Pages

5.6.12

PHOBIQUE

nuages




( Lord Kossity, j'me suis dit pourquoi pas! En 2012, ouais pourquoi pas... Demain je vais balancer un Raggasonic que ça va pas traîner. Aiguisé comme une lame, leur chef d'oeuvre )




J'ai peur de l'avion.
Genre peur peur.
Genre relou.

De toutes façons j'ai à peu près peur de tout, l'avion c'est la quintessence, mais y a des tas de choses nettement moins impressionnantes qui me paralysent aussi.

J'ai eu peur de l'avion comme ça un jour, alors que je voyageais à côté de quelque'un de très phobique (elle a été en larmes tout le vol. Bonne ambiance quoi). Un peu comme ça, bim, après ce vol au plus près de l'angoisse de l'autre, je suis sortie contaminée.

Sur le coup j'ai pas vu ça forcément comme ça, mais j'avais déjà pris l'avion plusieurs fois en m'en foutant, en dormant, en regardant le sol quand l'avion se penchait , en rigolant, en ne sursautant jamais.

Mais tout ça c'était fini.

Alors l'inconvénient majeur de la peur, c'est qu'elle te paralyse et que tu fais de ton mieux pour ne jamais être confrontée à ce qui te panique. L'avion donc. Et voyager loin sans avion tu vois bien le truc. J'ai même envisager l'Asie avec ma voiture. En toute simplicité.

J'ai accepté les choses, de toutes façons, même sur place, en vacances, je ne pense qu'au retour et vis chaque visite, plage avec un fond d'angoisse tout pourri.


La seule fois où mon retour s'était bien passé c'est la seule fois que j'ai pris un Xanax ou assimilé. Comme t'es défoncé, tu t'en fous de tout. Même de mourir. Je me suis lamentablement endormie dans mon fauteuil, l'oeil mi-clos et la bave au lèvres.

Vendredi je dois prendre l'avion. Je tweet sur la question, me rassure en disant que je conduis tout le temps et que c'est plus dangereux, que je ne peux pas laisser cette conasse de peur gagner, qu'il est pas question que je reste à quai toute ma vie sous prétexte qu'il peut m'arriver un truc horrible.

Je prends l'avion sans drogue. Enfin si un peu de Rescue. Enfin un peu sûrement trop, ce truc m'a collé une migraine. Je m'assois. Près du hublot. Le placement est un gâchis monumental, je ne peux pas regarder dehors (tout le monde veut être près du hublot). L'avion décolle, je suis livide (le décollage est la pire épreuve pour moi). Quelques turbulences, le vol est court. J'essaie de regarder une nouvelle série (In Treatment. j'ai pas encore d'avis j'ai vu que 4 minutes), j'essaie le magazine. Rien. je ne peux me concentrer sur rien. Je bois un coca, mange des trucs apéro au pesto. Putain, le goût pourri du Rescue s'ajoute à ça, je suis écoeurée.

On arrive. Je suis vivante bordel de merde (la phobie rend tout sublime une fois que l'épreuve est passée).


Le week-end se passe. La perspective de reprendre un vol me terrifie. Et ça me rend extrêmement bavarde. Je suis avec mon ami architecte bien fait de sa personne et vas-y pas que je lui raconte que j'ai peur, les crash, la merde, la montée dans l'avion où même le discours des hôtesses est anxiogène... Et je parle et je parle.
Il en a marre (il a été patient, j'ai été la reine des relous) va se coucher en me disant qu'il se casse, que je vais lui refiler ma peur à force.

Le retour (Dieu que cette histoire de ma vie est passionnante -__-) n'est pas directe. Donc 2 avions. Donc 2 décollages.
Tac on monte. Ca va à peu près. Le décollage c'est pas encore la fête, mais c'est mieux. Le vol se gâte un peu par la suite. Je lis. Ca ne perturbe pas vraiment. Ca secoue fort. Beaucoup de turbulences. Les gens se tiennent, se regardent avec ce fond d'inquiétude. Je lève à peine les yeux. Je sens les secousses et il faut bien que je me rende à l'évidence, je n'ai pas peur. Pas du tout. Des fois ça pince dans mon ventre, plus à cause des sensations qui me donnent l'impression d'être dans un manège.

