Pages

28.3.13

DANS L'OREILLE DE CHARLOTTE

lost




Lost in translation a 10 ans. Imaginez 10 ans (phrase de vieille, laisse moi).

Hier je l'ai regardé pour une énième fois et je me suis dit que finalement, après avoir fantasmé  longuement sur les murmures de Bob à l'oreille de Charlotte, je pourrais les inventer toute seule ( c'est bien aussi la procuration ). 

Je pourrais commencer par les inventer et puis après vous pourriez le faire aussi... Enfin si vous voulez, je ne force pas. 

Alors qu'est-ce que j'aurais aimé qu'il lui dise pour l'émouvoir comme ça...


“ Merci pour ton premier saké offert. Merci de t'avoir rencontré Charlotte. Merci de nos silences jamais gênés. Merci pour ton sourire. Tu trouveras toutes tes réponses au creux de ton âme, ne t'inquiète plus pour ça. Je penserai à toi. Toujours. Merci. Tellement. Prends soin de toi...”


Bon ben à toi maintenant...

À demain.

19 commentaires

Anonyme a dit…

Je n'ai pas vu le film depuis perpet' (10 ans en fait uhhh -_-), mais ca me fait penser à la scène d'adieu du Sade de Jacquot, où Isild le Besco dit un truc du genre: "nous nous sommes rencontrés dans l'exception, nous nous sommes rapprochés; restons à cette altitude." Si c'est pas superbe ! Y a des phrases, comme ca, qu'on voudrait siennes..

Marine

Helenou a dit…

C'est parfois dans les plus beaux silences que l'on entend les plus grands discours.
Cet inconnu, cette rencontre, de qui on attend rien et qui nous apporte et nous enrichit plus que tout.r
Cette parole innocente que l'on oubliera jamais.
Merci Charlotte.

Marie a dit…



Marine: Ohlalala *__* j'ai pas vu ce film mais la phrase est vraiment super classe

Marie a dit…


Helenou: :) Merci Bob (petites larmes au coin des yeux...)


Anonyme a dit…

Bonjour à tous !
Dans le cadre de mon mémoire de fin d’études, j’ai réalisé un questionnaire très rapide sur les vides dressings en ligne. Si vous pouviez prendre 5 min pour y répondre ça me serait d’une grande aide !

Un grand merci ☺
https://docs.google.com/forms/d/1ywGhECDLcc42luHPuI1iFUrkX4WAtj7HGfNBssfVAFo/viewform

Anonyme a dit…

C'est drôle comme on est synchro sur les thèmes de réflexion, parfois, Marie! Moi j'ai pris un p'tit coup de vieux en réalisant que mon film préféré, "un Air de famille", avait 15 ans. J'ai vu "au bout du compte", hier, et c'était bizarre de plus voir Agnès Jaoui en éternelle jeune adulte qui refuse de mûrir! 10 ans, "lost in translation", c'est fou...
Clochette

peachylau a dit…

"Ce n'etait pas un rêve..."

SMC a dit…

Bon ben moi je pensais plutôt à un truc du genre : "Qu'est-ce qu'une bonasse comme toi trouve à un vieux crouton comme moi ? Myopie excessive ? Recherche du père ? Volonté désespérée de tromper un ennui profond ?".
Désolée Marie, j'ai pas du tout accroché à ce film il y a dix ans, peut être devrais-je le revoir avec un autre œil, le tien ?
Autant je me retrouve complètement dans tes goûts musicaux (c'est même toi qui m'a fait découvrir Woodkid), autant je me suis beaucoup ennuyée devant Lost...
Bises quand même

Sophie

petitprunier a dit…

"le bon endroit, au bon moment, avec la bonne personne... le vrai bonheur... merci"

Anaëlle a dit…

Il lui dit "I love you" tout simplement :)

Anonyme a dit…

Bob: “I have to be leaving…but I wont let that come between us, okay?”

Charlotte: “Okay.” *gasp*

rouflaquette a dit…

J'avais toujours imaginé un truc court et évasif, prononcé en détachant les syllables et d'une voix rauque, lente et sensuelle, du genre:
"on se connait déjà depuis toujours...."

Anne a dit…

Je suis d'accord avec Rouflaquette, il ne doit pas dire beaucoup de mots mais les dire avec un accent de sincérité et de profondeur incomparable. Une déclaration me paraît trop mièvre pour Bill Murray. J'ai toujours imaginé qu'il lui donnait un conseil, probablement l'aspect paternel, la sagesse de l'âge... C'est bête mais juste "Prends soin de toi", le conseil le plus bâteau jamais entendu et pourtant c'est bien ce que ces deux âmes perdues pourraient se souhaiter de mieux.

Prendre soin de soi, de son esprit, de son "âme", de sa personne, un travail à temps plein...

Marie a dit…


Clochette: Au bout du compte est très très raté, on est d'accord? Je suis fa de Jaoui et Bacri et là, j'ai regardé ce film médusée en me demandant comment on en était arrivé là…

Peachylau: <3

SMC: :DDD énorme.
Mais c'est Bill Murray, et moi Murray c'est je suis sous le charme!
Bisous

petitprunier: <3 Oh j'adore

Anaëlle: Tu penses? Aussi évident? oui peut être remarque…

Anonyme: :) C'est classe ça…

rouflaquette: Ah oui. Je sais pas faire court dans ma vie, j'oublie que les autres savent … :)

Anne: Prends soin de toi c'est tellement joli en même temps!


angelle du sud a dit…

Bonsoir
Ptêtre qu'il lui dit "on se retrouvera je te le promet"
Bon c'est un peu concon je sais!

Benedicte a dit…

"Ne regrette rien"

rouflaquette a dit…

rah, non mais moi non plus je ne sais pas faire court, mais Bill oui! ;-)

Aube a dit…

10 ans... mon dieu... comme il m'a ému ce film. comme je voulais qu'il émeuve (?) les autres comme moi. comme c'était moi.. En plus, elle s'appelle charlotte. comme moi... comme j'ai écouté ce morceau de air en boucle dans les wagons de trains en partance pour paris et mes amours impossibles...
Comme je me suis toujours demandé ce qu'il lui disait...

" Tu trouveras Charlotte. tu trouveras ce que tu cherches. Tu mérite tout. Et merci..."

ps: je lis tous tes posts depuis une bonne heure. Je me désintoxique du net et du temps perdu. Mais je me rends compte que te lire mais plait toujours autant. Merci Marie :)

Aube a dit…

oh et j'ai oublié de te raconter :) j'aime ma maman mais on a pas les mêmes gôuts :D

a sa vision (pleine d'emotions pour moi) elle a dit : "si c'est un film sur l'ennui, c'est sur qu'est ce qu'on s'emmerde" <3

Y a du ventura dans cette phrase non? :)