PEAU / PORE

14.12.12

Ludivine sagnier

(Ludivine Sagnier pour Self Service, photo d'Ezra Petronio)


J'y ai pensé en deux temps... d'abord à force de lire les considérations dermiques de Mai et puis ça s'est renforcé avec un des derniers posts de Garance Doré sur la peau. Sur la peau parfaite précisément, celle sans pore apparent, sans luisance et sans la moindre aspérité.

J'ai globalement une bonne peau. J'ai eu quelques soucis ces deux dernières années, sûrement pour  chahuter mon arrogance d'adolescence... Tout n'est pas complètement rentré dans l'ordre... J'entends par là que ma peau n'est pas top tous les jours, mais quand on a eu une peau solide en toutes circonstances, on a tendance à être particulièrement exigeante, c'est mon cas mais il va falloir que je me détende, c'est justement ce dont on va parler.

Malgré les périodes fastes, j'ai toujours eu beaucoup de mal à ne pas me maquiller le teint tous les jours. Fond de teint, anti-cernes, poudre.
Je ne sais pas pourquoi mais même si ma peau était globalement bien, je ne pouvais pas m'empêcher de la rendre encore mieux... Et comme chacun sait le mieux est l'ennemi du bien.

Je ne vois pas de défauts majeurs nécessitant d'être cachés mais je ne peux pas m'empêcher de me maquiller comme si j'étais complexée du derme. Au début c'est cool et puis très vite j'ai l'étrange sensation que j'en ai trop fait, que je suis trop blushée et trop poudrée.

Parce que le fond est là, depuis que j'ai 14, 15 ans, seule la peau absolument PARFAITE trouve grâce à mes yeux. Une peau sans rougeur, pore apparent, luisance. Une peau lisse (je vous raconte pas depuis que la ridule pointe le bout de son nez, je dois négocier sévère avec mon égo... Ca n'a pas particulièrement à voir avec l'âge mais encore avec cette connasse de perfection désirée inaccessible qui m'empêche de me détendre 2 minutes et de ne pas être une psychorigide du pore).

La peau nue je trouve ça très beau sur les autres... Mais en toute sincérité, j'ai le regard biaisé sur moi par rapport à ça.

Peut-être que ça peut paraître excessif mais ça s'apparente à de la nudité pour moi, quelque chose qui me met en fragilité face au monde. J'ignore pourquoi... C'est comme si les gens qui me voyaient la peau nue regardaient à l'intérieur de moi.

Comme si je pouvais pas me présenter au monde pas parfaitement polissée  (ce qui est très relatif vu que je me maquille finalement pas tant que ça... Pas tant que ça certes, mais systématiquement tout de même) et un peu déguisée.

Pourquoi je vous en parle? Parce que le fond de teint comme un masque, c'est un peu triste tout de même, il faudrait voir à ne plus envisager les choses sous cet angle et je me suis dit que peut être, vous, vous avez trouvé des subterfuges pour arrêter de vouloir être sans aspérité... J'aimerais bien.

Je vous love.


46 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou Marie,

Je pense qu'il y a une différence entre masquer ses "défauts" pour sentir cette confiance en soi (je floute mes pores histoire qu'on ne concentre plus dessus) et effectivement, comme tu le soulignes si justement, le fond de teint, véritable masque unifiant la moindre émotion (j'éxagère mais pas tant que ça). Ce qu'il y a d'assez marrant c'est que quand je parle à une personne, je vois en premier ses défauts de peau et puis je dévisage le reste oubliant presque le dit "défaut" que la personne soit ne voit plus, soit réfute. C'est comme un individu qui a par exemple, des grandes oreilles, il y en a qui sont gênés et ça se voit et ceux qui s'en contrecarrent et laissent ainsi leur charme opérer. je ne sais pas si je suis très clair lol
bizz linda

Mademoiselle Kriss a dit…

On suit la même blogo, et j'ai fait le même chemin... Sauf, je n'ai jamais eu une peau parfaite, j'ai beneficié de l'eau de bretagne toute l'adolescence!!! Je crois qu'avec mes pb de peau, l'idée de perfection ne m'a touchée, trop lointaine... Et puis j'aime les marques, qui me font mon histoire... qd je me maquille le teint, j'ai juste l'impression de me couvrir d'un masque plastique faux, d'apparence... Alors j'alterne entre le faux et le vrai... je prefere la liberté du vrai...
Toujours un plaisir de te lire!