Plein de gens ont un peu peur à côté de moi. Et pas moi. L'ami me confiera qu'il a pas trop aimé ces turbulences, que ça l'a un peu angoissé.

Le deuxième vol se passe comme un charme. Je regarde les nuages. Je suis au-dessus d'eux. C'est incroyable, jamais je n'aurais dû voir ça de ma vie. Les humains ne devraient pas voir les nuages dans l'autre sens. C'est beau.

On se pose.
Je réalise que je n'ai pas eu peur. Je réalise que si ça se trouve je peux faire pareil avec toutes les autres peurs. Que si ça se trouve la peur est un truc presque matériel, qu'on peut enlever de soi (pourquoi pas le refiler aux autres... ahahaha... rire de Sheitan). Si ça se trouve, on se débarrasse des choses, elles peuvent partir comme elles sont venues...

Je marchais dans l'aéroport comme dans un film de Tarantino (Reservoir Dogs) en ayant une assurance folle. Je me sentais si forte. Cette sensation était si douce à mon esprit.

Marie aka celle qui semble en faire des caisses mais en fait non, c'est vrai

Je vous love.

À demain







26 commentaires

Aube a dit…

:) tu sais tu peux diluer le rescue dans une bouteille d'eau hein... tout aussi efficace... ;)

Et bein voila, t'as refiler la patate chaude a ton pote. fini l'asie en voiture! a quand la thailande? :)

La bise!

Anonyme a dit…

"Je réalise que si ça se trouve je peux faire pareil avec toutes les autres peurs. Que si ça se trouve la peur est un truc presque matériel, qu'on peut enlever de soi (... ). Si ça se trouve, on se débarrasse des choses, elles peuvent partir comme elles sont venues..."
et là je pleure , mais pour de vrai.
J'ai un trouble anxieux généralisé avec attaques de paniques, c'est une maladie...même si personne ne le comprend autour de moi.
Je rêve de me débarrasser de mes peurs,la peur de mourir, toujours ,tout le temps,que les gens que j'aime meurent...c'est l'enfer....
je veux me débarrasser de cette peur comme une poussière qu'on balaye de son épaule -TAC- parti ....mais c'est pas gagné...
Moi je ne monte même pas dans un avion. Se sera mon prochain défi ? On a pas d'autre choix que de se confronter à la peur, pour avancer.
Bonne journée.
Cécile.

Flanelle a dit…

J'ai cru me voir entre tes lignes un instant, hahaaa... J'ai longtemps trouvé mille et un prétextes pour ne pas avoir à prendre l'avion, me cacher derrière trop de boulot par exemple... Cette foutue peur qui gâche la vie, je la connais bien ! Mais avec le temps je l'apprivoise et j'ai bon espoir de la voir aussi un jour disparaitre... En attendant, c'est homéopathie + spasmine quelques jours avant le vol (le rescue amplifie mon stress) et veratran avant de monter dans l'appareil (pas aussi fort que les anxiolitiques habituels parce que bon, faut pas déconner). Malgré ça, c'est toujours un grand moment de prendre l'avion avec moi... (on peut concourir à l'aise au championnat des relous je pense !!) Ton témoignage est plein d'espoir finalement, et pour ça franchement, Merci Marie ;) Aude

Isabelle a dit…

Je prends l'avion tellement souvent, et parfois il m'arrive d'être à coté de gens qui ont très peur. Du genre qui t'agrippent le bras très fort sans prévenir!
Et des fois quand je fais vraiment attention et que je regarde par le hublot, surtout quand le soleil se couche, j'ai cette même sensation. Tu sais quand tu dis 'Les humains ne devraient pas voir les nuages dans l'autre sens. C'est beau.'. Des fois c'est un peu trop à recevoir, tu te retrouve à ressentir des choses que t'es pas sur de pouvoir gérer. Moi je préfère pleurer dans ces cas là, j'ai l'impression de rationaliser comme ça!

