Pages

26.1.12

RÉSOLUTION 2, RECHERCHER UNE ALTERNATIVE À LA TAGADA

GUY BOURDIN


(Photo relativement salace, c'est peu dire, de Guy Bourdin)

(Vous connaisssez Push up des Freestylers? Si non, ça va bien vous chauffer votre journée. So move your body, up and down push up)


J'ai eu une enfance hyper drôle, ma mère est genre la personne la plus drôle du monde. J'me suis vraiment trop marrée... D'ailleurs c'est ce qui a été le plus marquant dans mon enfance, le fou rire. Tout le temps.
Mais ma mère, vu qu'elle est trop drôle, a aussi quelques "failles". Ma mère, humm, comment dire ça sans que ça vexe... Ma mère, elle ressemble pas trop à Bree Van de Kamp. Ca aussi c'est peu dire.

Alors pareil, j'ai eu, d'un point de vue culinaire, une enfance teintée de fou rire, mais ça aide pas, plus tard, à manger avec plaisir des kiwis et ce genre de trucs qui sont pas terribles terribles.

J'ai mangé beaucoup de fromages, beaucoup de bonbons, beaucoup de trucs hyper trop bons en bouche... Et plein de Coca. J'me suis trop marrée.
Dans le même temps, j'étais petite, je faisais du basket du matin au soir, ça ne se voyait donc pas du tout.

Et puis bon, on peut pas rigoler tout le temps.
Un jour j'ai compris que je devais me calmer sur les bonbons Haribo, et me mettre au kiwi. Ou assimilé.

Comme je vous l'ai dit hier, je ne veux pas faire de régime, de tout ce que j'ai lu ça me paraît être un très mauvais calcul à long terme, oui parce que je vois bien que ce n'est pas dans le domaine de la privation que je dois aller, c'est du côté de la réorganisation totale de mon alimentation.

J'ai envie de bien manger, parce que j'ai bien l'impression que c'est le nerf de la guerre. Je ne veux rien enlever de mon alimentation, juste aménager les choses, faire ça bien, avec tendresse et respect pour mon propre corps.
Dit comme ça, comment dire non? C'est vrai! Mais bien bouffer c'est pas si simple, ça prend du temps, ça demande réflexion, ça mérite de se pencher sur la question.


Quelqu'un a dit hier dans les commentaires que bien manger c'était plus dur que d'arrêter de fumer. Je le confirme.
Perso je sais pas comment faire. Enfin si je sais concrètement, mais dans le quotidien, je me demande toujours comment je fais pour encore me retrouver en fin de journée à avoir bu un verre d'eau et manger aucun légume.
Sauf que dans le fond, je sais pourquoi. Parce que je n'ai pas l'habitude. Le cerveau fonctionne à l'habitude, c'est même pour ça qu'il est difficile de se déshabituer de ce qui est pourri pour nous!

Il faut probablement que je reparte sur ce truc de "21 jours" pour recréer l'habitude.

Sur les conseils de Severi27, j'ai commencé le Miam ô fruits depuis 8 jours.
Miam ô fruits c'est genre le petit déj de compèt. Plein de graines, 5 fruits, de l'huile de colza, un truc de champion quoi.
C'est hyper bon, pas hyper ragoutant, mais vraiment très bon. Il va probablement falloir que j'augmente les doses parce qu'avec ce truc de champion, j'ai faim 2 heures après -__-

Ah oui parce qu'il est aussi là mon problème majeur. La faim. J'ai une dalle de malade. Je ne mange jamais sans faim, mais j'ai beaucoup faim. Enfoiré.

Et en arrêtant de fumer, ça ne s'est pas amélioré cette histoire. Ouais parce que fumeuse, j'm'en moquais, fumer ça coupe l'appétit, je le faisais pas pour ça, mais faut regarder la réalité en face, fumer et rester mince c'était facile.
Mais je ne fume plus, et j'ai pas envie de recommencer.

Donc ma deuxième résolution, après ré-enchanter le projet, c'est ça, manger correctement, prendre correctement soin du nerf de la guerre. Il suffit! En plus je suis hypocondriaque, donc je préfère mettre toutes les chances de mon côté.

Vous avez peut-être des pistes vous remarquez... Je suis preneuse de tous vos petits trucs qui aident.

Et je crois que je vais me pencher sur la méthode France Guillain. Ca a l'air cool. Si ça se trouve, je vais me transformer en babos intégrale, un truc d'élevage de chèvres, c'est ma mère qui serait contente. Elle qui a le fantasme du Larzac, on se marrerait et la boucle serait bouclée.

Je vous embrasse, j'ai fractionné. Parce que faut qu'on parle du sport encore... Whou, mais c'est trop punk chez moi en ce moment!

Love.

48 commentaires

Isa a dit…

Oui la faim c'est quand meme le gros souci avec le bien manger, mais la ta photo m'a carrement coupe l'appetit tu tiens la solution!?
pardon pas d'accents clavier british>

Anonyme a dit…

Tu peux lire "ceci n'est pas un régime", il explique tout bien sur l'organisation de l'assiette, les besoins du corps.... les recettes données à la fin sont bof, mais tout le côté "j'apprend à manger" est pas mal et pas chiante à lire surtout!
Et si ça peut te rassurer, c'est dur pour tout le monde de manger correctement! courage!
Laurie

TruUffe a dit…

Et bah pour une fois je ne suis pas d'accord, perso je trouve que bien mangé c'est facile. Mais je confirme que ça demande un peu d'organisation.
Alors ok ça tient à mon éducation : j'ai surement eu des parents pas hyper fun sur la bouffe !

Bref, revenons à nos moutons, l'organisation. Parce-que oui, ça demande un peu plus de temps de couper des carottes en rondelles, de les faire revenir dans l'huile d'olives avec 1 oignon et d'ajouter un peu d'origan, que de faire des pâtes. (encore que les pâtes c'est bien... le problème c'est de mettre une tonne de beurre/crème fraîche/gruyère râpé avec).
Donc pour bien mangé il faut un peu de temps, et de l'organisation quand on fait ses courses.
Mais honnêtement, même en étant étudiante avec un budget pas très élevé, je m'en sors. Donc halte là aux idées reçues ! Je m'insurge ! On peut bien manger facilement. Et quand on commence, ça devient un besoin... Nouvelle dépendance à la bonne cuisine saine je crie ton nom ! Aujourd'hui je suis incapable de bouffer mal, trop gras, pas équilibré, sans légumes. Et quand je dis incapable je pèse mes mots, je suis malade à chaque fois que je fais ça !
Courage Marie pour la bonne bouffe ! Mais crois moi c'est pas insurmontable !

