Pages

19.4.11

BOUDDHISME ET IT-BAGS

It-bag Longchamp
(Le parfaitement nommé It-Bag de chez Longchamp)



Je n'ai pas un sac qui coûte cher.
Je déconne pas. J'ai bien eu un Dreyfuss, en 2006 quand c'était encore "acceptable" et que Jérôme était un garçon bien urbain, mais comme je vivais au-dessus de mes moyens, j'l'ai revendu fissa, pour racheter autre chose... Ben oui, la compulsion met un certain temps à comprendre et surtout à en prendre de la graine.

Et j'ai acheté, peu de temps après, un sac Lune de Vanessa Bruno. Gris pâle. J'l'ai mal teinté en noir. Depuis, et ça fait 5 ans, je suis en phase de ponçage, la teinture, par un étonnant phénomène l'a "plastifié" et je voudrais revenir en arrière. Ce qui est évidemment impossible, je mets juste du temps à accepter que mon beau sac est tout simplement défoncé.

On ne peut donc pas dire qu'un sac revendu et un autre gâché font une armoire de it-bags.

Et pour être tout à fait honnête, j'm'en fous un peu.
Je n'utilise pratiquement que des sacs en toile.

Une fois ou deux j'ai failli passer le cap, un Balenciaga ou un Chloé... Et puis non. J'ai finalement sûrement bien fait parce que je m'en suis déjà lassée (même de loin), et un smic pour une lassitude certaine, c'est aussi ça la mode.
Mais j'ai surtout bien fait parce que je ne suis pas sûre d'assumer un sac luxe dans la rue.
J'aurais peur, tout simplement. C'est tentant un 2.55 posé négligemment sur une épaule, non?

La vulgarisation du luxe brouille tellement les pistes, que mon cerveau a décidé de ne pas se laisser faire. Je fais mon maximum pour que cela reste parfaitement inaccessible, sauf, à coup d'économies longues justifiant un tel prix et conséquemment un tel sacrifice.

Hermès n'est pas dans ce cas de figure je trouve. Parce que c'est pas bêtement luxe Hermès, c'est l'ultra-luxe de qualité. Hermès, pour moi, c'est pas demain et j'ai presque envie de préciser, Dieu merci.

À m'entendre parler comme ça, on pourrait presque penser que je suis une militante des castes sociales et que je n'aime pas que les codes d'une caste migrent là où ils n'ont, normalement, pas accès.

C'est un peu vrai. Mais pas pour des raisons sociales, plus pour des raisons oniriques. Les rêves n'existent plus beaucoup dans la mode? La désir non plus remarquez... Et je trouve ça hyper triste.
À voir n'importe qui s'acheter un sac à 1000 boules, s'en lasser en 3 semaines, ça me rassure pas.

Même le luxe est devenu jetable... C'est sûrement pour cette raison que ça ne me semble pas être l'idée du siècle que de céder si vite... Qu'est-ce que je vais rêver d'acheter après? Et qu'est-ce qui va me faire vraiment plaisir? Vraiment hein?

Je dois avoir 10 ans, on vient de m'acheter mon premier ordinateur, un Amstrad 6128 (à moi les parties enflammées d'Arkanoid).
Le même jour mon papi s'est acheté une petite caméra. Il la voulait depuis plusieurs mois, je suis contente pour lui...

" - T'es content de ta caméra papi?
- Oui, qu'il répond avec pudeur mais sans larme.
- T'es sûr?
- Oui, mais le problème c'est que dés que j'ai eu ce que je voulais, je passe à autre chose. C'est le principe des désirs. Si le tout premier de mes désirs matériels superflus je ne me l'étais jamais payé, j'en serais toujours au même point. Frustré et en attente. Ah non j'en serais pas au même point, j'aurais perdu moins d'argent."

C'est beau comme un tweet du Dalaï-Lama hein?

Un jour j'achèterai un sac cher, pour le moment c'est cool, vu que j'en ai super envie. Et puis le mieux dans l'amour c'est bien quand on monte les escaliers, non? Et bien considérons que c'est très haut cette histoire... Et accessoirement, ça me fera les cuisses tiens!


Je vous embrasse.

À demain.

