Pages

9.2.09



1979...


Je gambade dans les derniers mois de ma vingtaine avec de la joie, mais aussi de la crainte. Une angoisse "putain ça va être comment qu'on m'appelle de plus en plus "madame" et qu'on relève le sourcil droit à chaque fois que je révélerai mon âge!"
Parce qu'on me le fait déjà et je dois dire que je suis partagée entre le "classe" et le, évidemment, "pas classe".
C'est le premier passage de décennie que je vais vivre dont j'ai vraiment conscience.
Le jour de mes 20 ans, je n'étais consciente de rien, et rien à voir avec le Malibu-ananas qui est vraiment un alcool de "filles" bien dégueu. C'est plus que je n'étais qu'une inconsistante bien fière de se moquer de tout et surtout de ne gérer rien avec gravité.

Si ça ne tenait qu'à moi, je ne verrais aucun, mais strictement aucun changement... À part que j'ai les cheveux longs, que dis-je que j'ai eu la patience de faire pousser mes cheveux pour me transformer en nana à chevelure, ce qui a posteriori, présente plusieurs intérêts...
Je pense qu'à 80 ans ça serait la même... On est toujours les mêmes, on a pas d'âge pour soi...
Mais il y a les autres. les autres qui estiment qu'il "temps de prendre ses responsabilités", d'avoir une vie d'adulte, d'arrêter l'inconsistance, de vivre réglée comme du papier à musique poussiéreux, qui pense qu'il faille se résigner du cœur, de la relation, des fous rires, des orgasmes... putain merde 30 ans c'est de mieux en mieux, non? Dit-elle pour avoir un embryon de réponse...

Alors pourquoi mes trentenaires environnants semblent si pétris de certitudes, de renoncement et d'abandon.
J'ai peut-être tort, mais un de mes souhaits est de ne me résigner de rien. Je ne suis pas madame compromis... je trouve que les choses défilent bien trop vite et que c'est donc une raison supplémentaire pour ne pas s'encombrer... Égoïste? Ouais grave. Pire assumée. Que chacun fasse ce qui lui plait, mais qu'on me laisse faire ce qui me plait...

Donc, l'heure du bilan est avancée... Je suis née le 25 Juillet... Encore quelques mois pour tout puiser de la vingtaine, de ses ratés et de ses avantages.

Je fais le serment de: (tactactac, bruit de castagnettes... Viriles les castagnettes!!!)

* Arrêter de me préserver pour un oui ou pour un non, savoir prendre des risques coronaires. Juste pour être raccord avec moi, avec ce que je ressens, quitte à ce que cela soit douloureux... Si ça fait mal c'est que ça vit, non?

* Aller au bout de ses putains de projets entamés dans l'allégresse et abandonnés dans la peur de mal faire... C'est vrai ça tiens, pas faire c'est nettement plus intelligent que de se planter... L'orgueil sa mère... Note pour plus tard, arrêter l'orgueil.

* Ne pas se résigner... Narguer ceux qui veulent un autre type de vie pour moi... Tiens et pourquoi pas narguer à coup de "na na na na nère... C'est mature ça... Ça fera son petit effet...

* Manger des glaces cornet boules chocolat/passion surtout parce que les goûts vont pas ensemble...

* Mettre des vêtements trop grands ou trop petits qu'on dirait que j'ai supplié ma mère pendant des siècles avant de l'avoir dans mon armoire... Alors c'est sûr au bout de plusieurs siècles, j'ai grossi.

* Trier mes vêtements que je ne mets plus, ils encombrent et ma chambre et mon esprit... C'est monsieur feng-shui qui me l'a dit.

* Mettre des bottes de pluie quand il pleut. Ouvrir encore et toujours grand la bouche sous la pluie pour boire à même le ciel.

* Mal mettre du mascara et baver du crayon au coin de l'iris, qui a dit que je voulais devenir parfaite de la féminité à 30 ans? Pas moi, il me reste 60 ans pour ça... J'ai tout mon temps.

* Aimer grave. À en pleurer parfois. Quitte à ce que ça me défonce le cœur même... Les larmes c'est bien aussi, ça fait couler le mascara.

* Bien me carrer des conseils fashion des magazines donnés aux trentenaires "pas de jupe ras la toutoune, t'es distinguée maintenant..."
"Distinguée?", non ça marche pas la distinction sur moi, je préfère le kiffe plutôt... J'ai qu'à plutôt mettre ce que je veux, en attendant de trouver ça indécent, j'aurai tout le temps de calmer les cuisses et de remballer le décolleté... Et pis ça va, avec les seins, ai-je besoin de le répéter, je ne suis indécente de rien.

* Pas savoir bien mettre le vernis, dire à ma mère que je l'aime (j'apprends de plus en plus que les mamans, c'est pas éternel), glander tout un dimanche en traitant le monde, la société et se dire qu'en militant LCR j'aurais été crédible, vouloir refaire des études de philo, de psycho, parce que ça va vite à s'en foutre de tout et d'oublier que le monde est vaste et que je vis encore dans l'illusion que je peux tout savoir...
Refaire mal du roller, pourquoi pas cul nu, on s'en tape...

La photo est de Ryan McGinley et résume assez bien les choses finalement...

PS: Aller dans le monde et plus loin encore...
PS2: Acheter une Wii... Ben quoi?
PS3: Conduire sur la route des vacances, au mois de mars quand tout le monde travaille, en chantant Michael Jackson...
PS4: Quoi je suis relou???

