Pages

7.10.13

L'INCONNU DU LAC

l-inconnu-du-lac-1369026278

 

Une amie m'a demandé la semaine dernière quel était le film qui m'avait le plus plu cette année.

Je vais beaucoup au cinéma, ça me plaît, mais ça me rend quasi amnésique. Si je n'ai pas été impressionnée, j'oublie le film.
Je me souviens que je l'ai vu, quand on m'en parle mon cerveau peut y revenir, mais quand je regarde le catalogue des films vus, je bloque.

Deux films m'ont impressionnée cette année.
Un au cinéma, l'autre, nettement plus ancien sur mon ordi.

Le vieux, c'est La vérité de Clouzot, film de procès et de flash-back absolument fascinant, intelligent avec un Samy Frey (l'amoureux de ma mamie) et une Brigitte Bardot très beaux et très justes.

J'adore Clouzot (le tyrannique Clouzot).

L'inconnu du lac de Alain Guiraudie est le film dont je me souviens le mieux. Le film que j'ai trouvé le plus beau. C'est mon film préféré de cette année au cinéma et je me suis rendue compte, en le disant à mon amie, que je ne vous en avais même pas parlé.



Je suis allée le voir un samedi après-midi, seule, sans en attendre grand chose, il se trouve juste qu'au vu du "battage" que le film faisait, j'avais envie de savoir ce qu'il en retournerait.

C'est un film profondément étrange.
C'est un film très, très beau, ça en presqu'indécent une lumière pareille.
L'histoire qui évolue autour d'un lac où des hommes viennent se retrouver pour s'aimer et coucher ensemble m'a particulièrement intriguée, aussi parce que de tout ça, je n'en savais rien.

Et puis petit à petit, cette plage de galets qui se transforme en huis-clos inquiétant, cette attirance physique qui se transforme en obsession qui n'a plus peur de rien, même pas d'y laisser la vie, cette réflexion autour de l'amour platonique et amical versus l'amour physique dont on ne peut plus se passer aussi inquiétant et dangereux soit-il, tout m'a plu et surtout parlé.

Je repense souvent au lac, aux hommes qui nagent, au regard de Franck, à Henri qui attend, assis sur son rocher, que quelque chose se passe, de ne surtout plus être seul.

Voilà, c'était juste pour vous dire que L'inconnu du lac est un très beau film, solaire et épuré.

Je t'embrasse.

À demain.

11 commentaires

TIGER LILY a dit…

Très beau film en effet... Ce qui m'a aussi beaucoup marquée dans le film, c'est son humour ! Et la fin à la tombée de la nuit est magnifique.

Marie a dit…


TIGER LILY: Ah oui c'est tellement drôle... J'ai adoré et alors que c'était pas le propos, j'ai souvent pouffé...

Mylène a dit…

tous les films de Guiraudie sont des petites pépites parce que pas conformes, beaux et réfléchis... c'est un réalisateur très intéressant...le roi de l'évasion, le dernier avant l'inconnu du lac est très bien aussi.

Le cabinet des rugosités a dit…

Bonjour,
moi aussi il m'arrive la même "amnésie" ou qui ont pour ainsi dire glissé sur moi comme sir les plumes d'un canard avec certains films ;D
J'adore aussi Clouzot.
Je n'ai jamais vu "L'inconnu du lac" mais ça me donne envie, je vais y remédier ;D
Mais j'ai vu La maison du lac avec Henri Fonda et Katharine Hepburn ;))
Salutations
Sylvie

audrey sasha a dit…

J'ai trés envie de le voir!!!!
salut marie!

lenna a dit…

hello
moi aussi j'ai beaucoup aimé ce film, que j'ai trouvé drôle, joyeux et poignant à la fin.
bisous

bénédicte a dit…

Bonsoir Marie,

En parlant de beaux films, je ne sais pas si tu connais ces 3 films: before sunrise, before sunset et before midnight.
Je t'en parle car ils font écho à ta "problématique " du moment: bien vieillir. Je te conseille vivement de les découvrir, je suis sûre qu'ils te plairont et que tu seras sensible à leur réflexion. J'en parle un peu ici : http://bcommebueno.wordpress.com/2013/10/07/la-trilogie-des-before/

En tout cas, si tu les regarde (dans l'ordre surtout!) j'aimerai bien avoir ton ressenti sur ce qu'ils racontent.

V Periers a dit…

Bonjour Marie,
Deuxième fois que je commente sur ton blog (le seul sur lequel je le fais d'ailleurs...) mais le tien me donne envie de participer.
J'ai le même sentiment d'amnésie concernant la quantité de film que je vois.
et celui qui me vient concernant cette année est Perfect Mother. je n'ai pas vu l'inconnu du lac mais tes commentaires me renvoient aux reflexions et aux sentiments que m'ont procurés Perfect Mother. Si tu l'as vu ou si tu en as l'occasion, je serai ravie que tu me dises ce que tu en as pensé.
bonne journée
Virginie

Cynthia a dit…

Coucou Marie, je n'ai pas vu L'Inconnu du Lac mais je rejoinds V Periers et son com de ci-dessus.Perfect Mother c'est le film qui m'a bluffé ces 3 dernières années.Ta réflexion actuelle en serait enrichi j'en suis certaine, en tous cas moi il a fait évolué ma vision sur la notion de vieillir, mes envies et mes souhaits aussi..je crois qu'il est un peu pour quelque chose dans mes dernières décisions perso.Et puis le paysage à lui-même est un personnage, et je kiffe R.Wright..Voilà, j'espère qu'on t'aura donner envie de le voir..si oui dis nous ce que tu en as penser..kiss

Anonyme Amande a dit…

je voulais absolument le voir et les rares soirs ou j etais disponible, il ne passait pas dans mon cine tout pourri.
Idem pour le vie d Adele, je l attends depuis des mois pour me rendre compte qu a part a 50 km il ne passera pas non plus dans un cine pres de chez moi :-(
je ne suis pas allee bcp au cine cette annee, mais j ai vu des films dans l avion et particulierement aime Django Unchained (evidemment) et Camille Redouble, gros gros coup de coeur qui m a fait chialer (et c est rare).
je me suis carrement ennuyee sur Lincoln et endormie devant Amour...

LOVE

Marie a dit…



Mylène: Je n'en vu aucun autre... je vais chercher!

Le cabinet des rugosités: Alors que la maison du lac, pas vu ;-)

Audrey sasha: :)

lenna: Très drpole oui...

Benedicte: J'ai vu le deuxième (mais pas jusqu'au bout...)
je vais réessayer en partant du 1er!

V Periers: J'ai pas vu Perfect Mother, j'l'ai loupé en fait, mais j'imagine que c'est très bien...
Je vais m'y mettre.

Cynthia: Il faut que je le voie...

Anonyme Amnde que j'aime: Camille redouble tellement mortel!
LOVE