clochette a dit…

Que c'est joli, Marie, de dire qu'on était pas censés voir des nuages de l'autre côté! Sinon j'ai peur en avion, aussi, ça reste raisonnable mais j'ai peur. A chaque fois je pense à tout ce que j'ai envie de vivre, que je veux pas partir avant d'avoir vécu ces choses-là :)
Sinon la peur, c'est vraiment trop dur quand elle s'immisce dans ton quotidien; j'ai été cambriolée pendant mon sommeil, il y a 3 ans, un an plus tard le fils de ma proprio (que je ne connaissais même pas) est rentré dans mon appart avec ses clés alors que j'y étais, en pyjama (ouais, le truc de ouf!). Bref, tout ça m'a gravé un sentiment d'insécurité dans mon propre appartement, j'ai peur dès que j'entends quelqu'un dans le couloir de mon étage, même quand c'est juste des voisins. Mais une peur terrifiante, la même sensation que la terreur que j'ai ressentie quand les flics ont débarqué dans ma chambre à 4 heures du mat pour me dire que j'avais été cambriolée. C'est dans ma chair. Mon chéri m'aide bien, la dernière fois je lui ai téléphoné, je lui ai dit "j'ai peur, il y a des gens dans le couloir, je crois que c'est la croix rouge qui récolte des fonds" et il m'a répondu "ah oui, ça fait peur, la croix rouge!" MDRRRRR Il est vraiment super drôle et a l'Art de désactiver ma peur avec l'humour, ça marche pour tout! C'est génial, un fou rire au moment où on se sent envahi par la peur, c'est radical, le meilleur remède! Et maintenant, quand les voisins rentrent, je pense "ah oui, ils font peur les voisins, ouuuuuh!" =DDDDD
Bref, j'ai peur, mais je me soigne :)

Delphine a dit…

c'est drôle, j'ai longtemps eu peur de l'avion (mon père super phobique m'ayant contaminée à force de m'expliquer à quel point il trouvait l'avion flippant, comme quoi ça marche !)
et puis à force de le prendre souvent, j'ai été un peu forcée de calmer cette peur (sinon j'allais vraiment passer des heures et des heures de merde, crispée sur mon siège), et bizarrement, c'est le jour où je me suis dit que de toutes façons si l'avion se crashe, il se crashe, qu'une fois que je suis dedans je ne peux plus rien y faire, j'en profite beaucoup plus. J'ai comme toi commencé à apprécier le spectacle des nuages, et même fini par me dire que putain c'est dingue je suis en train de voler ! dans le ciel ! comme un oiseau !
Simple mais efficace en fait. Depuis, je me surprends à kiffer, surtout quand je suis seule et que la sensation de "voyage" est la plus aigue...
Mais un petit coup de rescue ne fait jamais de mal !

En Mode Parisienne a dit…

C'est tellement drôle ! j'ai aussi une petite peur en avion ! Et le coup du rescue j'ai déjà donné comme il y a un peu de cognac dedans c'est sur ca m'a aidé ! Au point où avec l'atitude et la trouille de l'avion le voyage c'était plutôt las vegas parano ! Bref maintenant mon ami c'est dormicile enfin le truc bleu de ma pharmacienne ! Avec les voyages se passent bien mais ton article plein d'espoir me ferra surement réfléchir pour le prochaine fois ! bonne journée

Tess... a dit…

moi c'est les bergers allemand qui me liquéfient sur place.
l'horreur.

