Pages

25.11.09



JE VOUS DOIS UN PEU PLUS...






Je suis très absente ces derniers temps et, quand je suis là, je ne suis ni très prolifique ni très soignée de la plume.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, mis sur la piste grâce à mon utilisation prolifique du "je", je me dévoile peu...
Dans la vraie vie déjà, je fais tout le temps ma mystérieuse, et même pour de faux, sur mon blog, je ne me livre pas tant. Attention dévoilement de l'arnaque, la plupart des choses sont inventées. Imaginez...
Pourquoi je ne dis pas grand chose alors que j'écris des lignes et des lignes? Pour une raison simple, je trouve cela vaguement indécent. Pas pour tout le monde, mais moi je suis sans arrêt envahie par une pudeur qui m'a amplement sauvée la mise à de nombreuses reprises...

Ce post, pour le coup, va être intime et, je comprendrais bien que vous ne cherchiez pas à aller plus loin, merde internet, les blogs, la fashion et le reste, ça doit rester léger ou sinon ça n'est pas tout court.

Depuis un certain nombre de semaines, tout tourne bizarre autour de moi, les choses ont cessé d'être familières alors moi je me demande bien où ça va arriver. Je m'interroge sur des tas de choses. Et c'est bien connu, lorsqu'on cherche des trucs, des explications on finit toujours par trouver ce qui ne va pas.
Des tas de choses sont à reconstruire, je suis un peu paumée et ça me rend peu prolifique.
Je retraverse une nouvelle crise blogguesque fatalement. Je ne sais plus trop quoi écrire, je me demande, m'interroge sur mon amour pour la sape et n'aperçoit qu'un amour de l'écriture. Je suis un peu le tarp' entre deux chaises. La mode et le blog mode ou le blog et l'écriture. La contrainte que je m'étais fixée au départ n'a pas forcément toujours lieu d'être, ceci dit, ça c'est moi tout craché...

Après mon Deug à la fac, je suis rentrée en licence de cinoche. J'étais cinéphage et n'aspirais qu'à faire ça de mes journées. Regarder des films, comprendre, analyser, disséquer. Sauf que dés que les choses deviennent "académiques", presque forcées, elles finissent par m'ennuyer. Et j'en perds mon goût. Et ça été le cas pour le cinéma tant qu'il faisait parti d'un enseignement universitaire.

J'aime la mode depuis toujours. Je n'aime pas m'habiller depuis toujours (D'ailleurs je ne suis pas sure d'avoir la même affection que certaines pour la question!), mais j'aime voir du beau et réfléchir à sa meilleure équation.

Où je veux en venir?
Il fallait que je vous dise tout et rien. Que j'ai le sentiment, même brièvement, que je pouvais écrire tout ce qui me passait par la tête sur MON blog. Ne plus réfléchir à la séduction, ne pas penser à mes stats, ne pas me dire que je me dois de jouer la fausse joie parce que la mi-dépression est moins vendeuse... Je revoulais juste de la fraîcheur, du goût pour faire... Du goût pour une certaine futilité choisie, décidée.
C'est sûrement peu compréhensible pour vous cette histoire, mais je me suis réservée, ce soir, le droit d'être un peu obscure et d'être moi.
Ayé...

C'est fait.
Je reviens le plus tôt possible.
Je vous embrasse.
Et merci pour tout... Du fond de mon cœur...

31 commentaires

Initials.CC a dit…

C'est toujours dur de se dévoiler... Bravo d'avoir fais preuve de ce courage..!

alexia a dit…

Hello la belle!
c'est ce que j'aime ,ta pudeur...
Quand je te lis,j'ai l'impression que tu pourrais ètre mon amie,une confidente...Comment dire?Même si tu es pudique,tu n'en es pas moins sincère,du coup on s'attache à toi et aux bribes de ta personnalité que tu nous livre de temps à autres.Je pense que toutes les lectrices de ton blog seront d'accord avec moi pour dire qu'on aime beaucoup ta façon d'être,et qu'on aimerait toutes avoir une copine "Marie" dans nos amies...
J'espère te lire encore longtemps misstinguette.
Gros bisous

