Pages

18.6.09


J'AI TROP MAL À LA MÂCHOIRE AVEC CE TRUC DE CUL LÀ...

Gros titre bien explicite pour rameuter large... Je suis pathétique!

Non je déconne ça a du sens cette histoire de titre 1) supra vulgos, 2) absurde (oui parce que moi perso, avec le cul, à moins de m'accrocher via mes canines aux branches d'un chêne tellement je suis au bord de l'évanouissement orgasmique, sinon, rien... J'ai jamais trop mal à la mâchoire).

Je suis allée voir Les Beaux Gosses hier (et on ne parle jamais assez de cinéma ici. Non, nous, comme on est superficiel, on se dit que parler chiffons, torchons et talons c'est mieux... Certes, mais varions les plaisirs!).

Les Beaux Gosses de Riad Sattouf. Ouais la classe.
Enfin la classe, c'est variable. La classe mais pas que!

Hervé et Kamel (j'ai lu "Camel" comme orthographe du prénom, alors je sais pas trop... Sauf que mes copains arabes qui s'appellent Kamel, ils mettent toujours un "K" comme entrée en matière! Bon d'accord, je vais respecter le prénom donné, je vais mettre un "C") ont 14 ans. Et ils sont trop moches.

"Des cheveux soyeux et épais" mais surtout pourraves pour Camel. Un blouson en jeans découpé aux manches (on se croirait dans un épisode de Pause Café, Pause Tendresse. Une série. Oui avec Véronique? Bon ok je parle qu'aux filles nées avant 82). Des boutons. Plein. Un langage doublement articulé (le français) articulé de rien, il parle toujours avec un paquet de chamallows dans la bouche, très bas (limite chuchotements) et, sinon ça serait trop easy, trop vite. Bref dés que Camel il ouvre la bouche, on comprend rien... Et c'est ça qui est bon.

Hervé (rapport à sa grand-mère morte au mauvais moment, fan d'Hervé Villard...) est pas plus arrivé que Camel.
Une coupe de cheveux, même pas je peux tenter une description, je peux juste ajouter, pour affiner l'idée que vous allez vous en faire, l'adjectif vilain. Concrètement, mélanger dans un shaker du sébum, du gel pour faire tenir les cheveux très droit et très dur et du cérumen et tac, vous mélangez tout... Tadada, la chevelure chatoyante d'Hervé!.
Hervé il passe tout son film avec un pull moitié irlandais, moitié couleur rouille et sale. Parce que quand t'es ado, tu te laves quand tu veux (tu veux pas tous les jours... Et ça, c'est pas que les garçons...) et quand t'aimes un truc (forcément moche) tu le portes tous les jours... Le rapport fréquence douche/ changement de fringues est finalement très bien proportionné... L'ado il sait rester cohérent.

Je vais passer sur l'aspect sentimental de l'histoire (la petite bebom qui veut se taper Hervé alors que lui, même pas il y a pensé, alors que c'est pas faute de vouloir se taper tout ce qui bouge...) et plutôt m'attarder sur ce qui m'a fait taper des barres...

Les beaux gosses est une putain de comédie réussie. Seule, dans le cinoche (ben quoi?) je me suis tapée des grosses barres.
Je connais très bien les ados, je bosse souvent avec eux, et leur connerie, est un peu la mienne aussi. Les beaux gosses est extrêmement réaliste.
Sauf que même si ce film m'a rappelé des souvenirs sur ma propre adolescence (le spiritisme tout pourri, les boums, l'humiliation quotidienne, les 103 xp vendues à même la petite annonce dans le collège, les filles déjà trop bonnes alors que certaines, humhum, ont encore le corps tout enfantin et ne sont donc pas encore prêtes à rouler des galoches...) et m'a appris des vrais trucs. Des trucs sur les garçons. Dés que je suis sortie du cinéma, j'ai appelé Yassine, pour m'assurer que l'esprit occupé par l'acte masturbatoire à 98 % du temps était une réalité et pas une exagération scénaristique. Bon ben c'est bon, Yassine m'a tout bien expliqué. Voilà, voilà. Oh ben non, pas la peine de se dire qu'en vrai c'est plus romantique, il n'en est rien, c'est même pire...
Les chaussettes en moins, mais le sopalin ou les kleenex en plus!!!


Et comme moi j'ai eu une adolescence pas que sympa (j'étais pas la reusta du collège, loin de là...) et ben je me disais que c'était plus dur pour les filles que pour les garçons. Bon ce film m'a au moins prouvé le contraire.
L'adolescence c'est relou, moche, gras du pore, salace, un peu agressif pour tout le monde. Et ben c'est con, ça m'a rassuré...
Hervé, Camel et les autres c'est quand même des gros queutards qui queutent pas grand chose. L'adolescence, c'est la frustration pour tout le monde...

Ce que j'ai préféré dans ce film, c'est la tendresse. Ce que j'ai préféré dans ce film c'est voir Camel, nuque longue, jouer de la guitare électrique de manière énervée sur du Grindcore (ou assimilé). Alors que chez France 2, dans le téléfilm du jeudi, il aurait écouté du raï en tapant dans ses mains...
Ce que j'ai préféré c'est voir Hervé, plus babtou tu meurs, se déchirer sur du Booba et faire un exposé sur l'importance historique de 50 Cents. Alors que dans le même téléfilm, il aurait trop kiffé Christophe Maé.
Ce que j'ai aimé dans Les Beaux Gosses c'est de voir à quel point, c'était la vraie vie. Pas la vie qu'on veut nous vendre où tout le monde est comme il doit être, non comme tout le monde est. La vraie vie. Un peu crawouède des fois, mais c'est la vraie vie. Et cherry on the cake, la vraie vie elle est clichée mais pas que... Elle est pareille pour tout le monde mais pas si évidente qu'on veut nous le faire croire...

