Pages

19.7.11

EST-IL IMPORTANT D'ÊTRE BEAU?

Herring & Herring, D Mode
(Photo tirée de D Magazine)


"Dans les jeunes femmes la beauté supplée à l'esprit. Dans les vieilles, l'esprit supplé à la beauté."

Montesquieu

C'est vrai ça, c'est important d'être beau? Ou plutôt, dans le cas qui nous intéresse, d'être belle?

Réfléchissez. Réfléchissez vraiment, à ce que vous avez déjà vécu, à ce que vous avez entendu, à ce que vos complexes vous dictent, à vos ressentis... Réfléchissez, quelle est la plus grande "qualité" qu'une femme, qu'une fille, semble devoir avoir , là, maintenant, en 2011, en France ou plus généralement, en Occident?

Quelle est la qualité dite, ou perçue comme étant supérieure à toutes les autres, pire qui est perçue comme un don, et dont découle tout un tas de vertus morales, qui n'ont, pourtant, a priori, aucun rapport direct?

La beauté. La beauté c'est un peu ce qui donne accès au reste, non?

Il y aussi la jeunesse bien qu'elle soit, généralement, une partie de la dite beauté. À de très rares exceptions près, la beauté est jeune, c'est pratiquement un pléonasme que de le préciser?

Mais est-ce que c'est vraiment important d'être beau, belle?

J'aimerais ne vous parler que de la beauté dite "féminine", de ce qu'elle veut dire et de ce qu'elle implique.


Il y a quelques temps, vous en avez sûrement entendu parlé, il y a eu une sorte de "scandale", chez la marque Petit Bateau. La marque de vêtements pour enfants a créé deux bodies, l'un pour les petits garçons et l'autres pour les petites filles (Vous pouvez les voir ici ).

Sur le body de la petite fille, voilà quelles sont les qualités "requises" selon la marque Petit Bateau pour être une "bonne petite fille": Jolie / Têtue / Rigolote / Douce / Gourmande / Coquette / Amoureuse / Mignonne / Elégante / Belle . 


Quant aux petits garçons, les voilà leurs qualités: Courageux / Fort / Fier / Robuste / Vaillant / Rusé / Habile / Déterminé / Espiègle / Cool


 En allant sur la page Facebook de la marque Petit Bateau, après avoir pris connaissance de ce mini scandale, j'ai été très étonnée de voir un paquet de femmes, souvent mères, qui ne percevaient pas vraiment le problème avec ces deux bodies. Pire elles semblaient dire que décidément, les gens cherchaient la merde et que non, vraiment, même en cherchant, elles ne voyaient absolument pas le problème.

Regardons ne serait-ce que brièvement les qualités requises pour chaque sexe selon la marque Petit bateau.

"Têtu" c'est une qualité? Enfin genre une qualité comme fort? Ou comme déterminé?

"Gourmande", c'est une qualité? Merde, faudrait le dire aux chrétiens, la gourmandise est un péché capital.

"Jolie", "Mignonne", "Belle" ils ne trouvaient tellement rien chez Petit bateau qu'ils ont dû piocher dans le dictionnaire des synonymes?

"Rigolote"? Pourquoi ne pas y aller franchement avec "drôle", rigolote, ça veut juste dire un peu drôle, non?

"Amoureuse", non mais ils sont sérieux? Genre c'est une qualité? Non parce que dire "amoureuse" c'est sous-entendre en couple, aimante, en tous cas, à deux.

"Douce", arrêtez n'en jetez plus!

5 adjectifs pour qualifier la parfaite petite fille ont un rapport direct avec son apparence: Belle, jolie, élégante, mignonne et coquette.

À la rigueur "cool", pourrait avoir à voir avec le physique, mais si vous regardez vraiment les qualités dites masculines, on pourrait presque y voir toutes les vertus cardinales.

C'est pas comme si Petit Bateau prenait tout ça vraiment au sérieux?

Et les femmes, mères sur la page Facebook de Petit Bateau, trouvent qu'il y a quand même d'autres combats à mener? Ces femmes me font un peu peur. L'une d'entre elles a même écrit "nous vivons dans un monde où règne le politiquement correct" ou "c'est dingue de se prendre la tête pour si peu" ou "les personnes qui trouvent ces bodies sexistes ne doivent pas être très instruites"...

Alors a priori, Petit Bateau n'étant qu'un petit exemple, relativement représentatif d'une pensée dominante, oui, au vu de ce que l'on entend ou voit ou pense, être beau, bien fait de sa personne est une vraie qualité pour les filles et pour les femmes. Et on peut laisser, sans colère,  les qualités de gladiateur et de malice aux hommes.

Le plus étonnant c'est que mon cerveau analyse les choses avec plus de rationalité que mon coeur. Quand je lis toutes ces conneries sur la joliesse et la douceur féminine, je vous jure, j'ai envie de dégueuler.

Et puis étant, fondamentalement un produit, névrosé, typique de mon époque, j'ai un mal fou à me libérer de  mes pensées centrées sur le physique, l'apparence, le corps, le complexe. Je m'en veux. J'm'en veux de ne pas être plus costaud que ça.

Je me répète que "l'Homme est la mesure de toute chose", que je me dois d'être la mesure de ce que j'imagine comme idéal. De ce que j'aimerais, de ce que je rêve.

Être beau ça ne doit pas être très important, ça n'a rien à voir avec l'essentiel dans le fond. Mais il ne suffit pas de se le répéter, ça ne marche pas l'auto-conviction, ce qui importe,  c'est de se remplir, de stratifier l'identité, de se rendre plus dense... De devenir habité.

Ce post n'est pas complet, il n'est pas arrivé là où je l'imaginais, comme quoi, mon cerveau aime bien faire en roue libre.



Je voulais finir avec ces quelques phrases de King Kong Théorie, l'essai de Virginie Despentes sur le féminisme que je vous conseille très très fort et, qui permettent d'envisage un "plus loin" et un "plus rempli"(sic):

" Je m'en fous du pénis. Je m'en fous de la barbe et de la testostérone, j'ai tout ce qu'il me faut en agressivité et en courage. Mais bien sûr que je veux tout, comme un homme, dans un monde d'hommes, je veux défier la loi. Frontalement. Pas de biais, pas en m'excusant. Je veux obtenir plus que ce qui m'était promis au départ. Je ne veux pas qu'on me fasse taire. Je ne veux pas qu'on m'explique ce que je peux faire. Je ne veux pas qu'on m'ouvre les chairs pour me faire gonfler la poitrine. Je ne veux pas avoir un corps de fillette longiligne alors que j'approche de la quarantaine. Je ne veux pas fuir le conflit pour ne pas dévoiler ma force et risquer de perdre ma féminité."


Bonne journée. 

64 commentaires

Fashionstyle a dit…

Superbe post !!

Charlotte a dit…

Encore une fois tu arrives à exprimer de manière claire et précise ce que je pense !

Lorsque Petit bateau a sorti ces bodys, je ne sais pas ce qui m'a le plus choqué, les bodys en eux-mêmes ou la majorité des réactions (féminines pour la plupart) qui trouvaient ça tout à fait normal.