Marion a dit…

A la recherche de la peau parfaite. C'est un truc que je n'ai jamais cherché car je n'ai jamais eu la peau parfait. Je veux dire par là qu'à l'adolescence, j'ai pas eu bcp de chance! A ce moment là du coup, j'étais plutôt à fond sur fond de teint et compagnie.
Et puis l'adolescence finie, ma peau est devenue moins capricieuse. Je n'ai pas une peau parfaite. J'ai quelques fois un petit bouton qui vient, puis qui part.
Mais je fais dans la simplicité, et je tente de m'y tenir. Une crème de jour (la nivéa, le pot bleu magique). Pas de fond de teint, juste un peu de blush.
Alors y'a des jours où tout va bien et des jours où c'est pas le top. Mais c'est jamais une catastrophe. Et ça me va :)

Charlotte a dit…

Pour ma part c'est tout l'inverse. J'ai du mal à sortir sans me maquiller les yeux (et encore je le fais quand même assez souvent) mais alors je ne maquille jamais mon teint. Je trouve toujours que ça se voit trop, que ça ne fait pas naturel (tu me diras c'est pareil quand tu te maquilles les yeux, mais là justement c'est fait pour être vu, alors que le teint non) et j'en arrive à préférer un teint pas maquillé avec ses imperfections qu'un visage trop poudré, ou avec le fond de teint trop voyant.
Et puis le temps qu'il faut pour arriver à un résultat potable, c'est tout simplement pas possible pour moi :)

Lisa a dit…

Il y a un mois j'ai arrêter de mettre ma bb creme, mon anti-cerne. Je suis sortie la peau nue. J'avais envie d'être nature. J'avais besoin d'être là avec mes imperfections. C'était juste par rapport à mes états et questions du moment. Quand je sens que je perds pied dans le paraître, capter par l'image que je renvois et que je dois un peu retrouver le vrai avec ses imperfections et ses doutes qui font ma sensibilité. Et étrangement, c'est toujours dans ces moments là que je fais des chouettes rencontres.

Lazulia a dit…

La zone T de mon visage a tendance à beaucoup briller, par moment, ce qui me dérange particulièrement !! :(
J'utilise aussi un fond de teint, pour justement camoufler ce sacré défaut!!
Vous n'êtes pas la seul à vouloir camoufler ses défauts avec des produits de beauté. Et, OUI! quelque part, çà nous aide à regagner de la confiance en soi!

Nunu a dit…

Ah mais perso, c'est franchement pire, psychorigide du teint et control freak du look, je te ferais dire que c'est grave la lose ^^ (en fait, c'est contradictoire mais c'est pour passer inaperçue, faut que je suis bien maquillée, bien coiffée, bien sapée sinon on pourrait m'observer et bam je me sentirais mal) En faire un maximum me permet d'être regardée un minimum (mais que fait la peau lisse ?? Oui nulle ma chute ^^)

Delphine a dit…

en te lisant, je me dis que chacune a son échelle vis-à-vis de ce type de maquillage : toi qui as une belle peau, tu veux une peau parfaite - moi qui ai une peau moyenne, je veux une belle peau
en gros l'idée de se maquiller, c'est "soi en un peu mieux". Ça ne me paraît pas si malsain, tant qu'on reste dans cette logique et qu'on ne cherche pas à se transformer totalement, ou masquer des imperfections imaginaires.
Ce qui devient pesant à mon niveau, c'est la servitude que ça met en place au quotidien : prendre le temps de le faire chaque matin même quand on est pressée, puis prendre le temps de le défaire chaque soir, même quand on est fatiguée. Plus le temps passe, plus je commence à trouver que ça a un côté un peu vain.
Et puis ça me donne envie d'apprendre à m'accepter quand je me regarde dans un miroir non maquillée, pour réussir à identifier ce qui est vraiment prioritaire, et sortir de cette routine qui est en fait une petite armure pour affronter la journée, car je ne suis pas sûre d'avoir vraiment besoin de tout l'attirail...
après je n'ai pas encore trouvé la formule magique !

Anonyme a dit…

C’est une histoire de regard, encore une fois, sur soi et sur les autres. Je vois les choses dans la globalité et je trouve quelqu’un ou quelque chose beau, bien harmonieux ou pas. Jeune je ne me maquillai pas ou par touche, pour accentuer la bouche les yeux les pommettes. J’ai eu beaucoup de chance je n’ai jamais eu de problème de peau et je n’avais rien à cacher, j’aimai mon teint pâle de parigotte.
Et puis j’ai découvert les petites vidéo de Timaï et j’ai adoré cette façon de se maquiller ou de s’embellir, c’était vraiment pour moi une découverte (par touche, j’étais restée au ravalement de façade) j’ai eu envie d’essayer ! Des crèmes des fards qui ont des textures géniales (là encore j’étais restée à une époque préhistoriques – le Prisu du coin). Aujourd’hui je me maquille suivant mon envie du matin, rien n’est systématique et c’est un vrai plaisir. Merci les filles… Rose

Anonyme a dit…

Tu connais l'expression "être bien dans sa peau"...?

