Pages

19.5.07


PRISCILA ET LUCIE...

* Priscilla est une héroïne de magazine.

Lucie n'est pas vraiment une héroïne, et pis même si elle aime parfois les magazines elle se dit que les magazines, eux, n'aiment pas particulièrement la lire.

* Priscilla adore la mode, les tendances, l'éphémère vestimentaire. Elle adore son corps moulé dans un slim taille 36... Elle s'aime en compensés même si ça lui fait mal aux pieds. De toutes façons est-ce qu'elle peut vraiment faire autrement? Elle se dit que renoncer aux tendances c'est mettre de côté sa féminité, alors non, elle n'a pas le choix.

Lucie, elle, elle s'habille un peu toujours pareil. Elle n'a les moyens ni financiers ni morphologiques de faire autrement. Depuis que sa silhouette s'est alourdie de ces 8 kgs post grossesse, c'est bien simple, rien ne lui va. Tout dans le ventre et les cuisses.... Et comme par hasard, rien dans le décolleté.
Elle se dit qu'en ne faisant pas d'effets de toilette, elle va pouvoir être la plus transparente possible. Lucie préfère renoncer à sa féminité plutôt que d'être taxée de "moche". Et pis elle se dit que la féminité ne réside ni dans le slim ni dans la taile 36, ça la rassure un peu. Mais juste un peu, le temps qu'elle croise trois filles de 17 ans au corps arrogant d'une féminité qu'elles ne sont pourtant pas sensées encore avoir. Ca la gonfle, elle tourne la tête.

* Priscilla a hâte de partir en Sardaige le 15 Juillet... Enfin du repos! Elle attend ça depuis le 10 Juin date de son retour de ses vacances à Miami. Belles vacances. Priscilla ne travaille pas vraiment. Son amoureux oui! Alors elle a le temps de se faire jolie.
La Sardaigne sera l'occasion de montrer à ses copines son nouveau corps modelé par des séances intensives de Pilates... Bon il y a une petite lipo aussi, mais elle se dit qu'elle n'est pas vraiment obligée d'en parler!
Elle est contente en plus parce qu'elle est déjà bien hâlée à force de visites quotidiennes à Bronzing Center le Center où le bronzage tue sa mère.

Même si le magazine Bobu la fait culpabiliser en lui disant qu'il lui reste 20 jours avant l'épreuve du maillot sur les plages de Juan Les Pins (cette année elle a pris ses vacances en Août, elle a pas pu faire autrement... Comme ça, ça lui laisse un peu plus de temps pour ralentir le Coca et le fromage!), Lucie se dit que ça va être un peu court pour avoir la silhouette assortie au maillot Erès une pièce que de toutes façons elle n'a pas pu se payer. Le sublime noir avec ses découpes. L'asymétrie s'assortit mal aux bourrelets et au teint d'endive d'une mère qui travaille trop. Oui, elle a bien fait de ne pas investir, elle se serait sentie grotesque.

* Priscilla est normale. Elle l'a lu. Avec une fréquence de 5 rapports par semaine elle est dans la moyenne. La moyenne des magazines, mais ils reflètent bien la sexualité des femmes, non?
Elle pratique la fellation, la levrette, l'amazone, le missionnaire, l'équerre andalouse, la brouette togolaise et la toupie indienne (et pas forcemment dans cet ordre...)
Elle aime le faire dans un lit, dans les bois, dans un ascenceur, dans les cabines d'essayage, dans les restaurants et les bars.
Seule, à 2, à 3, à 4 et parfois plus. Parce que qui n'a pas pratiqué l'échangisme n'a rien compris à la sexualité féminine, au lâcher prise!
Pour Priscilla, le tout jouissif est la quête abolue. C'est une petite Dionysas (la chérie de Dionysos) hédoniste sur des Jimmy Choo.

Depuis son accouchement, Lucie a du mal à avoir des rapports avec Marc. Elle détèste son corps. Flasque, Mou, elle ne le reconnait plus.
Marc tente de la rassurer en lui disant qu'il l'aime et qu'il a tant envie d'elle que ça le réveille la nuit. Ca le bouffe de la voir si triste.
Elle sait qu'elle n'est pas dans la moyenne avec Marc. Parfois cette "anomalie" la rend malade. Elle n'a que 29 ans et erre déjà dans son propre désert sexuel. Elle se sent misérable quand elle entend ses amies qui, resplendissantes à force de jouir avec leur amoureux, lui expliquent les sensations que procurent le cunilingus.
C'est pas qu'elle n'aime pas le sexe, c'est juste que ça la passionne pas. Uen fois par semaine dans le noir c'est bien. Avant elle préférait la lumière, mais avec ce nouveau corps tout gluglu elle aime plus.
Marc est déçu. Marc aime voir son amoureuse parce qu'elle est si jolie quand elle est nue et qu'elle fait l'amour!



