LA CHAMADE

10.1.13

film-la-chamade11





 Mardi j'étais malade. Impossible de sortir de mon lit je me mets à regarder moult films. J'attaque, comme d'habitude, avec Les 12 travaux d'Astérix (je sais pas pourquoi mais depuis que j'ai 20 ans et un Noël de "souffrances", c'est le premier film que j'ai envie de voir quand je tombe malade), Cuisine et Dépendances (je connais chaque plan, chaque réplique... et je déconne pas!) et puis un film en emmenant un autre, je me retrouve devant À bout de souffle (déjà vu mais ça fait toujours plaisir), Jules et Jim (pareil ça fait plaisir qu'importe le nombre de fois) et un que je n'avais jamais vu, La chamade d'Alain Cavalier.

film-la-chamade (1)

Film de 1968, avec Catherine Deneuve, Michel (love) Piccoli et un autre mec qu'on connaît moins  (Roger van Hool).
L'histoire est tirée d'un bouquin de Sagan (elle a même collaboré au scénario de ce que j'en ai lu) dont je n'avais jamais entendu parler. Ceci dit je n'ai lu que Bonjour tristesse l'an passé (et ai été un peu déçue) donc vous imaginez bien...

L'histoire est très simple. Lucile (Deneuve) est entretenue par Charles, un amant plus âgé qu'elle. Ils entretiennent une relation stable, qui semble platonique et basée sur un respect mutuel (visiblement. Charles ne reproche et ne reprochera jamais rien à Lucile. Il l'accepte telle qu'elle est, aimant tout particulièrement sa beauté). Lucile passe ses journées à ne rien faire, à être belle, à errer, à attendre. Et elle aime ça. Vraiment. Elle a un goût prononcé pour ce qui est normalement considéré comme étant de l'ennui mais qui n'est, pour elle, que de la douceur de vivre.
Un jour, elle rencontre Antoine, un homme de son âge dont elle tombe éperdument amoureuse.
Antoine l'aimera aussi (les coeurs à la chamade et à l'unisson) et après quelques doutes, ils décident de vivre ensemble, Lucile quitte Charles et se met en ménage avec Antoine, journaliste, sans le sou, dans un petit appartement.

(Après c'est suspense... Je vous laisse voir si vous en avez envie. Le film est visible sur Youtube ici ... En plus il est sous-titré en espagnol ce qui rend tout ça très exotique... Non c'est pas vrai, mais je l'ai pas trouvé sans sous-titres)

Sous une apparence simple, à l'intention presque neutre, La chamade est un crève-coeur. Il n'y a pas du désespoir ou de la souffrance dans ce film, mais il y a ce truc de renoncement absolu et ça, sans surprise, ça m'a un peu fendillé le coeur.

Je vous le conseille vivement pour tout ça, mais aussi pour autre chose.

Catherine Deneuve a 25 ans dans ce film. Elle y est absolument divine. Je ne l'ai jamais vue aussi belle je crois. C'est très étrange, avec l'âge, nos goûts évoluent. Je le note particulièrement ces derniers temps, mes appréciations esthétiques sur les êtres, les silhouettes, les visages, les allures changent énormément. Des hommes que je n'aurais jamais regardés ou des femmes dont le physique me laissait de marbre me chamboulent. Deneuve par exemple je voyais pas le truc que les autres voyaient en elle. Je pensais qu'il ne s'agissait que de son côté glaciale, je ne voyais pas sa beauté. 
Dans tout le film elle est sapée par Saint-Laurent qui était, comme toujours, très inspiré. Toutes ses robes, son trench, ses jolies ballerines plates, ses chemisiers, tout est beau sur Lucile.

Et puis il y a ce maquillage qui m'a tout particulièrement plu.

Dans tout le film, Lucile est maquillée en beige. Teint nu mais parfait. Paupières coquillages à peine différentes de la couleur de la peau. Un fin, très fin trait de liner au ras des cils. Pas de virgule, trop visible pour Lucile. Un blush terracoté et des lèvres beiges.
Lucile est une fille beige. Pas terne oh non, beige. Un joli beige.

film-la-chamade

C'est la première fois que je note un maquillage aussi fort dans un film (un maquillage aussi discret j'entends parce que, je sais pas moi, les yeux de cygne de la Nina cygne noir de Black Swan je les avais bien vus par exemple).