Aurore a dit…

Je pense que c'est une histoire de bienveillance. Nous sommes la plupart du temps bien trop exigeants avec nous même. J'aime regarder des vidéos de maquillage (ça m'inspire, me fait sortir de ma routine)et je trouve que souvent les filles voient des imperfections là où je n'en vois pas. La perception de la beauté et de la peau par Maï me plaît beaucoup pour cette raison. L'acceptation de notre peau peut passer par cette bienveillance justement.
Perso, j'ai des rougeurs permanentes sur les pommettes, chose qui me complexe assez. J'en parle récemment à une copine qui me répond que sincèrement, elle n'a jamais remarqué (alors qu'elle me voit plus souvent pas maquillé que maquillé!) et que cela peut aussi être vu comme un "avantage": pas besoin de blush pour avoir des couleurs. Elle m'a aidé à voir les choses autrement. Mon mec aussi qui ne voit pas la différence quand j'ai du fond de teint ou quand je n'en ai pas...

Anonyme a dit…

Salut Marie,
En fait j’ai longtemps ressenti la même chose que toi. Je me sentais obligée de maquiller mon teint pour ne pas sortir nue !! Mais assez étrangement, autant j’aime me maquiller les yeux mais le teint j’avais l’impression d’enlever les reliefs de mon visage et d’être obligée de faire ressortir les traits de mon visage avec du blush. Puis de charger plus les yeux pour que ça aille avec le teint. Bref, je n’étais pas du tout trop maquillée au final mais depuis quelque temps, j’ai arrêté de me maquiller le teint, je mets juste de l’anticerne vers les narines et c’est tout… Et du coup, je me maquille à peine les yeux. J’ai coupé mes cheveux, ils sont beaucoup plus faciles à coiffer qu’avant et surtout ils sont en super forme, brillants etc.… Je crois que c’est cela qui m’a permis de changer tout cela ainsi aussi qu’un look plus pointu. Et en plus j’ai remarqué que les filles que je trouve belles ne sont en général pas très maquillées et dans le métro les filles trop poudrées ou avec du fond de teint orange ont fini par me faire un peu peur. J’avoue même que les petites cernes et ridules me plaisent car elles donnent du caractère au visage…
Et en fin de journée désormais j’ai la même tête que le matin car je trouve que fond de teint+poudre+blush sans retouche jusqu’au soir, ça donne un teint plombé dès 16h… ça vire un peu gris tout fade sans lumière.
Voilà, j’espère que ça pourra t’aider.
Bises
Jeanne

Judith a dit…

Au sujet du maquillage-masque Marie, lis l'article passionnant de cette philosophe girly (que j'adore):

http://www.lemonde.fr/style/article/2012/12/11/la-barbe-ne-fait-pas-le-philosophe-le-maquillage-si_1804459_1575563.html

Rosalie a dit…

Salut Marie !
Je suis loin d'avoir une belle peau (peau jeune à problèmes je crois qu'on dit...) et ça me complexait beaucoup ! Mais cet été, avec la peau bien bronzée, j'ai commencé à me détacher du fond de teint et c'était très agréable.
En ce moment, il fait gris il fait froid, j'ai envie de cacher toutes mes petites imperfections, d'avoir une jolie peau lumineuse...mais quand j'essaie, c'est pire en fait ! Alors un petit coup de blush, juste pour avoir bonne mine et puis tant pis pour le reste. Au début, on a l'impression d'être toute nue de la peau, que tout le monde ne voit que ça, tous nos défaut, mais on s'habitue assez vite en fait. Et comme quand c'est l'été, c'est très agréable...

Isa London a dit…

Alors autant je suis toujours armee du rio mascara- rouge- alevre-blush par contre j ai arrete le fond de teint pour le remplacer par le touche eclat ou similaire et la creme nacree de Nars pour illluminer en touche.On respire!
Quant a ton post precedent ne change rien tes gouts heteroclites(comme beaucoup d'entre nous)font tout ton charme!

Marie a dit…

Pour le fond de teint, que je ne mets jamais, j'aime beaucoup la technique de Mai, à savoir masquer seulement les imperfections, comme elle le fait avec son face fabric de Armani.
De mon côté, j'essaie de maintenir un bon teint non pas avec un maquillage bien fait mais avec des soins adaptés.
Ma crème n'étant pas adaptée à l'hiver canadien, j'ai fait quelques recherches de produits plus ciblés, et je vois par exemple que les résultats obtenus avec la technique du layering s'apparent à ceux recherchés par un bon fond de teint couvrant.

Gwadamé a dit…

Salut Mariiiiiiiiie, (wè 1000 i, comme ça, kdo)

Mon histoire de peau est une encyclopédie... enfin plutôt ma bienveillance envers elle, ou pas.

J'ai d'abord eu les problèmes classiques de peau d'ado: 3/4 de l'encyclopédie, ça a été dur. J'ai pris la pilule, y a plus eu de chapitres à écrire. C'était nickel.

Puis, dernièrement, j'ai eu 32 ans. Ce jour là, j'ai vieilli de 7 ans (j'étais calée à 25 ans,pfff). Pour la 1er fois, j'ai regardé mon visage autrement, de très près. Et là, paf, même si elles étaient présentes depuis perpet', mes rides ont enfin fait partie de ma conscience. C'est à ce moment là que je me suis enfin intéressée au besoin réel de ma peau d'adulte. Et là, je me suis rendue compte d'une chose: ma peau avait super soif.

