitter.com/IFLScience/status/388176257919516672/photo/1
:-)

Article très pertinent et bien écrit, comme d'habitude.

Ninie Pouce a dit…

Ce qui me dérange, ce n'est pas leur physique, c'est qu'on les consacre alors qu'elles n'ont "rien" fait pour vraiment le mériter. Si l'exemple de réussite que l'on donne est d'offrir des prestations tarifés à des hommes de pouvoir mariés et plein de frics, je trouve ça dommage pour ceux qui bossent pour s'en sortir.
Après, je suis jalouse du Q de Zahia, qu'elle a très beau et du fait qu'elle soit plein aux as et pas moi :p

Anonyme a dit…

Je dois malheureusement dire que tu as (je pense) raison... "Ce genre de femme" dérange la majorité féminine silencieuse qui accepte d'être boniche en la demeure et continue d'éduquer ses filles à coups de Martine va à l'école, Martine fait à manger... Bref je pense que chaque femme ne doit pas être la représentation de la gent féminine, au contraire chaque femme est LA Femme! Coller une étiquette sous prétexte du bien pensant, de la morale ou de l'image que d'autres pourraient porter pour elle c'est simplement de la lâcheté humaine, de la jalousie et de la méchanceté gratuite. Je ne suis pas fan de Zahia ou toute autre Nabilla, mais je les laisse vivre leurs vies telle qu'elles l'ont choisies. En tous les cas merci pour tes textes qui comme à chaque fois font réfléchir.

Arie a dit…

Hello Marie, tu remarqueras au passage que les propos les plus blessants sur Zahia viennent des filles, des femmes...Pour faire un raccourci terrible, j'appellerai ça de la pure jalousie, car elles rêvent dans leur fond intérieur de ces beautés à la Jessica Rabbit, outrageusement fémininissime et qu'elles ne seront jamais...
En son temps Marylin Monroe en prenait plein son grade par les ligues féministes : Jalouses!!!
(Je comprends mieux chaque jour pourquoi mes amis sont tous des garçons :D
Bises!

LADYJANE a dit…

je n'avais pas vu le doc mais à l'époque de sa collection, bossant dans la mode je m'étais intéressée à ses modèles. Et j'avais (et je trouve toujours) cela très réussi. Le personnage en tant que tel est fascinant je trouve. Je viens de regarder le doc à ma pause déj et je dois avouer qu'elle m'a surprise. Agréablement je veux dire. Elle est attachante. Bon ok parfois l'univers qui l'entoure est mièvre et semble créé pour elle de toutes pièces. (et d'où viendrait tout cela sinon d'un investisseur?)Au fond on s'en fiche, moi je la trouve jolie, et j'aimerais la voir vieillir positivement. Au fond elle est très très jeune. Elle parle peu mais au moins ne dit pas de stupidité. Pour Nabila, je ne les mettrais pas au même niveau. Zahia est dans la recherche d'un esthétisme très poussé, futile ou pas ce n'est pas le propos, Nabila est plutôt clairement vulgaire. Je suis une fille et elles ne me dérangent pas. Peut-être simplement car chacun est libre de ses choix de vies, et en cela je respecte les deux.

Anonyme a dit…

Je vais commencer dans le désordre (oui le mange mon fromage en entrée, et alors???!)

PS: J'adore ton blog, découvert il y a ... 48h a tout casser.

PS2: Vive les femmes, et les hommes... et les plantes etc...

Je vis dans un petit monde utopiste, dans lequel la pensée magique des enfants de moins de 6 ans existe encore. Je m'explique.
Je suis une femme, libre (beaucoup), engagée (un peu), éduquée (et ouais...) et je suis pour l'essor des femmes (je dirais pas féministe car c'est plein de sous entendus).

Je suis contre la prostitution certes mais pour le choix. Or Zahia a fait son choix...
Sa réussite déplait alors qu'elle a eu la liberté de la façonner. C'est tout ce que j'attends de la vie pour une femme.
Sa carrière est gênante uniquement parce-elle est médiatisée alors je me pose la question suivante...
Est ce bien ce travail que l'on attend des "journalistes" quand des infos et des photos outrageantes paraissent et font parler autant?

Car je pense que c'est la sur-médiatisation des "people de TV" et l'abondance de photos dénudées ou sexy qui font le ras le bol général; Et amènent des propos catholico-bobo-moralo-éthiques. (j'aurais pu en ajouter d'autres!)

Bref, Zahia, Nabilla et autres, j'admire votre carrière et je ne choisi pas la même car je n'ai pas le même uc.
Journalistes, photographes et publicitaires, vous ne me donnez pas souvent ce que j'attends, vous étouffez Ma féminité... C'est Vous qui malmenez la gent féminine!

PS3: Merci pour ces petits moments de réflexion que tu nous propose à travers ton blog.

Marion

Anonyme a dit…

Hello Marie
je n'ai rien remarqué de particulièrement blessant dans la bouche des femmes sur ces filles. En revanche, les mecs sont vraiment pas tendres : ces filles sont des morceaux de viande. Et en plus, elles ont l'air de le faire exprès donc lâchons-nous puisqu'elles sont d'accord. Du coup, ça m'interpelle : je crois que ce qui me gêne dans tout ça, c'est la cruauté du regard masculin, et la cruauté qu'il croit devoir porter à ce type de femme, pour ne pas paraitre naïf... c'est compliqué à expliquer.
Ce qui m'agace, c'est que le mélange entre ce qu'elles proposent et l'argent qu'elles en tirent, ne donne aucune possibilité de trouver de la sincérité dans leur démarche. Et du coup, la caricature est la seule issue... si ces filles vivaient d'autre chose que de leur physique et leur réputation, ces deux-derniers seraient des symboles d'autre chose, d'une image assumée. On pourrait mieux parler de leur rapport aux autres femmes. Là, c'est uniquement du marketing, et c'est juste ça. Et personnellement je l'ai compris comme tel : elles vendent ce que je ne vends pas mais garde pour moi et mon homme, elles mettent en scène pour tout le monde ce que moi je donne sincérement et secrétement. Voilà qui me surprend, mais qui ne provoque pas ma jalousie. Simplement, je ne suis pas dupe : c'est du Marketing. Les hommes qui parlent d'elles avec lubcricité ont-ils ce recul? Ou ne souhaitent-ils voir que ce qu'ils désirent : une belle pépé qui dit oui?
Dans ces regards, je vois surtout beaucoup de naïveté.
C'est pas si simple...

A bientôt
Clue

Marina a dit…

Merci pour ton article Marie.
Ce genre de femme me laisse plutôt indifférente. Je veux dire, leur succès, leur physique, grand bien leur fasse, même si je ne comprends pas, je n'y apporte juste aucun crédit. Par contre ce qui me dérange, c'est la représentation du succès ou plutôt de la médiatisation facile que cela véhicule, ça me fait flipper de voir qu'elles peuvent servir de modèles à des gamines, que le buzz a aujourd'hui remplacé le talent.

J'avais vu le reportage sur Zahia, plutôt curieuse de son ascension dans la sphère "mode", elle m'a franchement fait de la peine. J'ai eu l'impression de quelqu'un de très seul et malgré tout très naïf...

Camille a dit…

Je dirais comme dans le 1er com, elles mènent très bien leur barque, ce qui est fou c'est que ça fasse autant réagir, et elles l'ont bien compris.

Princesse Audrey a dit…

Je les trouve très belle et très vulgaires, mais vulgaires de façon harmonieuse, pas crade ou négligée, donc elles me laissent souvent bouche bée pour l'esthétique qu'elles incarnent avec brio ("Avec qui ?").
Les seules choses qui me gênent, c'est leur inaptitude à s'exprimer de façon correcte (mais ça, c'est de la déformation personnelle) et que certaines de mes élèves les voient comme des modèles. Je me souviens qu'au collège, mon modèle, c'était Fantaghiro, parce qu'elle était indépendante, courageuse, cultivée et intelligente. C'est dommage qu'à 12 ans, ces gamines rêvent d'être comme des femmes qui ont vendu leur corps pour commencer oeur "carrière". Je crois qu'elles ont plus à vivre et à apporter sue leur corps... je leur ai dit, mais elles trouvent ça plus facile et rapide que de grosses études coûteuses... :-(

La-petite-bête17 a dit…

Perso ce ne sont pas les filles en elles-mêmes qui me déplaisent, c'est le phénomène autours.
C'est dérangeant qu'on fasse autant de foin autour du "rien" qu'elles apportent à la "culture populaire" ( je le dis avec bienveillance et sans jugement de valeur sur ce qu'est la culture populaire. )
Franchement que le "allo" de Nabilla soit devenu une référence culturelle, ça me fait mal au cœur.
Si la TV nous servait des soupes un peu moins débile, les tvspectateurs se verraient grandis.

