Pages

11.2.11

COMMENT CA MARCHE?

4_9_09_Bella_Howard_Rosa0199


(Photo de The Selby)


(Ce post sera un florilège d'expressions de mode obsolètes!)

Vous vous souvenez, il y a quelques temps, je poste une photo d'une de mes tenues qui, dans ma tête, était on ne peut plus trendy, mais à l'image était super naze.

En triant les photos, je me demandais bien ce qui faisait qu'une allure, une dégaine, une silhouette fonctionnait. Parce que j'ai beau beaucoup y réfléchir, regarder des tas de looks, décortiquer et analyser, tout ça reste encore très flou pour moi.

Dans ce post, je parle plus de beau que de mode. Les deux sont évidemment conciliables, mais je préférerais toujours, le beau à la mode, ça dure plus longtemps.
Quelque chose plus dans le registre du Sartorialist que du Face Hunter quoi!

Il y a ce passage du blog de Fonelle qui illustre tellement bien ma pensée à ce propos:

"Pour moi, la mode n’a rien d’un déguisement, bien que là je fanfaronne, mais j’aie pu avoir des périodes où, errant à la recherche de moi-même, je me lookais comme un briquet, évidemment sans rien réussir à allumer, ni en moi ni chez les autres. La mode devrait partir du nu pour aller vers le beau. Elle est foirée quand elle part du nu pour aller vers le rigolo. Elle est foirée quand elle part dans un à peu près, où on achète un truc qui pourtant n’a pas une tronche à devenir nous immédiatement. Elle est foirée quand elle part du délire et pas du désir".

Je me demande si la "grâce" (rien que ça!) vestimentaire peut s'apprendre.
Être à la mode, ça oui, ça s'apprend, mais la classe, la bonne dégaine, j'ai l'impression que c'est un poil plus compliqué.

Il se trouve que sur certains blogs (je prends l'exemple le plus probant, c'est pas comme si dans mon quotidien un peu fade ces derniers temps, je voyais du beau à chaque coin de rue...) je vois des filles qui ont, a priori, tout bon. Les bonnes pompes, de la bonne marque chère que je ne peux espérer qu'après moult économies, le beau slim en agneau, le sac au prix égal au PIB du Danemark, un perfecto en peau tellement souple...
Tout est normalement bon, cher, de goût, mais c'est jamais, et c'est là que ça devient bizarre, beau. On arrive même plus à voir de différence entre le H&M et le Céline.
Être bien habillé, ça dépasse donc l'addition de marques et le nombre de zéros à l'additions.
Ceci dit, ça n'a pas vraiment une grande importance, ces filles peuvent aimer s'habiller (chacun ses plaisirs, c'est cool, pas besoin de côtoyer l'élégance de dingue pour pouvoir "exister", hein!), je ne juge pas, en revanche, ça ne m'intéresse pas beaucoup et puis, ça n'est pas le sujet du post.

Ce qui prouve une nouvelle fois que non et, l'expérience nous le prouve, la vraie classe ne peut définitivement pas s'acheter.
Alors bien sûr, quand le "truc" élégant on l'a déjà en nous (ceci est un "on" générique), les belles sapes, chères, apportent une plus-value à tout ça, on est toujours plus beau quand c'est bien coupé et que c'est en plus de la bonne couleur. Et que la cotonnade est parfaite.
Mais avant l'argent dépensé, il y a truc important à avoir en amont: le goût.

Plus que l'argent, il semble que la classe est une conséquence directe de notre capacité à être une bonne "mathématicienne" pour notre corps.
Pour être bien habillée, même si ça n'a rien de rock'n'roll, il faut connaître son corps.
Ca peut être chiant quand on envie de porter telle ou telle chose mais qu'elle ne nous va pas, mais, sans contrainte, il n y a pas de plaisir (ceci est un message des masochistes de France!).

Dans le bouquin du Sartorialist (que j'adore que je lis, relis, tellement j'y découvre à chaque fois des couches de looks et des parts d'identité que je n'avais pas encore vues) il y a un texte où il parle des looks qui "fonctionnent". Après une vague traduction (le bouquin n'est qu'en anglais), je comprends que Scott Schuman explique qu'un bon look est composé des bouts d'identité de la personne.
Le look serait des bouts de soi, de notre caractère, de nos origines, de nos goûts, de notre histoire qui se superposeraient les uns aux autres pour créer une harmonie personnelle et "incopiable". L'élégance c'est l'identité mise correctement en forme.

