Pages

11.1.12

FAIRE GAFFE AU CONFORT

FP_IMAGE_6777415/FP_SET_6775751


(Vous devez vous dire que Nicole est tellement, tellement 2009. C'est vrai, mais j'aime bien cette fille que je ne connais pas. Et puis la voir sortir de sa salle de sport me permet d'analyser et de comparer avec franchise son look post-sport au mien -__- Voilà voilà)


Aujourd'hui soldes.
3 destinations en ce qui me concerne. H&M, Zara mais vite fait et Sephora. Soldes disco-punk, donc.

Chez H&M j'arrive dans les rayons L.O.G.G. Mais si L.O.G.G les fringue sobres, un peu farmer (à l'américaine) et souvent chinées de la marque.
J'aime bien les rayons L.O.G.G.. Certes c'est un peu chiant, mais je trouve ça efficace. Depuis 2006 c'est sensiblement les mêmes fringues mais qu'est-ce qu'on s'en fout vu que c'est chiné.

Bref, devant un rayon je tombe en arrêt sur du chiné gris de toute beauté fatale, je prends en main, je tâte, la qualité n'est pas terrible, mais Dieu que cette polaire est douce (phrase à haute teneur glamour, je le sais bien). Très bien soldée cette petite veste polaire, elle serait parfaite pour les joggings (l'activité physique pas le pantalon mou).

Je réfléchis deux secondes et je pense UGG tout de suite. Je regarde mes pieds.
Je remonte plusieurs années en arrière, une époque où je ne connaissais pas les UGG, une époque où je changeais de chaussures en fonction de ce que je portais, une époque où je pouvais porter autre chose que ces bottes ultra confortables. Ces bottes, je les enlève très (trop) difficilement.

Je re-regarde la polaire. Plus lucide, je la repose, non, décemment, je ne dois surtout pas chercher la merde. Je ne dois pas aller trop loin.
J'ai repensé à ce sketch de Florence Foresti.
Le sketch où elle nous dit qu'il faut se méfier de cette phrase  derrière laquelle on peut trop vite se cacher, j'ai nommé, "Ouais je sais, c'est pas beau mais c'est pratique" (qu'on peut remplacer par "confortable" dans le cas présent).
Moi en tous cas je dois me méfier.
C'est vrai, vite fait bien fait, un jour je vais baisser ma garde et je vais me retrouver avec une polaire et tellement je serai bien dedans, je la mettrai de plus en plus. Je connais mon penchant pour la chose.

J'ai reposé la veste polaire.

Avec les UGG ça faisait trop.

Love à demain. 

16 commentaires

Hawai a dit…

Tu as raison ! L'année dernière j'ai acheté une veste polaire (sweat), j'ai littéralement passer l'année dedans, en veste en automne, sous le manteau l'hiver, les nuits d'été... J'avais froid sans je pouvais plus m'en passer.

Et finalement je l'ai pas mise une seule fois depuis septembre, parce que il fallait que j'arrête ! J'avais perdu toute classe, et ça m'a vraiment fait du bien, à l'égo, à la confiance en soi de redevenir plus habillé.

On va dire que je suis passé par les vêtements pour prendre confiance cette année ! Et la polaire aussi chaude et mignonne soit elle ne permettait absolument pas cela !
Surtout qu'une chose en engendre une autre, avec un sweat polaire on va pas forcément sortir les escarpins, donc ça devient assez abandonné cette histoire ! Mais il faut effectivement lutter un peu pour ne pas porter que des choses plus-confortable-tu-meurs !

Je sens que tes réflexions 2012 vont être assez géniales à suivre encore une fois, car comme beaucoup de gens te le disent à chaque post : c'est fou ce que tu retranscrits ce que tous le monde vis ! :)

Fanny a dit…

Haha! La sagesse!

minhoi a dit…

la phrase de Foresti c'est la référence du moment de mon mec pour m’empêcher d'acheter des merdes :-D