Et quand j'entends l'argument "y'a d'autres combats plus importants", j'ai envie de frapper ! Bien sur qu'il y'a des choses plus graves que ces bodys, mais ça n'empêche pas d'en parler et de noter le sexisme affligeant qu'ils véhiculent !

Miss Nahn a dit…

Ah Marie tes billets m'enthousiasment!
En lisant ton interrogation sur ce qui comptait vraiment, ce qui était vraiment essentiel, je me disait l'intelligence et l'autonomie (j'ai corrigé mon habituel "indépendance").

Mais tu as raison, dans notre société, si l'on ne trouve pas le corps qui abrite cette intelligence beau, on va s'en ficher ou presque de l'intelligence.
Alors que nous sommes capables de trouver passionnante une femme dont la seule qualité reconnue est sa beauté.
Et c'est tellement bête et superficiel comme mode de fonctionnement, que ça me donne envie de hurler.

Merci pour ce billet plein d'intelligence!

Charlotte a dit…

Et tu me donnes envie de lire King Kong théorie !

frieda l'écuyère a dit…

La plupart du temps, la plupart des gens pensent qu'il y a des combats plus importants à mener que celui de la place/image des femmes. Femmes comprises. La belle excuse pour que rien n'avance. Je devrais e mettre à Despentes, moi aussi.

Marie a dit…

Fashionstyle: Merci beaucoup.

Charlotte: C'est fou cette docilité féminine, cette sensation que tout est normal... Oui je suis d'accord il y a d'autres combats à mener mais ça ne nous dispense pas d'être vigilante et révoltée.

Lis King Ko,g Théorie, c'est extraordinaire, j'l'ai lu 5 fois je crois.

Miss Nahn: Oui ce corps qui fascine cet esprit relégué nettement plus loin... Genre Kate Moss? Qu'est ce que cette fille a à dire? on ne sait pas. On ne connaît même pas sa voix ;-)
Merci!

Marie a dit…

Frieda l'écuyère: Exactement. Oh oui mets toi à Despentes :)

Carlotta Stermaria a dit…

Je me souviens d'avoir lu l'essai d'un sociologue sur l'importance du physique, il y a longtemps. Il y démontrait que cette question presque taboue (puisque futile, n'est-ce pas?) avait en fait, dès l'enfance, un impact vraiment important sur le parcours des individus, et qu'elle pèse d'autant plus cruellement sur les femmes. C'était il y a plusieurs années, mais certaines des conclusions me font encore froid dans le dos.

Alors oui, c'est peut-être une réaction de super-sensible selon certains, mais je les ai trouvés violents, moi, ces bodies pour bébés. Et je m'en veux presque de vouloir être jolie, élégante, etc; parce que ces qualités, y aspirerais-je autant si je me sentais vaillante, espiègle et rusée?

alexandra a dit…

Merci pour ce billet (et pour tout le blog acessoirement ;-)

L'ennui avec la beauté (et tous les diktats du même genre) c'est qu'on sait bien qu'on est incapable de s'en défendre, alors même qu'on les désapprouve. C'est un dilemne extrêmement pénible, je trouve.

Et sinon, KKT for ever, bien sûr, pour la pulvérisation du concept de féminité. Et pour plein d'autres choses aussi.

alexandra a dit…

OMG j'ai fait des fautes dans mon commentaire, je vais de ce pas me petit-suicider avec une clé à molette.

Almost Pretty a dit…

Lorsque j'ai vu ces bodys la première fois, j'avoue ne pas y avoir prêté une grande attention...sans doute car j'ai un petit garçon et que lorsque j'ai vu les qualités inscrites je les ai trouvée réductrices...oui car je n'y ai pas retrouver mon fils, certes il est fier, habile, cool, déterminé mais il est aussi mignon, très gourmand, doux, rigolo, amoureux et surtout il est beau. Ce que véhicule le message de petit bateau (sans doute involontairement) est à l'image de ce qu'est la société actuelle, il n'y a qu'à comparer les rayons jouets pour garçons et ceux pour filles, ou les couleurs que l'on nous propose simplement. J'ai lu un article où une femme refusait de dire le sexe de son enfant, elle faisait tomber les barrières en laissant de coté les apriori et les mœurs permettant ainsi à son enfant de choisir par lui-même ses goûts, c'est un peu extrême mais c'est une première idée pour arrêter de s'enfermer dans un genre avec tout ce qu'il contient de réducteur.

Anonyme a dit…

pas grand chose a dire de plus que les autres sur le sujet, si ce n est que je n ai jamais achete ce genre de fringues a message a ma petite fille.
Elle qui a un physique different des autres enfants de son age, qui ne l empeche pas de se sentir la plus belle des princesse ni de se deguiser en lion ou en chevalier et d y croire a fond...

Laissons un peu les enfants tranquilles avec le marketing et les preceptes d un autre age, ils seront bien assez tot touches par ces fleaux intellectuels...

Anonyme Amande

toc-toc a dit…

Coucou Marie !

Je sors de mon (presque) insurmontable silence virtuel pour partager un lien que voici : http://www.achilleseffect.com/2011/03/word-cloud-how-toy-ad-vocabulary-reinforces-gender-stereotypes/# que j'avais trouvé dans le temps sur le blog de miss 400 culs. évidemment je n'ai pas tout lu, c'est en anglais bouh, mais le ""nuage de tags"" est très explicite. Je trouve, mais ce ressenti n'est ptete que le fruit de mon intérêt récent pour les ""sexismes ordinaires"" et le ""féminisme"",
je trouve et je souhaite vraiment qu'on parle plus de ces choses là. Histoire de "prendre conscience".
Merci pour cet article.
Et pour ton blog tiens tant qu'on y est.

Anonyme a dit…

merci Marie pour ce post!

Pandamonium a dit…

Joli post Marie. J'aime beaucoup despentes je crois que j'ai lu tous ces bouquins sauf celui ci, j'attendais qu'il sorte en poche, il est dans mon panier fnac depuis dimanche ;)
En ce qui concerne les bodys je les ai tout de suite trouvés moches et pareil que toi, j'avais été voir sur la page FB et de voir toutes ces mères que ça ne choquaient pas, bah j'ai trouvé ça effrayant.
Pourquoi vouloir enfermé des bébés dans une case merde... On est déjà tellement vite catalogués de nos jours que bon, laissons les gosses tranquille.
Pour en revenir à la beauté, malheureusement on pardonne souvent plus vite aux gens beaux, les looks tout nazes par exemple ça passe bcp mieux sur une belle que sur une moche. (c'est le premier exemple qui m'est venu à l'esprit et je pense à Betty, même si parfois c'est vraiment chelou ce qu'elle porte bah elle est jolie donc ça passe mieu)
Et comme toi, parfois je m'en veux de ne pas réussir à me libérer de ces pensées centrés sur mes complexes et mon apparence.

Je t'ai pas fais une macédoine là? J'ai un peu l'impression de m'être mélangé les pinceaux.