J'aime bien cette idée, l'élégance ça serait un produit de l'âme complète et complexe.

Mais, et c'est là que ça se complique, ça voudrait dire que pour trouver sa "propre" élégance, il faudrait d'abord se connaître soi.
C'est certainement la raison pour laquelle il existe beaucoup plus de gens à la mode que de gens vraiment bien habillés, l'humanité n'est pas trop friande d'introspection. En revanche, en mettre plein la vue à ses congénères avec de chers vêtements, ça elle aime bien cette crâneuse!

Je vous embrasse et même si je ne fais jamais ça (ça fait quémandeuse!) j'aimerais vraiment savoir ce qui définit l'élégance pour vous.

30 commentaires

lalectrice a dit…

ahhh j'adore ce post.
ce qui définit l'élégance, pour moi, c'est un équilibre instable entre audace/excentricité et harmonie. je n'aime pas le classicisme, le côté petite robe noire/trench/ beau basique tout simple m'ennuie profondément la plupart du temps, et j'assimile ça à du déguisement... J'aime les pièces fortes, coupe, ou couleur, ou les deux, j'aime que ça m'évoque un ailleurs, que l'impact visuel soit immédiat. Et en même temps, l'harmonie doit fondre tout ça dans la personnalité de celui/celle qui la porte, de telle manière que ça devienne évident, simple, doux même. Car l'excentricité gratuite, juste pour choquer l'oeil, ben c'est pas beau.
Dans des genres très différents, je te trouve souvent élégante, et aussi elle :
http://likeatiara.blogspot.com/
... J'aime bien qu'on assume la séduction aussi. J''avais oublié. (fashiontoast)
... ça te parle un peu?

Anonyme a dit…

L'élégance...
Quelque chose qui ne s'explique pas, tout simplement :).
C'est comme le charme, le charisme, la grâce, tout ça. On en a ou on a pas, très difficile de mettre des mots la-dessus.

Sonya a dit…

J'aime ce que dit Sartorialist c'est tout à fait ça!!
Ma définition de l'élégance,passe d'abord par la personnalité,pas forcément une personnalité forte, une allure qui a du "chien" un truc à part mais pas trop!du charme.
la panoplie du look...qui coute un bras,qui ne dégage rien à par l'odeur du fric et de la frime en tous cas ce n'est pas ça l'élégance!
Johnny depp même en chapelier fou il est élégant;-)
biz

La reine a dit…

Je ne saurai trop comment décrire l'élégance, c'est souvent du cas par cas...
J'ai du mal à dissocier le charme de l'élégance alors que ce n'est pas la même chose...

Anonyme a dit…

c est tellement bien ecrit que je ne vois pas trop quoi rajouter !
L elegance pour moi c est l Italie a Florence en fait ;-)
C est une facon de se tenir, de belles matieres, tout ca ensemble...

je suis tres d accord avec cette idee de personnalite dans l-une tenue, aujourd hui par exemple, je me sens super en phase avec moi meme de la facon dont je suis fringuee : des bootsnoir a talon (12 cm), des collants dentelle noirs, une tres mini jupe plissee noire et un sweet gris, c est a dire l exigence de la feminite avec du "cool" autour !

Anonyme Amande

Anonyme a dit…

Pour moi l'elegance c'est ce moment exact ou on ne voit plus la tenue, mais la personne dedans. Ca parait contradictoire, mais je pense qu'il n'y a qu'avec des vetements parfaits que ca marche.
Pas forcement des choses cheres, bien au contraire, mais bien choisies ca oui. Portees. Adoptees par notre corps et notre vie.
Certaines blogueuses sont un peu ridicules avec les imprimes a la mode ("modeusement corrects") ou le sac dernier cri "aaaah mon coup de coeur des 2 dernieres heures", "aaaaaah vraiment je ne peux plus vivre sans leopard" etc. La compulsion n'est pas elegante. Le toujours neuf n'est pas elegant. L'elegance, c'est ce qui fait qu'une personne nous parait intrigante, attirante, pleine de personnalite.... sans qu'on s'appercoive tout de suite que ca vient (aussi) de ses fringues !
J'ai une copine qui n'a que 10 vetements, mais ils lui vont si parfaitement que partout on ne voit qu'elle ! (oui, grrr ^^)
bise !