Isabelle a dit…

Je ne connais toujours pas la notion de vêtements confortables, j'en ai (genre mon pyjamas, que je porte jour et nuit donc), mais c'est jamais mon critère d'achat. Je me rappelle ma mère qui inspectait les étiquettes de mes nouveaux achats en grognant qu'il n'y a 'que du synthétique là dedans, tu vas pas avoir chaud' et la syncope quand j'ai ramené mes premiers talons de douze! Et moi qui lui répondais que le jour où je m'habillerai confortablement ce sera un jour triste pour l'humanité (adolescente poweeeer)! Du coup ça ne m’ait toujours pas arrivé, autrement je n'aurai surement pas acheté aujourd'hui ce pantalon taille haute qui refusera surement que je m'assoie, mais je suis sure qu'au fin fond de moi j'espère qu'un jour je céderai aux fringues en polaire et à la UGG!

severi27 a dit…

Sans en être encore arrivé jusqu'à la UGG, je marche à plat depuis toujours. Je n'ai pas une seule paire de talons, je déteste ça, qui plus est sur des petits pieds (36). J'ai 2 paires de bottes pour l'hiver qui se rapprochent de tes UGG dans la notion de confort ;-)
Je suis d'accord "polaire + UGG" :-/
De toutes façons, la polaire est rarement esthétique, même sans UGG, je n'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs, elle est constamment reléguée aux rayons sports alors que bien coupée, elle aurait du potentiel mais que c'est moche en l'état (j'en ai 1 que je portais beaucoup pour faire de la randonnée). Concernant Nicole R, elle a un vrai style quelle que soir l'occasion, c'est très agréable à regarder, simple mais efficace !

clochette a dit…

Coucou Marie! Pour mes ugg mérinos, je sais pas quel site internet y correspond, vu que l'adjectif "merino" est repris par presque toutes les marques de ugg en vrai mouton :/
Bref, je suis en bon chemin pour le "tout-confort", ma prochaine pièce convoitée est une mini robe-pull en cachemire très moulante dans une jolie couleur (genre framboise) pour mettre avec les Ugg et de jolis leggings bien choisis. JEAN part si on déteste l'apparence des UGG (mon mec doit être le seul au monde à bien m'aimer avec!), je trouve que c'est une bonne manière d'être super confortable en restant féminine!
C'est la fille qui a passé 10 ans sur des talons de 10cm qui parle mdr!
À part ça, ce complexe d'apparence, ça doit être lié à un mal-être, perso je suis du genre plutôt "trop impecc", jamais décoiffée, le look un peu trop romantique/cucul, c'est ce que j'aime, pendant des années j'ai refoulé ce penchant pour les fringues "cherry blossomesques", maintenant j'assume! Je me sens toujours aussi tarte en sortant, mais voilà c'est moi j'y peux rien ;) les éléments "rock", "hip-hop" etc., c'est pas pour moi!
Et si trouver son look, c'était avant-tout assumer ce qu'on est plutôt que d'essayer de ressembler à une autre?

Dididoumdida a dit…

Je me suis acheté des UGG (enfin... des EMU) l'an dernier. Depuis le mois de septembre, je ne porte quasiment QUE CA!! Avec une tunique, des leggings et un gros gilet tout doux... Les UGG, c'est comme un pansement anti-froid, un petit nid douillet que j'emmène avec moi toute la journée. Le sommet du glamour non? Aujorud'hui j'ai fait un effort, je les ai laissée à la maison, j'ai mis une petite jupe, un pull près du corps, des bottes en cuir beige. Ca fait du bien, aussi!!!!

Inès a dit…

C'est vraiment marrant, parce que je pensais justement à ca aujourd'hui, en pleine méditation "soldes". j'ai deux paires de uggs et je ne porte QUE ça d'octobre à avril. Heureusement, mon mec les aime bien, et surtout il m'envie!
Je suis super frileuse, et je porte la plupart du temps une doudoune, mais je trouve que du coup ça fait trop, et qu'à 27 ans il était temps de ne plus avoir un look d'ado!
Je me suis donc mis en tête de m'acheter un autre manteau (=un caban marine repéré chez Petit Bateau), et d'empiler les heat-tech.
En gros, nos uggs régissent le reste de nos looks :)