Depuis je lui donne ce qu'elle veut. Elle est loin d'être parfaite mais purée, elle m'en remercie. Après, je la couvre légèrement de petits gestes de maquillage, anti-cerne, ricil, poudre, ... puis basta.

J'essaye d'être tendre avec elle. Ou plutôt j'essaye d'accepter qu'elle vieillit... avec moi.

Y a du travail. Mais ça va mieux.

Au plaisir la chicfille... Bon w-e!

Arielle a dit…

Je suis comme toi, je me maquille depuis mes 17 ans au début c'était un peu sophistiqué façon danseuse du Lido ;D, puis je me suis rendue compte que même si je recevais des compliments sur mon make up, c'était un peu too much, idem que toi, mon teint devait être plus que nickel, ça frôlait l'obsession, puis j'en ai eu assez de ressembler à Madame Butterfly et le nude est venu à mon secours.
Désormais je ne peux me passer de la bb cream Embryolisse que je mélange avec le lait scintillant de la même marque : résultat génial et lumineux!
+ une touche de blush crème Bourjois délice d'or (qui fait usage de fard à paupieres et de rouge à lèvres)+ un soupçon de gloss Lift Argan (rose des sables)
Et roule ma poule...
Il faut se désintoxiquer du too much...On y retrouve en luminosité !
Bises Miss.

Marie S a dit…

j'adore Timai et ses vidéos, mais je partage pas du tout son trip de "peau nue"... Quand je me maquille, je n'ai pas l'impression de me cacher sous un masque, je veux juste être "moi en mieux". C'est sûrement dû au fait que j'adore les produits que j'utilise. Quand je croise mon reflet, je suis bien contente de ne pas avoir le nez qui brille ou le regard fatigué. C'est comme quand on s'habille mieux certains jours, qu'on fait un effort, ça booste la confiance en soi, sans pour autant qu'on se sente déguisé. On m'a toujours dit que lorsqu'on passe des entretiens de personnalité (et qu'on est une fille), il vaut mieux être soigneusement maquillée car ça prouve qu'on aime avoir le contrôle de son image, qu'on est perfectionniste... Je trouve que c'est une bonne chose.


Bisous tout le monde, et maquillez-vous comme vous le sentez tant que vous vous trouvez jolies !

Camille a dit…

Comment dire... Loin de la perfection, ado j'étais plutôt bourrée d'imperfections. Et ma mère m'avait martelé : pas de fond de teint pour masquer, c'est moche et pas hygiénique. Un peu comme les filles qui mettent du déo après le sport sans s'être douché. C'est sensé masquer la mauvaise odeur mais ça l'empire. J'ai dû garder en moi cette image de fond-de-teint-plâtre de collège cache-misère et de déo qui pue (pardon, sans jugement aucun). Donc pour des raisons plutôt circonstancielles, je n'ai jamais été trop portée sur le fond de teint (pas de malentendu, j'entretiens mes aisselles). Par contre je me suis longtemps pas mal maquillée les yeux. Je trouvais que ça faisait la dynamique de mon maquillage et pensais que le regard se portait du coup sur mes yeux noirs (et mon regard profond et ténébreux...), par effet de contraste.
J'ai une peau qui demeure très imparfaite mais tout comme les éléments de mon visage qui, pris isolément, ne sont pas parfaits (cernes très marquées par ex.), il se trouve que l'ensemble donne quelque chose de, non pas harmonieux, mais pas désagréable, avec des points de force (comme le regard, la bouche) qui donnent du caractère à cet ensemble (et c'est quelqu'un qui n'est pas du tout sûre d'elle qui écrit ça...). Ce que je me dis pour me rassurer c'est que je suis quelqu'un qu'il faut regarder en mode paysage, pas en mode gros plan quoi.
Je suis arrivée après la bataille pour le post sur Mc Solaar mais merci de m'avoir fait regoûter à ces années où il n'y avait que le rap qui comptait pour moi, je lisais Radikal et pensais que Mr Solaar était le maître du verbe... Un vent de nostalgie souffle régulièrement sur ce blog...

hélène a dit…

bonjour Marie
pendant des années je n ai pu me passer de fond de teint crème, anti cernes et de poudre (d une telle épaisseur qu on aurait pu me croire en carton) genre si tu rigoles tout pète, si tu pleures, ça fait un sillon. même pour faire du sport !...
une fois que j avais bien transpiré tout avait dégouliné mais ça n était pas grave, j étais persuadée que tout était parfait... c était quand même me créer de sacrées contraintes pour finalement rien.
et est ce que ça en vaut vraiment la peine ? tout ça pour faire face au regard des autres...
j ai donc essayé de passer au fond de teint fluide pour finalement en arriver à la crème teintée (toujours avec un peu d anti cernes et correcteur pour les imperfections) je ne poudre plus que la zone T mais léger et les yeux
c est plus pratique, plus rapide, plus léger et le regard des autres n en a pas moins changé pour autant.
sauf quand j ai une soirée je fais l effort d un joli maquillage.