Amd a dit…

Tu vises toujours très juste et c'est pour ça que j'apprécie ton blog. Si l'élégance c'était d'acheter des vêtements chers ça serait trop facile. Je ne sais pas si l'élégance ça signifie bien se connaître mais pour sûr c'est inné et difficilement acquérable. Qui de l'élégance, de la finesse ou du style est le plus difficile à obtenir, je ne sais pas. L'élégance c'est un peu la finesse et le style mélangés. C'est porter une chemise blanche comme personne d'autre, c'est mettre une belle ceinture sur un manteau, c'est être éternellement belle.

Anonyme a dit…

l'élégance c'est la douceur et une certaine confiance, ce mélange subtil entre un confort issu d'une belle connaissance de soi-même avec un effacement, une vraie douceur. Douceur qui serait le doute, la conscience que la quête du fameux gnauti sautov ne sera jamais terminé. Ma pensée est confuse mais l'élégance tient plus d'un étalage (le mot est usurpé, son côté péjoratif ne convietn pas)d'une personnalité que de se transformer en porte manteau.

Anonyme a dit…

Je dois dire que j'aime beaucoup votre blog, j'aime bien les filles qui "réfléchissent" et qui sont également capables d'être totalement superficielles, pour moi c'est çà une vraie fille. Enfin, bref, ce n'est pas le propos.
Pour moi, l'élégance va de pair avec la confiance en soi. PIB du Danemark (!) sur ses fesses ou pas, cela ne changera rien sur ce qui se dégage. D'ailleurs, les hommes (les vrais) ne s'y trompent pas, ils seront toujours attirés par une démarche assurée et non par les kilos en trop et les sacs au prix d'un SMIC.

Charlotte a dit…

Ton post m'a fait rire car juste hier un collègue m'a dit que j'étais toujours élégante !
Et j'ai trouvé que c'était un bien beau compliment, comme je n'en avais pas eu depuis longtemps !
Mais bon, même si ça m'a fait plaisir, je ne me définirais pas comme quelqu'un d'élégant.
Pour moi l'élégance c'est savoir ce qui nous va et ce qui ne nous va pas (ne pas s'échiner à porter tel truc parce que c'est à la mode alors que ça ne va pas à notre morphologie!), c'est être à l'aise (rien de pire que les nanas avec des talons de 12 qui n'arrivent pas à avancer, tu as mal pour elle)
et c'est un brin de fantaisie (un accessoire de couleur flashy, un petit truc dans les cheveux, un chapeau..) avec un chouilla de décalage (à bas le total look rock ou total look hippie...)
Pour moi l'élégance c'est Audrey Hepburn, Charlotte Rampling, Vincent Cassel, Lauren Bacall.. et comble de l'élégance : mon père :)

Balibulle a dit…

Je rejoins totalement la définition de Charlotte. Il faut qu'il y ait à la fois une fluidité et du relief. Et comme le souligne le Sartorialist (bon je vais finir par acheter son livre ou quoi ??) il faut qu'il y ait du "soi", quasiment du génétique dedans. Mais du coup c'est assez cruel quand on n'est pas né avec !

Charlotte a dit…

ouh lalal je suis toute chose que Balibulle soit d'accord avec moi :)
surtout que je viens de lire ton post sur la sexy attitude et que je suis totalement d'accord avec tout ce que tu as écrit !

jade a dit…

l'élégance c'est quelque chose de beau, de naturel et qui ne s'achète pas... la vraie élégance est pour moi audrey hepburn. un minimalisme, un chic, une simplicité et une confiance en soi et en ce qu'on porte.
je préférerais 1000 fois qu'on me trouve élégante plutôt que bien habillée...
l'élégance est fixée dans le temps, l'âge n'existe plus et il n'y a rien de plus beau

a a dit…

J'aime beacoup ce post! Je me suis toujours demandé ce qui faisait qu'on se retournait sur certaines personnes. Est-ce que l'élégance est un mélange de spontanéité, d'évidence, de grâce, de confort, d'harmonie, et de personalité, de confiance, ainsi que de 'fun'?
J'aime les détails qui rendent une tenue unique, personelle et inimitable, et j'admire aussi le second degré qui peut se dégager d'un pli de vêtement, d'un lacet de chaussure, d'une montre qui claque, d'une boucle d'oreille, d'un col remonté, du détail qui change tout. En fait, je crois que j'aime le contraste du beau et de l'humour dans une tenue :)

