Pages

10.2.11

THE FOUNTAIN

ft-fx-035




À contre-temps, ce post est un anachronisme à lui tout seul.

Black Swan est sorti hier, remontée à bloc, persuadée d'écrire un post complet, complexe, analysant, j'ai écrit, hier, 30 lignes on ne peut plus prétentieuses. Et, pour couronner le tout, des lignes vides. Je savais même pas qu'on pouvait se la raconter à ce point en ne disant que des bêtises.
Je me suis donc ravisée devant ma naïveté et la piètre qualité du bordel.
L'analyse brute, c'est pas pour moi, j'y suis mauvaise.

Et il ne faut pas aller contre sa nature!

Comme The Fountain était le seul film d'Aronofsky que je n'avais pas vu, je l'ai regardé hier soir. Genre, pour compléter la piètre analyse que j'étais en train de faire de Black Swan, c'est pas comme si je prenais pas ça au sérieux en plus...

Avant de lancer le film, je flippais un peu.
On ne m'avait pas dit que du bien de The Fountain.
Loin de là.

Alors que...
Je ne sais même pas par quoi commencer, c'est encore confus dans ma tête.
je vais vous le faire avec ma nature, brute. C'est encore ce qui me parait le mieux!

Hugh Jackman y est bouleversant je n'aurais jamais pu imaginer...
Rachel Weisz également.

The Fountain est un film qui brille dans tous les sens du terme.

Pour être tout à fait honnête, je n'ai pas tout compris à The Fountain.
Un peu comme devant un film de David Lynch, il n'y a que les arrogants (et les menteurs. Et les crâneurs) qui peuvent se targuer d'avoir tout compris, non?

Je sais juste que ça parle d'amour. D'acceptation. D'intimité. De pore. De cheveux. De nuque. D'angoisse. De mythe. Et encore d'amour. Et de deuil. Et de quête. Et de sérénité.
Je n'ai pas tout compris, mais j'ai pleuré à la fin à force d'avoir eu le plexus comme compressé durant toute cette heure et demie. Concentrée sur chaque lumière, sur chaque larme et sur les sanglots cachés et étouffés de Tommy (Hugh Jackman), j'avais réussi à garder ma dignité et à ne pas chialer, après la demie-heure finale, extatique, le générique commence et là maintenant je peux pleurer.
Le cinéma cryptique de Lynch parle à nos névroses en un sens, c'est pour ça qu'on y retourne, même si on ne comprend pas tout.
The Fountain lui, parle directement aux coeurs, directement à notre condition. Et le cerveau, n'a pas grand chose à voir là-dedans alors c'est pas bien grave s'il ne comprend pas... "

Je suis désolée pour le post un peu "pathos".
Pareil pour ma relative absence.
Je vous embrasse fort.

PS: Black Swan c'est un peu prétentieux comme film, mais Dieu que ça tue...

14 commentaires

Lau a dit…

En tt cas, ça donne envie de voir The Fountain !

lilibulle a dit…

j'ai regardé des lynch il y a très longtemps et j'avoue ne plus me souvenir de grand chose ... Tu me donnerais envie de voir celui là en tout cas.

jade a dit…

jamais vu the fountain et je regrette! je crois que je vais aller voir black swan et me louer dans la foulée te fountain...
Ps: merci de me rassurer je n'ai jamais rien compris aux films de lynch...

Théa Unknown a dit…

Photo magnifique en tout cas... :)


Théa Unknown
http://theisunknown.blogspot.com/

Sonya a dit…

Ca donne envie de le voir! merci Marie.
Ah Lynch ,j'ai revue les saisons de twin peaks en décembre, j'adore, même si on ne comprend pas tous :)
biz

Tofu a dit…

je regarderai !

http://andthespidersfrommars.blogspot.com/

Valluz a dit…

Pathos ou pas, ta réaction me donne vraiment envie d'y aller : j'aime tant pleurer au cinéma ! et ça fait longtemps que ça ne m'est pas arrivé (au cinéma) ...

Marie a dit…

Lau: :-)

lilibulle : T'as oublié les films de Lynch, je suis encore toute traumatisée par certains.

jade: Personne ne comprend vraiment grand chose (ou des bribes), pas de panique, les gens aiment bien se la raconter!

Théa Unknown: Oui hein! C'est l'arbre de vie!

Sonya: Ah Twin peaks, en première année de fac, à tout regarder dans le noir avec ma pote, ça faisait trop peur :-)

Tofu: Cool!

Valluz: J'adore pleurer au cinoche aussi!

La reine a dit…

j'ai vu the fountain l'année dernière, on m'avait prété le dvd depuis plusieurs mois deja. Il ne me tentait pas, malgré le "oh tu verras c'est trop beau ce film" de ma pote qui m'avait preté le dvd.
Et puis un soir, rien à la télé, pas envie d'une énième série. Besoin de voir un film, format 1h30, une ambiance différente.
Alors malgré mon manque d'enthousiasme j'ai regardé the fountain.
Je deteste la science fiction, et n'en regarde (presque) jamais.

Mais alors là putain !!!! Je ne m'attendais à rien et j'ai eu une plongée dans la beauté pure, un vrai voyage ou (en effet) on ne comprends pas tout, mais pour voir tout ce qu'il y a de merveilleux dans ce film ce n'est pas de comprendre qui compte, c'est de ressentir . De se laisser transporter,et ... oui bon bin à la fin, on n'est pas habituée à voir tant de beaux sentiments et d'amour intact et tout et tout donc forcement j'ai pleuré , sans trop comprendre pourquoi, un peu émue surement .

En tout cas, ce film est magnifique !!!

des bisous ma belle

irène

bulleblog a dit…

Honte sur moi ! Je n'avais jamais entendu parler de The Fountain ! Je vais essayer de combler mes lacunes culturelles car, franchement, tu écris si bien que ça me donne envie de le voir, là, tout de suite, maintenant !
De David Lynch, moi j'adore Twin Peaks. Rien que d'entendre la musique, je suis happée direct !

Marie MachiMachou a dit…

J'ai vu "The Fountain" il y a quelques mois et ce film m'avait particulièrement mise "mal à l'aise"...

Au final, je ne sais même pas si j'ai aimé ou pas. C'est très bizarre de ne pas arriver à se forger une opinion tranchée, comme j'arrive si bien à le faire habituellement (à tort, peut-être).

Comme toi, il y a pas mal de choses qui m'ont échappé.
J'ai compris un semblant d'histoire, saisi quelques bribes de sentiments... Mais j'ai refermé mon ordinateur en ayant la désagréable impression de n'avoir rien capté.

Je me souviens m'être sentie assez "oppressée" durant le film, tout en étant comme envoutée.
Une envie de faire cesser mon trouble mêlée à un désir d'aller jusqu'au bout de l'histoire.

Je ne sais pas exactement ce que ce film a provoqué en moi, je n'ai que pu dire que c'était "spécial", mais je sais qu'il ne m'a pas laissé insensible.

C'est toujours ça! ;)

Anonyme a dit…

Je crois que celui qui se targue d'avoir compris Mulholland drive est un crâneur effectivement mais punaise Twin Peaks c'est culte ! Merci encore pour tes articles si intelligemment écrits. Je m'empresse d'aller voir le black swain parce-que si tu dis qu'il "tue" moi je te crois. Des bisettes.
Caroline

fille a dit…

C’est vraiment chouette !

Solène a dit…

Vu The Fontain et directement passé dans mon top ten ! Atypique, image sublimée, musique super, un film qui nous transporte !
A voir absolument ...