TOM KANE OU L'EXPÉRIENCE TOTALE DE L'AUTRE

12.11.12

kelsey-grammer-in-boss-episode-2-01-louder-than-words-4



(Ca marche toujours Karma Police pour se serrer le coeur, hein?)

J'avais envie de vous parler d'une série aujourd'hui. Un post pour elle toute seule et pas noyée dans une macédoine.

La seule série dont j'ai jamais vraiment parlé sur ce blog (vraiment je veux dire), c'est Buffy (la tueuse de vampires).
J'aime Buffy depuis ses débuts, j'aime tout d'elle et prend de haut toutes les personnes qui ne la voient que comme un teen insipide (ouais je suis une sale crâneuse).

Depuis la fin de Buffy il y a eu un gros gros paquet de séries que j'ai regardées, que j'ai aimées ou pas d'ailleurs, mais je n'en ai jamais parlé ici parce que je ne sais pas parler de ce genre de choses. Je suis nulle en analyse. La seule chose que je suis capable d'analyser ici c'est mon égo. Dans le film de Rohmer, Ma nuit chez Maud, Jean-Louis (joué par Trintignant) a cette phrase très juste et qui finalement résume parfaitement les choses: " J'ai la détestable habitude de parler de mon tout petit point de vue...". Ca c'est moi...

Mais aujourd'hui je voulais quand même parler de la série Boss.
Parce qu'elle m'a particulièrement marquée et cela sans parler d'analyse ou de plan, ou de champ, ou de contre-plongée, non rien de tout ça, je peux parler de Boss sans parler de technique.

Le mois dernier, la seconde saison de Boss (donc probablement la dernière) s'est terminée.
Après une première saison qui s'était conclut de manière absolument dingue, j'attendais beaucoup de cette deuxième.

Je l'ai trouvée de moins bonne facture, plus dissipée (après il y a bien quelques épisodes de très bonne qualité mais je parle bien d'un global), les histoires annexes m'ennuyaient la plupart du temps.
Dans le même temps, je n'aime Boss que pour une raison, une seule, Tom Kane.

Je ne vais rien spoiler, mais il faut tout de même que je vous raconte brièvement l'histoire de Boss.
C'est l'histoire du maire de Chicago, Tom Kane (joué par Kesley Grammer) qui apprend dans les premières minutes du premier épisode de la première saison qu'il est atteint de démence du corps de Lévy (une grave maladie neurologique, absolument incurable).
Kane va garder ce secret et tenter de continuer à vivre normalement sa fonction et sa vie.

Le tout premier plan c'est le visage de Kane, très gros plan (caractéristique de cette série, les plans y sont si rapprochés qu'ils en sont quasiment indécents. C'est pire qu'intime, on rentre au creux d'eux, tout près de leurs pores, ça fait une sensation très étrange pour le spectateur) qui apprend qu'il est malade. Ce que l'on voit en premier, c'est ce que ça provoque en lui.

Naturellement, sauf si t'es le fils de personne, un truc se met en place dans ton cerveau de spectateur, le sentiment d'empathie. Ce mec que tu connais pas et qui vient d'apprendre qu'il va vite mourir ça te fait quelque chose pour lui. Miskin. C'est ça la première chose que tu te dis quand tu vois Tom Kane... Miskin... (le pauvre en arabe)

Et puis la série commence, tu vois quel homme, quel père, quel maire, quel ami, quel collaborateur, quel époux, quel chef il est...
Et c'est le choc dans ton cerveau, la maladie de ce mec t'a tout de suite mis dans une forme de tendresse à son égard sauf que ce même mec est un un connard absolu.
Les premiers temps tu ne vois en lui ni morale, ni empathie (on en parlait), ni amour, ni envie, ni grandeur, ni rien de ce qui fait que les humains sont aimables.

Tom Kane est un absolu connard. Mais pas que... En tous cas pas pour moi. Yassine avec qui je regarde cette série a nettement moins de tolérance pour Kane que je n'en ai. Parce que j'aime ce personnage infiniment. Alors même qu'il me fait peur et que les choses qui le dominent sont effroyables, je l'aime.