Bisou Bisou

Aizen a dit…

J'ai bien aimé te lire. Car je ne savais pas où ton article allait nous mener: à quelle conclusion? Les publicités je ne les regarde pas ou j'essaie d'en faire abstraction. Pour moi, c'est de la pollution visuelle. Il me semble qu'on peut être belle ou beau à tout âge. La beauté est un atout, pas vraiment une qualité. On peut être beau, sans avoir une once de charisme ou d'aura spécifique. On peut être agréable à regarder et pourtant très insipide à écouter. Et puis bon, au Japon, il y a aussi cette conception qu'est le Wabi-sabi: "contemplation d'une beauté à travers le temps et l'imperfection."
On ne demande à personne d'être parfait.Il est ennuyeux de voir quelque chose de trop lisse. Je crois qu'accepter, assumer d'être soi-même est plus important. Il en résulte une confiance en soi, de la dignité, de la sagesse gagnée par l'affirmation, le courage, l'originalité. Et puis, la beauté de la jeunesse est éphémère: ceux ou celles qui ne misent que là dessus, à mon sens, se retrouvent bien tristement démuni de tout: ne reste face à leur obsession "de ne pas vieillir", qu'aigreur et nostalgie d'un soi "qui était physiquement appréciable". C'est pathétique de n'avoir que cela pour soi, non? Bien à toi.

C. (pas gagné) a dit…

moi ces bodys (bodies ? on écrit comment) me dérangent profondément ! d'abord parce-que je ne suis pas dupe, oui la vie est plus facile quand on est joli, on me l'a encore répété il y a peu... parce-que la beauté véhicule un effet de halo positif, et on attribue plus facilement des qualités à une fille qui présente bien qu'à une fille qui a une sale tronche.
mais merde ça n'est pas une fin en soi !!! (oui j'ai peur d'être un peu vulgaire parce-que ça m'énerve)

non le but d'une petite fille n'est pas d'être jolie et aimante ! Pourquoi c'est pas écrit indépendante, forte, courageuse, humaine, droite, engagée sur ce putains de bodys hein ?!

oui il y a des combats autrement plus importants que ce qui est écrit sur un body, mais là c'est une vision de l'humanité (oui oui rien que ça) qui est en gens et qui se lit sur les vêtements... et faut pas se leurrer, si Petit Bateau écrit ce genre de choses c'est que ça a un échos. La preuve avec ces commentaires sur la page fbk de la marque.

Bref ça me désole, et tant qu'on aura besoin de s'énerver sur le sujet, c'est qu'il y a encore du boulot !

Val de Bruxelles a dit…

Et bien je vais peut-être aller à contre courant mais je dis que oui c'est important d'être belle & beau.
Pas de différence pour un homme ou une femme, parce que tu as l'air de parler plutôt de ça, de la différence entre le rapport à la beauté et l'homme ou la femme. Je trouve que la beauté est une merveille de la vie, la beauté d'un paysage, d'un couché de soleil, d'une main de nourrisson, d'une œuvre d'art, d'une sculpture, de l'architecture d'un bâtiment,d'une phrase admirablement bien écrite, d'un sourire, d'un petit chat, d'une fringue qui tombe bien, d'un visage et oui aussi d'une personne. J'adore regarder les gens beaux, attention je ne parle pas d'une beauté conditionnée par une mode ou un dictat quelconque mais de la beauté de quelqu'un qui respecte son corps, qui en prends soin, le soigne, le lave, l'habille joliment. Et je trouve que c'est aussi une preuve du respect des autres d'essayer de se montrer sous son meilleurs jour. Pas forcément parfaite, pas forcement jeune, pas forcement mince, ni bronzé, non mais en équilibre avec sa personnalité et son corps, sereinement. La beauté c'est important, ça permet de supporter les horreurs!

C. (pas gagné) a dit…

Pourquoi je relis toujours mes com après publications ?? toutes mes excuses, c'est cousu de fautes

Anaelle a dit…

Mon commentaire va surement en choquer plus d'unes mais je vais juste etre honnete. Je commence a a penser a avoir un enfant (plus par l'horloge biologique qu'autre chose soyons clair) ET je refléchissais au fait que plus on fait un enfant tard, plus on est moche quand lui est beau... et plus on l'envierai de sa jeunesse.
Et ca me fait peur, et c'est aussi une des raisons qui me pousserait a en avoir un plus vite que prévu.
Heureusement, j'ai un cerveau (un petit) et je sais bien que ca ne serait pas pour les bonnes raisons j'essaie donc de comprendre le pourquoi de ce mode de raisonnement.
Ma mere m'a bcp fait culpabiliser le fait d'etre jeune alors qu'elle approche les 60, et que son corps, sa beauté ne suivaient plus, du fait que son mari ne la regarde plus et que les homme regardent les fesses des plus jeunes. Et alors que j'aimerais etre une maman aimante et fiere de ma fille (si fille j'ai) j'ai quand meme peur de tout ca.. de toute cette force de la beauté.
Ca nous rend moche en fait.. Juste pour partager les pensées... On vit vraiment dans un monde d'homme!

Marie a dit…

Carlotta Stermaria: Tu te souviens du nom de cet essai? Ca m'intéresserait de le lire.
Tu as raison, les propos de ces bodies sont violents. Et non, c'est vrai, personne ne courrait après un physique idéal si le reste était rempli, en mouvement et valorisé.

Alexandra: Oui c'est vrai. On est coincé finalement. J'adore Despentes, je la trouve brillante.

Almost Pretty: C'est étonnant ce que tu racontes sur cette femme qui refuse de donner le sexe de son enfant, c'est intéressant.

Amande que j'<3: Se déguiser en lion en même temps c'est hyper classe. Tu as raison malheureusement...

toc-toc: Merci pour ce lien, c'est assez effrayant quand même. Je le souhaite aussi :)

Anonyme: :)

Pandamonium: Oui la beauté c'est la valeur suprême, celle qui fait tout passé, c'est affreux quand on regarde bien. Non pas de macédoine à l'horizon, une parole libre plutôt ;-)
Bise.

Aizen: Et bien je t'avouerai que je savais pas que j'irai sur le terrai du genre quand j'ai commencé le post. Un blog c'est vraiment bizarre ;-)
Je suis d'accord avec tout ce que tu dis.

C. (pas gagné): (Il est rigolo ce nom :)) Bien sûr que Petit bateau n'est qu'un écho, rien de plus, mais à lire c'est flippant. Ils ne sont pas pire.

Val de Bruxelles: Ta définition de la beauté est plus globale. Bien sûr qu'elle est une valeur positive, la seule qui vaille en revanche, je ne suis pas sûre. La beauté n'est en soi pas un problème ou un obstacle, en revanche, cette capacité qu'elle a à tout faire pardonner et surtout à devenir suprême, est ça gênant.

Anaelle: Ta conclusion, "ça nous rend moche en fait", met le doigt sur le truc. La voir s'échapper (la jeunesse ou la beauté qu'importe) est vécu de manière douloureuse. Surtout pour les femmes. Pas parce qu'elles vieillissent moins bien (sur quels critères hormis sociaux pourront évaluer cela?), non parce que l'éducation qu'elles ont reçue les amène à cette triste conclusion, sans la beauté de la jeunesse, elles ne sont plus rien. C'est une terrible menace, qui fait que chaque femme envisage sa congénère (voire sa propre fille) sous le prisme habituel mais malsain de la rivalité. Nous ne sommes pas les uniques responsables de ce type d'instinct, envisagées comme des séductrices de la gent masculine, si la séduction s'en va, nous imaginons que nous ne sommes plus rien, juste vieilles.

