Pages

3.1.10




2010... LE MOIS DES RÉSOLUTIONS...





2010 semble être l'année de l'acceptation.
Cette année, on arrête d'être parfait et inexactement honnête. Si on veut être NOUS en 2010, c'est très simple, des résolutions, on en prend pas. Comme ça on ne se déçoit pas soi-même et aucun ami, aucune maman de nous mettra la pression à coup de "mais le 1 janvier, t'avais pas dit, l'œil pétillant et l'haleine plus tout à fait honnête, que tu..."
"Tatata" répondra celui qui, so 2010, aura pris la sage résolution de ne surtout rien décider...

Pas idiot comme idée. Par exemple, moi je la ramène toujours trop sur ce que je vais faire, sur les décisions que je prends... Bon dans les actions c'est un chouïa différent. Je la ramène vachement pour le reste, en terme de concrétisation, je remballe vite mes gaules. Alors ça me fait avoir honte de moi et mes amis aiment à se moquer...
Heureusement pour moi, après je repense à l'imperfection humaine et je souris, toute rassurée de faire partie du genre et d'en être une parfaite représentante. Il ne faut surtout pas trop se flageller, ça ne va au teint de personne.





Moi, j'en ai pris des résolutions en ce premier jour de janvier. Et c'est la toute première fois que ça m'arrive.

C'est quand même un concept intéressant les résolutions. Comme quelque chose de l'ordre de la quête de soi. Prendre des résolutions c'est savoir de quoi on est capable et d'enfin décider de le montrer, de se le montrer.

Ne pas se résoudre c'est comprendre et assumer ses imperfections...
Se résoudre, c'est se dire qu'on est capable de mieux que ce que l'on a fait jusqu'à maintenant.

Bon, mon imperfection, c'est bon là, je la gère, j'l'assume au mieux, j'en ai clairement fait le tour.
Il est temps de passer à autre chose, à quelque chose de l'ordre de la discipline...
C'est la raison pour laquelle 2010 ressemble un peu, dans mes yeux, à un nouveau regard que je poserai sur moi.





Comprendre de quoi on est capable et l'assimiler et un processus souvent long... Je vais vous raconter à quel moment, moi j'ai compris où étaient mes limites et mes possibilités. Et surtout à quel moment j'ai compris le pouvoir, à mon petit niveau, de la discipline...

Dans le cadre de mon métier, je suis le chef. Pas le chef du monde entier et de la galaxie mais un chef quand même. Il faudra un jour que je vous raconte, entre deux narrations sur l'achat du jeans parfait, comme ça en apprend beaucoup sur l'humain d'être le chef de quelqu'un. Et de plusieurs quelqu'un encore plus! C'est très instructif, je vous jure!

Bref, cette année, v'là pas que j'apprends ce que coûtent vraiment les responsabilités.
Ca coûte violement cher.
Mais comme je reste quand même une petite chose fragile, j'ai mis des semaines à m'en remettre de la responsabilité.
J'ai géré, du mieux que j'ai pu, mais à quel prix. Je ne m'en savais pas capable. Du moins pas à ce point.

J'arrive enfin au cœur de mon histoire.

J'avais un petit mec sous ma responsabilité.

Un soir, explosé de fatigue, après le constat d'un de ces échecs, il me dit:

"- C'est marrant, avec l'âge (i.e. le mien, 30 ans... Classe hein?), on gère mieux la fatigue et le temps de sommeil."
Ben oui, le pauvre choupinou, il était fatigué et plutôt que de réfléchir, il s'est naturellement dit que c'était nos 5 ans de différence qui faisaient la nuance dans la gestion de notre fatigue.

Et là j'ai réalisé... Et je lui réponds:

"- Non, c'est simplement qu'à la différence de toi, je n'ai pas le choix.Toi t'as le choix d'être autrement, de te reposer sur quelqu'un, moi pas. Je n'ai pas le choix, je ne peux me reposer que sur moi!"

Je me suis prise pour une star de cinéma remarquez. Dans les films, quand le héros a trouvé une phrase géniale, il la répète... Il la répète pour montrer toute la "génialité" de sa phrase...





Bon je vous l'accorde, comme ça, à brûle-pourpoint, on se demande bien ce que cette histoire peut bien avoir à faire dans un post sur les résolutions...

Moi, je ne prenais pas de résolutions parce que je ne savais pas si j'en étais capable. Moi je ne rêvais pas trop grand pour moi parce que je ne savais pas si j'en étais capable. Moi je ne réussissais pas à me discipliner parce que je me disais que je n'en étais pas capable. Moi je me réfugiais dans le passé parce que l'avenir, comme il m'était inconnu, il me faisait trop flipper ma mère. Moi, je croyais que je ne pourrais jamais faire ce que je voulais de mes doigts, de mon âme et de mon cœur parce que je n'en étais pas capable...