Ce mec est mon autre. Totalement. Je fais une expérience de vie nouvelle en regardant Boss (je peux être un humain dans d'autres circonstances, je peux expérimenter ce qui ne m'est, a priori, pas expérimentable). Je m'identifie à un salaud. J'aime m'identifier à un salaud, j'aime comprendre que la question morale n'est pas définitive, qu'elle est contextuelle, j'aime comprendre les motivations de l'autre, je réussis, en regardant Kane vivre, à me mettre dans ses pompes, à le comprendre. Une empathie totale en quelque sorte, plus totale et moins dominée par le pathos qu'avait provoqué en moi le premier plan de la série lorsque j'ai appris en même temps que le personnage qu'il était condamné.

Au début ça me faisait bizarre de l'aimer autant parce que ce mec fait vraiment des choses atroces (j'imagine que les fans de Dexter sont dans le même type de problématique identification / morale). Et puis j'ai commencé à me laisser aller sur la question.

Et dans la saison 2, la seule chose qui a continué à m'intéresser c'est Tom Kane. Pas sa fille, pas sa femme, pas les autres, simplement lui, parce qu'il est intéressant d'enfin voir comment vivent les mecs comme Tom Kane et de voir si dans le fond, ils sont si différents de moi...

Je vous love, à demain, bonne journée...

PS: Même quand je parle des autres, je parle de moi :)


15 commentaires:

Tibo a dit…

Ton analyse m'a totalement interpellé. C'est exactement ça, ce sentiment que la série t'amène à ressentir de l'empathie... envers un vrai salaud.
Je suis plus clément envers cette seconde saison, il y a des personnages dont j'attends toujours les interventions avec impatience. Et j'adore voir les rouages politiques de la mairie, tout en coups bas et dessous de tables :-)
Énorme série en tout cas, avec une vraie ambition.

angelle du sud a dit…

Bonjour

J'ai pratiquement toujours pour ma part aimé les "méchants" dans les films ou les séries, leurs personnages sont toujours beaucoup plus complexes et étoffés que ceux des "gentils" qui sont parfois très lisses ou alors ce sont des "gentils" mais avec des énormes casseroles qui font qu'ils ne sont pas parfaitement et entièrement "gentils".
Cette série je ne la connais pas pas mais rien que de te lire disant que c'est un connard absolu ça me tente bien de la voir.
Je ne crois pas que l'on puisse se mettre à la place de telle ou telle personne mais ce que je sais c'est que parfois on aimerait être une autre personne et être pourquoi pas une belle pourriture! LoL
Bonne journée

thesandrab a dit…

ahhhhhh Bosssssss, avec 2 autres series le kiff de cette année.

ce mec ,Kane, est le mal incarné , plus exactement le pouvoir personnifié.
Il me surprend à chaque horreur, je ne l'aime pas , je l'observe comme un insecte dans son microcosme "mais comment ça marche ?".

oui c'est ça , comme une passionnante série animalière , très shakespearienne tout de même..

et ce générique , suis dingue de bon générique ...suis dingue ?

silviadel a dit…

salut marie !!
je n ai jamais regardé buffy et ne connais pas boss (j ai du mal avec le téléchargement , j aimerai mais je n y comprends rien ) en revanche je connais dexter , je me reconnais ds tes propos
je kiffe les méchants
je kiffe aussi beaucoup radiohead !!
en parlant de jean louis , j ai vu amour d haneke , c est un film difficile , bouleversant et remarquablement interprété
tu l as vu ?
des bises marie

Peregrine a dit…

Ouais, ça marche toujours Karma Police... Clip que j'aime beaucoup au passage! ;)

Isa london a dit…

Je ne connaissais pas cette serie mais bon j'adore cet acteur depuis Frasier je vais aller voir ca de plus pres...en parlant de salaud as tu vu le dernier James Bond parce que la vraiment non on a du mal a sympathiser pour lui!J'ai aussi un probleme avec la nouvelle serie US GIRLS de HBO les personnages ne m'inspirent aucune empathie contrairement a Sex and the city. Malgre tout,c'est curieux comme certaines series tv(homeland,mad men,sopranos...) sont tellement plus interessantes que les films parfois,il faut dire que leur format permet de developper les personnages.