Je ne trouve ce genre de posts que chez toi, et ça me rappelle pourquoi tu restes la seule bloggeuse que je suis depuis le tout début! (ok j'arrête de te cirer les uggs)

fouh a dit…

Salut Marie,

Je ne me suis pas encore faite " UGGified" et mon truc de fille de grand chemin pour me sentir confort c'est ce que j'appelle "la lasagne":
longue robe (surtout pas serrée à la taille) et une superposition de couche en tous genre ( tee shirt, pull, collants, guêtres..) et une paire de rangers bien faite bien souple ou des motardes décaties.
Et ma phrase anti-conso excessive quand je me retrouve les bras chargés ou le panier en ligne dodu c'est de reprendre un à un chaque article et de me dire " je n'en ai pas besoin " et ça marche à 90 % surtout en ce moment : je n'ai craqué que pour une robe vintage année 70 à 20 euros! parce qu'elle m'était vitale au teint celle là ;-))))

bises

Marie a dit…

Hawai: Ah je le savais, merci de partager ton expérience, je sentais bien le traquenard!
Merci, bise.

Fanny: :)

Minhoi: :D

Isabelle: Sache que tu m'impressionnes, j'adorerais savoir me détacher parfois du confort!

severi27: La polaire est rarement esthétique, on est bien d'accord, c'est pour ça que je me suis vite ravisée...
J'adore Nicole R

Clochette: En fait toi ton parcours pour aller vers "ton vrai toi", c'est la coolisation de tes tenues? C'est cool je trouve!

Dididoumdida: On bascule toutes vers l'extrême de la chose. Saletés de pompes ;-)))

Inès: Je pense exactement comme toi!
Je ne veux plus que mes UGG régissent mes looks.
Et merci pour tes gentillesses. Bisous.

Fouh: :) Bien sûr que quand on réfléchis la plupart du temps on en a pas besoin, c'est tellement bon de sentir ça en soi :)
Bisous.

Maïté a dit…

Je me suis achetée un polaire hier. Celle de décathlon, en bleu nuit. Je la voulais depuis au moins deux hivers.. et depuis je me disais "non, la polaire c'est l'ultime confort donc l'ultime non-classe". Et puis hier je me suis dit "nique la classe vive le chaud"!

Anonyme a dit…

tu m as fait mourir de rire ! c est cool parce qu auj ca va pas super bien...
Alors j ai ressorti aussi mon combo douillet (apres 2j en tenue d apparat pour des reunion :-()
gros pull noir, slim noir et sneackers imitation isabel marrant faites chez les chinois (bluffantes), c est simple, des que je sors du taff, je ne les quitte plus !

Anonyme Amande

Lalou a dit…

Haha ce post tombe à pic ... ce matin, j'ai décidé de mettre mon nouveau sweat (avec coudière en cuir steplait!) - jeans ... et je voulais enfiler mes Uggs Bailey button (TROOP CHOU!!) ... puis je me suis dit, non, si je commence, je vais finir par venir en pyj' au boulot-ca-va-pas ... du coup, j'ai enfilé ma paire de boots ... ms là, pr ce soir entre amis, ce sera UGG!!! ;)

VIVE LES UGGS!!!!

Lou a dit…

Moi j'aurais cédé à la tentation ... Je le sais. Et puis, j'aurais trouvé des excuses, je me serais dit, que je pourrais l'accessoiriser et qu'il ne paraisse jamais le même ... Mais en vrai, ça restera le même polaire qui n'est absolument pas glam mais qu'on aimerait pouvoir porter comme une seconde peau.

Anonyme a dit…

Il y a assez de choix dans les fringues pour s'habiller confortable et être très féminine sans ressembler à un sac (avec une polaire) et sans sortir l'artillerie lourde des talons de 12 cm, la mini robe ou le maquillage... En effet, on a beaucoup tendance à confondre féminité et accessoire de mode. Certes, ils accentuent la féminité (et peut-être parfois la sexualité en nous). Mais au final, si on est bien dans son corps et avec son image, la féminité se ressent naturellement sans trop d'artifice sans être obligée de se la jouer femme fatale.

Anonyme a dit…

Marie, je porte des polaire tout l'hiver sous le manteau..noir ou gris chiné..ok c'est non pas moche mais bon un peu has -been mais c'est CHAUD et CONFORTABLE. c'est pour ces 2 raisons que je les porte et aussi je portes 2 ride ssur le visage .. c'est réconfortant aussi de vieillie..je viens de lire l'article plus récent....