Dans le fond, c'est pas que je'en étais incapable, c'est plutôt que j'avais le choix, la liberté de faire autrement. On a vite tendance à se contenter du médiocre. On a vite tendance à aller vers une facilité disciplinaire. Parce que c'est trop dur et pis dans le fond, on s'aime pas encore suffisamment pour se dire qu'on a le droit, et
surtout le devoir pour soi, d'être le MEILLEUR SOI POSSIBLE.

Rome ne s'est pas fait en un jour mais c'est pas une raison pour glander sur le canapé à jouer au jeu des boules de couleur qui rappelle étrangement Puzzle Bubble, sur Facebook, en fumant des clopes en pyjama. Rome ne s'est pas fait un jour mais Rome il a commencé à se faire à un moment donné quand même.

Se résoudre, c'est accepter de travailler, de transpirer pour atteindre ce que l'on veut.

Rêver, ça nécessite de la discipline, ça nécessite de se dire que pour le coup, on a plus vraiment le choix... C'est la discipline qui nous fait aller au-delà de nos présumées limites sûrement pas le glandage.
Sauf si on décide d'être un rêveur sans saveur, un de ceux qui ne rêvera que la nuit sans envisager que ce qui se passe dans son cerveau, pourrait bien se réaliser dans la vraie vie si et seulement si, il y travaille et s'il s'y prend bien...




BONNE ANNÉE MES BEAUTÉS...
JE VOUS SOUHAITE DU KIFFE, DU RÊVE, DE LA LÉGÈRETÉ ET DU LUXE... ET DE LA VOLUPTÉ, IL AVAIT RAISON BAUDELAIRE...


24 commentaires

Lalou a dit…

"On a vite tendance à aller vers une facilité disciplinaire. Parce que c'est trop dur et pis dans le fond, on s'aime pas encore suffisamment pour se dire qu'on a le droit, et
surtout le devoir pour soi, d'être le MEILLEUR SOI POSSIBLE"

Je m'y reconnais là dedans. Encore une fois.

Mariiiiiiiiiiie, merciiiii!! Je ne serai jamais originale dans mes commentaires. Mais c'est exactement ce que je ressens. A chaque fois, tu trouves les belles phrases pour décrire les sentiments réels.

Je te souhaite une très jolie année 2010!

petitprunier a dit…

encore une fois, ta plume fait mouche. "mais comment fait-elle pour écrire si joliment et avec tant de subtilité dans les émotions des choses que je croyais enfouies au plus profond de moi" c'est une interrogation récurrente qui n'attend pas de réponse si ce n'est le prochain post... :-)
en tout cas, chais pas si t'as lu notre horoscope de 2010 mais il déchire TOUT! franchement si on veut faire kekchose de nos vie, apparemment, c'est now! yeaaah 2010 power :-)

ang-aile a dit…

Je l'attendais ce 1er post de l'année !

Et encore une fois, je suis ravie de cette lecture ! Je dois l'avouer, je suis accro à tes posts chère Marie !!! C'est à dire que tous les jours je regarde si un nouvel article s'affiche ! On en voudrait encore et encore car dans le fond à cherchait les tendances sur la blogo mode et tombé sur ton blog c'est trouver la perle rare ! Moi, j'ai pas honte de dire que je suis fan du privé et de l'intime des gens si bien entendu il est volontairement délivré ! Je raffole aussi des photos, des vrais pas que la pause pour le dernier slim !
On a besoin de cela en 2010, du naturelle, de la spontaneité, de la vie quoi ! Se dire que l'on est pas seule à ressentir tout cela... Que ça arrivent aux autres aussi... Et que certaines arrivent à mettre les mots qu'il faut dessus ! Alors belle et intense année à toi Marie et ne cesse pas d'être toi...Moi j'aime ça.
Ang-aile

Melle. Marion a dit…

"On a vite tendance à aller vers une facilité disciplinaire. Parce que c'est trop dur et pis dans le fond, on s'aime pas encore suffisamment pour se dire qu'on a le droit, et
surtout le devoir pour soi, d'être le MEILLEUR SOI POSSIBLE"

Oh mon dieu cette phrase là! Non mais ohh ! Je m'en remets pas tellement elle est vraie.

