Pages

9.1.13

MYLÈNE

mylene-farmer_presse_ok_05-11-1984


Si t'es pas fan de Mylène Farmer (ou fut, ou hésitant sur la question), ce billet ne sera que d'un intérêt très relatif.

Mylène Farmer c'est trop ma star (REP A SA). Je l'ai aimé tout de suite, en tombant sur le clip de Pourvu qu'elles soient douces  dans la chambre de mon papi et ma mamie. 1988. Boulevard des clips. M6.

J'entretenais un rapport un peu spécial à la chanteuse, je l'aimais autant qu'elle m'effrayait (parce que quand t'es petit, elle est un peu flippante Mylène). Ce qui mettait ma mère dans des situations un poil pénibles: décrocher les posters de Mylène le lendemain du jour où elle m'avait aidé à les accrocher, parce que j'avais passer la nuit sous la couette flippée du regard de ma star.

J'ai tout acheté, tout lu, tout regardé pourvu que ça parle d'elle.
On s'est beaucoup moqué de moi.
Je l'écoutais secrètement n'imaginant même pas à quel point il y avait beaucoup d'autres gens dans le même cas que moi.
J'imaginais que ma relation à elle était unique, spéciale... Rapport que j'avais 9 ans et que l'Internet intergalactique n'existait pas.

Ca a duré 12 ans. Amour absolu. Jusqu'à Innamoramento (si t'es fan tu sais).

Comme je m'intéressais à tout ce qu'elle aimait, elle m'a donnée envie de:

- Lire Belle du seigneur de Cohen

- Découvrir Allan Edgar Poe

- Lire Les Fleurs du mal (à 11 ans alors que je n'y comprenais rien). Le premier poème que j'ai appris par coeur de Baudelaire, L'horloge (tmtc)

...

Finalement c'était pas si mal, ça m'a ouvert des perspectives (même si elles sont restées longtemps obscures) que je n'imaginais pas...  J'avais écrit un vieux post sur la question mais j'arrive pas à le retrouver.

Pourquoi je vous reparle d'elle aujourd'hui?
Parce qu'elle a sorti un album début décembre, Monkey Me.
J'étais sûre de le détester (comme la majorité de ce qu'elle fait maintenant) mais de l'écouter tout de même et d'essayer de ne pas trop la traiter (je suis fidèle au moins à l'amour que je lui ai porté).

Je n'ai pas été transcendée par cet album (je trouve encore qu'il y a trop de dance et que c'est too much) mais il y a tout de même quelques chansons que j'ai aimées (et ça faisait longtemps que ça n'était pas arrivé). Notamment Je te dis tout (en lecteur Deezer). Elle révolutionne rien du tout, si vous n'aimez pas Mylène Farmer, vous ne l'aimerez pas en l'écoutant, mais ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas été contente d'écouter une de ses chansons en boucle, que ça méritait bien un post.

Alors c'est pas aussi fort que Calfornia ou Innamoramento (mes 2 préférences et de loin) mais ça fait bien plaisir.

Je vous embrasse.

PS: Et j'aimerais vous demander un peu de douceur en commentaires. Évidemment, on n'est pas obligé d'aimer tout ce qu'il y a sur ce blog ou tout ce que je fais, en revanche un peu de délicatesse ne fait jamais de mal.








22 commentaires

aloÿse a dit…

Dix ans après toi j'ai eu exactement le même rapport à Mylène. Personne ne me comprenais autours de moi et j'adorais ça. J'adorais avoir Mylène juste pour moi.
Il y a quand même eu ce jour, j'avais 14and, où mon frère est venu me chercher. Il m'a tendu le DVD de Giorgino. Je crois avoir rarement autant pleuré. Il ne comprenais pas. Moi, j'avais juste la sensation de le rapprocher un peu plus de mon idole. S'en ai suivi les 8h de queue pour être au premier rang du concert.
Alors oui, je n'ai pas du tout aimé ses derniers albums. J'écoute d'ailleurs Mylène que très rarement maintenant mais BORDEL...elle a tellement marqué ma vie!!!!
J'attendais cet article ici depuis un moment!
JOIE!

Anonyme a dit…

Hum. Je resterai douce et ne dirai donc rien. Hé hé

Anonyme a dit…

Connais-tu la chanteuse Robert ? J'aime chez elle quelque chose que l'on retrouve chez MF, un charme du désuet, ce mélange entre la variété assumée et un raffinement romantique, propres à l'invention du Moderne.