Anonyme Amande a dit…

je ne vais pas pouvoir t apporter de conseils parce que je suis plutot comme toi.
Mais la chose s apparente plutot au teint pour moi, si mon tein est hale et me plait, je ne vais pas forcement rajouter autre chose que de l anti cernes (en été par exemple). Je crois t avoir deja parle de "mon truc" qui consiste en hiver a mettre un bel autobronzant avant une journee ou une soiree speciale pour avoir ce tein halé qui m illumine un peu.

Sinon c est aussi carrement impossible pour moi de sortir peau nue, avec les angiomes stellaires, et les pores non combles, a moins de faire mon cousin machin et de cacher ma tete avec mes cheveux ;-)

ps : pour le combat anti pores, j ai quand meme trouve ce combo tres efficace de chez BIO THERMA, le serum un soir/2 et la creme pour le matin, j ai vu une reelle difference. C est mon super dermato qui me l a conseille, et une copine dermatho utilise carrement toute la gamme. En pharmacie, y en a pour 40€ en tout je crois mais ca tient facile 6mois avec une utlisation tres reguliere.

maigrir noël a dit…

Marie tu me fais rêver !!

Cécile a dit…

Coucou Marie, pourquoi ne pas essayer les produits entre fond de teint et crème hydratante, même autres que les BB crèmes. Je suis comme toi j'ai une peau "sympa"très réactive mais lorsque je la traite bien et suis à l'écoute elle me le rend bien. Du coup quand je suis un peu marquée de stress ou fatigue, j'utilise la technique Mai: estomper seulement les imperfections parce que je n'ose jamais la couvrir entièrement, je sais que ça lui plairait pas du tout!!! Bon après c'est vrai aussi que je n'ai plus un besoin absolu de perfection, d'ailleurs depuis très récemment je vais parfois bosser sans me maquiller. Des fois j'emmène mon minimum pour améliorer les choses dans la journée et puis trop la flemme, je me dis que c'est pas là que je vais trouver l'homme de mes rêves et puis même.... Voilà!Dis toi que ta peau aime respirer comme quand toi t'as besoin de prendre l'air, ça aidera peut être!!!

lilo2 a dit…

Je vais pas pouvoir t'aider sur ce coup-là : je suis moi aussi incapable de sortir sans avoir le teint fait. Le minimum, en vacances par exemple, étant une BB creme. Je trouve ma peau vraiment pas terrible (rougeurs, boutons parfois et ces p... de pores qui se voient de plus en plus ). En même temps, il y a maintenant tellement de fond de teint de super qualité, et avec un rendu naturel, que bon, moi ça me pose plus problème.
Je me sens mieux comme ça qu'avec une tête de déterrée ;-). Alors, vive le maquillage, quoi !

Anonyme a dit…

Tout pareil. EXACTEMENT .
Mais tu sais quoi ?? aime là ta peau sans trop de défauts ....laisse là vivre ou elle te le fera payer ! j'étais comme toi, une peau pas trop moche mais impossible de sortir maquillée.... et puis depuis un an ( 34 ans ) elle part en vrille .....10 à 15 boutons tous les jours , kistes inflammatoire , acné, points noirs , personne ne sait d'ou ça vient et moi je n'ose plus sortir tellement c'est moche .....en plus j'ai mal.
Alors je n'ai qu'une chose à dire, fous lui la paix et aime toi au naturel !
BIZZ
Cécile.

Olivia a dit…

mon big problème?les pores dilatés!un truc vraiment efficace et où on n'y laisse pas un bras??si tu as des tuyaux Marie ou une gentille lectrice..;-) bises ♥

Anonyme a dit…

J'ai porté du fond de teint maximum cinq fois dans ma vie...

Je suis plutôt du genre intransigeante/méchante avec mon image, mais la peau du visage, je la laisse tranquille.
Je trouve que le moindre soin teinté se voit, je n'aime pas du tout; je me sens "étouffée".

J'essaie de prendre un minimum soin de ma peau. Je sais qu'elle n'est pas parfaite, qu'il y a des pores un peu dilatés en zone T, des rougeurs quand il fait froid, et des cernes aussi...
Mais au fond, même avec ses petits défauts, je ne m'en plains pas et j'en suis plutôt contente; parce que je sais que ça pourrait être bien pire, que dans quelques années je serai peut-être contente de ne jamais l'avoir étouffée sous la couleur, et parce que j'ai cette impression ridicule que je montre mon visage tel qu'il est, donc moi telle que je suis.