Anne a dit…

L'élégance, pour moi, c'est lorsque les vêtements ne font pas obstacle, vont avec le corps, dans le même mouvement, la notion de confort est visiblement très importante.
Mais le confort ne suffit pas à l'élégance, son autre pierre angulaire serait effectivement l'harmonie. Dans les matières, les couleurs, le tombé, le détail - qui souligne cette harmonie, finalement. L'harmonie ou la particularité qui se dégage de la personnalité de cette personne élégante, l'harmonie complètement détachée de ce qui est à la mode, mais bien plus près du beau.

Bref rien à rajouter à ton post qui exprime tout ça au poil. Et dieu que c'est difficile, d'y parvenir, à cette élégance ! J'ai l'impression que cela nécessite beaucoup d'intransigeance, de raison, de réflexion avant l'acte de l'achat. Lorsqu'on aime à se disperser.

hell-o-kitt-y a dit…

Je suis complétement d'accord avec Sonya!! D'ailleurs quand on regarde bien, la mode n'est pas toujours belle. D'avis personnel le pantalon à la beetlejuice n'était pas quelque chose d'élégant par exemple, et pourtant je me rappelle aussi que toute les filles en portaient... j'ai l'impression que beaucoup de filles/femmes en font des tonnes en mixant au plus les matières, couleurs etc, est-ce vraiment ce qu'elles aiment ou est-ce juste pour faire parler d'elles? le résultat n'est pas toujours très beau, mais vu que c'est ce qu'on voit sur les défilés... Bref tout çà pour dire que l'élégance pour moi c'est avant tout personnel, moi je me trouve plus élégante avec mon jean tout déchiré au cul et aux pied (d'usure, pas de "fais exprès"), un bon gilet grosse maille 2 fois trop grand et mes ugg, qu'en slim, talons de 10cm...alors que la plupart des filles diraient que l'élégance c'est justement tout le contraire...Voilà, gros com d'une fille qui lit ton blog depuis pas mal de temps et qui laisse enfin un com...Bonne continuation, j'adore!!

Anonyme a dit…

J'ai lu avec beaucoup d'interêt ce post car c'est une question que je me pose souvent.
Pour moi, l'élégance réside dans la mesure et dans l'humilité. Je m'explique: pour moi une personne élégante c'est quelqu'un qui connait sa valeur, qui sait se mettre en valeur, mais sans en faire des caisses.
Etre élégant c'est être dans la suggestion, pas dans l'étalage.
Il y a des personnes qui ont se truc qui fait que même en t-shirt blanc-jean-converse, vont dégager une aura de dingue. D'autres, vont superposer tous les it du moment et avoir l'air déguisé.
Je pense comme toi que pour avoir du style, il faut se connaître SOI et créer SON style, celui qui NOUS VA...
E.D.

Anonyme a dit…

l'élégance, c'est le vêtement, mais aussi la personnalité, la manière de bouger, de se tenir, de se comporter aussi, et donc c'est ce qui manque en ligne (et dans les magazines d'ailleurs), pourquoi ils parlent mieux de mode que d'élégance

Anonyme a dit…

Bonjour !
Je rejoins assez une anonyme pour dire que l'élégance est quelque chose d'assez indéfinissable, comme le charisme. Certains ont une élégance naturelle. Ceci dit, le choix des bons vêtements, au bon âge, peuvent aider mais c'est essentiellement l'attitude qui rentre en compte. Il y a des filles qui même en jeans dégagent de l'élégance ! Force est de constater également que certaines porteront élégamment une mini jupe alors que d'autres auront l'air de faire le trottoir... Quoiqu'il en soit, l'élégance va de pair avec la délicatesse selon moi.

Lau a dit…

L'élégance, pour moi ça n'a rien à voir avec les vêtements, ni même avec le style, mais réellement avec la gentillesse, la vraie, désintéressée, valeur qui n'a pas le vent en poupe et qu'on a tendance à déprécier malheureusement !
Moi je dis; un connard ou une connasse avec une grâce ou un style de malade ne sera jamais élégant à mes yeux !
Concernant l'élégance de style (ben oui, sur les photos on peut pas savoir si les gens sont gentils ;) ) je te rejoins et trouve ton post super intéressant !!!