Petitprunier a dit…

Coucou ma belle

Zahia et consoeurs ne me dérangent pas dans l absolu. Leur physique ne me pose pas de souci et avouer qu elles ont des trucs que je leur envie non plus. Et chui assez d'accord avec toi:l ultra féminité exposée et valorisée de la sorte renvoie forcément à ce que tu vis, ressens, perçois de ta propre féminité et de ton propre corps. A un moment tu parles de féminisme et ça m interpelle, je me sens concernée par cet aspect social qui à mon sens est légèrement différent de l amertume et de la jalousie que tu décris, tout en y restant corrélé.

Ce qui gêne peut être certain(e)s féministes,en tout cas ce qui me gêne plus, moi, dans le fait que ces femmes soient érigées en modèle, c est surtout l idée qu'il soit le seul proposé aux jeunes filles-et aux jeunes garçons- sans autre alternative possible. L idée que sans féminité exacerbée, sans conformité aux diktats et sans obéissance aux injonctions normatives sexuées, point de salut. L idée que seule la joliesse est envisageable, justement, que seule la valorisation par le physique est possible et enviable et gratifiante. L idée que pour réussir et être épanouie, il faut se conformer aux pires stéréotypes de notre société ultra genree, à une vision de la femme tronquée et d un autre âge; se soumettre à ce que la culture patriarcale a réussi à installer de plus clivant. D ailleurs, en passant, les réactions violentes envers ces filles me font clairement penser à un bon vieux slut shaming des familles. C est l éternel paradoxe : porter aux nues des filles que l on objectifie et leur reprocher ensuite leur apparente disponibilité sexuelle. Comme si l' un n engendrait pas l autre...

Cela me gêne parce qu en tant que modèle unique, il propose et contribue à véhiculer une idée de la femme partielle et partiale

Bref, encore un fois, ce ne sont pas Zahia ou nabila ou n importe quelle autre fille avec le même profil en tant que personne qui me questionne, c est ce qu elles disent des ambitions que la société a pour ses filles et ses femmes, des limites dans lesquelles elles sont encore placées (par elles mêmes d ailleurs, bien souvent, malheureusement), de la dimension d objet qui est encore trop souvent la leur et qui conditionne leur ascension, leur réussite et la place qu elles occupent.

Tu vois, c est un peu comme dans la pub Orangina : les filles c est les plus fortes, les meilleures, les winneuses, les mecs sont le sexe faible, super girl powa, etc... Mais quand même continue bien à boire ton orangina sans calories, histoire de tjs te couler dans le moule et dans ton slim taille 34 si t'as de la chance, (sinon c'est est pas grave y a orangina sans sucre), et surtout de te conformer à ce qu on attend de toi, jolie petite chose.

Je trouve ça fabuleux d arriver à te vendre un truc destiné à faire de toi ce que la société exige tout en te faisant croire que c est toi qui a le power...

Chais pas si c est clair tout ça mais comme d'hab c est à chaud...!

Jte fais des bisous biche, si tu passes en lorraine ou ds les coins, fais signe

prune a dit…

Moi ce qui me dérange et me fait peur , il faut l'admettre , c'est le fait qu'elles fassent rêver les gens ?!? La population adepte de la tv réalité... je trouve cette cible vraiment extrêmement influençable et ça me fait peur.
Deuxième chose: non critiquer une femme qd on est une femme soi même ne relève pas de la jalousie, c'est un raccourci aussi maladroit que de systématiquement taxer de raciste celui qui critiquerait le comportement (à différencier de la personne ) d'une personne d'une minorité.
voilà voilà
bises Marie

Marline a dit…

Coucou !

Très intéressant comme débat.
Alors moi c'est drôle mais j'ai rarement entendu/vu/lu des personnes (et en particulier des femmes) critiquer Zahia, bien au contraire.
Ce qui m'a davantage choqué, à l'inverse de toi, c'est le traitement médiatique qui lui a été réservé (et je dis ça en toute conscience en tant qu'apprentie journaliste). Je viens d'un milieu populaire (troyenne ;))donc je n'ai aucun a priori péjoratif sur la culture dite "pop". Mais en tant que femme et féministe (oui, ce n'est pas un gros mot ;)), je trouve assez dommage et triste qu'on mette sur un piédestal une fille qui a couché avec un homme pour de l'argent. Car bon, on ne le dit peut-être pas assez, mais derrière les paillettes et la belle lingerie, c'est quand même de ça dont il s'agit. Je ne juge pas du tout Zahia, ni le fait qu'elle se soit prostitué (même si je condamne le système en lui-même) mais le fait de glorifier l'acte. Comme si se prostituer était en fait cool, un moyen parmi d'autres de se faire connaître. Cela me fait penser au film d'Ozon qui semble avoir fait dernièrement de la prostitution un sujet glamour et chic. Je suis désolée mais ça me laisse pantoise. Et, vraiment, très sincèrement, il n'y a aucune jalousie ni hostilité par rapport au physique de ces femmes de ma part quand je dis cela (mon boule et moi on s'entend bien :))
Bref, ce que je sens dans ton article et ce qui me décourage/m'attriste, c'est que les critiques du féminisme (en général hein, je suis consciente qu'il y a plusieurs manières de le vivre), ça décrédibilise ce mot et le combat qui va avec.
Et +1 pour prune. Dire que critiquer une femme quand on en est une est systématiquement une réaction de jalousie est un non-sens (même si parfois, c'est vrai). Cela fait le bonheur et le jeu des masculinistes.

Sinon, je lis chacun de tes articles avec délectation.

Merci pour ce sujet passionnant :)

Belle soirée, Marline

Amely BZH a dit…

Oh... Tu as percé mon petit secret Marie... Et oui, je suis bretonne !!! De Rennes pour être plus précisé !

Jade Cactus a dit…

Je suis d'accord avec toi, d'abord sur la jalousie (tout simplement parce qu'on s'empêche de vivre, être, s'habiller, se comporter comme elles; au nom de quoi ? la morale ? la pudeur ? Et pourquoi elles, elles n'ont pas le devoir de faire pareil, pourquoi nous on devrait faire gaffe et pas elles ? etc) mais aussi sur la menace. Si c'est ça qui attire les mecs, parfois même pour du long terme, et souvent des mecs bien qui seraient bien mieux avec nous qu'avec elles (mais ils ne le savent pas) alors à quoi bon être marrante, cultivée, naturelle, et charmante ? Si c'est le sexy, la provocation et tout le reste qui fonctionnent mieux ?
Perso je ne les envie pas, elles me font juste me poser des questions sur moi-même, et finalement je suis bien contente d'être comme ça. Et à leur propos, je ne suis que tolérance, parce que mine de rien c'est des nanas qui atteignent leurs objectifs et c'est pas donné à tout le monde :)

Petitprunier a dit…

Marline : ouiiii entièrement d acc avec toi, c est PAS un gros mot :-D merci merci de l avoir rappelé :-) je déteste la tête des gens (et de certainEs de mes amies) quand je parle de féminisme... Un mélange d affliction et d incompréhension un poil condescendante...

Anonyme a dit…

Toi tu es toujours d'une justesse. J'essaie de ne jamais juger les gens ni leur façon de vivre, même s'ils sont très différents de moi, j'avoue parfois c'est très difficile. Mais je déteste le déferlement de méchancetés et de propos déplacés à l'égard de certains, on fait tous des choix, on peut emprunter le mauvais chemin. Encore que concernant Zahia elle est encore un peu jeune pour que l'on se prononce sur son choix de vie, c'est le sien, essayons de le respecter. Merci pour ce billet encore très intéressant. Des Bisettes
Caroline

Claire a dit…

Voilà, la plupart des commentaires ont dit ce que je voulais dire... Nabilla ou Zahia au fond je m'en fiche. J'ai même une certaine tendresse pour elles, elles doivent être assez seules en fait... Je ne pense pas être jalouse d'elles parce qu'on ne joue pas dans la même cour. Elles ne me "volent" rien, ne sont que des images lointaines.
Ce dont je ne me fiche pas par contre c'est de voir à quel point se transformer en objet fonctionne sur les garçons. Ca me fait peur de penser que derrière tant de mecs, même derrière des intellos, il y a un assoiffé de domination qui ne rêve que d'une poupée gonflable en adoration devant sa sacro-sainte bite, et qui surtout ne dise rien pour qu'il puisse bien se sentir le meilleur. Je suis vraiment désolée Marie, c'est assez dur ce que je vais dire, mais moi c'est ce que dit ton ami qui me choque.
Peut-être parce qu'ayant moi-même tout misé sur les études, la culture, je me sens un peu arnaquée quand je vois que cela intéresse si peu de garçons. Tous disent vouloir une fille intelligente, mais ce n'est pas vrai. Très souvent ce n'est pas une partenaire, une égale, une interlocutrice qu'ils veulent, c'est juste une paire de gros seins. Ou une fille qui rit à gorge déployée à leurs blagues les plus nulles. Ou une fille qui ne se pose pas trop de questions. Je ne peux que le constater dans mon entourage de "filles intellos" : celles qui ont un mec sont celles qui, devant lui, ne l'ouvrent pas. Heureusement que les exceptions en valent la peine...

