Pages

3.9.09



I ♥ BARBOUR FOREVER OF THE WORLD ...
Marie, l'anglophone... Même que c'est son métier, anglophone en CDI qu'elle fait...

C'est son heure apparemment.
La Barbour, drôlement patiente, sûre de son retour, toute fièrotte de représenter le mouvement, chasse, pêche, Prada et vallées ensoleillées en une belle journée de septembre, semble bien partie pour refaire un vrai come-back.
Et moi, ça me rend nostalgique...

La veste Barbour, dont presque tout le monde se contre-carre pour le moment mais, laissons les choses s'installer

(Depuis combien de temps la Clubmaster est-elle sensée revenir? Depuis combien de temps on nous parle de son retour fracassant via blogs, magazines, Chloé Sévigny, Colette?? Hein? Au moins deux ans. Ouais ben pas la peine de faire les belles en avance de la hype, ça commence seulement à devenir fraîchement populaire la Clubmaster et tout le monde a continué à porter ses Wayfarer so 2007 trop la tehon tout l'été... Alors, il en va de même pour la Barbour! Elle va prendre son temps!),

est la première sape au prix conséquent que j'ai eu... Comme j'étais encore lycéenne ce n'est pas mon dur labeur sur les verbes irréguliers en anglais ou mes découvertes cruciales en ce qui concerne le théorème de Pythagore qui m'ont permis de gagner suffisamment de bon argent pour l'acheter, mais j'ai bien quémander et tac, après des lamentations, une fugue de 43 minutes dans le chien-loup avant de revenir sans que ma mère ne se rende compte de rien et enfin, une menace de m'ouvrir la langue en deux avec une fourchette comme Moïse avec la mer (mais sans la fourchette lui) devant ma mère qui flippait, et la Barbour marine était enfin mienne... Fastoche!

Alors, la question centrale c'est, comment, à 15 ans, on se dit, "tiens la veste de chasse, classique au possible, presque terne est ce que je veux là maintenant plutôt qu'un truc de mon âge comme genre: une paire de Doc avec du blanc correcteur dessus pour faire écrire mes copines ou un gros baggy sa mère pour faire comme l'amoureux qui pète ollie sur ollie même que des fois c'est relou de s'extasier sur... Bref! ? Hein pourquoi c'est elle que l'on veut?"

Ben c'est très simple. C'est une des étapes de constitution de mon look cette Barbour. C'est le symbole d'une des premières phases, la copie. Sans aucun scrupule d'ailleurs. J'avais 15 ans max autant dire que c'était pas une blessure d'ego que de ne pas avoir un look imaginé et créé rien que par moi et mes propres goûts.
Ma cousine plus âgée, trop sympa, trop fun, qui a du goût, dont tout le monde était amoureux plus ou moins secrètement, qui a de l'argent et plein de trucs que mon statut de jeune pubère m'empêche d'avoir, adorait les Barbour... Et j'adorais ma cousine. Et comme j'étais douée d'une grande personnalité, et bien j'ai copié. Sans discernement, sans honte, avec une moutonnerie toute assumée, parce que voilà quoi, je voulais, avec ma veste de chasse, être un peu elle, lui voler ce truc à elle...
En 2009, en septembre, ça aurait peut-être été une veste H&M copie des vestes April 77 d'il y a quoi??? 3 ans (Les April 77 elles-mêmes copiées de Jacobs... Oh ben dis donc ça en fait des copies de copies, j'ai la tête qui en tourne) qu'on nous fait passer pour de la création inspirée par Balmain, mais non, j'ai préféré la toile enduite... Et j'ai drôlement bien fait... Parce qu'elle est encore mienne cette Barbour...

... Bonne journée les filles, il fait beau, il est temps d'aller faire du vélo et de bronzer au soleil... Non parce que vous croyez que j'ai hâlé, et bien je rassure votre ego de juillettiste, je suis pathétique de blancheur...
Je vous embrasse.

La photo est du Sartorialist.

6 commentaires

Fool a dit…

Le Barbour c'est une longue histoire, j'en ai eu un ainsi que ma petite soeur qui a copié (oui je balance) j'avais le mantaeu matelassé en vert kaki tu vois lequel?!! J'étais lycéenne donc ça date aussi pour moi, c'était l'époque où on jouait les petites gosses de riches alors qu'on était filles d'ouvrières on avait même une paire de weston au pied!!! que j'ai toujours!!! Vive les mocassins bref j'ai rêvé de l'avoir ce manteau j'ai bossé et je me le suis payé avec mes weston un de mes gros investissements de tous les temps sauf que tadam j'ai eu mon bac je vais à la fac réputée mais son nom Panthéon- assas pas mal de fasho au mètre carré qui portaient quoi...LE Barbour ba oué tous des fils à papa en plus!!! Je me suis dit au début je vais la mettre quand même genre je suis noire et pauvre mais je l'ai ton Barbour...Je n'ai pas pu tenir je ne voulais pas du tout leur ressembler!!! Et j'ai banni cette veste retour aux grosses baskets et aux fuseaux de couleur inutile de te dire qu'on me remarquait...j'ai réussi mes études brillamment à Assas maîtrise en poche et j'ai gardé de supers potes mais la veste n'a pas survécu à cette période.
Aujourd'hui je me vois bien avec un Barbour ciré avec un jean et des stan smith destroy!!!
J'ai raconté toute ma vie mais il y a des mots- clés comme Barbour qui me font penser à une époque un lieu c'est comme ça je n'y peux presque rien

ladyfafa a dit…

Je connaissais pas ce vêtement au nom étrange mais pareil que toi, je copiais ma cousine, je pensais que je finirais par être aussi attirante (mais bien sûr)... Aujourd'hui encore je copie mais c'est plus ma cousine!
PS: Je suis contente que tu sois revenue, je suis en retard, je sais...:)

michelle a dit…

T'avais le droit de partir un peu...Mais tu m'as beaucoup manqué tes post sont de retour et tu as l'air épanoui avec tes 30 ans bel âge pour des tas de trucs...J'en ai 41 alors je sais de quoi je parle!j'etais pressée d'etre à ce soir pour "mon petit dessert" ta fraicheur , ta folie et ta simplicité bienvenue chez toi bisous A propos belle banniére!!!

michelle a dit…

j'avais oublié hier de préciser que j'aime les duffle coats depuis tjrs j'en posséde plusieurs depuis au moins 10 ans mais celui là sa caractéristique j'y viens...
c sa forme duffle coat boutons corne ,cuir aux coudes, avec la matiere huilée du barbour il vient du catalogue somewhere et je le porte chaque automne...je le rénove avec l'huile barbour chaque année...et je n'en suis tjs pas lassée.

Fleur a dit…

"et bien je rassure votre ego de juillettiste, je suis pathétique de blancheur..."

MERCI

Marie a dit…

Fool: J'aime les grands coms comme les tiens, ils me rassurent sur mes bavardages...
Oui c'est marrant que le mot "Barbour" soit finalement une sorte de madeleine de proust lexicale.
Et ta sœur a copié??? Oh la honte!!!

Ladyfafa: Tu ne connais pas la Barbour? C'est vieux cette histoire...
Même en retard j'aime les gentillesses tu sais!

Michelle: Merci... tu sais tes mots me font toujours chauds au cœur...
Le plus bel âge tu dis??
J'espère, vraiment. mais ça semble bien parti.
Les duffle-coat, j'adore aussi. Mais les très beaux alors!!

Fleur: :-). Tu m'as vraiment fait sourire!