Anonyme a dit…

d'accord avec Truffe,je suis etudiante (en medecine 4ème année qui plus est donc le temps, on en a pas des masses) et pourtant avec un peu d'organisation c'est facile de bien manger.
j'etais comme toi avant et puis à un moment j'ai réalisé que cigarette, restau u et mcdo, ça n'allait pas m'aider a réussir ces études qui sont déjà pas faciles. mode de vie sain oblige pour y arriver..
donc j'ai radicalement changé. ma méthode c'est : plus de pâtes (pas assez nourissant) ou alors complètes et semi-complètes, du boulgour (pas long à cuire, au pire tu en prépares à l'avance et ça te fait des repas pour après ;), qui peut être très bon si bien assaisonné. et lentilles (de toutes les couleurs, à faire revenir 20 minutes avec des épices, de l'ail et e l'oignon, délicieux) et du quinoa ! avec tout ça, tu as bien plus d'énergie l'après midi qu'avec des glucides simples comme les pâtes.
après, pour que ça ne vire pas ascétique, on peut rajouter des petits légumes à faire revenir à la poelle, genre poivrons, oignons, aubergines (miam miam les aubergines grillées)... et surtout avoir bcp d'épices sous la main pour donner du goût.
au final la cuisine c'est du feeling et franchement ca devient vraiment agréable de se mettre aux fourneaux, de se remplir le nez d'odeurs. a prsent je préfère passer une demi-heure a faire la cuisine le midi plutot qu'aller au RU, mal manger et crever la dalle à 16h.
bref je suis sure que tu vas arriver à opérer ce changement, la clé c'est juste d'y prendre du plaisir ;) ton corps te dira merci !

Anonyme a dit…

Tiens Marie, comme je t'aime je te donne mon super bon plan : le dimanche en fin d'aprem, je fais de la soupe. Mais genre, trois litres de soupe. C'est même devenu un loisir, j'essaye des mélanges de légumes et tout et tout. Comme ça, tous les soirs de la semaine quand je rentre à 20h30, je commence par me réchauffer un grand bol de soupe, ensuite j'ai moins faim et je mange deux fois moins de camembert. Oui, parce que moi je vis avec quelqu'un qui mange environ un camembert à chaque repas. Et qui ne grossis pas, c'est une autre histoire...

severi27 a dit…

Marie n'oublie pas, c'est l'hiver, et on a toujours plus faim en cette saison, normal. Moi aussi j'ai faim plus souvent, et je mange donc plus que d'habitude mais j'en ai besoin.

Voici quelques éléments sur les bases d'une alimentation saine, la 1ère partie concernant une pomme en entrée fonctionne pour réguler l’appétit, je te le confirme. Un repas équilibré se compose de crudités en entrée + plat aux 5 éléments.

Fruits ou crudités en entrée = préparation du processus enzymatique de la digestion.
- 1 pomme , 1 poire, de la salade verte ou crudités de légumes variés.
- Plat principal à 5 éléments (couscous, paëlla, riz cantonais, chili con carne, cassoulet d’origine avec beaucoup de légumes et peu de viande, pot-au-feu, fallafels libanais, potées régionales, repas japonais, crêpes fourrées, risotto, minestrone, pizza garnie, quiches ou tartes variées, faites maison …).

1) 1 grosse CS de protéines animales = SEULEMENT 30 G/PERS.

2) 3CS céréales = quinoa, millet, sarrasin, riz ½ complet, petit épeautre, maïs, amarante, fonio, orge, avoine, kamut, seigle, blé, pâtes ½ complètes, pain à la farine ½ complète, semoule, boulgour ... la pomme de terre est assimilée à une céréale.

3) 1CS de légumineuses = lentilles roses ou vertes, pois cassés, chiches, haricots blancs, rouges, fèves, banane plantain, soja sous forme de tofu. LA LEGUMINEUSE GROSSIT 20X DANS L’INTESTIN, AMELIORE LE TRANSIT, DONNE LA SATIETE ET STOPPE LES ENVIES DE SUCRE en fin de repas.

4) 3 CS de légumes cuits ou crus haricots verts, pois gourmands, céleri boule/ branche, carottes, courgettes, fenouil, endives, navets, panais, aubergines, poireaux, potimarron, potiron, courgette spaghetti, choucroute, chou rouge, blanc, chou-fleur, brocolis, petits pois...

5 ) 2 CS d’huiles biologiques crues par repas à conserver au frais sauf huile d’olive, émulsionnées dans les aliments.

Ça se met en place progressivement, toi qui aime la rigueur, c'est comme le miam, ce sont des petits trucs à appliquer. J'ai redécouvert le goût des aliments, je me fais plaisir et comme TruUffe, je ne peux plus manger autrement. La vision d'une grosse pizza industrielle me fait horreur ;-)

Anonyme a dit…

Oui, elles ont raison, ce n'est pas si compliqué.
Il y a peu, comme toi, je ne savais pas comment m'y prendre, et j'y suis arrivée.
Un petit truc pour t'aider : un congélateur. Grace à ça, t'es jamais prise au dépourvu. Si tu n'as pas toujours le temps, M. P. a pris le temps pour toi d'éplucher, laver et congeler. Idéal ! Des légumes natures, pas cuisinés, sans apports de graisse dégueu. A toi d'y ajouter ce que tu aimes...
Cath

severi27 a dit…

La méthode France Guillain - Vivez équilibré ! Éditions du Rocher, 18€

Aava a dit…

Bon alors je pense que celle qui a dit qu il etait plus simple d arreter de fumer que de bien manger avait bien raison :D je pense qu il est important de s interroger sur comment et pourquoi on a prit du poid, bien souvent on connait deja la reponse ! Apres pour ce qui te concerne ca peut etre juste l arret du sport et comme tu avais a la base une alimentation pas forcement saine, les kilos ont suivit.
Moi je sais que ce sont des crises d hyperphagie par exemple, parce que je m ennuie ou que je m angoisse (3615 psy bonjour)

Je pense qu il est important de mettre le doigt sur ce qui ne va pas pour aller mieux, les regimes ca bouffe la vie et je te conseil vraiment de ne pas en suivre, en effet comment garder sa ligne une fois parvenue au poids désiré? (sachant qu il faut parfois faire un travail sur soi entre poids désiré et poids de forme)

J'ai commencé le miam o fruit ce matin, j ai trouvé ca genial, j ai meme fait un bain dérivatif hier soir, et la sensation etait tres curieuse, je me suis sentie un peu bete le cul dessus de la baignoire mais une fois terminé et sous la couette bien au chaud j avais une impression de fraicheur tres agreable.

Je te souhaite bon courage pour tes resolutions et comme dit plus haut il faut de l organisation et que ce satané cerveau s habitue^^

Anonyme a dit…

Et comme l'a dit quelqu'un au dessus, je fais une fois par semaine un potage que je congèle en petite quantité, j'en ai pour tous les soirs de la semaine !
Cath

Anonyme a dit…

Franchement tu as raison, la bonne bouffe : c'est une question d'habitude.