Je trouvais surtout que Deneuve portait le même maquillage de bout en bout durant tout le film, ce qui peut être un peu chiant pris comme ça, dans notre prisme de 2013, mais dans le même temps, une seule chose compte, c'est qu'elle soit la plus mise en valeur possible. Et c'est une très grande réussite de ce point de vue là.

Et comme nous l'a redit Coline dans une de ses dernières vidéos beauté, il y a des maquillages qui flattent plus que d'autres. Certains avec lesquels on aime bien s'amuser et d'autres avec lesquels on est sûr d'être à notre avantage. D'être belle.
Comme avec des Converse, un bon jeans, et un t-shirt blanc parfait.

Je suis aussi une fille beige alors que je croyais le contraire.
Et je reviens vous en parler vite.

Je vous embrasse.

film-la-chamade4

28 commentaires:

Tibo a dit…

Après avoir lu (et aimé) Bonjour Tristesse l'année dernière, j'étais très curieux de découvrir ce film :-)
Parti hier pour mater une 1/2 heure avant de me coucher, j'ai pas pu arrêter une fois commencé.
J'adore cette ambiance à la Sagan, cette cruauté derrière la façade de bourgeoisie.
La beauté de Deneuve jeune m'a stupéfait, j'ai été fasciné par la perfection de ses traits, et cette douceur incroyable qu'elle dégage, si loin de l'image que j'avais d'elle...
Il y a des moments de grâce dans ce film, des petits instants magiques avec des jeux de miroir, cette scène à Orly quand Charles voit Lucille apparaitre petit à petit, pétrifiée par la peur... Waouh.
J'ai trouvé Deneuve et Piccoli au top de leur jeu d'acteurs, touchants et parfaits. La flippe de Piccoli quand il sent qu'il va la perdre, et qu'il ne peut rien faire, ça m'a retourné.
Au final j'ai vraiment beaucoup aimé, et j'étais un peu triste à la fin (ce qui est bon signe ;-) ). Je te rejoins totalement sur la notion de "renoncement absolu", ça m'a fait un peu penser à "la nausée".

Fabienne a dit…

La Chamade est mon Sagan préféré !
Je ne savais pas qu'il y avait eu un film. Tu m'as donné envie de le regarder, notamment parce que je n'ai jamais vu non plus le truc chez Catherine Deneuve. Je ne l'aurais pas du tout imaginée dans ce rôle, ce n'est pas ce type de femme que j'avais en tête quand j'ai lu le roman, mais c'est rare que nos images mentales correspondent à celles des réalisateurs dans les adaptations, et on a quand même de bonnes surprises :-)

Anonyme a dit…

Cuisine & dépendances j’adore, je dois dire que j’ai une grande admiration pour Agnès Jaouï, elle m’inspire beaucoup, justement quand je sens qu’il faut la ramener se rebeller (encore ?!!) sur certains trucs. Je l’adore dans un air de famille, dans le goût des autres etc …. Ça a été un peu sa marque de fabrique ce côté grande gueule surtout avec Bacri mais c’est quand même génial, ces dialogues.
Catherine Deneuve je l’aime beaucoup depuis longtemps, sous son côté très classique elle a une grande liberté.
Liberté en tant qu’actrice et liberté en tant que femme - d’après le peu de chose que je sais sur sa vie privée. Je crois qu’on s’en rend compte maintenant avec le choix de ses rôles, mais ça n’a pas toujours été évident. Belle de jour de Bunuel a déjà donné le ton mais lorsque je l’ai vu avec Bowie dans les Prédateurs ça a été un choc, au moment de sa sortie bien sûr peut être que maintenant ça a un côté ringard, mais il y a des films, des livres dont je garde un tel souvenir que je n’ai pas envie de revenir dessus, je préfère garder cette enveloppe magnifique.
Vive le beige, vive le cinéma et ce qui nous inspire, porte toi bien, Rose.

Anonyme a dit…

Salut Marie,

Idem pour les 12 travaux d'Astérix !!! C'est rigolo :)
Dans mon top ten il y a Peau d'Ane, Deneuve y est éblouissante et les costumes et décors féeriques, je ne sais combien de fois je l'ai vu mais là rien que de t'en parler j'ai envie de le regarder...
Pleins de bises et une merveilleuse année à toi.

