Pages

19.3.13

MATTHIEU

M-Matthieu-Chedid-03




A quel moment on arrête d'aimer tel ou tel chanteur?

Hier soir, je tombe sur un documentaire sur le chanteur M.
Je regarde ça un oeil ouvert et l'autre nettement moins et me souviens à quel point j'ai aimé ce mec.

Arrivée à Nancy il y a peu, je vais à la fac, regarde mes copains boire de la bière (je n'aime pas ça), pille le H&M et ris beaucoup dans ma nouvelle vie légère et peu occupée par mes heures de TD (aller à la fac c'était beaucoup sécher en ce qui me concerne).

J'ai un nouvel amoureux qui me fait découvrir Le baptême le premier album de M. Coup de coeur absolu, je chante les chansons de l'album alors que mon amoureux joue à la guitare (ce qui est beau comme du Stone et Charden… ).

Ca a duré comme ça quelques années, je suis allée le voir en concert au chapiteau de la Pépinière pendant les NJP, émue aux larmes quand il est apparu sur scène.
J'étais vraiment fan de ce mec, j'en étais arrivée à n'écouter plus que lui, connaissais tout par coeur.

Et puis petit à petit ça c'est calmé. Jusqu'à ne plus l'écouter du tout. Les albums ne m'ont plus intéressée pour finir hier soir par regarder ce mec qui a occupé mes oreilles pendant des mois et des mois comme un chanteur lambda qui ne me concerne plus. Juste un peu de tendresse nostalgique.

Cet été je l'ai croisé devant un distributeur de fric au Cap Ferret. Il était mal peigné, portait des Zizi (les chaussures bande de naughy girl, les Repetto), une chemise rose très pâle. Il était beau. Il attendait qu'on ait fini de prendre notre argent. On a fait comme si on l'avait pas reconnu (la dignité de ceux qui ne veulent pas paraître trop envahissants ou trop beaufs… Je sais c'est étrange…). Il savait qu'on singeait l'ignorance et regardait de biais avec une pointe d'amusement. J'aurais aimé lui dire un mot mais je ne voulais pas embêter ses vacances (et puis étais un peu prostrée aussi... Tant pis pour ma dignité).
J'aurais au moins pu lui dire que Nostalgique du cool avait enchanté ma vie… Mais j'ai pas osé.

Je vous embrasse.

À demain.

22 commentaires

Samanne - Bohemian Raspberry a dit…

Je me retrouve complètement dans ce que tu dis. Je l'ai aussi aimé très fort, pour m'en désintéresser aujourd'hui totalement, voire être hostile à ce qu'il fait maintenant.
Étrange..

Elisa a dit…

Salut Marie,

C'est bizarre hein, être admiratif de quelqu'un voire carrément fanatique, c'est quelque chose qui est étroitement lié à l'intimité, cette impression de savoir tout d'une personne sans aucune réciprocité.

Je te lis et tes propos me font penser à une histoire d'amour, comment quelqu'un peut être à la fois tout et puis plus rien ?

Moi je crois que j'aimerai toujours Mathieu très fort, parce qu'il y a quelque chose à voir avec les souvenirs, les souvenirs et les bons moments. Mathieu c'est ça, des souvenirs et des bons moments.

Je t'embrasse.

caro a dit…

j'adore ce billet, je m'y reconnais, jusque dans cette affectation de ne pas avoir reconnu la star alors que si, tout en espérant que la star, elle, reconnaisse en nous la personne exceptionnelle qu'on est sûrement.

solesinmyuniverse a dit…

Oooooooooh une blogueuse Nancéenne comme moi , ça fait trop plaisir =D

Anonyme a dit…

J'ai eu cette réflexion il y a peu de temps avec la sortie de l'album de David Bowie. J'ai adoré écouter de nombreux albums, je l'ai vu plusieurs fois en concerts, grosses émotions et puis là rien.
J'ai pas envie. Dans mon cas, en fait je crois que j’ai peur, ça évoque tellement les troubles d’avant d’une époque qui couvre une grande partie de l’adolescence et puis au-delà (ado attardé je sais). C’est bizarre comme parfois on peut s’affranchir de ça et écouter la musique pour ce qu’elle est et d’autres fois on replonge tête baissé dans les souvenirs. Contente de te lire à nouveau Marie, Rose

Lou a dit…

C'est mon Papa qui m'a fait découvrir M il y a 6-7 ans, et depuis nous allons ensemble à ses concerts, il me prête le dernier album qu'il vient d'acheter, et j'associe mon amour de ce chanteur à un moment "père-fille" que j'apprécie encore plus. Pas de désamour pour moi, mais un vrai plaisir de l'entendre chanter :-)