Folie Privée a dit…

Conditionnement merdique vieux comme les jouets débiles offerts aux petits, filles ou garçons.
Si on n'impose pas les même obligations, on impose un genre de même pression "d'être" ci, ça, sinon t'es rien, t'as loupé.

Belles, mères mais putes, rigolotes mais pas vulgaires et lolilole pour les filles et forts mais pas agressifs, ambitieux winneurs friqués mais pas égocentrés ni amoureux de leur taf pour les mecs.
Entre autres...

King Kong Théorie: Lue dix fois. Love.

Je te rejoins, même si moins ciblé, là :
http://when-you-re-strange.blogspot.com/2011/07/humanoide.html

Anonyme a dit…

Salut,
Intéressant ce post; je suis d'accord avec ce que tu dis et l'histoire des bodies m'a atterrée aussi.

Je n'ai pas encore d'enfant, je ne sais pas si j'en aurai, mais ce que je constate autour de moi, c'est une incroyable différence sur la façon d'élever les garçons et les filles. Les petits garçons sont les "fils à maman" (j'exagère peut-etre un peu mais disons que c'est l'idée) et je constate souvent qu'ils sont tout de suite conditionnés, involontairement, pour être les égoistes avec lesquels nous devons nous dépatouiller une fois adultes.
Je grossis peut-etre un peu le trait mais une impression que j'ai, réelle bien que diffuse et difficile à expliquer..

J'ai un peu dévié du sujet sur la beauté... Je pense que homme ou femme, c'est plus facile d'être beau/joli/mignon que disgracieux; cela dit il existe diverses façons d'être beau/belle, et puis je constate tous les jours que tout est tellement subjectif aussi...
C'est un sujet bien trop vaste pour que j'aille plus loin ici dans un petit commentaire! :)

En tout cas, tes posts sont toujours intéressants à lire, continue comme ça, c'est cool !!
bisou

Gnuf. a dit…

OUAIS OUAIS OUAIS!

Et merci. Merci, merci, merci.

Merci pour ce post, merci pour Despentes, et tiens : si l'envie t'en prends et si tu ne connais pas, un blog avec quelques textes qui me donnent autant de puissance que l'a fait Despentes :
http://blog.entrailles.fr/

Miss Purple a dit…

En lisant, je me suis dit "je vais lui conseiller King Kong Théorie si elle l'a pas encore lu".
C'est drôle, j'en parlais justement dans mon dernier billet.
Ce livre est LA bible.

Quant à la beauté... c'est tout un cheminement, un peu comme les fringues, mais je vois pas bien comment on va s'en sortir. Je veux dire en ne partant pas vivre au Mozambique, quoi.

Hélène a dit…

Étrangement, je n'arrive pas à avoir un avis sur la question. La première fois que j'ai lu un article sur cette polémique, je trouvais que c'était encore un scandale de plus mais pas si grave que ça après tout.
Je n'avais pas vraiment lu les adjectifs imprimés sur les vêtements et je n'étais donc pas choquée par l'histoire.

Mais quand je lis ton article, je suis bien obligée de me poser des questions sur ça. Parce que j'ai réagit un peu comme ces femmes qui disent "oui? et alors? ce n'est pas si grave".
Et ça m'a foutu un coup parce que même si je suis une jeune femme et que je devrais être sensible à ce problème d'idées reçues et de machisme ambiant, je n'ai pas réagi, comme si c'était normal de dire que les filles sont simplement jolies et les garçons plus "cérébraux".
C'est là que je me suis rendue compte que j'avais intériorisé ces idées toutes faites. C'est plutôt flippant pour une fille de mon âge et de ma génération...

Bref, en cela, chère "Chic Fille", tes articles me sont plus utiles que les rubriques "psycho" des magazines féminins.
Bise

Clémentine a dit…

J'aime beaucoup ce que tu écris mais je voulais juste revenir sur une chose que tu as dite qui est que généralement "la beauté est jeune". Personnellement je ne suis pas d'accord.. Toutes les jeunes filles peuvent être belles, elles ont toutes plus ou moins une peau parfaite, pas besoin de maquillage, de passer 3h dans la salle de bain bien qu'elles le fassent quand même etc..
Or je trouve que la beauté est la beauté de l'âge. J'admire bien plus une femme accomplie, avec des enfants (ou pas), un mari (ou pas) qu'une fille de mon âge (16 ans) ou un peu plus. Pour moi une femme est belle quand elle revendique ses petites rides apparentes qu'elle porte tête haute avec le sourire. J'ai bien sur, comme exemple qui je trouve est une très belle femme (avis plus que subjectif bien evidemment mais je suis fière d'elle lorsqu'elle vient me chercher au lycée avec ses magnifiques talons que je lui envie et ses belles robes).
Enfin, je suis bien d'accord avec toi dans ce post.
Bisous :)

Sue Banana a dit…

Moi qui ne suis pas du tout féministe, tu me donnes envie de l'être un peu... Bien que ce ne soit pas le propos de départ de ton post.
Et tu me donnes envie de lire Despentes...
Et de m'interroger sur l'importance de la beauté.
Merci Marie!

Anonyme a dit…

et est ce que petit bateau n'aurait pas un vieux complexe d'inferiorité??? parce que soyons honnetes! mise appart sur certaines capacitées physiques ou on ne peux rivaliser contre la testosterone on arrive aussi bien, si ce n'est souvent mieux qu'eux a faire le reste... est ce que ce n'est pas un moyen pr nous faire revenir aux annéex 40? et de laver le cerveau et couper l'herbe sous le pieds a nos petites wariors qui gagnent trop de terrain sur la place que ces messieurs pensaient conquises a jamais?

la fille normale a dit…

grand débat!!! alors la beauté, ben de toute façon, quand A te trouve beau, B te trouve moche... alors à quoi bon?!!! eventuellement, tu es vernie si ton physique colle aux canons de beauté de ton époque! et encore...
Par contre pour le "buzz" petit bateau, en soi chacun des textes ne me pose pas de problème, c'est juste la comparaison des deux, et la question du choix des qualificatifs qui pose question: pourquoi une fille ne devrait-elle pas être avant tout déterminée, courageuse etc??? pu*** on a quand même assez intérêt à l'être à notre époque!!! et je dirais même que se contenter d'être une amoureuse jolie n'est pas très ambitieux... =/ mais est-ce qu'on peut vraiment être tout ça en même temps???????????

