Pages

10.4.12

BREF

À un moment donné, en septembre, y a Bref qui a commencé sur Canal. C'était trop bien, ça me faisait marrer.
J'ai cliqué sur "J'aime" sur Facebook. Je croyais que je serai la seule. Que les autres aimeraient pas pareil, ou pas autant.
On a vite été beaucoup à "J'aime" Bref sur Facebook.

Après, comme à mon habitude, j'ai mis mon costume de snobinarde qui aime plus ce que tout le monde aime. Et puis c'était moins drôle. Et puis bon, ça va, c'est has-been Bref. Le problème avec l'internet c'est qu'il ringardise tout beaucoup trop vite. Et puis tous ces partages sur tous ces murs, ça faisait trop.

J'ai plus regardé Bref. Enfin si mais discrètement, sans le dire. Tellement cliché.

Et puis il y a eu "Bref. Je suis une vieille", j'ai chialé.

Et puis "Bref. J'y pense et puis j'oublie", pareil, j'ai chialé.

Et puis "Bref. Y a des gens qui m'énervent". J'ai souri, secoué la tête et pensé, putain ils sont forts ces enfoirés.

Et puis il y a eu "Bref. On était des gamins", regardé à 8h00 un matin. Et ouais, voilà, j'ai chialé.

(NDLR: Malgré un nombre d'apparences clairement contre elle, Marie n'est pas dépressive, elle est juste sensible. Très sensible. Peut-être un chouïa trop. Avant elle avait honte, maintenant moins.)

Je sais c'est tellement (ou so) Septembre 2011, mais je re-aime Bref très fort.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Je vous embrasse.

23 commentaires

Anne a dit…

Etrange je le faisais hier soir voir à un ami... Très émouvant oui. Juste.
<3

Miss Nahn a dit…

Je confirme, le "Bref je suis une vieille" est terriblement émouvant. Moi aussi j'ai versé ma petite larme.
Tout n'est pas bon dans Bref, mais quand ils captent subtilement quelque chose, ils sont super forts!

fouh a dit…

Oui , moi aussi j'ai chialé sur On était des gamins; en fait cet épisode m'a drôlement cueilli façon coup du lapin!
Alors que je me demandais si lors de la saison 2 ils allaient réussir à se renouveler, à poursuivre toujours aussi justement, malgré quelques inégalités de temps à autres, cet épisode a été le pompon!
L'ombre de l'ours, les enfants...etc...
En plus je l'ai découvert avec mon copain...
En fait il ne faut jamais oublier les moments fous partagés ensemble, toujours garder notre insouciance, la complicité belle-débile, enfantine et amoureuse, ne jamais s'asseoir sur ses lauriers..ce petit monde secret qu'on a crée, toujours le préserver...
Bref, ca fait du bien quand tu as un coup de mou dans ton couple de revenir à tes fondamentaux!
Bises

Garance Désirée a dit…

J'ai moi aussi beaucoup chialé.
Et je commence tout juste à me dire que c'est quelque chose d'assumable :)

severI27 a dit…

J'ai l'impression de vivre dans un monde parallèle : je n'ai pas la télé (par choix), je ne suis pas inscrite sur facebook (par choix) ni sur twitter d'ailleurs. La raison est simple, je peux supporter jusqu'à un certain point les nouvelles technologies, je ne veux pas passer ma vie sur internet et encore moins sur mon smartphone, je me limite aux emails et à LinkedIn comme réseau "social" pour le boulot, et ne souhaite pas révéler des éléments de ma vie privée sur la toile. Cela contribue un peu trop à mon sens à ce déballage quasi systématique de la vie privée, du narcissisme aussi, car à se regarder si souvent le nombril, on oublie de regarder autour de soi. J'ai du mal à comprendre ce besoin absolu de se montrer, d'être vu(e). Pour en revenir au sujet, j'ai vu "Bref" 1 ou 2 fois sur le replay de Canal +, c'est bien construit mais je suis trop vieille pour en faire un RDV quotidien, cela ne m'intéresse pas, simplement.

severi27 a dit…

Précision relative au besoin de se montrer, je ne fais évidemment pas référence à ton blog Marie car justement l'angle est différent et la réflexion quasi permanente. Au cas où je me sois mal fait comprendre ;-)

Marie Fournet a dit…



Anne: Pareil. Très émouvant...

Miss Nahn: C'est rien de le dire :-)

Fouh: C'est pour tout ce que tu dis que j'ai chouiné...