Vanessa - Glitter a dit…

C'est vraiment drôle que tu en parles, je me suis fait exactement la même réflexion cette semaine. Il a été un des seuls chanteurs dont j'ai vraiment été fan (plusieurs concerts par tournée, j'étais membre active de son forum...). Je me souviens même de la première fois que je l'ai vu en concert, avec ma meilleure amie qui était aussi fan que moi. En montant dans la voiture de ma grande soeur, qui était venue nous chercher, on lui a raconté avec excitation qu'on était tellement près qu'on pouvait lui toucher le mollet. Aujourd'hui il me laisse tout à fait indifférente, mais en écoutant le complexe du corn flakes à la radio cette semaine, quelques souvenirs sont remontés.

Elisée a dit…

Il est très lambda ce garçon, c'est le genre dernier de la classe qu'on ne remarque pas...Sauf quand il joue de la guitare comme un virtuose...Et ça c'est vraiment "le truc sexy" par excellence!
Moi, j'ai bu un pot dans une boite avec Mr Daho il y a quelques temps et c'était vraiment cool, l'individu tout comme l'instant

clochette a dit…

C'est drôle ce que tu racontes Marie! Je comprends comment tu t'es sentie. Dans le milieu classique, on est beaucoup plus confronté à ces situations, les "grands" sont beaucoup plus accessibles, évidemment beaucoup moins connus du grand public, voire pas du tout, alors que ce sont de vrais génies, mais c'est un peu pareil que les prix Nobel, qui connaît leurs visages? Je me souviens quand j'ai fait un concert et que Charpak était assis au premier rang, faut dire que je l'avais vu dans des reportages, c'était impressionnant. Mais ça me rend triste quand je vois un génie comme ça dans la rue, incognito, avec personne pour les reconnaître alors qu'unJustin Bieber peut pas se déplacer sans une foule en délire, je trouve que depuis 50 ans il y a quelque chose qui s'est sacrément détraqué. Le plus marquant, ça a été quand j'ai croisé Martha Argerich au supermarché, en train de faire ses courses peinarde. D coup, j'ai trouvé presque poli au contraire de lui sourire et lui exprimer mon admiration, tout simplement. Et elle était contente et souriante en retour. En même temps, ces vrais êtres d'exception ne recherchent pas la notoriété, ils font leur travail par amour et passion, avec talent et perfectionnisme, pas pour que leurs visages soient connus. Il y a quelque chose de très peu narcissique, au final.
Martha Argerich, c'est elle, je pense que ça devrait te faire plaisir, alors cadeau Marie :)
http://m.youtube.com/watch?v=CaDsk-NF8jE

Anonyme a dit…

C'est génial ce que tu écris sur la notoriété Clochette, maintenant on dit peopolisation d'ailleurs. Je souris également aux personnalités que j'aime et que je croise dans la rue et en général ils me le rendent bien. Rose

Romandine a dit…

Ma soeur m'a proposée d'aller le voir en concert cet été et j'ai refusé. Pourtant, j'ai écouté ses disques pendant des années, je l'ai vu plusieurs fois en concert. Depuis quelques temps la magie a disparu, je n'ai même pas écouté son dernier album persuadée que je n'aimerai pas. J'éprouve un peu de culpabilité, comme quand on est en couple et qu'on s'aperçoit que l'on aime plus l'autre alors que fondamentalement rien n'a changé.

clochette a dit…

@Anonyme oui, peopolisation, tous ces gens qui veulent être célèbres sans aucune envie de partager quoi que ce soit au final, que leur narcissisme... (pas tous, hein, d'ailleurs je mets M dans le sac des gens passionnés)

anneso a dit…

Je l'ai vu à Bercy il y a 2 ans et c'était un super concert,vraiment!

clochette a dit…

Marie!!! (Han comment je flood la conversation!) T'as vu woodkid au grand journal? Comment il déchire en live! Sympa le mec en plus!

Anonyme Amande a dit…

ah... M... On a les memes souvenirs toi et moi a nancy evidemment, moi je l avais vu aux Arenes de Metz aussi, c est un des meilleurs concerts que j ai vus tant il est genereux sur scene.

Je l ai toujours adore sans pour autant ecouter en boucles les albums, plutot qq morceaux comme ca telecharge dans le MP3 a l epoque maintenant l IPhine, en revanche je pense que c est vraiment un mec de scene et qu il vaut mieux vivre ses titres en live concert...
Cela dit ca reste pour moi un artiste complet et qui compte, ma fille qui a 5 ans l a decouvert avec vanessa Paradis dans le monstre de Paris.

Voila quoi...
bisous !