24 commentaires

Charlotte a dit…

"Les rêves n'existent plus beaucoup dans la mode? La désir non plus remarquez... Et je trouve ça hyper triste.
À voir n'importe qui s'acheter un sac à 1000 boules, s'en lasser en 3 semaines, ça me rassure pas."
Je suis bien d'accord avec toi ! Je suis avec plaisir plusieurs blogs de mode et je trouve ça dommage et triste de voir certaines blogueuses achetaient un sac de luxe et le revendre 3 semaines après pour le reprendre dans une autre couleur ou un autre modèle.
J'ai mis presque 5 ans avant de m'acheter le sac qui me plaisait, parce qu'il coutait cher, il me fallait donc économiser et parce que je voulais être sure que c'était celui-ci et pas un autre.
Ça fait quelques années que je l'ai et je ne m'en suis toujours pas lassée :)

Stéphanie a dit…

Très chouette ce billet ! Pas de sac de luxe ici mais un "Pieces" géant offert par mon chéri pour mon anniversaire. Et c'est déjà un sac de luxe pour moi (il doit coûter 150 euros)... Et je l'aime !
Sinon gros gros big up à l'Amstrad 6128 que j'avais aussi. Arkanoid for ever...

sabrinalicious a dit…

Moi j'aime les sacs et je m'en lasse rarement.Evidemment,il serait indécent pour moi de claquer un smic pour UN sac!!!Ma mère me renierait!!!

Par contre j'ai effectivement revendu mon burberry et mon Vuitton parce qu'au fond ces sacs je ne les assumais pas.Trop voyant!!
Des bisous ma Marie <3

Carole a dit…

Marrant je suis justement en train de lire 365 méditations quotidiennes du Dalai-Lama! Ce monsieur est très inspirant! ;)

Ana a dit…

Oui je comprend tout a fait, et ton papi a tout a fait raison.
Je ne cherche pas a avoir un sac. Il y aura bien le longchamp motif Arlequin de la derniere collection Kate Moss.. mais non.C'est comme si cela appartenait a une autre...caste. Celle des VIP. inaccessible. Je ne me sentirai pas a l'aise avec. Pas mnt en tout cas.
Je me contente de Zara (et j'en ai un beau de kookai - 250 EUR c'est mon plus cher)

Anaelle a dit…

Oui je comprend tout a fait, et ton papi a tout a fait raison.
Je ne cherche pas a avoir un sac. Il y aura bien le longchamp motif Arlequin de la derniere collection Kate Moss.. mais non.C'est comme si cela appartenait a une autre...caste. Celle des VIP. inaccessible. Je ne me sentirai pas a l'aise avec. Pas mnt en tout cas.
Je me contente de Zara (et j'en ai un beau de kookai - 250 EUR c'est mon plus cher)

Anaelle a dit…

Je viens juste de me souvenir que meme les lunnettes chanel, je ne les achetes pas.. Trop show off, trop chere, trop "j'ai du chanel".
Ray ban oui ;)
Bon j'arrete de polluer tes coms!

roca a dit…

g le meme pb avec les dessous (pas que je n'ai qu'1 seul slip degueulasse je te rassure j'en ai 2 :)) je n'arrive pas a m'acheter des dessous a whatmille, je trouve ça magnifique je bave mais si je craque je regrette au bout de 2h et va donc revendre des dessous usagés toi! c pas gagné!

Anonyme a dit…

je comprends parfaitement le fait d'avoir un seul sac de luxe, et que l'on s'en serve régulièrement. le pire c'est quand les MULTIPLES sacs de luxe traînent dans leur dust-bags et n'en sortent que pour 1 article tous les 3 mois ... je ne citerai pas le blog d'une trentenaire suissesse qui me fait particulièrement honte.

moi j'ai un Comptoir à 200euros, j'aimerai bien un proenza mais étant étudiante, même si j'en ai les moyens, je ne l'utiliserai que 2 mois par an ... youhou les sacs qui dorment, rien de plus ridicules.

bel article, j'aime beaucoup l'anecdote avec l'appareil photo. bonne journée.

Nymphéa a dit…

Comme je suis d'accord avec cette philosophie... Moi aussi je ne supporte pas que le prix de mon sac soit marqué sur ma figure et je n'arrive toujours pas à mettre le prix de chouettes vacances dans un sac! ;)
Bonne journée!

