Pages

11.12.08


LE SYNDROME DE LA PRINCESSE...

Les filles ont cette tare bizarre et encombrante que je nomme le syndrome de la princesse.
Il ne s'agit pas de vouloir mettre à tout prix des robes qui virevoltent et qui brillent, le syndrome de la princesse s'applique aussi à le fille qui aime les trous dans ses jean's et qui mieux, se trouve fort sexy avec.

L'environnement n'est pas nécessairement un château, ou un manoir ou n'importe quelle maison avec une piscine, il peut s'agir d'un banal deux-pièces.

Vomissant toute idée de romantisme (si je jure... désolée!), je m'étais dit que ce syndrome de princesse, je ne pouvais pas y être assujettie. Sauf que le SDP ne s'adresse pas à la part romantique des filles, mais bien à leur ego...

Qu'est ce que le syndrome de la princesse s'il ne s'agit pas de rêve d'amour éternel?
C'est simplement être pour l'amoureux, la plus extraordinaire des nanas. La fille qui fait oublier toutes les autres, tout le désir pour les autres, tous les souvenirs passés avec les autres... La princesse c'est celle qui, de sa seule présence, évince toute la vie amoureuse du garçon...
Sinon c'est la loose qu'elle se dit la princesse. C'est que je ne suis pas assez jolie, troublante de charme, drôle mais classe, mystérieuse et accessible, bref que j'ai tout loupé... Alors j'ai pas menti quand j'ai dit qu'il s'agissait bel et bien d'ego?

Je suis victime du SDP depuis toujours. À cause de l'orgueil sûrement...
Jusqu'à 25 ans ça marchait très bien cette histoire de toute puissance. Comme pour les sapes notez. On peut tout mettre, même si c'est ridicule on a le droit de porter n'importe quoi, il y a toujours l'excuse de la jeunesse et de l'idée d'une certaine appropriation de sa féminité... Après, ça vire grotesque...

Le SDP ne supporte pas la tiédeur, la fadeur, l'a peu près... Le truc c'est que je commence à me dire que cette intransigeance coronaire est fatigante pour l'amoureux comme pour moi. L'absolu ça éreinte...
Sauf que je déteste l'idée d'avoir été plus aimée, plus désirée, de ne pas être le centre de son monde... C'est pas très correct ce que je dis je crois, mais c'est vrai... J'ai encore envie, et peut-être même plus que jamais puisque elle est mise à mal, de toute-puissance... Sinon, si je sens que ça vacille, que ça hésite, j'ai le coeur en milliards de morceaux...

Le syndrome de la princesse n'est que le degré zéro de l'apprentissage de l'amour... Le degré zéro de l'acceptation de l'autre... j'ai la honte je sais. Sauf que quand je tente d'être extraordinaire de souplesse et de compréhension, je me ronge moi-même le coeur et l'orgueil qui doit se situer dans le foie parce que sinon je ne vois pas...

Comme j'ai le sens de la mesure en plus, que je ne rejoue pas en permanence la grande scène du deux, que je ne considère pas que ma vie est un clip de R&B, je ne suis même pas ridicule...

Alors attention, le SDP n'est en aucun cas équilibré. Qu'on ne me demande pas de faire pareil, d'oublier mes amours passées, ou de faire comme si je commençais ma vie sentimentale aujourd'hui avec lui, certainement pas...

... Je suis jute hein???
... Ridicule, quoi? Comment ça???


Grands dieux qui me mettent des bâtons dans les roues, j'ai 4 ans... Classe!!!!
Ca se soigne ou pas le Syndrome de la Princesse???

La photo c'est une Princess... Mais Superstar ce qui résume bien les choses...