Moi ma mère c'était plutôt une Bree van de kamp de la cuisine et j'ai été éduquée aux fruits, légumes et plats équilibrés.
Puis..j'ai foiré... pour m'affirmer et autoproclamer mon indépendance, j'ai mal bouffé de mes 18 à mes 26 ans (je trouvais ça cool de mal bouffer moi qui avait toujours mangé équilibré). Puis je suis revenue aux sources et au fond y a pas mieux que de bien manger pour se sentir bien. Le bouffe ça te rend belle de l'intérieur.
Pour bien manger, il faut apprendre à cuisiner (pas compliqué, juste connaître les bonnes associations et les bons modes de préparation et avoir de bonnes bases chez soi)
Faire une grosse marmite de soupe pour 2 ou 3 jours, c'est vrai que c'est top.

Anonyme a dit…

P'tit gros UP pour la zicmu!
Bon ben, je suis juste morte de rigolure parce que d'habitude, pas trop fan mais là, PIFFF: "dans votre face mes oreilles!"
Et, j'ai eu le péchon, la banane/frite/pêche (pas très ragoutant dis comme ca)de suite!
Pis, j'en ai écouté d'autres et sweetdude!
Donc, thx pour ca aussi ;)

Anonyme a dit…

J'ai eu la chance folle d'avoir une alimentation hyper équilibrée pendant mon enfance, ce qui fait qu'aujourd'hui, si je n'ai pas ma dose de légumes et de crudités, ça ne va pas ! Et à l'inverse, je sature trés vite des aliments gras et sucrés...
Je pense que c'est juste une question d'habitude, pas besoin de méthode et de régime, juste du bon sens !
Après, il suffit de choisir des bons produits de saison (oublie tout de suite les fruits et légumes achetés en supermarché, uniquement les produits vendus par les producteurs sur le marché) et tu verras que tu peux te taper le cul par terre avec une bonne assiette de légumes bien assaisonnée.
Et à partir du moment où la base de ton alimentation est équilibrée, tu peux te permettre sans problème de manger des trucs plus gras ou plus sucrés...
C'est pas plus compliqué !

Lily a dit…

En devenant indépendante, j'ai pris des mauvaises habitudes direct, et à force je mangeais quasiment la même chose chaque semaine (3 plats qui tournaient). J'ai aussi eu ma prise de conscience "faut que ça change" et pour ne pas que ce soit trop restrictif ou fatiguant, j'ai juste décidé d'acheter une bonne dose de légume pour me faire des entrées gargantuesques (avocat, salade, tomates, pamplemousse, soja...).
A force, je me suis rendue compte que ça diminue ma portion du plat principal, vu que je suis calée par l'entrée. Et puis ça a remplacé l'apéro !!! (chips, noix de cajou etc)
Bon courage et n'hésites pas à nous dire ce que tu as décidé de faire et si ça marche surtout ! :)

Hawai a dit…

Hello hello ! Comme les filles au dessus je me suis mise à la nourriture saine, pas trop etc. à la fin de l'année.

Et effectivement, non seulement je trouvais cela délicieux, mais alors un paquet de gateaux industriels était devenue insupportable à manger ! J'ai fait plus d'un mois comme ça, c'était pas un régime je fais du 34-36, c'était juste pour le bien-être. Et je confirme = BEAUCOUP plus d'énergie comme ça ! Je dirais que c'était le meilleur bénéfice, ne plus être fatiguée, même en cas de sommeil pas top !

SAUF QUE (et ça se gâte), pour je ne sais quelles raisons j'ai tout arrêté, et je me suis mise à manger n'importe comment, ou en tout cas en grosse portion, du chocolat etc. Peut-être que je m'étais "trop privée" (sans en avoir l'impression) ou que je n'étais pas assez cool avec moi-même ! (le truc de s'accorder des plaisirs genre viennoiserie de temps en temps !)
Et donc finalement après 2 mois pas bon j'essais de revenir sur le droit chemin avec des soupes etc.

Tout ça pour dire que même sans faire de régime, bien manger même si on l'apprécie sincèrement et fortement, ça peut entrainer des "rechutes", un peu comme l'arrêt de la clope dont tu parlais !

Bisous !

camille a dit…

Comme severi27, je te conseille de lire La méthode France Guillain (je suis d'ailleurs contente de ne pas être la seule extra-terrestre à avoir suivi ce truc). Moi c'est avec ça que j'ai complètement arrêté de fumer sans prendre du poids, et en perdant même pas mal de kilos - en revenant en fait à ma morphologie de base sans surpoids. Le but n'est pas de ressembler à un mannequin, ni à un porte-manteau, mais c'est de se sentir vraiment bien dans son corps, être soi quoi - en dehors des deux discours prédominants (à savoir : soit il faut absolument ressembler à un mannequin, soit il faut accepter les rondeurs). C'est pas mal pour reprendre le dessus et se rendre compte qu'il n'y a pas de fatalité. La nourriture trafiquée (en fait, simplement transformée) ça finit par détraquer. Il faut vraiment le lire car c'est tout un esprit à intégrer (bon, la qualité littéraire n'est pas au rdv...). Ce n'est pas un régime amincissant mais un mode de vie, il s'agit de se rééduquer à une alimentation de base faite pour l'Homme. Moi je vis depuis plus de deux ans avec en tête ces principes (encore une fois ce n'est pas un régime à suivre à la lettre), et je revis... et j'adore le "miam" !

fouh a dit…

Je suis comme severi27, une adepte de France Guillain donc je ne ferai pas de redite; c'est une mine d'or de bien- être!!
J'ajouterai juste que les crudités sont essentielles comme premières bouchées;c'est Danièle Festy qui dans "Tout vient du ventre" en parle également. Comme quoi, grosso modo, la mécanique humaine est "née" sur le cru (avant d'avoir le feu, quand on mangeait des pousses etc..)et que notre corps et ventre le réclame afin de réguler son bon fonctionnement.

Sinon, en vrac:

je cuisine toujours une première fois les légumes que je (re)découvre (panais, topinambours par exemple) à la vapeur afin de bien cerner leurs goûts pour ensuite pouvoir bien les cuisiner.

Je ne sale jamais; j'ai mis du curcuma (bourré d'anti-oxydants et de vitamine E) dans ma salière et la dégaîne à tout va avec son pote Atchoum!

Arrêter d'acheter des plats industriels, faire ses propres pâtes brisées avec de la farine de blé complet, utiliser sans modérations les épices...

