Pages

10.9.08



ALEXANDER...

On le voit partout. On en parle partout. Alexander Wang est devenu le chouchou de ses demoiselles en mal de grungy. Et je fais allègrement partie de ses demoiselles même si lui et moi, on est pas encore amis à la hauteur de mes espérances.
Rapidement repéré, je me suis mise à attendre chacune de ses collections comme le messie. Ou assimilé.
Le jean's lacéré, le bermuda tranché et effiloché, le glitter à la bonne dose, du bonnet dégoulinant... Bref, je kiffe grave Alexandrer Wang.
C'est pas tant en créativité que je le trouve brillant ("brillant" "glitter", je m'y connais en lexique du "qui brille", hein?) mais surtout dans son art du loose élégant.
La mode d'Alexander Wang est débrailléee, mal finie, pas tout à fait en place. Sa mode c'est l'idée que je me fais de ma mode.
Sa mode irait très bien avec mes cheveux toujours mal peignés et mon mascara qui coule légèrement en fin de journée si je pouvais me l'offrir. Non parce que moi c'est la mode "pas tout à fait" que j'aime... Juste au cas où je n'aurais pas été assez relou sur le style loose que j'affectionne...

Et à NY, cette année, on a pu voir ça:






De la chemise en jean's délavé que ma mère fredonnant "Take on me" de Aha avec une paire de fausses Wayfarer n'aurait pas renié. Portée très large comme tout pareil que ma maman...

Du pull mal tricoté que ne renieraient pas les mains de ma grand-mère plus aussi habiles de l'aiguille... Mais j'adore les pulls que ma mamie me tricote...

Du sweat gris qui pourrait très bien être pris, de loin, pour un "Fruit of the loom"... Si si! Vite fait...

Et pis des choses plus "finies" que d'autres. Des choses que ni maman, ni ma mamie ne peuvent fabriquer. Et ben ces choses je les aime aussi...



Je crois que je ne suis pas la seule à avoir craqué sur cette robe,
Alexandra est relativement d'accord pour porter aussi cette "grande bleue 80's dress". C'est pas le vrai nom, c'est juste que je manque cruellement de créativité alors je suis allée au plus court.
Même si pour la porter avec distinction, il me parait indispensable de ne manger que des endives pour enlever le petit ventre un peu gros mais pas trop faut quand même pas déconner...

Et surtout, la vraie raison pour laquelle j'ai envie de pecho Alexander, c'est son attitude. Non mais plus cool que lui ça existe? Le t-shirt blanc, la bonne grosse basket, souvent le marcel... Et le sourire. Sa mère comme sa fraîcheur fait du bien...
Ca se voit que je ne suis qu'une groupie ou pas?

Les photos sont tirées de Style

4 commentaires

Hailey @ stylesymmetry.com a dit…

Stangely love that holey sweater.

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

hailey@stylemmetry.com: Me too.... Really!!!!!

Anonyme a dit…

non tu fais à peine groupie ;-) - j'adore aussi wang je craque pour le look n°3 j'ai bien le sweat !!!! mais comment avoir cette dégaine - et ces jambes - fini j'arrête de manger meme les endives - YZA

bais d'Erelle a dit…

Hé oui Alexander a vraiment un talent incroyablement équilibré entre le féminin-masculin. Il ouvre les portes à une vision nouvelle de l'habillement féminin. Mais il faut aussi savoir qu'il est terriblement bien entouré le jeune homme!!

Bon choix bon choix

;-)