Anonyme a dit…

Moi c’est les types qui se prennent pour Sharon Stone et qui zigouille nt leur amant avec un pic à glace + la suite de malade qui m’angoisse. Non c’est vrai on bascule dans l’horreur absolue un peu plus à chaque fois.
Quand j’ai commencé à prendre l’avion j’ai eu quelques expériences malheureuses, vols agités, pilote de ligne « sportif » et puis je crois que je montai dans l’avion en espérant avoir les mêmes sensations que dans une voiture. Le jour où j’ai regardé le truc en fasse en me disant qu’il fallait accepter toutes les sensations et bien ça a été nettement mieux. Et puis tu peux aller en Asie car ma remarque est que plus l’avion est haut dans le ciel moins tu es secouée (bon y a bien des cas mais en général c’est moins agité qu’un Paris Quimper). J’ai un autre exemple de bravitude, la prise de sang. Le jour ou j’ai franchement regardé la seringue allée dans le bras et ben j’ai évité l’effet de surprise de l’aiguille froide qui elle te fout les jetons !Rose

Anonyme a dit…

Moi aussi Marie j ai peur en avion.
Des le 1er vol, pris tard, a 22 ans, la peur s est insinuee en moi (comme celle des araignees et des cousins) et par chance qqpart j avais pas les moyens de partir souvent en avion.
Jusqu a ce que je devienne "ambassadrice" des chocolats et que je parte a l autre bout du monde dans des zing des fois craignos tous les 2 ou 3 mois, au point d avoir ma carte frequent traveller chez Lufthansa (v'la pas comme je me la pete !).
Ben ca ne passe pas quand meme, le decollage est tjr aussi horrible a vivre (comme si on allait exploser en pleine montee), mais l atterissage ca va encore...
Alors il a fallu trouver un truc : le champagne ! Je me saoule et tout va bcp mieux ;-) Je sais que tu ne bois pas c est pourquoi je suis tres impressionnee une fois de plus par ta maitrise de toi meme !
Des kiss
Anonyme Amande

ps : ne jamais regarder les autres passagers quand y a des perturbations mais plutot la tete des hotesses, ca ne trompe pas ;-)

Alex a dit…

Oh comme je me reconnais dans le sentiment merveilleux d'être rescapée à chaque arrivée! moi je ne suis pas encore arrivée à surmonter ma peur, je flippe à la moindre turbulences, je prends bcp sur moi pour pas que ca ne se voit... j'aimerais tellement ne plus avoir peur, mais c'est irrationnel...incontrôlable... et j'adore voyager, alors je me fais violence...!

Anonyme a dit…

Hello Marie,
Donc en gros, sans savoir comment ni pourquoi, ta peur est partie ? Le top serait d'avoir à une réponse à ces 2 questions (comment et pourquoi) car, du coup, tu pourrais réutiliser la technique pour d'autres peurs ^^ et ça serait quand même plus sympa (et rapide) que d'attendre qu'elles partent d'elles-mêmes ;-)
Bises

Cl a dit…

Bonsoir Marie,
ce post tombe a pic vu qu'un homme que j'adore (et dont je suis carrement amoureuse, disons-le) s'en va dans quelques jours. Je suis casee et heureuse en couple, mais l'idee qu'il disparaisse pour toujours sans savoir.... ca me brule. Et je creve de trouille en meme temps. Alors j'essayerai de penser a toi et a l'avion... C'est vrai que la peur de la peur (le truc qui te fait perdre la boule tellement tu t'ATTENDS a passer un moment horrible) est parfois superieure a la peur toute seule !
bisou et bonsoir !

ps: a propos de ton post du jour, moi j'aime pas les Beatles, le truc cense etre ultra-consensuel. Quand je le dis ca met de l'ambiance en soiree putain...

Anonyme a dit…

Moi c'est pareil marie! j'ai pris l'avion la première fois quand j'avais 22ans! et je crois que c'est ce premier vol qui a déclenché une peur...peur qui fut incontrôlable lors de mon voyage en thailande! avec 2 escales :'( oh my god si tu comptes le nombre de décollage et atterrissage c'est juste horrible!
Bref quand je suis en avion je regarde toujours les hôtesses! si par malheur il y en a une qui fait une chelou je panique direct!
Heureusement que je voyage jamais seule et qu'il y a toujours quelqu'un pour me rassurer:)
Bises
Cindy
Ps: tu as vu le crash de l'avion au Nigeria? ba là d'un coup j'ai peur...