Et quand je me sens bien dans ma tête, avec juste un joli maquillage des yeux tout simple, et un sourire, je la trouve même jolie ma peau. Ce serait ça en fait, mon truc: être bien dans sa tête, et le reste suit :-) bonne soirée!

bavardises a dit…

Nous sommes sur la même longueur d'onde, j'ai posté il y a quelques jours ceci (j'ose mettre le lien, j'espere que tu me pardonnes : http://www.bavardises.com/?p=3806 ). Je ne connais pas Timai, mais je suis contente d'apprendre qu'il existe des blogs beauté qui ne prônent pas le multicouche, il m'arrive parfois d'être effarée par le nombre de produits que certaines femmes s'imposent, comme autant de "layers" sur photoshop. Pour progressivement masquer, filtrer, gommer, et finalement se ressembler. J'aime l'idée de d'embellir un peu, mais depuis environ deux semaine, je teste l'absence de maquillage. Juste pour m'assurer de savoir faire sans. Juste pour être sure de mon indépendance face au masque.

lunelo a dit…

ça me fait penser a un poste de balibulle

elle tient le meme type de propos, question d'etre "peau lissé" pas question de sortir sans make up

moi et ma pureté de teenager attitude on pensait jusqu'a il n'y a pas si longtemps que la bonne couche de fond de teint qui va bien etait au contraire une mensongeté. il fallait donner a voir sa nudité so fresh pa respect de soi meme vs ce fameux masque de teint/social

j'ai bien essayé a l'age du club de des createurs de beauté, au lycee de me mettre au fond de teint...j'ai bien sur rever a l'agent effaceur (allons y carrement ) de pores herités de la peau de ma mere... il a fallu se faire a l'evidence comme les mauvais sorts il y avait toujours un prix a payer pour le porc caché
agent trop sec ou trop gras qui font reagir la peau pour ma part

ma po devait etre trop sensible impossible donc a supporter j'avais l'impression de suffoquer par tous mes pores...

je trainais donc jusqu'a il n y a pas si longtemps ma face de teen sans make up le week end jours de repos de ma peau et on m'appelait mademoiselle...

J'ai vecu des situations assez difficiles dernierement et je peux en attester outre le temps, le stress est un putain d'agent oxydatif de la peau.
que fait on d'une peau marquee alors quon a jamais fait son age?
faire le deuil des annees passées?

ça interpelle mon rapport a la nudité et par extension egalement a la perfection, oui cette satanéé histoire de perfection me parle...et evidemment a l'acceptation/bienveillance avec soi meme jamais pire bourreau que soit

autant j'accepte les vergetures les cicatrices sur ma peau comme marques de vie surtout depuis que je me reconcilie avec mon corps grace au sport autant les rides, la peau du ventre qui se fait plus bizarre malgré de bons abdos...

peut etre ais je été hypocrite pt etre est ce que je realise trop tard que mon capital de depart estait pas si degeu mais on s'en rend tjs compte trop tard...

je n'ai pas trouvé de subterfuge , j'ai louvoyé autrefois en me rendant dependante d'un regard amoureux au reveil ...


a l'heure actuelle je continue de me balder ss make up qd je ne travaille pas et on ne me dit pas que j ai vieilli ou que j'ai l'air fatiguée, travail sur regard exterieur vs le regard inquisiteur qu on se porte
les gens ne voient pas mes ridules car ils n'ont pas le nez penché dessus comme moi... ils voient moi, pas les ridules, next step le jour ou on me donnera mon vraie age et la j irais me retirer au couvent ;)

Anonyme a dit…

Impossible de sortir de chez moi sans maquillage. Pourtant je ne me fais pas des smoky au quotidien, entendons-nous bien,je parle de choses plutôt discrètes au final, mais je dois absolument me faire le teint et les yeux. J'aimerais pouvoir dire que c'est, comme on l'entend souvent, pour être "moi en mieux", mais la vérité, c'est que je me repousse tellement, j'ai une telle mauvaise image de moi, que j'utilise le maquillage pour me cacher... le fameux masque. Du camouflage, en somme. Ce qui peut paraître contradictoire, c'est qu'en même temps je suis très coquette et j'adore passer des heures à regarder les blogs beauté et traîner dans les rayons de Sephora. Le maquillage est donc à la fois un plaisir et une douleur. Ouais, c'est tordu... ; )
Popi18

Marie a dit…

Finalement cela va faire à peine 2 ans que je me maquille "pour de vrai" (càd la panoplie totale avec fond de teint etc...), mais surtout parce qu'avant ça, je ne savais pas comment me maquiller...il aura fallu un tour chez l'esthéticienne, avant mon mariage, pour apprendre à connaître ma peau et les "à faire/à surtout ne pas faire"...! Ma petite merveille du moment c'est une crème de BodyShop (crème de l'arbre à thé) pour une peau nickel et fraîche, à mettre avant son maquillage, je conseille vivement! Bon dimanche!

laïka a dit…

Perso, je plutôt non-interventionniste avec ma peau. Par éducation parce que qu’on ne m’a jamais inculqué qu’il fallait que j’en fasse quelque chose d’autre que ce qu’elle est au naturel. Et par habitude : l’habitude de ne rien faire et de ne pas contrôler revient au galop même quand on se dit que ce serait bien de faire quelque chose. Et puis il y a suffisemment de choses qui peuvent foirer dans une journée pour qu'en plus je m'emmerde à penser à des "retouches".
J'ai l’impression d'avoir une peau lambda. Pourtant je ne ressens pas le besoin de mettre un filtre pour atténuer la perception des autres. Si j’ai l’air fatigué, si j’ai une rougeur parce que je viens de me percer un bouton, si on peut lire la carte du ciel sur mon front, je pense qu’autrui est assez mature pour passer à autre chose après avoir frissonné de répulsion (je ne demande à personne d’être maître de ses premières impressions) voire fait une remarque exprimant son (légitime ?) souci de mon état.
Comme je n'ai pas intériorisé cette nécessité de la beauté par l'entretien de la peau, je n'ai pas vraiment de "subterfuge" testé sous contrôle dermatologique. Seulement des interrogations.