Arielle a dit…

Je suis aussi une "fille beige", Catherine Deneuve est mon modèle féminin par excellence avec Faye Dunaway.
Je voudrais être comme elles à 60 ans ;D

Anonyme a dit…

Ah oui, que des bons films..
Certains vieillissent mal et d'autres traversent le temps sans prendre de rides, j'ai bien aimé la chamade moi aussi.
Catherine Deneuve fait partie de ces femmes inoubliables de l'époque, qui ont gardé un certain mystère, comme Françoise Hardy, que j'adore aussi.
Bises :)

Champagne a dit…

Je me demande comment tu arrives à écrire des posts si longs et si bien amenés...
J'adore.
Quand j'entends parler de Sagan et de son oeuvre je pense inévitablement à cette chanson de l'avant dernier album de Souchon " Bonjour tristesse"... tout y est dit, l'ambiance est là...
J'aime assez ce personnage tourmenté.
Je ne connais pas " la chamade" mais je note de le regarder car tu m'as vraiment donné envie...

Olivia a dit…

Marilyn??? de la Tiiisane?
Depuis "cuisine et dépendances", dés que j'entends ce prénom, je pense à cette réplique!

Anonyme a dit…

mfkyv [url=http://drdrebeatsuksales.co.uk]beats by dre[/url] dlqpp http://drdrebeatsuksales.co.uk qimnh [url=http://beatsbydreukforsales.co.uk]beats by dre sale[/url] krzoc http://beatsbydreukforsales.co.uk kfexo [url=http://cheapdrebeatsuksale.co.uk]dr dre beats[/url] hwmrc http://cheapdrebeatsuksale.co.uk khhft [url=http://cheapestbeatsheadphones.co.uk]beats outlet[/url] vjjge http://cheapestbeatsheadphones.co.uk jshjp [url=http://cheapestdrebeats.co.uk]beats by dr dre[/url] szvif http://cheapestdrebeats.co.uk vwgzr [url=http://cheapdrebeatssale.co.uk]beats by dre[/url] dsgrx http://cheapdrebeatssale.co.uk huci

severi27 a dit…

Je l'ai regardé suite à ton post. Je retrouve certaines caractéristiques du cinéma de Cavalier ... de lui, je n'ai vu que Thérèse et Pater mais son style est si particulier, comme celui de Rohmer ou de Desplechin l'est, sa patte se ressent. Cela marque aussi une époque, c'est très agréable de voir 40 ans après ce qu'il était capable de dire en 68 et comment il a évolué jusqu'à aujourd'hui. L'histoire est particulièrement bien traitée, le scénario solide et l’interprétation de Deneuve et Piccoli remarquable. Tu as tout à fait raison dans ton analyse de l'ambiance et des couleurs, Deneuve femme beige ;-)
UN excellent moment de cinéma !

Anonyme a dit…

j'aime vraiment venir sur ton blog, tes articles sont toujours tres bien écris! :)
Continu !
Paule

L'OLIPHANT a dit…

Je l'avais vu il y a des années, tu me donnes envie de le revoir! il est vrai que Piccoli à cette époque, c'était quelque chose!

Anonyme a dit…

J'avais lu la Chamade et je dois dire que le film est une belle réussite. Je n'aurais pas imaginé meilleurs acteurs. Et Deneuve est envoutante. Du coup j'ai enchainé avec Belle de jour sur youtube egalement(même époque) et je dois dire que ce maquillage 'beige' était sa marque de fabrique de cette période.
Merci Marie
Aurélie

BdeBalenciaga a dit…

Querida Marie,
Je l'ai aussi regardé suite à ton post (subtitulé en espagnol ...super!).
Gracias por la recomendación.
Bisous,
http://bdebalenciaga.blogspot.com

Clémence L a dit…

un nouveau site tout neuf! il est magnifique, félicitations Marie!

(depuis que j'ai lu que tu disais de toi que tu étais une fille beige, je me suis demandé de quelle couleur j'étais, toujours pas trouvé mais dès que c'est fait je te fais signe)

Face 2 Face makeup a dit…

Pas d'autre endroit ou te laisser ce commentaire que sous cet article; enfin juste pour te dire que ce nouveau design je le love ;)

Mamino a dit…

Chouette cette nouvelle chic fille!

J'ai hâte que tu nous parles de toi et du maquillage beige!
Ce matin je flânais et j'ai retrouvé ta vidéo pour timai, autant dire que j'ai mis la dose de khôl, tu me vends du rêve Marie :)

à bientôt.

Mamino

Mamino a dit…

Chouette cette nouvelle chic fille!

J'ai hâte que tu nous parles de toi et du maquillage beige!
Ce matin je flânais et j'ai retrouvé ta vidéo pour timai, autant dire que j'ai mis la dose de khôl, tu me vends du rêve Marie :)

à bientôt.

