Pages

30.4.10



LE CAS DE LA CANETTE... ET PAR LE MÊME OCCAS' UNE REFLEXION TELLEMENT PROFONDE SUR LE COMPLEXE!



J'ai un rapport au corps un peu différent de la simple esthétique... Je n'étais pas, en cinquième, la fille en jogging qui était sensée courir dans la cour de l'école mais qui préférait piaffer en insultant discrètement ce connard de prof de sports.
Comme, souvent mais pas toujours, j'étais une sorte de petit mec.
J'ai fait du basket pendant 15 ans, à haut niveau, et mon corps, dans sa construction existait d'abord pour être efficace et endurant bien plus que joli, c'était même pas le propos.
À la fac, j'ai très freiné le basket, j'avais d'autres choses à faire plus importantes que les efforts, genre boire des bières et danser sur du NTM.



Et ce qui ne s'était jamais posé comme un "problème" esthétique est apparu.
Comme il n'avait plus besoin d'être efficace, il a fallu que je change radicalement ma manière d'envisager mon corps parce qu'il était clairement moins docile à mon égard. J'ai pris du poids. La tonicité a changé aussi, alors moi, je ne reconnaissais plus rien.
Je l'avais déjà abordé dans un vieux post, je persiste à croire qu'avoir un corps acceptable pour soi, est le plus important dans le vêtement. C'est un problème de moins, on peut faire comme on veut puisqu'on se plait.




J'ai toujours plutôt aimer mes jambes, elles étaient grandes pour ma taille, un peu maigrichonnes, mais ça m'allait, j'étais pas une plantureuse, alors...
Donc autant vous dire que je me baladais en short très court dés juin, je trouvais ça classe.
Le short que vous voyez sur les photos est une des pièces les plus anciennes et les plus portées de mon dressing, ça fait au moins 10 ans que je ne l'ai pas mis, mais je ne m'en suis jamais débarrassée.
Brillant, du jaune fluo, de l'échancrure sur les cuisses, j'étais bien obligée de le garder!

Quelques années après l'arrêt sport, j'ai "récupéré" mon corps connu, et je pensais que j'allais ré-avoir une affection pour mes canettes.

...

Et c'est là que se pose le problème du complexe.
J'étais extrêmement insouciante par rapport à tout ça jusqu'à un jour, sur la plage, il y a 3 ans.
Une femme dont l'avis m'importait beaucoup, me voit revenir d'un bain de mer et me lâche cette phrase "qu'est ce qu'elles sont moches tes jambes!".
Ni plus ni moins.
Je ne porte pas de jugement direct sur la phrase de la dite femme, qu'importe, ça n'est pas le propos, mais d'un coup, alors que mes jambes n'avaient pas changées, je me suis mise à les détester et à ne plus jamais les montrer. Je ne mens pas, jamais, sauf au creux de l'hiver emmitouflées dans des collants supra opaques!

Voyant ma mine déconfite (après tout, je n'avais rien demandé, même pas le moindre "elles sont belles mes jambes hein?), la femme me dit "que blabla, les jambes très belles c'est rare, que mes attaches ne sont pas assez fines, mes cuisses pas suffisamment galbées, blabla...". Après analyse, ça voulait donc dire que seule la perfection pouvait être dévoilée au monde. Quelle violence pour l'imparfait.
Un peu court comme argument, mais le fait est, c'est que ça m'a vachement emmerdé cette histoire. On nous dit, dans la mode par exemple, qu'il faut connaître ses forces et ses faiblesses et seulement après, passer aux travaux pratiques.
Sauf que moi, j'avais toujours cru que mon point fort c'était mes gambettes et d'un coup on me violentait le cœur en me disant que "même elles", elles étaient vilaines. Qu'est ce qu'il me restait?
Et ben sur le moment, pendant 3 ans, je me suis dit qu'il ne me restait finalement pas grand chose!

C'est terrible je trouve. Pas terrible de se voir entendre ce genre de conneries, qu'on a tous entendu, et de devoir s'envisager avec affection après, non terrible de se dire qu'une parole, par nature même subjective, ai pu m'empêcher d'être comme je l'entendais. C'est terrible de se dire que l'avis, un avis, de l'autre puisse déglinguer 27 années de construction d'image. L'avis de l'autre a été prioritaire au mien.

Qu'importe que mes attaches ne soient pas suffisamment fines, qu'importe que mes cuisses soient maigrichonnes, qu'importe que mes jambes soient bien plus grandes que mon buste, c'est ma disharmonie, et je l'aime.

Dans le fond, je n'ai jamais cessé d'aimer cette partie de mon corps, c'est simplement l'avis de l'autre qui m'a donné l'impression que j'étais la seule à l'apprécier...
Mais ça, c'est peut-être déjà immense.