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

theBlack-parisian a dit…

tu l as bien dit tu es exactement une fille de ton epoque .....etre a contre courant(je me rend compte que vous etes bcp dans cette situation en lisant tes post...)
Bien sur tout "le monde" veut etre beau(et avoir des enfants beaux de surcroit),mince et riche dire le contraire c est se mentir.
Les grandes enseignes utiliseront toujours pour représenter leur images de parfaite tete "blonde" et choisiront tjrs avec soin les phrases, mots qui vont avec ces images.
oui notre parfaite socièté veut qu une jolie petite fille soit etre douce,elegante,mignonne...la bouche pleine bonbon, alors que le parfait petit garcon lui doit etre fort,courageux,c est sexiste ?surement MAIS notre monde n est il pas dirigé par des vieux hommes "blanc"?
les bodies petits B en realité montre ce que LA majorité dominante veut voir .
J imagine mal petit bateau utiliser l image d'un petit "Rohm" ou un petit "elephatman" les qualifiant de laid,mal-aimé,ecoeurant,sale,moche....ca serai bien plus choquant et "drôle"non?
moi qui suis mère je ne suis absolument pas choqué (meme si je qualifierai mon fils de doux,mignon,amoureux et ma fille de rebelle,forte,espiègle...)et je pense qu'il y a bien plus choquant ici bas.
des bises ;-)!!

Annalisa a dit…

sure d'elle, intelligente, combative, juste, sexy, sincère, un p'ti peu chiante, vitale, cultivé et têtue (car chez moi c'est une qualité)
moi je veux ca comme adjectifs sur mon t-shirt!!!!
très beau le texte de fermeture du post!

Lili_Espiegles a dit…

Moi aussi ça me fait bondir ! Et d'ailleurs ça m'a fait penser au reportage que j'ai vu sur les Velines (Envoyé Spécial) où la beauté s'érige en monument et en carte de visite contre compétences inexistantes...

Elise a dit…

King kong theorie, Livre puissant et éclairant sur un féminisme intelligent et moderne!A lire, relire, re-relire...

Ps/Décidément entre Jenifer, Peter Falk et ce livre j'aime de plus en plus tes références paradoxales.

minhoi a dit…

Alors moi je suis tout a fait d'acc avec theBlack-parisian bon en meme temps je me suis pas trop penché sur la question je répond a peine dix secondes après avoir lu ton poste.

les body je les connaissait pas mes filles mettent plus de body :-D

je suis d'acc avec the black parisian que la société veux qu'une fille ce soit jolie et un garçon fort et malin. Mais pour avoir des filles je trouve également que cette société évolue.

Ma plus grande est la meilleur en sport de sa classe, elle est plus forte que beaucoup de garçons et a part deux trois petit élevés comme de vrai macho (comme papa souvent) ça ne pose pas de soucis en réalité au reste des garçons.

ma plus petite a un carafon pas piqué des vers un vrai dirigeant et en plus elle est la seule fille de sa petite section, mais comme dit la maitresse elle s'en tire haut la main au milieu de cinq petits mâles qui n'ont eux même jamais vraiment fait de différences envers elle.

A coté de ça la sportive et la forte en carafon sont toutes les deux très blondes, très filles, très robes, très "maman je veux du gloss".

pour résumer je les trouve autant mignonnes, jolies (et j'avoue etre ravie qu'elles soient très jolies) que espiègles, déterminées et futées.

personnellement je n'ai jamais souffert de la place de fille dans la société, parce que j'ai pas eu a lutter que ce soit aux yeux de mes parents ou après j'ai un mec qui fait plus le ménage que moi, qui a changé plus de couches...peut être que ça aide je sais pas mais ça n'est pas non plus par hasard que j'ai un mec comme ça.
De part mon métier en plus forcement j'ai conscience que la femme dans la société doit plus se battre contre l'injustice c'est une évidence.

mais voila au niveau personnel ça me "parle" pas j'aime etre jolie et a coté de ça j'aime mon métier et ce qu'intellectuellement j'y élabore, ma vie en société qui me font pas sentir etre inférieur a qui que ce soit.

Et sous certains aspects je plaint aussi les hommes j'ai tendance a penser que j'ai une grande chance d’être une femme et plus je vieilli plus j'ai cette certitude que je préfère ma place a la leur.

Il n’empêche que je suis ok avec la majorité des choses que tu as pu développer, je ne les "ressent" juste pas suffisamment a un niveau perso pour que ça me pose soucis.

bises

marie a dit…

Alors là Marie, c'est mon livre favoris que tu cites ! Tu m'épates à chaque fois.
Sans te connaitre je t'adore !

Concernant la beauté, mon avis est qu'elle n'a pas d'âge, mais malheureusement tout le monde ne la perçoit pas de cette manière.
Tout dépend du regard que l'on a, de notre sensibilité et de notre ouverture d'esprit. Il faut réussir à aller au delà de ce que cette société nous a dicté en matière de beauté (très cloisonnée dans ce cas).

Pour le coup Petit Bateau, une fois de plus je débarque.
Pas au courant, comme d'habitude en fait.
Je ne trouve pas cela normal. "toi tu es une fille, tu seras douce, gentille, aimante, belle, tu feras correctement le ménage et la bouffe. tu seras élevée pour être une bonne épouse et une bonne mère" MON DIEU !!!
C'est comme ces mecs qui adorent les filles 34/36, mais ne veulent surtout pas une fille qui mange de la salade au restau (z'on encore rien compris les pauvres...)
Moi j'ai un fils qui aura bientôt 2 ans. Tu verrais la tronche de certains quand on dit qu'il a un "bébé" (un baigneur quoi)?! Pourquoi on veut mettre les gamins dans des cases comme ça? Sachant qu'ils ne font la différence garçon/fille que vers 4 ans? Pourquoi un garçon ne pourrait-il pas jouer avec des poupées, une fille avec des voitures???
Moi gamine, je faisais de la danse, j'aimais aussi le foot, les barbies et les voitures? J'ai presque envie de dire merci à mes parents, maintenant je suis équilibrée. Je suis très douce gentille, j'aime cuisiner, m'occuper de mon fils, de mon homme, mais mon côté "Roger" est toujours là avec un franc parler parfois cru, les journées de taf sur notre rénovation, mon amour du vin, et des nuits blanches avec les copains.

Finalement on atterri plus sur un débat du statut des femmes que sur la beauté, mais tout est finalement lié.
Et puis avec King Kong Théorie, difficile de ne pas tomber dans ce thème...

Iris a dit…

Ce qui aurait été beaucoup plus drôle en revanche et avec un vrai sens (rappel à tout ce que tu viens de dire) aurait été d'inverser les qualifications:

garçon: Joli (c'est là qu'on se rend compte qu'on dit pas qu'un garçon est "joli")/ Têtu / Rigolo / Doux / Gourmand / Coquet / Amoureux / Mignon / Elégant / Beau

fille: Courageuse / Forte / Fiere / Robuste / Vaillante / Rusée / Habile / Déterminée / Espiègle / Cool

dans ce cas quelle mère aurait osé acheter un body pour leur petit mâle avec pareilles inscriptions?....

Iris a dit…

je crois que là est la vraie interrogation...les fringues, la vente ce n'est que du marketing, tout est calculé pour vendre, donc faire du profit...pas pour interroger ou pour régler des questions de société... et dans ce cas précis ils s'adressent directement aux mères et à leur mode de représentation de leur enfant ..
alors certes c'est flippant parce qu'on a l'impression que rien n'avance, mais j'ose espérer en voyant les réactions que cela suscite que ce n'est pas vraiment le cas! restons donc optimistes!

