Pages

26.7.07


"BONJOUR MADEMOISELLE...

...Vous êtes fort charmante! J't'offre un vere!"
C'est pas à moi que ce plan drague est destiné, mais à cette jeune demoiselle court vêtue. Court bien vêtue d'ailleurs!
On nous l'a assez rabaché, cet été pour être au top de la hype attitude branchée de la life jusqu'à la mort, il faut avoir les jambes à l'air. Et plus elles sont à l'air mieux c'est!!!
Ce qui nous met une nouvelle fois face à la terrible injustice morphologique. Injustice qui change d'aspect à chaque saison soit, mais qui exclut toujours certaines silhouettes (comme je maudis la mode des décolletés plongeants... ca c'est mon injustice morphologique. Je nage du buste, quoi qu'il se passe!!).
Les jambes à l'air c'est pas mal quand même. le court c'est pas mal aussi, sauf si on se cogne toutes les 24 secondes à tous les coins de table de sa maison que pourtant on est sensée rudement bien connaître parce qu'on y vit depuis quelques années. La maladresse n'a même pas la décence de s'adapter à son environnement. Traîtresse va! Alors je passe sur les grands moments de solitude après une chute ridicule en plein centre-ville, ou sur les pieds qui font que de se plier dans le mauvais sens quand on marche, ce qui a l'avantage de souligner la démarche féline et assurée, et vais plus m'attarder sur les stigmates de la maladresse.
Le beau temps revient, j'ai bien envie de mettre des shorts et des robes, sauf que... Sauf que c'est décemment pas possible, j'ai 32 bleus sur la jambe droite et 16 sur la droite (oui j'ai 2 jambes droites, pas super pratique au quotidien). Je me cogne tellement que j'oublie même comment c'est arrivé (et c'est à ce moment-là que la crise d'angoisse arrive: "si je me souviens plus c'est parce que je ne me suis pas cognée, et si j'ai des bleus, et ben c'est tout simplement le signe d'une grave maladie... " Diagnostic objectif, on est bien d'accord!)
Tout ça pour dire que les jambes comme accessoires super fashion c'est une bonne idée dans l'absolu. Mais, naïvement, on croit qu'il suffit de se galber la cuisse et de se masser la cellulite pour se parer de son plus beau short (et non, on ne met toujours pas de ceinture cloutée pour bien le faire tenir... On a oublié le fantôme de la ouille ouille ouille girl ou quoi??). Alors que non, il faut aussi se méfier de son environnement. Il faut apprendre à survoler le monde de son pas gracile, slalomer dans la ville avec grâce et élégance et certainement pas se péter la gueule toutes les 2 minutes parce ses pieds ont pas bien compris le sens dans lequel ils devaient marcher.
Conclusion: Si tu veux te la raconter avec tes belles jambes:
1) Arrête le saucisson Justin Bridou aux noisettes
2) Arrête de t'épiler avec un rasoir parce que c'est jamais nickel du poil... Et le short n'est pas un vrai ami pour la silouette. Il fait genre mais en fait, non!
3) Arrête de t'emmêler les pinceaux... Chute= effet à court terme, la honte et à long terme, des jambes violacées= "J'mets pas de short j'ai la honte des jambes! En plus, j'ai plus d'amis qui veulent se promener avec moi, parce qu'ils ont trop la honte!!"
4) Assume le court comme la fille en chemise d'homme dans la rue sans même la peur de se faire chahuter par de la testostérone en ballade.
5) Change de pays, il fait un temps tout pourri ici!
6) Si t'arrives vraiment pas à marcher comme ta mère te l'a appris, fais toi opérer de la maladresse et normalement, tout rentrera dans l'ordre!
La photo est de... Suspense... The Sartorialist