C'est tout moi ça. Enfin c'était tout moi. A une période où j'étais tout au fond à cause de la nourriture. Ou se laisser tout au fond c'est plus facile que de se dire qu'on peut le faire, qu'on peut faire les efforts pour aller mieux, s'accepter soi et être un meilleur soi possible.

Ce bousculer soi même, s'auto-discipliner et se dire que merde, ça prendra du temps et que ça va faire mal...on est pas toujours prêt.

Par contre quand on l'est, c'est beau. On se sent fort et fébrile à la fois. Et une fois qu'on y est arrivé c'est un sentiment assez difficile à expliquer. Mais l'estime de soi elle est genre hypra over mega haute.

"C'est la discipline (et un peu aussi l'envie d'être mieux) qui nous fait aller au-delà de nos présumées limites sûrement pas le glandage"

Merci pour ces mots. Ils sont beaux et vrais et plein de kiffe!

je t'embrasse beautée et belle année à toi :)

marie a dit…

Merci, merci, merci.

Alix* a dit…

Je viens de mettre les 2 derniers paragraphe en post-it sur mon bureau d'ordinateur. C'est con, hein? :)
Mais c'était ce que j'avais besoin d'entendre (de lire)en ce moment.

Merci poulette! Et te souhaite aussi une jolie année avec tout ce qu'il faut dedans.

Mermaid a dit…

Bon ben tu m'as mis la larme à l'oeil, t'es chiante! Parce que l'incapacité chronique qui est en faite de la chtouille mélangée à un sentiment d'illégitimité ça me connaît. Trop bien. Moi je suis trop "une rêveuse sans saveur", oh la la...
Ton billet il m'a fait du bien. Parce que c'est dans mes résolutions de me remonter mes petites manches.
Arf, et comment je me reconnais dans la description de la glandeuse en pyj'! (Les clopes en moins, mais on peut les remplacer par des ferrero rocher)
Bon allez, j'vais aller pleurer un ptit coup et pis après on attaque 2010!!!

diane a dit…

c'est ça, de la discipline! et de la patience, c'est dur de vouloir réaliser ce qu'on a dans la tête, tu as raison... je prends les mêmes résolutions cette année!
Excellente année Chic Fille, encore plein de bon et beaux mots qui nous font rêver!

Anonyme Amande a dit…

Cet article philosophe (si si ! n ayons pas peur des mots !) fait echo a une partie de la conversation qu on a eu l autre fois, sur ses reves, le fait de se donner du mal pour avancer malgre notre paresse ou notre peu d estime de soi... Merci !
Je prends chaque annee la meme resolution et cette annee + que jamais, je dois l approcher !!! Ton post je le garde precieusement meme que je vais l imprimer, pour le relire des que je me laisserai trop aller a la facilite et a la resignation.

Big Love

So wicked trendy-Neva products a dit…

bonne année :)

Khaïra a dit…

je pensais pas qu'on pouvait mettre des mots aussi parfaits sur ce que je ressentais au fond de moi...
you did it Marie, t'es trop forte
je te souhaite le meilleur pour cette année à la hauteur de la personne que tu es

Madame Mercier a dit…

bonne annee
et felicitations pour ton blog je suis en train de commencer

bisous

http://madamemercier.blogspot.com/

Rose. a dit…

Ton post me fait penser au sous-chapitre: "Pourquoi la pomme d'Adam vous reste-t-elle en travers de la gorge ?" (chapitre sur la Conscience)de l'"Anti-manuel de philosophie" de Michel Onfrey !
Et à cette phrase de Rousseau: "Si je ne vaux pas mieux (que les autres hommes), au moins je suis autre".

Gala a dit…

Beaucoup aimé ce texte....

Mais pour de vrai, c'est quoi ta vraie résolution?
Etre la meilleure toi possible, à travers la discipline, te construire comme Rome.
Mais en détails, exactement... c'est quoi ces minis challenges??? :-DDD

petitprunier a dit…

et comme une gourdasse, je t'ai même pas souhaité une bonne année...! alors meilleurs vooeux ma belle! de belles rencontres, du bonheur en veux tu en voila et surtout la liberté d'être entièrement, foncièrement, complètement toi :-)
des bisous!

valerie a dit…

et pour toi cette année du bonheur rien que du bonheur ...

arwen a dit…

bon, je vais la faire courte mais c'est exactement ce que je pense là, présentement!!!

Magali a dit…

J'espere que tu ne t'arreteras jamais d'écrire!