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Gaia Nano a dit…

Bah après tout ça reste des bodies.

C'est pas comme si les bébés les avaient eux-mêmes choisi en se disant qu'ils souhaitaient être comme ça plus tard.

Leur papa ou leur maman les ont choisi à leur place et c'est de ce fait que je trouve cela plutot normal qu'un parent trouve, ou souhaite que sa petite fille soit "jolie, mignonne, elegante..."

Après il est vrai que notre société se base principalement sur la beauté.
Mais il faut tout de même se rappeler que cette notion est très aléatoire... très subjective.

Je pense d'ailleurs que c'est surtout parce que notre génération a si peu confiance en elle, que tant de personnes deviennent des "références" en la matière, et les "gens d'en haut" profitent bien de cette nevrose pour accentuer la chose et pousser fortement à la consommation.

Après voilà, c'est notre vie actuelle qui veut ça, je trouve ça génial qu'autant de personnes aient conscience de cette réalité, mais je suis d'autant plus attristée que rien ne change.

Et puis, c'est tellement facile de dire que telle ou telle personne a de la chance d'être comme elle est,

tellement plus facile que de faire un réel travail sur soi de s'assumer et de s'aimer !!!

Et on sait que la plupart des personnes tombent la dedans et choisissent la facilité :)

Après cela reste mon avis, tous les avis sont, à mon avis, bons à prendre pour faire un juste milieu...

Amelie a dit…

Merci Marie pour cet article (et les autres d'ailleurs).
Le scandal petit bateau nous prouve encore une fois que les gens (la société dirais-je) ont encore du chemin a faire.

Apres des années d' auto-tortures inutiles je vis enfin en paix avec ma densité. Je suis unique et assume mes défauts et mes qualités. Je me trouve "belle" et ne suis pourtant pas un canon de beauté(qu'est ce que ça veut dire au fond un "canon de beauté"?).
Le mieux dans tout ça c'est que ,se sentir bien dans sa peau est communicatif! Tu dois le constater en lisant les coms que les gens te laissent et je te le confirme, tu es rayonnante Marie :)

bonne continuation dans ton parcours :)

P.S:Excuse les accents manquants et autres erreurs d'orthographe, j'écris depuis mon tel.

Anonyme a dit…

Moi aussi ça me choque:(
Je vais te dire, pendant longtemps..quand j'étais plus jeune, je voulais une fille et j'ai eu deux garçons. Mais aujourd'hui, je suis contente de ne pas avoir eu de fille. Pourquoi ? Parce que je trouve que la vie est plus dure pour une fille et ça dès l'enfance.
Une fille, ça souffre plus dans la vie...d'abord avec la naissance avec le :"ah ben, c'est une fille" dit d'une façon que ça a moins de valeur qu'un mâle. Ensuite, la puberté avec son lot de souffrance physique mensuelle que n'ont pas les garçons. Après, viennent les gosses avec les grossesses qui nous bousillent physiquement ( sans parler du fait que c'est nous, qui nous en occupons...). Et pour finir, la quarantaine avec son lot de malheur : ménopause, la jeunesse qui a foutu le camps, le prince charmant qui lui, se barre avec la belle au bois dormant..
Et oui, une fille ça souffre plus qu'un mec (surtout quand elle a perdu sa "beauté"..eux, ils ont la belle vie du début jusqu'à la fin, ils sont même plus beaux à 40 ans, ont plus de droits, c'est injuste ! la faute à dame nature et à notre société qui cultive depuis des millénaires la différence entre l'homme et la femme. A quand l'égalité ?...lorsque l'homme deviendra aveugle... on sera "belle" pour l'éternité.
Passes une belle nuit !

Souad a dit…

Hello Marie,

c'est très plaisant ce post. J'abonde dans ce que tu exprimes.
La féminité est variable est tellement loin de tous ces clichés que l'on nous impose depuis tant de siècles avec souvent (on l'oublie d'ailleurs) le plein accord des femmes.
En ce moment je suis en train de lire Une vieille maitresse de Barbey d'Aurevilly ,c'est écrit au 19e S., ça parle de beauté, et de laideur chez la femme , d'amour et de passion et je me disais que ça parlait d'une certaine manière totalement d'aujourd'hui. Virginie Despentes ne le renierai pas.

Je ne suis pas d'accord avec toi Anonyme de 9:35 PM.
J'adore être une femme , c'est un défi puissant, passionnant. Tu as la droit d'être tellement de choses sans te laisser enfermer dans des cases.
Une fille ne souffrira pas plus qu'un homme si elle le souhaite. Une femme ne sera pas une victime si elle le souhaite.
Et Je ne crois pas que les hommes souffrent moins que les femmes, c'est des histoires individuelles. Il ne doit pas être simple pour un garçon aujourd'hui de se dire que quoi qu'il arrive il doit être très courageux, tellement intelligent, méga performant...
Tu parlais de Maiwen Le besco, voilà un exemple de féminité loin des clichés. Au delà de ce que la nature a pu lui donner, elle a su puiser en elle des ressources créatives, sensibles et intelligentes qui me font dire que dans le métier très masculin qu'elle exerce (la réalisation) elle a su tordre le cou à beaucoup d'à priori. Je l'avais vu dans son tout premier spectacle au café de la gare "Le pois chiche" et ça m'avait frappé. Ces films l'ont confirmé.

Mon commentaire est beaucoup trop long :-)
A bientôt,
Bisous.
Souad

Anonyme a dit…

j'ai malheureusement remarqué que les femmes jolies peuvent aussi subir des discriminations...de la part d'autres femmes!

Sophie MC a dit…

Tu es encore trop jeune, Marie, pour percevoir ce que la beauté doit à la jeunesse : j'ai 40 ans cette année et je peux t'assurer que les regards ne sont plus les mêmes que ceux de mes 30 ans.
Regards des hommes bien sûr, mais aussi et surtout des jeunes femmes, qui ne me considèrent plus comme une rivale potentielle !
Ce sont d'ailleurs elles qu'il est nécessaire de convaincre du bien fondé du "féminisme" : elles vivent sur les acquis de nos aînées (droit à la contraception, à l'avortement, de vote ou même tout simplement à ouvrir un compte en banque sans l'autorisation de son mari...) sans même s'apercevoir de la fragilité de ce qui a été conquis de haute lutte...
Pour ma part, je me suis sentie très conne le jour où j'ai assuré à mon petit garçon de deux ans qu'"il ne pouvait pas mettre de vernis à ongles parce que c'est un truc de fille"...
Et tout aussi conne dans ce magasin de jouets, à la recherche d'une poussette qui ne soit pas rose pour mon autre petit garçon (et je te dis pas les regards au parc une fois la dite poussette jaune et un peu rose, trouvée, mon fils poursuivant les pigeons avec...)
Un garçon qui veut une poussette ? So what ? Le père de mes enfants a poussé leur poussette autant que moi, sinon plus à mesure qu'ils se faisaient plus grands et donc plus lourds.
Sur ce, j'ai adoré ton post, et les commentaires qui vont avec, je te remercie et t'embrasse
Sophie MC

Anonyme a dit…

Bonjour!
Pour recentrer sur la beauté en particulier et pour illustrer cette question "Quelle est la qualité dite, ou perçue comme étant supérieure à toutes les autres, pire qui est perçue comme un don, et dont découle tout un tas de vertus morales, qui n'ont, pourtant, a priori, aucun rapport direct?"