Moi qui n'ai jamais été une fan, et jamais fan de quiconque d'ailleurs, j'écoute en boucle après ton post Innamoramento avec un certain plaisir.

Merci pour ton blog dont j'ai fait la découverte très récemment, et dont j'aime l'esprit.

M.

Ysabelle a dit…

J'ai beaucoup aimé MF aussi, même si pas autant que toi (j'ai jamais été groupie mode exclusif, de qui que ce soit d'ailleurs, jamais de posters de chanteurs dans ma chambre d'ado...). Ses chansons m'ont fait grandir je crois, ça paraît ridicule je sais, mais c'est comme ça que je le ressens. Mon regret : ne jamais être allée la voir en concert.
Et aujourd'hui je ne l'écoute plus du tout ! Je te dis tout me laisse quasi indifférente, en tout cas bien loin de California !

B a dit…

Même histoire avec Madonna, elle ne vieillit pas comme je l'aurais voulu mais je garde une affection et une indulgence toute particulière pour l'idole de mon adolescence.

Il me semble que Flaubert écrit dans Madame Bovary: "Il ne faut pas toucher aux idoles, la dorure en reste aux mains."

Bravo pour ton blog.

Benjamin

lunelo a dit…

ahlala le charme veneneux et sexué de mylene farmer.^^
les clips oceans, de nombreux reves ou cauchemars? sur le clip de tristana et sa peinture melanclaudik.
je guettais chacun de ses clips cinematographik, je comprenais d'autres paroles homophoniques que celles prononcées par cette idole a la radio dont la nature ecrite m'echappait (cf notzmment la notion d'anamorphose), j'aimais beaucoup cet univers desenchanté, pt etre parce que j'etais une enfant vieille et que cet univers me parlait mais j'ai du arreter bien avant toi,
javais adoré l'autre et puis j'ai stoppe a california.
apres j'ai eu la nausee
maintenant j'apprends de loin ses sorties, m'amuse des fans hystero et suis deçue quand j'entends ses nouveaux titres

apres pour m'amuser a faire des playlists en ce moments je me rends bien compte que le titreextrait peut massacrer un album autant que le mettre en exergue parfois il faut se pencher dessus l'ecouter en entiercet album se rendre compte de sa coherence (cf le dernier fiona apple je me suis dit c'est quoi cette merde alors que je suis une fan absolue de tous ses albums et puis en le reecoutant je me suis aperçue que non il y avait un sacré taf de deconstruction derriere les sonorites façon rafistolés brut) et puis parfois non il y a juste un titre correct et pis c'est tout, mylene j'entends plus les paroles sophistiquées juste du boumboum


mais je ne renie pas les longues heures passées a ecouter mylene farmer au concert au zenith (avec l'horloge)

Balibulle a dit…

Énorme le coup du regard !!

Je me souviens d'un billet où tu parlais du clip de "California" et en le revoyant chez toi pour la première fois depuis des années je me suis rendue compte que je le connaissais quasiment plan par plan.

Alors que je n'ai jamais été spécialement fan de Mylène (moi c'était Michael Jackson) mais que je ne connaissais aucun clip de MJ par cœur.

Bref, tout ça pour dire que même "de loin", elle peut exercer un magnétisme assez grand. Y compris et bien entendu en concert, j'avais couvert un bout d'un de ses Bercy pour le boulot, et j'en étais sortie ébahie.

Depuis ton billet sur "California" je m'étais fait une playlist d'elle et idem, ce sont les albums "Anamorphosée" et "Innamoramento" qui ont ma préférence (immense "Je te rends ton amour"), dans les classiques "Les Regrets" et "Désenchantée" bien sûr, quant à "Dégénération" c'est la dernière chanson d'elle en date que j'ai aimée. Pas encore épluché "Monkey Me" mais j'espère y trouver au moins une perle...