Anonyme Amande a dit…

Oh Marie si tu savais.. (ouais ca commence mal mais attend ;=))... J ai decouvert ton blog y a quoi...? Quelques mois et une evidence m a scotche. Cette chic fille n a pas usurpe son nom, j ai envie d en savoir plus. A force de lire plusieurs fois tes post pour bien en comprendre toutes les subtilites, et malgre le fait que tu en dis peu sur toi dans les faits, j ai vraiment ressenti une profonde empathie (j aimerais parler d amitie mais peut etre un jour en real life ca aura son sens, j en suis sure), parce que tu me parles, ds tous les sens du termes. Je decouvre ce soir que tu as etudie le cinema, et je suis d autant + touchee que moi aussi j ai fait ce type d etude au debut par passion, avant de changer de voie pr des raisons qui n interessent personne ici. Et la je me sens encore plus proche de toi, deja que tu me touchais tant...
J aurais sans doute mieux fait de t ecrire un mail perso, mais j ai aussi envie d ecrire sur ton "mur" pour me rajouter a celles qui te lisent et t apprecient et te prient de continuer ton blog en le transformant en journal plus intime parce que tu as une valeur emotionnelle necessaire sur cette toile, interface actuel de culture et d echanges qui te servira sans doute dans ta quete/parcours litteraire et de reflexion.

Tu es douee, tu possedes une sensibilite exceptionnelle et hyper touchante et j aimerais en tant que lectrice que tu approfondisses autant qu il te plaira tes sujets de reflexion, quitte a changer le format si cela est necessaire.

Ton blog (m) est precieux. Merci d un tas de choses dont on parlera un jour autour d un the un aprem ou d un verre + corse un soir, j espere vraiment bientot.

LOVE.

*Marine Fleury* a dit…

moi j aime bcp ce que tu es..
et pour ce qui est du blog rien ne t empeche de lier mode et ecriture..justement c est ca qui fait ta force par raport aux autres blogs je trouve!

° Miss Magz ° a dit…

Moi je trouve que ta pudeur justement, c'est ton style ! Tu en dis beaucoup pour mieux ne pas te dévoiler et c'est ce qui fait tout le charme de ce blog !
Bon courage pour traverser cette mauvaise passe. J'aime à croire que les moments de doute sont toujours nécessaires dans une vie. Tu en ressortira plus forte!
Un gros big up à toi !

lunelo a dit…

c'est drole Marie, j'ai cessé d'ecrire sur ton blog (mais pas de te lire) quand j'ai compris ça cette fausse accessibilité... j'ai tatonné pourtant
apres des essais infructueux d'echange de mail ou j'ai realisé qu'il m'etait impossible de savoir qui tu etais, en vrai, malgré des points de similitude dans nos façons de disséquer de folklorer façon 79 power.... etc moi j'aime bien savoir ce que les gens font pourquoi comment peut etre un peu trop
je ne peux pas juger on fait comme on peut et on ne doit pas forcement qqc aux autres pas plus dans l'absolu que parce qu'on s'expose souvent "faussement "d'ailleurs sur la toile, ça parait tellement accessible et parfois cathartique un bout de toile vierge

par contre encore un point commun :( je suis souvent cryptique. Peut etre dans l'espoir que qqc soit produit du SE CREE
putain ça me fait penser aux crocodiles de LE


tu dis aimer plus ecrire que parler sape? qu'a cela ne tienne il y a des blogs de modes a n'en plus finir.
moi je commentais chez toi toujours entre les lignes justement savourant tes ecarts au modesque, j'aime pourtant la mode mais tel n'est pas la question

tu tourneboules? c' pour mieux rebondir mon enfant...si la vue/vie etait rectiligne on s'ennuirait, non?
quant a l'obscurité on a tous en nous cette part d'ombre et à trop vouloir l'ignorer on fonce droit dans le mur
je suis en pleine histoire de logique emotionnelle cervo reptilien et tout en ce moment m'y rappelle....c(est lié mais j'ai la flemme de developper sur nos crocodiles et le pourquoi on fait ou pas

la depressitude a été un tel pb pour moi que j'ai laché mon blog. j'ai commencé à le faire pour ecrire et echanger seulement mes interrogations n'etaient pas toujours sexiglam je ne voulais pas d'un journal intime alors j'ai perdu en profondeur, pas de contenu donc j'ai laché l'affaire par auto censure ne me reconnaisant pas dans ce que j'essayais peniblement de faire

tu es passé du modesque aux billets d'humeur, pt etre as tu perdu en visiteurs, je ne sais, mais si c'est le prix a payer pour mieux se re-trouver , se con NAITRE moi je dis...