11 commentaires

alexia a dit…

Coucou Marie!
c'est dingue là ce qui vient de se passer...Je viens de délirer avec mon mec et je lui dis toute innocente que je suis:"tu trouves que j'ai DU caractere?"parce que oui,la princesse se doit d'avoir du caractere quand meme...Etla? il me répond:"pas du caractère mais UN sale caractère"...glurps...
Alors là,j'avoue que je suis étonnée(si si jte jure)!Je pensais qu'il fallait avoir du caractere,de la force quoi,face a un mec qui, comme tu le dis si bien, a un passé amoureux avant nous,pour justement tout balayer derriere lui...Pourtant au début de la relation,c'etait "t'es extraordinaire,j'ai jamais ressenti ça avant toi,blablabla...Alors soit le saligaud a bien joué le jeu pour m'amadouer,soit il était vraiment sincere...Et aujourd'hui j'ai un sale caractere?Je crois qu'il faudrait la poser aux mecs cette question,savoir ce qu'ils ressentent eux,savoir si ils les aiment les princesses et leur SDP;je suis sure qu'on serait vachement étonnée!
En fait,tu as raison c'est éreintant de cultiver le sdp;mais moi aussi j'aime pas les choses en demi-teintes.Alors après comme tu dis,c'est une question d'age,donc une question de maturité.
Faudrait-il avoir acqui la sagesse nécéssaire,la confiance en soi suffisante pour ne plus avoir besoin du sdp?
Ma réponse à moi,c'est non.Parce qu'en fait,le sdp se joue au début de la relation,où rien n'est consolidé,et où on se doit de donner le meilleur de soi-meme en un laps de temps très réduit pour que l'amour passe a l'étape superieure,et que les liens se consolident pour de bon.
Et quelque soit l'age,toute femme a ca en elle,comme si c'était inné.
Et deux ans apres,quand tout est consolidé,qu'on est sure que ça marche,que c'est top,waaaaa!l'Homme nous dit qu'on a un sale caractère....;-)))
Bisous!

Melle. Marion a dit…

Un jour j'ai trop cultivé le SDP...et l'homme n'a pas trop aimé. Alors on s'est dis au revoir.

Et un jour on s'est revu autour de quelques vodkas et il m'a dis "je l'aimais bien finalement ton côté SDP".

Et la princesse qui sommeille en moi lui a dis "fuck", un beau fuck de princesse.

Ca l'a fais rire. Moi aussi.

Mais qui est Mzelle-Fraise? a dit…

Pour moi, c'est juste humain de vouloir être le tout et l'unique. ça n'est pas pour ça qu'on le sera, et heureusement, mais en tout cas on a forcément ressenti tous et toutes ça à un moment... Et des fois, quand on n'est pas super confiantes dans nos stilettos, ça ronge, mais ça passe finalement, quand on prend de l'assurance et qu'on lâche un peu prise de nos angoisses.

irène la reine a dit…

SDP c'est notre essence même !! Avec le temps j'imagine qu'on devient un peu plus souple, qu'on met notre égo dans notre poche et puis ... l'homme joue le jeu aussi?

fille facile a dit…

je crois que c'est fatiguant et vain ce syndrome de princesse...en même temps, j'envie un peu les filles comme ça, les jusqu'auboutistes, les passionnées, les drama queens : elles vivent tellement le truc à fond, que ce soit dans le bonheur ou le gouffre ! mais tout cet ego, c'est lourd pour l'entourage, pas que pour leur mec ;-)

Olivia (à Paris) a dit…

Hmm moi aussi j'ai tendance à être comme ça, mais je me soigne. Surement un gros manque de confiance en moi. Sûre même.

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

Désolée pour le temps que j'ai mis... je n'étais pas là ce week end...

Alexia: Un sale caractère??? non c'est pas possible ça... Moi je pars du principe que les garçons, des fois, ils préfèrent les furets, doux et gentils... Et drôlement ennuyeux. Parce que le caractère, comme chaque chose, a un côté plus dark... En l'occurrence le sale caractère...
mais tu sais le pire c'est que je suis sure que les garçons, par principe, préfèrent les chieuses...

Melle Marion: Ah tu vois que ça peut plaire cette histoire de princesse... Et dire fuck comme une princesse, ça c'est glam-rock!!!
Bonnes vacances au fait, beauté...