Qu'est-ce qui t'empêche de prendre de la distance avec "cette connasse de perfection désirée inaccessible"? Ne plus te sentir en lien avec ceux qui sont préoccupés par la beauté de la peau et quelque part partie prenante de leurs recherches? Avoir la sensation de museler ton ambition à réaliser avec tes moyens ton idée de la beauté? Ne plus avoir ce voile qui permet au regard d'autrui de glisser plus rapidement sur les bizarreries potentielles de ton visage, les rayons de ce regard agressant plus sûrement que les UV? Ne plus avoir la satisfaction de pouvoir un peu oublier l'existence de ton visage une fois que tu t'es maquillée? Etre privée du sentiment de pouvoir faire plaisir au regard d'autrui en lui offrant un visage lumineux ? Avoir la honte de pouvoir laisser croire que tu as une hygiène de vie douteuse ?

Et encore 2 questions pour finir: est-ce que tu as vraiment besoin du maquillage pour sentir que tu peux sublimer ta vie, n'y a t'il pas d'autres choses qui y pourvoient ? Est-ce qu'il n'y a pas aussi de l'altruisme à laisser autrui accéder à la réalité de notre visage, et à lui montrer qu'on lui fait confiance?

Souad a dit…

Le pore serré, le teint mat, lumineux etc c'est je crois plus une question de soin que de maquillage. Un peu comme pour les cheveux. Et puis, une peau est belle aussi parce-que on est bien dedans et qu'on sourit à la vie. C'est du soin du dehors et du dedans en même temps. Il n'y a pas de trop de maquillage , pas assez ou pas du tout , il y a juste comment on est à un moment, à l'aise ou pas avec soi-même et dans le plaisir que l'on prend à le faire.

Il faut aussi dire que beaucoup de filles qui tirent vers une forme de " perfection" de peau nue (somme toute finalement très relative) ont des gènes qui les aident et souvent sans aller vers des techniques lourdes sont en plus également suivies par un bon dermato ou une super esthéticienne (soit elles font un boulot souvent public et sont dans des milieux qui le nécessitent et/ou en ont les moyens). La microdermabraison, la mésothérapie ou même des séances de laser ou de micro-courants etc y participent... Il faut relativiser ces images de perfection.

Mme Booba a dit…

Salut les filles
Pour les pores dilatées je conseille vivement la différine, je pense que tout le monde doit connaitre.
Les dermatos souvent la propose en alternance avec la cutacnyl contre l'acnée.
La différine est contre les points noirs et elle referme vraiment bien les pores.
Une fois j'en ai un peu trop mis et le lendemain je me suis réveillée j'avais l'impression d'avoir le visage botoxée, dès que je faisais une mimique j'avais mal haha Mais après ça a fait partir ma peau en vrille, donc attention sur la quantité.
Zoubi

ilssoldent.com a dit…

Salut, moi je suis toujours un peu à la recherche de nouveau truc, alors, merci pour vos petits conseils les filles!!!

severi27 a dit…

J'ai plus de 40 grains de beauté sur le visage, je vois mal comment je pourrai appliquer un fond de teint ou un quelconque truc coloré pour unifier ;-)
J'aime être au naturel, avec parfois un peu de poudre compacte bonne mine Caudalie, mais rien d'autre, j'apprécie de voir les traits de mon visage évolués, j'ai la peau mate alors ce n'est pas vraiment gênant. Je n'ai donc pas de truc magique à te recommander, j'ai vu la folie des BB crèmes sur le net, c'est amusant parce que ça vient d'Asie pour des femmes avec la peau très pâle ... je ne crois pas qu'il soit possible de couvrir des grains de beauté, c'est mon maquillage à moi ;-)

severi27 a dit…

oups, évoluer

Anaëlle a dit…

Je met de la poudre fond de teint... ca masque moins.. ;)

timai a dit…

toi "sans aspérité"... hahaha
tu te regardes avec tellement de sévérité parfois! et puis la BB et du blush, ça ne compte pas ;p
et puis; tu sale droit de garder ton intérieur secret, de pas te livrer comme au premier venu ou à la première venue!
je t'embrasse fort
mai