Je vous embrasse!

16 commentaires

Khaïra a dit…

c'est justement ça le plus dur : se plaire à soi

mais quand même, Marie toi, la super forte : te faire ruiner à 27 ans par une remarque aussi anodine pfiouu, ... dixit la meuf hypra complexée qui se sserait vexée comme un pou !

Anonyme a dit…

Ciao Marie,
donc peut etre que je vais me perdre en ecrivant en francais (je souis italienne) mais:
je trouve que le corps c'est un peut comme un instrument de musique, le moyen pour vivre, "produire", exprimer et "capter" des emotions. Et que les corps qui font ça ne sont jamais moches! Tu'as vu le film Precious?
Pouis on est d'accord: c'est bien d'avois un certain ton musculaire (ça sufit de faire un minimun de gym) mais c'est pire d'avoir un cerveau moche que les gambettes...(le cerveu c'est bien plus dificil a "tonifier"). Et toi pour ce que je vois en photo, t'as un corps tres armonique je trouve, et puor ce que je lis le cerveu tres tonique. Bisou
Olga

Maman des villes a dit…

Elles sont superbes tes cannes..
Mais bon, c'est clair qu'un rien peut faire qu'après tu te poses des questions..
Trop de la balle, moi aussi j'ai fait du basket à haut niveau, enfin jusqu'a 16 ans parce qu'après mes croisés m'ont lâché;et tout pareil que toi, les kilos se sont installés.Aujourd'hui 16 ans , et deux charmants bambins plus tard tout est rentré dans l'ordre..
Bises et bon week-end..

minhoi a dit…

je sais pas pour tes cannes mais je donnerai beaucoup pour tes cheveux !

mais je suis d'acc meme avec un mental d'acier une simple phrase peux etre assez dévastatrice meme si on sait que c'est con, meme si on sait que ça devrait pas avoir d'importance, meme si on sait que l'important c'est d'etre bien dans ses pompes ben quand meme ça touche.

j'ai eu y'a quelques temps une remarque de ce que je croyais etre une amie, depuis on l'est plus pour d'autres raisons mais c'est finalement trés bien

elle m'a dit "toi t'es mince du haut mais ronde du bas"

my goood, ronde pour moi c'est vraiment avoir un suprpoids ! pas juste des formes un vrai surpoids

je suis pas grande hein et je fait un 36/38 en bas....je suis "potelée" comme j'aime a le dire et optionnellement "normale" je trouve n'etant pas une fan absolue de la minceur a tout prix

elle forcement elle etait mincissime on s'en doute

ben ça m'a super marqué et ça m'obsede cette phrase meme si je sais qu'elle est dégueulasse, pour moi parce qu'une copine ne dit pas ça et avec le recul c'etait pas la première fois qu'elle me parlait de mes "hanches" disgracieuse....

et dégueulasse pour celles qui vraiment sont rondes parce que si moi elle me considère comme ronde, les vraies rondes sont quoi ?? obése ???

elle m'avait dit que pour elle y'avais une classification :

les maigres, les mince, les rondes, les grosses ou obeses

ben on constate qu'entre les mince et les rondes y'a rien pour elle si t'es pas mince ben t'es ronde !

faut quand meme etre bien conne pour parler poliement.....mais n'empeche ben ça a beau etre dit par des gens cons ça touche quand meme c'est bien le pire

bon sinon je le redis hein je surkiff tes cheveux

Anonyme a dit…

Marie,
en te lisant ,j'ai immédiatement pensé un ce livre que je garde jalousement comme un trésor, de Michel serres "à visage différent";
"la beauté,la vérité,la bonté...nous avons à les construire comme des ensembles flous,à contours souples,à extention et compréhension variables...Non la norme ne se trace pas sur la cire ni ne se grave sur l'acier comme une ligne droite"
Je t'embrasse,seve

vanessa a dit…

Marie,

je crois que je te lis depuis que j'ai commencé à comprendre un peu le français...Poster des commentaires, ce n'est pas vraiment dans mes habitudes...Mais tes textes me touchent, t'oses exposé ce que parfois je me dis tout bas et que je réprimande aussitôt..Et c'est ce que je kiffe dans tes textes!
Merci!
vanessa