Anonyme a dit…

Hello chic fille!!
en ne cherchant point, une seule personne me vient à l'esprit en pensant 'l'élégance'...c'est Mr Gainsbourg.
Du chic ,du 'chien'!!
Un poéte des mots et de la tenue,simple,qui ne tient qu'à un uniforme ,à une certaine délicatesse que l'on s'impose à soi-meme...
Ne pas trop en faire,trouver en soi ce qui nous caractérise aux yeux des autres...
Un bijoux délicat,une belle matière,une facon de"porter",peu importe que l'on ai la gueule de l'emploi,ce qui compte finalement c'est qui on est vraiment à poil ou pas!
L'élégance est le reflet de qui on est,comment on se sent,ce que l'on dégage...à un moment précis.Du regard que l'on porte sur soi,aussi.
Je crois...
Kiss belle chic fille.
Seve

flux a dit…

Le mot élégance me fait chier !

élégance , élégance .. quand j'entends ce mot je ne pense qu'aux vieilles rombières foulard hermès/collier de perles qui savent toujours mieux que personne ce qui est décent, ce qui ne l'est pas, "les bonnes manières mesdemoiselles ! " et puis c'est pas poli , enlève ton coude des tables, les gros mots dans la bouche d'une fille , quelle horreur ! assieds toi correctement, mouches toi moins fort, brosse toi les cheveux, et puis c'est quoi ces mains toutes tâchées ?
.. ETC ETC ..

Parlons de grâce, plutôt.

Tout à l'heure j'ai croisé un punk a chien , il était trés beau , trés "éléganté et trés sale . Il brillait .

je ne sais pas ce qu'est la grâce ou l'élégance, mais a mon avis il ne faut pas la chercher, elle aurait tendance a fuir ...

SueBanana a dit…

Bonjour,
Selon moi l'élégance est la main droite du charisme. Je pense que l'élégance c'est cette magie que d'habiller ces vêtements plutôt que d'être habillé par eux...

talkingaboutlou a dit…

Pour moi s'habiller est un moyen d'expression, comme la peinture ou le chant, c'est un moyen de faire passer un message, une idée, un contexte... Je considère cela comme de l'art, et comme tout art qui se respecte il faut qu'il soit en adéquation avec soi, ses idées, ses idéaux et ses valeurs. De là nait donc l'élégance, celle d'être véritablement soi, sans mensonge. Bien à toi.

petitprunier a dit…

salut ma belle,

j aime bien ce qu a écrit flux... c est vrai, l elegance, c est pas forcément quelque chose de normé et de normatif, ca peut -voire ca doit? je ne sais pas- être au contraire une espèce de force brute qui se dégage de quelqu'un sans que la mode ou même le beau ou même la sape ne vienne y mettre sa référence...
pour moi, l elegance, c est une personne qui se détacherait en 3D sur le plan de la foule: pas forcément à cause de ses fringues, ou de son attitude, mais plus par une harmonie, une sensation de "glisse", comme si le contexte n'avait pas de prise sur elle...
mais je crois qu'on a déjà évoqué cette histoire de relief plus haut... en tout cas, pour ce qui est de l'habit, il me semble que tu as vu juste: porter ce qui te va, c est définitivement le premier pas vers l'assimilation de la sape et de la mode pour que ca devienne quelque chose de toi, et non plus sur toi... un truc plus apaisé, moins vain, en quelque sorte

jt embrasse :-)

Marie a dit…

Merci les filles <3.
je suis contente, j'ai tout lu scrupuleusement et ça m'a donné des pistes, tout ce truc autour du naturel, de la fluidité, j'avais oublié :-)

Et merci pour tout...

Sasha et moi a dit…

je n'en ai aucune idée, j'aime bien l'idée d'une harmonie personnelle, à lire en tout cas c'est plaisant, mais je n'en sais strictement rien

Iris a dit…

« La mode n'est pas quelque chose qui existe uniquement dans les vêtements. La mode est dans le ciel, dans la rue, la mode a un rapport avec les idées, le mode de vie, ce qui se passe ».
(Coco Chanel)
l'élégance aussi, je crois...

Iris a dit…

(et je rejoins SueBanana et Talkingaboutlou...)

Mme HeartAttack a dit…

Je viens de comprendre pourquoi on se sent toujours plus belle les jours où on est bien dans ses baskets. Merci c'était chouette ce poste :)