Marie a dit…


Merci pour tous vos commentaires, je tenais juste à réagir à celui de Claire, le dernier (et je reviens pour les autres très vite mais c'est parce que ça m'a inspiré quelque chose):

Claire: Tu as raison. Sur tout.

Un garçon m'a dit il y a quelque temps (un garçon à qui je plaisais, ça a son importance pour la suite de l'histoire), qu'il ne pouvait pas être avec une fille qu'il estimait plus intelligente que lui (il voulait dire instruite en fait). Un peu mais pas trop, pas plus que lui en tous cas!
Il n'en était pas fier mais il l'avait constaté...
Et même si je lui plaisais, ce paramètre (de non domination intellectuelle) était un frein pour lui.
Evidemment il n'est pas représentatif de toute la gent masculine, malgré tout, ça m'a fait de la peine...

Solene Perot a dit…

Salut Marie,
c'est Solene, nouvelle fidele de ton blog, enchantee.
Je ne sais pas si tu as lu "Les jolies choses" de Despentes ? En tout cas, C'est grace a ce livre que j'ai compris il y a quelques annes qu'il n'y avait pas les petasses futiles d'un cote et les autres, cools, de l'autre...Ben non, c'est plus complique en fait...et le livre le montre tres bien.
Sinon cela m'arrive encore parfois d'etre "envieuse" de certaines filles....mais cela se joue en general plus sur une attitude, un charisme, parfois un detail ...et non pas sur une plastique irreprochable a la Zahia qui me fait ni chaud ni froid.

et puis sinon il y a une tres belle chanson de Anne Sylvestre (ouai je sais la musique...mais les paroles :-) qui s'appelle "Frangines" et qui parlent de cet antagonisme primaire entre meufs....et je crois que au dela de Zahia et Nabila , c'est malheureusement au quotidien que l'on retrouve de la competition entre filles...

bon je m'arrete la mais c'est dur...il y aurait des heures de conversation sur ce/ces sujet-s

shra hook a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Tu as clairement raison Claire!

Anonyme a dit…

oh my god en voyant ce reportage je sais même pas si j'arriverais a le finir tellement elle m’exaspère à taper ses manières, d'une débilité profonde, et d'une incroyable fausseté.
on a l'impression qu'elle va se briser le dos tellement elle se force a se cambrer
comment vous pouvez parler de jalousie? Je ne suis pas d'accord du tout
sans être prétentieuse j'ai RIEN a lui envier même physiquement parlantelle fait plus pitié qu'envie
c'est pas en faisant sa misérable qu'elle arrivera à se racheter une conduite et à redorer son image.tout ce qui compte dans le showbisness c le profit c'est qu'une bande d'hypocrite qui n'en pensent pas moins.

Anonyme a dit…

Salut,

Il y en aurait à dire, ce genre de personne et de comportements peut générer des discussions à n'en plus finir.

Tu nous demandes ce qu'on en pense...A brule pourpoint comme ça a priori je ne suis pas d'accord avec toi, pour une fois!
Personnellement, ces filles m'indiffèrent, en fait je suis tellement éloignée d'elles à tout point de vue qu'en fait à mes yeux je ne fais partie du même monde.
Ce que je sais c'est que je n'aimerais vraiment pas être elles, à aucun niveau.

La deuxième chose et la plus importante, que j'ai envie de dire: je suis prof en élémentaire et mes élèves ont 9/ 10 ans; j'enseigne en zep. Les gamines sont beaucoup devant leur télé et surtout devant les émissions dont nabila et autres sont les "héroines"...Eh bien ces petites de 9 ans, c'est nabila qu'elles prennent pour modèle. Il y a aussi Rihanna ou Beyoncé, mais bon il y a Nabila. Et c'est là que le bât blesse à mes yeux.
Pour nous adultes c'est différent, on fait la part des choses, même les mecs la font, mais pour les pré-ados c'est différent elles n'ont pas le recul nécessaire et pas non plus toujours à la maison des parents suffisamment présents pour leur proposer autre chose, leur donner d'autres aspirations qu'être "jolie" et passer à la télé.

Parce que oui, désolée mais je trouve que ces filles dégradent l'image de la jeune femme en général, tout comme vendetta dégrade celle des jeunes hommes. Ces personnes représentent une ambition basée sur le vide et c'est ce modèle qu'ils proposent aux jeunes et c'est là que je ne suis plus. On les oublie, les jeunes qui voient et regardent ça.
Moi c'est davantage par rapport à ça que ces gens m'irritent, et c'est peut etre dû à ce que je vois dans mon métier, mais en tout cas c'est mon avis!

A bientôt!
C.

Petitprunier a dit…

'' un assoiffé de domination '' je ne saurais dire si cela reflète tres exactement les envies des hommes ou si cela relève la encore de leur conditionnement, du déterminisme social (auquel ils sont aussi soumis : à l exigence d hyper féminité,forcément répond nécessairementà l exigence d hyper virilité) et surtout de leur position de dominants '' evidents'' Je veux dire n importe quel homme, aussi respectueux, sensible et intelligent qu il soit appartient de fait à la classe dominante, sans rien faire pour ça, et sans même s en rendre compte. L appartenance à cette classe implique aussi des obligations et des conditionnements de désirs qui relèvent autant du contrôle normatif que de l envie et de la pulsion. C est aussi parce que la norme lui impose d être le dominant qu il se sent mis en danger par une femme qui possède les mêmes attributs que lui. attention, je ne plains ni née légitime les revendications des pauvres hommes qui se dont volée leur place etc etc, hein ! Ce que je veux dire, c est qu'encore une fois, ce qui est attendu des hommes comme des femmes, c est : chacun sa place et les vaches seront bien gardées...

Petitprunier a dit…

Qui se font voler, pardon pour l orthographe lamentable et vive l écriture prédictive... ;-)

Anaïs a dit…

Bonjour Marie, je te remercie d'avoir mis un lien vers cette vidéo que j'avais eu envie de voir lors de son passage sur Canal. Je la trouve très touchante dans sa candeur, avec sa voix pointue à peine posée, sa vision clichée mais finalement poétique et romanesque de la femme...Je ne la crois pas si bête que ça, je pense qu'elle est simplement terrorisée par le regard des autres et s'est donc construit cette image qui la protège...J'interprète ses larmes de fin, quand elle évoque son émotion dans la "boîte de poupée", comme l'expression de sa crainte d'être "enfermée" à jamais dans cette image...Très émouvant ce reportage, en effet, qu'on regarde comme "envoûtée" par tant de rose et d'irréelle perfection (et punaise ce corps...) Belle soirée à toutes!

Anonyme a dit…

J'ai regardé le film et je suis consternée.
En vrac : oui, elle est charmante, toute jeune, surement naïve, visiblement timide, parfois attendrissante.
Mais instrumentée ?
Qui finance tout ça ? (son appartement, le personnel, les stylistes, l'entreprise, les locaux, son train de vie...)
Surement pas elle, même si elle a eu son heure de gloire au moment du scandale, son extreme médiatisation n'a pas pu lui rapporter autant d'argent... Cette question m'a obsédée pendant tout le reportage.
Sa féminité ne me dérange pas, au contraire j'admire (trois heures de préparation quoi !)... Même si je me demande comment on peut aimer marcher entravée à ce point par des robes si serrées....
Il y a tellement de façon d'être une femme... Pourquoi pas la sienne...
Nabila, Zahia, m'intriguent, attisent ma curiosité...
Maintenant, les hommes. Bah à mon avis, aucun des hommes autour de moi ne pourraient vivre avec une fille comme ça aussi attirante soit elle. Pour un coup, oui peut-être (surement !) mais pas plus. Pas si facile pour un mec de sortir avec une fille pareille ?
Pour répondre à ta question, je ne me sens pas menacée... mais bon j'ai passé l'âge...
Mes filles qui ont leurs âges n'ont plus. L'ainée les méprise complètement, les ignore, ne s'y intéresse pas du tout, connait à peine leurs existences... La deuxième s'y intéresse plus, s'en amuse... Je n'ai pas du tout l'impression qu'elles se sentent en concurrence ou menacées par Zahia ou Nabila...
Rose

Anonyme a dit…

Je voulais dire : Mes filles non plus !