Miss Purple a dit…

Moi, j'ai une limite psychologique, qui doit tourner autour de 250-300 €.
Mon Chloé au cadenas de 8 tonnes, je m'en suis lassée super, mais alors super vite.
Pour des sacs uniques comme les "Matières à réflexion", ça me gêne moins de débourser.
Mais déjà, un sac à 400 €, j'aurais dû mal à regarder mes parents en face (comme quoi, on en revient souvent à la famille, quand même...)

petitprunier a dit…

l important c 'est que ton luxe à toi ne soit pas jetable non?
jt embrasse ma belle et jte donne mon adresse par mail , pardon j ai oublié!
take care

Lili_Espiegles a dit…

Même réflexion sur le fait qu'on en reviens à la famille car moi aussi jamais j'oserai dire à ma mère que je me suis achetée un sac qui vaut plus de 300 euros, elle ne comprendrais absolument pas ! Du coup barrière psychologique, je me contente des sacs "abordables". Bises

Anonyme a dit…

Je comprends parfaitement, et même si je suis juste étudiante - pas tellement de revenus - je ressens la même chose pour les sacs, une véritable impression de gâchis. Je n'en achète jamais de très chers (le plus onéreux s'élevant à 120€) mais je n'en profite jamais réellement: je le veux, je l'achète, et deux mois plus tard j'en croise déjà un autre qui me plaît. là ça fait un petit moment que j'ai le même sac et je tiens à le garder longtemps, car je me rends compte que finalement je n'ai quasiment plus de plaisir lors de l'acquisition d'un nouveau sac.

Bref, j'ai découvert ton blog ce soir et après avoir parcouru plusieurs pages, je peux te dire que j'aime beaucoup. Petite question pour tes Aviator, tu peux me dire leur taille stp? Je vais les commander en ligne et j'hésite entre le 55 et le 58, j'ai regardé plusieurs photos mais j'ai du mal à saisir la différence. Merci en tout cas, et bonne continuation.

Pinassotte a dit…

En conclusion haaaa vaste sujet que le désir !! et bien le meilleur moment c'est avant de dégainer la CB comme les escaliers !! Bizz

Sonia a dit…

Amstrad 6128 plus pour moi!! Stp!!!!Que j'ai revendu ds une brocante, le coeur serré de toutes ses heures passées dessus avec mon papa, les seuls moments ensembles... Bref, c'est pas le prix des choses qui fait qu'on les aime, mais la valeur qu'on leur donne, et ds notre société, les choses évoluent vite. Malheureusement des fois;
bonne soirée, avec plein de reves de sac!( pour moi ce sera le 24h!!)

Anonyme a dit…

"Et puis le mieux dans l'amour c'est bien quand on monte les escaliers, non?" J AIME !
D ailleurs cette histoire de desirs moi ca me fait pareil mais avec les garcons ;-)

je ne suis pas une fille a sac mais je comprends tout a fait ton propos... Peut etre te reste t il encore a trouver le sac qui sera ton basique indemodable justement...

LOVE
Anonyme Amande

Caroline a dit…

J'aime bien vous lire. Merci.

stef a dit…

Le fait de penser que Hermès est de l'ultra luxe de bonne qualité est bien la preuve que leur stratégie de com fonctionne à merveille. Je travaille dans le luxe et pour avoir visité les usines où se font certains sacs Hermès je peux te dire que c'est tout sauf de la putain de qualité. Avoir vu un tas de sac qui seront revendus à plus de 2000 euro par la suite traînés sur le sol dans un coin et avoir vu les finitions faites à l'arrache, mon dieu non, Hermès ce n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux.
Et je suis bien d'accord avec toi, le luxe est maintenant comme du h&m, si tu peux tu l'achètes et surtout après, tu le jettes. triste.

Marie a dit…

Charlotte: Et la question centrale c'est: mais quel est donc ce sac? :-)

Stéphanie: Arkanoid ce temps que j'y ai passé...

Sabrinalicious: Ah je me doutais que ça faisait trop... Et pis on risque de se le faire voler merde. Je t'embrasse fort, j'espère que ça va!

Carole: clairement!