Rapidement petites anecdotes : en prepa, 2 filles de la classe que je qualifierai pas de jolie, fringues lambda, etc font un exposé d'anglais (séparément) et à 2 reprises(!!) meme schéma : elles avaient un accent sublime, niveau de langue extra, vraiment excellent anglais! Et bien les remarques entendues à la bu ou ds les couloirs unanimes : "Waa son accent je m'y attendais trop pas! Elle est grosse et moche ça ma surpris elle parle trop bien . Vue son physique c'est con mais jpensais qu'elle serai nulle'

(Véridique évidemment! Donc une fille belle dans la tête des gens a plus de chance de bien parler une langue étrangère ... Tristes préjugés qui rejoint l'idée de la beauté qui vient avant tout le reste !)

Anonyme a dit…

marie : que penses tu de l'affaire DSK?

MS a dit…

Ah !! Virginie Despentes !! King Kong Theorie est une saine lecture et il faut lire tout tout de Virginie Despentes, c'est absolument génial. Quant au sexisme, je vous conseille (si je puis me permettre) le documentaire de Patric Jean "La domination masculine", c'est tout à fait effarant.

MS a dit…

Et grâce à ton blog, je viens de retrouvre Folie Privée, que je lisais il y a quelques temps de cela avant qu'elle ne disparaisse de la blogosphère.... ^^

shelookspretty a dit…

Très bon post! Je n'avais point la connaissance de se mini-scandale et je trouve ça tout à fait juste! Je suis tout à fait d'accord avec toi!

++

Anonyme a dit…

cette article est merveilleux! il n'y a pas d'autre mot. je suis une jeune fille comme toi qui doit se dépatouiller dans toutes ses contradictions comme les autres et qui penne bien souvent à se construire à devenir "HOMME" oui à devenir un être humain à par entière (de l’intérieur).
Un article comme le tien je l'attende depuis très longtemps, il résume vraiment tout. merci merci

Marie a dit…

Folie Privée: je suis on ne peut plus d'accord avec toi!

Anonyme: Oui bien sûr que c'est plus facile en étant agréable à regarder.
Merci beaucoup :)

Gnuf: Merci pour le lien, je vais jeter un oeil.

Miss Purple: J'adore Despentes, ça a toujours été. elle m'intéresse profondément.
on va s'en sortir, c'est sûr :)

Hélène: Il y a quelque chose avec le féminisme qui est perçu comme un comportement agressif, un comportement, je grossis le trait, d'aigri.
C'est ce que j'entends souvent autour de moi, que les femmes doivent utiliser leurs qualités dites féminines pour amadouer l'homme. les dites qualités sont bien évidemment de l'ordre de la séduction. Mais ce qui ressent est, je pense, on ne peut plus normal en fait ;-)
Merci beaucoup en tous cas d'avoir pris le temps de parler de tes contradictions .
Bise.

Clémentine: Non je n'ai pas dit que la beauté est jeune, j'ai dit qu'elle était, socialement, interprétée comme jeune. Ce que je ne pense pas. C'était plus une manière d'être un peu ironique sur la question.
et merci. Bise.

Sue Banana: oh oui lis despentes :)

Anonyme: :)) Possible oui.

La fille normale: C'est rien de le dire que c'est pas ambitieux :) Oh non je ne pense pas que l'on peut tout être ne même temps!

Nina: Toi tu me kiffes hein?

TheBlack-parisian: Certes il y a plus choquant, ce que je ne nie pas. Comme je ne nie pas être une fille cliché de mon époque ;-)
Quant au discours dominant, oui c'est sûr, le problème que tu soulèves c'est qu'à considérer qu'il y a plus grave et de finalement passer outre, cela ne nous met-il pas dans une situation de laisser faire pour le groupe dit "dominant"?
Bise.

Annalisa: :))

Lili_espiegles: oui n'avais vu ça. Incroyable!

Elise: ;-) Merci

Minhoi: Je n'ai pas eu à lutter non plus; sport études, réussite scolaire, mecs qui faisaient très nettement plus que moi, mais pourtant ce discours dominant, de fille qui doit être belle, est très ancré dans mon cerveau. Mais je me demande, très franchement, si ce discours ne s'est pas installé à force de lire la presse de filles, elle est tellement segmentante.
Bise.

Marie: Comme toi, j'étais multiple gamine, autant petites voitures que Barbie.
Merci pour ton commentaire en tous cas :)

Iris: J'adore, tu as tellement raison!
Oui restons optimistes.

Gaia Nano: Oui c'est vrai, ce que tu dis sur le travail sur soi, d'acceptation, plus difficile mais plus bénéfique me plaît bien... merci en tous cas.

Amelie: MERCI. Vraiment. La simplicité de ton rapport à toi fait plaisir.

Anonyme: Ah carrément, je ne sais pas... Y a des choses dans ce que tu dis, mais dans le même temps, je ne peux pas me résigner en pensant de cette manière, c'est, je trouve très amusant aussi d'être une fille.
Je t'embrasse.

Souad: Ton commentaire est parfait, et oui je suis d'accord avec toi. Une vieille maîtresse, tu me donnes envie là!
Bisous.

Anonyme: C'est vrai, tu a stout à fait raison... cette rivalité...

Sophie MC: L'exemple de la poussette est vraiment drôle (le père qui l'a poussée plus que toi :))
Je ne sais pas pour ce truc d'âge, tu as peut être raison, mais j'ai des vrais exemples de femmes de 50 ans et plus qui sont encore largement sur le marché de la séduction. Je ne sais.
Bref, je t'embrasse aussi!

Anonyme: C'est effarant. C'est étonnant parce que dans le même temps on n'arrête pas de sous-entendre que les filles jolies sont pas futées...

Anonyme: oh ce que je pense de DSk je ne suis pas sûre que ça intéresse grand monde, et puis je risque d'être maladroite. Plutôt que mal dire je préfère rien dire :)

MS: J'ai regardé quelques bouts de la domination masculine sur Youtube, je ne trouve pas tout!