Shoubbs a dit…

Si tu veux dormir et rien d'autre pas besoin de passer par le Xanax: donormyl, c'est un antistaminique d'ancienne generation, dont l'effet secondaire notore etait de faire dormir, donc ils en ont fait un somnifere leger. Un demi me suffit a m'endormir, avec un ca devrait etre sans souci!

clochette a dit…

C'est quand-même le truc le plus instinctif et le plus sain du monde, la peur, c'est juste un instinct de survie, d'ailleurs j'ai lu récemment que ce sont les gens qui ont le QI le plus élevé qui sont les pllus angoissés et anxieux, une forme d'anticipation permanente des dangers. Ça c'est pour le côté psycho. Mais quelques fois, c'est purement physique, j'ai un exemple concret: l'été dernier, j'ai visité un vivarium et admiré un énorme serpent magnifique et très beau. J'ai toujours aimé les regarder et les trouvais sublimes. Quand le type du zoo l'a sorti pour nous le faire toucher, d'un coup j'ai paniqué, les jambes tremblantes et des sueurs froides, pas possible de m'approcher. Alors que j'étais si sûre de vouloir toucher le bel animal! Mais c'est très sain, en fait, comme réaction, ça a bien servi à nos ancêtres ;)

Anonyme a dit…

Moi aussi j'ai vécu ça. J'avais une peur bleue d'avoir des enfants. Mais une vraie peur. Un truc genre quand t'y pense ça te fait un truc dans le coeur, une mini panique. Je pensais ne jamais pouvoir être prête. Je pensais que je serais toujours trop baltringue pour assumer. Je pensais que ça pousserait tous ceux que j'aime dans la tombe (effet domino des générations). Que mon mec me quitterait dans la foulée (alors qu'il ne demandait qu'à être père lui!). Et puis, pouf! C'est parti. Ca a disparu, un beau jour je n'ai plus eu peur. Je suis enceinte. Je kiff.
Sarah

Cat a dit…

Marie,

Ton article c'est ma réalité sans la fin happy and pour toi.
Pour moi c'est Sab à mes côtés pétrifiée sur un Lyon Chypre qui m'a file le truc phobique de la mort qui tue tout sur son passage. Il y a 12 ans. Avant niquel je voyageais sans conscience du danger comme tu le dis si bien. Mais ça c'était avant.

Maintenant sur chaque vol, des larmes ruissèlent sur mes joues à chaque décollage ou je me vois mourir vraiment. Un ami phobique aussi m'a dit l'effet de celui près de toi encore plus effrayé est rassurant mais je ne l'ai pas trouvé. Et mon barbu reste zen.

Même 350€ de séance d'acupuncutre aiguë sur un mois avant le Lyon New York n'y ont rien fait sur le vol retour. Certes je n'avais pas emmené l'acupunctrice avec moi.

Enfin le seul truc miracle qui m'a partiellement sauvé, c'est un vol en octobre dernier sur AF entre Lyon et Amsterdam fait dans le cockpit. Un spectacle devant moi pendant 1h30. Une folie. Une fascination. Mais je ne peux pas avoir accès au cockpit à chaque fois.

C'est bien dommage. Le prochain sera Paris charlotte Sab Francisco avec escale. Ça va faire mal mais je tenterai le cacheton qui fait que tu dors.

Merci Marie de nous lover.

Dididoumdida a dit…

Mais que s'est-il passé? Comment tu as fait, quel est ton secret???? Moi pareil que toi... Jamais eu peur, puis tout à coup paf c'est venu! ET ç passe pas... Au contraire, j'ai l'impression que c'est de pire en pire... Et je n'arrive même pas à comprendre qu'on puisse ne pas avoir peur... Je me dis qu'il faudrait que je dorme, mais impossible, que je lise, mais impossible... Et je pars aux Etats-Unis pour trois semaines en septembre...