Anonyme a dit…

On est tous complexés pour un truc alors moi ce qui me fait mal ce sont ces pubs sur les crémes minceurs les filles sont justes parfaites et sont prises en exemple pour nous pooovres filles de la population le diktat de la minceur l'été ! on n'a qu'une vie j'en ai ras le c.l d'etre complexée d'etre ronde et mal jugée par les autres je ne mange pas plus qu'une autre voire moins question de morpho me dit le doc "oui doc l'acceptation " j'en suis loin car dans ce monde si tu es ronde tu es un thon... HEUREUSEMENT LE REGARD DE MON CHIEN SUR MOINS ME SEMBLE BEAUCOUP PLUS DOUX. bisou marie

poppy51 a dit…

Moi qui ne suis souvent qu'un complexe depuis toujours, tout en ne sachant pas toujours pourquoi.. je dis : fait confiance à ce que tu vois toi et tes jambes t'ont toujours plu. point.
Si il y a une seule question à se poser, c'est celle que tu laisses de coté en disant que ce n'est pas le sujet.. en fait, il n'y a que ça, parce que tes jambes n'ont pas changé, elles sont celles que tu aimais! alors pourquoi une personne a priori proche peut avoir besoin de sortir une méchanceté pareille sachant que si tes jambes étaient moches, cela se verrait sur les photos et c pas le cas et même alors, ça resterait étrange de pointer un détail comme ça (et sachant peut être que c'est ce que tu préfères chez toi?) ! La méchanceté mine de rien des gens qui nous aime, je connais bien, on y croit jamais vraiment, mais ça reste super toxique!

Allez zou, mini jupe et short fluo!!!

(pardon pour le roman...ça m'inspire ;-))

@nnoushka a dit…

La méchanceté et la jalousie....sans vouloir en rajouter et en lisant ton post et les coms je pense que les femmes qui disent ce genre de choses à d'autres femmes savent très bien ce qu'elles font car elles savent combien ça fait mal et combien ça blesse et ça marque que qlq qui compte dise des choses dans ce genre! (pffff je reprends mon souffle)
Le plus important c'est de se plaire à soi même et si on en se plait pas de changer ce qui peut l'être; si tu n'aimes pas qlq chose dans ta vie change le, si tu ne peux pas le changer apprend à l'aimer.
Bon j'arrête avec mes grandes phrases et t'embrasse!

Lionne a dit…

Princesse,

Ton post il me met les boules, je pense comme @nnoushka qu'il y a toujours un peu d'envie, de jalousie même inconsciente quand une femme te balance ce genre de trucs à la figure, comme ça gratos...Tss
C'est dingue comme ce genre de remarque peuvent anéantir toute confiance en soit à quelqu'un.
J'ai eu le même problème que toi, lorsque j'étais en CP pendant le cours de gym, un gamin m'as dit que j'avais des gros orteils "caca-bizarre", moi j'avais jamais rémarqué que j'avais des orteils king-size et pourtant suite à ça j'ai passe toute ma vie à les cacher et ce en toute circonstance,jusqu'a ce qu'un Homme (mon chéri) me dise qu'il les aimait mes pieds et là je les ai dévoilé à la face du monde même si ils sont moches. A la différence que moi mes orteils sont vraiment énooormes et deg' alors que toi t'as des guiboles de compet'!
Si seulement les gens pouvaient avoir conscience des répercussions possible lorsqu'ils disent des mesquineries...

Anonyme a dit…

EN MEME TEMPS MOI JE LES AI VU CES MERVEILLES DE JAMBES, SA MERE...
ET JE VOUS CONFIRME LES FILLES ELLES DÉGLINGUENT CES JAMBES...(ELLES ME MANQUENT AUSSI, BEAUCOUP)

flux a dit…

il y a quelques jours , tiens...

j'ai vraiment une poitrine minuscule, mais j'ai appris au fur et a mesure à les aimer mes petits seins, a les trouver élégants, et pratiques.

Mais l'autre jour, a une fête costumée, ou toutes les autres filles étaient en train de se changer, une copine m'a fais remarquer en rigolant:
" hahaha t'as vraiment une poitrine ridicule ! haha on dirait même que ça a diminué depuis l'année dernière !( on faisait partie de la même promo de terminale) mais bon c'est pratique pour se déguiser en motard !" (oui , j'etais déguisé en motard)
elle, bien sur, poitrine généreuse, hanches,magnifique, d'une féminité triomphante sur moi petite fille déguingandée.
ou comment en deux secondes anéantir, la confiance deja tres incertaine en ma capacité de seduire et de plaire, en mon existence de "femme a
",et pas seulement de "fille" dans laquelle j'ai bien du mal a me retrouver.
mais sur le moment, bien sur j'en rigole , je minaude, je fais des grimaces l'air de rien .
Heuresement que cette fille a aussi des défauts, c'est ma seule façon de me consoler..
Quoi , je deviens aigrie ?!?!

Emi R Blog mode beauty a dit…

J'ai les jambes très minces voir maigres et je l'entends à longueur de temps. Ça complexe, je n'y peux rien si je ne grossis pas.