Claire a dit…

Les filles je suis étonnée et je ris que mon commentaire ait suscité l'approbation générale parce que justement j'allais revenir dessus en me disant que j'avais sans doute exagéré dans un moment de rancoeur (réelle malheureusement...). Mais en fait peut-être que je n'ai pas exagéré tant que ça.

J'ai le sentiment qu'on est un peu dans la situation où en est le racisme aujourd'hui : se dire ouvertement raciste est tabou, Dieu merci, et pourtant dans le secret des consciences, des urnes ou des commentaires internet, les vieux réflexes, les vieux sentiments inconscients, inavouables et subtils de supériorité, presque indétectables même pour celui qui les ressent, sont très, TRÈS nettement plus difficiles à éradiquer... mais qui en est victime les perçoit très bien.

PetitPrunier a totalement raison d'ajouter que cette "soif de dominer" pourrait bien être un conditionnement social à la base.... On ne soulignera jamais assez la pression de la performance qui fait que l'échec, l'humiliation sexuelle potentielle que représente une femme qui pense ou qui est instruite, sont extrêmement difficiles à supporter pour un homme, même dans l'intimité. Cela dit c'est si profond que maintenant ça relève du réflexe, même chez des mecs intelligents et qui essayent vraiment d'être respectueux. Leurs égaux, les critiques, les vannes, le fait de se mesurer, ils le trouvent chez les autres mecs. La fille à leurs yeux est là pour autre chose (la douceur, la compréhension, le ménage... haha quelle mauvaise langue !).

Claire a dit…

ps : la question des finances de Zahia, soulevée par Anonyme, est aussi hyper intéressante c'est clair...

marie a dit…

Je trouve ça toujours étonnant comment les gens issus de minorité (les femmes ne sont pas une minorité numérique, mais en représentation dans l'espace publique, si) sont constamment censés être des ambassadeurs.
Si une femme a des attitudes différentes de ce qu'on en attend, elle fait honte aux femmes.
Si un noir est un sale con, il fait honte aux noirs.
Je suis une femme brune, avec quelques kilos en trop, et je ne représente ni les femmes avec des kilos en trop, ni les femmes, ni les êtres humains. Ce que je fais ne concerne personne d'autres que moi, et il en est de même pour tout un chacun.
Je comprend vraiment pas.

Princesse Audrey a dit…

belleS* désolée pour l'erreur.

Ce que tu écris dans ton commentaire est juste : un ami très proche m'avait avoué ses sentiments, mais il m'a dit que même s' ils allaient perdurer, il recherchait une fille qui ne serait pas aussi intelligente que lui (voire plus). Il m'a confié, une semaine avant son mariage, que sa future épouse était moins intelligente et moins cultivée que lui, et que ça l'arrangeait bien...

Gros bisous.

camille a dit…

Hello Marie,

C'est la première fois que je commente ici, je me sens un peu à poils :)

Ton point de vue est très intéressant, et par certains aspects, je suis assez d'accord avec toi.

Par contre il y a une chose qui me gêne, c'est la médiatisation à haute dose de ce genre nana.
A chaque époque les filles "légères" ont créés une forme de fascination. Mais j'ai juste peur que certaines filles ou jeunes filles puissent voir ça, et se dire : "OK j'ai pas beaucoup de solutions dans la vie, mais un jour si j'arrive à avoir une sexualité (publique) hyper débridé, je deviendrait quelqu'un…"

Dans le cas de Zahia, elle mène effectivement super bien sa petite entreprise. Mais la chose qui me saoule grave c'est la récupération par le biais de personnes publiques, comme Jean-paul Gauthier, qui surfent sur la vague sulfureuse. N'oublions pas qu'au départ elle n'a pas du avoir une histoire heureuse pour en arriver là.

Au final la presse les médias présente ça comme un espèce de conte de fées ._________.

Et j'en arrive à la conclusions que : avoir du plomb dans la tête et avoir une image fascinante est une chimère. Et puis ces nanas me font sentir conne. Oui conne, parce que, non je n'arriverai jamais à être aussi débridé, aussi sexuelle, elles sont mon "anti-moi" dans la féminité.

Mais quand je vois mes potes et la façon dont ils en parlent (putain elle est quand même sacrement b...) j'ai envie de leur dire qu'ils ont tords, que la vie ne marche pas comme ça, que ce filles là doivent souffrir. Et ensuite je me dis "oui mais si elles en arrivent, là c'est que quelque part, elles sont leurs propres bourreaux." Un peu comme moi, quand j'essaie désespérément de rentrer dans la case fille parfaite, au prix d'efforts surhumains et stupides… Et là je me dis que je ne vaut pas mieux.

Je ne suis pas réac mais un jour j'aimerai que les femmes prennent conscience, que nous avons le choix de nous battre avec les mêmes armes que les mecs. Pour nous faire connaitre, pour nous défendre.
Simone de Beauvoir disait "on ne nait pas femme on le devient". Reste plus qu'à savoir qu'elle type de femmes nous voulons devenir, et ensuite nous faire un peu confiance.


Zahia en ce sens à "réussit", elle est chef d'entreprise et crée le mystère. Elle a tout compris aux médias avides de sensations fortes. Concernant Nabilla la chose encore plus dérangeante, et son manque cruel de savoir vivre, son vocabulaire à deux balles… Je ne peux pas cautionner ça. Soyons honnête, si elle n'avait pas eu son physique (caricatural), à la place de finir sur les plateaux télé, elle aurait juste fini dans confessions intimes.

Merci pour ton blog, merci pour tes interrogations. Désolé pour le monologue...

Camille,

Balibulle a dit…

Comme ce billet me fait plaisir. "L'infériorité" historique des modèles féminins dans l'espace public et médiatique nous place, nous femmes, face à un drôle de compte à rebours, comme si on devait rattraper l'avance des hommes par une "représentativité" et un "mérite" irréprochables. Et que chaque femme mise en avant nous concernait un peu toutes. Je ne sais pas si ça passera l'épreuve du captcha, mais je te mets en lien le portrait que j'ai consacré à Zahia quand je l'ai rencontrée pour ce documentaire.
http://www.leparisien.fr/espace-premium/culture-loisirs/deux-heures-avec-zahia-22-01-2013-2501211.php
et également :
http://www.leparisien.fr/espace-premium/culture-loisirs/une-creature-fragile-et-forte-a-la-fois-22-01-2013-2501205.php
J'y suis allée sans a priori, et je l'ai trouvée fascinante à observer et assez touchante. Et quand le papier est paru, ma boss m'a dit à la fois que l'article était bien écrit et que je l'avais "bien servie". Comme si la logique aurait voulu que je la "serve mal". Idem sur mon FB où j'avais relayé le papier, certaines lectrices s'insurgeaient que Zahia soit mise à ce point dans la lumière, quand tant de femmes talentueuses resteront dans l'ombre.
Zahia cristallise deux questions en une, celle de la représentativité effectivement et celle, très française, du mérite. Qui mérite vraiment d'avoir les projecteurs braqués sur soi ? On doit, nous journalistes, répondre chaque jour à cette question elle n'est jamais simple et l'est encore moins quand il s'agit d'une femme

Juju a dit…

Bonjour Marie
Merci pour ce post, encore une fois qui nous fait réfléchir !
Je voudrais te (et les autres aussi qui écrivent des commentaires si intelligents et justes sur ce blog !) conseiller à nouveau de voir le court métrage d'Agnès Varda sur les femmes... il date mais est encore tellement d'actualité.

Je suis plutôt d'accord avec tout ce qui s'est dit ci-dessous, sur l'image que ça véhicule, tout ça.
Mais je voudrais préciser aussi quelque chose. Ou plutôt, poser une question. Est-ce que la féminité se définit uniquement par rapport aux hommes ? Est-ce qu'on peut être femme à part entière, pour soi-même ? Ce sont des vraies questions, que je pose vraiment...
Est-ce que le fait de plaire à des hommes ou non nous définit vraiment ?
Est-ce que c'est notre "critère" ?