Marie a dit…



Samanne-Bohemian Rapberry: C'est vrai que c'est étrange… D'autant plus qu'on semble être un paquet dans ce cas -__-

Elisa: C'est exactement comme une histoire d'amour oui…
je t'embrasse aussi

caro: Merci :)

soleinmyuniverse: je ne vis plus à Nancy mais oui jusqu'en 2010

Rose: Exactement oui… Moi Bowie j'ai jamais bien compris… Ca ne résonne pas en moi

Lou: :) Oh mais je le comprends ce mec est quand même cool!!

Vanessa-Glitter: :D voilà, c'est exactement ça

Elisée: Daho je l'aime beaucoup beaucoup…

Clochette: C'est tellement vrai ce que tu dis… je ne connaissais aucune des personnes que tu évoques. J'ai écouté Marthe *___* c'est très beau.
merci!

Romandine: Ca ressemble vraiment à l'amour, c'est incroyable!

anneso: J'en doute pas, sur scène il déchire!

Clochette: Ouais il est beaucoup plus solaire que sa musique le laissait présager :)

Amande que j'aime: Il est grave généreux c'est clair… Je t'embrasse

Anonyme a dit…

c'est quoi le docu? je le regarderai bien en replay si possible!

Marie a dit…



Anonyme: Je me souviens pas, il est passé dimanche soir... NT1 peut-être mais je suis pas catégorique!

Mariame a dit…

hello Marie,
ça n'a aucun rapport avec ce post, mais en début d'année tu nous avais parlé de tes nouvelles résolutions. On y trouvait entre autre :
- Arrêter de culpabiliser pour tout pour rien.
- Comprendre ce truc de lâcher-prise... Et après on voit!
je suis tombé sur cette vidéo qui en parle de façon très intéressante et je me suis dit que ça te parlerait peut-être à toi aussi :
http://www.ted.com/talks/lang/fr/brene_brown_on_vulnerability.html

Bonne journée !

Anonyme a dit…

Hééé mais t'as changé de look ? J'adorais l'ancienne écriture ! Mais c'est pas mal :) Bisettes. Marie

lunelô a dit…

héhé idem j'ai adoré le bapteme, y avait un petit coquinou qui s'est lissé des son 2 eme album je trouve pourtantcela avait été un album de notre été avec une demes potes le 2nd album tellement qu on avait pris des places pour l'olympia en novembre de la meme annee sauf que novembre etait loin qu on avait ecoute ce 2 EP jusqu a la nausee et pis concert de malade il dechirait grave en plus il y avait argh le mec avec qui il travaille et qui fait des albums (comment ça je suis pas claire) il nous avait fait faire les percu humaines sur mama sam c'etait top et puis l'indifference... ce que tu as fait pour lui au cap je le fais regulierement a paris (genre blazos mais non c'est qu'il y a de la concentration de people au m2) car je crois qu ils ont droit a leur intimité moi j'aimerais pas qu on me saute dessus surtout si c'est pou se dandiner et bref....
tu crois qu'il etait avec canet ;)

ça me l'a fait avec nosfell dont j'avais juste adoré le premier album et pour le coup je ne m'en suis jamais lassé. Je l'ai croisé 2 fois hors cadre de ses concerts et la premiere fois (concert kronos quartet au theatre de la vlle j'etais juste derrier lui) j e l'avais senti tellement mal a l aise genre timidite maladive quand un fan est juste venu le saluer que non en fait je ne lui aurais jamais rien dit) un de mes potes pigistes ne comprenanit pas sauf que lui il etait forcement decomplexé vu le nombre de musicos qu'il rencontre mais moi la c'etait du pur emotionnel a part lui dire j'adore ce que vous faites votre musique m'a donné envie de danser des choregraphies improbables je pense (en suis je si sure?) que j'aurais ete incapable d'avoir une pensee construite sur le sujet...et puis en meme temp je me dis pour qui sait le recevoir un compliment est toujours un compliment pour qui sait le recevoir...
je veux dire sans parler de l'ego qu on te dise qu on apprecie son travail... c'est plutot chouette
une onnaissances qui allait voir (un peu trop) toutes les celebrites que lle croisait) etait allee a un concert d'une chanteuse electro dont le nom m'echappe et bref elle a eu l'occas de discuter avec elle ensuite et elles avait vraiment discuté. Tout ça pour dire que parfois notre pudeur est peut etre mal placé. ça me fait pensé a cette phrase qui dit TOUT CE QUI N EST PAS DONNE EST PERDU
tchoo la chic fille

Sabine a dit…

c'est pour toi
http://www.vulture.com/2013/03/winona-ryder-red-carpet-looks.html