J'essaye de relativiser en me disant que je suis comme ça et celui qui n'est pas content ne regarde pas.

Mais franchement, c'est violent de sortir "qu'est-ce qu'elles sont moches tes jambes" abusé

Rose. a dit…

"Qu'est-ce-qu'elles sont moches tes jambes !". Comment peut-on dire ça, de but en blanc ? C'est surréaliste tant de méchanceté spontanée...et presque intéressant (si ce n'était pas si pathétique) pour la psy qui sommeille en moi !!!
...Et ça me rappelle que mon amie d'enfance m'avait dit la même chose alors que nous étions encore à l'école primaire !
Je t'embrasse beauté !

Marie a dit…

Khaïra: Super forte? Ah c'est marrant que tu aies cette idée...
Je n'ai pas été vexée... Sauf quand elle a continué jusqu'à ce que je suggère qu'on arrête (nous n'étions pas seules), c'était un peu trop!!!

Olga: Je suis d'origine italienne. ma mère l'est en tous cas! Fierté q'une commentatrice italienne francophone soit là! Je n'ai pas vu Precious, j'ai peur de beaucoup pleurer ;-)
Merci en tous cas, merci de parler de cerveau tonique, j'adore.
Bisou

Maman des Villes: Oh une basketteuse, et pis une vraie, du niveau et tout. J'adore! Merci. bise, bon dimanche!

Minhoi: Gracias pour la tignasse...
C'est d'un glauque ces classifications... ça doit la rassurer de structurer le monde comme ça, ça le rend plus petit...
N'importe quoi.
Bisous

Seve: C'est magnifique. Merci beaucoup, je ne connais pas ce livre!


Vanessa: C'est très gentil, ça me touche vachement. Tu viens d'où sans indiscrétion?

Anonyme: Le pire du pire je crois, c'est qu'on se mette à culpabiliser de ne pas atteindre ce degré de "perfection" cutanée et adipeuse. C'est le monde à l'envers. Tes mots me touchent vachement, le truc c'est qu'effectivement la catégorisation est ultra-violente pour la minime "différence". C'est un peu gnangnan que de parler d'acceptation et de connerie humaine, mais je crois que relativiser est l'arme absolue. Et le cerveau aussi, il n y a que ça qui compte, un beau cul, des seins hauts, un bon galbe durent ce que durent les roses Le reste, ce qui remplit à l'intérieur, ça c'est une réelle définition.
Prends soin de toi.
Bisous.

Poppy51: Elle est ultra toxique, je te l'accorde, mais... Tu m'as inspirée, j'en parle dans le post t'as vu???
Écris tant que tu veux, tu es aussi chez toi ici!!!

@nnoushka: Oui elles (ils parfois aussi) le savent, c'est ce qui m'étonne le plus!
Se plaire à soi, tu as tout bien compris.
Je t'embrasse aussi.

Lionne: Ma reine, oui gratos, c'est exactement ça...
J'ai lu dans un bouquin que l'amour était la thérapie naturelle, ton chéri a fait du bon boulot avec son love (fière d'avoir ton love...).
les gens ont conscience des répercussions de ce qu'ils disent, toi, par exemple, tu saurais ce que ça impliquerait si tu disais telle ou telle chose, mais tu t'abstiens, ça s'appelle tout bonnement la délicatesse.
Bisous.

Anonyme: Mais qui es-tu?... N'brick

Flux: Si ta poitrine est plus petite que la mienne, je te jure que je te paye une coupe! :-)
Comme toi, indépendamment des tas de critiques ou légères moqueries dont j'ai été "victime", je surkiffe mes seins, et c'est sincère. Dés que je mets un truc qui les grossit, je ne reconnais pas ma silhouette.

En ce qui concerne ta pote, sans vouloir aller dans la mesquinerie, mais un peu quand même, souris lui et puis tu lui en reparleras dans 30 piges de ses gros seins, tu vas te marrer tu verras.

Chacun sa beauté, la tienne te correspond elle est parfaite pour toi et la sienne est parfaite pour elle. On s'en tape, mets des décolletés, des tas de mecs adorent les petits seins et le st-shirt en V blanc aussi... ;-)
Bisous!

Emi R Blog mode beauty: Ben non encore heureux, tu vas pas t'excuser de ta morphologie, putain n'importe quoi la connerie... C'est cool les jambes fines!!!

Rose: Oui je suis d'accord avec toi, c'est intéressant d'un point de vue psychologique, et je ne parle pas forcément de moi.
Toi aussi alors!!!
Je t'embrasse aussi...

Anonyme a dit…

Et en voir un peu plus c'est possible?