* Marie aime les magazines. Mais des fois elle les aime vachement moins.
Marie rentre maintenant dans du 36 mais ça n'a pas toujours été le cas et elle détestait devoir cacher ce corps qu'elle ne reconnaissait plus... Elle avait envie d'être transparente. De disparaître dans les pires moments.
Marie ne part pas en vacances. Elle n'en a pas les moyens. Même pas les moyens pour le maillot Erès alors c'est pas gagné pour les Bahamas!
Marie est parfois "normale" parfois "anormale" dans un lit... Mais elle se dit que même ce qui est perçu comme "anormal" ne doit pas l'être tant que ça! Les êtres humains varient, ont des états d'âme, des désirs, des envies qui ne peuvent pas être constants... Pas la peine de chercher à la faire culpabiliser ou à la "normaliser"!!!

Marie a 2 autres prénoms. Priscilla et Lucie.

La photo est de Nan Goldin.

21 commentaires

nine a dit…

je suis soufflée...plein de délicatesse...merci beaucoup

Alice a dit…

Bien joué Marie Lucie Priscilla :)

caro a dit…

j'aime beaucoup beaucoup beaucoup ccet article.
Caro

lise a dit…

vraiment bravo c'est très bien fait! finalement on se retrouve dans Marie (enfin en tout cas moi) et ça fait du bien car on est pas dans les etremes qui aussi inintéressant à vivre autant l'un que l'autre.... Mais bon, l'important est de se sentir bien dans sa vie (petite phrase pleine de philosophie, hein ?? ;-))

lily a dit…

Merci pour ce portrait schizophrène.

Yow' a dit…

Waow, ce post est magnifique, très bien écrit, et après tout, mieux vaut etre un peu des deux...

Marie serait-elle parfaite ?

unechicfille a dit…

Nine: Merci à toi... C'est très gentil.

Alice: C'est ça...

Caro: Et ben ça me fait très très très plaisir!

Lise: oui, j'aime bien ce genre de petites phrases. pour ma part, il m'arrive d'être excessive dans un sens ou dans l'autre. Pas en mêmes temps hein, sinon c'est bizarre...

lily: C'était pas le but premier, mais c'est vrai que c'est finalment ce qui ressort! Marie la déglingo schizophrène!

yow: Non, malheureusement (ou heureusement) Marie n'est pas parfaite!!

jeunedemoiselle a dit…

Waow! C'est l'article le mieux ecrit de ton blog (voir de toute la blogosphère (non,non ce n'est pas exagéré))
Et comme le dit Lise, c'est bien de ne pas être dans les extêmes, être dans le juste milieu...

Margaux a dit…

J'adore cet article. Je me retrouve bien dans Marie, ni trop ni pas assez, le juste milieu. Meme si des fois je me sens un peu Priscilla, des fois un peu Lucie, sa dépend des jours. En tout cas merci pour cet article qui nous fais bien réfléchir sur la façon de nous voir.

dou a dit…

moi aussi, j'ai beaucoup aimé ce billet. Je me suis autant retrouvée dans priscilla que dans lucie ! J'ai découvert ton blog depuis peu. Je suis bien contente ! :))

Mam'zelle Lulu a dit…

Ce post est très bien écrit. Je me reconnaît totalement dans ce portrait double face...

Princesse Audrey a dit…

Je me retrouve totalement dans cet article. J'ai l'impression qu'on est une génération de schizo, celle que "Blonde Attitude" désigne par le syndrome de Frago...

Anonyme a dit…

Voilà, exactement ça. Nous sommes des chyzo, et tant mieux! ^_^
très très bien écrit.

Vendredi 13 a dit…

c'est très bien écrit et j'aore tes histoires... quand est-ce que tu reprends Martine à la campagne alias Marie fait du shopping ?

unechicfille a dit…

jeunedemoiselle: Oh, c'est super adorable... mais faut pas trop me dire ça, je vais me la crâner... E tous cas, merci beaucoup.

Margaux: Ben je crois que finalement on est toutes les mêmes. Ni l'une, ni l'autre, ni vraiment les 2.

Dou: Merci et bienvenue alors!

mam'zelle lulu: Merci

Princesse Audrey: Je n'ai pas lu ce bouquin, il est bien???

Anonyme: Merci

Vendredi 13: Ben j'y repensais, mais j'avais peur d'être un peu relou avec mes "martine" mais si t'insistes, c'est que c'est pas si pénible!!!!;)

minisushi a dit…

ah c'est super! marie tu es une artiste "ce corps tout gluglu"!!! et en meme temps qu'etre drole c'est emouvant cet article!! et nan goldin... ahhh!!

Miou a dit…

Très joli article, très bien écrit, plein de délicatesse.
La photo est parfaitement choisie car je trouve que le texte colle vraiment bien au travail de Nan Goldin.

Xxx

Princesse Audrey a dit…

Oui, il est drôle, mais très futile... Rien de littéraire ou d'intello, juste beaucoup de frivolité. Mais ça fait bu bien !

unechicfille a dit…

Minisushi: Tout pour Nan en ce moment. C'est juste pour nous hein??

Miou: oui même si ça n'a pas grand chose à voir, j'adore le lien avec la photo...

princesse Audrey: A retenir

Shalima a dit…

Just call me Lucie, alors ! >_<

Anonyme a dit…

La dualité.
L'ambivalence.
C'est justement les questions que je me pose en ce moment...
Merci Marie.
Merci à celle d'aujourd'hui et celle d'hier.
A Lucie et Priscilla.

Louyse.