Mamino

Mamino a dit…

Chouette cette nouvelle chic fille!

J'ai hâte que tu nous parles de toi et du maquillage beige!
Ce matin je flânais et j'ai retrouvé ta vidéo pour timai, autant dire que j'ai mis la dose de khôl, tu me vends du rêve Marie :)

à bientôt.

Mamino

Mamino a dit…

Chouette cette nouvelle chic fille!

J'ai hâte que tu nous parles de toi et du maquillage beige!
Ce matin je flânais et j'ai retrouvé ta vidéo pour timai, autant dire que j'ai mis la dose de khôl, tu me vends du rêve Marie :)

à bientôt.

Mamino

Mamino a dit…

(Oups...Y a comme qui dirait un problème) et oui, le compliment x4, même ma connexion est d'accord avec moi...

Delvyna a dit…

Top classe Marie, le nouveau design!

Olivia a dit…

oui oui oui une vidéo look beige!?! ;-)♥

Cécile a dit…

Oh c'est beau par ici!j' attends avec impatience la suite apportée par ce renouveau :)

Marion a dit…

Merci Marie pour cette belle découverte. J'adore, mais alors vraiment, le nouveau design de ton blog. J'essaie de prendre l'habitude de dire quand j'apprécie...

Marie a dit…



Tibo: :) (on en a déjà parlé)

Fabienne: Oui c'est vrai!

Rose: J'ai jamais vu les prédateurs mais ça fait longtemps que je veux le voir, je vais le chercher. porte toi bien aussi!Bise

Anonyme: Ah oui? étrange...Bonne année à toi aussi

Arielle: C'est vrai, Faye Dunaway est aussi beige...

Anonyme: Je l'adore aussi. Bise

Champagne: (bien c'est simple, y a des moment j'ai plus rien à écrire :))

Olivia: Non mais quelle excitée celle là :D

severi27: Je n'ai rien vu de Cavalier. je suis contente que tu aies aimé :)

Paule: Merci beaucoup :)

L'OLIPHANT: Mais tellement...

Aurélie: Belle de jour ce film est incroyable, Séverine <3

BdeBalenciaga: De rien querida

Clémence L: Merci!

Face 2 Face makeup: :))) Merci

Mamimo très enthousiasmée :) : Merci!

Delvyna: Merci!

Cécile: :)

Marion: C'est très gentil, merci!

Lucie a dit…

J'ai regardé le film hier.
Pas très vieille (24 ans) je ne voyais pas vraiment pourquoi Catherine Deneuve était une égérie française.

Deneuve je la connais dans un seul autre film: Dancer in the Dark. (En aparté: un film bouleversant, avec une autre forme de renoncement.)
Je me souviens avoir demandé ce que Deneuve foutais dans ce film, pas qu'elle joue mal mais je ne comprenais pas. Ma amie m'avait expliqué que Deneuve était une icône à l'étranger aussi. Déjà en France je ne cernais pas trop, alors à l'étranger ...

Et pour en revenir au film:

Premier fait marquant, Deneuve n'a pas vieillit. J'avais l'impression qu'elle "faisait vieille" aux première minutes du film. Mais non: elle est resté jeune !
Ce qui est frappant c'est que cette dame est restée jeune sans être vulgaire. ( Je dois être influencée par ton post sur le jeans que j'ai lu il n'y a pas longtemps )

Second point, l'histoire m'a beaucoup dérangé.
Ça ne peut être écrit que sur une femme: le problème ne se pose que pour nous.
Restée entretenue même encore aujourd'hui je le vois autour de moi, sous des formes différentes. Un homme ça travaille et s'assume point. La majorité des femmes aussi.
Pourtant, il y comme l'ombre de l'histoire racontée dans ce film encore aujourd'hui.
Une femme, on pourra lui reprocher de rester avec un mec car il gagne de l'argent, lui reprocher de le quitter alors qu'il a "tant fait pour elle".
Je suis très mal à l'aise face à ces comportements, ces situations.

Alors ce qui me touche le plus, ce que je retiens: Charles ne lui reproche rien. C'est l'amour véritable.

Anna a dit…

UNE TISANE! non mais quelle excitée celle-là!
Ah moi aussi je connais ce film par cœur! trop fort, encore une point commun!

 

Une Chic Fille © All rights reserved · Theme by Blog Milk · Blogger