Dididoumdida a dit…

Et pareil que quelqu'un plus haut, je regarde toujours les autres personnes, le personnel de cabine, pour voir leur réaction dès que quelque chose me paraît louche...

Patsblog a dit…

Je me reconnais tellement.

J'ai vécu 14 ans à l'étranger, je prenais l'avions o moins 4 fois par an!
Je suis même allée en Afrique du Sud seule et j'ai dormi tout le vol!

Et DUN COUP, je pleure au décollage, je m'empêche de voyager même si j'adore ca, je prends des cachets qui même eux ne marchent pas.

J'aimerais tellement pouvoir remonter dans un avion comme avant...

Cet article est plein d'espoir mais j'ai l'impression que ca reviendra jamais comme avant :(

lunelo a dit…

et comment tu expliques ce changement a part avoir refourguer ta peur a ton pote?un declic? une usure de la peur?une readyness?
moi souvent cela me le fait une fois que l'epreuve est terminée le rationnel reprend ses droits et la je peux essayr de me marteler que la boue n'est que de la
signée la fille qui a egalement peur d'a peu pres tout y compris d'avoir peur et de culpabiliser d'avoir peur sinon c'est pas drole

fouh a dit…

Grande voyageuse je suis également terrifiée par l'avion et j'avoue qu'un petit godet me détend mais que la main de mon copain est souvent tuméfiée à la sortie de l'avion. Au Népal, il m'est arrivé de prendre des avions playmobyl au doux nom de yétiairlines, budhaair etc...ça fait rêver comme ça!!bref des coucous qui en plus se crashent souvent mais seulement ceux en direction des Anapurnas et autres grandes montagnes du coin; vu que je me rends dans les plaines (la jungle)y a moins d'obstacles sur la route mais durant les 45 minutes malgré mes prières au yéti ou à Buddha, je m'enfile toutes las cacahuètes de l'avion comme si j'égrenais un chapelet ;-))))))))
En même temps je me répète tout le temps ce qui doit arriver arrivera et comme je suis tout le temps avec mon gars dans les avions, je me fais le plan romantique qu'au moins on est ensemble et partirait ensemble!!!!!!!

En revanche, j'ai réussi à me soigner de mon arachnophobie.La simple vue d'une araignée dans un docu me faisait pleurer et rentrer dans des souplesses de contorsionnistes.
Dans la jungle, dans nos maisons en torchis...autant te dire que c'est la ménagerie. Des tarentules dodues de toutes les tailles et pour tous les goûts!
J'ai décidé un jour de leur donner des noms et c'est ainsi que je les ai apprivoisées. Ce sont les Ava Spiders. Il y a Ava la reine mère, Avanita l'ado et Avanitita le nouveau né.
Peut-être qu'en donnant un nom à nos peurs et phobies on devient pote? non?
Ca a marché pour moi.Du coup je deviendrais bien arachnologue!!