Légion a dit…

J'écoutais Mylene secrètement et j'aimais ça m'enfermer dans cette bulle (de chagrin bien souvent quand l'adolescence pointe le bout de son nez)
Je découpais les fiches chanson dans Star Club, guettais le Top 50 pour voir les clips afin qu'elle puisse nous Désenchanter encore et encore.
J'ai aussi récité l'Horloge de Baudelaire sans avoir finalement besoin de l'apprendre en 4ème (ça m'a valu un 20/20)
J'ai pu lire Allan Poe et le livre tibétain de la vie et de la mort.
J'ai tapissé ma chambre de posters, dont l'affiche 4/3m qu'il y avait dans le métro de l'album Innamoramento. (Mylene face à mon lit en taille Godzilla!). J'ai acquis toute la discographie/objets promos jusqu'aux raretés à prix exorbitant.
Je suis parti tant de fois à Los Angeles pour tenter de voir où était l'anamorphose qui me changerait à mon tour.
On s'est rencontré lors d'un dîner d'after-show grâce à son chorégraphe (J'aurais vendu père et mère pour ça), puis... je me suis aperçu (stupide j'étais) que c'etait un être humain voilà tout! Et je suis retourné à ma petite vie...
Je me disais que jamais ô non jamais je ne pourrais arrêter de l'aimer comme cela et surtout n'aimer personne d'autre puis...
J'ai tué Mylène après Anamorphosée à Innamoramento..
Alors...Je me suis mis à aimer dans la vraie vie, de vraies personnes et je me suis rendu compte que même les plus beaux amours passent et lassent mais d'autres se succèdent et nous surprennent encore et encore sur ce beau chemin saint, sublime, imparfait ou affreux fait de boue et d'or. Ainsi soit-je mais surtout ainsi soit-il!

J'ai un peu écouté Monkey Me, ça ne relancera pas la machine pour moi mais 2 morceaux sont pas trop pires...
Je ne sais pas encore si on grandit, si on change fondamentalement mais je sais que avons plusieurs Mylene(s) Farmer, Cure(s), Madonna(s), A-Ha(s), Morrissey(s) qui croisent notre route.
Si d'aventure, je quittais terre (ce qui arrivera bien assez tôt) au moins je sais que j'ai aimé, ils (nos idoles) nous auront laissé ça.

Voilà...je te dis tout aussi.

Merci pour ce beau post.

Petite Bohème a dit…

Beau post et beau commentaire !

Anonyme a dit…

Je ne suis pas fan mais je ne déteste pas non plus. J’étais plus grande que toi à l’époque (na !) et pour moi Mylène est liée au video clip à 100 % et au top 50. J’aimais bien Maman à tort (ouais rébellion for ever!!), sans contre façon, Tristana, la chanson avec Jean Louis Murat était bien aussi et depuis je ne sais pas trop ce qu’elle fait mais lorsque je l’entends je reconnais immédiatement et il y a toujours un truc qui lui appartient quelque chose d’accrocheur. Rose

Anonyme Amande a dit…

Ah... California....:-)

Je n etais pas fan autant que toi a l epoque mais elle me fascinait aussi, j avais egalement ses posters au mur, degraphes dans le magazine TOP 50 ;-)
Je pense avoir ecoute 50000000 fois "Tristana", je me sentais Tristana, ca m a poursuivi un moment, comme "ainsi sois je" ou mes chore d enfant precoce sur "pourvu qu elles soient douces", de la honte excitante de regarder ses clips (- plutot court metrages), l ambiance canadienne et esoterique...

Par contre je me suis justement tjr demandee pourquoi les homo constituaient un public si fan, et mes copains gay ne faisaient pas partie des fan justement, si qq1 peut m expliquer dans les comm ;-)

Pour finir, je dirais que renier sa star d enfance serait comme se renier soi meme, un peu de douceur et d indulgence avec soi ne fait pas de mal non plus !

bisous

Stéphanie B a dit…

Je suis fan aussi depuis à peu près ma naissance... j'ai grandit avec cette femme, j'ai fait des heures de queue pour avoir une place de concert et ensuite pour être au premier rang... j'aime la musique, j'aime beaucoup d'autres chanteurs mais jamais je ne prendrai autant de temps pour d'autres :) j'ai beau expliquer à ma mère pour qui Mylène "est une chanteuse comme une autre" que non, elle ne l'est pas, il y a quelque chose de spécial avec elle, elle ne comprend pas :) en revanche une de mes amies n'était pas plus fan que ça mais je l'ai traînée à Bercy en 2006 et depuis, elle a compris ^^

Comme toi jusqu'à Innamoramento je ne jurai que par elle, et après ... j'ai eu du mal. Mais je l'ai vue en 2006 et au Stade de France quand même car un concert de Mylène reste un concert de Mylène, on ne peut pas expliquer, il faut aller voir!

Et j'avoue que je ne déteste pas Monkey me. Certes ça ne vaut pas les pré-Innamoramento mais il est quand même mieux que les 2-3 qu'elle a fait après! J'ai écouté plusieurs fois toutes les chansons, il n'y en a pas une pour laquelle je me dise "non celle là je la déteste"
J'ai tellement hâte d'être en septembre 2013!