Garance Désirée: J'espère sinon, la honte laisse tomber :-)

severi27: Oui j'imagine bien (bon je vais pas te mentir, en lisant ton com je le suis dit, ben merde, elle parle de mon indécence :)), là ça va mieux...
Bisous

dididoumdida a dit…

ah.. toi aussi tu as eu la bonne idée de cliquer sur "Play" en commençant ta journée? J'étais au boulot moi en plus... Et j'ai été tellement émue que j'en ai pleuré devant mon écran...

Anonyme a dit…

Hello Marie,

Oh ben mince, j'avais mis un long com' comme je les aime, et pfiuuu envolé... !
Je repasserais te dire tout ça tout ça plus tard !

Des bises Marie et une bonne journée !

Stéph'

The little world of fashion a dit…

Yeah j'adore ton article, je suis une madeleine moi aussi alors je te comprends bien! Dur dur la vie de petit gâteau sensible!

Païennes a dit…

J'étais tout comme toi en fait ....
J'ai aimé, ça m'a soulé. J'ai regardé, j'ai plus regardé et le dernier Bref on était des gamins, j'ai reregardé.

Bref, j'ai aimé le dernier <3

Nine a dit…

Tout comme toi Marie...Bref J'ai chialé ....

anna a dit…

bref, on était des gamins m' a fait coiné et réfléchir sur la relation que je cherchais avec un mec et je veux ça! pouvoir rire comme des gosses. Merci bref! et merci Marie

ps: j'avoue que moi aussi je "snobine" parce que maintenant tout le monde dit bref à tour de bras c'est casse-pied

lilo2 a dit…

Super épisode. Merci.

Anonyme a dit…

C'est touchant de voir comme ça nous parle à tous.
Très fort ! Bravo Bref.
http://tricolyne.blogspot.fr/

Anonyme a dit…

Et moi aussi.. Bref, ils sont doués.

severi27 a dit…

Non, quand même, je ne me permettrais pas d'aller si loin ... concernant les blogs qui sont dans cette vague absolue de narcissisme, après les avoir consultés et déposé des commentaires assez régulièrement, j'ai stoppé net.
Cela n'a absolument plus aucun intérêt pour moi, en plus j'ai déjà volontairement supprimé la lecture de magazines féminins pour les raisons que tu connais, je ne souhaite par conséquent pas reporter le sujet ailleurs. Je dois avouer que j'ai ma dose. Je lis en revanche ton blog et celui de Timai qui à mon sens amènent chacun un angle frais, décalé. Parallèle tout trouvé avec l'acte d'achat, je préfère acheter 1 seul truc vraiment bien à 150 euros plutôt que 10 trucs pourris à 15 euros => je ne lis plus que 2 blogs mais 2 vraiment chouettes ;-)

Anonyme a dit…

Moi,je n'ai pas trouvé que Bref était moins drôle (évidemment il y a de plus ou moins bons crus,normal)et ça m'est égal que tout le monde aime! tant pis ou tant mieux!

FIFI

Anonyme a dit…

Oh la la,je viens de lire le sermon (arf!)c'est un peu "moralisateur" ou "donneur de leçons",non? Je suis sur FB,j'aime Internet et mon smartphone,je regarde un peu la télé et je n'ai pas du tout l'impression de m'exhiber ni de perdre mon temps.
Je fais d'autres choses ici (ouf,on a eu chaud)
Il y a des choses intéressantes sur Internet et on peut très bien être sur les réseaux sociaux en paramétrant son profil afin de ne pas livrer toute son intimité.
Quand à la télé,une série comme Bref (par exemple) c'est créatif,c'est de la culture aussi.

lilicuisine a dit…

Merci Marie...

stephanie a dit…

Je n'ai pas lu les comm' précédents car je suis persuadée que les autres l'ont dit 100 fois mieux que moi mais merde j'ai pleuré aussi! Comme toi j'avais un peu décroché et là je tombe sur ton post et je me dis pourquoi pas? alors je regarde et re-merde me voilà dans la delorean de Marty 5 ans en arrière quand je jouais à la bagarre, à sauter dans des flaques ou à faire des crêpes indigestes avec mon mec! A l'époque pour moi l'amour c'était toujours et puis on a grandi enfin surtout lui. Il est marié, a 1 môme et moi je sens la marée monter dans mes pupilles en repensant à tout ça! Saloperie de nostalgie!
Merci Marie

Vic c'est moi ! a dit…

Moi j'adore bref, parce que justement c'est bref ^^

Anonyme a dit…

Voilà, du coup je l'ai re-regardé et je suis en train de pleurer devant mon ordi, à 8h du mat moi aussi. Peu importe le nombre de fans sur facebook, Bref est une série pleine d'intelligence qui sait toucher juste et tenir le rythme. Et puis rien que pour les trois épisodes que tu as cité j'aurais envie de leur dire merci, merci de revenir aux fondamentaux, au vrai qui manque trop à la télévision.