En fait le mâitre mot, c'est se réapproprier les aliments et prendre le temps de cuisiner!
c'est l'éclate jte jure!! tu vas encore te marrer! ;-)

Enjoy!!!!!
Bises

fouh a dit…

ah oui et pour la loose of the day j'ai googlé Bree van de kamp!!!
Je croyais que c'était une Maïté hollandaise des années 80.
la boucle est triple bouclée...je me marre!
bisessssss

Alda Mori a dit…

Hello la chic fille,

Que ce post me parle! Je rentre a Paris apres 7 mois au Royaume de la mal-bouffe et des aliments OGM non sans quelques petits souvenirs loges sur mes nouveaux cuissots :-)
J'ai hate de retrouver des magasins ou tu peux acheter des aliments aui ont du gout et ne coutent pas non plus une blinde (ou en tout cas je suis prete a privilegier ce poste budgetaire a celui des Cosmo et Glamour). Je viens d'avoir trente ans (enfin, il y a quelques mois deja) et je sens que mon corps ne fonctionne plus trop de la meme facon (je brule moins quoi). Comme toi, je repense mes habitudes alimentaires et je commence a ecouter ma mere qui m'engueule super souvent car, dit-elle, "tu vas payer ca un jour" (et oui, on peut se faire engueuler a 30 piges). Elle dit ca pas pour le poids (elle est fan de mes nouveaux cuissots, plus femme dit-elle), mais pour le diabete (pas de bol, dans ma famille on a eu des promos sur le diabete). Quand je lui ai dit u'enfin j'allais examiner la question elle etait aux anges et m'a file des conseils ("anticipe les fringales et prepare toi des sachets de fruits et de crudites, comme ca qund tu as faim au lieu de te ruer sur tes barres degueu tu as un bon truc a mager" ou "planifie des repas a l'avance pour eviter le gaspillage" ou " tu peux aussi mager un carre de chocolat noir car c'est bon pour la sante et le moral"). Des mon retour, je tente (demain en fait)! On ne se rend pas assez compte de la chance que nous avons en France d'avoir des primeurs, des bouchers, des poissoniers (on peut avoir des prix en shoppant a la fin du marche!)
Je te dirai si ca marche !

je t'embrasse,

Alda

Dididoumdida a dit…

Hihi c'est moi qui ai dit que c'était plus simple d'arrêter de fumer que de mieux manger... C'est vrai, pour arrêter de fumer, il suffit... de ne plus fumer.
Là j'en suis à essayer de mieux manger, et bien laissez moi vous dire que je galère grave! Je dois changer TOUTES mes habitudes et n'ai aucune idée de comment je dois faire. Il faut tout réorganiser. Et je n'ai pas envie de devoir tout calculer, etc... Mon gros problème aussi, c'est que j'ai TOUT LE TEMPS non pas "faim", mais envie de manger. TOUT LE TEMPS. Je pourrais en permanence "manger un petit quelque chose, mmmh" et je suis très très gourmande.. alors oui, je galère, je galère. Et c'est d'autant plus difficile que je vis avec qqn qui peut manger n'importe quoi n'importe comment sans grossir!

Anonyme a dit…

Mes trucs:

- Manger une entrée
- Si féculents le midi, légumes le soir et réciproqu'
- Si grosse bouffe le midi, léger le soir et réciproqu'
- Le poisson c'est bon!
- Mange doucement personne ne va te piquer ton assiette
- T'es sûre que tu as encore faim?
- T'es sûre que tu ne peux pas attendre le repas? Sinon un fruit plutôt que des granolas ou un sandwich au fromage.
- Si tu as soif, le mieux pour se désaltérer c'est l'eau.

Après ça, si tu ne te goinfres pas de bonbons et de sodas, tu devrais t'en sortir.

Et n'oublies pas le nom de notre seigneur à toutes: Picard.

Sarah

Emilie a dit…

Salut Marie!

Revenir aux fondamentaux dans son rapport à la bouffe, c'est ça le plus dur!!
Pour couper court à tout et changer radicalement mes habitude, j'ai essayé 1 mois "sans" : sans sucre, sans gluten, sans alcool, sans café etc... et surtout en cuisinant beaucoup, en prenant connaissance de toutes ces petites choses que je mettais à l'intérieur de moi. Au début, c'est dur, et chiant, faut bien se l'avouer. Le manque de café et de sucre te colle la migraine pendant 3 jours. Puis, ça passe, ça va de mieux en mieux et pire, on prend du plaisir à cuisiner et faire attention à soi. Et il n'y a pas de limite, pas de régime, ni de restriction en terme de quantité, juste en terme de qualité!
Après ce mois-là, tu ré-introduis petit à petit les "cochonneries" habituelles qui te font plaisir et tu te rends compte de ce que ton corps accepte et rejette quand il est tout clean. Perso, il a pas voulu que je reprenne de café. Dommage, j'adorais le café, mais mon corps, lui, je lui avais jamais demandé, mais il aime pas du tout. En fait.
Bref, c'est extrême, mais comme je sais que tu es une fille de défi et de contrôle (no offense!), je me suis dit que ça pourrait t'intéresser.
Pour des recettes un peu jolies et grano, je te conseille le blog d'Heidi Swanson (www.101cookbooks.com), sublime!

Bise de Montréal!
Émilie

ore a dit…

Hello Marie. Alors je dois avoir 3000 ans de retard mais je découvre ton blog depuis...3 jours.
C'est par des recherches sur l'épuration de mon dressing que je l'ai découvert. Bref, j'adore.

Pour réorganiser l'alimentation, mon truc, c'est de prévoir un peu les repas et faire une liste de courses strictement pour ces repas. Et puis, c'est bidon, tout le monde le dit mais ça marche, faire les courses le ventre plein. Ça évite de craquer sur les paquets de bonbons...(testé et approuvé)

Dernier truc: apprendre à se faire plaisir quand même. Des morceaux de banane trempées dans du chocolat noir fondu, c'est pas topissime pour la ligne mais c'est mieux que les Bounty...

Et comme tu as aimé l'art de la simplicité de D.L., "L'art de la frugalité et de la volupté" est peut-être une bonne piste. Je ne l'ai pas lu mais j'en ai entendu parler en bien.

Voilà, à bientôt.

Anonyme a dit…

waw...
Et bien tu as deja tellement de solutions dans les comm ci dessus que je ne vais pas en rajouter une couche...
Je dirai que ce qu il faut comprendre, c est d abord quel est ton rythme ?
Certains ne peuvent rien manger le matin avant 10h, d autres s evanuoissent si 10 min apres le lever ils sont le ventre vide (moi !).
Tu ne pourras pas suivre les conseils de x, y ou z si vous n avez pas le meme metabolisme... As tu plus faim le matin, l aprem ou le soir ?

Personnellement, je mange bcp le matin (des fois salé, genre sandwich jambon fromage), une pomme en fin de matinee, histoire de moins me ruer sur les pates a midi + un peu de salade ou un truc qui fait fibre, si je mange de la viande, pas de pate.