Alceste Hilton a dit…

J'aime son univers et puisque je suis attirée par tous les gens qui ont des fissures, je ne pouvais que te rejoindre pour ce post. Et puis quelqu'un qui aime Baudelaire je ne peux pas le détester, ont fait parti du même clan ;-)

K. en Bretannie a dit…

Que dire?? je me retrouves dans tout ce que tu dis! Ado j'étais un ovni les autres écoutaient Rock Voisine, Bruel et les 2 unlimited et moi j’étais en boucle sur Pourvu qu'elles soient douces...(J'étais très Michael Jackson aussi :p )
Depuis l'innamorammento (j'ai fais 3 concerts cette année là: Bercy, Orléans et Brest)j'accroche beaucoup moins mais je reconnais qu'avec cet album j’adhère mieux que le précédent :/
Mes chansons préférées:
Beyond mycontrol, Pourvu qu'elles soient douces et Comme j'ai mal.
J'avais entamer l'écriture d'un article sur mon blog juste pour dire "j’ai mes billets pour le concert!" mais je l'ai lâchement enregistré en mode brouillon...peut-être vais-je me raviser! Mais j'assume je ne m'en cache plus ;)
Bravo pour ce bel article!

KazuChan a dit…

J'aurais pû écrire cet article! Je crois que j'ai à peu près vécu la même chose que toi, si ce n'est que ma fan-attitude a été un peu plus tardive. Mais ses derniers albums m'ont fait lâcher la star. Cependant, je n'ai pas (encore) écouter Monkey Me mais ton article me donne bien envie de me laisser tenter ;)

Ann a dit…

J'ai quitté Mylène plus tôt que toi parce que je suis plus vieille mais oui, moi aussi quand j'étais ado, je la vénérais (avec Pet Shop Boys)...C'est normal d'aimer Mylène quand on est ado, c'est très logique..elle m'a également fait découvrir Baudelaire, Allan Poe...Greta Garbo aussi...c'est pas sans intérêt...Evidemment, adulte...on adhère moins. C'est sans doute un bon baromètre, c'est comme quitter ses parents..on quitte Mylène mais on aime y revenir de temps en temps.

Maude Jaunet a dit…

Ouah je viens de lire exactement mon histoire avec Mylène ... les même âges, les mêmes CD ... tout pareil ! Et en même temps je ne comprends pas pourquoi c'est si "une honte!" ou "totalement controversé" que de l'aimer ! Moi j'aime sa personne et ses mots, et ses maux. Et j'aime ses musiques ... je me perds dedans et j'adore ça !!!! Tout à fait d'accord avec toi, California et Innamoramento c'est les meilleurs, et j'adore le Live 96 ! Pour moi le meilleur Live !
Merci pour ce post ! ça fait plaisir de partager les mêmes sentiments sur une artiste !

Anonyme a dit…

Olala tous vos commentaires j'ai l'impression de les avoir écrits, vécus... C'est beaucoup plus agréable de lire ces souvenirs que les critiques des fans trouvant toujours qqchose à reprocher à leur idole. J'ai 30 ans et depuis 88 c'est cette merveilleuse personne qui m'accompagne, je ne suis pas une "fanatique" mais je suis régulièrement ce qu'elle fait et vais tjs avec beaucoup d'entrain à ses concerts.... Merci pour ton post, charlotte.

Mademoiselle a dit…

Mylène Farmer, j'aimais beaucoup. J'adorai même. Mais, maintenant depuis "point de suture", j'ai totalement lâché. Elle a perdu ce petit truc qui faisait d'elle Mylène Farmer. C'est dommage.
Je pense qu'elle a voulu suivre le mouvement Dance. Et personnellement, elle n'aurai pas du.
Après, ce n'est que mon humble avis :)

Anonyme a dit…

P'tits frissons limite larme à l'oeil en lisant ton post, tant je reconnais mon parcours avec Mylène!

Anonyme a dit…

Comme toi j'ai été fan de Mylène. J'avais tous les albums, en cassettes pour la plupart, et je m'étais constituée un dossier avec tous ses clips en vidéo tellement j'adorais les mises en scène. Après Innamoramento, j'ai bien aimé le single "Fuck them all" et le duo avec Seal "Les mots", mais rien d'autre... Je pense que la nostalgie suffit pour continuer à l'apprécier malgré son changement de registre.

Mimii a dit…

Idem