Anonyme a dit…

le soucis c'est qu'à partir de la trentaine, le fond de teint liquide, c'est plus aussi joli. La peau vieillit et il faut apprendre à la maquiller autrement par petites touches. Perso, je n'utilise que des poudres type Lyli lolo ou leclerd et anti-cernes + correcteur. Mes traits restent naturels et les ridules ne sont pas marqués.
Mais le truc à faire absolument et qui permet un super maquillage, c'est de faire 3 ou 4 peeling légers par an à un mois d'intervalle, chez un médecin esthétique. On en parle pas assez, mais c'est le seul truc qui te fait une belle peau, pores resserés et plus de points noirs. Bon, ça coûte 100 € le peeling, mais franchement, dépenser 400 euros par an pour avoir une jolie peau, je le conseille. Finalement, ça me revient moins cher. Avant, c'était esthéticienne ( ça sert à rien...c'est bien que pour l'épilation) et crèmes aux prix exorbitants ( ça marche pas..).
Là, je tourne avec 2 crèmes de pharmacie à moins de 15€...

Lau a dit…

Moi je trouve que le fond de teint sur le visage rend bien en photo, mais dans la vraie vie, je n'aime pas du tout, ça se voit forcément et je trouve, même les meilleurs produits, cet espèce de trace beige qui peut tacher un vêtement ou qu'on laisse lorsqu'on fait glisser un mouchoir sur sa peau, pour moi c'est rédhibitoire. Je préfère encore avoir une peau imparfaite. Je suis pourtant très coquette, je ne peux pas sortir sans me maquiller les yeux par exemple, et j'essaie de camoufler certains défauts, mais plutôt avec le lisse minute de Clarins pour les ridules et pores... ça marche bien et ça passe inaperçu ! Mais c'est vrai que ça doit être difficile de revenir à quelque chose de plus naturel quand on a eu l'habitude d'avoir le teint uniformisé.

Mina a dit…

hello hello,
perso je me nettois bien la peau tous les jours (autrement elle est moche, sèche ou grasse - it depends), mais le fond de teint jamais parce que je trouve ça inutile.
comme quoi, le mieux c'est de faire juste ce qu'on aime non ?

SilviaKerkent a dit…

Bonjour
j'ai les pores dilatés, des boutons (à 32 ans!) et des rougeurs...néanmoins, je n'ai jamais utilisé un fond de teint liquide par peur d'étouffer ma peau. De plus, quand j'essaie, je vois que le maquillage va dans les pores et l'effet est moche. La bb crème de chez Erborian est pas mal mais je n'aime pas l'utiliser au quotidien. J'utilise donc du fond de teint minéral : il ne couvre pas totalement les imperfections, mais il unifie le teint d'une façon naturelle et je me vois mieux mais sans l'impression de porter un masque. Et, ce qui ne gâche rien, Il absorbe le sébum de ma peau à tendance graisse. j'utilise celui de chez Elemental Beauty, mais j'ai utilisé aussi celui de Bare Minerals qui est très semblable. Je recommande aussi la poudre Primed and Poreless de Too Faced, qui mimétisme les pores à la perfection sans contenir des silicones qui pourraient l'obstruer. Elle a des ingrédients "naturels", ce qui ne pas fréquent dans un produit de parfumerie. j'espère avoir aidé quelqu'un, moi je trouve tous les commentaires très intéressants!

M'dame Poule et Môsieur Nain d'jardin a dit…

hey Marie
J'ai mis très longtemps à comprendre ma peau...elle est imparfaite, comme moi ;-)
J'ai mis longtemps à comprendre "le teint brouillé" que je trainais et traine toujours. Avant je cachais tout ça avec du fonds de teint ...bien plaqué (mais ça c'était avant...ahaha)
Et puis petit à petit j'ai compris que ce n'est pas de cacher "le tout" qui est important, mais de donner aussi des touches lumières là où il faut et laisser son teint avec ses imperfections.
C'est un peu comme avec son corps, mettre en valeur ses défauts...si tu préfères, en cachant ou en mettant en valeur d'autres choses et ne pas se focaliser sur les imperfections (pouah je suis claire là, dis ?).
des bises Marie...

Anonyme a dit…

vhdxh [url=http://drdrebeatsuksales.co.uk]dr dre beats[/url] axljh http://drdrebeatsuksales.co.uk zhexz [url=http://beatsbydreukforsales.co.uk]beats by dre sale[/url] jofjm http://beatsbydreukforsales.co.uk jcqeh [url=http://cheapdrebeatsuksale.co.uk]dr dre beats[/url] ilyfh http://cheapdrebeatsuksale.co.uk miifb [url=http://cheapestbeatsheadphones.co.uk]beats outlet[/url] tuspk http://cheapestbeatsheadphones.co.uk uwqbv [url=http://cheapestdrebeats.co.uk]beats by dr dre[/url] guwpv http://cheapestdrebeats.co.uk mkhlf [url=http://cheapdrebeatssale.co.uk]beats by dre[/url] hvjhs http://cheapdrebeatssale.co.uk pimp

 

Une Chic Fille © All rights reserved · Theme by Blog Milk · Blogger