Les petits secrets de Lila a dit…

Wahooouu
Que dire de plus..
Encore une fois dans le vrai , les mots justes , trop justes que l'on se les prend en pleine face...mais merciii
mercii de tes écrits, merci de ta philosophie , merci de ta prise de conscience....merci d'être toi tout simplement.
Bonne année à toi aussi poulette, tout plein de d'amour, bonheur, bonne santé et un peu de jean qui va bien!!!
bisous
aurore

Marie a dit…

Lalou: C'est quand même marrant de voir comme finalement, dans le fond, on est tous pareils.
Je te souhaite une très belle année à toi aussi!

Petitprunier: Ah ouais? Genre c'est notre année! Lion power... Ca fait plaisir!

Ang-aile: Merci beaucoup. Tu sais plus ça va, et finalement je trouve qu'on construit toutes et tous, un peu, la cic fille.
Et encore merci.

Marion: L'auto-discipline, c'est en lisant les interviews de Madonna que j'ai compris... ;-)
Merci pour tout Marion, pour tous tes mots, à chaque fois et de ta fraîcheur. J'aimerais vraiment te rencontrer pour de vrai pour le coup... En 2010 par exemple.

Marie: Oh mon double. :-) Merci.

Alix*: Oh putain ben là tu me flattes... Belle année à toi!

Mermaid: La chtouille! J'avais pas entendu cette expression depuis moult, j'adore!
Tu peux bien évidemment remplacer les clopes par ce que tu veux, les Ferrero, ça va c'est pas trop craignos.
Vide tout et attaque 2010 comme il se doit!
Je t'embrasse et te dis quand même un grand merci!

Diane: Merci Diane. et moi je te souhaite des milliers de créations. Je suis tellement tentée par des tas de choses que tu nous montre, ta boutique Etsy, j'adore!!!

Amande nappée au chocolat: Bonne ma beauté!
Et merci à toi pour toutes tes douceurs et tes encouragements, ils me font TRÈS TRÈS chaud au coeur.

So wicked trendy-Neva products: Merci toi aussi.

Khaïra: Merci beaucoup... L'année commence bien avec toutes ces gentillesses. je t'embrasse très fort. Prends soin de toi!!!

Madame Mercier: Merci et courage à toi... Enfin pas courage parce que c'est dur, hein!!!

Rose.: C'est très joli ce que tu écris. Je ne connaissais rien de ce que tu viens d'écrire. Même la phrase de Rousseau! Rien de rien.
Bonne année beauté!!

Gala: Alors pour de vrai c'est finir le texte que j'écris depuis 2 ans... Arrêter de fumer pour de vrai et kiffer. Kiffer tout le temps!

Valérie: ben à toi aussi. Merci merci!!!

arwen: Sérieux? En vrai, on est toutes soeurs je crois...

Magali: Je l'espère aussi. J'espère que j'aurais toujours des choses à dire!

Les petites secrets de Lila: Oh oui des jeans... Merci Lila. Merci beaucoup!!

Ivy Chang a dit…

Bonjour Marie,

Je lis ton blog depuis trois ans mais je n'ai jamais laissé de commentaires. Et aujourd'hui, c'est le déclic! J'ose enfin écrire sur ton blog car ton article me touche énormément.

En ce moment, je me pose pas mal de questions sur mon avenir et je doute bcp de moi. Mais en lisant ton article, tout me semble tellement plus clair.

Merci bcp de nous avoir partagé ton histoire. Je me sens tellement plus rassurée mtn.

Vanessa a dit…

Merci pour ta réponse! Je trouve ça good et sain..

Good Luck ma grande Marie!!!

tingting a dit…

sneakers shoes
Nike Tn
he was interrupted,
discount nike shoes
nike shox r4
tn dollar
He replied, "Yes......you are right! I haven't been looking for anyone for the past years."
With that, the man darted across the floor and out the door,
cheap nike shoes
All along he has found his girl.
nike tennis shoes That was why he did not bother to look further when he realized she was not coming back. It was not any specific girl he was seeking!
cheap nike shoxIt was perfection that he wanted, and yes.....perfection!!
Relationship is something both parties should work on. Realizing that he had let away someone so important in his life, he decided to call her immediately. His whole mind was flooded with fear.
free shipping shoes He was afraid that she might have found someone new or no longer had the same feelings anymore..... For once,
Paypal Credit card Accepthe felt the fear of losing someone.
nike shoes
nike discount shoes
,cheap puma shoes
nike shox shoes
chaussures nikeHow he damned the Gods...!!
nike free shoes How he hated himself....for taking so long to realize his mistake!! That was in 1996.
buy shoes onlineYou may painfully regret, only to realise that it is too late.

Fashion L a dit…

Tu es la Carrie Bradshaw Française !!