Antoinette a dit…

Salut Marie ,
Je pense comme toi que les femmes qui critiquent à outrance cette jeune fille et se sentent menacées par son physique hors norme ont tort.
Cela relève de l'instrumentalisation d'un pauvre malade car il est indéniable qu'elle souffre d'un désordre psychiatrique et qu'elle est trés malheureuse et on en revient à l'exploitation du corps d'une femme à des fins pécunières.
Grand bien cela fasse aux stylistes et designers qui travaillent avec elle, elle n'a pas de libre arbitre , ce n'est pas un femme d'entreprise juste une poupée (OK elle dessine bien et à de l'imagination..mais stt un corps freak
Cela me fait penser à "la venus noire " de Kechiche ou au "tube" de Jeanne Calmant.
Des bise merci pour tes débats

virginie a dit…

Bonjour marie,
Je suis d'accord avec touts les commentaires au dessus.
Et pour appuyer Antoinette

Je m'étais rapidement intéressé à elle il y a quelque années.
C’était avant sa première collection et il n'y avais sur son site que les photos des grands photographe. Une store de pub je suppose...
Je ne savais même pas qui elle était (je ne lie jamais la presse à scandales et je déteste le journal télévisé que je trouve très voyeur).
Mais comme je fais de la lingerie je suis toujours très curieuse des nouveauté dans le domaine.
Une fois sur son site j'ai été intrigué de l’engouement quelle suscitait.. Mais pourquoi pas, après tout c'est vrai, elle est très belle, surprenante. Une sorte de nouvel Pamela Anderson pour David Lachapelle.
Peut de temps après je suis tombé sur un article dans Fashionmag sur le sujet ou j'ai appris que les photographes en questions avaient été payé 200 000 euros et plus pour la photographier....
Là j'ai commencer à me dire quelle avais un putin d’investisseur, car des photographes il n'y en a pas qu'un...
Puis j'ai complétement oublié les lingeries Zahia jusqu’à ton poste.
J'étais toute contente d'avoir des nouvelles, j'ai donc regardé le reportage avec joie et curiosité et là, j'ai eu un gros malaise.
Un gros malaise car j'ai travaillé dans la mode et dans des grande maisons. J'ai participé des préparation de défilés dans des maison qui ont beaucoup de moyens financier. Comme dans ces maisons ce que l'on voie dans le reportage demande un très gros investissement. Mais je n'arrive pas à croire que c'est vraiment elle qui dessine toute la collection. C'est Bizarre dans le reportage, il y a un truc qui sonne faut, je sais pas vraiment quoi, pour avoir travailler dans les maisons de couture il y a plein de trucs qui cols pas...
Je me suis donc dit quelle était peut-être une sorte d’ambassadrice, inspiratrice, caché sou le nom de créatrice par les investisseurs.
Je suis retourné voir son site, j'ai regardé toute les collections, qui sont très belles, pleine de fantaisie, onirique. Un peut Blanche neige en promenade chez Madame Claude... Je me suis dit "Finalement quoi de mieux qu'un scandale de belle ex cocote de luxe pour lancer une marque de lingerie affriolantes. Qui mieux qu'une ex cocote de lux n'est sensé savoir comment faire bander un homme...
Du coup c'est une sorte de garantie assurée de faire bander mon homme si c'est elle, qui à tout les secrets de la chose, qui me conseil ;)" En plus le travail technique est juste magnifique. Et là normal je me suis dit "tien combien ça coute une belle lingerie comme ça?".
Et quel ne fut ma surprise de voir que après 3 collections qui on du couter beaucoup d’argent à cette fée qu'est l’investisseur, il n'y a non seulement aucun point de vente de la lingerie mais même pas l'adresse le la maison de couture.
Pas très commercial tout ça non????
Il y a bien eu un pop-up store de quelque mois à Paris ou là j'ai su que le tarif des lingeries était de 250 euro la parure.
Mais je n'ai pas eu cette information sur le site de Zahia, j'ai du la traquer sur le net.
Je ne comprend donc pas comment la bonne fée investisseur c'est remboursée, en quelque mois de vente de lingeries, 3 ans d’investissement... Et la cerise sur le gâteau c'est que le code NAF du site de Zahia n'est pas un cod NAF de création lingerie mais un cod NAF de "Production de films et de programmes pour la télévision".
Bizarre non????
J’espère juste que la belle à un contrat qui lui fait gagner beaucoup d’argan pour prendre le risque de jouer le bel agneau d'un investisseur qui est peut-être bien un loup de plus pour elle...

Anonyme a dit…

Virginie: achetes toi un bled chérie :D

alexandrina a dit…

Je n'ai pas de problème particulier avec les prostituées ou les pin-ups, elles ont toujours existé et existeront probablement toujours. Disons que personnellement j'espère construire ma vie sur d'autres bases, mais enfin je n'ai pas d'hostilité de principe envers ces femmes et je ne suis certainement pas pudibonde.
En revanche, je m'étonne qu'on puisse penser qu'une femme qui émettrait la moindre critique envers elles le ferait purement par jalousie. Comme plusieurs de tes commentatrices, ce que je vois en elles, c'est surtout le triomphe de la vulgarité et du bling bling, la réussite médiatique et financière construite sur la médiocrité et le néant. Tant mieux pour elles mais je ne vois pas pourquoi on devrait s'en féliciter, et je dis ça sans une once de jalousie dans mon coeur.
Je n'envie d'ailleurs pas ces femmes. Qu'est-ce qu'il leur restera quand leur jeunesse sera envolée ? La culture, l'expérience, une carrière durable, un compagnon pour la vie ? Ou le botox et les anti-dépresseurs ?
Quant aux hommes... je suis assez ébahie de lire certains commentaires et je voudrais un peu les défendre. Oui, il y a beaucoup d'hommes qui ne s'intéressent pas qu'aux gros seins et qui recherchent une vraie partenaire dans la vie. J'ai presque 35 ans et ceux que je rencontre sont peut-être plus mûrs et sûrs d'eux que ceux auxquels il est fait allusion plus haut, mais enfin je ne crois pas tromper en disant que fort heureusement les amateurs de bimbos ne sont pas représentatifs de la gente masculine.

Voilà, merci pour ce débat et bises.

Anonyme a dit…

nan mais ça suffit la Marie, ça me fait flipper d'être autant en connexion avec toi... je m'explique, je viens sur ton blog (environ une fois par semaine) et chaque fois, mais VRAIMENT A CHAQUE FOIS tu parles de sujets que j'ai abordé dans la semaine avec mon mec ou mes copines, tu copies mes sujets, c'est ça, avoue le tu m'espionnes? Genre y'a deux semaines, j'allais m'inscrire au yoga en me demandant si c'était vraiment bien, je kiffe Zahia et j'ai regardé le docu dès sa sortie (enfin, kiffer est un bien grand mot, mais je trouve qu'il y a quelque chose de fascinant dans le destin de cette fille, rapport à mes/ses origines algériennes?) en tous cas j'ai pris sa défense pas plus tard qu'hier face à l'hypocrisie autour de son perso; le rapport aux marques, Mona Chollet, et hier, j'étais où? hein j'étais où? en train de cueillir des champignons dans la foret! et à mon retour je me dis"ça donne bonne mine quand même d'aller dans la nature!". Allez hop, je vais faire mon blog moi aussi, et promis craché, si on a des sujets similaires et à peu près le même avis sur tout... ben c'est le hasard! des bisous, et continues d'écrire, t'es au top! ( ah oui et pour terminer: je vis à Nancy... où j'ai fait mes études...).

FATTY

Cécile a dit…

Hello, je trouve tout de même un peu catégorique quand certaines disent que les mecs préfèrent les femmes moins intelligentes qu'eux et flippantes aussi je l'avoue, ben oui en tant que célibataire ca ne laisserait rein augurer de très bon. Bref, mon expérience m'a montré aussi que certains apprécient aussi nos qualités intellectuelles après les mecs, autant que nous ou un peu plus peut être ont des fantasmes et ces belles femmes peu locaces sont parfaites pour cela: elles leur laissent toute la place pour cela mais je pense aussi que de leur côté elles savourent leur pouvoir sur les hommes!!! même si lorsque le mec est quand même un peu intelligent cela ne fait pas une histoire qui dure dans le temps ou juste pas une histoire si intéressante à vivre, bref elles ne les marqueront pas de la même manière que nous. Perso elles ne me dérangent pas ces femmes, elles ont leur place, certains mecs jouent dans la même catégorie qu'elles, parfois elles m'agacent un peu je l'avoue de manière brève à cause de ce fameux pouvoir mais après tout il ne tient qu'à nous de créer et entretenir le mystère non?
Bises

Adeline a dit…

Je ne suis pas totalement d'accord avec toi. C'est plus compliqué qu'une simple apparence ou attitude je crois. Tu devrais lire Beauté Fatale de Manon Chollet, je le lis en ce moment et je trouve que ce livre répond bien à ton post et élargit le débat.

Adeline a dit…

Et je me pose une question en lisant les commentaires de tes lectrices : n'est-ce pas un problème que les femmes aujourd'hui préfèrent ne pas utiliser le terme "féministe" par peur qu'il soit mal interprété ? (Plus jeune mes points de vue ont souvent varié sur le sujet mais aujourd'hui je sais où j'en suis avec tout ça et je m'inquiète un peu de voir que les femmes -pourtant les premières concernées- semblent avoir rallié la doxa qui dit que le féminisme c'est mal.