Dors bien, fais pas de cauchemar et fais des beaux rêves

Rose. a dit…

Très profondément touchée par ce post...Il fait tellement écho à ce que je suis, à ce que j'éprouve moi-même.
"Vivre est un exercice difficile": un peu mélodramatique mais cette phrase est un peu la mienne et, partant de ce constat, paradoxalement, elle est comme un baume...
Je t'embrasse, indispensable, profonde, drôle, intelligente et talentueuse Marie !
Rose.

Anonyme a dit…

Tes failles,tes felures,ne nous amenent qu'à une conclusion Marie,et aprés avoir lu tous les autres coms,ce que tu fais de ton blog c'est te devoiler petit à petit ,à toi meme ,peut etre,à nous tes lectrices,tu nous montre le trésor le plus chérissable,le plus pur et le plus rare:ta beauté interieure!
Oui, elle émane bien plus que tu ne le sais des qqls lignes dont tu nous gratifies...porte bien maintenant,va vers ton destin,plus forte de notre tout petit mais indefectible soutient!
je t'embrasse,SEVE

zaelle a dit…

Mais on s'en fout Marie, on t'aime comme ça nous. On aime ton mystère, ta douceur, ta belle intelligence. Et puis tu sais, je crois que même à morceaux choisis, tronqués ou inventés, tu nous montre tout de toi, avec autant de pudeur que de générosité. Tu nous montres tant que tu es une belle personne que tu vois, ces confidences ne déclenchent que des vagues d'amour en nous. J'aime ton regard sur la vie et sur les choses, et ta manière de dire, ils pointent souvent des pensées en moi que je ne développe pas assez et tu me pousses ensuite à y réflechir. Mode, cosmétique, architecture, passé, présent, futur, amour de soi, et tout le reste, le statut de blogueuse mode fait bien strass et paillette, mais finalement est-ce suffisant ? Ces derniers jours je me fais cette réflexion douloureuse, je n'ai déjà plus depuis quelques mois de plaisir en ouvrant un magazine féminin, et depuis quelques temps, les blogs mode me gonflent aussi. Je crois que c'est la mode en général, tout cet univers, que je trouve chiant. La mode au sens présent et éphémère du terme. Quand la Mode, son histoire, ses influences et où elle va, continueront de m'époustouffler. J'aime toujours les tissus, le tombé d'un vêtement, mais je n'en ai plus rien à foutre des tendances, des must have et des créateurs à suivre. Alors oui, très clairement je préfères ton monde à toi, riche de pleins d'autres choses, même du faux même du mystère. Pas forcément facile de prendre des risques, de sortir la tête de ses stats et de voir où on veut aller. Mais tu y arriveras parce que tu as cette force en toi, quoi qu'il arrive. Et que nous où que tu ailles on te suivra ;)

Delli | Delphine a dit…

Amen. Un de tes meilleurs posts. J'étais un peu lasse de cette joie tout le temps partout. Tout ce bonheur tout cet éclat sonnait trop faux pour moi. Je me disais que c'était forcé et du coup j'aimais moins.
Il ne sert à rien de définir un blog, les gens ne rentrent pas dans des cases, pourquoi essayez d'y faire rentrer un blog alors que c'est une part de nous.
Mélange tout, n'hésite pas : mode, fringues, fiction, réalité, photos, écriture... Ton blog n'en sera que plus riche. Le point commun dans tout ça? Et bien ce sera toi, ce que tu as choisi de montrer, de partager ou pas. Et moi (oui je suis une égoïste) je n'en serai que plus heureuse.