Aucun ecart l apres midi (enfin sauf que je travaille chez ferrero et des fois ben c est pas facile...), et une soupe ou une salade composee le soir... et du vin bien sur ! Faut pas deconner hein ;-)

Des bisous

Anonyme Amande, tres faim le matin, pas mal a midi et tres peu le soir.

Anonyme a dit…

(apres j admets aussi boire regulierement du coca glace a jeun le matin et me goinfrer de fromages degueu style babybel les soirs de deprime, mais le reste de mon alimentation et le sport me permettent de ne pas trop en souffrir ;-))

AA

Tyt a dit…

Bonjour Marie,
Depuis peu, je découvre ton blog et toi à travers...

Ce post me parle car j'ai entièrement revu ma façon de manger..
J'ai toujours adoré la bouffe, les repas sont très important pour moi mais bon, grossesse et un peu de laisser aller et ça n'allait plus..

Je suis maintenant les principes de la chrononutrition.. C'est top, facile (je n'avais jamais fait de régime et je ne voulais pas me priver) et efficace... Mon Homme a perdu quasi 10 kg en 3 mois et mois environ 7 pour revenir à mon poid de forme... J'ai surtout dégonflé... et quelle plaisir de remettre des vieilles fringues et de se racheter qqs nouvelles en 36...
Le principe est simple: on mange de tout mais chaque chose à son heure (sauf yaourt/fromage blanc et lait qui sont proscrits). Gras le matin (pain+fromage /oeufs/charcuterie), moyen le midi (viande + féculent mais sans pain, ni entrée ni dessert), gouter obligatoire et diner facultatif (poisson légume)... C'est vraiment l'idéal pour moi.. je n'ai plus jamais faim....

Emma971 a dit…

Bonjour Marie,

Tu devrais peut être essayer de chercher du côté du Docteur Zermati. en tout cas une chose importante dont il faut essayer de prendre conscience, c'est que tu avales pour 1000 calories de haricots verts ou 1000 calories de fraises tagada, ça reste 1000 calories et c'est ça qui a une incidence sur le poids, pas le fait de manger des hamburger, du saucisson ou des légumes vapeurs. Aprés c'est juste une question d'apport vitaminique.
Le mieux c'est de manger quand on a faim et surtout s'arrêter quand on a plus faim et ça c'est peut être le plus difficile à determiner. Bon courage.

Delphine a dit…

bon je ne vais pas faire comme si j'avais la solution miracle, et d'ailleurs dit comme ça c'est plutôt bête comme chou : j'essaye d'écouter mon corps au maximum (ayant une tête qui a tendance à réclamer de la bouffe comme trompe l'ennui, trompe la loose etc., c'est pas toujours évident), alors ça demande un peu de tâtonner, mais comme ça, j'ai découvert que :
- je kiffe les légumes, genre grave, et année après année je me suis auto-éduquée à avoir toujours ou presque dans le congèle des trucs à jeter au micro-ondes (du style purée de carottes ou fleurettes de brocolis)
- j'ai hyper faim comme toi, je ne peux pas me nourrir de salades, il me faut du solide : je mange un max de trucs nourrissants mais sains, genre lentilles, quinoa, protéines diverses
- je ne m'interdis pas de grignoter mais j'essaye de faire sain : amandes, chocolat noir, abricots secs...
- et surtout je m'écoute, du coup les jours ou repas où je n'ai pas très faim je ne mange pas beaucoup, et j'essaye de faire la différence entre les fois où j'ai faim pour de vrai (= en ce moment où il fait froid, moche, et je suis fatiguée), et du coup je me lâche un peu la grappe sur la bouffe, et les fois où j'ai juste envie de manger et où je peux aller jusqu'à l’écœurement... ça prend un peu d'entraînement mais maintenant j'ai bien repéré ces fois là et je me goinfre moins...
- et surtout je pense que l'alimentation s'équilibre plus sur une semaine que sur une journée, que ce n'est pas la peine de me culpabiliser parce que je mange trop pendant 2 jours si après je compense par un peu de sport ou de la bouffe plus saine
du coup c'est pas des conseils transcendants mais j'ai vraiment l'impression qu'il m'a fallu du temps pour mettre en phase mon cerveau (le gros gourmand) et mon corps (qui ne kiffe pas plus que ça s'enquiller 1 grosse mousse au chocolat après des lasagnes) : limite je me dis que ça tient plus du calme et de l'écoute de soi que de la nutrition à proprement parler
et rien ne dit qu'on n'a pas le droit de bouffer quelques fraises tagada si c'est avec un yaourth pour se caler un peu le trou à l'estomac !
sur ce c'est l'heure de ma tablette de chocolat, hé hé...

Anonyme a dit…

C'est déjà une chance d'avoir une enfance fun et d'avoir en mémoire des rires et des sourires partagés. Chez moi tout était grave, depuis j'essaye de la faire à l'envers, pas facile tous les jours ! Peut être qu'il faut, dans un premier temps que tu diminues les quantités de ce que tu manges, moi je crois qu'il faut être honnête et vraiment garder les 2 ou 3 trucs que tu adores (chez moi le vin, le pain) mais tu consommes en réduisant au maximum. Et surtout tu n'achètes pas les trucs sucrés ou trop gras (j'adore le fromage sniff) si tu sais que tu vas craquer. Quand je suis en crise j'achète les Haribo au poids et j'en prends peu, les sachets du super marché était avalé en 1/2 heure - aucune volonté avec ça.
Boire de l'eau entre les repas, thé & café de temps à autre (Coca pas bon). Si tu as le temps de préparer c'est bien mais Picard fait plein de légumes, viandes blanches, poisson que tu peux juste arroser d'huile d'olive ou de citron. C'est bon, c'est facile !! Voilà c'est ma recette, pas trop déprimante, non ? .. Rose
P.S : j'ai vu une dame ce matin dans le métro pas mal ridée mais avec une silhouette incroyable, manteau d'homme droit, pantalon noir droit et Nike bleu. Waouh

lilo2 a dit…

Réorganiser son alimentation sans faire de régime, ça ressemble beaucoup à la methode de ce cher Zermati... J'adhère en tout cas à cette méthode qui permet de ne pas se frustrer et de ne pas se culpabiliser non plus. Ce qui parait le plus dur, c'est d'écouter son corps et ses besoins.
Bon courage dans ta démarche !

Im-not-a-plastic-girl a dit…

Ohhhhhhhhh moi aussi j'ai tout le temps faim, le soucis c'est que je n'ai plsu 15ans mais 22 et un bébé alors bon mon corps de femme est bien là et si je ocntinue je vais finir par me sentir mal dans ma peau et je suis déjà mal dans ma tête c'est pas cool ça hein ?