Shelookspretty: :)

Anonyme: Merci beaucoup!

petitprunier a dit…

vaste sujet...! moi j ai un peu l'impression que la beauté, c'est comme le fric: c'est pas important d'en avoir si...ben si t'en as déjà un minimum en fait...pour m'être longtemps trouvée très moche -et avoir été vue comme telle- j'ai besoin aujourd'hui de me savoir jolie dans le regard de l'autre et surtout de me trouver jolie -ce qui, on est bien d'accord, est vachement plus important. alors c'est sûr, j'aimerais penser que la beauté qui compte, c'est celle de l'intérieur, que ce que paraissent les gens n'est pas ce qu'ils sont et qu'en fait, être moche ou être beau ne conditionne pas ce qu'il y a derrière l'enveloppe. mais j'atteinds vite mes limites... avec ma propre apparence en tout cas... en effet, autant le physique m'importe peu dans mes choix sociaux, amicaux et amoureux (oui oui...), autant je me juge comme si les autres me choisissaient et m'appréciaient en fonction de ça...c'est peut être politiquement incorrect, mais ma "beauté" relative -ou plutôt ma non-mocheté relative ;-)- me fait me sentir plus sûre de moi, moins vulnérable... après, est-ce que ça fait de moi quelqu'un de superficiel? je ne crois pas... ça n'est peut-être que le reflet d'une insécurité quant à ce que je suis et ce que je projette -ce qui n'est pas nouveau hein...!
plein de bisous ma BELLE ;-)

theBlack-parisian a dit…

A s offusquer pour des « faux, petit débats »on en vient a oublier les vrais combat ,c est la encore CE qui creuse l écart entre les femmes de milieu social différent entre toute les femmes tout simplement.
Quand certaines se battent pour être considéré comme elles aimeraient être vu par les hommes, d’autre veulent tout simplement a être reconnu comme étant FEMME.
bien vaste debat je l'admet.

Anonyme a dit…

Bien moins crédible quand on apprend que vous êtes une fausse blonde... Oui vous cédez également à ce que vous dénoncez.

anneso a dit…

Post super.
Je partage tout-à-fait ton avis sur cette campagne Petit-Bateau et surtout sur les réactions des femmes qui "ne voient pas où est le problème"! J'ai presque envie de leur dire "Idiotes!".
J'ai bien aimé King Kong Théorie,je ne suis pas d'accord avec tout mais la réflexion est intéressante,gonflée et Despentes écrit plutôt bien.

anneso a dit…

Anonyme de 9 h 35: tu sais,je ne crois pas que la ménopause soit un "malheur" quand même et pour ça,comme pour les règles,la grossesse etc,les hommes n'y sont pour rien.

Il ne faut pas être trop dans la victimisation systématique non plus,c'est un peu caricatural (et contre-productif à mon avis).

je crois que les hommes ont eu aussi leur lot de malheurs dans l'histoire de l'humanité,il n'y a qu'à voir le nombre de jeunes gars sacrifiés dans les guerres,y compris en France,au siècle dernier.

Céline a dit…

Maman d'une petite fille de 6 ans, je ne peux qu'adhérer à ce post, qui exprime clairement ce que je ressens et pense. Il est vrai qu'il y a d'autres combats, mais celui ci en est un que nous devons mener de front, et qui malheureusement ne devrait même plus être d'actualité. Je dis toujours à ma fille que la beauté n'est pas essentielle, mais qu'il faut être bien dans son corps et dans sa tête, et surtout avoir des objectifs à atteindre pour "se remplir".
En tout cas merci pour ce post, les femmes ont encore une longue route à parcourir avant d'être estimée pour autre chose que par leur mensurations et la couleur de leurs cheveux. C'est le rôle des mères d'expliquer à leur fille (et leur fils) qu'elles ont les mêmes possibilités que les garçons. Nous sommes encore dans une société très patriarcale, à nous de faire bouger et évoluer les mentalités. Petit Bateau nous a fait reculer sur ce coup....

manon a dit…

Je ne suis pas féministe.. Ce que je veux, je peux l'obtenir que je sois une femme ou un homme. Tout est là, savoir ce que l'on veut et savoir ou l'on va. Dans le fond ce qu'il faut c'est de la confiance en soi, t'as ça, t'as tout. Là ou ça se complique c'est que bien svnt, hélas, la beauté (indépendamment du sexe je précise) va de paire avec la dite confiance hum! Pour moi ce n'est pas la guerre des genres mais la guerre de l'assurance. C'est à celui qui saura le mieux tenir tête et savoir ce qu'il vaut. Pourquoi tjrs vouloir comparer hommes/femmes? On est différent on le sait et alors? Cela dit, qu'est-ce que c'est rageant de devoir demander de l'aide à l'homme quand j'arrive pas à ouvrir mon pot de confiture muaha! Mais comme je l'ai dit, si je le veux, il me suffit de me faire des biscottos ;) mais j'en veux pas, et c'est tellement plus simple de se servir de ses biscottos à lui héhé. (Et contrairement à toi, pour moi la beauté ne va pas avec la jeunesse, bien au contraire. Elle n'a pas d'âge. J'ai d'ailleurs réalisé que j'utilisais cet adjectif que chez les femmes d'au moins 35 ans. C'est pour moi là ou la femme respire l'assurance, la féminité, la liberté. Donc si je suis plus ou moins mon raisonnement, la femme de 35ans c'est THE combo !;)

Marie a dit…

Petitprunier: Je comprends parfaitement ce que tu veux dire beauté... Oh comme je comprends :) Je t'embrasse et j'ai aussi été ravie de te voir .

theBlack-parisian: C'est vrai, vaste débat, et puis forcément, chacune a son histoire, se points de références et des détails pour certaines (parce que trop occupées avec des choses plus essentielles,plus fortes) le sont moins pour d'autres... je vois ce que tu veux dire, mais je ne m'offusque, je ne trouve, tout simplement, pas cela normal. Pas plus.

Anonyme: Oh non, pas forcément. Dans le texte "Et puis étant, fondamentalement un produit, névrosé, typique de mon époque, j'ai un mal fou à me libérer de  mes pensées centrées sur le physique, l'apparence, le corps, le complexe. Je m'en veux. J'm'en veux de ne pas être plus costaud que ça."

Moitié victime moitié complice comme tout le monde quoi! mes contradictions ne m'empêchent de rien.

Anneso: Despentes écrit vachement bien. un peu brut comme ça, j'adore.

céline: "des objectifs à atteindre", c'est ça, la clé de tout! et merci pour tes mots!

Manon: Non non, je ne suis pas d'accord avec le rapport beauté /jeunesse, au contraire, c'était ironique ;-) ce rapport m'écoeure, j'y suis sensible, comme beaucoup d'occidentaux, mais il m'écoeure. Vivement 35 ans alors! Bise.

bougie déco a dit…

Je suis tombée par hasard sur ton article.
Et je le trouve très intéressant !

Izumihiiiflower a dit…

ce post est très intéressant! justement moi je vis en plein dans ce complexe de beauté! on m'a toujours insufflé qu'une fille devait être jolie, fraiche, délicate... et moi je ne le suis pas! sans toutes mes couches de sapes et mon maquillage je suis fade! Mais tu as raison, finalement ce n'est pas un dont et c'est malheureusement perçus comme tel! Mais je considère le dessin, la musique; la cuisine etc plus comme des dons!
Ensuite il y à ce problème de lavage de cerveaux, petit bateau ne l'a bien comprit, la preuve avec ces bodies! il y a même la couleur symbolique propre à chaque sexe!

non mais on est en 2011, il faut arrêter et passer à autre chose, c'est fini de créer des problèmes qui n'ont pas lieux d'exister!
sur ceux je suis à la bourre et j'arrête là!

http://izumihiiiflower.blogspot.com

Marianne a dit…

Bravo et merci pour ce post aussi génial dans le fond que sur la forme.