Melle. Marion a dit…

J'avais bien envie de faire un long discours, avec des grandes phrases, des beaux mots et tout ça. Mais dès qu'un texte me touche un peu je deviens une vraie handicapée des mots. Là tout de suite maintenant c'est le cas.

Alors juste merci Marie d'avoir développé un peu de ton toi. Et je finirai ce commentaire un peu craignos de la synthaxe par un "Astalavista baby" !

elishabys a dit…

idem moi aussi j'aie parfois envie de dire sur mon blog fuck h&m,zara etc,c'est vrai j'aie 34ans et ma vie tourne autour de ce que je vais bien pouvoir shopper cette semaine ça c'est dans mes phases marre de la mode!mais bon c'est juste un petit passage!
mais comme toi je l'ecris pas sur mon blog,pudeur,peur,je sais pas vraiment!
j'adore te lire!
bon week!

diane a dit…

ho comme je te comprends Marie, j'avais un jour écrit un article un peu déprimé à propos de la séparation maman/bébé entre autres et j'avais reçu des commentaires sois disant de soutien genre "vive la vie", etc (non mais mot pour mot!!) et ça m'avait tellement énervée que des personnes que je ne connais pas se permettent de juger ou de donner des solution à ma vie que j'avais tout effacé... je crois que ne pas se dévoiler et inventer un personnage fait partie du jeu, sinon c'est un peu dangereux je trouve...

En tout cas sache que je serai toujours à l'affût d'un nouvel article car déprimée ou pas ta plume me touche toujours!!
:-)

Solène B. a dit…

Superbe. J'adore ta façon d'être, même si ce n'est peut-être pas ce que tu es vraiment.
Pourquoi je dis ça? tu me paraîs assez instable, pas encore consciente de qui tu es, tu ne t'es peut-etre pas encore tt à fait trouvée? C'est ce que je remarque en tant que (fidèle) lectrice, maintenant qui suis-je pour te dire ça tu vas me dire..

J'aime quand tu dis "je fais ma mystérieuse" mais le fais-tu exprès? ou l'es-tu avec toi-même aussi?

La mode mouais c'est bien un moment, après on s'en lasse vite. Des gens de 30 ans toujours après les moindres nouveautés c'est un peu pathétique je trouve. mais ça ne m'empêche pas d'aller faire le tour de la blogo de tps à autres :p
A 30 ans on pense à plein d'autres choses, comme avoir un bébé? J'en ai un depuis peu et ça a complètement changé ma façon de voir la vie. T'y penses des fois?

Bise jolie Marie au nez tout mignon :)

Anonyme a dit…

je voulais te demander : maintenant koi ton travailll ?

Marie a dit…

Je ne risque pas d'être particulièrement alerte face à tous vos gentils mots...


Initials.CC: ca reste relatif comme courage et pis à me relire, j'ai encore pas dit grand chose...

alexia: merci ça me touche beaucoup... Bien que je sois, aussi, super relou comme cop's de la vie jusqu'à la mort...

Amande: On en parlera dans la vraie vie de ton com hein? Et du reste aussi! Merci en tous cas...

*Marine Fleury* : Merci beaucoup...

° Miss Magz °: ils le sont... les moments de doute! Ils construisent tu as parfaitement raison!!!

lunelo : Il y a quelque chose dans l'intimité qui me rappelle, avant le reste, la peur que ça s'arrête... Je crois que je suis sauvage et que; parfois, aller plus loin, m'est difficile!
Merci d'être encore là...
Merci pour tes mots, le final qui m'a accroché un sourire tendre et rassurant...
Tu as raison pour tout un tas de chose dans ton commentaire...
Merci.

Rose. : Oh Rose (non je ne me la joue pas Miossec), merci beaucoup. Je réponds à ton mail au plus vite...

Seve: ... Pfff, tu m'émeus tellement. Merci. Merci!

Zaelle: Putain vous faites un concours ou quoi? Chacun de vos mots sont comme un joli pansement de marguerite sur mon petit coeur un peu froissé mais pas brisé pour autant...
Merci Zaelle!

