Pages

11.6.08


DE CHAQUE EXPLOSION DE RIRE...

La fois où mon papi a remonté son pantalon très haut sur son ventre et qu'il était tellement grotesque que je ne pouvais pratiquement plus respirer... Alors il en a rajouté des caisses. Et encore, et encore... Mon papi n'est pas subtil de la blague, question de génération. Il s'arrêtait pas, trop encouragé par mes spasmes. Les papis adorent faire rire les petites comme moi.

La fois où ma maman a imité une belle au bois dormant trashos. Une belle au bois dormant cherchant à se rendormir parce qu'elle découvrait son prince (que j'incarnais à la perfection, avec toute la subtilité d'une gamine de 7 ans..) qui ne convenait pas à ses critères. Ma maman énumérant tous mes défauts physiques, ma mauvaise haleine, ma timidité agaçante, et ma mine de nigaud, devant mon sourire hilare... Des "oups" de joie, des envies de me tordre tellement elle était drôle. Et tellement méchante... Presque j'en pleurais.



La fois où une grande blonde bien chatoyante de partout, déambulait dans la rue en mode Sharon. Elle vacillait même pas sur ses Choo. 13 cms au moins... Le genre de chatoyante qui donne envie de faire 22 cms de hauteur pour disparaître... Sa mère ce qu'elle était belle. Et pis je sais pas ce qu'il lui est arrivé, elle vacille pendant 1 seconde, perd son portable très cher avec des strass dessus et tord son pied. Elle glisse, tente de se raccrocher à la va comme je te pousse à tout ce qu'il y a autour.
Loupé chatoyante...
Je me suis assurée qu'elle n'avait pas mal. Assurer de loin, parce que je ne la connais pas la chatoyante, alors je ne vais pas aller lui faire du bouche à bouche dans la seconde... Après avoir vu que ça allait, je me suis pleurée dessus. De bon coeur. Franche du rictus largement motivée par les autres autour de moi. La chatoyante passée du mode Sharon au mode Keaton c'était trop beau pour ma jalousie de merde... Ma jalousie ne s'en est pas privée.

La fois où l'amoureux imitait Popeye. Il était pathétique de l'imitation mais moi je ne m'arrêtais pas de pouffer. Comme j'aimais tout chez l'amoureux, j'aimais aussi le pathétique. Et c'est ça qui me faisait l'aimer encore plus... Les larmes coulant sur l'oreiller parce que je préférais voir le faux Popeye dans mon lit... Le suppliant de recommencer à l'infini... Pour jamais s'arrêter de s'aimer. Et pour jamais s'arrêter de rire, parce qu'on savait que ça allait ensemble...




La fois où l'ami a raconté une énième blague pas forcément drôle. Mais comme c'était lui, ça l'était... Il ne m'en faut pas beaucoup quand il s'agit de lui. Il ne faut pas qu'il m'en donne beaucoup. Pas plus que ça... Et puis, de toutes façons, c'est déjà trop... Et le supplier d'arrêter parce que là je frôle la mort. C'est pas possible d'être aussi bien tout en ayant le ventre qui hurle à la tête de tout stopper parce que c'est beaucoup trop là!!

Ou cette fois avec Y. Et celle avec A. Oh non celle avec K.... Beaucoup de fois si je calcule bien. Tous les jours si la vie est jolie et généreuse...




J'ai 29 ans cette année.
Commence à voir apparaître des traits encore petits sur mon visage. Une sorte de moi mais en plus prononcé. Plus contrasté. Moins lisse... Et à deviner comment cela va évoluer, s'accentuer, se creuser.
Et des fois, j'aime pas trop... Parce que c'est bizarre de changer... Alors je me dis qu'un jour, ça m'arrivera peut-être de vouloir être plus "fraîche", de redevenir comme j'étais de la figure...
J'ai lu dans plusieurs blogs ( Café mode, Garance et Cachemire et soie) ces derniers temps que la question commençait à se poser...
Et je me la suis posée aussi. Incapable de dire vraiment ce qu'il en sera au moment voulu...

Ce dont je suis sure, ce soir, c'est que renier tous ces traits, ces rides qui apparaissent c'est dire à tous mes bonheurs, mes anxiétés, mes joies, mes larmes, mes amours, mes amis, ma mère et les autres, mes excès, mes travers, mes spasmes, mes passions qu'ils n'ont pas existés... Que je préfère faire comme s'ils ne m'avaient pas faite comme je suis et comme je m'apprête à devenir.
Que je leur disais qu'ils n'avaient jamais existés...
J'espère ne jamais leur faire ça, parce que merde, c'est un putain de taf de se construire un visage à coup d'éclats de bonheurs...

28 commentaires

Alexandra a dit…

Marie... J'ai envie d'avoir des rides...

Une gamine

Balibulle a dit…

(soupir...)

lorelaï a dit…

J'ai 25 ans et il y a déjà quelques années que j'ai ces petites marques au coin des yeux . Elles sont de plus en plus marquées , c'est que je dois être super heureuse !!