Le cabinet des rugosités a dit…

Je ne peux pas mieux dire, je suis totalement d'accord avec toi Marie. Je n'ai pas pu lire tous les commentaires, il y en a beaucoup je les ai lu en diagonale, mais "je ne suis pas jalouse car elle ne joue pas dans la même cour" cela reviendrait à dire que dans le cas contraire il y aurait du soucis à se faire et je ne pense pas...
Je n’éprouve aucune haine envers ces filles Zahia Nabila etc..., un peu tristesse peut-être, car je pense toujours au moment où la sauce va tomber (mais ça c'est peut-être mon côté parano), en revanche je les trouve très malignes et je les félicite de profiter à fond de cette vague. Je regarderais d'ailleurs le prime sur la 12 il me semble, "Allô Nabilla" ;)))
Sylvie

Anonyme a dit…

A l'anonyme qui suggère à Virginie l'achat d'un bled : "Achète toi un bled" ne prend pas de S !
L'impératif du 1er groupe ne prend pas de S, regarde dans ton bled, tu verras !!
(désolée, je n'ai pas pu m'empêcher !)
:)))
Rose

Virginie a dit…

Merci mille fois rose ;)))
Je suis malheureusement dyslexique et soit je n'écris plus, sois je continue a m'exprimer quand même.... Mais je ne me froisse plus des réactions que cela provoque... Ce n'est pas grave, j'ai l'habitude. ;)

Anonyme a dit…

Virginie, j'aime les questions que tu te poses sur zahia. Cette jeune fille sensible, timide ne me semble pas avoir autant de chance que ça. Elle sert certainement les ambitions médiatiques d'un groupe financier. Je lui souhaite d'acquérir maturité et assurance pour sortir son épingle du jeu et avoir une belle vie, une réelle vie.
Yado la féministe.

minhoi a dit…

j'ai pas vraiment une opinion là dessus ces filles ne me gênent pas, ça me fait juste un peu suer de voir nabilla au grand journal parce que y'a des tonnes de personnes que je voudrait entendre avant elle.
Pour ce qui est du physique je dois reconnaitre que ça me fascine leur visage que ce soit l'une ou l'autre est vraiment beau enfin de mon point de vue.
ok c'est du superficiel, du refait du tout ce qu'on veux mais ça reste fascinant.
et le corps de zahia encore plus pareil pas une "envie" particulière d'avoir son cul (quoi que son cul peut etre lol) mais toujours cette fascination du "hors norme".
Par contre j'ai du mal à entendre nabilla parler je préfére le coté discret ou comme tu dit assez timide de zahia.

bref les critiques violentes envers ces filles me mettent plus mal à l'aise que la médiatisation de ces filles, on lit des trucs parfois qui font flipper la haine va loin de nos jours je serais ces meufs j'aurais surtout une grosse trouille d'un lynchage de ménagères :-D

Anonyme a dit…

à la fille verte , ne penses pas que la raison pour laquelle tes potes ne peuvent se "taper" zahia, c'est parce qu'ils sont "privilégiés" par leur métier (d'ailleurs, ça veut dire quoi ça, parce t'as un "bon" taf alors t'es intéressant, intelligent, futé, cultivé??? merci mais vu ce qu'il y a autour de moi j'en doute..)
Les mecs des quartiers peuvent être aussi écœurés par cette fille que tes amis ... Les mecs qui ne pourraient pas se la taper en sont incapables pour diverses raisons : Zahia représente la cité, l'immigration, la prostitution, la réussite sans effort (on vit dans une société où la méritocratie, du moins, pour le peuple, est de mise), ils peuvent bloquer sur l'un de ces points ou sur tous, pas forcément sur le côté fille "facile et idiote".
Bref, dans ton com, on lit à demi-mots qu'il faut être d'une certaine "classe" pour rejeter Zahia, et qu'elle est juste bonne à vendre du voici aux ménagères des banlieues et du rêve au analphabètes et aux chomeurs...les plus grands consommateurs de p... sont ceux qui ont les moyens de se les taper comme tu dis:DSK ne vient pas du 93 et il a les mêmes goûts que Ribéry....

Anonyme a dit…

"T'aimes ta meuf parce que c'est pas une traînée.
Tu trompes ta meuf parce que c'est pas une traînée."
=========> Casseurs Flowters

D'un point de vue féminin (échantillon de 4 filles) : c'est affolant mais c'est bien résumé.
D'un point de vue masculin (échantillon de 3 garçons) : c'est triste mais c'est bien résumé.

Je ne sais pas si je suis dans le sujet, mais moi j'ai pensé à ça ^^
Bises Marie et merci d'aborder des tas de sujets intéressants et parlants.

Crazy Clemcy

Les M de Marie a dit…

Bon évidemment tu t'en doutes j'ai pas lu tous les commentaires et je sais pas ce que les autres en pensent.
Moi je suis sûre d'une chose, ces meufs là ont sacrément bien compris comment marche la société, ce qui fait vendre et ce qui rend populaire, ce qu'il faut faire pour être au premier plan. Ca s'est particulièrement bien vu quand Nabilla était au Grand Journal ces derniers jours (je sais plus quand) et qu'on lui a demandé de faire la critique d'un bouquin (ah ce qu'ils sont marrants). Elle a essayé mais elle a échoué ; elle a essayé de se faire passer pour une cruche débilissime mais ça se voyait comme le nez au milieu de la figure que c'était que du vent. J'ai trouvé ça doublement naze.
Zahia, je crois que je ne m'y suis jamais intéressée ; pour moi elle n'est autre qu'une poupée vivante, le paroxysme du corps de rêve et de l'attitude d'une espèce de princesse (pas au bon sens du terme). Je ne vois pas ce qu'elle a à offrir, et elle ne m'intéresse pas. Peut-être que je fais aussi un rejet pour ne pas la considérer pour ce qu'elle est et ce qu'elle reflète, mais ce sont des questions que je n'ai pas envie de me poser. A mon sens, elle n'a tout simplement pas sa place dans le giron des gens populaires. Mais je suis une idéaliste... Je ne sais pas ce qui la diffère de Nabilla dans mon esprit, le fait qu'elle ait eu sa période péripatéticienne, sûrement, le fait qu'elle soit sortie de l'ombre pour ça, sans doute.
Je ne sais pas trop.
C'est complexe.
Elle me dérange.

Hum c'est vrai que ce sont des questions à poser.

Bisettes.
Marie

Anonyme a dit…

Hé au fait, je la ramène encore mais c'est parce que j'avais pas vu la musique "illustrant" ce post ^^
TLC "no scrubs" ça me rappelle le collège, j'adore :-)

Merci Marie ! Bises.

Crazy Clemcy

Anonyme Amande a dit…

j arrive apres la guerre (mon demenagement...), et je vais dire ce qu il m a semble lire dans un post plus haut : ce qui me derange, c est tout ce battage, cette consecration de ces jeunes femmes a moitie reelles (car refaite, car illuminee par le prisme de la tele), qui font d elles des sortes d "exemples" pour une jeunesse carrement en mal de reperes. Ca fait sans doute tres psy a 2 francs ce que j ecris, j espere eviter cet ecueil avec l education que je donne a ma propre fille (pas de tele qui tourne dans le vide mais justepour des emissions choisies), mais j imagine d autres gamines plus fragiles qui pourraient se mettre a capitaliser sur leur Q si ca marche moins bien a l ecole...
C est deja enormement le cas en italie ou des etudiantes abusent de la chirurgie esthetique pour avoir une chance de devenir "velline" (des potiches canons dans une emission de tele tres connue), car ca gagne mieux que l eventuel job qu elles (n) auront (pas) dans cette europe en crise...
Bref, je trouve ca quand meme un poil malsain, et je serai curieuse de rencontrer ces creature IRL...

Des bisous,

Anonyme Amande a dit…

Quant aux mecs qui fantasment dessus, je peux comprendre, le mythe de la geisha pour certains (zahia), ou de l imagerie porno pour d autres (nabila)...
Mais bon, evitons quand meme les raccourcis, un homme et une femme qui se choisissent, c est quand meme bcp plus complexe qu un appetit particuliers pour les gros eins (de l homme a la femme) ou pour un compte en banque bien rempli (de la femme a l homme).

Jalouser ces filles parce que les mecs kiffent les regarder a la tele (elle ou angelina jolie d ailleurs), c est faire preuve de bcp d immaturite, ou du moins d un gros manque de confiance en soi, car mon dieu, la vie de couple est faite d obstacles tellement + violents qu un fantasme Nabilien :-(

Anonyme a dit…

La solidarité féminine cette douce utopie...Quand on ne critique pas les unes on critiques les autres.