Bises

Anonyme a dit…

Une bonne petite thérapie que de lire ton post et tous les com qui s'en suivent. Comme toi, une peur non métrisable et ce depuis mon retour d'Australie il y a 5 ans. Hum, 26 heures, l'équivalent d'un an de sueur... Avant, tranquillou, no stress, hihi, haha, ça m'amusait, surtout en tant que gosse. Comme toi, un cauchemar au décolage... malgré mon sweet à capuche et la couverture de la compagnie qui m'aident à matérialiser mon "oeuf de lumière" (dixit ma réflexologue). Je mets autour de mon cou, la même pierre que je tiens très fort... merci la superstition...et je m'asperge également de rescue. Pas de hublot, évidemment! pas de contact avec l'extérieur... Et toujours, à la moindre secousse, un regard vers les hôtesses pour deviner ce qu'elles pensent vraiment de tout ça... Aussi, comme toi, une fois le vol terminé, j'ai comme l'impression d'être une survivante, et l'euphorie me monte à la tête systématiquement. C'est à ce moment là, une fois les roues touchant la piste, que je parle beaucoup, mais vraiment beaucoup, genre un résumé de ma vie. Ajouté à cela, mon chien en soute que je prends avec moi à chaque déplacement. Bon, inutile de préciser que ça n'arrange rien. J'avoue avoir pleuré la 1er fois et j'avoue aussi avoir pensé au babyphone... mais ma moitié en a décidé autrement! Pour en rajouter une couche, je suis complètement "sidérée" par ce moyen de déplacement, cet objet si énorme si lourd capable de voler... je me pose donc des milliard de questions techniques et me demande toujours comment cela est possible. Je ne m'en remets pas! La cerise sur le gateau, j'habite à l'étranger et reviens au pays 2 x par an, 9h de vol... mais quelle idée hein??? pfff A quand le retour à la normale??? je me le demande mais je l'espère. Next time, je repenserais à toi et à tous ceux qui ont témoigné ici, p-e que ça marchera... Merci pour ce blog. Jte kiffe! ;)

lunelo a dit…

tres drole je vais a une conference sur le controle et l'intervenante cite comme une des illustrations des control freaks la peur de l'avion

Anonyme a dit…

[p]“I disruption grace [url=http://www.uggfrclassictall.com]bottes ugg pas cher[/url] à notre disruption concernant le fibre sheet . D’autres enseignes [url=http://www.uggfr-baileybutton.com]ugg pas cher france
[/url] apportent un ensemble de garnis similaires envisageables tel que l’UEM mais aussi Bearpaw mais aussi ceux-là fournissent notre issue de la plus haute qualité qui soit peu onéreux mais aissi des ma?trise . “Comment pouvez-vous effectuer UGGs plus? [url=http://www.uggshortsparkles.info]bottes ugg pas cher[/url] laide? Ajouter un outfit p paillettes . La durée pour obtenir écurage se trouvera être un grand nombre par conséquent voir uniquement quand l’UGG dans la derme pour obtenir agneau Prêt-à-monter pour obtenir soins pour obtenir Bonne-vous quand consécutivement suite à [url=http://www.frclassicuggstocker.com]ugg bottes pas cher[/url] leurs divers bureaucratie . Ceux-là se révèlent être bigrement enthousiaste actuellement au sein du secteur du stylisme seulement à peu près tout individu laquelle réfléchit nonchalamment sur internet et aussi au sein des commerces risque voir lorsque notre [url=http://www.pascheruggclassicfr.info]bottes ugg pas cher[/url] double existe mais aussi ce dernier ya de nombreuses possibiltés qu’ils seraient dé?us . Bottes UGG conséquent est généralement porté sans chaussettes, même lors de températures relativement froides . ”
The domaine professeur d’anglais bénéficie de déclaré avec un poele a tribunal qu’elle avait s’est perdu au sein du chemin quant au go back concernant sa ville-centre local concernant Vantage Quay concernant minuit nous avons visité une amie concernant Stretford, lorsque elle bénéficie [url=http://www.uggfr-baileybutton.com]ugg australia pas cher[/url] de perdu the domaine contr?le quant au camion . Le début délivre en outre en tissu laineux à l'intérieur de l'habitacle pour laisser relatives à l'écoulement de l'air en ce qui concerne le montant de l'heure [url=http://www.frclassicuggstocker.info]bottes ugg pas cher[/url] d'été afin que votre pied ne reçoit pas de surchauffe.[/p]

[url=http://burialturalyon.telefontelaviv.com/phpBB3/posting.php?mode=quote&f=2&p=109074]They are a fashion store statement made ugg boots0e[/url]
[url=http://www.drr.go.th/webboard/index.php?action=post;quote=79691;topic=15219.41610;last_msg=258059]we are a fashion store statement made discount ugg7v[/url]
[url=http://www.drr.go.th/webboard/index.php?action=post;quote=67424;topic=15219.32535;last_msg=299378]we are a fashion shop online statement made discount ugg3t[/url]