Anonyme a dit…

Tu vas me faire le plaisir de rajouter MC à ta liste des gens les plus drôles du monde, ou sinon je ne réponds plus de rien.
Tiens j'me coupe les veines avec une enveloppe! t'auras tout gagné voilà.
C’est pour toi hein, pour pas culpabiliser toute ta vie.

Anonyme

émilie j... a dit…

que du bonheur comme d'hab... merci!!!

Peanut a dit…

C'est écrit simplement et c'est très touchant!
Bravo

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

Alexandra: T'inquiète ma belle, je peux te jurer que ça viendra...

Balibulle: ... Je soupire avec toi...

Lorlaï: Mon dieu ce que tu es contente... C'est bien ça...Non??

Anonyme: Mais qui est donc cette anonyme??? MC? vois pas... même pas je culpabilise... Et pis l'ami tu sais pas qui c'est? J'dis ça, j'dis rien...

émilie j: Merci à toi, ça m'encourage beaucoup ce que tu me dis...

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

Peanut: Merci beaucoup....Vraiment tu es touchée??? Alors c'est que j'ai rempli ma mission...

L. a dit…

La douceur de rire, sourire grâce à ton blog notamment.

Merci :)

Coralie a dit…

Ouch. Trop chou
Ca fait du bien de voir quelqu'un aussi nature.

I. a dit…

faudrait vraiment que je relise ces lignes quand j'aurai des rides... parce que c'est tellement vrai ce que tu écris là...
merci!
bises

Pauline Lenoir a dit…

grâce à toi quelques sourires en plus de mon côté :)

Aurélie a dit…

Je commence à sérieusement m'habituer à ce lieu ! J'aime beaucoup tes articles, tes "humeurs", et celui-ci est vraiment percutant, quelle vérité ! La façon de le dire, j'adore ! Alors je te souhaite de jolies rides de bonheur (bon pas trop marquées quand même ^^)

irène a dit…

Toutafé d'accord.
Les rides d'expressions, quand elles sont assumées sur un visage radieux, y'a pas de raison de les effacer !

vanessa(eliabar) a dit…

Ris et écris encore longtemps, c'est trop bon;)

diane a dit…

comme balibulle! soupir...
quel beau texte!!

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

l: Merci à toi... Pour ton sourire de la journée!!

Coralie: nature nature, ça dépend des jours hein!!! Et pis des domaines... Et pis des gens autour... Merde je saborde mon post là!!

i: Pourquoi, t'as pas du tout de rides toi?? Mmmhhh, tu m'énerves!!!

Pauline Lenoir: Merci, mais tu verras, quand t'auras un peu plus de plis, tu vas me faire la gueule!!

Aurélie: Merci beaucoup... Oh non, pas trop de rides... Enfin pas maintenant...

Irène: ah tu vois, toi aussi t'es d'accord!!!

Vanessa: Bon d'accord... J'ai pas envie d'arrêter tout de suite!!

Diane: Merci diane, tu es vraiment adorable avec moi...

bene_ch a dit…

C'est très beau... et c'est très vrai.
Merci

cilou a dit…

Je t'ai lu longtemps sans intervenir et la bingo ton post me touche tellement que je ne peux que te dire MERCI!! a deux mois de mes 29 ans je ressens un sentiment indescriptible, apeurée d'etre à l'aube de la terrible trentaine et fière de sentir la maturité de mes belle année!! et tu as mis des mots sur tout ça merci encore !!!

Marieand a dit…

Merci pour ce superbe billet ...

Coralie a dit…

Mais oui moi j'y croyais dur comme fer, tu casses le mythe qui était en train de se créer là!!

Anonyme a dit…

c'est la je sais pas combien de fois que je le relis(bon deuxième en faite), et il est incroyable à chaque fois.
C'est géniale le bien que ton blog me fait à la tête. Tu devrai être remboursé par la sécu tellement ça fait du bien.

Marie, le même prénom qu'une bloggueuse sur 2... a dit…

bene_ch: ...merci à toi!!!

Cilou: J'ai mis les mots sur ce que tu ressens parce que, faut être honnête, je ressens les mêmes choses... C'est bizarre, mais en même temps, j'ai pas super envie de réavoir 18 ans... Ca tombe bien que ça me dise rien, je 'y peux rien!

Marieand: ... putain je rougis à force... Si je te jure!!

Coralie: Ben ouais... même pas peur, on est tous complexes hein!!!

Anonyme:Merci, ton com m'a vraiment fait du bien à mon coeur... T'imagine même pas... Non, t'imagine pas!!!

Anonyme a dit…

c jolie.....merci

une femme de 46ans

Kira Fashion a dit…

i love family photos :)

a kiss!

TootyLaCoquette a dit…

Merci de nous remettre dans le droit chemin quand la tentation devient pesante !

Massinissa a dit…

Ne change rien en toi, mais si à l'extérieur, tu ressens le besoin, je pense que ça ne change rien.
(je me pose les mêmes questions mais crois-moi,c'est nettement moins drôle!)

Let it flow...

irène la reine a dit…

Ca manque quand tu post pas ...