11 commentaires

Lily Plume a dit…

Pareil, j'ai toujours des bleus aux jambes, je me retrouve à mettre des jeans quand il fait beau. Si au moins j'avais un peu bronzé des jambes ça passerait mieux! :-)

jeunedemoiselle a dit…

Je me cogne partout aussi mais je n'ai jamais de bleus!(d'ailleurs c'est bizarre non?)
J'ai des shorts mais vu le temps je risque d'attraper un rhume des jambes... ;-)

minisushi a dit…

oouais ben je te comprend, je casse souvent la gueule dans la rue sans raison et si tu me pince, j'ai un bleu... de toutes façon j'ai tjs pas trouvé de short à ma taille hypopotamesque et tu me diras c'est p'tet une chance pour les gens qui me croisent... bouh j'en ai marre je déprime je veux un aparrrrt... (aucun rapport on est bien d'accord)

Marie a dit…

Lily Plume: Alors en ce qui concerne le bronzage, on a pas pu réellement compter sur le soleil et c'est là qu'Oenobiol entre en jeu... ca fait bronzer ce truc.
Et orange du bronzage+bleu= pas une couleur géniale...Bref on s'en sort jamais quoi!

Jeunedemoiselle: Pour le rhume des jambes ça va mieux depuis hier, non??

Minisushi: :)))) Et j'ai une idée, arrête d'avoir des copains qui te pincent, ça fera déjà un problème de moins. Quant au short à ta taille, j'ai juste envie de dire "n'éxagère rien!!!"... Mais si tu te déprimes, je pourrais dire ce que je veux, tu seras pas objective, c'est une inconvénient... Bon je pars le 1 août finalement alors je t'enverrai un mail si tu veux faire une virée h&M ou si je fais une virée dans ta belle ville, qu'on se mette d'accord!

Mlle E a dit…

Comment elle est canon la nan! C'est agaçant!

Clo a dit…

Perso sans vouloir me vanter, j'assure question gambettes, donc je suis vraiment vraiment contente de tous ces mini robes, mini shorts, mini jupes et j'en passe:-)

Mais comment fais tu pour te cogner chez toi???

Marie a dit…

Mlle e: Oui c'est agaçant... Porter une chemise et avoir l'air d'une reine n'es pas donné à tout le monde!

Clo: Ben c'est bien d'avoir de jolies jambes... Cette année ça aide!
Comment je fais pour me cogner chez moi, c'est très simple: Appart trop chargé, j'fais tout trop vite, je danse et je saute toutes les 44 secondes et j"ai des pieds qui ne sont pas toujours mes amis... Et voilà le travail pour devenir une gogole de l'agilité!

marieaunet a dit…

serieux , même si j'avais ces jambes là...je foutrais pas des fringues aussi courtes...enfin je sais pas mais bon là où je vis c'est pas la plage et tous les hommes dans la rue ne sont pas spécialement délicats...ouais ou alors elle est célibataire...et vraiment elle cherche à...menfin ptêt qu'à Paris ce genre de tenue passe inaperçue, ici tu mets ça on te regarde et on t'interpelle tout le long de la rue!
me parle pas de bleus, je m'en suis fait un big au mollet même pas mon legging le cache, con de table basse.

Marie a dit…

Marieaunet: Comme quoi il y a une vraie prise de risque à se trimballer à moitié cul nu... Des lourds dans la rue??? Oh tu sais même à Paris, y a de grandes chances de se faire à moitié violer habillée comme ça... Mais ça n'en reste pas moins joli...
Toi aussi t'es une gogole des bleus? Et comme on a le même prénom je vais te dire ce qu'on me dit régulièrement: "Fais attention Marie, tu vas te faire mal"... À 28 ça crédibilise vachement, non?

irène la reine a dit…

pour les bleus aux jambes (et partout d'ailleurs) je suis comme toi. Je marque très facilement si bien que je ne me souviens même pas comment j'ai pu me faire mes bleus.
Y parait que c'est un problème dans le sang, de globules ou plaquettes insuffisantes.
Chez moi c'est de famille, ma mère et ma soeur idem.
Mais bon, pour le short, je te rassure, avec une petite peau halée ça passe très bien !!

poe a dit…

c balo surtout quand on pense ke je me suis ramassé bien comme il fau en vélot g un genou hor service. Et coté pile c pa mieu :plus jeune mon père avait tentée de me réconforté d'une marque violace en me diant "mais tu ten fou tu veu etre architecte pas tops model" merci papa si ten as dotre d comme ca balance.