Patoune a dit…

Comme dit mon meilleur ami,garçon brillant aussi :-) : " Tu sais dans la vie Patoune il y a les femmes avec qui on sort et les femmes avec qui on se marie" Pour moi, tout est dit et dans se cadre là, je ne sens pas un instant menacée de quoique ce soit. Bisous

Justine a dit…

Salut Marie,

Merci, merci merci pour ce post, je peux enfin avouer ce que je n'ai jamais osé m'avouer;

OUI JE SUIS JALOUSE DE CES FILLES PAR MOMENT ! (coming out haha !). Je m'explique...

Pour ma part je suis d'accord un peu avec tous les avis précédents, même lorsque c'est paradoxal...
L'image de la femme, la façon dont les médias nous traitent, les réactions des hommes par rapports à ces filles, les réactions des autres filles (jalousie ou tendresse), cet uniformisation de la morphologie d'une bonnasse... Je vais pas tout réciter mais je partage tout ces sentiments qui ont été écrits à un moment ou à un autre.

Juste j'avoue que OUI parfois je suis jalouse de ces filles et parfois NON pas du tt.

J'ai tout simplement réalisé que mon honnêteté allait de pair avec ma confiance en moi, mon bien être. A savoir, qd je me sens bien ds ma peau mais surtout ds mon corps, ces moments où je trouve mon cul ou mes seins trop canons (ouais ça arrive !) ou ma sexualité est au top; enfait tout simplement qd je me vois ultra sexy dans le regard de mon amoureux et que je ressens de sa part un désir XXL, là tout va bien. Je vais même jusqu'à "défendre" ces filles en société.

Par contre dès que ca va mal, que j'ai l'impression d'être un gros thon, qd mon amoureux me désir moins et que nos rapports sexuels s’espacent (et que je sais qu'il aime ce type de corps et que cette "vulgarité" ou plutot comme tu dis cette hypersexualisation des Zahia, Nabilla & co reste un fantasme pour lui, même s'il ne l'avoue jms totalement), alors là je me mets à détester ces filles, à les critiquer à crier au scandale etc etc

C'est donc un pb que j'ai avec moi même. Mais j'en tiens responsable notre société et la situation de la femme et de son apparence ds les médias (en partie...) (et ouais j'en ai marre de voir des bonnasses a poil en format XXL partout pour vendre tout et n'importe quoi (et là à paris les vitrines des pharmacies c'est juste PLUS POSSIBLE!), alors que soyons honnêtes, si c'était des filles beaucoup moins golées, voir mm mal foutues, qui étaient placardées à poil, ca me dérangerait beaucoup moins....)

Donc oui, jalousie...

Anonyme a dit…

elle a juste un grave problème de scoliose cette jeune fille!!!

Virginie FALZONE a dit…

Alors là chapeau bas pour cet article pour toutes les raisons que tu as pu citer !!! Je suis d'accord avec le fait que moi aussi, je trouve qu'elles dégradent sur certains points, dans certains de leur discours, l'image de la femme .. Mais cela dit, elles jouent beaucoup de leur image, car elles veulent faire parler, et finalement, elles menent plutôt bien leurs barques et on ne peut pas leur reprocher finalement .. Et en plus, effectivement, bien sûr que les mecs kiffent ce genre de femmes, faut arrêter d'être naifs, et pour les femmes c'est pareil, si on voit un mec qui est juste parfait et qui en joue, on le traitera jamais de "batard" et on va matter, soyons clairs ! :)

Eli a dit…

Chère chic fille,

d'accord "la jalousie c'est pas beau"... Sauf que les choses sont un peu plus complexes que ça. Si "on" (mettons des femmes en majorité quoique je n'ai pas de statistiques exactes sur la question) critique non pas Zahia en elle-même mais le sytème qui a porté cette femme aux nues, il me semble que ça dépasse le "elle a de plus gros seins que moi et mon mec la trouve bonne, cette pute."

D'abord, tous les mecs ne fantasment pas sur ce type de physique, merci de le rappeler quand même, de la même façon que toutes les femmes ne fantasment pas sur Javier Bardem ou sur Ryan Gosling.

Ensuite, indépendemment de l'individu Zahia (tant mieux pour elle si elle réussit) il y a quand même un problème de fond dans cette réussite. Le fait qu'elle n'est dû qu'à une médiatisation voyeuriste (tiens c'est la pute que Ribéry s'est tapée) par exemple. Le fait aussi peut-être qu'elle repose sur une esthétique complètement cliché avant même d'entrer dans des considérations féministes, qui sont aussi pertinentes à mon avis. Le fait encore que bonjour le modèle.

Encore une fois, je ne dis rien contre Zahia elle-même. Mais tous ceux qui encensent la "réussite" de Zahia, Nabila, ou autres starlettes féminines ou masculines qui n'ont aucun talent, sauf le fameux sens des affaires, eh bien moi je trouve ça triste. C'est ça qu'on trouve admirable dans notre société, avoir compris comment fonctionnait le cirque médiatique et donner ce qu'ils veulent aux journalistes ?

Pour moi son succès est malheureusement le fruit d'un conformisme idiot (Karl Lagerfeld a décrété qu'elle était cool donc elle l'est) et de la revendication du mauvais goût. Certs on est en république, chacun fait et aime ce qu'il veut. Je ne peux juste pas trop m'enthousiasmer sur la vision de la femme illustrée par Zahia et par ses collections.

mimi a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=p8SD3ZaNApI

Alexandra Gvz a dit…

zahia je n'ai pas d'opinion sur elle, je me suis jamais intéressée + que ça a son cas (j'ai juste bien rigoler en voyant qqunes de ces interviews à la TV, parce que oui elle elle est bécasse dire le contraire serait mentir)

quand à nabilla au départ je l'aimais bien, je trouvais qu'elle avait bcp de répartie et de l'humour. Apres pareil je m'y suis pas interessée + que ça, mais j'avais a peu pres la même reflexion que toi, du genre faut pas exagérer et la laisser vivre. Mais ensuite j'ai vu cette fameuse vidéo ou elle envoie un shoot à une femme et je me suis rendue compte d'a quel point c'était malsain d'aduler des femmes comme cela. Le pb lorsqu'on est connu "pour rien" c'est qu'on perd bcp + la tête que lorsqu'on devient connu apres avoir taffé ou apres avoir exercé une passion (musique, ciné...). Car finalement ces gens la n'ont pas d'objectif dans la vie, a part être celebre pour être celebre. Une fois qu'ils le sont ils ne se posent aucune limite puisqu'apres le but c'est de durer. Donc oui nabilla j'avais vrm rien contre elle au départ mais mtn je trouve tout ce buzz autour d'elle très très malsain. Faut être réaliste, cette femme n'a absolument aucune valeur, et en plus de ça aucun talent. Donc oui moi ça ne me plaît pas de voir une femme comme ça invitée au grand journal, copiner avec JP Gautier etc. Ca n'a rien à voir avec son côté bimbo (une des femmes que je trouve la plus incroyable est daisy lowe, et elle passe son temps à poser à oilpe ...), mais vraiment sa façon de gérer sa notoriété qui me dérange.

Sur ce que tu dis, que les femmes ont besoin de rabaisser les bimbos, ben c pas nouveau en même temps ^^ qui n'a jamais dit d'une fille magnifique "elle est bête de toute façon" ou un truc du genre ? Vraiment tout le monde... Quand son ex se recase avec une bombe faut bien lui trouver un défaut...

Quand aux mecs, oui sans aucuns doute il doit y'avoir qq chose de "gratifiant" à être avec une femme juste sexy. Mais pour les filles c'est la même chose non ? Si je suis avec un mec canon je serais tellement flatée qu'il me donne son temps et son attention que j'en aurais rien à battre s'il a le QI d'une huitre. Le physique prime toujours dans tout ce qui est temporaire, donc évidemment pour une soirée on sera juste super heureuse de rester avec un avion même s'il est bête.

voila je suis pas vraiment d'accord avec ton article ajd ^^ mais continues à écrire for ever j'adore ton blog bises

sailormoon a dit…

Hello,

Je n'aime pas "Zahia", j'aimerais bien "bien" l'aimer parce qu'il y a quelque chose d'espiègle dans le fait de faire de son corps une entreprise affirmée lorsque l'on est une femme.
D'ailleurs je suis totalement POUR la prostitution à partir du moment où elle est consentie et que c'est un travail (vraiment) rémunéré, (au même titre que je suis POUR les instituteur(rices), les camionneu(r)se, les cordonnier(re)s, les coiffeu(rs)ses, les cuisinier(e)s, les basketeur(se)s)...bref...
Ce qui me dérange au contraire c'est que "Zahia" au même titre que "Nabilla" sont des "choses" avec lesquelles ont fait du pognon aujourd'hui, ce sont de jolies accessoires de communication et de consommation.
D'ailleurs, comme dirait mon vénérable grand-père : "je suis suis suuuuuuure que les enfants des producteurs de ce genre de shows interdisent à leur gosse de regarder leurs propres émissions".
Alors non je n'aime pas "Zahia" parce que je déteste être prise pour une conne. Je trouve d'ailleurs complètement ahurissante la manière dont "Nabilla" (même campagne de pub, même combat) a été invitée et réinvitée au grand journal. J'avais de l'estime pour De Caune, je me rends compte que c'est un vendu.
Alors voilà, tout ça me donne envie de faire des missions craies (comme je faisais au lycée hahaha) pour écrire des citations de Marx, en avannn-ti pour la lutte des classes et contre l'abrutissement des masses, sur tous les murs de toutes les villes de France.