12 commentaires

Anonyme a dit…

"pour boire à même le ciel" : vraiment chouette comme phrase!
Premier com' pour te dire que j'aime beaucoup tes textes, et que celui-ci me touche tout particulièrement...
A bientôt!
Ade

Melle. Marion a dit…

Il est beau ce texte. Plus je te lis et plus je me dis que t'es drollement douée de l'écriture!

"* Aimer grave. À en pleurer parfois. Quitte à ce que ça me défonce le cœur même... Les larmes c'est bien aussi, ça fait couler le mascara." --> Pas trop quand même hein...même si je te l'accorde, avoir le mascara qui coule c'est cool :)

La bise beautée!

Anonyme a dit…

Salut Marie n'aie pas peur de vieillir tout est question d'état d'esprit je t'assure il y a des fois ou l'on peut ne plus savoir!!! Changer pour paraître plus adulte tu as la maturité crois moi la sagesse viendra avec le temps mais un peu de remise en question, de fantaisie fait de toi ce que tu es , tu auras toujours cette folie des envies même à 80 ans tu sais les mamies rock et assume je suis plus agée que toi et je n'aime pas être raisonnable je me fous des gens bien pensant qui jugent grâce à de précieux conseils. Il faut se donner des coups pieds aux fesses pour certaines choses c'est vrai pas besoin de personne pour cela être unique c'est être soi être bien c'est partager aimer c'est merveilleux et celà abouti à réussir sa vie s' épanouir dans le quotidien pourtant je connais bien la vie elle est souvent pourrie et desespérante je m'y refuse je souris sincèrement aux gens pas à tous je suis pas niaise non plus puis je profite des choses gratuites " soleil pluie vent paysages mes enfants mes chats et chiens" personne ne peut m'empêcher de rêver et ce n'est pas une leçon de vie mais ma facon d'agir le principal être soi- même et tu y réussis très bien sois le moteur de tes choix , de tes imprévus comme l'amour. Et j'aime beaucoup tes failles et ton écriture. Tu sais dans chaque dadame il y a une toute petite fille. Ps: J'ai 41 ans et je suis fan de NTM et aussi de maria callas et aussi de la culture des amérindiens. MICHELLE

nina a dit…

PS2: acheter une wii... t'es la plus forte!

Anonyme a dit…

http://despecadilles.com/blog2/2009/02/jen_veux_plus_comme_dans.html : peccadilles synonyme : mises sous surveillance illégales, lynchage et plagiat ?

Claire a dit…

Trop beau post!! wahou!!
mon morceau préféré c'est : "Distinguée?", non ça marche pas la distinction sur moi, je préfère le kiffe plutôt... " mais ouiiiiiiiii!! c'est tellement vrai!!
bon kiffage de derniers moments de vingtaine!!

irène la reine a dit…

Post très juste, encore une fois, les bons mots ...
moi j'ai hate d'avoir 30 ans et même plus, en prenant de l'age, on prends de la maturité, c'est plutot cool

Marie a dit…

Ade: Alors un grand merci pour ton commentaire... Ça me touche lorsque les mots vous touchent...
Putain à force de faire dans l'émotion, on va tous chialer...
A bientôt... Bonne nuit (je sais qu'il est tard!)

Melle Marion: Ah oui, tu trouves? Bon ça fait plaisir à entendre, surtout que des fois, je suis drôlement démotivée...
Le mascara qui coule c'est fin coule sa mère...
Je t'embrasse fort.

Michelle: NTM??? Je suis bluffée. Bon j'en parle pas trop sur ce blog, mais je kiffe sa race le gros peura (rap en fait mais je ne peux pas m'empêcher de faire mon intéressante...)
Je n'ai pas peur Michelle. Je te jure pas du tout. mais j'ai le sentiment que certains envisagent pour eux et pour moi (et c'est là que ça devient plus problématique...) une vie plus étroite, sous prétexte que les rêves devraient fondre comme neige au soleil... Il est vraiment question de ne pas se résigner...
Merci de tes conseils en tous cas.
Passe une douce nuit...

Nina: Ben quoi? Tu vois ce que je veux dire non??

Anonyme: J'ai pas trop bien compris ce com... Serait-ce la suggestion que moi je plagie? Je n'en sais rien, alors prenons le comme une intervention qui n'a pas de sens... Tant pis rendons le poétique!
Oui je vais aller me coucher!

Claire: Merci Claire, ça me fait plaisir... Plus que quelques semaines dans la vingtaine et hop, on en parlera plus!

Irène: Merci Irène. Je ne t'avais pas vu ici depuis longtemps, ça fait plaisir... T'as manqué quand même...
Oui la maturité c'est cool, bon pour te dire, je en me sens encore mature de rien...

Olivia (à Paris) a dit…

J'adore ce texte, très émoouvant.. En effet, chacun sa vie, chacun sor rythme. Et "boire à même le ciel" c'est parfait comme expression...

Marie a dit…

Olivia (à Paris): Merci beaucoup... Oui à même le ciel, c'est vraiment ça...

afreak a dit…

j'adore ton écriture. Et je me reconnais trop dans ce texte (sauf que même pas en rêve je pourrais le dire aussi bien que toi) !
et cette phrase "boire à même le ciel" c'est trop jolie

MILF a dit…

Exactement ma philosophie de vie à laquelle j'ajoute : s'éclater, s'éclater, s'éclater !!!.

(et j'ai mélangé mon comment avec le billet suivant tu verras!).

La bise, ma kiki !.

Ps c'est euh énorme la taille de ta police !!!. (voulue ?)