Delli | Delphine: Tu as raison. Il est difficile de se dire "mouais c'est pas la grosse frite ne ce moment, mais comme c'est le cas pour tout le monde, je vais pas en remettre une louche avec mes conneries...". Sauf que ça sonne comme un vrai gros mensonge pour le coup...
Merci.

Melle. Marion : J'ai cru que t'étais perdue... Non baby, t'es jamais craignos!!!!

elishabys: Oui c'est certain qu'on est un tas dans ce cas.
Merci en tous cas!

diane: Oui ça a un côté un peu dangereux... Et puis les gens, moi y compris, sont curieux... C'est plutôt humain, c'est compliqué de poser des vraies limites à tout ça. Merci Diane!

Solène B.: Je suis plus en quête qu'en état d'instabilité... Enfin je l'espère ;-)
D'extérieur, je me doute que tout ça parait bien fouillis!!!
C'est vrai j'ai dû me lasser de la mode et de ses petits tracas. Du moins pour le moment...
Quant aux enfants, je dois y penser comme tout un chacun...
Je t'embrasse aussi...


Anonyme: Ben maintenant moi, mon travail j'en parle pas sur ce blog... Simplement parce qu'il n a strictement aucun lien...

Anonyme a dit…

Si sa se fait tu es au domac ou ds un supermarché, mais je comprends pas, tu as honte de le dire ou quoi? nous sommes tes lecteurs apres tout!
et il n'a pas de honte et sa finira bien par se savoir de toute maniere..

Marie a dit…

Anonyme: Après tout quoi?
Je ne vois pas bien en quoi je suis dans l'obligation de dire ce que je n'ai pas envie...
Et puis je te trouve un peu brutal dans ta manière de faire... Comme si je te le devais...
Je fais bien comme je veux sur mon blog et n'irai jamais demander à mes lecteurs de me parler de ce qu'ils n'ont pas envie!

Les petits secrets de Lila a dit…

Tu ne nous dois rien..tu es comme tu es et on t'aime , on aime te lire tel que tu es avec tes moments de joie et tes coups de blues mais n'est ce pas çà la vie finalement.
Bisous
Aurore

michelle a dit…

Marie tant que tu sais ou tu en es c le plus important même dans la vraie vie on joue plus ou moins un rôle pour cacher nos faiblesses le plus souvent on embellit le quotidien pour notre entourage moi en te lisant je vois un miroir fragile pleins de pudeur et de contraste je serait bien incapable d'avoir un blog perso mais le fait d'exister par ce biais est une bonne thérapie pour appréhender la vraie vie qui est souvent pas drôle à raconter tu mets tout ça à la sauce MARIE ... ça et là je pioche dans d'autres blogs qui parle à mon coeur mais je te reste fidéle même si je ne laisse pas de coms je me doute que dans la vraie vie tu vis en dents de scie et c ce qui fait de ton blog le blog du non ennui... pense aux surfeurs qui glissent sur la vague mais qui finissent au creux de celle ci dans ce sens c plutôt grisant gros bisous.

La princesse a dit…

Je suis une fidèle lectrice de ton blog depuis quelques mois, mais ceci est mon 1er commentaire (que je crois!).
Perso, je te lis car j'aime ton style ... d'écriture! (bon, le reste aussi bien sur!!!). C'est cette raison qui m'a "poussé" à mettre ton blog dans mes favoris.
Un blog, à la base, c'est un journal "extime". C'est toi qui en es le maitre,toi qui choisis sa direction. Je crois surtout qu'il ressemble forcément à ton état d'esprit du moment, et forcément (bis) on n'a pas le mm état d'esprit chaque jour...
Alors le seul conseil, laisses toi aller. Moins vendeur? et alors? Le principal c'est d'être bien dans ses escarpins !!!!!!!!!!!
Longue vie à une chic fille
La princesse

valerie a dit…

De rien !!! c'est que tu es une sacré chic fille !

Khaïra a dit…

Je ne suis pas encore une fidèle lectrice car je te connais peu donc je ne permettrais pas de donner mon avis (même si j'ai lu plusieurs postes).
Tout ce que je peux dire c'est que ton post est très touchant...à divers égards pour moi.