Anonyme a dit…

Salut Marie, connais absolument rien au série, j'ai beaucoup de mal à suivre les épisodes. J'adore quand tu dis miskin, miskin ... un gars en 3ème disait ça très régulièrement en parlant de profs à la ramasse c'est mon take on me... un revival de fou rire.
Rose

Anne-Laure a dit…

Salut Marie,

j'ai commencé Boss grace à toi :)

Alors ouais le générique est top grâce à la chanson de Robert Plant qui plante bien le décor!

Je kiffe total Kane aussi!c'est un connard fini mais je peux m’empêcher de l'aimer.
Parce qu'en fait je crois en lui :) je me dis qu'il va finir pas devenir bon!et puis il refait des saloperies mais je me dis qu'il va bien se racheter et puis il refait des conneries...etc bref sans fin comme histoire!et surtout parce qu'il est malade ce qui le rend proche de nous et attendrissant.

J'ai un peu décroché sur la saison 2,parce qu'il faut bien dire qu'il vaut mieux avoir le moral qd tu regardes cette série pas super joyeuse :)

une autre bonne série sombre "the killing",2 saisons,hyper bien,une suspens de ouf.

Des bises!

Anonyme a dit…

En total accord avec toi et ton antianalyse! Je préfère la saison 1, moins d'action, plus de contemplation. La fascination du méchant, oui, on ressent un peu la même chose dans Breaking Bad.
Sinon est-ce que tu as vu THE WIRE, si non vois le, vraiment, jamais rien vu d'aussi bien...

Lilsirene a dit…

Chère Marie,

Je vois totalement de quoi tu veux parler. Ca m'a fait la même avec Tony Soprano. Les Soprano, c'est un peu ma série à moi, culte, que j'aime d'amour, que je trouve démente de profondeur, démente de folie, démente de décadence et démence de magnificence grâce à son héros. Il ment, bute, baise, trompe, extorque, torture, magouille, dans la vie tu le détesterais, il te ferait peur, mais dans la série tu es à ses côtés, tu l'aimes, tu le chéris, et tu lui passes tout même quand il t'a arraché des hoquets d'effroi voire des sanglots tellement il va loin dans la noirceur humaine. Mais en fait c'est ton keum, ton voyou magnifique, et pas touche quoi.
Du coup j'ai une grande envie de mater "Boss".
Merci, bisous, et big up forever à James Gandolfini.
Lilsirene

Anonyme a dit…

This site is really cool! I found here alot of information that I was looking for. I am really happy to be a part of This site!

karima a dit…

Beh connais pas cette série, mais je connais DEXTER... c'est simple j'ai arrêté de regarder la série quand j'ai commencé à avoir de la compassion pour lui! Ouai j'suis radicale... :)Autant au début j'approuvais totalement => assouvir pulsion meurtrière en éliminant des "méchants", puis il est gentil... Pas une enfance facile miskine... :)

Amandine a dit…

Slt, Marie,

J'adoore Boss! Mais je n'ai pas encore vu la deuxième saison.
Je ne dirait pas que j'aime Kane, mais plutôt que je l'admire.
A chaque nouvel épisode, je découvrais les côtés sombres de chaque personnage, un peu le "dark passenger" de Dexter justement. Et puis je me disais, en fait c'est lui le connard, ou le salaud comme tu préfères!. Episode suivant, non en fait il est cool et c'est juste que les choix ne sont pas toujours faciles à faire, en fait c'est plutôt un tel le "méchant".

Et finalement, ils sont tous un peu des salauds et des salopes chacun à sa façon. Sauf peut-être Ezra, je me faisais d'ailleurs la réflexion à l'avant dernier épisode, et tu sais comme moi ce qui se passe pour lui à la fin.
Bref, il me semble que Boss c'est la vie, avec ses aspects les plus durs.

Allez je cours voir la saison 2!
Bisous Marie

thegoodideasbox a dit…

ahhah ça me fait penser a ça:
le palmares des jobs qui attirent les paychopathes
http://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/le-palmares-des-jobs-qui-attirent-les-psychopathes.html#xtor=EPR-235

Ninie Pouce a dit…

Buffy forever et à bas les snobs, ça reste ma série préférée EVER

 

Une Chic Fille © All rights reserved · Theme by Blog Milk · Blogger