Hâte d'en voir plus !
bisous

Castor ou Pollux a dit…

Bah, je sais pas si ça peut aider mais j'ai écris un article ici:
http://ladycastoretpollux.blogspot.com/2012/01/mon-regime-gremlins.html

ça aide a retenir quelques règles qui aident un peu...mais bon, perdre du poids c'est directement lié à se faire (un peu) moins plaisir...j'adoooore la bouffe donc je te comprends!
:))

Anonyme a dit…

Bon courage dans ta quête. Chez moi c'est le contraire, j'avais une alimentation hyper équilibrée et puis ca m'a épuisée de cuisiner tout le temps, de manger mes 5 fruits et légumes. Maintenant je mange n'importe quoi ou plutôt ce que j'ai envie, je ne suis pas plus malade et pas plus grosse (toujours trop grosse par rapport à la mode actuelle, mais ça c'est pas difficile). Vouloir corriger son alimentation, c'est deja mettre le doigt dans l'engrenage. Le livre de Zermati te permettrait d'éviter cela. Bon fait comme tu veux mais continue ton blog, j'adore!

Clémence L a dit…

coucou Marie,

Alors moi aussi mon enfance a été rythmée par bonbecs, coca, gateaux et tout le toutim et je ne le regrette pas. alors c'est vrai, aujourd'hui j'ai 24 ans, il serait temps d'arreter un peu toutes ces sucreries mais je pense que le comment du pourquoi réside ailleurs. je suis comme toi j'ai pris du poid par rapport à il y a quelques années où je passais mon temps à courir à droite à gauche avec les copines et faire du sport le mercredi et le we mais aujourd'hui le boulot, la pillule et le reste font que le corps stocke plus et qu'évidemment cela se voit.

je pense qu'il faut observer son corps et c'est ce que j'ai fait, je ne prétends pas détenir la méthode miracle mais je ne suis pas fan des régime qui enclenchent un mécanisme de frustration, ce n'est pas bon. il faut juste réduire les quantités de sucreries, en manger pour le plaisir et non par "habitude" et surtout intégrer par ci par là des aliments sains. pour moi ce qui marche très bien c'est le pamplemousse en entrée le midi, la pomme le soir et le cordon bleu plutot que de le faire avec les pates leur preferer les haricots verts... et pour l'eau et bien avoir toujours a cote une petite bouteille d'eau alors oui au début tu te forces mais après ça devient machinal, plus on boit plus on a soif.

Je pense aussi, comme tu le précises à la fin de ton article, que le sport joue bcp dans le processus, moi je me suis mise à la piscine, alors je ne suis pas laura manaudou, je ne nage pas hyper vite mais ces 40 min de natation deux fois par semaine quand je le peux c'est un moment entre mon corps et moi et rien que ces 40min le font changer, en fait je pense que ce qui nous gène n'est pas le poid à proprement parler mais plus l'aspect physique, on ne veut pas tendre vers le "mince" ou le "maigre" mais vers le "ferme", le" gainé" et je pense que c'est là l'important.

je ne sais pas trop si je t'ai aidé ni si mes conseils te seront d'une grande aide mais en tout cas j'espère que tu y arriveras, moi je suis en pleine quête de ré enchanter le projet alors on se serre les coudes et on va y arriver, pour la seule et bonne raison que nous sommes consciente de l'endroit où nous voulons arriver

Clémence L a dit…

coucou Marie,

Alors moi aussi mon enfance a été rythmée par bonbecs, coca, gateaux et tout le toutim et je ne le regrette pas. alors c'est vrai, aujourd'hui j'ai 24 ans, il serait temps d'arreter un peu toutes ces sucreries mais je pense que le comment du pourquoi réside ailleurs. je suis comme toi j'ai pris du poid par rapport à il y a quelques années où je passais mon temps à courir à droite à gauche avec les copines et faire du sport le mercredi et le we mais aujourd'hui le boulot, la pillule et le reste font que le corps stocke plus et qu'évidemment cela se voit.

je pense qu'il faut observer son corps et c'est ce que j'ai fait, je ne prétends pas détenir la méthode miracle mais je ne suis pas fan des régime qui enclenchent un mécanisme de frustration, ce n'est pas bon. il faut juste réduire les quantités de sucreries, en manger pour le plaisir et non par "habitude" et surtout intégrer par ci par là des aliments sains. pour moi ce qui marche très bien c'est le pamplemousse en entrée le midi, la pomme le soir et le cordon bleu plutot que de le faire avec les pates leur preferer les haricots verts... et pour l'eau et bien avoir toujours a cote une petite bouteille d'eau alors oui au début tu te forces mais après ça devient machinal, plus on boit plus on a soif.

Je pense aussi, comme tu le précises à la fin de ton article, que le sport joue bcp dans le processus, moi je me suis mise à la piscine, alors je ne suis pas laura manaudou, je ne nage pas hyper vite mais ces 40 min de natation deux fois par semaine quand je le peux c'est un moment entre mon corps et moi et rien que ces 40min le font changer, en fait je pense que ce qui nous gène n'est pas le poid à proprement parler mais plus l'aspect physique, on ne veut pas tendre vers le "mince" ou le "maigre" mais vers le "ferme", le" gainé" et je pense que c'est là l'important.

je ne sais pas trop si je t'ai aidé ni si mes conseils te seront d'une grande aide mais en tout cas j'espère que tu y arriveras, moi je suis en pleine quête de ré enchanter le projet alors on se serre les coudes et on va y arriver, pour la seule et bonne raison que nous sommes consciente de l'endroit où nous voulons arriver

Loucamille a dit…

Alalala, je pourrai parler du problème de poids pendant des heures.

J'ai pris 10kg lors d'une année "sabatique", depuis c'est la guerre.
J'ai vu 4 déteticiennes, un endocrinologue, je ne tiens jamais.
Le seul que j'ai réussi, c'est Dukan (ne me lancez pas de pierres!); c'est un comble quand même. J'ai perdu mes 10kg, j'étais aux anges, je me suis stabilisée 1 an puis j'ai tout repris l'été dernier.
J'aime les légumes, je suis pour le bio, mais mon discours est complètement contradictoire avec mon attitude. Je mange n'importe comment, pizza, fast food, tout ce qui est mauvais pour la santé!
Mon abonnement à la salle de sport moisie dans mon sac de sport qui moisie lui aussi!

Je me comprends pas. Je déteste ce corps, et je ne fais rien pour y remédier! Ca me fatigue de calculer comment m'habiller tous les jours, pour cacher ces formes horribles.

Quand je lis certains commentaires, "c'est facile de bien manger", je rêverai d'avoir ce discours, d'être de celles qui arrivent à manger des légumes au restaurant sans prendre de dessert!
Je n'aime pas cuisiner, tout ce que je cuisine est mauvais. Et le pire c'est que j'aime la mauvaise bouffe! Et je (me) déteste d'aimer, de prendre du plaisir à manger gras et mauvais.