Mais qui est Mzelle-Fraise?: Oui le problème vient clairement de la confiance... Et heureusement que des fois ça va mieux, ou moins pire... C'est plus reposant pour l'amoureux...

irène la reine : L'homme joue souvent le jeu. C'est comme ça les relations amoureuses. Faire un peu semblant. par amour...

fille facile: hé mais tu me traites là... Tu crois que je suis fatigante de l'égo...
Ah oui, j'en ai bien peur.
ma résolution pour 2009, arrêter de croire que ma vie est un clip de r&b...

Olivia (à Paris) : Ben oui, sans aucun doute...

helene a dit…

Je suis une victime du SDP...c'est drole, je tombe par hasard sur cet article vieux de quatre ans alors que ça fait à peine deux jours que je viens de larguer mon mec parce que je ne me sentais plus le centre de son monde (et du coup oui, je tue le temps en fouillant dans ton blog en mode aléatoire...) tres mature tout ça!parce que la princesse est capricieuse et immature "tu me regard pas assez, et bien tu ne vas plus me voir du tout et c 'est reglé".bref, tout ça pour te dire merci!je me sens limite normale et tu m'as redonné le sourire!
bisous

helene a dit…

Je suis une victime du SDP...c'est drole, je tombe par hasard sur cet article vieux de quatre ans alors que ça fait à peine deux jours que je viens de larguer mon mec parce que je ne me sentais plus le centre de son monde (et du coup oui, je tue le temps en fouillant dans ton blog en mode aléatoire...) tres mature tout ça!parce que la princesse est capricieuse et immature "tu me regard pas assez, et bien tu ne vas plus me voir du tout et c 'est reglé".bref, tout ça pour te dire merci!je me sens limite normale et tu m'as redonné le sourire!
bisous

UnGarconQuiPorteEnPlusUnNomDeFille a dit…

Salut, je suis un homme plus que moins atteint pas ce syndrome (problème avec mon père qui me dévalorisai et tous le blabla, et je n'arrive pas à m'aimer tous seul) et je dois chaque jour apprendre à faire comme çi. Et aucune femme avec qui j'ai été n'a pu m'aider à combler ce trou. Aujourd'hui, seul depuis longtemps. Voir quelqu'un qui en est si fière me fait vraiment déprimer. Tous ça parce qu'on peut se le permettre quand on est une fille.

La vie est inégal, s'en vanter. C'est pas très cool.

Après, ce n'est que mon opinion, et si je répond, c'est que ton post m'a vraiment touché, dans le mauvais sens. Ainsi va la vie ^^'..

(Oui, commentaire inutile, mais colère réelle =) ). En souhaitant que tu te soit réveiller depuis le temps, autant pour toi que pour un peu d'espoir pour moi ^^ (qui après tous, ne souhaite que quelqu'un qui m'apprécie vraiment.)

yooop@lavache.com (qui ne passe pas dans le formulaire en guise d'URL)

Jp M a dit…

Le syndrome de la princesse ou ( connasse)
C'est l'histoire d'un mec qui tombe amoureux d'une jolie gonzesse, manque de bol, elle a le syndrome de la princesse.... Elle ne paye pas son loyer et sa petite maman qui la couve trop lui paye aussi ses factures d'eau.
La princesse aime avoir à ses côtés 2 ou 3 pigeons (courtisants) qui la flatte et lui dise qu'elle est belle... et le soir sournoisement ,elle se réfugie sur face Book car adepte des réseaux sociaux, elle aime épier tous les moindres faits et gestes de son petit entourage.
Mentir et manipuler est le jeu favori de la princesse et elle déteste l'idée d'avoir été plus aimée, plus désirée, de ne pas être le centre de son monde... et de son mec. Redoutable manipulatrice, capable de berner le plus vigilant d'entre nous, voila qu'un beau jour la supercherie est dévoilée et la princesse se retrouve bien seule... la princesse recommença plusieurs fois la même histoire jusqu'au jour où bien trop vieille, elle réalisa que même son fils, écœuré l'avait laissé tombé ...voila la vie d'Hélène et voici mon conseil si un jour tu la croises, fuis...
si tu te reconnais, homme ou femme ? alors met moi en ami, on ira boire un verre à la santé des manipulateurs en tout genre, nous on est debout et on le restera.