Pages

20.6.07


LE CULTE DES FORMES...

Suis allée voir Le boulevard de la mort hier, le dernier Tarantino. J'ai adoré... Tellement drôle, décalé et putain ce que c'était jubilatoire (comme il est loin le temps où je faisais ma polie dans ce blog...)! Bref, je ne vais pas vous raconter l'histoire juste vous conseiller à vous, les filles, d'y aller avec vos copines féministes, parce que c'est un peu un film de filles, sur les filles, pour les filles. Bon les garçons ne sont pas en reste non plus. Premier image, gros plan sur un boule cambré et arrogant moulé dans une culotte girly à mort!! On voit tout de suite que Quentin kiffe les pieds des femmes (déjà subtilement suggéré das Kill Bill) mais aussi leurs jolies fesses.
Bref. Mes copains garçons ont vu ce film avant moi. Ils m'avaient parlé d'une danse particulièrement torride dans ce film... Exécutée par Butterfly (l'actrice Vanessa Ferlito) et dont ils se souviennent tous parfaitement bien. J'ai attendu ce moment avec impatience, jusqu'à ce que ça commence. Butterfly danse pour Kurt Russell (drôle à me faire pipi dessus!) et dire que c'est torride est un doux euphémisme, en revanche dire que ça pue le cul dégoulinant est plus proche de la vérité. Et ce qui a été dingue pour moi c'est le corps de la miss. Un corps qui ne ressemble en rien à celui de Kate Moss ou même de Gisèle. Non, Butterfly est vaguement grassouillette. Bonnes cuisses, cellulite et bidon en veux-tu en voià! C'est le culte de la sensualité quotidienne, accessible, réelle. Et c'est clair que ça fonctionne, c'est clair que c'est sexy, c'est clair que c'est érotique à mort. Cette manière qu'elle a d'assumer cette sensualité qui transpire par chacun de ses pores, m'a bluffé. Moi qui suis toujours dans la retenue, dans un truc lisse, je me suis rendue compte que le lisse s'accorde mal avec la sensualité. Ce qui est sexy n'est pas ce qu'on veut nous faire croire. Quelque chose de primitivement installé dans notre cerveau est plus animal. La sensualité n'est pas parfaite, pire (ou mieux plutôt) elle s'accorde mal avec la perfection. Vanessa Carlito est une jolie fille, mais avec son nez bizarre et ses courbes plus que voluptueuses elle n'entre pas dans les critères que nous les filles, on croit être beaux! En fait, et à la voir onduler son boule, il n'y a aucun doute possible, cette fille est un gros canon. Pas au sens élégant du terme, non au sens tribal. Au sens chimique, pas au sens gracile... Et putain ça fait du bien de voir ça... J'ai adoré Death Proof, je vous force à y aller, mais je préviens, comme tous les Tarantino, ce film est bavard... Mais c'est ce qui est bon aussi, non?

11 commentaires

jeunedemoiselle a dit…

J'ai adoré! C'est vraiment jubilatoire, drole, la BO est excellente aussi! (en même temps c'est Tarantino)
Et je suis d'accord avec toi ça fait du bien de voir des "vraies" filles avec du ventre, de la cellulite et des fesses! Vive Quentin!

annabelle a dit…

entièrement d'accord avec toi, tout est dit! ce film déchire.

Mlle E a dit…

Je veux y aller!

Brume a dit…

Ah bon? je suis ravie de vous lire! j'avais entendu dire que c'était le pire des Tarantino que j'adore pourtant!

Chris a dit…

ben ça me fait drolement plaisir de lire ce post! moi aussi, j'ia adoré, et je l'ai aussi conseillé à ttes mes amies, quitte à y retourner en bande, car c'est la meilleure façon d'apprécier ce film!
ce qui me fait rire aussi, c'est que les mecs qui n'ont pas aimé disent qu'il y a trop de parlottes de filles, alors qu'ils hurlaient au dialogue culte pour Pulp Fiction quand ils parlent de hamburger pdt 10 mns!
ou alors ils trouvent lee filles vulgaires??? mais justement, elles sont très réelles!!!
sauf la bôme sur le capot de la voiture, ça je le fais pas souvent...

Lachipie a dit…

et dire que je l'ai manquer en salle ! Je le prendrais en dvd pour sur.

Eva a dit…

Alors là, à la fois je t'en veux parce que t'as écrit the note, celle que j'avais en tête mais en même temps, merci parce que "Putain que c'est jubilatoire". Moi aussi je trouve Vanessa Ferlito belle à m'en faire virer la cuti. Au début de sa lap danse, j'étais épouvantée par tous ces débordements de chair et très vite la scène m'a mise en transe. Mon copain lui a trempé son siège. Je vais pas te paraphraser bien longtemps mais c'est vrai que l'érotisme n'est pas là où on croit. On a beau le savoir, on attendait la preuve par l'image. C'est chose faite, gloire à toi Quentin! Waou, envie d'y retourner demain. Allez y les filles, ce film fait un bien fou...

balibulle a dit…

tellement en phase avec toi ! Moi cette lap dance m'a émue. Parce que Vanessa Ferlito est filmée comme une déesse. Et à voir tous ces défauts affichés et soulignés amoureusement par la caméra, on finit effectivement par la trouver torride. Bien plus torride que Jungle Julia... Envie de remercier Quentin pour ce film, vraiment.

marie-claire a dit…

euh je crois qu'elle s'appelle Vanessa Ferlito et non Carlito ;)

Enalla a dit…

Et bien je crois qu'il va falloir que je m'y mette...
Je vais donc aller voir ce film, en espérant être aussi enchantée que lors des précédents, car j'adore ce réal et j'avais peur du résultat, cu toutes les mauvaises critiques qu'il y a eu sur ce film... Mis à part dans la blogosphère!!

Marion a dit…

Je veux pas dire, mais quand même y'a une différence entre "petits défauts mignons" et le réellement inesthétique! Trouver que Vanessa Ferlito a quelques rondeurs franchement....c'est abusé! Son petit short lors du strip tease doit être un 36 à tout casser! Alors NON DESOLEE, pour moi elle n'est pas "ronde"! Elle est juste comme il faut! Elle a de la cellulite? Bordel mais même Kate Moss avec ses 45 kg en a aussi! Dire et approuver que la cellulite est un défaut, ça revient à s'enfoncer encore plus dans les diktats!

Enfin je comprends l'idée de ce post, d'ailleurs il m'a fait aussi penser à la scène de danse orientale faite par Hafsia Herzi dans le film "La graine et le mulet" (cf: http://www.youtube.com/watch?v=6nQJOFMtkJU )

Donc NON ces nanas ne sont pas en surcharge pondérale! Ce qui fait qu'elles sont sexy à mourir c'est qu'elles assument pleinement et (à défaut) qu'elles bougent leur corps comme des déesses!

A ce jour, la seule VRAIE ronde que je trouve sexy, c'est Mimi le Meaux!(et encore dans un contexte néo burlesque ça passe bien)

C'est malheureux à dire, mais dans notre société, c'est encore difficile d'être (soyons vulgaires) "bandantes" quand on fait plus d'un 42 de taille!