Pages

13.2.09


PERSONA...

Wesh (ça compense n'importe quel titre pompeux le "wesh"), dans mes innombrables interrogations sur la mode (ce qui est plutôt le thème d'une Chic Fille, alors qu'à la base, pas du tout... Un blog ça va jamais dans la ligne directrice prévue...), il y a une question qui se pose de plus en plus. La question du masque.
Pourquoi cacher, quoi cacher et surtout, qu'est-ce qui est suffisamment intéressant pour mériter d'être montré.

La Persona est un concept psychanalytique de Jung, désignant la part de la personnalité qui organise le rapport de l'individu à la société.
La Persona désignait dans la Rome Antique un masque. Un masque de théâtre qui cache le véritable visage de l'acteur et, ce qui n'est pas négligeable, lui permettait d'être suffisamment entendu (peut-être il y avait un micro de la CIA dedans... C'est possible!).

La Persona est un masque social. Il n'est pas nous, au sens strict du terme, mais s'apparente à ce que nous voulons, pouvons montrer au monde.

Le vêtement, les silhouettes sont au sens strict des masques élargis.
La Persona n'a pas besoin d'artefacts mais le paraître modesque en a maintenant décidé autrement.

Très clairement s'habiller est de manière dominante (plus que sous son aspect fonctionnel) une manière de se présenter au monde. Une manière plus ou moins réfléchie, mais plus on mûrit, plus la Persona s'affine.
Tout ça n'est que du théâtre. Se montrer en jeans neige et t-shirt loose dégoulinant n'a rien, mais rien à voir, avec du j'm'en foutisme en 2009. Tout n'est que montrer.
Montrer éventuellement qu'on veut faire genre on s'en tape, mais les gens les "plus cool du looks" sont les plus disciplinés du masque.
On peut montrer aussi qu'on est une fille légère, avec son débraillage SOIGNEUSEMENT étudié. Paraître cool est une manière simple, basique d'être cool. Mais ne définit pas le cool.
Kate Moss souvent débraillée, est peut-être d'une austérité sans nom et ses bottes toutes défoncées ne changent strictement rien à ce qu'elle est dans le fond... Mais comme elle est trop mignonne de coolitude, nous on kiffe. Persona bien travaillée, rapport au monde facilité... Comme une sorte d'équation.
La Persona est en soi une arnaque, puisque chez soi, seul, on est en rien ce qu'on présente au monde. Se montrer au monde c'est se faire le plus agréable, une sorte de "super-nous".

Alors le propos de ce post n'est pas de dire "ouais c'est trop dégueulasse de voir que seule l'apparence compte... On vit dans une société de merde, trop grave superficielle, ça me dégoûte, je vais plutôt aller gravir l'Himalaya, c'est ça les vraies valeurs... Pff trop naze la mode".
Non sinon je me tire une balle dans le pied... Et faut pas déconner j'ai pas tellement envie.

Mais si le masque est une manière de "jouer la comédie", quand je m'habille qui je suis? Qui je veux être? Quel personnage me sied le mieux...?
L'autre jour je lisais une interview de Lulu où elle expliquait qu'elle aimait s'habiller comme le garçon qu'elle n'est pas... Un petit mec qu'elle n'a jamais trouvé, alors son amour pour la sape masculine s'est transformée en exercice quotidien. Même quand elle s'habille en fille, Lulu a le sentiment de jouer à la fille mais au fond, de ne pas être soi.
Imaginez la complexité du masque:
une fille qui veut faire le garçon et quand elle redevient fille (ce qu'elle est à la base) elle ne fait que se déguiser en fille.
Le déguisement du déguisement...

Et moi dans tout ça... Je ne me suis jamais posée la question du masque jusqu'à maintenant donc excusez d'avance mes digressions et approximations d'idées, c'est du direct live on the rocks...
Le rapport à ma propre apparence est complexe (comme chez beaucoup de filles...), et je suis plutôt proche du rapport de Lulu.
Je suis née garçon manquée. J'aime être grossière, à l'aise, écarter les jambes sans craindre pour ma culotte, me gratter les cuisses si elles piquent... Un peu de mal avec la distinction.
En fait, même si je passe beaucoup de temps à savoir ce que je vais mettre, je ne suis pas vraiment dans la composition. Ou je ne m'en rends pas compte... Mais faire cool est une dominante chez moi. Je veux faire genre je suis trop "une nana relax de la vie et pis vas-y je suis libertaire, décontract', la vie ça mérite d'être bouffée et ça supporte aucun compromis... " Un truc vaguement rock'n'roll, ça c'est la dominante de mon dressing.
Le pire qui puisse m'arriver c'est d'être sur-sapée. C'est une des raisons pour lesquelles je ne m'endimanche jamais. Même en mariage, même si je devais aller aux Oscar, même au nouvel An. Paraître faire des efforts à mon entourage, ça serait terrible pour moi...
Alors je la joue en permanence low-profile. Pas la peine de décrire tout le monde a très bien compris quel était mon uniforme.
Je trouve que ça c'est cool, faire genre j'm'en tamponne, alors c'est ce que je montre au monde... C'est ma Persona...

Alors que...
Ouais...
Je suis sur-angoisssée, stressée en permanence, je grince des dents la nuit (comme Napoléon), j'ai du mal à arrêter de fumer, je suis hypocondriaque, angoissée d'un rien, incapable d'avoir une juste confiance en moi, vaguement cyclotomique (j'ai dit vaguement...)...
Putain j'en dis des trucs qui cassent le mystère...
Alors ma Persona à moi , comme chez beaucoup de gens, elle est un peu en désaccord avec mon Moi...
Bon attention je vous vois venir, je n'ai rien d'une petite chose fragile non plus, il en faut de la virilité pour manger 2 paquets de Pim's par jour... Ouais je sais ça impressionne toujours...

Bon ce week end les bombasses, on prend le tarp' et on le sort... Ça fait toujours plaisir...

En photo, Les Smiths...

2 commentaires

lilix a dit…

Très très belle réflexion aux accents freudiens! Tu es vraiment une chic fille!

Marie a dit…

Lilix: Oh merci beaucoup... Tu crois pour la chic fille???