Anaelle: : 250 E un Kookai, whaou, la marque évolue... ;-) Ah mais Ray Ban c'est pas pareil... En même les lunettes Chanel, c'est vraiment un concept auquel je crois pas... Et ouais je suis d'une grande mauvaise foi

Roca: Ah oui je comprends aussi!

Anonyme: Ah oui, c'est vrai, y a Proenza... Soupir. J'adore aussi... Presque envie de me renier!
Et merci!

Nymphéa: ... je comprends!

Miss Purple: C'est marrant ce truc d'éducation, ça revient souvent. On peut dépenser soi, mais l'enfant de nos parents, c'est plus compliqué! Je suis pareille!

Petitprunier: Oh oui l'adresse merde ! Je t'embrasse aussi!

Lili_Espiegles: Et c'est bien aussi!

Anonyme: C'est marrant ce moment où le plaisir disparaît! Alors le aviator, j'ai perso la figure large, donc moi, c'est les plus grandes, 58.

Pinassotte: C'est toujours avant, quand l'excitation monte.... :-)

Sonia: Ou le 48h... Pourquoi aoir revendu cet ordi le coeur serré?

Amande que j'aime: C'est possible... On parle de sac là hein? J'espère que tu vas bien...

Caroline: oh merci beaucoup!

Stef: Je suis sur le cul, sérieux? Genre je croyais que si une peau avait même un micro défaut, Hermès ne l'utilisait pas et tout et tout! C'est fou...

Lilsirene a dit…

Je t'adore Marie, mais je t'adore, je t'adore!!! Je ne te connais pas, mais tout ce que tu écris, ça résonne dans ma petite caboche et j'ai envie de te claquer la bise en te disant "ouaich copine" comme si t'étais de ma tribu. Ta manière de penser et d'écrire c'est tout simplement la classe. Ca sent bon l'authenticité du vrai cuir de chevreau des gants de femme de l'usine Newark Maid de Levov le Suédois dans "Pastorale Américaine" de Philip Roth. Désolée je suis en pleine immersion agreg d'anglais alors j'ai uniquement les références au programme tellement ma tête essaie de faire abstraction du reste.
Merci pour ton intelligence et ta plume - et quelle plume.
T'es une bombasse bonnasse du brain et du reste. Yo.

L.aime a dit…

Ah moi je suis dingue de sacs, et j'hésite pas à y mettre le prix, mais à la seule condition que je les porte, longtemps et plus encore...La seule marque dont je ne me lasse pas justement, Balenciaga, certes c'est trop vu, trop copié, trop plein de chose mais ces sacs sont moi, mon identité presque, j'aime le cuir qui se patine, s'assouplit encore et encore ...Pour moi c'est devenu un vrai "classique", au même titre qu'un Chanel ou un Hermes mais dans un style différent...Il m'est arrivé de craquer pour un it bag chloé,oui, celui au gros cadenas, et là effectivement, déception, lassitude et donc revente...Je me suis donc jurée de ne plus acheter de "it bag" (non je n'achèterai pas ce sac Céline qui me plait tant !) Quand je veux un beau sac, "j'investie" dans un Balenciaga que je porterai de longues années, encore et encore, quit à être has been un jour...

Alceste Hilton a dit…

Marie acheter un sac cher c'est un pied total ! puis dis-toi qu'après ça devient vintage et que ta petite fille fantasmera sur ton vieux sac ;-)

Jeanne a dit…

Je viens de découvrir ton blog, et ces articles sur la consomation mode et tout ça m'ont bien fait réflechir. Même si je ne consomme pas du tout comme toi (16 ans, argent de poche youpi et tout et tout), je me sens concernée par ce que tu dis là puisque même avec un budget serré serré ça m'ait arrivé souvent - non, ça m'arrive régulièrement - d'acheter une fringue et de souhaiter la faire disparaitre de mon armoir deux semaines après, voir moins.
En ce moment j'essaye de me limiter et de concentrer mes achats sur des pièces qui me parlent vraiment, et qui se rapprochent le plus possibles des vêtements dont je rêve (qu'il m'ait impossible de me procurer, raison géographiques et financières oblige), même si ça veut dire mettre un prix légerrement plus élevé et du coup sacrifier un T-shirt sur lequel j'airais pû craquer.
Bref, après avoir bien raconté ma vie, bise, et bonne continuation dans ta quète de la consomation raisonnée ! :)