Aucune volonté :(

Bon courage en tout cas! je te souhaite de "réussir"

Garance Désirée a dit…

"Je ne mange jamais sans faim, mais j'ai beaucoup faim. Enfoiré."
Aah toi aussi tu es un ogre ! :D

Anonyme a dit…

Quelques trucs que j'ai appris en vivant avec une végétalienne à fond dans la diététique:
- éviter les plans tout fait: genre les truc industriel sont les pires car y a pleins de graisses/sucres cachés et en plus y a toujours des substances chimiques pas trop bon pr la santé.
- genre pour les petites faim je carbure aux noisettes/amandes(noix du brésil/noix de cajou/fruits secs...
- Eviter de manger juste avant d'aller dormir cr forcément on le stockera plus (et en plus ça aide pas à dormir de manger juste avant)
- lire un peu sur le veganisme (vegetalien) y a de bons trucs à prendre: on oublie qu'on a pas besoin de manger tous les jours du fromage, des oeufs etc... On peut remplacer le lait de vache par du lait de riz parfois par exemple...

etc etc etc

:)

Mais toujours kiffer! (Et puis parait que le vin rouge c'est mieux que la bière).

MR

Claire a dit…

Dans ma famille, on est tous plus ou moins au régime. Mon fils et mon mari, régime sans lait (saleté d'allergies), moi-même régime sans graisses (saleté de cholestérol!). Chez nous il ne s'agit pas de manger moins, mais de manger mieux. Donc pas le choix, les plats tout faits, chez nous, c'est banni. Par la force des choses, on s'est donc mis à cuisiner. Et parfois, on y passe du temps en cuisine... Honnêtement, je ne suis ni grande cuisinière, ni fan de cuisine. Mais quand on a pas le choix, faut bien s'adapter... Alors on essaie de trouver des trucs pour se faciliter la vie, notamment je cuisine toujours en plus grande quantité pour en avoir pour au moins 2 repas, ce que je cuisine sans graisse j'essaie aussi de le cuisiner sans lait pour que tout le monde mange la même chose, etc etc. Parfois je prends du plaisir, parfois ça me soule. Mais voilà, c'est comme ça et c'est pour notre bien. En même temps, si mon fils mange des pâtes 3 soirs de suite je n'en fais pas une maladie non plus... L'essentiel est, je pense, de lui inculquer la notion de goût!

Bref, tout ça pour dire que je suis sûre que toi aussi tu peux t'astreindre à un peu de rigueur de ce coté là. Avec ta volonté de fer!

Bon courage Marie et fais-nous part de tes recettes quand tu seras un fin cordon bleu :)

Bises

Séréna a dit…

Coucou,

Moi ce qui m'aide, c'est de penser que manger équilibré s'intègre dans un cercle vertueux de ma vision idéale du monde comme par exemple, arrêter de donner des sous à haribo et coca, et encourager les agriculteurs qui produisent des bons légumes et qui sont forcément des bisounours ...

ne pas surconsommer aussi...

un peu simpliste ?

Jm'en fous, je suis sûre que tu vois ce que je veux dire :)

A bientôt

séréna

laitah a dit…

Coucou Marie,
Je trouve que bien manger ça rend heureux. Quand je mange mal, je me culpabilise, je fais la gueule, et j'ai l'impression d'avoir le teint terne (et vu que je fais la gueule, c'est bien possible) et la cuisse flasque (ahah). Alors que quand tu manges bien ... t'as les joues plus roses et tout et tout. Non franchement, nourriture saine et beauté sont liées.
J'ai une règle : ne jamais se priver. J'ai décidé que je ne mangerai que des trucs bons, sains, faits la plupart du temps maison, avec des ingrédients de qualité, mais je ne me prive jamais sur la quantité. Quand tu as la qualité, tu peux y aller sur la quantité. Manger deux parts de fondant au chocolat maison ne me fais pas peur et dans ma tête ça ne fait pas grossir. Mais manger deux biscuits industriels, non, c'est plus possible.
C'est venu avec le temps (disons 1 an), c'est un long processus de déshabituation (est ce que ce mot existe?).
J'essaye de faire tout moi même et comme j'adore cuisiner, c'est pas très dur pour moi. Ca prend plus de temps mais je compte ça dans mes loisirs. C'est une pause dans ton travail, tu prends une demi heure pour te préparer un risotto et tu te changes les idées. Inviter des amis à cuisiner, c'est le pied aussi. Parce que la cuisine est affaire de partage.
Bref maintenant dans la pratique : le week end, je fais des cookies qui vont se conserver quelques jours, donc c'est mon 4h le reste de la semaine. Le dimanche soir je fais de la soupe, en grande quantité, et ça te fait la semaine (repas du soir). Sinon je fais des tartes salées et autres quiches, pour emporter le midi.
Et tous les matins, pour bien démarrer la journée : un bol de müsli. Au début je croyais que ça prendrait trop de temps, mais c'est tellement bon. C'est ce qui m'aide à me lever le matin "chouette je vais manger du müsli". La recette :
t'achètes un müsli nature, de base, juste les flocons ou pépites. Tu rajoutes des noix (de pécan, du Brésil ...). Puis un fruit (banane, pomme, kiwi). Puis du yaourt nature ou fromage blanc. Puis du sirop d'érable. Je rajoute aussi souvent des cranberries.
Voilà :) Après t'es calée jusqu'à la tarte du midi ^^

J'espère que ça pourra t'inspirer.

Léa

Marie a dit…

Je voulais remercier tout le monde pour vos précieux conseils. Je suis ravie et de voir que certaines se galèrent et que d'autres s'en sont sortie avec de la facilité, ça me met du baume au coeur. Vous m'encouragez et je voulais vous en remercier.

Je ne vais pas vous répondre individuellement, mais simplement vous dire que je vais essayer la La méthode France Guillain et vous en parlerai dés que j'en saurai plus.

mygeorgem.com a dit…

Hello Marie,

Moi aussi j'ai dû réorganiser mon alimentation, je faisais n'importe quoi.. je suis allée voir un médecin-nutritionniste et elle m'a "réappris" quelques principes de base. Ça fait 1 mois que je me nourris donc mieux, et vraiment c'est trop agréable, je suis plus en forme, j'ai plus de contrôle sur moi-même, j'ai pas vraiment l'impression de me restreindre (en tout cas pas en quantité donc pas de problème de fringale), tout va mieux quoi..! Et quel kiffe de pouvoir s'habiller sans réfléchir aux zones à camoufler..!;)
Si tu veux lire mon post à ce sujet: http://mygeorgem.com/2012/01/23/manger-mieux-part-2/
Bises!!