Et puis putain ce que c'est drôle. Mais vraiment.

Café Mode a parlé aussi des Beaux gosses il y a peu...

Je vous embrasse...

14 commentaires

Lizza a dit…

Et la mere d'Hervé, elle est pas trop geniale?!! Pour moi, c'est elle la vraie heroine du film! Elle est toujours decalée et pourtant tellement touchante

Marie a dit…

Lizza: Elle est mortelle... Noémie Lvovsky, la mère d'Hervé (elle a pas de prénom dans le film...), elle est mortelle. Dans tous les films où je l'ai vu, elle est mortelle... Dans "ma femme est une actrice..." alalalaala...

*Valentine* a dit…

Je vais aller le voir!!!
:D

ladyfafa a dit…

Ah j'ai adoré moi aussi! Un film réussi qui dépeint la réalité de la vie des ados d'aujourd'hui! Et c'est vrai, pourquoi quand on s'appelle Camel on ne pourrait pas jouer de la guitare électrique? J'ai trouvé le film bien loin de ce type de clichés qui m'exaspèrent! Par contre, moi aussi j'ai eu besoin d'une petite confirmation auprès d'un mâle après le visionnage! :)
PS: J'avais perdu ton blog de vue, je suis contente de le retrouver!
Bises!

Marie a dit…

Valentine: Ouais...

Ladyfafa: Tout pareil que moi...
PS: Ah mince, il se perd de vue donc... Bon si tu reviens parfois,c'est bien...

Lubna a dit…

Je viens de lire ton article sur ce film que j'ai vu 2 fois en 24h alors que je devrais bachoter mon français...
Ton article résume tout à fait ce que j'ai pensé de ce film : hilarant mais surtout réel.
Je l'ai vu avec une bande de copains et on était plié(e)s du début à la fin. Pourquoi ?
Parce que même à 17 ans (passé par l'époque collège il y a peu donc...) on s'est reconnu !
J'avais lu la BD dont a été tiré le film (Le collège de Riad) et j'avais adoré.
Ce mec est génial et je le remercie de donner un vrai coup de jeune au ciné français.

Bise Marie !

Aurore a dit…

Bah tu vois , ce film ne me disait rien et bien tu vois , je vais aller le voir!!Tu aurais du faire le résumé du film sur allociné, tout le monde se précipiterait au cinoche!!
Ahhh l'adolescence.....;toute une histoire, cette put... d'adolescence!!
Mais que j'aime ton écriture....

CiTiZen a dit…

Je l'ai vu ce week-end et tu as tout bien raison ! ^^
Comme toi et ladyfafa, j'ai demandé confirmation masculine à la fin du film, mon amoureux m'a quand même "rassurée" en me disant que ça se faisait pas à plusieurs (dans le film à un moment hein... pouarkkk), enfin, pas dans son entourage en tout cas !! ^^

Anonyme a dit…

Mais tellement, il était trop bien ce film ! Et tu m'as rappelé avec ton post que j'avais vu une critique sur ce film y'a quelque temps et que je voulais aller le voir. Merci :)

Anonyme a dit…

De la part d une fana de la folle journee de Ferris Buller, je ne peux qu etre convaincue !
A dimanche ma belle !

Anonyme Amande

Neva-Products a dit…

il a l'air vraiment fandar ce film quand même!!

Marie a dit…

Lubna: Deux fois en moins de 24 heures, tu kiffes toi???
Oui c'est vrai que c'est vachement bien...
Bisous à toi!!!

Aurore: Sérieux? Ah ouais c'est cool ça... Vas y, tu vas kiffer!!


CiTiZen: Ah il t'a dit ça... Bon, il faut que je te le dise, peut-être que ton chéri non, mais les concours de masturbation sont ultra-fréquents, et là je sais que c'est vrai... Ah c'est sale!!!!

Anonyme: Cool!!!!

Amande: Grave!!!!
À demain ma belle!

Neva-Products: c'est rien de le dire!!!

Iza a dit…

Petit message tres rapide d'une francaise vivant a Washington DC depuis 5 ans et qui adore lire les blogs feminins made in France. Je viens de decouvrir ton blog grace a Garance Dore. Autant je trouve souvent que les commentaires sont un peu ennuyeux et je me contente generalement de mater les photos... Mais la c'est totalement l'inverse, grace a toi j'ai retrouve le sourire apres une semaine de merde.
Tellement drole tes petites anecdotes, je me suis presque etouffee de rire sur mon sandwich.
LOL et puis j'ai tous les morceaux de Diams sur mon Ipod et personne de chez personne n'est au courant. Mais je ne m'en lasse absolument pas, alors grosse sympathie avec toi. Bref merci pour le fou rire. Comptes sur moi pour te lire aussi souvent que possible.

Isa

Christine a dit…

Superbe blog. Vraiment.
J'ai pas encore tout lu ta rubrique cinéma, mais c'est une divine surprise.
J'ai travaillé sur les beaux gosses. Ton message est un bijou. J'adore.
Bravo.

Christine

http://polaroids-tournage.blogspot.fr/