Bisou bisou

sailormoon a dit…

Conclusion: je ne dirai pas que Zahia est une honte pour la femme, je dirai plutôt que nous devrions tous avoir honte de nous intéresser à ce genre de trivialités abrutissantes et qu'un bon bouquin, un truc où il faut un peu réfléchir quoi, c'est toujours mieux que de remplir les poches de l'entreprise "Zahia". Et quand je parle de l'entreprise "Zahia" je ne parle pas d'elle, l'être humain qui essaie de se saisir, de s'approprier ou de jouer son propre rôle, je parle de tou(te)s ses attaché(e)s com et de toute cette bande de connards(sses) qui connaissent les ficelles du métier pour engranger un maximum de bénéfice (et comme chantait Bashung "ma petite entreprise ne connaît pas la crise").

Je râle un peu là, mais j'aime bien ton blog et tes cheveux Marie

Sailormoon a dit…

Encore un ptit tour et je m'en vais.
Si "Zahia" "Nabilla" et les autres sont aussi canons, c'est parce que ça fait parti de leur travail. Leurs attitudes, leurs formes, leurs (ou pas) botox, leurs manières de poser et de parler en public c'est leur gagne pain, elles répondent juste aux lois de l'offre et de la demande, rien n'est laissé aux hasards, tout est instrumentalisé, esthétisé.

Alors nous les filles et les garçons qui bavons devant une croupe pareil- parce qu'il y très peu de chance qu'on arrive à en avoir une comme ça de croupe un jour - par rapport à ça ben c'est un peu comme si on demandait à "Nabilla" de partir pêcher le crabe, ou à Zahia d'être le professeur principal d'élèves de 5ème. Nous n'avons pas les compétences pour être elles, notre CV est trop pauvre, on a pas de début de carrière.

Voilà bonne nuit <3

Sailormoon a dit…

Encore un ptit tour et je m'en vais.
Si "Zahia" "Nabilla" et les autres sont aussi canons, c'est parce que ça fait parti de leur travail. Leurs attitudes, leurs formes, leurs (ou pas) botox, leurs manières de poser et de parler en public c'est leur gagne pain, elles répondent juste aux lois de l'offre et de la demande, rien n'est laissé aux hasards, tout est instrumentalisé, esthétisé.

Alors nous les filles et les garçons qui bavons devant une croupe pareil- parce qu'il y très peu de chance qu'on arrive à en avoir une comme ça de croupe un jour - par rapport à ça ben c'est un peu comme si on demandait à "Nabilla" de partir pêcher le crabe, ou à Zahia d'être le professeur principal d'élèves de 5ème. Nous n'avons pas les compétences pour être elles, notre CV est trop pauvre, on a pas de début de carrière.

Voilà bonne nuit <3

Sailormoon a dit…

http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/03/story_n_4039510.html?utm_hp_ref=france

Anonyme a dit…

ce qui est frappant dans vos commentaires c'est votre façon de différencier absolument les belles femmes des femmes intelligentes,comme si il fallait à tous prix choisir son camp. D'ailleurs les réactions avec les femmes que sont zahia ou nabila sont le miroir de cette entité toute faite: une jolie femme est une femme stupide. Et contrairement à ce que vous pensez ca n'est pas les hommes qui ont réussi à nous faire croire ca ,mais bien la gente féminine (surement ce complexe du à ce fameux "il ma quittée pour une bonnasse de 20ans"... ). Personnellement je suis une passionnée d'art et particulièrement de peinture et de littérature, et à mesure que ma culture a évolué j'ai commencé à voir le corps à la manière d'un esthète. C'est voir mon corps de femme par le prisme de ma culture artistique qui a façonné ma beauté,ma féminité. La stupidité me dégoutera toujours plus que la laideur, et physiquement je ne pourrai jamais coucher avec un apollon stupide comme la plupart des femmes qui ont commenté cet article. Croyez le ou non, les hommes ne préfèrent pas les jolies femmes connes,c'est uniquement parce que vous femmes vous pensez qu'etre belle dispense d'etre intelligente.

Et par pitié arrêtez donc de vous plaindre de vivre dans une phallocratie ,ce genre de discours de victimes accablées est absolument ridicule.

petitprunier a dit…

anonyme : c est sûr que la femme est une louve pour la femme, ça se vérifie tous les jours, via des tas de supports et de réactions différents. et je suis d'accord avec toi, la victimisation n'est en aucun cas la solution. et la plainte permanente sans autre argument que l'affect encore moins...

ceci étant, bien que ça ne soit pas le seul facteur déterminant, y a quand même une réalité historique sociologique qui régit les comportements sociaux, même si on a très envie de ne croire qu en sa seule volonté et sa seule originalité (et je m inclue dans le "on"). et une part de cette réalité, c'est l'aspect patriarcal sur lequel se base nos modèles de société. c'est pas moi qui le dis hein, bien sûr, chui pas équipée pour formuler des choses aussi pointues. en revanche, les sociologues et autres chercheurs/penseurs qui étudient la socio, si.

des bises :-)

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=p8SD3ZaNApI
LE MIEUX EST D'EN RIRE!!!!!

Alice Neville a dit…

Eeeeeeeet c'est la première que je ne suis pas d'accord avec toi Marie ( espérons que le changement est du bon. Haha).

Pas d'accord car pour moi le physique de ces filles ne me dérange pas, ce qui me dérange par contre mais réellement c'est l'image des "femmes belles" qu'elles renvoient. Je m'explique : j'ai une petite cousine de 15 16 ans qui encore influençable et ne souhaitant qu'une chose au monde à l'heure actuel : impressionner les garçons; et pour cela elle se réfère à Nabilla et ses shorts courts en croyant que justement c'est comme ca que l’intérêt se créér.
Je trouve ca tellement dommage que ce genre de personne deviennent, en jouant de leur physique et de ce qui peut générer (argent soyons d'accord), des idoles pour notre/leur génération.
Mes idoles à moi étaient Lauryn Hill, Erykah Badu, Simone De Beauvoir, Marilyn et tant d'autres toute des femmes hyper hyper hyper belles mais qui ne vendait pas comme ca leur corps et l'image qu'il peut rejeter. C'est ca ce qui me dérange, maintenant si tu es jolie du fait soit de la télé réalité soit créatrice de soutifs sois star du porno. Tu ne peux plus être écrivain ? rappeuse ? actrice de talent qui ne fait pas que de films portant sur sa plastique ? tu ne peux plus l'ouvrir sur la société qui t'entoure sans parler de sexe ? Pourquoi toujours tourner autour du sexe (même les "féministes" ne peuvent s’empêcher de montrer leurs eins pour se faire entendre)

Certes elles ne sont surement pas QUE belles mais franchement est ce qu'elles montrent autre chose ? Mmmmmh i'm not sure !

Bisous Marie toi tu es sublime ! La vraie beauté !

P.s : Plus de vidéos sil te plait !

Anonyme a dit…

ce qui me choque et ne choque apparemment personne ou pas grand monde c'est que cette fille au départ, tout juste adolescente, pas encore majeure,s'est dit: je vais me prostituer pour gagner beaucoup d'argent (et accessoirement faire styliste). tout le monde aujourd'hui dit qu'elle a réussit mais je ne vois rien qui y ressemble. aujourd'hui au lieu de vendre son corps, elle vent son âme: c'est un riche financier qui a tout investit sur elle, son image, et qui a crée de toutes pièces une cage dorée dans laquelle elle est enfermée.rien ne vient d'elle malgré ce que l'on veut nous faire croire... c'est affligeant surtout pour elle. et préoccupant pour les toutes jeunes filles qui ne voient pas au delà des apparences tout le glauque de la situation et la vacuité qui en découle. c'est désespérant. tout comme l'est son obsession, à 20 ans à peine, de sa plastique et de l'inévitable vieillissement...comment peut on avoir si peur de la solitude, du vieillissement et avoir si peu d'idéalisme à cet âge?!...

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=j8r3vqWLFBY