Sabine a dit…

Second commentaire après celui sur la musique et mon conseil d'Yves Simon. Pour manger correctement ça vient d'abord de l'éducation que l'on a reçu. Ma mère était diététique mais pas bio, du coup j'ai été élevé aux yaourts 0% et au gerblé... Aujourd'hui, tu ne me feras pas bouffer un yaourt la Laitière... Elle n'achetait jamais de plats déjà préparés mais cuisinait toujours la même chose du genre omelette le mercredi soir, steaks frites une fois par semaine le samedi midi etc... ennui... Aujourd'hui à 31 ans, sans enfant, en couple depuis un certain nombre d'années, je reproduis certains trucs, j'adore faire la cuisine. Mais, depuis 2 ou 3 ans, il y a deux choses, deux documentaires qui m'ont faits basculer vers le côté bio...ce sont les deux docs de Marie Monique Robin : le monde selon monsanto et notre poison quotidien.
http://robin.blog.arte.tv/category/notre-poison-quotidien/ . Est-ce que tu les as vu ? Ça a eu beaucoup d'effets sur ma consommation, les courses etc... Je n'achète plus n'importe quoi, je réfléchis et je mange mieux. Par contre j'ai pas réussi encore à stopper la clope... ni l'alcool. On peut pas tout avoir. ;-).
NB: je suis quand même abonné à Elle à table, faut pas déconner.

Audrey a dit…

Hello, moi j'ai eu la chance d'avoir une maman à cheval sur le "bien manger", et je crois que j'ai de très bonnes habitudes alimentaires depuis toujours sans me poser trop de questions (moui, mes chevilles vont bien...).
Mais étant d'origine asiatique, je ne peux que te conseiller le riz, que je mange quasi quotidiennement, pour tous ses bienfaits: c'est délicieux, pas cher (sacs de 25 kilos dans les épiceries asiat à 20-30 euros je crois), ça se cuisine de 1000 manières différentes, ca bourre bien le bide, c'est bon pour le transit, et c'est une céréale!

Moi, mon problème, c'était l'eau. Je n'avais jamais soif, du coup je ne buvais jamais. Jusqu'à un séjour prolongé en Asie où je me suis rendue compte que j'allais crever (de déshydratation ou infection urinaire au choix) si je ne buvais pas plusieurs litres par jour. Et je me suis rendue compte d'un truc: plus on a l'habitude de boire, plus on ressent souvent la sensation de soif. Donc là, petit conseil: commence la journée avec un grand verre d'eau, balade toi toujours avec une petite bouteille d'eau sur toi, et re-remplis là dès qu'elle est vide! Tu verras, à la fin de la journée t'auras descendu au moins 1 litre hors repas!
bises

Frédérique a dit…

alors là !!! j'étais comme toi, il y a encore 6 mois
et l'été dernier à l'annonce du décès du neurologue David Servan Schreiber, j'ai eu la bonne idée de lire son bouquin Anticancer ( pas engageant comme titre c'est clair)
ses explications sont limpides et pleines de bon sens
dès septembre j'ai mis en oeuvre tous ses principes diététiques - genre à la lettre et ai fondu de quelques kilos superflus
je me suis mise au bio mais en sachant quoi regarder sur l'étiquette
et si je peux me permettre quelques conseils supplémentaires, les grandes lignes de la méthode Montignac sont à retenir !
tjs un plaisir de lire tes posts
Frédérique

Maumo a dit…

Cou(s)cou(s)

8)
Un super article plein de réflexions légitimes j'aime! Ca me rappelle moi à mes débuts.
Certes ceux ci étaient motivés par l'envie de sortir de l'alimentation "mainstream"...accompagné de bouquins tels que Santé, mensonges et propagande ( http://www.i-dietetique.com/?action=livres&id=2229 )qui me fera petit à petit repenser mon alimentations ,puis celui qui finira par m'achever :S Anti-cancer (qui a déjà été cité plus haut et puis qui bénéficie d'une grande popularité). Tous ces infos m'ont énormément apporté, bien qu’acquise à leur cause depuis longtemps.

Bref une grande partie de mon "changement" a été initié ainsi, par la prise de conscience viscérale et intellectuelle, que mon corps devait sasainir, bien loin de la (mal)bouffe industrielle, bien que ma mère a toujours été écolo ( ce qui aide ouiii).
De plus, à cette période je soufrai d’embonpoint, que j'assumai pas trop mal, mais c'est évident que ce point là a été une vraie deuxième motivation!
Voilà, n'étant pas fumeuse je n'ai pas de conseil à te donner, à part peut être de consulter, en plus de médecins spécialisés un naturopathe et/ou un magnétiseur/énergiseur, ( j'en connais un très bien, qui en plus de posséder une très grande maîtrise est particulièrement agréable :) ).

Si tu veux pour synthétiser un peu mon discours, il y a le Bio Contact de février qui se trouve être très complet sur les régimes détox, etc et sur l'explications en général de l'alimentation contrôlée, saine et gourmande :), disponible gratuitement dans tous ( je suis sure hihi) les magasins bio!

Voila j'espère que ces infos voulues non exhaustives résonneront dans ta quête d'une meilleure hygiène de vie :)!

Ps: mon pantalon s'écrit désormais en 36/38 :D

Bon courage et n'hésite pas à me relancer si tu as des questions

Le-momozore a dit…

Chère Marie,

J'adore te lire mais je suis peu active dans les commentaires (genre la lectrice attentiste de base), mais ce sujet, la nourriture me concerne de tellement près que je ne peux pas me clouer le bec.

J'ai toujours eu des problèmes de poids et pour réguler ma gourmandise féroce. Je les ai toujours ces problèmes d'ailleurs, mais si je dois retenir une chose de mes nombreuses tentatives pour me réguler, c'est le rapport quantité/calorie. Je crois que ça s'appelle l'indice glycémique des aliments. Et ça représente pour moi le nerf de la guerre.
En bref, il est 16h30, t'as la dalle. Pour te caler, tu veux de la quantité. Ainsi, pour le même rapport calorique, tu seras beaucoup plus rassasiée avec une pomme plutôt qu'une cuillerée de Nutella. Or la pomme tu n'auras pas l'idée d'en manger deux (quoi que ton corps n'y verrai pas d'inconvénients, par contre le nutella...) Ce qui compte c'est la place que ça prends dans ton estomac.
En bref, tout est une question de quantité. Comme tu l'écris, tu peux garder la même alimentation, il faut juste la calibrer sur haricots verts +++, haribos --

Je ne sais pas si j'ai été claire, ou si ce discours aura été d'une quelconque utilité, mais je te souhaite une très bonne continuation, je suis très sensibles aux réflexions que tu entreprends, toujours de façon intelligente.