Anonyme a dit…

avoir des but dans la vie est un objectif les réaliser un accomplissement,quand tu auras trouver ta voie professionnelle et sentimentale tu redeviendras la chic fille que tu etais avec son rire un peu fort mais si attachant,biz a toi et prend soin de toi

gui a dit…

Je t'aime d'amourz aux fruits tropicals chic fille! Pipi sur mini dépression (la classe!) et à trés bientot

LaSourisTeigneuse a dit…

on a toutes des mini dépresions à certains moments et avoir l'honneteté de sortir du paraître et juste le formuler même ( et peut être surtout!) avec des tonnes de pudeur force l'admiration

donc xoxo et à très très bientôt chic fille tu es chic et chic, une véritable leçon d'élégance

mélia a dit…

Moi, les posts trop légers ça m'emmerde. Merci pour ta sincérité.

Kraxpelax a dit…

SONNET XXXIX FOR KATIE

I went downtown, saw Katie in the nude
on Common Avenue, detracted soltitude
as it were, like a dream-state rosely hued,
like no one else could see her; DAMN! I phewed;

was reciprokelly then, thank heaven, viewed,
bestowed unique hard-on! but NOT eschewed,
contrair-ee-lee, she took a somewhat rude
'n readidy attude of Sex Prelude; it BREWED!

And for a start, i hiccuped "Hi!", imbued
with Moooood! She toodledooed: "How queued
your awe-full specie-ally-tee, Sir Lewd,
to prove (alas!), to have me finely screwed,

and hopef'lly afterwards beloved, wooed,
alive, huh? Don't you even DO it, Duu-uuude!"

My English Poetry Blog

N'est-que pas que la solitude elle-mème eveille quelque attente fébrile? Voici l'entrée, vide, discrètetement illuminée comme une musée nocturne – la terasse, avec ses torchères ondoyantes par un soir d'Avent étrangement doux – laissant le vestibule et les murmures de voix – la chambre immaculée immaculée et la musique de danse derrière le mur – et le bar à cocktails mondains – le bassin où le nageur s'entrâine, longeur après longeur, il en n'a jamais assez, il doit y mettre de sien – enfin, tournant vers le haut au coin du sombre couloir vient la fille noire et pâle, altière, déterminée et de style épuré, ainsi qu'un moderne avion de chasse suédois.

Poétudes

More...

Exit time. Las chicas dejan el espejo de bar
dormindose en sus corazónes de alta traícion.
El Señor no levanta. Él pastorea a sus pies
los presuntos compradores. Y nos bendice.

My spanish poetry blog

More...

Consider Sex and time, procreation, reincarnation. Trigonometry! I envisage the time axis as the repetitive tangens function. Do you see what I mean? What can be tentatively derived from this notion? Clue: orgasm AND birth pangs at tan 0.

My Philosophy

My Music Blog

My Babe Wallpapers

You are very welcome to promote your blog on mine. They are well frequented, so there's mutual benefit.

- Peter Ingestad, Sweden

blablatok a dit…

Mariiiiiiiie?????? you ouh??????? Y a quelqu'un???? Yatil âme qui vive???? Forcément.... Mais ça fait plus de bruit... rooo.. zut... T'as même pas éteint la lumière en partant... alors baah on attend.

Charlie a dit…

Je ne viens pas tous les jours sur ton blog, parce que ce n'est pas pour moi un endroit où on passe en vitesse, en passant. Mais j'aime y venir régulièrement, prendre de tes nouvelles, alors que je ne te connais pas. Je t'ai déjà laissé quelques comms, comme ça, pour le plaisir.
Tu es très touchante, je comprends très bien ce que tu écris et crois ne pas être très clair.
Comme dirait Ronald, volant la réplique d'un autre, viens comme tu es :)

tingting a dit…

Your article is very good.I like it very much.
spot season
Running in Autumn
It is time for sporting
puma ferrari shoes
cheap nike shoes
puma shoes
ferrari shoes
nike shox nz
Ugg Boots
nike 360 air max
nike shox shoes
cheap puma shoes
puma drift cat
cheap nike shox
nike air max 360
nike air max
pumas shoes